F5 acquiert NGINX pour faire le pont entre les NetOps et les DevOps
et fournir aux clients des services applicatifs cohérents

Nginx Inc et F5 Network ont annoncé conjointement la nouvelle dans la journée d’hier sur leur site Web respectif. Cette nouvelle fait référence à l’acquisition définitive de Nginx, un leader mondial dans la fourniture d’applications open source par le groupe F5 Network, un leader des services d’applications multicloud, pour une valeur d’entreprise totale de 670 millions de dollars, sous réserve de certains ajustements. F5 Networks Inc. est une entreprise informatique américaine fondée en 1996, établie à Seattle qui commercialise des équipements réseau. Il fournit des services d'applications de cloud et de sécurité qui permettent aux organisations d'adopter l'infrastructure de leur choix sans sacrifier la vitesse et le contrôle.

Nginx qui est aujourd’hui acquis par F5 est la société à l'origine de NGINX, le populaire projet open source auquel ont adhéré plus de 400 millions de sites. La société propose une suite de technologies permettant de développer et de fournir des applications modernes. Avec sa plateforme d'applications, NGINX permet aux entreprises en transformation numérique de moderniser leurs applications monolithiques existantes et de proposer de nouvelles applications basées sur des microservices. Si F5 s'est lancé dans cette dynamique, c’est pour donner vie à sa vision future, celle d’apporter plus de satisfaction à ses clients en combinant les services de DevOps et NetOps et d’apporter plus de créativité dans le domaine du cloud computing. F5 deviendra donc le propriétaire de la société open source et ainsi, acquerra toutes les actions émises et en circulation de Nginx. « En reliant NetOps et DevOps, F5 fournit aux clients des services d’application cohérents dans tous les environnements », a déclaré F5 sur son site Web.

La déclaration d’acquisition publiée conjointement par les deux entreprises indique que cette acquisition permettra à F5 d’agrandir ses possibilités et ses offres pour ses clients. Elle lui permettra, lit-on, la création de services d’application multicloud dans tous les environnements, offrant aux développeurs la facilité d’utilisation et la flexibilité requises. Les autres avantages qu'elle apporte concernent la sécurité, la fiabilité et la réactivité requises par les équipes des opérations réseau.

Nom : blog-image-expanded-opportunity-F5-NGINX-2.jpg
Affichages : 2032
Taille : 67,3 Ko

« L’acquisition de Nginx par F5 renforce notre trajectoire de croissance en accélérant notre transformation logicielle et notre transformation multicloud. Nous allons combiner le portefeuille de solutions de sécurité applicative et de services applicatifs sophistiqués de classe mondiale de F5 pour améliorer les performances, la disponibilité et la gestion, aux principales solutions de gestion des applications logicielles et de gestion des API de NGINX. De plus, grâce à une crédibilité et une reconnaissance inégalées de la marque dans la communauté DevOps et une base d'utilisateurs open source massive, nous allons combler le fossé entre NetOps et DevOps avec des services d’application cohérents dans l’environnement multicloud d’une entreprise », a déclaré François Locoh-Donou, président et chef de la direction de F5.

Aussi, F5 a également expliqué qu’il reconnaît la place importante qu’occupe la communauté open source dans les progrès de Nginx et la confiance que met cette communauté dans les produits Nginx. De ce fait, il s’engage à continuer à innover et à augmenter les investissements dans le projet open source Nginx, afin de renforcer les communautés d’utilisateurs étendues de Nginx. L’entreprise place ainsi l’open source comme un élément central de sa stratégie multicloud et un moteur de sa prochaine phase d’innovations.

Toutefois, malgré ces explications, des doutes et interrogations demeurent au sein de la communauté open source à propos de cette acquisition et de l’avenir des solutions open source de Nginx. Selon quelques-uns d’entre eux, à voir la somme importante investir par F5 Network dans cette acquisition, il va vouloir forcément rentabiliser ses investissements, et ce n’est pas dans l’open source qu’il trouvera son retour sur investissement.

Quelques détails de la déclaration d’acquisition stipulent que l’acquisition de NGINX devrait augmenter la croissance du chiffre d’affaire logiciel de F5 et la composition de ce chiffre d’affaire au cours de l’exercice 2019. Elle sécurise les objectifs de F5 relatifs à l’Horizon 2022. À court terme, la société s'attend à ce que l'acquisition et l'investissement organique dans des solutions nouvelles et émergentes se traduisent par une dilution modeste des bénéfices pour les exercices 2019 et 2020. D’après d’autres internautes, cette acquisition aura pour conséquence directe la modification de la licence des produits Nginx. Ils estiment avoir peur que F5 cherche à monétiser d’une manière ou d’une autre les solutions Nginx existantes et que la situation dégénère. Cela entraînera une dislocation de la communauté open source de Nginx, et ce dernier pourrait en perdre une partie, ont-ils expliqués.

Néanmoins, pour certains, il n’y a aucune chance que F5 cherche à monétiser séparément Nginx en tant que produit autonome. Selon eux, les flux de trésorerie ne justifieraient pas cette dépense. Ils soulignent que le résultat futur de cette initiative sera que les applications prochaines de F5 auront des capacités supplémentaires et éventuellement des coûts élevés. Ils soupçonnent F5 de vouloir s’attaquer au marché des conteneurs qui aspire tout simplement concurrencer Google, AWS et d’autres cadors des services multicloud dans le monde, pensent-ils. D’autres encore, pensent plutôt qu’il est temps de changer de solution. « Je suppose que cela signifie que le moment est venu pour les utilisateurs de Nginx de rechercher des alternatives possibles au cas où la situation se détériorerait », a déclaré l’un d’eux. Il propose de ce fait le serveur Varnish Cache.

« Je recommande de jeter un coup d'œil sur Varnish Cache. Bien que ses performances ne soient pas à 100 % à la hauteur de Nginx dans certains scénarios, il présente de nombreux autres points forts que Nginx (du moins dans sa version FOSS, je n’ai jamais utilisé Nginx plus) ne possède pas. Après avoir vu “varnishlog” et “varnishtest” en action, cela vaut la peine de passer un jour ou deux à l'explorer », a-t-il déclaré à propos de Varnish. Enfin, rappelons que Varnish est un serveur de cache HTTP apparu en 2006 et distribué sous licence BSD.

Sources : NGINX, F5 Network

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quelles seraient selon vous, les conséquences de ce rachat sur les services de Nginx ?

Voir aussi

Serveurs Web : Nginx détient désormais un tiers des parts de marché tandis qu'Apache chute en dessous des 50 % d'après W3Tech

Créer un serveur Web Nginx + PHP7 + Maria DB (Mysql) + PhpMyAdmin sous Debian 9 Stretch

Mise en production d'un site Django en utilisant Nginx et Gunicorn