Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #101
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par rattlehead Voir le message
    ce que je veux dire que c'est que tu auras beau changer faire ce que tu veux, à la fin on te proposera max 60.
    tu l'as dit toi même c'est long et RARE!!!
    Bah non, rare ne veut pas dire impossible.

  2. #102
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par rattlehead Voir le message
    ce que je veux dire que c'est que tu auras beau changer faire ce que tu veux, à la fin on te proposera max 60.
    tu l'as dit toi même c'est long et RARE!!!
    Si tu restes dev avec aucune responsabilité oui (et encore pas à Paris). Si tu passes archi, chef de projet, etc. non.

  3. #103
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Déjà cité, le coût de la vie n'est pas le même qu'à San Francisco. Et chez google tu as le must du must. C'est comme dans tous les domaines, un joueur du championnat de Chine n'aura pas la paie de Lebron James et des autres joueurs de NBA. En dév c'est la même chose, la plupart du temps les meilleurs sont chez les plus grosses écuries mais il y a une grande disparité du profil qui sont dans une multitude de structures.



    Les postes à 80k même technique genre architecte nécessitent de gérer du monde donc du management et des responsabilités.




    Oui sauf si tu veux être freelance ou passer dans le management de la SSII



    Tu prends la chose du mauvais côté. Les SSII ont le plus grand nombre d'offres OK mais ça veut pas dire automatiquement accepter tout et n'importe quoi. Tu peux très bien faire une bonne carrière en SSII. Si tu veux absolument passer interne, faut se rendre indispensable sur un projet et se donner les moyens pour (formation ou essayer d'aller + dans le management ou domaine métier, etc.).


    Mais est-ce que le dev dans les autres pays, sans aucune autre responsabilité, touche bien plus qu'ici ?
    le cout de la vie est chere soit. Mais ici je pense qu'on a des cadors aussi fort que des mecs de chez google et penses tu qu'ils soient payés aller 100K. j'ai bourlingué et des mecs bon t'en as et je n'ai jamais vu ne serait ce qu'un 70k. aller 70k pour un archi.
    tu vas me dire il faut des responsabilités etc. mais t'en as en tant que dev, non?. faire un travail le plus propre possible, réutilisable pour ton prochain et que par exemple sur un site web à fort trafic tu ne fasses pas planter le site etc..
    t'es archi il faut que ton truc soit scalable eventuellement manager des juniors former etc.. mais il reste qu'au bout des salaires de 80 sont RARES!!! parce que tout est bloqué. ta boite ta ssii ton budget qui met l'info en bas des preoccupations.

  4. #104
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Si tu restes dev avec aucune responsabilité oui (et encore pas à Paris). Si tu passes archi, chef de projet, etc. non.
    regarde dans ton entourage si les mecs avec tout ça gagne ce que tu crois qu'il gagne.
    un CP ou un archi tu le mets à combien?

  5. #105
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par rattlehead Voir le message
    le cout de la vie est chere soit. Mais ici je pense qu'on a des cadors aussi fort que des mecs de chez google et penses tu qu'ils soient payés aller 100K. j'ai bourlingué et des mecs bon t'en as et je n'ai jamais vu ne serait ce qu'un 70k. aller 70k pour un archi.
    tu vas me dire il faut des responsabilités etc. mais t'en as en tant que dev, non?. faire un travail le plus propre possible, réutilisable pour ton prochain et que par exemple sur un site web à fort trafic tu ne fasses pas planter le site etc..
    t'es archi il faut que ton truc soit scalable eventuellement manager des juniors former etc.. mais il reste qu'au bout des salaires de 80 sont RARES!!! parce que tout est bloqué. ta boite ta ssii ton budget qui met l'info en bas des preoccupations.
    Tu compares donc une boite de la Silicon Valley dont le business principal est l'informatique, à des boites en France dont le coeur du métier n'est pas l'informatique, ça n'a pas de sens. En France, on a aucune boite type GAFAM, ça sert donc à rien de comparer le salaire du dév GAFAM avec le dev d'une société qui fait autre chose.

    Tu as des responsabilités en tant que dev, pour ça que t'es payé le double du salaire médian (1600 net et si t'arrives à 50k, ça te fait le double environ). Pour rester assis dans un bureau, je trouve que c'est pas dégueu perso. La boite lambda demande au dev de simplement faire un truc qui marche et de résoudre les bugs assez vite, elle en a RAF du pattern que tu vas utiliser, contrairement au dev qui bosse pour des gros trucs chez Google ou pour la fondation Apache.

    Citation Envoyé par rattlehead Voir le message
    regarde dans ton entourage si les mecs avec tout ça gagne ce que tu crois qu'il gagne.
    un CP ou un archi tu le mets à combien?
    Dans ma promo, des infos que j'ai.
    • Un mec SSII défense 58k fixe
    • Un mec chef de projet SAP 70k fixe en presta
    • Un gars chef projet commando VBA dans une banque 65k fixe
    • Un autre archi cloud freelance d'après MALT 900€ TJM
    • Ingé dev sénior chez Murex je pense dans les 55k fixe

  6. #106
    Membre expérimenté
    SAP ca paie la dessus c'est indéniable.
    Peut etre que google est mal choisi.
    mais prends un boite comme vente privé betclic ou d'autre siteweb qui marchent bien. penses tu qu'un developpeur, un archi ou cp a un salaire qui tue?
    j'ai 20ans d'XP j'ai été developpeur web de VB ASP à .net MVC et je connais .net, CP, release manager, là je fais du SSIS . jusqu'à il y a 2ans tu penses que j'etais à combien?

    PS: poste et techno porteur
    https://emploi.developpez.com/offres...-OpenStack-F-H

    La réalité est plus là que dans c'est possible que. tu trouveras toujours un gars avec un bon salaire et comme tu le disais c'est rare mais pas impossible.

  7. #107
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par rattlehead Voir le message
    SAP ca paie la dessus c'est indéniable.
    Peut etre que google est mal choisi.
    mais prends un boite comme vente privé betclic ou d'autre siteweb qui marchent bien. penses tu qu'un developpeur, un archi ou cp a un salaire qui tue?
    j'ai 20ans d'XP j'ai été developpeur web de VB ASP à .net MVC et je connais .net, CP, release manager, là je fais du SSIS . jusqu'à il y a 2ans tu penses que j'etais à combien?

    PS: poste et techno porteur
    https://emploi.developpez.com/offres...-OpenStack-F-H

    La réalité est plus là que dans c'est possible que. tu trouveras toujours un gars avec un bon salaire et comme tu le disais c'est rare mais pas impossible.
    Attention, je prétends pas que c'est la norme. Pour moi c'est juste pas impossible comme tu le dis. Mais pour y arriver, il faut prendre le risque qui va avec (changer de boite et se former).

  8. #108
    Membre confirmé
    En province, des postes à 70k-80k fixe... ce sont des postes de DSI en PME...

  9. #109
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Attention, je prétends pas que c'est la norme. Pour moi c'est juste pas impossible comme tu le dis. Mais pour y arriver, il faut prendre le risque qui va avec (changer de boite et se former).
    Entièrement d'accord avec toi !

  10. #110
    Membre émérite
    Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
    Certes ça demande du temps, mais tu peux t'y retrouver.

    Les candidatures spontanées en mode recherche manuelle sur Google, ça peut aussi fonctionner. Ca demande aussi du temps...

    Je suis tout a fait d'accord avec toi , sauf que quand certains ont X ou Y ou Z a payer , ils ont tendance a aller vers ce qui paye le mieux

    Dans un contexte concurrentiel hyper fort , de surconcentration des emplois dans quelques bassins , mobilite nationale tres reduite et salaires tires vers le bas , tu te doutes que les SSII sont comme les usines au debut du 20e siecle , pas impossible d'y echapper mais il y aura certainement des sacrifices a faire

    Moi je n'ai fait qu'un an en SSII et cela m'a largement suffi , mais mon histoire n'est pas la meme
    "bye bye !" : Antonio Ferrara , 12 mars 2003 - check also my flight's diary and my flight's reports

  11. #111
    Membre expérimenté
    c'est là où je suis en désaccord avec vous. j'ai fait un certain n'ombre de boite et je me suis formé. ca n'est pas pour autant que j'ai dépassé le 60! et ca n'est pas une question de savoir se vendre.
    le mec en face à 50 t'auras beau faire tu n'auras pas plus. donc tu vas voir ailleurs sauf qu'ailleurs c'st pareil que tu sois en interne ou SSII. parce que les augmentations de 1.5% e interne j'ai connu.
    mais je pense qu'on dit la meme chose sauf que je suis plus pessimiste que vous :-)

  12. #112
    Membre expérimenté
    je suis sur que c'est payé des clous. pourtant ca depend des compétences un peu chaudes
    https://emploi.developpez.com/offres...e-embarque-H-F

    celui là. .net core tout le monde n'en fait pas donc tu te devrais taper plus haut je pense!
    https://emploi.developpez.com/offres...ient-Final-F-H

  13. #113
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par rattlehead Voir le message
    c'est là où je suis en désaccord avec vous. j'ai fait un certain n'ombre de boite et je me suis formé. ca n'est pas pour autant que j'ai dépassé le 60! et ca n'est pas une question de savoir se vendre.
    le mec en face à 50 t'auras beau faire tu n'auras pas plus. donc tu vas voir ailleurs sauf qu'ailleurs c'st pareil que tu sois en interne ou SSII. parce que les augmentations de 1.5% e interne j'ai connu.
    mais je pense qu'on dit la meme chose sauf que je suis plus pessimiste que vous :-)
    On est d'accord tout le monde je pense ici pour dire qu'on atteint un plafond de verre si on reste dév plus ou moins lambda (je parle pas des cadors chez les GAFAM). Et ça s'arrangera sûrement pas avec les armées de dev qui arrivent du magreb, écoles style 42, bootcamp ou MOOC. Le seul moyen de monter ensuite est de faire des jobs moins concurrentiels ou plus près des décideurs et du métier (management, architecture, etc.).

  14. #114
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    On est d'accord tout le monde je pense ici pour dire qu'on atteint un plafond de verre si on reste dév plus ou moins lambda (je parle pas des cadors chez les GAFAM). Et ça s'arrangera sûrement pas avec les armées de dev qui arrivent du magreb, écoles style 42, bootcamp ou MOOC. Le seul moyen de monter ensuite est de faire des jobs moins concurrentiels ou plus près des décideurs et du métier (management, architecture, etc.).
    C'est vrai.

  15. #115
    Membre expérimenté
    Il y a beaucoup d'entreprises qui achètent des gens comme ils font leurs courses sur le net.

    Je coche telle, telle, telle techno puis je trie par le prix et je tape dans les premiers. Si le grossiste (SSII) X est dedans j'achète chez lui et tant pis pour le grossiste Y, il n'avait qu'à être compétitif sur ses produits (nous pro) quitte à compresser ses fournisseurs (nous perso).

    Pour un acheteur, il vaut mieux onze imbéciles qui ne coûtent pas trop trop cher que dix expérimentés qui coûtent un peu plus cher parce que :
    - Moins cher, c'est mieux que plus cher
    - A onze ça ira plus vite qu'à dix, parce que onze c'est plus que dix

    La SSII, pour gonfler ses marges, elle va :
    - Pouvoir être compétitive sur le prix (le client final il ne sait pas que ce sont des imbéciles, un geek c'est un geek et puis c'est tout)
    - Compresser les salaires (dans ce cas elle sait que ce sont des imbéciles et où il faut taper, comment il faut faire rêver, ils sont formés à ça)

    C'est pourquoi un expérimenté qui connait la valeur de son travail et cherche une rémunération juste n'est pas très recherché parce que :
    - Difficile à vendre à cause du prix (et la concurrence a de bons vendeurs aussi)
    - Marges réduites
    - Cher en interco, exigent dans les missions proposées

    Le projet du client qu'il fonctionne ou pas, qu'est-ce qu'elle en a à faire la SSII ? Le sien à elle fonctionne, ça marge bien, ça prend des com' et tout, parfait ! Et si ça ne fonctionne pas, ce ne sera pas la faute de la SSII mais du client qui a accepté un imbécile (il est con celui là aussi).

    Bref, payer correctement des gens expérimentés n'est pas très "business compliant" pour un modèle SSII. C'est bien en début de carrière, quand on est encore petit oiseau avec un salaire de petit oiseau qui pour le coup est juste.

    Forcément dans l'ensemble, ça tire les prix vers le bas. Pour le client, un prix bas est normal pour lui (il le sait, il connait plein de SSII) et un prix juste est considéré comme aussi insolent qu'une baguette de pain à 10 balles.
    "Heureusement qu'il y avait mon nez, sinon je l'aurais pris en pleine gueule" Walter Spanghero

  16. #116
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par mister3957 Voir le message
    Il y a beaucoup d'entreprises qui achètent des gens comme ils font leurs courses sur le net.

    Je coche telle, telle, telle techno puis je trie par le prix et je tape dans les premiers. Si le grossiste (SSII) X est dedans j'achète chez lui et tant pis pour le grossiste Y, il n'avait qu'à être compétitif sur ses produits (nous pro) quitte à compresser ses fournisseurs (nous perso).

    Pour un acheteur, il vaut mieux onze imbéciles qui ne coûtent pas trop trop cher que dix expérimentés qui coûtent un peu plus cher parce que :
    - Moins cher, c'est mieux que plus cher
    - A onze ça ira plus vite qu'à dix, parce que onze c'est plus que dix

    La SSII, pour gonfler ses marges, elle va :
    - Pouvoir être compétitive sur le prix (le client final il ne sait pas que ce sont des imbéciles, un geek c'est un geek et puis c'est tout)
    - Compresser les salaires (dans ce cas elle sait que ce sont des imbéciles et où il faut taper, comment il faut faire rêver, ils sont formés à ça)

    C'est pourquoi un expérimenté qui connait la valeur de son travail et cherche une rémunération juste n'est pas très recherché parce que :
    - Difficile à vendre à cause du prix (et la concurrence a de bons vendeurs aussi)
    - Marges réduites
    - Cher en interco, exigent dans les missions proposées

    Le projet du client qu'il fonctionne ou pas, qu'est-ce qu'elle en a à faire la SSII ? Le sien à elle fonctionne, ça marge bien, ça prend des com' et tout, parfait ! Et si ça ne fonctionne pas, ce ne sera pas la faute de la SSII mais du client qui a accepté un imbécile (il est con celui là aussi).

    Bref, payer correctement des gens expérimentés n'est pas très "business compliant" pour un modèle SSII. C'est bien en début de carrière, quand on est encore petit oiseau avec un salaire de petit oiseau qui pour le coup est juste.

    Forcément dans l'ensemble, ça tire les prix vers le bas. Pour le client, un prix bas est normal pour lui (il le sait, il connait plein de SSII) et un prix juste est considéré comme aussi insolent qu'une baguette de pain à 10 balles.
    BRAVO. Excellent.

  17. #117
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par mister3957 Voir le message
    Il y a beaucoup d'entreprises qui achètent des gens comme ils font leurs courses sur le net.

    Je coche telle, telle, telle techno puis je trie par le prix et je tape dans les premiers. Si le grossiste (SSII) X est dedans j'achète chez lui et tant pis pour le grossiste Y, il n'avait qu'à être compétitif sur ses produits (nous pro) quitte à compresser ses fournisseurs (nous perso).

    Pour un acheteur, il vaut mieux onze imbéciles qui ne coûtent pas trop trop cher que dix expérimentés qui coûtent un peu plus cher parce que :
    - Moins cher, c'est mieux que plus cher
    - A onze ça ira plus vite qu'à dix, parce que onze c'est plus que dix

    La SSII, pour gonfler ses marges, elle va :
    - Pouvoir être compétitive sur le prix (le client final il ne sait pas que ce sont des imbéciles, un geek c'est un geek et puis c'est tout)
    - Compresser les salaires (dans ce cas elle sait que ce sont des imbéciles et où il faut taper, comment il faut faire rêver, ils sont formés à ça)

    C'est pourquoi un expérimenté qui connait la valeur de son travail et cherche une rémunération juste n'est pas très recherché parce que :
    - Difficile à vendre à cause du prix (et la concurrence a de bons vendeurs aussi)
    - Marges réduites
    - Cher en interco, exigent dans les missions proposées

    Le projet du client qu'il fonctionne ou pas, qu'est-ce qu'elle en a à faire la SSII ? Le sien à elle fonctionne, ça marge bien, ça prend des com' et tout, parfait ! Et si ça ne fonctionne pas, ce ne sera pas la faute de la SSII mais du client qui a accepté un imbécile (il est con celui là aussi).

    Bref, payer correctement des gens expérimentés n'est pas très "business compliant" pour un modèle SSII. C'est bien en début de carrière, quand on est encore petit oiseau avec un salaire de petit oiseau qui pour le coup est juste.

    Forcément dans l'ensemble, ça tire les prix vers le bas. Pour le client, un prix bas est normal pour lui (il le sait, il connait plein de SSII) et un prix juste est considéré comme aussi insolent qu'une baguette de pain à 10 balles.
    Tout à fait, les profils très expérimentés et très chers se trouvent plus dans des boîtes de portage ou en tant qu'indépendant que dans des SSII

  18. #118
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par mister3957 Voir le message

    Le projet du client qu'il fonctionne ou pas, qu'est-ce qu'elle en a à faire la SSII ? Le sien à elle fonctionne, ça marge bien, ça prend des com' et tout, parfait ! Et si ça ne fonctionne pas, ce ne sera pas la faute de la SSII mais du client qui a accepté un imbécile (il est con celui là aussi).
    salut Mister3957 je suis bien d'accord c'est un truc que j'ai déjà mentionné sur ce forum : le client qui veut développer un projet et le fonctionnement d'une SSII ce sont deux choses différentes.
    Le client final veut une maîtrise des coûts et que le projet réussisse, la SSII elle veut faire du chiffre d'affaire en plaçant des collaborateurs.
    C'est ça le problème de l'externalisation des services (informatiques ) à tous prix
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  19. #119
    Membre expérimenté
    De tout temps l'informatique s'est inspiré d'environnement externe pour se consolider, y compris de la génétique, des animaux etc.

    Et si on essayait de s'inspirer de l'IT au travers de corps de métiers similaires niveau besoins du client pour voire comment ils fonctionnent ?

    Nous aurions donc :

    - Des missions
    - En équipe pluridisciplinaire
    - Des besoins de gens intellectuellement compétents et d'autres où quelques bases suffisent
    - Des clients où quand c'est fait c'est fait, il n'y a plus qu'à entretenir
    - Dans un domaine fortement concurrencé
    - Assez important pour que ça ne dure pas que 10 minutes et basta
    - Assez important pour que les commandes ne tombent pas de manière régulière
    - Ces missions toutes différentes les unes des autres bien que des outils / pratiques / méthodologies communes, l'environnement compte
    - Des risques qu'entre deux missions, que l'on ne sache que faire de ces gens sinon des petits trucs à droite à gauche en attendant
    - Si vous en avez d'autres n'hésitez pas

    A quel corps de métier on pourrait se référer ?

    Le BTP ça me paraît pas mal niveau similitudes, en effet :
    - Ce sont des missions
    - Il faut plusieurs profils, certains à gamberger d'autres à poser des briques les unes sur les autres
    - Une fois une maison ou un pont construit, quelques soudures, un peu d'entretien et ça dure des années
    - Fortement concurrencé également (et en "pénurie" aussi)
    - Des ponts ou des maisons, il n'y a pas autant de demandes qu'une coupe de cheveux ou un restaurant
    - Un pont, une maison, un ravalement de façade, il est difficile de faire un copier / coller même si au fond les outils / pratiques sont semblables
    - Quand il n'y a pas de chantier qui tombe, au pire on demande aux mecs de tondre la pelouse ou un coup de peinture par ci par là mais en attendant ils coûtent et ne rapportent pas

    C'est un bon exemple le BTP. Pas de bol, dans le classement des ingénieurs, ceux du BTP sont tout en bas niveau salaire, mais l'architecte lui il palpe pas mal.
    "Heureusement qu'il y avait mon nez, sinon je l'aurais pris en pleine gueule" Walter Spanghero

  20. #120
    Expert éminent sénior

    - Il faut plusieurs profils, certains à gamberger d'autres à poser des briques les unes sur les autres
    C'est la vision qu'ont les managers mais c'est totalement faux. Certains à gamberger et d'autres à poser les briques ça veut dire que certains écrivent des specs et d'autres convertissent ces specs en code sans réfléchir. Sauf que la spec du programme c'est le code source et certainement pas de la documentation en langage naturel.

    Du coup si des profils à gamberger pour pondre de la doc et servir de "sachants" sont nécessaires pour permettre aux développeurs de monter rapidement en compétence sur le métier, ces développeurs ne sont pas pour autant de simples poseurs de briques, eux aussi ils gambergent et peut être même plus car ils sont à la croisée des chemins et ont du coup des contraintes contradictoires.


    - Une fois une maison ou un pont construit, quelques soudures, un peu d'entretien et ça dure des années
    Sauf qu'en développement logiciel ce qui coûte le plus cher c'est la maintenance et de très très loin. Donc c'est complètement l'inverse du BTP.


    Les techniques de BTP c'est extrêmement maîtrisé et cadré, et ça fait des millénaires que l'homme construit des bâtiments. Pas vraiment la même maturité en développement logiciel qui a seulement quelques décennies et qui est lui un métier artisanal par essence donc complètement à rebours du contexte de l'ère industrielle.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu