IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #261
    Membre extrêmement actif Avatar de eldran64
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    341
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 341
    Points : 1 474
    Points
    1 474
    Par défaut
    A l'heure du tout numérique, les gens vont devoir apprendre à communiquer par d'autres biais de communication moins contrôlé. Un retour aux pigeons voyageurs et lettre manuscrite?

    Au delà de la blaguounette ça montre surtout un vrai danger pour les démocraties.
    Tout le monde devrait avoir de l'esprit critique car personne ne pourra m'apporter la preuve de l'absence de celui-ci

  2. #262
    Inactif  

    Homme Profil pro
    Écrivain public, Économiste et Programmeur Free Pascal
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    350
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Écrivain public, Économiste et Programmeur Free Pascal
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 350
    Points : 933
    Points
    933
    Billets dans le blog
    40
    Par défaut Réseaux sociaux
    Censurer les réseaux sociaux pour permettre temporairement de réfléchir et aller sur les wikis est une bonne idée !

  3. #263
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur indépendant
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    340
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 52
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur indépendant
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 340
    Points : 381
    Points
    381
    Par défaut réseaux alternatifs
    heureusement que poutine ne peut pas brouiller toutes les fréquences radios au risque de ne plus pouvoir contrôler ses troupes.
    l'avenir de la résistance est sans doute dans des modules radios à saut de fréquence crypté permettant de recréer un maillage réseau à la demande.

    l'armée francaise a fait ca avec ses postes PR4G il y a 20 ans , sans doute est il temps que des hackers se penchent vraiment dessus, le matériel existant aujourd’hui pourrait fournir une base intéressante.
    d'autant que ces modules radios sont très abordables désormais.

    contre les dictateurs, il faut être inventif.

  4. #264
    Inactif  

    Homme Profil pro
    Écrivain public, Économiste et Programmeur Free Pascal
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    350
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Écrivain public, Économiste et Programmeur Free Pascal
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 350
    Points : 933
    Points
    933
    Billets dans le blog
    40
    Par défaut Poutine
    Citation Envoyé par eomer212 Voir le message
    heureusement que poutine ne peut pas brouiller toutes les fréquences radios au risque de ne plus pouvoir contrôler ses troupes.
    l'avenir de la résistance est sans doute dans des modules radios à saut de fréquence crypté permettant de recréer un maillage réseau à la demande.

    l'armée francaise a fait ca avec ses postes PR4G il y a 20 ans , sans doute est il temps que des hackers se penchent vraiment dessus, le matériel existant aujourd’hui pourrait fournir une base intéressante.
    d'autant que ces modules radios sont très abordables désormais.

    contre les dictateurs, il faut être inventif.
    D'abord Poutine a été réélu en respect d'une meilleure démocratie que la nôtre, puisque le contrôle des médias et mieux libéré.

    Ensuite la chaîne Phoenix 2.0 sur www.rutube.ru vous occupera longtemps dans vos recherches.

    Enfin, des moteurs nucléaires, pour lesquels la France avec Jean-Pierre Petit et les États-Unis ont travaillé, devraient vous clouer le bec quant à vos envies guerrières.

  5. #265
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 920
    Points
    22 920
    Par défaut
    Citation Envoyé par matthius Voir le message
    D'abord Poutine a été réélu en respect d'une meilleure démocratie que la nôtre, puisque le contrôle des médias et mieux libéré.
    C'est pour cela qu'on retrouve des journalistes suicidés d'une balle dans le dos.

  6. #266
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 169
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 169
    Points : 36 299
    Points
    36 299
    Par défaut La Russie teste avec succès son Internet souverain, une alternative nationale à l'Internet mondial
    La Russie teste avec succès son Internet souverain, une alternative nationale à l'Internet mondial
    D’après une annonce de son gouvernement

    L’annonce est tombée en début de semaine (lundi) via plusieurs médias russes dont l’agence de presse gouvernementale TASS : la Russie a testé avec succès son Internet souverain, une alternative nationale à l’Internet mondial. Les tests ont eu lieu sur plusieurs jours à partir de la semaine dernière et ont impliqué des agences gouvernementales russes, des fournisseurs de services Internet locaux et des sociétés Internet russes locales.

    L’une des idées derrière l’Internet souverain russe est de permettre à Moscou de se doter d’un poste de commandement unique à partir duquel les autorités peuvent gérer les flux d’informations dans le cyberespace russe (alias Runet) ; cela inclut la surveillance, la limitation ou le blocage de ces flux sur toute ou partie de l’étendue du cyberespace russe. Ce dernier s’appuie donc sur son propre système de noms de domaine pour lui permettre de continuer à fonctionner, ce, même s'il était coupé du web mondial. L'objectif, selon les autorités russes, est de « garantir un Internet stable, sûr et transparent. »

    D’un point de vue technique, le Runet est architecturé autour de dispositifs spéciaux qui intègrent un logiciel de surveillance des milliers de points d’échange entre la Russie et le Web au sens large. Ces derniers sont chargés d’alimenter le centre névralgique d’analyse en temps réel des volumes et les types de trafic installé au sein du Roskomnadzor – le régulateur russe en matière de télécommunications.

    D’après les retours des autorités russes, le dernier test s’est passé avec succès. « Il s'est avéré qu'en général, tant les autorités que les opérateurs de télécommunications sont prêts à répondre efficacement aux risques et menaces éventuels et à assurer le fonctionnement de l'Internet et du réseau unifié de télécommunications en Russie », a déclaré Alexei Sokolov – directeur adjoint du ministère du Développement numérique, des communications et des médias lors de la conférence dédiée.

    En tout, quatre opérateurs de télécoms ont participé à l’opération au cours de laquelle 18 scénarios d’attaque ont fait l’objet de tests. Les résultats des tests seront présentés au président russe l'année prochaine. Une version finale du Runet est attendue en 2021.

    Nom : runet.png
Affichages : 23942
Taille : 127,0 Ko

    Vladimir Poutine a présenté cette initiative comme une réponse défensive à la nouvelle cyberstratégie de l’administration Trump. En effet, il ne faut pas perdre de vue qu’à mi-parcours du mois d’août de l’année précédente, le président américain a signé un décret qui assouplit des contraintes quant à la possibilité pour les États-Unis de déployer des armes cybernétiques contre des adversaires dans le monde. Un responsable de l’administration Trump avait décrit lesdites mesures comme un « pas offensif » destiné à soutenir les opérations militaires des USA, à dissuader l'influence électorale étrangère et à contrecarrer le vol de propriété intellectuelle en faisant face à de telles menaces avec une réponse plus énergique.

    « Si nous voyons que d'autres ont les capacités techniques pour mener des attaques sur l'Internet russe, nous devons avoir les capacités techniques pour résister à ces attaques. Nous ne doutons pas que les États-Unis soient techniquement capables d'éteindre Internet là où ils le jugent nécessaire », a déclaré un membre du Conseil de la Fédération russe.

    Maintenir les données russes sur le sol russe : il s’agit là d’une autre des idées de base derrière le Runet, mais des groupes de défense des droits préviennent que la manœuvre du gouvernement russe vise beaucoup plus les critiques du Kremlin que des adversaires internationaux.

    En effet, l'idée du gouvernement russe d'accroître son contrôle sur Internet s'inscrit dans une tendance politique inscrite sur le long terme. En 2017, les responsables ont déclaré qu'ils voulaient que 95 % du trafic Internet soit acheminé de façon locale d'ici 2020. Depuis 2016, une loi oblige les réseaux sociaux à stocker des données sur les utilisateurs russes sur les serveurs du pays. La loi a été officiellement présentée comme une mesure antiterroriste, mais beaucoup l'ont critiquée comme une tentative de contrôler les plateformes en ligne qui peuvent être utilisées pour organiser des manifestations antigouvernementales.

    Alors qu’on amorçait le mois de mars, des milliers de personnes sont descendues dans les rues en Russie pour protester contre ce projet qu’elles qualifient de « censure » et de tentative d'« isolement » du pays du reste du monde. Toutefois, d’après des intervenants pro gouvernementaux, « la manœuvre en cours ne vise en aucune façon à isoler la Russie ou à la couper des sources extérieures. L’Internet russe doit être protégé des influences extérieures parce que son importance en tant qu’espace public va grandissant dans un pays où de nombreuses infrastructures sont désormais connectées. »

    Source : média d’État russe

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Le Royaume-Uni pratique des cyberattaques qui pourraient couper l'électricité à Moscou pour réprimer la Russie sans recourir à une attaque nucléaire
    Les cyberattaques de représailles sont le seul moyen pour arrêter le cyberespionnage de la Chine selon un ancien directeur du FBI
    Cyberguerre : les États-Unis préparent leur arsenal pour riposter aux attaques, 6200 personnes seront recrutées pour répliquer
    La France annonce la création d'un cyber-commandement soutenu par 3 200 combattants numériques et 4 400 réservistes de cyberdéfense d'ici 2019
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #267
    FMJ
    FMJ est déconnecté
    Membre actif
    Profil pro
    tutu
    Inscrit en
    octobre 2003
    Messages
    372
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Aveyron (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : tutu

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2003
    Messages : 372
    Points : 293
    Points
    293
    Par défaut
    Une bien belle annonce comme seules les dictatures en ont la recette. Sans la moindre précision technique.
    S'il s'agit juste de couper les accès extra-nationaux et interdire les résolutions des domaines extérieurs à la Russie, rien d'exceptionnel.
    Par contre le réseau, c'est une chose, mais remplacer les serveurs, les services et les données, c'est une autre paire de manche !...

  8. #268
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Webdesigner
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    309
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Hautes Pyrénées (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webdesigner
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 309
    Points : 588
    Points
    588
    Par défaut
    Tout d'abord, ce ne sont pas des manœuvres russes qui ont fait élire Trump mais celle du britannique Cambridge Analytica. Du reste Trump serait bien idiot de lutter contre un pays qui l'a fait élire.
    Ensuite, les arguments qu'on reproche au gouvernement russe (à tort ou à raison) sont une paille face à la poutre que constitue la main-mise totale de l'internet par le gouvernement US.
    Enfin, il serait bon que, soit au niveau de l'UE, soit à celle de notre pays, on se garantisse d'attaques venant des USA qui ont montré qu'ils attaquent qui ils veulent, quand ils veulent, sans se soucier du droit international et que le sens des mots « allié » ou « ennemi » est très fluctuant pour eux.

  9. #269
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 384
    Points : 31 701
    Points
    31 701
    Par défaut La Russie est « prête » à se déconnecter de l'Internet mondial, selon l’ex-président Medvedev
    La Russie est « prête » à se déconnecter de l'Internet mondial, selon l’ex-président Medvedev,
    Même s’il n’y a pour l’instant aucune raison de le faire

    L'ancien président russe Dmitri Medvedev a déclaré lundi que la Russie est « prête » à se déconnecter de l'Internet mondial si nécessaire. Mais bien que le pays ait cette capacité, Medvedev, qui est actuellement vice-président du Conseil de sécurité russe, dit qu'il ne voit aucune raison à cela, et que ce serait une « épée à double tranchant ». La déclaration a été faite à Interfax, une agence de presse privée russe située à Moscou.

    Le pays expérimente depuis des années ce qu'il appelle "RuNet", une sorte d'intranet national destiné à garantir le fonctionnement de l'infrastructure technologique (en particulier les télécommunications et le système financier) au cas où quelque chose d'« extraordinaire » se produirait. La Russie est « légalement et technologiquement » prête à se déconnecter de l'Internet mondial si nécessaire, a déclaré l'ancien président. Le pays aurait également développé la capacité de se déconnecter du système mondial de paiements SWIFT.

    Nom : d01.jpg
Affichages : 52909
Taille : 20,0 Ko

    « Nous avons même dû créer notre propre système de transmission d'informations afin de pouvoir échanger des messages électroniques au cas où cela se produirait soudainement », a-t-il déclaré. Mais alors que Medvedev a déclaré que la Russie est capable d'isoler son Internet du Web mondial, il a souligné qu'il ne voyait aucune raison de le faire, disant qu’une telle décision pourrait à tout moment se retourner contre la Russie.

    L’ancien président a déclaré que les États-Unis conservent « des droits de contrôle clé » sur l'Internet, ce qui pourrait entraîner la déconnexion de la Russie de l'Internet mondial « si quelque chose d'extraordinaire se produit ». En citant un autre exemple, il a également déclaré que la Russie pourrait également être déconnectée du système de paiement international SWIFT.

    La loi "Internet souverain"

    Les autorités russes ont longtemps flirté avec l'idée d'un renforcement des restrictions et du contrôle de l'Internet sur le territoire russe. En février 2019, les médias ont évoqué le test russe de déconnexion planifié qui consisterait à vérifier que la transmission des données entre les citoyens russes et les organisations russes reste à l'intérieur du pays plutôt que d'être acheminée à l'étranger. Le test a été prévu par les autorités russes et les principaux fournisseurs d'accès à Internet. L’agence de presse russe RosBiznesKonsalting (RBK) avait rapporté que les différents acteurs seraient d’accord pour déconnecter brièvement le pays d'Internet afin de recueillir des informations et de fournir des commentaires et des modifications à un projet de loi présenté au Parlement russe en décembre 2018.

    En octobre 2019, le président du Comité russe de la politique de l'information, Leonid Levin, a déclaré lors du Forum numérique russe que la Douma d'État russe était en train d'adopter plus de 50 lois pour réglementer les nouvelles technologies dans le secteur des technologies et de l’information. La plus controversée d'entre elles – la loi RuNet qui permettra à la Russie de se couper du reste du World Wide Web - est entrée en vigueur le 1er novembre 2019. Des milliers de Russes sont descendus dans la rue après l'adoption de la loi en première lecture en février 2019, et le président Vladimir Poutine l'a promulguée en mai.

    La loi comporte deux parties. Elle permet la création d'un système alternatif de noms de domaine (DNS) afin que, en cas d'urgence, la Russie puisse se déconnecter du reste de l'Internet mondial. Elle exige également davantage de filtrage en obligeant les fournisseurs d'accès Internet russes à acheter et à installer des outils d'inspection approfondie des paquets (DPI). Après l’entrée en vigueur, les autorités russes ont eu jusqu'à janvier 2021 pour mettre en place la technologie nécessaire à la nouvelle législation, alors que les tests se sont poursuivis dans certaines régions du pays jusqu'à la fin de 2019.

    Vladislav Zdolnikov, un blogueur informatique basé à Moscou, a considéré la technologie mise en place par la Russie comme étant de « haute qualité ». Il a déclaré à l’époque craindre qu'avec cet équipement, Roskomnadzor puisse non seulement bloquer plus efficacement le contenu, mais aussi ralentir certains services Internet spécifiques à l'insu de l'utilisateur - notamment YouTube et Facebook.

    Toutefois, Artem Kozlyuk, fondateur de l'ONG de droits numériques Roskomsvoboda, a déclaré à l’époque ne pas partager les craintes de certains critiques qui craignent que l'Internet russe puisse être soudainement coupé du reste du monde. Selon lui, l'infrastructure Internet de la Russie s'est rapidement développée dans les années 1990 grâce à des milliers d'opérateurs Internet et à un nombre considérable de connexions transfrontalières, contrairement à la Chine où l'Internet a été centralisé dès le début.

    « La Russie qui se sépare du World Wide Web serait comme si elle fermait son espace aérien », a déclaré à l’époque Kozlyuk, ajoutant qu'un scénario plus probable serait que des régions spécifiques du pays connaissent une fermeture d'Internet pendant de courtes périodes.

    Malgré ce pouvoir extraordinaire que confère cette loi aux autorités russes, le président Vladimir Poutine a déclaré en décembre 2019 que le pays ne se déconnectera pas, et la loi est une précaution, a rapporté Reuters à l’époque. « Nous n'allons pas fermer l'Internet et nous n'avons aucune intention de le faire », a déclaré le président. « Cette loi vise uniquement à éviter les conséquences négatives d'une éventuelle déconnexion du réseau mondial, qui est largement contrôlé de l'extérieur ».

    Nom : d03.png
Affichages : 5332
Taille : 108,0 Ko

    La déclaration de Medvedev vient après la menace d’imposer une amende à certaines sociétés de médias sociaux

    La création de cette loi a été critiquée par les militants des droits de l'homme en Russie depuis le début de l'année. Ils ont fait valoir que son éventuelle efficacité constituait une menace pour la liberté d'expression et les médias.

    La déclaration de Medvedev a été faite après les manifestations massives qui ont eu lieu dans plus de 100 villes russes au cours des deux dernières semaines. Les manifestants protestaient contre l'arrestation d'Alexeï Navalny, un critique du président russe Vladimir Poutine et auteur d'un documentaire intitulé "Le palais de Poutine", qui a déjà atteint la barre des 100 millions de vues sur YouTube.

    Cette déclaration arrive également alors que l'agence de régulation des télécommunications du pays a déclaré, la semaine dernière, qu'elle infligerait une amende à sept sociétés de médias sociaux étrangers pour ne pas avoir retiré les vidéos promouvant les manifestations.

    « Facebook, Instagram, Twitter, TikTok, VKontakte, Odnoklassniki et YouTube seront condamnés à des amendes pour non-respect des exigences visant à empêcher la diffusion d'appels à des mineurs pour participer à des rassemblements non autorisés », a déclaré Roskomnadzor dans un communiqué publié sur son site Web mercredi dernier.

    Les vidéos de soutien au leader de l'opposition emprisonné Alexeï Anatolievitch Navalny avaient suscité des centaines de millions de vues sur les médias sociaux suite à son arrestation et à la publication d'une enquête largement diffusée sur un palais d'une valeur de 1,4 milliard de dollars qui aurait été construit pour le président Vladimir Poutine. Un grand nombre de vidéos montraient de jeunes Russes parlant de leurs projets de protestation et donnant des conseils aux nouveaux manifestants sur la manière de se comporter lors d'un rassemblement, a rapporté le Moscow Times.

    Roskomnadzor avait précédemment indiqué que les entreprises avaient répondu à 89 % de ses demandes. Mais mercredi dernier, le régulateur a déclaré que les sites de médias sociaux n'avaient pas réussi à retirer un total de 170 vidéos « en temps voulu » avant les manifestations du 23 janvier. Selon la loi russe, le non-respect des demandes de retrait de contenu est puni par des amendes allant de 800 000 roubles (10 500 $) à 4 millions de roubles (52 000 $).

    « Nous rappelons aux administrateurs des réseaux sociaux qu'en cas de récidive, l'amende peut être portée à un dixième du revenu annuel », a ajouté Roskomnadzor.

    Cette annonce intervient le jour même où Poutine a critiqué le pouvoir croissant des sociétés de médias sociaux. Dans un discours prononcé au Forum économique mondial de Davos par liaison vidéo, Poutine a averti que les plateformes de médias sociaux n'étaient « plus seulement des géants économiques - dans certains domaines, elles sont déjà en concurrence de facto avec les États ».

    « Où est la limite entre une entreprise mondiale prospère et des services populaires qui [...] essaient de contrôler grossièrement et à leur propre discrétion la société, de remplacer les institutions démocratiques légitimes [et] de restreindre le droit naturel de la personne à décider comment vivre, quoi choisir et quels points de vue exprimer librement », a-t-il ajouté.

    Rappelons que les plateformes de médias sociaux ont fait la une des médias en janvier lorsqu’elles ont suspendu, voire supprimer pour certains réseaux, les comptes de l’ancien président américain Donald Trump et certains de ces soutiens alors qu’il était encore à la Maison-Blanche. Les suspensions ont fait suite à l’émeute des partisans de Trump sur le Capitole américain lors de la confirmation du président élu Joe Biden.

    Sources : Interfax, Roskomnadzor

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Pensez-vous que la Russie va mettre un jour sa loi en application et couper le pays du reste de l’Internet ?
    Pensez-vous que la technologie mise en place par la Russie pourrait tenir en cas de déconnexion prolongée du pays de l’Internet mondial ?

    Voir aussi :

    La Russie va se déconnecter d'Internet dans le cadre d'un test planifié, en vue des préparatifs contre une éventuelle guerre cybernétique
    Poutine signe la loi Runet qui permet de couper l'internet russe du reste du monde, elle entrera en vigueur en novembre
    La Russie teste avec succès son Internet souverain, une alternative nationale à l'Internet mondial, d'après une annonce de son gouvernement
    Vladimir Poutine signe des projets de loi controversés sur la censure d'Internet, pénalisant le mépris de l'État et la diffusion de fake news
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #270
    Expert éminent Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
    Homme Profil pro
    dba
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : dba

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 5 183
    Points : 7 326
    Points
    7 326
    Par défaut
    Mais on dirait que ce pays se prépare à une dictature...

  11. #271
    Membre expérimenté Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    974
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 974
    Points : 1 468
    Points
    1 468
    Par défaut
    7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
    Expert éminent
    Le 02/02/2021 à 17:48
    Mais on dirait que ce pays se prépare à une dictature...
    De quelle dictature, parles-tu ???
    De quelle démocratie, parles-tu ???
    Au nom de quelle démocratie, parles-tu ???
    Selon les critères de qui ?
    Pourquoi ces critères ont plus de valeurs ?
    Au nom de qui ?
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  12. #272
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    14 176
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 14 176
    Points : 32 401
    Points
    32 401
    Par défaut
    On peut vouloir une souveraineté que l'on soit une dictature ou non. Là n'est pas le sujet.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  13. #273
    Expert éminent Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
    Homme Profil pro
    dba
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : dba

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 5 183
    Points : 7 326
    Points
    7 326
    Par défaut
    Citation Envoyé par denisys Voir le message
    De quelle dictature, parles-tu ???
    De quelle démocratie, parles-tu ???
    Au nom de quelle démocratie, parles-tu ???
    Selon les critères de qui ?
    Pourquoi ces critères ont plus de valeurs ?
    Au nom de qui ?
    Poutine président depuis 20 ans qui isolent de plus en plus son pays de l'extérieur, c'est une belle façon d'imposer sa « suprématie ».
    Sans parler de la force employée couramment et de l'emprisonnement des contestataires.
    denisys, si c'est un type de gouvernement qui ne te dérange pas, je t'invite à envoyer ta demande d'immigration, on parlera de mes critères ensuite.

  14. #274
    Membre averti
    Homme Profil pro
    IT Specialist
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    136
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : IT Specialist
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 136
    Points : 307
    Points
    307
    Par défaut
    S'ils ont prévu cette possibilité via cette annonce. C'est qu'il y a forcément quelqu'un ou un pays chez qui cette information peut être vue comme une menance. Traduit par un si tu t'approche trop prêt de chez moi...je coupe tout.

    Vue les tentions USA/Russie après SolarWinds et la course de l'IA. On est dans une guerre cybernétique....Les Russes ont très bien joué leur coup...si quelqu'un tente de les baisers (en retour ou pas). Ils couperont les ponts.

    En tout cas ce qui est sûr à 100%, c'est que tu investis pas des millions voir plus dans une tech que tu utilisera pas. Donc ce n'est qu'une question de temps. Ils attendent juste une excuse.

  15. #275
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    593
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 593
    Points : 2 185
    Points
    2 185
    Par défaut
    Citation Envoyé par MRSizok Voir le message
    En tout cas ce qui est sûr à 100%, c'est que tu investis pas des millions voir plus dans une tech que tu utilisera pas. Donc ce n'est qu'une question de temps. Ils attendent juste une excuse.
    On l'a bien fait pour les bombes nucléaires.

    Et là, il s'agit de se couper du reste d'internet, ce genre de com indique juste au reste du monde que si on leur casse les pieds, ils se barrent. Et du coup ça sera un poil plus compliqué pour les ressortissants étrangers pour communiquer avec l'extérieur, ainsi qu'il sera plus compliqué pour les agences de renseignement d'aller espionner en russie. Par contre, ça m'étonnerait que leur armée et leurs agences de renseignement soient, elles totalement coupées d'internet

  16. #276
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Consultant fonctionnel
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haut Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant fonctionnel

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 37
    Points : 186
    Points
    186
    Par défaut
    Le problème est aussi économique.
    Beaucoup de grandes structures ont des antennes, des sites de production en Russie. Le premier exemple qui me vient en tête est le site de Peugeot à Kaluga.

  17. #277
    Membre éclairé

    Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    339
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 339
    Points : 719
    Points
    719
    Par défaut
    Comment vont-ils faire pour "contrer" l'accès à internet via des constellations de satellites (Starlink ou autres)?

  18. #278
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 647
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 647
    Points : 7 237
    Points
    7 237
    Par défaut
    Citation Envoyé par denisys Voir le message
    De quelle dictature, parles-tu ???
    De quelle démocratie, parles-tu ???
    Au nom de quelle démocratie, parles-tu ???
    Selon les critères de qui ?
    Pourquoi ces critères ont plus de valeurs ?
    Au nom de qui ?
    Ce n'est pas parce que notre République, n'est pas une vraie démocratie, et qu'en regardant bien, il n'existe aucune vraie démocratie dans le monde actuellement, qu'il ne faut pas appeler une dictature : une dictature !

    La Russie de Poutine EST une dictature. Ça ne change en rien notre état, ou l'état des voisins.
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  19. #279
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 407
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 407
    Points : 2 454
    Points
    2 454
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stan Adkens
    Les vidéos de soutien au leader de l'opposition emprisonné Alexeï Anatolievitch Navalny avaient suscité des centaines de millions de vues sur les médias sociaux
    Ce sont des vues fictives, comme les vues de la vidéo sur le "Palais de Poutine" .. recréé en images de synthèse parce que le vrai est en travaux, et n'appartient ni à l'état ni au chef de l'état (on attend toujours la preuve). Entre nous, ce genre de production coute très cher surtout quand réalisés dans des studios professionels en foret noire, et cela prend du temps. On se demande où un petit candidat faisant moins de 5% de l'électorat a pu trouver l'argent.. peut-être a-t'il tapé dans son trésor de guerre car notre ami a un casier long comme le bras, ou a-t'il recu le soutien de généreux mecènes londoniens ?

    Fictives vu comme son empoisonnement : je ne connais pas beaucoup de dissidents rentrant gentiment aux pays après avoir survécu à une tentative d'assassinat, frais comme des gardons. En général, ils restent à l'étranger bien en sécurité, tel Salman Rushdie ou Edward Snowden.

    Citation Envoyé par 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ Voir le message
    Poutine président depuis 20 ans qui isolent de plus en plus son pays de l'extérieur, c'est une belle façon d'imposer sa « suprématie ».
    Sans parler de la force employée couramment et de l'emprisonnement des contestataires.
    denisys, si c'est un type de gouvernement qui ne te dérange pas, je t'invite à envoyer ta demande d'immigration, on parlera de mes critères ensuite.
    La dernière phrase sonne un peu Lépeniste, non ?
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  20. #280
    Membre expert

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 727
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 727
    Points : 3 854
    Points
    3 854
    Par défaut
    Bonjour,

    La Russie est « prête » à se déconnecter de l'Internet mondial, selon l’ex-président Medvedev, même s’il n’y a pour l’instant aucune raison de le faire

    Qu’en pensez-vous ?
    C'est une technique pour couper herbe sous le pied en cas de Ddos massif ou de vague de ransomware. Regardez le voisin ukrainien qui a infecté des millions de PC en juin 2017 via des vagues e piratages de codes par ransomware ...

    Pensez-vous que la Russie va mettre un jour sa loi en application et couper le pays du reste de l’Internet ?
    Tout à fait l'idée étant de liquider les flux intempestif ... Quitte même à répéter l'opération pour voir d’où vient ce flux et faire une represaille.

    Pensez-vous que la technologie mise en place par la Russie pourrait tenir en cas de déconnexion prolongée du pays de l’Internet mondial ?
    C'est comme pour l'Algerie , la Tunisie ou le Maroc. Au moment du bac les pays n’hésitent pas à directement couper l'internet pendant 24h à 72h ... En Inde , Népal et Chine également à proximité Cachemire. D’ailleurs pour éviter de contourner via un flux sattelite, en Inde l'utilisation et la possession d'un tel système est passible de prison ...

    En Russie les politiques sont tellement corrompus et tenus financièrement par la mafia ... Alors n'importe quel politique est dans le même panier de crabe que Poutine ... Même si ils ne s'aiment pas .

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 04/12/2019, 18h12
  2. Votre commande n°[commerce-order:order-number] est prête
    Par mga_geo dans le forum IGN API Géoportail
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/08/2019, 12h32
  3. Réponses: 9
    Dernier message: 28/08/2017, 16h58
  4. [phpMyAdmin] phpMyAdmin est en mode déconnecté
    Par herzak dans le forum EDI, CMS, Outils, Scripts et API
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/01/2011, 13h38
  5. est il possible de téléphoner via internet?
    Par soders dans le forum Messagerie instantanée
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/11/2004, 18h07

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo