Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2016
    Messages
    232
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2016
    Messages : 232
    Points : 714
    Points
    714
    Par défaut
    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    Google/Alphabet a des infrastructures assez monstrueuses, mais si tu prends la seule partie reservée au moteur de recherche, je pense que ce n'est pas aussi énorme que ce qu'a un CDN comme Akamai ou un fournisseur cloud comme AWS. S'offrir une infrastructure capable de supporter le traffic de Google Search doit coûter quelques milliards, ce qui est une barrière d'entrée considérable mais loin d'être inabordable. Le plus dur pour concurrencer Google Search, ce n'est pas l'infrastructure mais le mathématique et le marketing.
    Au niveau de Google Search, le point principal qui à propulser Google au devant de la scène, c'est avant tout sont algo de recherche et la capacité de Google à fouillé le net (ainsi que la sauvegarde en cach des pages, la recherche par image, ect...).
    J'me rappel à mes débuts sur le net, on ne passer pas forcément par Google. Mais lorsqu'on ne trouver pas sur un moteur de recherche on passer par un autre. Et à force de toujours tout trouver sur Google, c'est devenu la référence.

    J'avoue ne pas avoir tester les nouveaux moteur de recherche qui émerge, mais s'ils ne font pas au moins aussi bien sinon mieux, ils ne pourrons jamais grossir et cela même s'ils garantissent aucune collecte de donnée, ou je ne sais quoi d'autre...
    Pour le coup au delà du coût de l'infrastructure, c'est avant tout le travail qui à été fournis à l'époque qui à propulser Google dans la situation de quasi monopole (on parle ici d'utilisation et pas de seul sur le marcher).

  2. #22
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 973
    Points : 3 193
    Points
    3 193
    Par défaut
    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    As-tu seulement utilisé Diaspora? Pour retrouver des gens que tu as perdu de vue (la principale force de FB d'après mes connaissances) ou se faire des nouveaux amis, ce n'est pas adapté et ce n'est pas fait pour. Diaspora respecte trop la vie privée pour être un réseau social viable, c'est-à-dire que les utilisateurs sont plutôt encouragés à rester dans leur cercle privé. C'est plutot pour garder le contact avec les gens avec qui tu discutes déjà, et il y a une pléthore de services qui font ça très bien aussi...
    Si tu veux retrouver de vieilles connaissances, tu peux aller sur copainsdavant...

    Facebook ne fonctionne bien sur ces points là, qu'en utilisant et recoupant tes données perso avec celles des autres, après faut savoir ce que l'on veut. On peut pas leur reprocher d'utiliser les données des membres, puis se plaindre que les autres réseaux fonctionnent moins bien car ils respectent les données des membres. ^^


    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    VK n'est pas vraiment un concurrent de FB parce qu'il est principalement présent sur un autre marché où FB n'a jamais percé, le marché de la Russophonie. Et sur son marché VK est autant un quasi-monopole que FB.
    Facebook n'a jamais percé en Russie, car l'offre russe est plus alléchante, malgré qu'elle soit une simple copie conforme visuellement, quant on te propose des films et de la musique gratuitement (et de façon illégale), pourquoi aller chez le concurrent américain ?

    Et en Chine, c'est un autre réseau (Qzone ou un truc du genre) car FB est interdit, et au Japon c'est Lime, et etc. etc.

    Bref encore une fois, un monopole, c'est quand il n'y a qu'un choix. Même si les concurrents sont moins développés, que leurs fonctionnalités sont moins bonnes ou autres, et que personnes ne les utilisent, on s'en fiche, à partir du moment où tu es capable de citer et de pouvoir d'inscrire chez des concurrents, il n'y a pas, "au sens propre", de monopole.

    Après Facebook ne va pas s'excuser d'être plus fonctionnel ou de mieux marcher que la concurrence, c'est le but de chaque entreprise. Si ce n'était pas eux, cela en serait un autre comme dit el_slapper.

  3. #23
    Membre extrêmement actif

    Profil pro
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    879
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 879
    Points : 3 296
    Points
    3 296
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    Si tu veux retrouver de vieilles connaissances, tu peux aller sur copainsdavant...

    Facebook ne fonctionne bien sur ces points là, qu'en utilisant et recoupant tes données perso avec celles des autres, après faut savoir ce que l'on veut. On peut pas leur reprocher d'utiliser les données des membres, puis se plaindre que les autres réseaux fonctionnent moins bien car ils respectent les données des membres. ^^
    Pour utiliser un réseau social, il faut être prêt à balancer une partie de ta vie sur internet. Ce n'est pas ma tasse de thé, mais je constate que Diaspora ne remplit pas le cahier des charges.





    Bref encore une fois, un monopole, c'est quand il n'y a qu'un choix. Même si les concurrents sont moins développés, que leurs fonctionnalités sont moins bonnes ou autres, et que personnes ne les utilisent, on s'en fiche, à partir du moment où tu es capable de citer et de pouvoir d'inscrire chez des concurrents, il n'y a pas, "au sens propre", de monopole.

    Après Facebook ne va pas s'excuser d'être plus fonctionnel ou de mieux marcher que la concurrence, c'est le but de chaque entreprise. Si ce n'était pas eux, cela en serait un autre comme dit el_slapper.
    Sauf qu'il n'y a pas, malgré la toile, un marché mondial unique. La Chine ou la Russie sont des marchés à part, mais sur le marché Occidental/"principal" FB est en situation de monopole, ou peu s'en faut.

  4. #24
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    5 439
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 5 439
    Points : 14 368
    Points
    14 368
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Seule la tendance naturelle du marché.
    Le marché n'a pas de tendance "naturelle". Le marché n'est pas une personne. Ce n'est qu'une conception d'un mode de vie pour éviter que l'on s'entre-tue tout le temps.

    Dans tout monopole public ou privé, il y a forcément l'intervention de politiques à des degrés plus ou moins prononcés. Quand la technologie informatique a démarré, c'est bien des hommes politiques qui, parce qu'ils n'avaient rien compris ont tout laissé filé. Et une fois le train passé, il est très difficile de monter à bord. Windows est un OS souverain US, tu crois sincèrement qu'aucun autre état européen ou alliance d'états n'auraient pu sortir quelque chose du même acabit ? Sauf qu'au moment où cela s'est décidé, quel homme politique avait conscience de ce qui se passait ? Quel homme politique était un peu visionnaire ?

    Un pays comme la France qui avait porté à bout de bras le minitel a raté le virage de l'Internet, et tout ça par la faute de qui ? De nos hommes politiques qui comme à leur habitude n'ont rien vu venir. Et pire se sont arc boutés sur des positions intenables contre vents et marées.

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Quel est le rapport entre la choucroute et le pâté? Ceux qui ont déjà commencé à faire ça, ce sont les chinois, et ils ne sont pas le sujet de ce fil.
    Le rapport, tu le soulignes toi-même : les chinois. La Chine est par analogie en situation de monopole. Vois par toi-même où ça mène.

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    De tous temps, tous les dirigeants ont voulu contrôler le peuple, ça n'a rien de nouveau. Et pas seulement les dirigeants politiques. Bon, je suis d'accord sur ce point. Ce que je dis, c'est que si tu démantèles Amazon, Google ou FAcebook, un autre prend sa place en 5-10-15 ans max. Et qu'un démantèlement n'a donc pas vraiment de sens, quand on fait une comparaison coût-bénéfice.
    Là je ne suis pas d'accord avec toi, je dirais plutôt c'est 10 ou 15 ans de gagné. Le rapport coût-bénéfice, on s'en tamponne, ce qui est en jeu dépasse de loin le simple concept mercantile.
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  5. #25
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 973
    Points : 3 193
    Points
    3 193
    Par défaut
    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    mais sur le marché Occidental/"principal" FB est en situation de monopole, ou peu s'en faut.
    Oui mais encore une fois, si la concurrence ne suit pas (tu le dis toi-même en partie, Diaspora par exemple, ne fait pas le taff) et/ou ne propose rien de plus, pourquoi les gens iraient ailleurs ? (Bien que cela change un peu dernièrement, avec une partie de la fachosphère qui part sur VK).

    Dans le cas de Facebook, outre les moyens dont dispose l'entreprise, c'est un peu le problème du 1er arrivé, 1er servi, ils ont été très longtemps les seuls à proposer un tel niveau de qualité (même si au dépend du respect des données), et en soit aujourd'hui, il n'y a rien qui empêche la concurrence, sauf que bah, faut que celle-ci propose un truc innovant avec des fonctionnalités en plus, bien sûr qu'un simple "clone" ne fonctionnera jamais, car cela ne fera jamais bouger des foules entières.

    C'est tout le souci, le problème c'est pas un manque de concurrence, c'est que tous tes potes, les groupes de musiques, les séries, les entreprises, les "stars", etc. que tu veux suivre, sont très majoritairement sur Facebook, donc oui, t'as pas envie d'aller te faire chier sur un réseau concurrent aussi peuplé que le Groenland.

    Si les "stars" et les entreprises bougent, les gens bougeront, comme cela a été le cas pour MySpace à l'époque (et cela a déjà d'ailleurs un peu commencé avec Twitter chez les plus jeunes).

  6. #26
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 887
    Points : 26 922
    Points
    26 922
    Par défaut
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    Le marché n'a pas de tendance "naturelle". Le marché n'est pas une personne. Ce n'est qu'une conception d'un mode de vie pour éviter que l'on s'entre-tue tout le temps.(.../...)
    Le marché, c'est ce qui se passe quand les politiciens ne fourrent pas leur nez dans l'économie. Après, on peut défendre l'un ou l'autre modèle, mais les deux existent. Et si, le marché a une tendance naturelle, puisque les acteurs survivants se ressemblent tous.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  7. #27
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    5 439
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 5 439
    Points : 14 368
    Points
    14 368
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Ça s'appelle le marketing et c'est une forme de manipulation qui amène les différents acteurs à adopter le même comportement : d'où l'impression de voir "une tendance naturelle". Ça marche très fort et ça permet de justifier un peu ce que l'on veut.
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  8. #28
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 280
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 280
    Points : 74 360
    Points
    74 360
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut Démantèlement des géants US de la tech : Facebook rappelle que la Chine a aussi des poids lourds
    Démantèlement des géants US de la tech : Sheryl Sandberg de Facebook rappelle que la Chine a aussi des poids lourds
    et ils ne seront pas touchés

    Certaines entreprises US de la tech étant devenues trop grandes et trop puissantes, de plus en plus de voix appellent à leur démantèlement, d'une part pour favoriser la concurrence, d'autre part pour mettre fin aux violations de la vie privée des citoyens.

    C'est le cas par exemple de Google. En mars 2018, la Commission européenne a brandi cette menace contre le géant de l'Internet après qu'il a été condamné à une amende record de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante sur le marché des moteurs de recherche avec son comparateur de prix. Et plus récemment, les actionnaires ont demandé le démantèlement de la société mère de Google, en évoquant des préoccupations relatives aux violations des droits de l'Homme.

    Le mois dernier, lors d’un événement de campagne, la sénatrice américaine Elizabeth Warren s'est également inscrite sur la liste des détracteurs des géants de la tech comme Amazon, Google et Facebook, en faisant la promesse de les démanteler si elle était élue présidente des États-Unis ; son objectif étant de promouvoir la concurrence dans le secteur technologique.

    Comme Google, le géant des réseaux sociaux, sous une forte pression des régulateurs de la vie privée depuis l'éclatement du scandale Cambridge Analytica, a lui aussi été directement ciblé. La semaine passée, Chris Hughes, un Américain qui a cofondé Facebook en 2004 à Harvard avec Mark Zuckerberg et Dustin Moskovitz, a appelé au démantèlement du réseau social bleu. Hughes, qui a quitté Facebook en 2007, a, dans une tribune dans le New York Times, appelé à la dissolution de l'entreprise, car selon lui, le PDG de Facebook « s'est concentré sur la croissance, ce qui l'a poussé à sacrifier la sécurité et la civilité au profit des clics ».

    Facebook a immédiatement réagi, en répondant que sa taille n'est pas le vrai problème et que son démantèlement ne règlerait pas les problèmes par lesquels les gens sont préoccupés. C'est d'ailleurs ce qu'a défendu Sheryl Sandberg, dans une interview avec CNBC. La directrice des opérations (COO) de Facebook est d'accord et souhaiterait d'ailleurs une réglementation des entreprises américaines du secteur de la technologie, mais elle plaide contre l’idée de démanteler l’entreprise de médias sociaux et les autres, estimant que cela ne résoudra rien. « Vous pouvez nous démanteler, vous pouvez également démanteler d’autres sociétés de technologie, mais vous ne répondez pas aux problèmes sous-jacents qui préoccupent les gens », a déclaré Sandberg.


    Sheryl Sandberg, directrice des opérations (COO) de Facebook

    Elle explique en effet que les gens sont préoccupés par la sécurité des élections, le contenu, la confidentialité et la portabilité des données. Et chez Facebook, chaque équipe d’ingénierie et de produit dispose désormais de ses propres fonctions de sécurité axées sur la protection de la vie privée. « Nous savons que sur Facebook, nous avons une réelle possibilité de faire mieux et de regagner la confiance des gens », a-t-elle déclaré.

    Autrement dit, le démantèlement n'est pas la solution. Mais au contraire, cela pourrait créer d'autres problèmes. Sheryl Sandberg insinue en effet que démanteler les géants US de la technologie serait injuste, puisque pendant ce temps, la Chine regorge d'entreprises technologiques puissantes qui n'auront pas le même sort. « Tandis que les gens sont préoccupés par la taille et la puissance des entreprises de technologie [US], les États-Unis sont également préoccupés par la taille et la puissance des entreprises chinoises et réalisent que ces entreprises ne seront pas démantelées », a déclaré Sandberg. Cela dit, est-ce dangereux pour la concurrence et pour la vie privée de démanteler les entreprises technologiques US trop puissantes alors que les poids lourds chinois ne seront pas touchés ?

    Source : CNBC

    Et vous ?

    Êtes-vous pour ou contre le démantèlement des entreprises technologiques US comme Google, Facebook et Amazon ? Pourquoi ?
    Est-ce dangereux pour la concurrence et pour la vie privée de les démanteler alors que les poids lourds chinois ne seront pas touchés ?

    Lire aussi

    Le nouveau plan d'Elizabeth Warren : démanteler les géants Amazon, Google et Facebook, pour promouvoir la concurrence dans le secteur technologique
    Régulation d'Internet : Zuckerberg salue le plan français contre les contenus haineux comme un modèle pour l'UE, après avoir rencontré Emmanuel Macron
    UE : le président Emmanuel Macron veut sévir contre les positions dominantes des entreprises, et dit vouloir d'un dispositif antitrust plus fort
    Microsoft appelle à un plan de modération sectoriel après la fusillade de la Nouvelle-Zélande, et explique comment le mettre en place
    Des politiciens se rallient derrière l'appel à la dissolution de Facebook lancé par son co-fondateur, le dénommé Chris Hughes
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #29
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    5 439
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 5 439
    Points : 14 368
    Points
    14 368
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Quelle rigolade ! Qui va croire que les US vont démanteler leurs géants technologiques pour les affaiblir ?
    En plus imaginer que l'administration Trump pourrait le faire est d'une naïveté crasse.
    Tout ça, ce n'est que pour justifier la prise de contrôle par le gouvernement d'une partie des contenus (à l'image de ce que fait la Chine, ni plus ni moins).
    Et nous ne sommes pas en reste non plus : Audition de journalistes par la DGSI

    Je ne sais pas vers quoi se dirige le monde mais ça dégringole à toute vitesse.
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  10. #30
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 923
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 923
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    Quelle rigolade ! Qui va croire que les US vont démanteler leurs géants technologiques pour les affaiblir ?
    Les grosses entreprises deviennent extrêmement puissante.
    Google, Twitter, Facebook peuvent influencer des élections un peu partout dans le monde, il faut juste configurer les algorithmes pour qu'ils mettent en avant certains articles et en masquent d'autres.
    Par exemple, aux USA ils pourraient mettre en avant tout ce qui est pro Joe Biden et masquer ce qui est pro Trump.
    Si les médias font la même chose, les étasuniens seront noyé sous la propagande de tous les côtés.

    Les entreprises peuvent être plus puissante que les gouvernements.
    Rien qu'avec les propositions de vidéos YouTube ya moyen de faire de la propagande.
    Mais c'est surtout l'ordre d'apparition des articles dans les recherches Google qui peuvent avoir de l'impact.

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Êtes-vous pour ou contre le démantèlement des entreprises technologiques US comme Google, Facebook et Amazon ? Pourquoi ?
    Je pense que ce serait chouette qu'on empêche des entreprises de devenir aussi grosse et puissante (plus riche que bien des états), mais je pense que c'est impossible.
    Si on prend Google et qu'on le divise en plein d'entreprises plus petites, les liens ne seront pas tous coupés.
    À la limite on pourrait faire des lois pour pénaliser les grosses entreprises, comme augmenter les taxes en fonction du chiffre d'affaire par exemple.
    Mais après elles se diviseraient elle même pour passer sous la barre.

    Que les entreprises deviennent aussi grosse est un véritable risque, c'est bien de vouloir y remédier, mais je ne vois pas de solution...
    Quand un empire devient trop grand il meurt, je ne sais pas si ça fonctionne avec les entreprises, ça va être difficile de faire couler Google, Amazon, Microsoft, etc. À la limite qu'Apple finisse par faire faillite ce n'est pas impossible.

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Est-ce dangereux pour la concurrence et pour la vie privée de les démanteler alors que les poids lourds chinois ne seront pas touchés ?
    Je n'utilise pas de moteur de recherche chinois, je n'utilise pas de boite email chinoise, je n'utilise de plateforme vidéo chinoise, je n'utilise pas d'OS chinois, je n'utilise pas de d'OS mobile chinois, je n'utilise pas de réseau social chinois, etc.

    Donc non je m'en fous des poids lourds chinois, je n'ai jamais rien commandé sur Alibaba.
    Keith Flint 1969 - 2019

  11. #31
    Membre émérite
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 910
    Points : 2 718
    Points
    2 718
    Par défaut
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    Quelle rigolade ! Qui va croire que les US vont démanteler leurs géants technologiques pour les affaiblir ?
    ça s'est déjà vu par le passé avec Rockfeller : https://www.capital.fr/economie-poli...istoire-516486
    John Rockefeller devient le «Roi du pétrole» : sa fortune atteint 150 millions de dollars de l’époque[*] et son revenu est 20 000 fois plus élevé que le salaire moyen d’un Américain.

    Cette position exceptionnelle va se retourner contre lui. Si les Etats-Unis adulent et respectent la figure de l’entrepreneur, surtout s’il est parti de rien, en revanche, la concentration des affaires suscite une forte inquiétude, voire une franche hostilité. Pour l’opinion publique, la domination du marché par quelques groupes géants va à l’encontre de la liberté d’entreprendre. Le « trust» apparaît comme protecteur d’intérêts privés étroits opposés au bien public. Les politiques eux-mêmes mènent la charge, à l’instar du président des Etats-Unis, Theodore Roosevelt, qui, dès 1901, fait de Rockefeller une de ses cibles favorites. C’est ainsi qu’un procès, aussi long que retentissant, oppose le pouvoir fédéral à la Standard Oil, jusqu’à ce que la Cour suprême ordonne, en 1911, la dissolution de la fi rme, laquelle doit alors céder le contrôle de ses 33 filiales. La dislocation de l’empire donne naissance à des entreprises indépendantes : Amoco, Chevron, Mobil, Esso… Forcé d’abandonner son bien en revendant la totalité de ses actions, Rockefeller devient le premier milliardaire américain et l’homme le plus riche du monde.
    [*] J'ai pas trouvé d'acualiseur pour un peu avant 1900. En tout cas d'après ce site, le dollard de 1913 vallait 2013 fois plus que celui d'aujourd'hui, ce qui revient à dire si mes calculs sont exacts, que Ce cher Rockfeller était à la tête d'une fortune de 300 milliards de dollar (3x Jeff Bezos), et qu'une fois passé milliardaire (en supposant qu'il n'avait qu'un seul milliard), il avait l'équivalent de 2000 milliards de dollar actuels (La France à un PIB d'environ 2500 Milliards de Dollar, ce qui veut dire qu'il a amassé en 60 ans ce que 65 millions de Français produisent en 1 an ).

    Mes estimations sont a prendre avec des pincettes, la valeur du dollard ayant pu évoluer dans un sens comme dans l'autre juste avant la 1ere guerre mondiale. Mais à mon avis l'ordre de grandeur est conservé, qu'on passe de 2000x à 1500x ou 2500x, les chiffres sont éloquents.

  12. #32
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    5 439
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 5 439
    Points : 14 368
    Points
    14 368
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Je n'utilise pas de moteur de recherche chinois, je n'utilise pas de boite email chinoise, je n'utilise de plateforme vidéo chinoise, je n'utilise pas d'OS chinois, je n'utilise pas de d'OS mobile chinois, je n'utilise pas de réseau social chinois, etc.

    Donc non je m'en fous des poids lourds chinois, je n'ai jamais rien commandé sur Alibaba.
    C'est bien dommage de t'en taper le coquillard car tu oublies juste un petit détail : l'économie de marché. Ces sociétés acquièrent localement au fil du temps un poids économique gigantesque et en vertu de l'économie de marché mondialisée, finissent par s'imposer sur tous les marchés petit à petit. Regarde attentivement ce que fait la Chine... Tu verras qu'en tant que consommateur éclairé et encore moins en tant que décideur, tu ne peux te permettre de faire l'impasse sur l'économie étrangère à périmètre régionalisé. Les répercussions, tu vas les avoir tôt ou tard, autant avoir un coup d'avance, non ?

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    ça s'est déjà vu par le passé avec Rockfeller : https://www.capital.fr/economie-poli...istoire-516486
    Ouaip, mais c'était à quelle époque ? Qu'est ce qu'il y avait en face capable de rivaliser avec l'empire Rockfeller ?
    Aujourd'hui ce n'est plus du tout la même salade. Si les US avait réellement voulu s'attaquer aux monopoles, ils auraient déjà démantelé Microsoft depuis belle lurette.
    Tout ça ce n'est que de la poudre aux yeux et autres postures de politicards.
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  13. #33
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 923
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 923
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    finissent par s'imposer sur tous les marchés petit à petit. Regarde attentivement ce que fait la Chine...
    Ouais mais là c'est 8 coups d'avance pas 1...
    Aucune entreprise chinoise n'est sur le point de dépasser Google, Microsoft, Amazon, Facebook, Twitter, etc.

    Peut-être que dans un futur très lointain la Chine sera un problème pour nous comme le sont les USA aujourd'hui.

    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    Si les US avait réellement voulu s'attaquer aux monopoles, ils auraient déjà démantelé Microsoft depuis belle lurette.
    Tout ça ce n'est que de la poudre aux yeux et autres postures de politicards.
    Microsoft était juste bien dans le domaine des OS.
    Là le problème c'est Google qui est tentaculaire. (moteur de recherche, OS mobile, cartographie, email, vidéo, news, etc)
    Rien que se dire que Google, Android, YouTube sont dans le même groupe c'est flippant.

    Les politiciens ont raisons d'avoir peur des trop grosses entreprises.
    Les entreprises peuvent avoir plus de pouvoir que les politiciens.
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #34
    Membre émérite
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 910
    Points : 2 718
    Points
    2 718
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Là le problème c'est Google qui est tentaculaire. (moteur de recherche, OS mobile, cartographie, email, vidéo, news, etc)
    Rien que se dire que Google, Android, YouTube sont dans le même groupe c'est flippant.

    Les politiciens ont raisons d'avoir peur des trop grosses entreprises.
    Les entreprises peuvent avoir plus de pouvoir que les politiciens.
    De toute façon, Google a amorcé sont démantellage seul pour évité d'être démantelé par le gouvernement. Alphabet est là exactement pour ça.
    Avant Google pouvait faire de la R&D à perte sur des tas de sujets sans qu'on se rende compte des sommes abyssales investie, maintenant que la voiture autonome et la branche de robotique BostonDynamics sont "seuls", ça saute aux yeux : Google a quelques poules aux oeufs d'or et des dizaines de gouffres financiers partout ailleurs. Honnêtement c'est tout à leur honneur... Tant qu'ils respectent la loi ^^

  15. #35
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 378
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 378
    Points : 8 659
    Points
    8 659
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ouais mais là c'est 8 coups d'avance pas 1...
    Aucune entreprise chinoise n'est sur le point de dépasser Google, Microsoft, Amazon, Facebook, Twitter, etc.

    Peut-être que dans un futur très lointain la Chine sera un problème pour nous comme le sont les USA aujourd'hui.
    Cela peut arriver plus vite qu'on croit s'ils y mettent les moyens. Quand on voit leur percée sur le marché des smartphones par exemple ...

  16. #36
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 923
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 923
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Cela peut arriver plus vite qu'on croit s'ils y mettent les moyens.
    Perso je vois mal quelles offres pourraient pousser les internautes à migrer vers d'autres plateformes que YouTube, Twitter, Google, etc.

    Bon à la limite au niveau du hardware ok, il y a des entreprises chinoises qui font de très bons téléphones (comme One Plus par exemple).
    Mais là les USA redeviennent protectionniste (ils ont promu le mondialisme tant qu'ils en étaient les gagnants), et Google veut interdire Huawei d'utiliser le magasin Android (en gros).
    Keith Flint 1969 - 2019

  17. #37
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    814
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 814
    Points : 27 938
    Points
    27 938
    Par défaut Des enregistrements audio de Zuckerberg font l’objet de fuite et révèlent que Facebook veut poursuivre les USA
    Des enregistrements audio de Zuckerberg font l’objet de fuite et révèlent que Facebook envisage de poursuivre le gouvernement US
    Si Elizabeth Warren tente de démanteler les GAFA

    Aux USA, les préparatifs pour les élections présidentielles de 2020 battent leur plein. À l’heure des promesses de campagne, la sénatrice Elizabeth Warren a, depuis des mois, centré la sienne sur des appels à de « grands changements structurels » en ce qui concerne les géants de la technologie – des entreprises qui, selon elle, sont devenues de véritables mammouths qui écrasent la concurrence.

    La sénatrice du Massachusetts a dévoilé son plan alors qu’on entrait dans le mois de mars de l’année en cours. Elle promet de procéder au démantèlement des entreprises comme Amazon, Google et Facebook si elle est élue présidente. La manœuvre permettrait d’après elle de promouvoir la concurrence dans le secteur technologique aux USA. Près de 7 mois après que la sénatrice a dévoilé son plan pour la première fois, des enregistrements audio exfiltrés de réunions de Marc Zuckerberg avec les employés de Facebook révèlent l’avis du CEO du célèbre réseau social sur les développements en cours.

    De façon brossée, Marc Zuckerberg n’apprécie pas que la sénatrice envisage de démanteler les géants de la technologie dans le cas où elle est élue présidente. Et pour cause, le CEO de Facebook voit en l’éventualité de l’élection de la sénatrice comme présidente des USA une « menace existentielle. »

    Nom : 1.png
Affichages : 1344
Taille : 254,8 Ko

    « Vous avez quelqu'un comme Elizabeth Warren qui pense que la bonne réponse est de démanteler les entreprises ... Si elle est élue présidente, je parie que nous irons devant les tribunaux et que nous gagnerons ce procès. Ce que je veux dire est que je ne veux pas d'un procès majeur contre notre propre gouvernement. Ce n'est pas une situation dans laquelle on souhaite se retrouver. Nous nous soucions de notre pays et nous voulons travailler avec notre gouvernement pour faire de bonnes choses. Mais au bout du compte, si quelqu'un essaie de menacer quelque chose d'existentiel, alors il faut faire opposition, se battre », lance-t-il dans un des extraits audio.

    Nom : 2.png
Affichages : 1271
Taille : 254,0 Ko

    On ne peut être plus clair : Marc Zuckerberg n’envisage pas de démantèlement de Facebook sans grosse bataille judiciaire. Le CEO du réseau social se veut clair sur la question : il entend faire prévaloir tous les moyens légaux pour empêcher la fragmentation de Facebook. Dans une publication récente publication parue sur le réseau social, Marc Zuckerberg confirme que les enregistrements audio sont authentiques.

    « Chaque semaine, j'initie une séance de questions-réponses au cours de laquelle les employés peuvent me poser des questions et je partage ouvertement ce que je pense sur toutes sortes de projets et d'enjeux. Le contenu audio d’une de ces séances vient d’être publié en ligne et même s’il était destiné à être interne plutôt que public, maintenant qu'il est disponible, vous pouvez le consulter si vous voulez voir une version non filtrée de ce que je pense et dire aux employés sur un tas de sujets comme la responsabilité sociale, la rupture des entreprises technologiques, Libra, les interfaces informatiques neurales … », écrit-il.

    Peu après la publication des contenus audio en ligne, la sénatrice Elizabeth Warren a répondu en renouvelant ses critiques à l’égard de Facebook. C’est une redite : Elizabeth Warren est d’avis qu’un système qui donne trop de pouvoirs au géant de la technologie mérite d’être revu. « Ce qui serait vraiment nul, c'est le fait de ne pas corriger un système corrompu qui permet à des entreprises géantes comme Facebook de se livrer à des pratiques anticoncurrentielles illégales, de bafouer le droit à la vie privée des consommateurs et de s'esquiver à répétition quant à leur responsabilité de protéger notre démocratie », a-t-elle lancé.

    Nom : 3.png
Affichages : 1269
Taille : 26,7 Ko

    Sur la question de la protection de la démocratie en effet, Facebook et les autres géants de la technologie sont pointés du doigt sur l’axe des interférences avec les échéances électorales. Tenez par exemple, le sujet sur l’ingérence russe dans le processus électoral qui a mené le président Trump est vieux de 3 ans. Mais, il prend un coup de neuf à chaque fois que de nouveaux rapports paraissent pour montrer comment la Russie userait de Facebook et autres pour influencer les élections. Seulement, Marc Zuckerberg est d’avis que le démantèlement des géants de la technologie n’est pas la solution aux interférences avec les élections ou à d’autres griefs portés à l’endroit des géants de la technologie comme la propagation des discours haineux.

    « Et, vous savez, le démantèlement ne rend pas l'ingérence électorale moins probable. En fait, il va même la rendre plus probable parce que les entreprises ne pourront plus travailler de façon coordonnée. Le démantèlement ne rend pas non plus la propagation des discours haineux ou les questions de ce genre moins probables. C'est plutôt l'inverse, car qui dit fragmentation dit dispersion des efforts et des investissements mis en place jusqu'ici », ajoute-t-il dans un autre des extraits audio.

    La question de fond dans ces développements est de savoir si le démantèlement est LA solution à la position dominante des géants de la technologie. Comme Zuckerberg, Bill Gates s’est, il y a peu, exprimé sur la question et a estimé que le démantèlement n’est pas la solution. Il a plutôt appelé à la mise sur pied d’une réglementation taillée sur mesure. En parallèle, la question est en cours d’examen par la Commission fédérale du commerce (FTC). Si cela s’avère nécessaire, elle pourra procéder à une annulation des fusions antérieures des entreprises concernées.

    Source : Facebook

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Le démantèlement des géants de la technologie est-il LA solution à leur position de domination ?

    Quelle serait la meilleure approche selon vous ?

    Voir aussi :

    Des groupes de pression poussent la FTC à démanteler Facebook, après les violations répétées de la vie privée des utilisateurs par la société
    La Commissaire européenne à la Concurrence menace de démanteler Google, si la société américaine continue d'abuser de sa position dominante
    Tim Berners-Lee estime à son tour que le démantèlement des sociétés comme Facebook et Google, devrait être envisagé face à leur ultra-domination
    Un professeur de l'université de New York appelle à démanteler les géants de la tech, les GAFA sont-ils devenus beaucoup trop puissants ?
    Zuckerberg affirme que la fusion des plateformes WhatsApp, Instagram et Messenger améliorera la sécurité, et créera une expérience de type iMessage
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #38
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 923
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 923
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    En parlant d'Elizabeth Warren, elle revient dans l'actualité, apparemment en ce moment c'est elle la favorite à la primaire démocrate.
    Pourquoi le programme d’Elizabeth Warren fait trembler le monde des affaires
    La candidate favorite pour l’investiture du Parti démocrate à la présidence a proposé des changements radicaux au fonctionnement actuel du monde des affaires. De nombreux dirigeants s’attendent à ce que sa politique se recentre par la suite
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    « Vous avez quelqu'un comme Elizabeth Warren qui pense que la bonne réponse est de démanteler les entreprises ... Si elle est élue présidente, je parie que nous irons devant les tribunaux et que nous gagnerons ce procès. Ce que je veux dire est que je ne veux pas d'un procès majeur contre notre propre gouvernement. Ce n'est pas une situation dans laquelle on souhaite se retrouver. Nous nous soucions de notre pays et nous voulons travailler avec notre gouvernement pour faire de bonnes choses. Mais au bout du compte, si quelqu'un essaie de menacer quelque chose d'existentiel, alors il faut faire opposition, se battre », lance-t-il dans un des extraits audio.

    On ne peut être plus clair : Marc Zuckerberg n’envisage pas de démantèlement de Facebook sans grosse bataille judiciaire. Le CEO du réseau social se veut clair sur la question : il entend faire prévaloir tous les moyens légaux pour empêcher la fragmentation de Facebook. Dans une publication récente publication parue sur le réseau social, Marc Zuckerberg confirme que les enregistrements audio sont authentiques.
    Elizabeth Warren doit :
    - gagner les primaires démocrates
    - gagner la présidentielle de 2020
    - qu'elle essaie de tenir cette promesse de campagne
    - qu'on lui laisse la réaliser (Trump essaie de construire un simple mur et il galère comme pas possible, pourtant c'est plus simple que démanteler des grosses entreprises)

    Facebook a encore du temps avant que le gouvernement essaie de le démanteler.
    Zuckerberg parle des moyens légaux, mais au pire il a également les moyens illégaux, il a les moyens de corrompre des élus.

    GAFA : faut-il les démanteler ?
    Nos quotidiens dépendent des grandes entreprises du numérique, mais Google, Apple, Facebook et Amazon suscitent l'inquiétude, même aux États-Unis. Donald Trump, lui-même, juge les Gafa très monopolistiques au point que le département de la Justice a lancé une enquête sur d'éventuels abus de position dominante. Mais pourquoi les Gafa inquiètent-ils exactement ?
    Keith Flint 1969 - 2019

  19. #39
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    909
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 909
    Points : 25 234
    Points
    25 234
    Par défaut Facebook tient tête aux menaces de démantèlement en transformant sa marque en Majuscules
    Facebook tient tête aux menaces de démantèlement en transformant sa marque en Majuscules
    afin de distinguer la société Facebook du réseau social de l'entreprise du même nom

    Facebook est incontestablement le réseau social le plus utilisé dans le monde depuis plusieurs années maintenant. Cela s’est fait notamment grâce aux rachats de diverses plateformes de médias sociaux phares tels que Whatsapp et Instagram. Ces deux plateformes, en plus de l’application Facebook et de la messagerie instantanée Facebook Messenger, font de Facebook la plus grande entreprise de réseaux sociaux dans le monde. Aujourd’hui, pour dissocier sa marque de ses produits, l’entreprise a choisi de réinventer son image de marque.

    Il y a quinze ans, Facebook a commencé en tant qu’une application unique. Aujourd’hui, l’entreprise dispose pas moins de quatre applications phares qui aident les personnes à communiquer avec leurs amis et leur famille, à trouver des communautés et à développer leurs activités partout dans le monde. Facebook possède l’application Facebook et la messagerie instantanée Messenger. De plus, il possède aussi l’application de messagerie instantanée Whatsapp et en août 2012, il a également racheté l’application de partage de photo Instagram.

    Cependant, Facebook a toujours utilisé la marque verbale de son réseau social pour représenter l'entreprise dans son ensemble, ce qui peut être source de confusion entre la marque et le produit. Pour arranger cela, l’entreprise, qui est désormais beaucoup plus étendue en tant que marque mère, a jugé qu’il est temps de se distinguer du réseau social sur lequel elle était construite. Elle possède également Instagram et WhatsApp et veut que tout le monde le sache. Elle a donc pensé à la création d’une nouvelle image de marque et un nouveau logo pour l’entreprise.

    Le géant des médias sociaux a créé une nouvelle image de marque et un nouveau logo pour Facebook afin de distinguer la société Facebook du réseau social populaire de l'entreprise du même nom. Le nouveau logo est le mot Facebook épelé par opposition au “f” blanc ou bleu que Facebook utilise depuis des années. L’entreprise a dévoilé le nouveau logo cette semaine et il est censé être utilisé dans les prochaines semaines dans les produits et les supports marketing de Facebook. Les applications comme Whatsapp et Instagram montrent déjà les signes de ce changement.

    Nom : 1000x-1.jpg
Affichages : 1108
Taille : 49,7 Ko

    En effet, le logo dit simplement “Facebook”, mais dans une police vraiment fade et générique qui semble pouvoir tenir sur une carte de crédit. Dans la même dynamique, un GIF affiche la marque verbale en différentes couleurs pour représenter les différentes marques, bleu pour Facebook proprement dit, vert pour WhatsApp, rose pour Instagram, et ainsi de suite. Le nouveau logo utilise une typographie personnalisée et selon l’entreprise, il est « conçu pour donner de la clarté », dans le but de créer une « distinction visuelle entre l'entreprise et l'application ».

    « Aujourd'hui, lorsque les gens entendent Facebook, ils pensent à l'application Facebook. Il posait un défi de conception unique. Nous avons besoin du mot-symbole pour établir une distinction visuelle avec l'application Facebook et permettre une connexion plus claire à l'ensemble des technologies. Le nouveau système de marque utilise une typographie personnalisée, des angles arrondis, un suivi ouvert et une capitalisation afin de créer une distinction visuelle entre l'entreprise et l'application ».

    Dans les prochaines semaines, le nouveau logo devrait apparaître dans des endroits comme l'écran de connexion et la page de configuration d'Instagram et WhatsApp. Facebook a commencé cet effort plus tôt cette année lorsqu’il a ajouté “Instagram from Facebook” et “WhatsApp from Facebook” aux deux applications, mais la nouvelle marque rend le message encore plus prononcé. Il a expliqué que l'objectif d'inclure ces liens est de faire savoir aux gens que ses applications ont "une infrastructure partagée" et s'appuient sur plusieurs équipes identiques.

    Selon Antonio Lucio, directeur du marketing de Facebook, les gens devraient savoir quelles entreprises fabriquent les produits qu'ils utilisent. Ainsi, le but de cette initiative est de s'assurer que les utilisateurs de ces produits sachent qu'ils appartiennent à Facebook. « Toutes les recherches que nous avons menées auprès de la génération Z et des millénaires (génération Y) ont été très insistantes sur la nécessité de savoir d'où viennent leurs marques », a déclaré Antonio Lucio, dans une interview accordée à Bloomberg.

    Nom : z1.png
Affichages : 1057
Taille : 22,8 Ko

    « Nous devons être plus transparents avec nos utilisateurs en montrant que tout vient de la même société », a-t-il ajouté. Selon Lucio, la plupart des gens ne savaient pas qu'Instagram et WhatsApp appartenaient à Facebook. Il a cité une étude de Pew selon laquelle 29 % seulement des Américains savaient que Facebook possédait les deux applications. D'après lui, quand les gens le découvrent finalement, cela améliore leur perception de Facebook en tant que société. « Quand ils le savent, l'appréciation globale de la famille Facebook grandit réellement », a-t-il déclaré.

    Cela dit, certains estiment que l’entreprise a commencé par mettre de l’ordre dans ses affaires internes pour tenter d’échapper aux menaces de démantèlement qui pèsent sur elle depuis l’année dernière. Plusieurs appels au démantèlement du géant des réseaux sociaux ont lieu au cours de l’année comme celui de Chris Hughes, qui a cofondé Facebook avec Mark Zuckerberg alors qu'ils étaient étudiants à Harvard, dans un éditorial publié par le New York Times. Elizabeth Warren, candidate aux élections présidentielles de 2020, veut aussi démanteler Facebook.

    Elizabeth Warren a accusé plus tôt dans l’année Facebook et d’autres entreprises de ce genre d’user de pratiques anticoncurrentielles. « Ce qui serait vraiment “pouilleux”, c'est si nous ne réparons pas un système corrompu qui permet à des entreprises géantes comme Facebook de se livrer à des pratiques anticoncurrentielles illégales, de porter atteinte aux droits des consommateurs en matière de protection de la vie privée et de s'acquitter à répétition de leur responsabilité à protéger notre démocratie », avait-elle écrit sur Twitter en début d’année.

    De plus, Facebook pourrait certainement avoir besoin d'un coup de pouce après des années de lutte contre les campagnes de désinformation et la mauvaise gestion des données des utilisateurs privés. Facebook fait actuellement l'objet d'une enquête pour une concurrence potentiellement étouffante de la part des politiciens. « Leur modèle commercial consiste à identifier les menaces potentielles, puis à les acheter ou à les vaincre d'une manière ou d'une autre», avait déclaré Stephen Diamond, professeur agrégé de droit à la faculté de droit de l'Université Santa Clara.

    Cette réputation ternie signifie également que si l'alignement de WhatsApp et Instagram avec Facebook peut améliorer l'image globale de l'entreprise, cela pourrait avoir un effet négatif sur certaines des marques. Selon Lucio, l'association de Facebook à Instagram ne présente aucune différence sur la façon dont un utilisateur se sent par rapport à Instagram. Cependant, cette même association a un impact négatif sur la perception qu'ont les utilisateurs de WhatsApp parce que l'application de messagerie est censée être un lieu de communication sûr et privé.

    Le bilan de Facebook en matière de protection de la vie privée n'est pas très bon. Toutefois, Lucio a déclaré que Facebook ne cherchait pas à échapper aux problèmes auxquels il est confronté, mais qu’il est dans une dynamique de séparer ses produits de la marque de l’entreprise. Selon lui, un tel changement de marque pourrait prendre de cinq à dix ans. Antonio Lucio a également déclaré à Bloomberg que Facebook avait envisagé de changer son nom, ainsi que d'autres moyens de distinguer la société mère de son réseau social de base.

    En fin de compte, Facebook a décidé de conserver le nom. Ils ne voulaient pas que l’on ait l'impression que Facebook essayait de fuir les problèmes associés à sa marque. « Cela aurait été perçu comme un mensonge par le reste du monde. Nous voulons faire face à ce à quoi nous devons faire face », a déclaré Lucio. Selon le communiqué que l’entreprise a fait cette semaine sur le changement de son logo, le système de marque est né de la volonté d'être clair, empathique et à créer de l'espace pour que les histoires des gens puissent transparaître. « Au fur et à mesure que l'entreprise continue d'évoluer, nous espérons que cette marque pourra nous aider à mieux communiquer les progrès que nous faisons », a-t-elle conclu.

    Source : Facebook

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Le nouveau plan d'Elizabeth Warren : démanteler les géants Amazon, Google et Facebook pour promouvoir la concurrence dans le secteur technologique

    Le patron de la FTC a annoncé qu'il est prêt à un démantèlement des grandes entreprises technologiques si cela s'avère nécessaire

    Chris Hughes, le cofondateur de Facebook, s'allie aux autorités US pour œuvrer au démantèlement du réseau social

    Facebook prouve le point de vue d'Elizabeth Warren en supprimant ses publicités sur le démantèlement de la firme, les annonces ont été restaurées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #40
    Expert éminent

    Profil pro
    Fabricant et casseur d'avions
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    3 650
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Fabricant et casseur d'avions
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 3 650
    Points : 6 898
    Points
    6 898
    Par défaut
    Bon, du coup, dans l'article quand il y a écrit "Facebook", c'est l'entreprise ou c'est l'appli?

    Ca va être sympa à taper les prochains articles... va falloir désactiver le correcteur d'orthographe automatique ou mettre les exceptions qui vont bien!
    "Errare humanum est, sed perseverare diabolicum"

    Ma page sur DVP.com

Discussions similaires

  1. Réponses: 28
    Dernier message: 05/02/2018, 09h37
  2. [WS 2008] fixer l'arrière plan du bureau de tous les utilisateurs du domaine
    Par dyngry dans le forum Windows Serveur
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2010, 12h15
  3. Planning ou gantt en utilisant les cellules excels
    Par bolloche dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/06/2008, 11h56
  4. Réponses: 12
    Dernier message: 22/06/2006, 11h26

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo