Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    572
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 572
    Points : 17 326
    Points
    17 326

    Par défaut L'armée américaine veut transformer les chars d'assaut en machines à tuer alimentées par l'IA

    L'armée américaine veut transformer les chars d'assaut en machines à tuer alimentées par l'IA
    A travers son projet ATLAS, selon un rapport

    Les ambitions de développement des utilisations létales de l’intelligence artificielle ne sont plus un secret pour personne. Pentagone a des projets dans ce sens. Le dernier projet connu qui compte utiliser l’IA pour rendre les chars d’assaut de combat terrestre autonomes se nomme ATLAS, système automatisé de ciblage et de létalité avancé. Selon un article de Quartz publié le mardi, le ministère de la Défense vient de faire un appel d’offres, dans le cadre d’ATLAS, pour la sélection des fournisseurs potentiels de la technologie d’IA parmi les experts de l'industrie et du milieu universitaire afin de l'aider à mettre au point une technologie qui permettrait à un véhicule de combat terrestre comme un char de détecter, de cibler et d'engager automatiquement des combattants ennemis.

    Le Commandement des marchés de l'Armée de terre américaine compte utiliser l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique pour doter ces véhicules de combat terrestre de capacités autonomes de ciblage. Cela permettra aux armes « de détecter, d'identifier et d'engager des cibles au moins trois fois plus rapidement que le processus manuel actuel », selon l’appel d’offres. Un éminent chercheur en intelligence artificielle, qui a demandé l'interdiction de ces soi-disant « robots tueurs », a qualifié la nouvelle initiative de l'armée américaine d’ « un autre pas important vers des armes autonomes mortelles ».

    Ce n’est pas la première tentative de mise au point d’armes de précision de l’armée américaine. Une autre initiative du département de la Défense des États-Unis dénommée « Project Maven », qui visait à utiliser l'intelligence artificielle à des fins militaires et qui impliquait l’IA de Google, avait été dévoilée l’an dernier par Le New York Times. Google avait déclaré que l'entreprise n'avait fourni que des « API TensorFlow » au département de la Défense, mais une lettre signée par des employés de l’entreprise, qui étaient contre le projet, a souligné que Google a mis à la disposition du département de la Défense son expertise de pointe en apprentissage machine et ses ingénieurs travaillant dans ce domaine. Google a été obligé, par la suite, d’abandonner sa participation dans le projet et s’est engagé à ne plus mettre son IA au service de la guerre sous la pression des employés et des organisations de défense des libertés telles que l’EFF.

    Nom : Tank.jpg
Affichages : 4096
Taille : 34,3 Ko

    Selon Quartz, ATLAS donnerait théoriquement à un char d'assaut la capacité de faire tout ce qui est nécessaire pour abattre une cible. Stuart Russell, professeur d'informatique à l'Université de Californie à Berkeley et expert renommé en intelligence artificielle, a confié à Quartz qu'il est profondément préoccupé par l'idée que les chars et autres véhicules de combat terrestres puissent éventuellement tirer par leurs propres moyens.

    « Il semble bien que nous nous dirigions vers une course aux armements où l'interdiction actuelle de l'autonomie létale totale » – une section du droit militaire américain qui impose un certain niveau d'interaction humaine au moment de prendre la décision de tirer – « sera abandonnée dès qu'il sera politiquement commode de le faire », a dit Russell.

    Le professeur Russell n’est pas à sa première opposition publique aux utilisations létales de l’IA. Selon Quartz, en 2017, il est apparu dans une vidéo d’une campagne pour arrêter les robots tueurs qui, selon les dirigeants de la campagne, « décideraient qui vit et meurt, sans autre intervention humaine, ce qui dépasse un seuil moral ».

    Une autre interpellation, qui faite suite à la divulgation d’ATLAS, est venue de The Group, une coalition d'organisations non gouvernementales œuvrant à l'interdiction des armes autonomes et au maintien d'un « contrôle humain significatif sur l'usage de la force ». Selon The Group, le fait de laisser les machines choisir et attaquer des cibles pourrait entraîner le monde dans « une course aux armements robotique déstabilisante ». Toutefois, selon l’appel, après le ciblage automatique, la décision ultime de tirer reviendra toujours à un acteur humain.

    ATLAS automatisera la détection et l’identification, mais une personne prendra toujours la décision de tirer

    Selon Paul Scharre, directeur du Programme de technologie et de sécurité nationale au Center for a New American Security, un groupe de réflexion bipartisan à Washington, DC, une personne sera toujours celle qui prendra la décision de tirer, comme l'exige la loi. ATLAS ne ferra qu’utiliser un algorithme pour automatiser la détection et l’identification des cibles ainsi que « certaines parties du processus qui conduiront au tir ».

    Selon M. Scharre, idéalement, le système « maximiserait le temps de réponse humaine et permettrait à l'opérateur humain de prendre une décision », dit M. Scharre. « Et une fois que l'humain a pris la décision, de pouvoir tirer avec précision ». Cette initiative peut, non seulement, réduire le risque de pertes civiles, de fratricide et d'autres conséquences involontaires, mais permettra également de préserver la vie des soldats américains sur le champ de bataille, a dit M. Scharre.

    « Chaque fois que vous pouvez gagner même des fractions de seconde, c’est précieux », a dit Scharre. « Beaucoup de décisions d'engagement en temps de guerre sont très restreintes dans le temps. Si vous êtes dans un char d'assaut et que vous voyez le char de l'ennemi, ils peuvent probablement aussi vous voir. Et si vous êtes à portée pour les frapper, ils sont probablement à portée pour vous frapper. », a-t-il ajouté.

    L'opposition à l’autonomisation des armes de guerre

    Des centaines de systèmes de défense antimissiles autonomes et semi-autonomes sont actuellement utilisés, toutefois, ATLAS serait la première utilisation de ces armes par des véhicules de combat terrestre, selon M. Scharre. « Idéalement, cela réduirait les chances de manquer des cibles, ce qui est une bonne chose pour tout le monde », explique M. Scharre.

    Cependant, cette position n’est pas encore partagée par tout le monde. En automne dernier, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré que « la perspective de machines ayant la discrétion et le pouvoir de prendre des vies humaines est moralement répugnante ». Certains opposants aux robots tueurs, comme Elon Musk, abordent la question dans ce même sens.

    Par ailleurs, plus de 25 pays, dans le monde entier, ont appelé à l'interdiction des armes entièrement autonomes et ont demandé une mesure qui exige explicitement le contrôle humain lorsqu'il s'agit de la force meurtrière. Cependant, selon Quartz, les Etats-Unis, la Corée du Sud, la Russie, Israël et l'Australie ont fortement fait un pas en arrière et les sous-traitants de la défense, dont Boeing, Lockheed Martin, BAE Systems et Raytheon, continuent à investir massivement dans le développement d'armes sans pilote.

    L’IA pourrait passer de ses utilisations nobles pour devenir l’arme de guerre du futur, et les efforts de l'ONU pour réglementer l'usage militaire de l'IA et des SALA (des systèmes d’armes létales autonomes) pourraient échouer. Selon un article de South China Morning Post publié en novembre dernier, en Chine, les enfants les plus brillants du pays sont sélectionnés pour être formés pour le développement d'armes létales basées sur l'IA. L’objectif, à long terme, selon l’article, étant de faire de ces enfants des docteurs dans leurs domaines de spécialité et de faire en sorte qu'ils deviennent les prochains leaders de la Chine en matière d'armes basées sur l'IA.


    Source : Quartz

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Que pensez-vous de l’utilisation de l’IA pour rendre autonomes des armes de guerre ?
    Pensez-vous que les acteurs parviendront un jour à développer des règles éthiques qui limiteront l’IA dans ses utilisations recommandées ?

    Lire aussi

    Les efforts de l'ONU pour réglementer l'usage militaire de l'IA et des SALA pourraient échouer, à cause notamment des positions russes et américaines
    Des employés de Microsoft demandent l'abandon du contrat à 480 M$ avec l'armée US, pour la fourniture de systèmes de réalité augmentée
    Chine : les enfants les plus brillants du pays sont sélectionnés pour être formés pour le développement d'armes létales, basées sur l'IA
    L'EFF appelle à ne pas utiliser l'intelligence artificielle pour la guerre, s'adressant à Google et aux entreprises de l'IA
    IA : un guide éthique en développement chez Google, pour répondre aux protestations contre la participation de l'entreprise à un projet du Pentagone
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé Avatar de Cpt Anderson
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    418
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 45
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 418
    Points : 1 207
    Points
    1 207

    Par défaut

    C'est toujours bien quand les nouvelles technologies sont utilisées pour de bonnes choses
    Voici la méthode de mon chef:

    copy (DateTimeToStr(Now),7,4)+
    copy (DateTimeToStr(Now),4,2)+copy (DateTimeToStr(Now),1,2)+copy (DateTimeToStr(Now),12,2)+
    copy (DateTimeToStr(Now),15,2)+copy (DateTimeToStr(Now),18,2)

    Je lui ai dit que FormatDateTime irait surement mieux


  3. #3
    Membre éclairé Avatar de Matthieu76
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    564
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 564
    Points : 855
    Points
    855

    Par défaut

    Parce qu'un char d'assaut n'est pas déjà une machine à tuer ?

  4. #4
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 83
    Points : 103
    Points
    103

    Par défaut

    Malheureusement ce genre de chose reste inévitable
    La Russie développe depuis de nombreuses années des systèmes similaires, la Chine aussi
    A ce stade ce n'est plus un choix déontologique de le faire ou non mais de "survie" .
    On peut toujours se dire, si je ne fais rien et demande une protection des Nations Unis ... mais lorsqu'un pays par sa seule technologie controllera les Nations Unis autant que ça le soit dans un pays démocratique.

    Où en est la France ? Ou l'UK ?

  5. #5
    Membre confirmé Avatar de a028762
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 417
    Points : 519
    Points
    519

    Par défaut

    Je repense à cette vidéo ou des civils (journalistes ?) iraquiens étaient abattus par un hélicoptère situé assez loin,
    le pilote voyait ses cibles et a reçu l'autorisation de tirer.
    Trop loin pour leur demander leurs papiers.
    Pas besoin d'IA pour se tromper de cible.

  6. #6
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    144
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 144
    Points : 165
    Points
    165

    Par défaut

    Citation Envoyé par Matthieu76 Voir le message
    Parce qu'un char d'assaut n'est pas déjà une machine à tuer ?
    C'est une machine à tuer, mais pour que l'action "Tuer des êtres humains qui ont des rêves, une famille, un entourage de personnes qui sera effondré lors qu'il retrouveront sa carcasse fumante" reste néanmoins toujours commandité par un humain, humain qui pourra éventuellement être traduit en justice pour meurtre, ou recevoir un coup de couteau mérité dans une ruelle sombre en guise de vengeance.

    Mais ce que l'article souligne est ici que cela serait un ordinateur qui prendrait la décision de tuer. Et je peux te certifier que défoncer une unité centrale avec une masse ne te donnera pas un véritable sentiment de justice par rapport à la condamnation d'un coupable quand l’irréparable sera commis par l'I.A.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 632
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 632
    Points : 8 286
    Points
    8 286

    Par défaut

    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    Pensez-vous que les acteurs parviendront un jour à développer des règles éthiques qui limiteront l’IA dans ses utilisations recommandées ?
    Il n'y a jamais eu d'éthique du côté des étasuniens, depuis le début de leur histoire ce sont les spécialistes du non respect du protocole.
    C'est fini l'époque de l'honneur avec les français qui refusaient d'utiliser l'arbalète...

    Les USA c'est quand même le pays qui a testé 2 technologies de bombes nucléaires sur des civils d'une nation qui souhaitait se rendre sous condition...
    C'est aussi le pays du Napalm, de l'Agent Orange, des munitions à l'uranium appauvri, etc.
    Les USA développent des armes chimiques et bactériologiques.

    Une grande guerre arrive et les USA ne sont pas du genre à laisser leur adversaires prendre de l'avance sur l’armement.

    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    Par ailleurs, plus de 25 pays, dans le monde entier, ont appelé à l'interdiction des armes entièrement autonomes et ont demandé une mesure qui exige explicitement le contrôle humain lorsqu'il s'agit de la force meurtrière. Cependant, selon Quartz, les Etats-Unis, la Corée du Sud, la Russie, Israël et l'Australie ont fortement fait un pas en arrière et les sous-traitants de la défense, dont Boeing, Lockheed Martin, BAE Systems et Raytheon, continuent à investir massivement dans le développement d'armes sans pilote.
    En ce moment plein de pays investissent beaucoup dans le développement de nouvelles armes, comme si quelque chose se préparait...

    Officiellement peut-être que les nations vont signer un traité pour dire qu'ils s'engagent tous à ne pas développer d'arme autonome, mais le développement continuera en secret.

    Il faut que les nations investissent beaucoup dans le piratage informatique.
    Parce que si un pays réussie à hacker les armes de l'ennemi ça peut devenir intéressant.

    ===
    Il faut bien avoir conscience que c'est le vainqueur qui écrit l'histoire, ce qui signifie que l'équipe qui gagnera la guerre pourra mettre tous ses crimes sur le dos de l'équipe perdante.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    ***** **** **** **** ***** ****** !

  8. #8
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 537
    Points : 2 454
    Points
    2 454

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il faut que les nations investissent beaucoup dans le piratage informatique.
    Parce que si un pays réussie à hacker les armes de l'ennemi ça peut devenir intéressant.
    C'est sur que c'est un des plus gros risques ce genre de choses.... Tes propres armes qui se retournent contre toi ou qui se mettent à faire n'importe quoi...
    C'est pourquoi ces pays investissent aussi massivement à la fois dans le piratage et dans la sécurité informatique l'un ne peut pas aller sans l'autre si on en vient à utiliser ce type d'armement - ce qui arrivera fatalement un jour ou l'autre, les militaires (ou un despote quelconque) voudront tester leurs joujoux en vrai - on doit pouvoir neutraliser ou gêner les machines adverses sans risquer de faire hacker les siennes... Çà nous promet de beaux épisodes de wargames en perspective dans quelques années

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    396
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 396
    Points : 1 649
    Points
    1 649

    Par défaut

    Tous ces cons vont finir par me faire croire que Arnold Schwarzenegger est un grand philosophe et penseur qui a prédit l'avenir sombre de l'humanité...

    Le monde dépeint par les films "Terminator" où les machines ont pris le pouvoir et se mettent à liquider les humains semble de plus en plus proche...

  10. #10
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 537
    Points : 2 454
    Points
    2 454

    Par défaut

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Tous ces cons vont finir par me faire croire que Arnold Schwarzenegger est un grand philosophe et penseur qui a prédit l'avenir sombre de l'humanité...
    Tout comme Chuck Norris et Jean Claude VanDamme !!!!

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 632
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 632
    Points : 8 286
    Points
    8 286

    Par défaut

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Tous ces cons vont finir par me faire croire que Arnold Schwarzenegger est un grand philosophe et penseur qui a prédit l'avenir sombre de l'humanité...
    Ouais enfin lui ce n'est pas l'auteur des scénarios. (par contre James Cameron y a participé)
    C'est juste un acteur qui à l'époque n'avait pas la capacité de gérer beaucoup de dialogues, mais qui a quand même fini par devenir gouverneur de Californie.
    Mais sinon Terminator I et II sont des œuvres majeures du 7ième art (surtout le 2). (je vous conseille Running Man avec Arnold Schwarzenegger qui est excellent)

    Si vous voulez une histoire d'IA et de guerre, il y a le film War Games, dont voici une critique dans l'émission Crossed :

    Spoil : Dans ce film l'IA ce rend compte que dans tous les scénarios de guerres nucléaire à la fin il n'y a aucun gagnant.
    La meilleure solution c'est de ne pas jouer.

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Le monde dépeint par les films "Terminator" où les machines ont pris le pouvoir et se mettent à liquider les humains semble de plus en plus proche...
    Ça dépend, les IA seront peut-être moins bête que les chefs d'état qui font les guerres.
    Quelque part ce serait chouette que les machines entre en guerre contre les humains, avoir un ennemi commun ça lie les groupes, donc une guerre des robots ça ferait se rapprocher les humains.

    ===
    Dans plein d’œuvres de science fictions les robots respectent les règles d'Isaac Asimov :
    Trois lois de la robotique
    1. un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger ;
    2. un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;
    3. un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    ***** **** **** **** ***** ****** !

  12. #12
    Membre éprouvé Avatar de Cpt Anderson
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    418
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 45
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 418
    Points : 1 207
    Points
    1 207

    Par défaut

    Si tout ceci a pour but la défense de la démocratie, les droits de l'homme et de tuer les dictateurs à travers le monde, je suis pour, bien évidemment !
    Voici la méthode de mon chef:

    copy (DateTimeToStr(Now),7,4)+
    copy (DateTimeToStr(Now),4,2)+copy (DateTimeToStr(Now),1,2)+copy (DateTimeToStr(Now),12,2)+
    copy (DateTimeToStr(Now),15,2)+copy (DateTimeToStr(Now),18,2)

    Je lui ai dit que FormatDateTime irait surement mieux


  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 126
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 126
    Points : 2 450
    Points
    2 450

    Par défaut

    c'est quoi le but ? genre attaquer un pays avec et apres dire, non c'est pas nous, on s'est fait piraté ?
    comme sur tiwtter quand un mec dit une chose qu'il ne peut assumer après l’émoi suscité et qu'il dit s’être fait piraté pour garder la face ?

  14. #14
    Membre actif Avatar de Citrax
    Homme Profil pro
    Chargé d'affaire
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    149
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé d'affaire
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 149
    Points : 260
    Points
    260

    Par défaut IA everywhere

    Il existe déjà une machine à tuer, on l'appelle l’HOMO SAPIENS !
    c'est inscrit dans sa nature et dans son code génétique.

    La course est déjà en marche depuis des années et c'est marrant que tout le monde se réveille en 2018 quand les projets commencent vraiment à aboutir.
    il n'y aura aucune pause et les grand pays, USA; Russie, Chine ne lâcheront pas l'affaire !

    heureusement si une IA dans un char permet de faire une économie substantielle du salaire de l'équipage l'Oncle Sam sera ravi.
    Et si de l'autre côté on peut tirer et détruire le char sans me faire aucun mort, alors la guerre sera un magnifique jeu
    "Pourquoi faire compliqué......quand on peut faire simple......"

  15. #15
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 755
    Points : 3 368
    Points
    3 368

    Par défaut

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Tous ces cons vont finir par me faire croire que Arnold Schwarzenegger est un grand philosophe et penseur qui a prédit l'avenir sombre de l'humanité...

    Le monde dépeint par les films "Terminator" où les machines ont pris le pouvoir et se mettent à liquider les humains semble de plus en plus proche...
    Heu... Schwarzenegger c'est juste un acteur dans Terminator, pas le réalisateur ni le scénariste.

  16. #16
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    693
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 693
    Points : 1 773
    Points
    1 773

    Par défaut

    Hacker les armes c'est exactement le scénario des deux premiers épisodes la série Battlestar Galactica.
    Sauf que là ce sont des machines qui hackent d'autres machines.

    On peut imaginer
    - interdire de tirer complètement
    - un shutdown complet pour un tir aux pigeons
    - interdire de tirer sur l'énemi
    - faire tirer sur les unités de son camp
    - crasher les avions des autres sur une cible comme missile
    ...
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  17. #17
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 632
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 632
    Points : 8 286
    Points
    8 286

    Par défaut

    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    c'est quoi le but ?
    Les machines sont supérieures aux humains sur différents aspects (déjà elles suivent les ordres).
    Une machine n'a pas de sentiment.

    Pour que les humains fassent la guerre il faut les droguer.
    Pendant la première guerre mondial ils buvaient de l'alcool, lors de la seconde guerre mondiale ils étaient sous amphétamine, au Vietnam c'était l'héroïne, plus récemment les soldats US prennent de l'Adderall. (pendant un temps on nous disait que les terroristes prenaient du Captagon et après on nous a dit que c'était faux)
    Comment la drogue transforme les soldats en machines de guerre

    L'alcool dans la remière Guerre mondiale
    Les généraux de l’armée française n’hésitent pas à glorifier le vin.

    Le maréchal Joffre, fils d’un tonnelier de Rivesaltes, a ainsi rendu gloire au "Général pinard qui a soutenu le moral des troupes".
    Le maréchal Pétain a aussi exprimé ses remerciements au "vin de France sans lequel le poilu n’aurait jamais remporté la victoire, dans un texte datant de 1935",
    Pendant la seconde guerre mondiale les allemands avaient la Pervitine, les japonais avaient le Philopon (Hiropon).

    Quand les soldats reviennent chez eux ils sont tellement choqué par ce qu'ils ont fait qu'ils se suicident.
    L'armée américaine lutte contre le suicide des soldats, première cause de mort, grâce à un spray nasal
    Le suicide tue désormais plus de soldats américains que les balles ennemies (lien en anglais). En 2010 déjà, le nombre de GI qui se sont ôté la vie avait dépassé celui des morts au combat. Rien que sur le mois de juillet 2012, le record de 38 suicides a été
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    ***** **** **** **** ***** ****** !

  18. #18
    Expert éminent Avatar de BufferBob
    Profil pro
    responsable R&D vidage de truites
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    2 820
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : responsable R&D vidage de truites

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 2 820
    Points : 7 711
    Points
    7 711

    Par défaut

    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Heu... Schwarzenegger c'est juste un acteur dans Terminator, pas le réalisateur ni le scénariste.
    comme si ça avait la moindre importance, on pourrait aussi bien citer Winnie l'ourson ou Margaret Thatcher que le propos serait le même, en boucle, "onva tousse mourrire, tuer pare dé IA robo", le tout sur un forum d'informaticiens, des gens pourtant censés être soumis à une certaine cohérence logique, si c'est pas malheureux...
    Avant donc que d'écrire, apprenez à penser.
    Selon que notre idée est plus ou moins obscure, l'expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.
                                                        - Nicolas Boileau, L'Art poétique

  19. #19
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2013
    Messages
    251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2013
    Messages : 251
    Points : 7 520
    Points
    7 520

    Par défaut L'armée américaine assure au public que ses chars robotiques adhèrent à la politique de meurtre de l'IA

    L'Armée américaine rassure le public sur ses chars d'assaut alimentés par l'IA
    en précisant qu'ils resteront toujours sous contrôle humain

    La volonté de l'armée américaine à toujours se surpasser pour se doter d'équipements super sophistiqués n'est un secret pour personne. D'ailleurs, le département de la Défense des États-Unis a toujours bénéficié d'un énorme budget (706 milliards de dollars en 2018). Ces dernières années, avec l'intelligence artificielle qui est de plus en plus utilisée dans le domaine militaire, le pentagone avait lui aussi entrepris des projets dans ce sens et le dernier en date se nomme ATLAS, qui consistait à transformer les chars d'assaut en machines à tuer alimentées par l'IA.

    Pour réaliser ce projet, l'armée US avait alors fait appel à des sociétés privées pour leur demander des idées sur la façon d’améliorer son système de ciblage semi-autonome, axé sur l’IA, prévu pour les chars. Comme le rapporte Gizmodo, après que plusieurs médias se soient opposés à cette utilisation potentiellement alarmante de l'intelligence artificielle, l'armée US a décidé d'ajouter une clause à l'appel à publication de livres blancs, afin de calmer les inquiétudes des civils tout en soulignant qu'ATLAS se conformerait à la politique du département de la défense sur le contrôle des robots par les humains.

    Nom : u (1).jpg
Affichages : 1976
Taille : 19,9 Ko

    La modification apportée consistait en l'ajout du passage suivant :
    Tout développement et utilisation de fonctions autonomes et semi-autonomes dans des systèmes d'arme, y compris des plates-formes avec et sans personnel, reste soumis aux règles de la directive 3000.09 du ministère de la Défense mise à jour en 2017. Rien dans cet avis ne doit être compris comme un changement de politique du département de la défense en faveur de l'autonomie dans les systèmes d'armes. Toutes les utilisations de l'apprentissage automatique et de l'intelligence artificielle dans ce programme seront évaluées afin de s'assurer qu'elles sont conformes aux normes légales et éthiques du département de la défense.
    Si vous vous demandez en quoi consiste la directive 3000.09 du ministère de la Défense, et bien sachez qu'elle stipule qu'il est impératif que les êtres humains contrôlent les armes, de manière autonome ou non, afin de pouvoir exercer un jugement approprié sur l’emploi de la force. C'est donc l'humain qui devra finalement décider de tuer quelqu'un et pas seulement une machine. L'armée veut donc faire savoir par là qu'elle ne lancera pas des robots entièrement autonomes sur un champ de bataille et ne leur permettra pas de décider indépendamment de tuer quelqu'un.

    On pourrait se demander pourquoi les Américains sont autant préoccupés par ces chars alimentés par l'IA quand on sait qu'ils n'ont rien dit en sachant que l'armée américaine utilise des avions-robotiques comme armes offensives depuis au moins la Seconde Guerre mondiale. Quoi qu'il en soit, il est évident que le ministère de la Défense continuera à progresser dans l'amélioration de ses armes, mais savoir si tout cela se passera toujours dans le respect des politiques écrites, là est toute la question.

    Source : Gizmodo

    Et vous ?

    Que pensez-vous de l’utilisation de l’IA pour rendre autonomes des armes de guerre ?
    Peut-on croire en ce qu'affirme l'armée américaine ?
    Pensez-vous que les acteurs parviendront un jour à développer des règles éthiques qui limiteront l’IA dans ses utilisations recommandées ?

    Voir aussi :

    L'armée américaine voudrait enseigner à l'IA des notions basiques de bon sens dans le cadre de son programme Machine Common Sense
    L'armée américaine veut transformer les chars d'assaut en machines à tuer alimentées par l'IA, à travers son projet ATLAS, selon un rapport
    Les États-Unis veulent des drones autonomes alimentés par l'IA qui pourront décider seul de tuer, en recourant à des algorithmes d'autoapprentissage

  20. #20
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 470
    Points : 1 087
    Points
    1 087

    Par défaut

    "Si vous vous demandez en quoi consiste la directive 3000.09 du ministère de la Défense, et bien sachez qu'elle stipule qu'il est impératif que les êtres humains contrôlent les armes, de manière autonome ou non, afin de pouvoir exercer un jugement approprié sur l’emploi de la force. C'est donc l'humain qui devra finalement décider de tuer quelqu'un et pas seulement une machine."

    Dommage qu'il n'est pas appelé ça la directive 66, ça m'aurait bien fait rire. Après si le jugement de l'humain consiste a mettre la machine en on ou off ça va pas aller bien loin ^^.

    Apres il y aura forcement une autonomie d'intégrer, ne serais ce que si la machine se retrouve isolé (par un brouillage, etc) et que l'armement risque de tomber dans des mains ennemis. Voir plus simplement des zones interdite ou c'est canardage automatique si tu pointes tes fesses.

    je veux dire par la que c'est un des principaux intérêt justement la notion d'autonomie pour ce genre de machine, donc ça serait étonnant qu'elles ne soient pas implémenté. Parce que le fait que l'on disent que les humain contrôleront les armes est plus que vagues.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 28/09/2017, 22h50
  2. Une start-up américaine veut remplacer les CAPTCHA par des jeux
    Par LittleWhite dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 45
    Dernier message: 14/05/2012, 18h57
  3. vc++ express 2005 comment transformé les char * en String
    Par ben_ghost dans le forum Visual C++
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/07/2006, 06h52
  4. Ne pas transformer les <br/> a l'ecriture du fichier X
    Par fidififouille dans le forum XMLRAD
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/05/2004, 10h11
  5. XML/XSL vers HTML: comment transformer les linefeed en <B
    Par AlainM dans le forum XSL/XSLT/XPATH
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/11/2003, 12h30

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo