Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 890
    Points : 22 308
    Points
    22 308

    Par défaut Un homme écope de 20 ans de prison après un canular mortel réalisé à l’instigation d’un gamer

    Un homme écope de 20 ans de prison après un canular mortel réalisé à l’instigation d’un gamer
    qui a mal digéré une dispute sur un pari de 1,5 dollar dans un jeu en ligne

    Un joueur en ligne du nom de Tyler Barriss vient d’écoper d’une peine de 20 ans de prison après avoir passé de faux appels d’urgence aux autorités américaines, dont un a conduit à la mort d’un homme (Andrew Finch, âgé de 28 ans, en 2017) dans la ville de Wichita, de l’État du Kansas aux États-Unis. Pour comprendre ce qui s’est passé, il faut remonter à la fin de l’année 2017, lorsque Casey Viner, un jeune homme âgé de 19 ans environ et vivant dans l’Ohio, a commencé à se disputer avec Shane Gaskill, âgé de 20 ans, au sujet d'un pari de 1,50 $ alors qu’ils jouaient en ligne au jeu Call of Duty : WWII.

    Casey Viner, ayant très mal digéré les échanges avec Shane Gaskill, a recruté Tyler Barriss afin de trouver le domicile de ce dernier à Wichita pour lui faire passer un mauvais quart d’heure en lui appliquant le « swatting ». Cette pratique est une forme de représailles dans laquelle une personne signale une fausse urgence pour amener les autorités, en particulier l’unité spéciale de la police, le S.W.A.T. (Special Weapons and Tactics), à faire une descente à une adresse. De concert avec Viner, Barriss a donc appelé la police en prétendant être à l’intérieur d’une maison avec des otages et une arme à feu. Malheureusement pour Andrew Finch, qui n’avait rien à voir avec cette affaire, l’adresse qui a été communiquée à la police n’était pas celle de Shane Gaskill, mais plutôt la sienne. Gaskill a trompé Barriss en lui communiquant l’adresse d’une habitation où il avait déjà vécu et qui était maintenant occupée par Finch. Comme on pouvait s’y attendre, le 28 décembre 2017, après que le coup de fil ait été passé, la police a effectivement envoyé le S.W.A.T. à l’adresse indiquée par Barriss. Ignorant ce rapport, lorsque Finch a ouvert la porte, il a été abattu sous son porche par un agent de la police dont l'équipe avait encerclé son domicile.

    Après avoir remonté le fil des communications, la police a réussi à déterminer que l’appel venait de Bariss qui a été bien évidemment mis derrière les barreaux. En novembre dernier, Bariss a plaidé coupable pour avoir fait un canular qui a finalement conduit la police à tuer un homme. Il faut souligner que Bariss n’est pas à son premier coup d’essai. Cette affaire a permis de révéler toutes les mauvaises blagues qui ont été faites par ce dernier.

    Nom : Tyler Barriss.png
Affichages : 13904
Taille : 503,3 Ko
    Tyler Barriss

    Dans l’affaire du District de Columbia, Barriss a plaidé coupable pour deux chefs d’accusation après avoir proféré des menaces d’attentat à la bombe lors d’appels téléphoniques au siège du FBI et de la Federal Communications Commission à Washington, DC. En Californie, il a plaidé coupable pour 46 chefs d’accusation après avoir faussement signalé que des bombes avaient été placées dans des lycées, des universités, des centres commerciaux et des chaines de télévision. Son procès qui s’est achevé ce vendredi 29 mars a été sanctionné par une condamnation à 20 ans de prison pour 51 chefs d’accusation en tout.

    Cette affaire qui pourrait paraître dans la rubrique des faits divers vient à nouveau relancer le débat sur la violence ou les conséquences dommageables qui peuvent survenir dans le milieu des jeux (vidéo ou en ligne). Pour une dispute sur un pari de 1,5 dollar dans un jeu en ligne, un homme a été tué. Cette histoire rappelle également l'épisode de Jacksonville en Floride où un gamer, David Katz — 24 ans, n’a pas hésité à tirer à bout portant sur d’autres gamers après avoir été vaincu lors du tournoi Madden NFL 19 — un jeu vidéo de football américain.

    Alors que certaines personnes n’hésiteront pas à dénoncer la violence dans le milieu des jeux (vidéo ou en ligne) à cause de l’addiction à ces jeux qui empêchent certaines personnes de prendre de la hauteur pour mieux apprécier la réalité et mesurer leurs actions, d’autres personnes prendront le contrepied de cette analyse en soulignant que les jeux (vidéo ou en ligne) ne forgent pas de caractères d’assassins ou de meurtriers. Ce caractère, s’il est manifeste, habite déjà l’individu qui n’attend que l’occasion rêvée (en jouant aux jeux, ou en se disputant par exemple) pour le manifester.

    Source : Washington Post

    Et vous ?

    Selon vous, peut-on pointer du doigt l’addiction aux jeux (vidéo ou en ligne) à la suite de ce drame ?

    Ou pensez-vous qu’il n’y a aucun lien entre l’addiction aux jeux et la mort de cet homme ?

    Voir aussi

    Aucun lien entre les jeux vidéos violents et l’augmentation de l’agressivité chez les adolescents, selon des chercheurs de l’Université d’Oxford
    Les jeunes qui jouent à des jeux vidéos ont de meilleures capacités de raisonnement moral, que les jeunes non-joueurs, selon une étude
    Un gamer vaincu déclenche une fusillade lors d’un tournoi, laisse des personnes sur le carreau et relance le débat sur la dangerosité des jeux vidéos
    Jouer à des jeux vidéos violents de façon quotidienne n’entraine aucun changement de comportement, conclut une nouvelle étude
    La violence en milieu scolaire est-elle due aux jeux vidéos violents ? Un avis partagé par Donald Trump, même si des études rejettent cette croyance
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2018
    Messages
    131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2018
    Messages : 131
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    lorsque Finch a ouvert la porte, il a été abattu sous son porche par un agent de la police
    Et le fait que la police abatte à vue un homme non armé chez lui, qui plus sur des on dit ... Aucune responsabilité du flic ?

    Enfin c'est le Washington Post, c'est le niveau de journalisme qu'on peut attendre.

  3. #3
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 890
    Points : 19 799
    Points
    19 799

    Par défaut

    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    Cette affaire qui pourrait paraître dans la rubrique des faits divers vient à nouveau relancer le débat sur la violence ou les conséquences dommageables qui peuvent survenir dans le milieu des jeux (vidéo ou en ligne).
    Si vous n'aviez pas fait référence au débat, ce dernier n'aurait pas été relancé…

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    Et le fait que la police abatte à vue un homme non armé chez lui, qui plus sur des on dit ... Aucune responsabilité du flic ?
    C'est une situation très compliquée.

    Tu as des otages dont il te faut protéger la vie, c'est ta priorité. Si la vie d'un des otages est immédiatement menacée et que tu as une occasion, tu descends le preneur d'otage, il en dépend de la vie des otages. Selon ce qui a été communiqué au téléphone, on pouvait e.g. craindre que la vie des otages serait en danger dès lors que le preneur d'otage se rendrait compte de la présence de la police.

    Le fait aussi que le preneur d'otage sorte est très atypique, on pouvait craindre qu'il ne se mettent à tirer sur les policiers. Il faut donc aussi protéger ses collègues, et la moindre seconde d'hésitation peut être fatale. Là, ce n'est pas juste la vie d'un délinquant qui est en jeu pour une banale, e.g. vol à la tire, mais la vie de plusieurs otages innocent, dans une situation où tout peut basculer en une demi-seconde. Les preneurs d'otages ne sont aussi pas toujours très "stable".


    Le principal problème est que la police n'aie pas su que cette situation était un "canular". Le problème est qu'il faut réagir dans l'urgence, que certains appels peuvent être très convaincants, et que si on limite les faux-positifs, on risque d'augmenter les faux-négatifs.

    Après, je ne sais pas si la SWAT a commis des fautes, c'est possible. En revanche, je voulais insister sur le fait que c'est compliqué, et qu'il ne faut pas les condamnés, sans au préalable avoir vérifier les éléments précédents.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  4. #4
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    455
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 455
    Points : 1 050
    Points
    1 050

    Par défaut

    Mais pour Casey Viner, il n'a rien eu du tout? C'est quand même surprenant.

  5. #5
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2018
    Messages
    131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2018
    Messages : 131
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Le principal problème est que la police n'aie pas su que cette situation était un "canular".
    La police savait très bien que c'était un possible canular, tout appel est un possible canular. Le SWATTING n'a pas débuté en 2017, les canulars encore moins.

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Après, je ne sais pas si la SWAT a commis des fautes, c'est possible. En revanche, je voulais insister sur le fait que c'est compliqué, et qu'il ne faut pas les condamnés, sans au préalable avoir vérifier les éléments précédents.
    On sait que ce qui est reporté dans la presse met 100% de la responsabilité sur l'appelant, et même sur les jeux vidéo, et que nulle part il est évoqué d’enquête ou de suspension de policier.

    Enfin tout va bien madame la marquise, tant qu'on est pas le mec qui se fait abattre ...

  6. #6
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 890
    Points : 19 799
    Points
    19 799

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    La police savait très bien que c'était un possible canular, tout appel est un possible canular. Le SWATTING n'a pas débuté en 2017, les canulars encore moins.
    En effet, tout appel est un possible canular, mais ils ne peuvent pas savoir si un appel donné est, ou non, un canular.

    Comme je l'ai dit, ce sont des situations très compliquée ou la moindre erreur ou hésitation peut être tragique.
    Réduire le nombre de faux-positifs peut se faire au détriment de l'augmentation de faux-négatifs.

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    On sait que ce qui est reporté dans la presse met 100% de la responsabilité sur l'appelant, et même sur les jeux vidéo, et que nulle part il est évoqué d’enquête ou de suspension de policier.

    Enfin tout va bien madame la marquise, tant qu'on est pas le mec qui se fait abattre ...
    Tu ne sais même pas s'il y a eu, ou non, d'enquêtes internes…
    Tu ne sais même pas s'il y a eu, ou non, de suspension…

    Ce n'est pas parce que la presse n'en parle pas, que cela ne se produit pas.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  7. #7
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2018
    Messages
    131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2018
    Messages : 131
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Tu ne sais même pas s'il y a eu, ou non, d'enquêtes internes…
    Tu ne sais même pas s'il y a eu, ou non, de suspension…

    Ce n'est pas parce que la presse n'en parle pas, que cela ne se produit pas.
    Et donc tu prends parti avec des choses dont on a aucune trace ... C'est vrai que le pouvoir a toujours l'habitude de se corriger lui-même, jamais de couvrir ses erreurs.

    La page wiki à ce sujet :

    Wichita residents used the opportunity of a City Council meeting on January 9 to voice concerns on the subject, including questioning the editing of the police body cam footage to a mere 7 seconds, and arguing the city should assume full responsibility to avoid a lengthy struggle by the Finch family for justice. The Council did not comment directly, but indicated a willingness to consider training procedures at a later time.[16]

    Nearly a week after the shooting, Andrew Finch’s mother Lisa Finch wrote to the Wichita mayor and police chief stating that she doesn't know where they're keeping her son’s body and she wants to give him a "proper funeral service and burial." "Please let me see my son's lifeless body," she wrote in a letter dated January 3. In this same letter, Mrs. Finch asked why the police officer who killed her son had not, at that time, been identified, why the family was handcuffed, and when police will return their belongings, including two cell phones and a computer, seized from the house. The family attorney, Andrew M. Stroth, has also called for the city, police department, and officer involved in the shooting to be held liable "for the unjustified shooting of Andrew Finch."
    Surprise, aucune enquête suite au meurtre, peut-être un entrainement sur les procédures plus tard. Et accessoirement l'enregistrement vidéo a été coupé à 7 secondes, le nom de l'officier en cause a été dissimulé initialement, la famille victime du SWAT a été menottée sans raison, et le corps de la victime et tous les effets personnels pris à son domicile n'ont pas été rendus.

    Tout se passe pour le mieux.

  8. #8
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 890
    Points : 19 799
    Points
    19 799

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    Et donc tu prends parti avec des choses dont on a aucune trace ... C'est vrai que le pouvoir a toujours l'habitude de se corriger lui-même, jamais de couvrir ses erreurs.
    Ce n'est pas une question de "prendre parti", juste que si on ne sait pas… on ne sait pas, on ne va pas l'inventer.
    Tu peux demander, et engager, des procédures, pour savoir (ce que je recommanderais), mais tant que tu ne sais pas… tu ne sais pas.

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    La page wiki à ce sujet :
    Tu aurais quand même pu mettre le lien…

    https://en.wikipedia.org/wiki/2017_Wichita_swatting


    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    Surprise, aucune enquête suite au meurtre, peut-être un entrainement sur les procédures plus tard.
    Où as-tu lu qu'il n'y a eu aucune enquête suite au "meurtre" ?

    Sachant que tireur a témoigné devant la cours d'après ta propre source Wikipédia, qui cite cette source, cela tendrait plutôt à impliquer l'inverse.

    Rapp said SWAT had not arrived on the scene when he saw a man open the door and heard officers shouting commands. He said the man was not compliant with the commands - putting his hands up briefly, then putting them back down to his waist.
    Rapp said the man made a “gun drawing motion” as if he was removing a gun from a waistband. He said he believed the man had just shot his father and was holding other hostages at gunpoint. He said he was worried the man was going to open fire.
    Rapp said he believed, at the time, the man was the caller. He said he fired one shot and struck the man - who police later learned was Andrew Finch.
    Rapp said, at the time, he had no reason to believe he was responding to a swatting call.
    He said he can’t answer whether he would have pulled the trigger if he knew it was a swatting call.
    Last month, the Sedgwick County District Attorney determined that the Wichita police officer who fired the shot that killed Finch on the "swatting" call will not face criminal charges.
    https://www.kwch.com/content/news/WA...479557573.html
    In deciding that the officer who shot and killed Finch should not be charged, Bennett went to case law, basically going back to many of the self-defense laws that would apply to citizens, as well as officers out on the street. He says there is not enough evidence to show that the officer did not act in self defense. When the shooting happened, the officer thought he was taking action to protect either himself or other officers on the scene and people in the area.

    With the law that applies to his finding, Bennett says you can't make a determination with 20-20 hindsight, although it's easy to make the call now that Finch should not have been shot,

    "This shooting should not have happened, but this officer's decision was made in the context of the false call," Bennett says. "To charge (the officer) would require evidence, not 20-20 hindsight that it was unreasonable for him to believe in that moment that the man who came to the door posed a risk to the officers near the house. Given the evidence provided to the officers, by dispatch, coupled with Mr. Finch's movements after opening the door, there is insufficient evidence to establish that (the officer) acted in an unreasonable manner in defense of the officers directly to the east of the house, There is insufficient evidence to overcome self defense immunity under Kansas law."

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    Et accessoirement l'enregistrement vidéo a été coupé à 7 secondes
    Parlont-on de l'enregistrement vidéo qui a été rendu publique ou de celui qui aura été utilisé lors du procès ?
    Quelles sont les raisons alléguées de cette édition ?

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    , le nom de l'officier en cause a été dissimulé initialement,
    Ça c'est normal.

    Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
    la famille victime du SWAT a été menottée sans raison, et le corps de la victime et tous les effets personnels pris à son domicile n'ont pas été rendus.
    Ce n'est pas parce que tu n'en connais pas les raisons qu'elles n'existent pas.

    Pour le corps et les effets personnels, ce sont des éléments d'enquêtes, ça ne se rend pas n'importe comment.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    8 332
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 8 332
    Points : 11 822
    Points
    11 822

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Parlont-on de l'enregistrement vidéo qui a été rendu publique ou de celui qui aura été utilisé lors du procès ?

    Tu vas la répandre encore longtemps, cette horreur ?

    C'est l'enregistrement, masculin, qui a donc été rendu public !
    Hallucinant.
    Comment se fait-il que ça ne rentre pas ?
    Lecture.

    Tu me diras, j'ai aussi expliqué en long en large et en travers que le tort tue la tortue sans un seul "d" dans cette phrase mais ça aussi, ça ne rentre pas, pas chez toi sur ce coup-là, mais j'ai encore trouvé récemment du tord à gogo. On croit rêver...
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  10. #10
    Membre confirmé
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    138
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 138
    Points : 557
    Points
    557

    Par défaut

    Le centre d'appel reçoit une déclaration d'une personne prise en otage au Kansas, et envoie immédiatement le SWAT jusque là c'est logique.
    Pendant que le SWAT se déplace et encercle la maison (il doit quand même il y a quelques minutes).
    Il n'y a aucune vérification sur l'origine de l'appel qui ne se trouve même pas dans l'Etat ??
    Parce que le "blagueur" appelait de Los Angeles quand même.

    Là j'accuse même pas le policier qui a tiré, mais la structure même de traitement de ces appels, quand le faux positif est tellement évident il aurait du être détecté.

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 421
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 421
    Points : 7 989
    Points
    7 989

    Par défaut

    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    Cette pratique est une forme de représailles dans laquelle une personne signale une fausse urgence pour amener les autorités, en particulier l’unité spéciale de la police, le S.W.A.T. (Special Weapons and Tactics), à faire une descente à une adresse.
    En France il y avait Ulcan (Gregory Chelli) qui faisait ce genre de chose, je crois qu'il streamait en live, on le voyait appelé des commissariats.

    Il avait également harcelé le père d'un journaliste :
    Accusé d'un canular mortel, le hacker franco-israélien Ulcan risque les assiseses
    A l'été 2014, Ulcan, de son vrai nom Grégory Chelli, avait multiplié les représailles contre le média en ligne Rue89, mécontent de la publication d'un portrait consacré à cet adepte du piratage de sites pro-palestiniens ou de médias. Le 1er août, le trentenaire, déjà connu pour les canulars poussés à l'extrême de son site « ViolVocal », avait ciblé le père de Benoît Le Corre, l'auteur de l'article.

    Piratant la ligne téléphonique du père du journaliste, l'activiste s'était fait passer auprès des forces de l'ordre pour un homme retranché qui avait tué sa femme et son bébé. Une vingtaine de policiers avaient cerné la maison à 4h30 du matin. Quatre jours plus tard, le père du journaliste était victime d'un infarctus, avant de décéder un mois et demi plus tard.

    « Le lien de causalité (...) a été établi par expertise médicale » et par des témoignages de l'entourage de Benoît Le Corre, « extrêmement choqué » par ces agissements, conclut le réquisitoire consulté par l'AFP.
    Malheureusement il est très difficile de le mettre en prison :
    France-Israël : l'épineuse affaire Ulcan
    En déplacement ce dimanche à Tel Aviv et à Jérusalem pour relancer le processus de paix au Proche-Orient, le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius devrait évoquer avec les autorités israeliennes le cas de Grégory Chelli, alias «Ulcan». Depuis des mois, ce hacker harcèle des journalistes français depuis Israël. L'un de ses canulars de mauvais goût a même causé la mort d'un proche d'une de ses victimes. Pourtant, l'extradition entre la France et Israël reste compliquée et nécessite souvent l'intervention du Quai d'Orsay.
    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    Selon vous, peut-on pointer du doigt l’addiction aux jeux (vidéo ou en ligne) à la suite de ce drame ?
    Non, là il s'est énervé pour un paris Call of Duty, mais il aurait pu s'énerver sur n'importe quoi.
    Il faut être fou pour vouloir faire ça :
    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    Casey Viner, ayant très mal digéré les échanges avec Shane Gaskill, a recruté Tyler Barriss afin de trouver le domicile de ce dernier à Wichita pour lui faire passer un mauvais quart d’heure en lui appliquant le « swatting ». Cette pratique est une forme de représailles dans laquelle une personne signale une fausse urgence pour amener les autorités, en particulier l’unité spéciale de la police, le S.W.A.T. (Special Weapons and Tactics), à faire une descente à une adresse.
    Tout ne doit pas être lié aux jeuxvidéo :
    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    Dans l’affaire du District de Columbia, Barriss a plaidé coupable pour deux chefs d’accusation après avoir proféré des menaces d’attentat à la bombe lors d’appels téléphoniques au siège du FBI et de la Federal Communications Commission à Washington, DC. En Californie, il a plaidé coupable pour 46 chefs d’accusation après avoir faussement signalé que des bombes avaient été placées dans des lycées, des universités, des centres commerciaux et des chaines de télévision. Son procès qui s’est achevé ce vendredi 29 mars a été sanctionné par une condamnation à 20 ans de prison pour 51 chefs d’accusation en tout.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 879
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 879
    Points : 3 080
    Points
    3 080

    Par défaut

    Bel exercice de logique avec les noms des protagonistes.

    J'ai sué pour parfaitement comprendre les 2 premiers paragraphes de l'article
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

Discussions similaires

  1. Réponses: 148
    Dernier message: 10/04/2019, 08h18
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 02/06/2018, 14h02
  3. L'ex vice-président d'IBM plaide coupable et risque 20 ans de prison
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 14
    Dernier message: 21/01/2011, 15h15
  4. Réponses: 105
    Dernier message: 01/04/2010, 16h08

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo