Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

JetBrains Discussion :

Sortie de DataGrip 2019.3


Sujet :

JetBrains

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Sortie de DataGrip 2019.3
    JetBrains annonce la sortie de DataGrip 2019.1
    son EDI destiné aux administrateurs de base de données et développeurs travaillant avec des SGBD SQL

    JetBrains vient d'annoncer la sortie de la version 2019.1 de DataGrip, son EDI destiné aux administrateurs de base de données et aux développeurs travaillant avec des bases de données SQL. Il s'agit de la première mise à jour majeure de cette année, et pour une mise à jour de ce rang, les nouveautés sont bien au rendez-vous. Il s'agit entre autres du support de nouvelles bases de données et de plusieurs améliorations apportées à la boite de dialogue de connexion. La navigation et la recherche ont également été facilitées et rendues plus productives dans l'EDI. À cela s'ajoutent bien d'autres améliorations que nous présenterons avec un peu plus de détails dans la suite.

    Support de nouvelles bases de données

    DataGrip 2019.1 vient avec la prise en charge de nouvelles bases de données :

    • Greenplum : une base de données basée sur PostgreSQL permettant de réaliser des analyses métier sur d’importants volumes de données. Elle est actuellement développée par Pivotal et la communauté open source ;
    • Vertica : une base de données orientée colonne conçue pour gérer de gros volumes de données ;
    • Apache Hive : un entrepôt de données construit sur Apache Hadoop pour fournir des fonctionnalités d'analyse et d'interrogation de données ;
    • Snowflake : un entrepôt de données basé sur le cloud. Dans la version 2019.1, DataGrip ne prend en charge que le dialecte SQL. La prise en charge de l'introspection viendra plus tard.


    Connectivité

    La boîte de dialogue de connexion a un nouveau look. JetBrains a réorganisé les champs pour rendre le processus de connexion plus convivial. Par exemple, le champ Type de connexion (Connection type), comme il détermine l’ensemble de l’UI de cette boîte de dialogue, est maintenant au premier plan avec le sélecteur de pilote. Le champ Base de données (Database) vient maintenant après les informations d'identification, car parfois, des informations d'identification sont nécessaires pour fournir la liste de bases de données. La liste peut être invoquée avec Ctrl+Espace.


    DataGrip 2019.1 introduit des scripts de démarrage, c'est-à-dire la possibilité de spécifier une requête SQL à exécuter chaque fois que vous établissez une connexion. En outre, de nouvelles options keep-alive et auto-disconnect ont été ajoutées. La première permet d'exécuter une requête particulière toutes les N secondes afin de maintenir la connexion active, alors que la deuxième permet de définir un délai au terme duquel l'EDI doit se déconnecter automatiquement.


    La sauvegarde du mot de passe est maintenant implémentée via une liste déroulante. La liste comporte quatre options : Never, Until restart, For session et Forever. L'option For Session est peut-être celle qui mérite quelques explications. En la choisissant, votre mot de passe sera sauvegardé jusqu'à ce que vous vous déconnectiez de la source de données. DataGrip 2019.1 vous donne aussi la possibilité de définir un mot de passe vide.

    Comme autres nouveautés concernant la connexion aux bases de données, soulignons que les résultats de Test Connection (Tester la connexion) s'affichent désormais directement dans la boite de dialogue de connexion (inline) et peuvent être copiés dans le presse-papiers via un petit bouton dédié. Le lien vers la page de dépannage est également ajouté.


    Maintenant, DataGrip vous propose de télécharger les pilotes après avoir cliqué sur Tester la connexion. Plus précisément, le bouton Tester la connexion ne sera pas désactivé s'il n'y a pas de pilote téléchargé. Lorsque vous cliquez sur Tester la connexion, DataGrip vous proposera de télécharger les pilotes JDBC.


    Navigation et recherche

    Une nouvelle fenêtre contextuelle Emplacements récents répertorie les emplacements de code récemment visités ou modifiés. Elle les présente sous forme d'extraits de code avec quelques lignes avant et après l'emplacement. Cette fenêtre contextuelle a été inspirée par la fenêtre Fichiers récents, mais avec une capacité de recherche par emplacements de code visités. Cela devrait vous être utile lorsque vous vous rappelez quelques éléments contenus dans le code, mais que vous ne savez plus où il se trouve. Notamment, si vous travaillez avec plusieurs consoles de requête : elles portent généralement des noms similaires. Appuyez sur la touche Supprimer ou Retour pour supprimer des emplacements de la fenêtre contextuelle. Le raccourci par défaut pour cette fenêtre contextuelle est Ctrl+Shift+E. Si vous avez l'habitude d'utiliser ce raccourci pour appeler les fichiers récemment modifiés, vous devez maintenant utiliser plutôt double Ctrl+E pour cela.


    Toutes les actions de navigation fonctionnent désormais à partir de la fenêtre contextuelle Go-to. Notons aussi que la nouvelle version de l'EDI de JetBrains pour les développeurs et administrateurs de bases de données offre une meilleure convivialité lorsque vous utilisez la fonction Find in Path. DataGrip peut effectuer une recherche dans les codes source des objets. Mais cette option était disponible uniquement si vous aviez choisi la portée All Places (une portée plus large). JetBrains a un peu nettoyé cette interface utilisateur et enlevé les onglets Module et Projet. Et une nouvelle portée, Attached Directories (Répertoires attachés), est disponible. Utilisez-la maintenant si vous souhaitez parcourir des fichiers dans la fenêtre d'outil Fichiers.


    Compréhension du code

    JetBrains a ajouté certaines options combinées à la liste de complétion pour les instructions CREATE et DROP. Par exemple, lorsque vous commencez à saisir CREATE, vous pouvez sélectionner CREATE TABLE dans la liste d'options proposées.


    Un autre avantage est que vous pouvez utiliser des abréviations. Par exemple si vous tapez caf, il vous sera proposé CREATE AGGREGATE FUNCTION : c pour CREATE, a pour AGGREGATE et f pour FUNCTION.


    De nouvelles inspections ont été ajoutées : Illegal cursor state, Usages of GOTO statements et Named arguments should be used. L'inspection Named arguments should be used rend le code plus lisible, ce pour quoi certains développeurs l'apprécient.


    L'inspection Usages of GOTO statements a trois options : Signaler toutes les déclarations GOTO ; Signaler les utilisations des instructions GOTO pour sortir d'une boucle ; et Signaler les déclarations GOTO backward.


    Les inspections Usages of GOTO statements et Named arguments should be used sont désactivées par défaut, car seuls certains développeurs souhaitent que ces éléments soient signalés. Avec l'inspection Illegal cursor state, DataGrip vous avertira également si le curseur que vous utilisez n'est pas ouvert lorsque vous vous trouvez dans une procédure ou une fonction.


    Vue de l'arborescence de la base de données

    JetBrains a amélioré l’introspection de base de données pour IBM DB2. Vous devriez maintenant voir les nouveaux objets suivants dans l’arborescence de la base de données : déclencheur, méthode, module, type de données, variable, condition, séquence, contrainte de vérification, rôle et table temporaire globale.

    DataGrip 2019.1 vient aussi avec une bibliothèque d'icônes personnalisées que vous pouvez utiliser pour remplacer certaines icônes. Notons aussi que la vue de l’arborescence de la base de données conserve toujours le nom de la source de données en haut lorsque vous défilez (scroll).

    JetBrains a également ajouté des icônes pour certaines bases de données qui ne sont pas encore prises en charge. En effet, auparavant, si vous disposiez de nombreuses sources de données de SGBD non pris en charge, elles pourraient toutes créer de la confusion dans la fenêtre d'outil Base de données. Avec l'ajout de nouvelles icônes pour Firebird, Presto, Teradata et Informix, JetBrains estime que ce problème sera mieux géré.

    Autres améliorations

    Parmi les autres nouveautés, ajoutons que travailler avec des fichiers a été amélioré dans DataGrip. Par exemple, il existe maintenant une option Répertoire par défaut (Default Directory) dans Paramètres/Préférences > Apparence et comportement > Paramètres du système qui permet de définir où votre nouveau projet sera créé par défaut.

    En outre, l'action Save console as… utilise le répertoire par défaut et respecte le dernier choix de dossier. On note encore qu'une nouvelle action, Detach directory, est disponible pour les dossiers de la fenêtre d'outil Fichiers et que les fichiers peuvent être formatés à partir du menu contextuel sans les ouvrir.

    Précisons aussi que les attributs DEFINER sont pris en charge dans MySQL et MariaDB et que le mode Oracle est pris en charge dans MariaDB. À part cela, le filtre dans l'éditeur de données suggère la valeur depuis le presse-papiers.

    Soulignons encore l'arrivée de nouveaux thèmes d'interface utilisateur et la possibilité de personnalisation. Cette nouveauté, qui a été une requête de longue date des développeurs, a été introduite dans la plateforme IntelliJ sur laquelle sont construits tous les EDI JetBrains, y compris DataGrip. JetBrains a créé quelques nouveaux thèmes : violé foncé, cyan clair et gris. Vous pouvez donc ajouter plus de couleurs à votre EDI en téléchargeant l’un de ces nouveaux thèmes (disponibles sous forme de plug-in) et en le sélectionnant comme thème dans les paramètres d’apparence. JetBrains vous donne aussi la possibilité de concevoir votre propre thème à partir de zéro ; ce qui a d'ailleurs été rendu très facile. Si vous le souhaitez, vous pouvez donc créer votre propre plug-in de thème à l'aide du kit de développement et modifier l'apparence de l'EDI via le fichier JSON.


    Il s'agit là d'une liste assez longue, mais pas exhaustive, des nouveautés et améliorations introduites dans DataGrip 2019.1. Vous trouverez plus d'informations sur le site officiel de l'EDI de JetBrains pour les développeurs et administrateurs de bases de données.

    Téléchargez DataGrip

    Source : Annonce officielle de la sortie de DataGrip 2019.1

    Voir aussi :

    IntelliJ IDEA 2019.1 est disponible, l'EDI pour Java vient avec les expressions Switch et offre enfin la possibilité de personnaliser les thèmes
    CLion 2019.1 disponible : l'EDI C/C++ vient avec un meilleur support du développement embarqué, ClangFormat comme formateur de code alternatif et plus
    Python en 2018, les chiffres clés de la communauté : EDI, frameworks, utilisation, SGBD, ORM, tests...
    WebStorm 2019.1 disponible : tour d'horizon des nouveautés de l'EDI de JetBrains pour les développeurs JavaScript
    IntelliJ IDEA, PhpStorm, PyCharm... Il est enfin possible de personnaliser des thèmes en couleur pour les EDI JetBrains grâce à un changement dans la plateforme IntelliJ
    JetBrains fait le bilan de son année 2018 : six millions de développeurs ont utilisé ses produits, plus d'un million de licences ont été offertes
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    JetBrains publie la version 2019.2 de DataGrip
    JetBrains publie la version 2019.2 de DataGrip
    son EDI destiné aux administrateurs de bases de données et développeurs travaillant avec des SGBD SQL

    Début avril, JetBrains a annoncé la sortie de la version 2019.1 de DataGrip, son EDI destiné aux administrateurs de base de données et aux développeurs travaillant avec des bases de données SQL. C'était la première mise à jour majeure de cette année, et pour une mise à jour de ce rang, les nouveautés étaient bien au rendez-vous. Il s'agissait entre autres du support de nouvelles bases de données et de plusieurs améliorations apportées à la boite de dialogue de connexion. La navigation et la recherche ont également été facilitées et rendues plus productives dans l'EDI.

    La deuxième grosse mise à jour annuelle de l'EDI vient de sortir et embarque aussi son lot de nouveautés et améliorations. JetBrains met par exemple en avant une nouvelle fenêtre d'outil appelée Services, la recherche en texte intégral, le filtrage de sources de données pendant la navigation, le nommage des onglets de résultats, entre autres ; des nouveautés que nous présenterons ici avec plus de détails.

    Fenêtre d’outil Services

    Tous les EDI de JetBrains ont maintenant une nouvelle fenêtre d’outil appelée Services. Dans DataGrip, elle sera un endroit unique où vous pourrez observer et gérer toutes les connexions. Si vous utilisez le plugin Docker, les services correspondants apparaîtront également dans cette nouvelle fenêtre d’outil. Cette dernière vous fournit également une autre fonctionnalité demandée : un query live timer. Grâce à cette fonctionnalité, pour toute connexion qui exécute une requête, il est possible de voir combien de temps cela a pris en regardant juste sur le côté droit de la fenêtre d'outil Services.


    Recherche en texte intégral

    Vous pouvez désormais rechercher des données nécessaires même si vous ne connaissez pas leur emplacement exact. Faites un clic droit sur la source de données ou sur un groupe de sources de données dans lequel vous souhaitez effectuer la recherche, puis sélectionnez "Full-text Search". Vous verrez une boîte de dialogue dans laquelle entrer la chaîne. Vous verrez la liste des sources de données dans lesquelles effectuer la recherche et vous pourrez définir certaines options pour votre recherche. En outre, vous pouvez voir les instructions SQL particulières que DataGrip exécutera pour effectuer la recherche de données.




    Dans les bases de données PostgreSQL, MySQL et MariaDB, vous pouvez choisir de rechercher uniquement dans les colonnes indexées. Pour utiliser ce mode, sélectionnez "Seules les colonnes avec des index de recherche en texte intégral" dans le menu déroulant "Rechercher dans". Dans Oracle, les index suivants sont utilisés, s’ils existent : context, ctxrule, ctxcat. Et dans SQL Server, la recherche prend en compte les index de recherche en texte intégral.

    Si le mode "Toutes les colonnes" est sélectionné, la recherche couvrira les colonnes ne prenant pas en charge l'opérateur LIKE, par exemple les colonnes de type JSON. Les valeurs de ces colonnes sont préalablement converties en chaîne. Dans Cassandra, DataGrip crée plusieurs requêtes pour une table, car la condition OR n’est pas prise en charge par la base de données.

    Éditeur de données

    Dans l'éditeur de données, la taille de la page (le nombre de lignes à afficher) est facile à modifier. Maintenant, pour définir le nombre de lignes que vous voulez extraire de la base de données, vous pouvez le faire à partir de la barre d’outils du jeu de résultats.


    Une autre amélioration pour les résultats est la possibilité de nommer les onglets : vous pouvez simplement utiliser le commentaire avant la requête pour nommer l'onglet de résultats.


    Arborescence de la base de données

    Dans DataGrip 2019.2, il est possible de créer des sauvegardes rapides des tables. Il était déjà possible de copier des tables par glisser-déposer, mais cela ne fonctionnait pas lorsqu'il s'agissait d'une copie dans le même schéma. Or, cela pourrait être très utile, si vous aviez besoin de créer une sauvegarde rapide de la table avant toute manipulation cruciale de données. Dans DataGrip 2019.2, cela est donc désormais possible.


    Maintenant, le glisser-déposer fonctionne également pour la création de groupes dans l'explorateur de bases de données. Pour créer un nouveau groupe, faites simplement glisser une source de données sur l’autre. Pour placer la source de données dans un groupe existant, faites-la glisser sur le groupe.


    Une nouvelle action appelée "Forcer l'actualisation" est disponible pour la source de données ou le schéma. Elle efface les informations de source de données que DataGrip met en cache et les actualise à partir de zéro.

    Filtrage de source de données dans les recherches et la navigation

    Lorsque vous essayez de localiser un objet via la fenêtre contextuelle GoTo, de nombreux objets similaires sont parfois présents dans la liste. Cela arrive fréquemment lorsque vous avez plusieurs miroirs (production, staging, tests, etc.). Dans DataGrip 2019.2, vous pouvez choisir où chercher : dans une source de données spécifique ou dans un groupe de source de données. Cela fonctionne également pour "Find In Path", ce qui est extrêmement utile lors de la recherche de code source dans les DDL des autres objets.

    Assistance lors de l'écriture de code

    Ici, soulignons que la complétion et la résolution utilisent les objets des catalogues système. En effet, dans presque toutes les bases de données, il existe un catalogue système - un emplacement où un système de gestion de base de données relationnelle stocke des métadonnées de schéma, telles que des informations sur les tables et les colonnes, les fonctions intégrées, etc. Les objets de ces catalogues sont nécessaires pour fournir une assistance lors de l'écriture de code.

    C’est bien de les avoir dans la complétion de code et le code qui les utilise ne doit pas être rouge. Mais auparavant, la seule façon d’avoir des catalogues système dans la complétion de code consistait à les ajouter à l’explorateur de bases de données. DataGrip récupérait des informations à leur sujet dans la base de données, ce qui prenait du temps. En outre, ils étaient visibles dans l'explorateur de base de données, ce qui n'est pas toujours nécessaire. Désormais, si vous ne les vérifiez pas, DataGrip ne va pas les afficher, mais utilisera les informations sur leurs objets dans l'assistance à l'écriture de code. Pour que cela soit possible, DataGrip utilise ses données internes sur les catalogues système pour chaque base de données.


    JetBrains a aussi intégré les correctifs rapides (quick-fix) dans l’infobulle d’inspection. Si DataGrip sait comment résoudre un problème qui est mis en évidence, vous le saurez en survolant simplement l'avertissement. Vous pourrez alors le résoudre automatiquement en cliquant simplement sur un lien dans l'infobulle.


    Toujours pour faciliter l'écriture de code, de nouvelles inspections, "Unnecessary usage of CASE" et "Possible truncation of the string" sont disponibles. La première permet de détecter les utilisations non nécessaires de CASE. Concrètement, lorsque vous utilisez des constructions CASE, DataGrip analyse si elles peuvent être transformées en constructions plus lisibles.


    La deuxième vous avertit d'une possible troncature d'une chaine. L'EDI détecte en effet la longueur de la chaîne lors de l'attribution d'une valeur à la variable et vous avertit si elle sera tronquée.


    Dans DataGrip 2019.2, JetBrains a également ajouté une action d’intention supplémentaire, "Replace GROUP BY with DISTINCT", qui vous permet de convertir GROUP BY en DISTINCT si toutes les colonnes d’une clause SELECT sont présentées dans une clause GROUP BY.


    Éditeur de code

    Il existe une nouvelle option permettant de contrôler le comportement de l'action "Move Caret to Next Word" (Déplacer le curseur au mot suivant). Le comportement par défaut de l'action a été modifié. Maintenant, DataGrip déplace le curseur à la fin du mot courant.

    Voici comment se comportait l'action avant :


    Et maintenant, voici comment l'action se comporte :


    Pour changer le comportement des actions de déplacement du curseur, allez dans "Préférences / Paramètres > Editeur > Général".

    Une nouvelle action "Select current statement" est également disponible. Comme son nom l'indique, elle permet de sélectionner l'instrument ne cours.


    Aussi, si vous souhaitez améliorer la lisibilité des grands nombres, vous pouvez les "plier" avec le raccourci "Ctrl + Moins", comme vous pouvez le voir ci-dessous.


    Télécharger DataGrip 2019.2

    Voir aussi :

    PyCharm : la version 2019.2 de l'EDI Python disponible avec une amélioration de l'expérience Jupyter Notebook et un support initial de Python 3.8
    CLion 2019.2 disponible, l'EDI C/C++ de JetBrains apporte des améliorations pour le développement embarqué et un débogueur expérimental MSVC
    WebStorm 2019.2 disponible : tour d'horizon des nouveautés de l'EDI de JetBrains pour les développeurs JavaScript
    IntelliJ IDEA 2019.2 apporte des fonctionnalités en préversion de Java 13, des outils de profilage et bien plus encore
    La version 2019.2 de YouTrack, le logiciel de gestion de projet et de suivi des incidents est disponible et peut être désormais connecté à Bitbucket
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #3
    Chroniqueur Actualités

    Sortie de DataGrip 2019.3 : support de MongoDB et une première version du débogueur PL/SQL
    Sortie de DataGrip 2019.3
    l'EDI de JetBrains destiné aux administrateurs de bases de données vient avec le support de MongoDB et une première version du débogueur PL/SQL

    JetBrains vient d'annoncer la sortie de DataGrip 2019.3, la troisième et dernière mise à jour majeure annuelle de son EDI destiné aux administrateurs de base de données et aux développeurs travaillant avec des bases de données SQL. La première, publiée en avril dernier, apportait des nouveautés comme le support de nouvelles bases de données et de plusieurs améliorations apportées à la boite de dialogue de connexion. La navigation et la recherche ont également été facilitées et rendues plus productives dans l'EDI. DataGrip 2019.2 a suivi au mois d'août avec son lot de nouveautés et améliorations. JetBrains a mis par exemple en avant une nouvelle fenêtre d'outil appelée Services, qui offrait un endroit unique où vous pourrez observer et gérer toutes les connexions et où apparaîtront également les services Docker pour ceux qui utilisent le plugin de la technologie de conteneurisation. Les principales nouveautés de la deuxième mise à jour majeure de l'année pour DataGrip incluaient aussi la recherche en texte intégral, le filtrage de sources de données pendant la navigation, le nommage des onglets de résultats, etc.

    DataGrip 2019.3 vient avec la prise en charge de MongoDB et la première version du très attendu Débogueur PL/SQL. L'EDI de JetBrains destiné aux administrateurs de bases de données améliore aussi l'exécution des requêtes, l'assistance au codage, l'éditeur de données, entre autres nouveautés que nous détaillerons dans la suite.

    Prise en charge de MongoDB

    JetBrains a enfin commencé à travailler sur la prise en charge de MongoDB, une fonctionnalité très demandée par les utilisateurs de DataGrip. Cette prise en charge se traduit par l'introduction de fonctionnalités de base.

    Introspection

    Vous pouvez consulter les collections et les champs dans l'explorateur de base de données. DataGrip récupère les 10 premiers documents de chaque collection pour obtenir des informations sur les champs.


    Visionneuse de données

    Vous pouvez ouvrir une collection ou observer le résultat de la requête. Vous avez la possibilité de trier par colonne ou de filtrer les valeurs. La pagination fonctionne également.


    Arborescence

    Il est également possible de parcourir les données dans une arborescence. Pour activer cette option, vous devez cliquer sur l'icône de roue dentée puis sur View as… > Tree.


    Console de requête

    Il n'existe actuellement aucune assistance au codage, mais cela ne vous empêche pas d'exécuter des requêtes et d'en récupérer les résultats. Pour exécuter une instruction, il suffit de placer le curseur dessus et appuyer sur Ctrl+Entrée ou utiliser le bouton Run de la barre d'outils.

    Si vous utilisez la prise en charge de base de données dans une autre EDI de JetBrains, vos requêtes seront mises en évidence à l'aide du surligneur JavaScript. La mise en évidence des éléments syntaxiques et la saisie semi-automatique arriveront plus tard dans DataGrip.


    Débogueur Oracle PL/SQL

    La première version du très attendu débogueur PL/SQL : vous pouvez déboguer des procédures, des fonctions, des déclencheurs et des blocs anonymes, mais aussi y observer des variables.


    Travail avec des sources

    Fusion tripartite

    Si vous envoyez du code source et que DataGrip détermine qu'il a changé pendant vos modifications, une notification s'affiche. Cette notification vous suggérera de résoudre le conflit par une fusion tripartite. De plus, si vous voulez vous assurer de ne pas supprimer accidentellement le travail de quelqu'un d'autre en envoyant un objet obsolète, activez l'option "Warn if editing outdated DDL".

    Visionneuse Diff pour les routines

    Si vous comparez les routines en appuyant sur Ctrl+D sur deux routines sélectionnées, les DDL seront également comparées.


    Enjoliveur de code

    JetBrains a activé par défaut l'enjoliveur de code dans PostgreSQL. Auparavant, le code donné par la base de données contenait de nombreuses parenthèses, souvent superflues, comme vous pouvez le voir ci-dessous :


    Voici ce que donne le code avec la nouvelle option activée :


    Exécution des requêtes

    Vous avez maintenant une vision plus claire sur l'exécution de votre requête, avec par exemple un minuteur qui s'affiche en direct sur la ligne.


    Assistance au codage

    Inspections

    DataGrip vous avertira maintenant si :

    • vous insérez une valeur NULL dans une colonne qui ne peut pas en comporter ;
    • vous n'avez pas répertorié toutes les colonnes nécessaires dans la déclaration INSERT ;
    • cela n'a pas de sens d'utiliser l'opérateur COALESCE. Puis il vous proposera un correctif rapide ;
    • vous utilisez l'opérateur d'égalité pour déterminer si la valeur est nulle. Vous pouvez utiliser IS NULL dans ce cas ;
    • une clause ORDER BY s'est insérée dans la sous-requête sur SQL Server ;
    • vous utilisez simultanément TOP et OFFSET dans SQL Server.

    Actions d'intention

    On notera notamment deux nouvelles actions d'intention. Une première vous intention vous aidera à convertir une comparaison complexe en opérateur BETWEEN et inversement. Une autre vous aidera à convertir JOIN ON en JOIN USING et inversement.




    Éditeur de texte

    Une nouvelle action vous aidera à trier les lignes dans l'ordre alphabétique dans le morceau de code sélectionné. Cela peut être utile pour travailler avec des fichiers CSV ou pour trouver des valeurs en doublon.


    Soulignons qu'il est maintenant possible de lancer une recherche limitée à une zone sélectionnée. Sélectionnez simplement le morceau de code dont vous avez besoin dans l'éditeur et appuyez sur Ctrl+F. Si vous avez besoin de lancer la recherche dans l'ensemble du fichier, appuyez à nouveau sur le raccourci.


    Résolution d'objets

    Désormais, si vous utilisez les filtres dans l'explorateur de base de données, DataGrip ne résoudra pas les objets qui ne sont pas affichés dans l'arborescence de la base de données.

    Génération de code

    Tout un lot de nouveautés est arrivé dans le menu Generate. Vous pouvez les appeler à l'aide du raccourci Alt+Ins. Rappelons que la recherche rapide fonctionne dans ce menu.


    Éditeur de données

    À présent, si vos résultats contiennent plusieurs colonnes portant le même nom, vous n'aurez aucun problème de noms ambigus si vous créez une table à partir de ces résultats. Les noms de colonnes seront acceptés.


    L'action "Modify Table" est maintenant disponible à partir du contexte de l'éditeur de données. Si vous souhaitez ajouter une nouvelle colonne tout en modifiant les données de la table, alors il suffit d'appuyer sur Ctrl+F6 et c'est presque terminé.


    Télécharger DataGrip 2019.3

    Voir aussi :

    RubyMine 2019.3 est disponible avec la possibilité de configurer le mappage pour RuboCop, apporte un meilleur aperçu du code et améliore le débogueur
    IntelliJ IDEA 2019.3 est disponible avec une amélioration notable des performances et de la qualité, ainsi que de nombreuses corrections de bugs
    WebStorm 2019.3 est disponible avec un démarrage plus rapide, une prise en charge plus avancée de Vue.js et une complétion de code plus intelligente pour JavaScript
    PhpStorm 2019.3 est disponible et intègre un support complet de PHP 7.4, le style de code PSR-12, le support de MongoDB, le Windows Subsystem for Linux (WSL), et autres
    Sortie de CLion 2019.3, la dernière version majeure de l'année 2019 pour l'EDI C/C++ de Jetbrains
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

###raw>template_hook.ano_emploi###