Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    581
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 581
    Points : 19 107
    Points
    19 107

    Par défaut New York et Los Angeles seront sous les eaux dans 15 ans et cela mettrait fin à Internet

    New York et Los Angeles seront sous les eaux dans 15 ans et cela mettrait fin à Internet
    selon les résultats d'une étude

    Avez-vous déjà penser à quelles répercussions le changement climatique pourrait avoir dans le domaine de l’informatique les années à venir ? Et bien, il semblerait que cela pourrait avoir des conséquences négatives sur les installations informatiques et plus précisément sur l’Internet. Cette réponse est une conclusion parmi tant d'autres d’une étude menée par des chercheurs de l’université du Wisconsin et de l’Oregon. Ils ont réalisé leur étude en se basant sur certaines cartes des infrastructures d’Internet aux États-Unis et d’autres données relatives à l'élévation du niveau de la mer de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA).

    Le changement climatique est un défi permanent que le monde cherche à résoudre depuis de nombreuses années. Les secteurs d’activités de l’homme qui contribuent à ce changement sont très nombreux et le domaine l'informatique en fait partie également. Même si des efforts sont faits dans ce secteur d’activités par certains gouvernements et des philanthropes comme Bill Gates ou Jeff Bezos pour limiter les dégâts en investissant dans les entreprises de technologies propres, la donne ne change pas pour autant. Les entreprises informatiques restent à ce jour de très gros consommateurs d’énergie et les sources d’énergie actuelles les plus utilisées contribuent fortement à la dégradation du climat.

    L’une des conséquences négatives de ce changement climatique est la montée du niveau des eaux océaniques. Cet aspect de la chose a renvoyé des chercheurs de l'université de l’Oregon et du Wisconsin à examiner les risques pour l’infrastructure Internet liés à l’élévation du niveau de la mer aux États-Unis. Ils se sont rendus compte que certaines infrastructures de l’écosystème d’Internet pourraient très vite, dans les 15 prochaines années, se retrouver sous les eaux et ainsi devenir inutilisables. Selon le rapport, si cela arrivait, non seulement New York et Los Angeles pourraient se retrouver sans Internet d’ici les années 30, mais cela pourrait également mettre fin à l’Internet.

    Nom : z1.png
Affichages : 7431
Taille : 266,3 Ko
    Chevauchement des infrastructures d'Internet et de l'eau de mer à New York (à gauche) et à Miami (à droite) avec une élévation moyenne du niveau de la mer de 6 pieds.

    Le rapport d’étude évalue les risques sur les zones sensibles d’être immergées d’ici les 100 prochaines années. Les chercheurs ont conclu que certaines zones des États-Unis seront plus touchées que d’autres et certaines entreprises seront également très exposées. « Nous avons trouvé que 4067 milles conduits de fibre de verre seront sous l'eau et que 1101 nœuds (par exemple des points de présence et des centres de colocation) seront entourés d'eau au cours des 15 prochaines années. Nous avons quantifié en outre les risques d’élévation du niveau de la mer en définissant une mesure qui prend en compte la combinaison de la portée géographique et de la densité de l’infrastructure Internet. Nous avons utilisé cette métrique pour examiner les différentes régions et nous avons constaté que les régions métropolitaines de New York, Miami et Seattle sont les plus exposées », indique l’étude.

    Concernant les entreprises informatiques qui sont susceptibles d’être les plus touchées par cette montée des eaux, le rapport cite AT&T et d’autres comme CenturyLink. « Nous avons quantifié également les risques pour les infrastructures des fournisseurs de services individuels et nous trouvons que CenturyLink, Inteliquent et AT&T sont les plus exposés », lit-on. En gros, les villes telles que Miami, Seattle ou encore Los Angeles seraient immergées dès 2030 et avec elles, environ 6000 kilomètres de câbles de fibre optique et plus d’un millier de centres de données. « Nous pensions que nous aurions plus de cinquante années pour nous adapter, mais ce n’est pas le cas », a déclaré Paul Barford, l’un des coauteurs de l'étude.

    Enfin, quelques points de clarification dans le rapport indiquent qu’en vingt-cinq ans, les océans ont déjà crû de 7 cm. Et le rythme actuel, compris entre 3 et 4 millimètres par an, s’accélère. Ce réchauffement, en plus d’entraîner la fonte rapide des glaces dans les pôles, augmente la température de l’eau. Or l’eau chaude, moins dense que l’eau froide, occupe une surface plus importante. Au rythme actuel, le niveau global de la mer s’élèvera de 66 centimètres avant 2100, indique l'étude.

    Source : Rapport d’étude

    Et vous ?

    Que pensez-vous des conclusions de cette étude ?
    L'Internet est-il réellement menacé par l'avancée de la mer, selon vous ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Bill Gates et d'autres philanthropes créent un fonds d'investissement d'un milliard USD pour financer les entreprises de technologies propres

    Google aurait utilisé 100 % d'énergies renouvelables pour alimenter tous ses bureaux et Datacenter en 2017 d'après son premier vice-président

    USA : le solaire en passe de conduire la croissance des énergies renouvelables, propulsée par l'engagement des géants du Web comme Apple, Google...

    Microsoft s'engage à utiliser plus d'énergies renouvelables dans ses datacenters en les alimentant en énergies vertes à hauteur de 50 % d'ici 2018
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé Avatar de Max Lothaire
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2014
    Messages
    143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2014
    Messages : 143
    Points : 530
    Points
    530

    Par défaut

    New York et Los Angeles seront sous les eaux dans 15 ans et cela mettrait fin à Internet
    Cela mettrait fin à Internet, dans les régions concernés. Sinon, il faut qu'on m'explique comment des inondations aux États-Unis pourraient m’empêcher d'accéder, depuis l'Europe, à un service hébergé en Europe.

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    587
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 587
    Points : 2 633
    Points
    2 633

    Par défaut

    C'est pas aussi simple, l'internet mondial est bien sous la coupe des US :

    La société Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), est chargée de l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet. Située à Los Angeles, elle administre les ressources numériques de l'Internet, à savoir les registres mondiaux dits de premier niveau comme les «.com», «.org», «.net», «. fr» ou «.cn», y compris les 13 serveurs dits «racines» du système de noms de domaine (DNS) et les adresses IP.
    Il y a bien la Russie qui a un projet d'internet indépendant (RUNET) des USA mais c'est au stade de projet : La Russie va se déconnecter d'Internet dans le cadre d'un test planifié, en vue des préparatifs contre une éventuelle guerre cybernétique.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  4. #4
    Membre confirmé Avatar de Max Lothaire
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2014
    Messages
    143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2014
    Messages : 143
    Points : 530
    Points
    530

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    C'est pas aussi simple, l'internet mondial est bien sous la coupe des US

    La société Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), est chargée de l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet. Située à Los Angeles, elle administre les ressources numériques de l'Internet, à savoir les registres mondiaux dits de premier niveau comme les «.com», «.org», «.net», «. fr» ou «.cn», y compris les 13 serveurs dits «racines» du système de noms de domaine (DNS) et les adresses IP.
    L'ICANN est indépendante du gouvernement US depuis octobre 2016.

    Au pire
    • En dix ans, elle a le temps de déménager vers l'intérieur des terres
    • Les serveurs racines du DNS ont des miroirs partout dans le monde (bonjour les performances avec seulement treize machines sur un seul continent)
    • Si je ne dis pas de bêtises, pour les adresses IP, l'ICANN alloue des plages d'adresse à des LIR qui, eux, sont chargé de distribuer ces adresses aux FAI
    • En quoi ça empêcherait l’accès au services existant, tant qu'ils ne sont pas héberger aux US ?

  5. #5
    Membre habitué
    Profil pro
    Architecte logiciel
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    76
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte logiciel

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 76
    Points : 145
    Points
    145

    Par défaut

    Internet n'était-il pas conçu pour être un système décentralisé ?

  6. #6
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 666
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 666
    Points : 19 024
    Points
    19 024

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    d’ici les années 30
    Pour moi les années 30, c'est 1930.

    Sinon, je ne pense pas qu'il y ai lieu d'être si alarmiste concernant Internet. Comme l'ont dit mes VDD, un serveur DNS, ça se réplique assez aisément.

    De plus, je pense que si le niveau de la mer monte un peu trop, les USA n'hésiteront pas à ériger des digues.


    Après, le niveau de la mer est bien un problème en soit, mais je doute qu'il ai un si grand impact sur Internet.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  7. #7
    Membre confirmé Avatar de FatAgnus
    Homme Profil pro
    Dresseur de Pokémon
    Inscrit en
    août 2015
    Messages
    116
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dresseur de Pokémon

    Informations forums :
    Inscription : août 2015
    Messages : 116
    Points : 467
    Points
    467

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des conclusions de cette étude ?
    L'Internet est-il réellement menacé par l'avancée de la mer, selon vous ? Pourquoi ?
    Je ne vois pas pourquoi cette étude se limite à Internet. Notre mode civilisation tout entier est menacé par notre mode de vie. Sans même parler de changement climatique le Club de Rome, a publié un rapport en 1972 sur les limites de la croissance.

    Selon ce rapport connu sous le nom de « Rapport Meadows » l’accélération de l’industrialisation, la forte démographie, la la malnutrition, l'épuisement de ressources naturelles non renouvelables et la dégradation de l'environnement aboutirait à l'effondrement de notre civilisation avant 2100. Ce rapport mis à jour en 2012 confirme celui de 1972 avec un effondrement de notre système économique pour 2030.

    Jean-Marc Jancovici (membre du haut conseil pour le Climat) sur le rapport Meadows et le Club de Rome :

  8. #8
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 917
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 917
    Points : 15 576
    Points
    15 576

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    L'Internet est-il réellement menacé par l'avancée de la mer, selon vous ? Pourquoi ?
    60% de la population mondiale vit dans une région côtière.

    Voilà quoi
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 443
    Points : 1 660
    Points
    1 660

    Par défaut

    Citation Envoyé par Max Lothaire Voir le message
    Cela mettrait fin à Internet, dans les régions concernés. Sinon, il faut qu'on m'explique comment des inondations aux États-Unis pourraient m’empêcher d'accéder, depuis l'Europe, à un service hébergé en Europe.
    Si les relais des points d'arrivée des cables transatlantiques, par exemples, sont sous l'eau, ça va poser quelques soucis.

  10. #10
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2016
    Messages
    132
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2016
    Messages : 132
    Points : 288
    Points
    288

    Par défaut

    mieux vaut tard que jamais ? Pas sûr.

  11. #11
    Membre expert Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    1 010
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 1 010
    Points : 3 639
    Points
    3 639

    Par défaut

    6 pieds ? ça fait quoi ? 180 cm, elle monte si vite ? en 30 ans ça fait 6 cm par an. (Puis ça serait bien de traduire des articles en n'utilisant pas des unités qu'un seul pays au monde utilise encore, obliger de passer par un convertisseur à chaque fois.)

    C'était pas 20 cm d'ici 2100 ? Où alors les données ont sacrément changées. Je ne minimise par l'impact d'une monté même de 10 cm. Mais ça me semble étrange comme article.

  12. #12
    Membre confirmé Avatar de Max Lothaire
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2014
    Messages
    143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2014
    Messages : 143
    Points : 530
    Points
    530

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    60% de la population mondiale vit dans une région côtière.

    Voilà quoi
    C'est vrai que pour ces gens, l'hypothétique fin d'Internet ne sera pas le premier de leur soucis.

    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Si les relais des points d'arrivée des cables transatlantiques, par exemples, sont sous l'eau, ça va poser quelques soucis.
    Ça va poser des soucis pour communiquer avec des machines situer aux États-Unis.

    Si je veux aller sur le site de l'Élysée, monter des eaux ou pas, ça n'y changera rien.

    Même pour aller sur les sites des GAFAM : ils ont tous des serveurs réparties sur la planète. (serveurs qui auront du mal à se synchroniser, certes...)

  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 897
    Points : 7 176
    Points
    7 176

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    6 pieds ? ça fait quoi ? 180 cm, elle monte si vite ? en 30 ans ça fait 6 cm par an.
    À un moment c'est exprimé en cm :
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Enfin, quelques points de clarification dans le rapport indiquent qu’en vingt-cinq ans, les océans ont déjà crû de 7 cm. Et le rythme actuel, compris entre 3 et 4 millimètres par an, s’accélère.
    7 cm = 70 mm
    70 mm / 25 an = 2,8 mm/an

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Au rythme actuel, le niveau global de la mer s’élèvera de 66 centimètres avant 2100, indique l'étude.
    2100 - 2019 = 81 (enfin si on part de 2019, je ne suis pas sûr)
    660 / 81 = 8,14 mm/an en moyenne.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    « Nous avons trouvé que 4067 milles conduits de fibre de verre seront sous l'eau et que 1101 nœuds (par exemple des points de présence et des centres de colocation) seront entourés d'eau au cours des 15 prochaines années. Nous avons quantifié en outre les risques d’élévation du niveau de la mer en définissant une mesure qui prend en compte la combinaison de la portée géographique et de la densité de l’infrastructure Internet. Nous avons utilisé cette métrique pour examiner les différentes régions et nous avons constaté que les régions métropolitaines de New York, Miami et Seattle sont les plus exposées
    Ben ça va ils ont 15 ans pour développer des technologies et faire les travaux pour que les miles de conduits de fibre résistent à l'eau. ^^
    Il y a bien des technologies qui ont été développé pour que les requins n’abîment pas trop les fibres optiques qui traversent les océans.
    Google va protéger ses milliers de km de câbles sous-marins des attaques de requins

    On entend beaucoup parler de ce genre de prédiction, mais quand elles ne se réalisent pas, il n'y a pas d'article "une prédiction d'il y a 15 ans était fausse".
    En 2034 on va oublier d'aller voir la situation de la fibre optique à New York.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    587
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 587
    Points : 2 633
    Points
    2 633

    Par défaut

    Citation Envoyé par Max Lothaire Voir le message
    L'ICANN est indépendante du gouvernement US depuis octobre 2016
    C'est bien de le préciser mais il en reste pas moins que c'est une société US et qui est localisé à Los Angelès, qui sera bientôt sous les eaux, et si on en crois les rumeurs (fonte accélérée des glaciers, des neiges etc) peut être bien plus vite qu'on le pensais.
    Donc oui déménager des serveurs c'est possible, mais les fibres et les points d'arrivées des câbles sous marins ça sera plus difficile, il serait peut être temps d'y songer...
    Pour ce qui est de "l'indépendance" poutine veux créer son Runet, après Poutine je veux bien croire que c'est un cas spécial mais quand tu sais que la NSA peut intercepter tout ce qui passe sur le web, et que le gouvernement USA s'est donné le droit de pouvoir demander à accéder aux données de tous les Gafas même pour les serveurs hébergés hors USA, il a peut être ses raisons...

    Une fois que tu as viré du net l'ICANN, les câbles sous marin, Google et les autres Gafas, Cisco et ses backdoors, il reste plus grand chose pour utiliser le web. Virer les USA de leur web c'est ce qu'essaient de faire la Russie et la Chine, mais pour ce qui est de l'Europe à part Qwant on a pas grand chose...
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  15. #15
    Membre confirmé

    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    287
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 287
    Points : 619
    Points
    619
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    Mince, je savais pas
    Je les avais vus au Zenith, WTF
    Désolé pour le hors-sujet

    Concernant le sujet, ce rapport d'études date de Juillet 2018 mais l'humanité a pris conscience du problème depuis quelques temps déjà...

    https://www.bsr.org/reports/BSR_Clim...tation_ICT.pdf

    Il faut savoir que les catastrophes de type foudre qui tombe sur un datacenter, inondation d'une salle machine, tremblement de terre, etc, sont dénommés "acts of God" dans la juridiction américaine. Mais depuis la prise de conscience du changement climatique et de ses conséquences, plusieurs compagnies d'assurance aux US risquent de retirer les inondations de la liste des "acts of God"... Ben oui, chacun défend son steak...

    Tous les pays qui hébergent des POP/IXP critiques de l'Internet développent des initiatives pour sécuriser et "durcir" les infrastructures existantes. Et beaucoup de "Cloud providers" majeurs du marché ont également revisité leur check-list avant de déployer de nouveaux datacenters (je pense par exemple à la Green Datacenter Initiative d'Equinix).

    -VX

  16. #16
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 917
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 917
    Points : 15 576
    Points
    15 576

    Par défaut

    Citation Envoyé par Max Lothaire Voir le message
    C'est vrai que pour ces gens, l'hypothétique fin d'Internet ne sera pas le premier de leur soucis.
    Pour les 40% restants aussi, il faudra bien qu'ils aillent quelque part !
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  17. #17
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 075
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 075
    Points : 2 062
    Points
    2 062

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Pour moi les années 30, c'est 1930.

    Sinon, je ne pense pas qu'il y ai lieu d'être si alarmiste concernant Internet. Comme l'ont dit mes VDD, un serveur DNS, ça se réplique assez aisément.

    De plus, je pense que si le niveau de la mer monte un peu trop, les USA n'hésiteront pas à ériger des digues.


    Après, le niveau de la mer est bien un problème en soit, mais je doute qu'il ai un si grand impact sur Internet.
    Ce n'est nullement un problème en soi, à 25cm par siècle et avec des hauteurs de marées de 143cm. A ce rythme, ces deux mégalopoles ne seront pas submergés avant 3000 ans, et L.A. aura déjà connu une douzaine de tremblements de terre cataclysmiques. S'inquiéter de la montée des eaux aujourd'hui, c'est comme de s'inquiéter d'attraper un rhume alors que l'on a l'éléphantiasis.
    Et internet est un réseau point à point capable de résister à une guerre nucléaire...

    La NOAA vient même de réviser ses prévisions à 1.65mm/an, comme à la Réunion, donc (et oui les océans ne montent pas à la même vitesse partout).

  18. #18
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 666
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 666
    Points : 19 024
    Points
    19 024

    Par défaut

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Ce n'est nullement un problème en soi, à 25cm par siècle et avec des hauteurs de marées de 143cm. A ce rythme, ces deux mégalopoles ne seront pas submergés avant 3000 ans, et L.A. aura déjà connu une douzaine de tremblements de terre cataclysmiques.
    J'arrive à trouver l'altitude maximale de LA et NY, mais pas leur altitude minimale.

    En effet, il y a très peu de chances que ces villes soient totalement submergées en l'absence de digues, leur altitude maximale étant de l'ordre de la centaine de mètre.
    Cependant, ce qui inquiète n'est pas une submersion totale, mais au moins partielle de ces villes, i.e. les zones de faibles altitudes, au niveau de l'océan.



    Par contre, j'ai un problème avec l'article, il est donné les surfaces immergées pour une élévation de la mer de 6 pieds (182,88cm) alors qu'il est écrit 3 ou 4 mm/ans, ce qui correspondrait à à peu près 500 ans d'élévation du niveau de l'océan.
    Or on nous parle des conséquences d'ici 2030 (i.e. dans 10 ans), même si la vitesse augmente, d'année en année, cela reste quand même assez bizarre.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  19. #19
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 075
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 075
    Points : 2 062
    Points
    2 062

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    J'arrive à trouver l'altitude maximale de LA et NY, mais pas leur altitude minimale.
    En général, l'amplitude minimale des villes côtières est de 0 mètres. Il faut se renseigner auprès des services de la mairie pour connaitre les zones inondables.

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    En effet, il y a très peu de chances que ces villes soient totalement submergées en l'absence de digues, leur altitude maximale étant de l'ordre de la centaine de mètre.
    Cependant, ce qui inquiète n'est pas une submersion totale, mais au moins partielle de ces villes, i.e. les zones de faibles altitudes, au niveau de l'océan.
    De toute manière, cette élévation moyenne ne peut pas avoir d'incidence conséquente :

    Aucun bâtiment n'est strictement au dessus de l'eau, souvent nous avons des commerces sur des pontons surélevées, ou des résidences secondaires en bordure de mer.

    Prenons le cas d'une tempête couplée à une marée exceptionnelle, dans un avenir proche : des commerces seraient emportés, des chatons et des équipements électroniques noyés. Imaginons même un boitier d'arrivé de câble transatlantique mis hors d'usage, ou un routeur principal. Il ne resterait alors "que" 14 câbles transatlantique. Ce qui provoquerait certes un petit ralentissement de l'internet mondial, à peine notable.

    On reconstruirait alors à l'identique, ou plus vraisemblablement et sous la pression des assurances, en surélèverant les pontons ou les digues, et les boîtiers d'arrivée de câble... bref tout ce qui n'a pas tenu.
    Les petites catastrophes auront beaucoup plus d'impact que la montée des eaux, lissée sur le temps long.

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Par contre, j'ai un problème avec l'article, il est donné les surfaces immergées pour une élévation de la mer de 6 pieds (182,88cm) alors qu'il est écrit 3 ou 4 mm/ans, ce qui correspondrait à à peu près 500 ans d'élévation du niveau de l'océan.
    Or on nous parle des conséquences d'ici 2030 (i.e. dans 10 ans), même si la vitesse augmente, d'année en année, cela reste quand même assez bizarre.
    Pourquoi ? c'est du même tonneau que ce qui sort dans la littérature scientifique consacrée au changement climatique.

  20. #20
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 897
    Points : 7 176
    Points
    7 176

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Par contre, j'ai un problème avec l'article, il est donné les surfaces immergées pour une élévation de la mer de 6 pieds (182,88cm) alors qu'il est écrit 3 ou 4 mm/ans, ce qui correspondrait à à peu près 500 ans d'élévation du niveau de l'océan.
    Apparemment il y a 6 scénarios et dans le plus extrême l'eau monte de 30,48 cm (1 foot) tous les 15 ans.

    Sea Level Rise Projections. We obtain the Sea Level Rise Inundation (SLRI) data from the Digital Coast project, which is managed by NOAA’s Office for Coastal Management. This dataset is a collection of projected sea level
    rise scenarios, flood exposures, and affected coastal counties, and is amassed from a number of partner organizations. Specifically, we use the GIS-based projected sea level rise scenarios, with scenarios covering the whole range of predictions from 1 to 6 feet in this study, which span the next century.

    Table 1: Timeline of projected Global Mean Sea Level Rise. Data is based off of “Highest" (i.e., most extreme) projections.

    Year 2030 2045 2060 2075 2090 2100
    Projected rise (ft) 1 2 3 4 5 6

    To fuse the datasets, we had to reconcile the different geographic projections used in these GIS-based repositories. To tackle this issue, we align the two geographic projections using the projection and transformation tool from ESRI ArcGIS data management toolbox [5]. This step is complicated by the size and varying shape formats of the two GIS datasets. Once resolved, we were able to visualize and analyze the overlap of projected average sea level with current internet infrastructure. Figure 1 depicts the overlap of Internet infrastructure with seawater in four major areas in the US as a result of a 1 ft. rise in sea level, which is projected over the next 15 years. The figure highlights the potential for dramatic impact on Internet infrastructure due to climate change-related sea level rise. We quantify these effects using several different metrics in §3.3.
    30,48 cm en 15 ans c'est n'importe quoi, c'est juste pour faire un scénario catastrophe.
    Dans le premier scénario ça met 85 ans pour monter de 30,48 cm et dans le dernier ça met 15 ans.

    304,8 / 85 = 3,586 mm/an (et là c'est un peu réaliste).
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 14/01/2018, 08h22
  2. Réponses: 26
    Dernier message: 10/01/2017, 14h05
  3. Réponses: 11
    Dernier message: 26/10/2016, 22h35
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 05/05/2016, 19h13

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo