Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 2
    Points : 13
    Points
    13

    Par défaut Besoin de conseils sur une situation inextricable SSII

    Bonjour,

    Je voudrais vous faire part de la situation dans laquelle je suis et ai besoin de vos conseils.

    J'ai eu un entretien avec mon ESN en juillet dernier concernant une fin de mission et la proposition d'une nouvelle, je voulais déjà quitter cette ESN mais me suis laissé berner par les technologies évoquées, et influencer par le discours des managers: Il s'agissait d'une ouverture de compte et un accord oral avait été trouvé (et répété par mes soins plusieurs fois, j'étais insistant et ils étaient vraiment rassurant là dessus):

    Je partirais au bout de 3 mois si la mission ne me plaisait pas. Dans ma tête c'était à la limite pour rendre service !
    Ma naïveté et mon inexpérience ont fait que cet accord n'a pas été couché sur papier. Je pense qu'ils auraient pu dire n'importe quoi tant que j'acceptais cette mission.

    Au bout de 2 mois et demi sur cette mission qui ne me convenait pas, ce qui m'avait été évoqué n'avait pas grand chose à voir avec le contenu de la mission, j'ai eu un entretien avec eux où je leur ai fait part de mon envie de partir, dans ma tête c'était une formalité, j'allais négocié 1 mois/1 mois et demi de préavis et basta. Comme vous vous en doutez, cela ne s'est pas passé comme prévu, "on s'est mal compris, ce n'est pas ce qui était prévu". J'ai tout tenté pour faire valoir ma position mais rien n'y a fait. C'en est suivi 1h de discussion sur le parking qui sentait la manipulation à plein nez afin de me faire rester: "c'est une opportunité chez un grand compte (mais sans être opportuniste!), il y a du turnover, et la nature n'aime pas le vide (lol), c'est l'occasion de te placer, pense à ta carrière, blabla..."

    Déjà fragilisé psychologiquement, me sentant complétement floué et manipulé, j'ai eu 1 mois et demi d'arrêt et ne suis ensuite plus retourné à mon poste.
    Une fois de plus j'ai naïvement pensé que j'allais être licencié. La situation n'avançant pas et à la lecture d'un recommandé me demandant de "prendre conséquence de mes actes", j'ai donc envoyé ma lettre de démission en demandant à être dispensé de préavis (alala..) et ai reçu la réponse, en gros:


    "Nous vous indiquons que nous ne sommes pas disposés à accepter d'écourter votre préavis dans la mesure où nous ne pouvions vous remplacer compte tenu de la nécéssité de maintenir une équipe expérimentée chez le client sur les trois prochains mois." (sic) (???)


    Outre la formulation hasardeuse:
    Maintenir une équipe expérimentée: J'ai "ouvert le compte" et était donc seul représentant de l'ESN chez ce client, et suis de plus très junior, j'ai au final été sur cette misison 2 mois et demi.
    Sur les trois prochains mois: ???, J'ai pour la dernière fois été chez le client en septembre dernier.

    "Nous vous précisons que votre départ anticipé constitue une violation de vos obligations contractuelles pourrait justifier une demande de réparation de la part..."

    Evidemment, je suis conscient que j'ai également mes tords dans cette affaire, si c'était à refaire, j'aurais ravalé ma fierté, rongé mon frein 3 mois, les erreurs sont néanmoins faites, j'ai appris, et je voudrais maintenant simplement me sortir de cette situation et avancer. Je suis également conscient que je les ai titillés et qu'ils vont tout faire pour me faire chier jusqu'au bout, la situation étant plus complexe pour moi que pour eux.

    J'ai donc quelques interrogations:
    Quels seraient mes recours ? Une médiation ?
    Et que risque-je vraiment si je n'y retourne pas ? Payer les 3 mois de salaire du préavis ?
    Mon préavis a-t'il commencé ? Et si oui quand (commencera-t'il) ? C'est à dire la situation va-t'elle se terminer dans 3 mois ?

    Merci d'avance pour votre aide.

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    4 641
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 4 641
    Points : 21 045
    Points
    21 045
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Moi ce que je ne comprends pas c'est que tu as été chez ton client la dernière fois en septembre, ça fait bien quatre ou cinq mois. Tu as un mois et demi d'arrêt. C'est quoi le reste ? Tu ne te déplaces pas tout court ? Tu es payé quand même ? Tu as enchainé avec un autre arrêt ?

    Recours : pas d'avis, j'aurai bien dit de continuer à aller chez le client mais c'est un peu trop tard. Est-ce eux qui te mettent la misère pour que tu sois en arrêt, ou est-ce la situation vis-à-vis de la SSII ? Parce que là je vais y aller franco : il va falloir apprendre à contrecarrer toutes les machinations et manipulations, la prochaine boite, SSII ou "client final", ce sera pareil, on vit pas dans le monde des bisounours (maintenant, on est plus équipé de crocs qu'on veut bien le croire...).

    Préavis : il a bien commencé, à partir du moment que la lettre a été réceptionnée. Ils en ont bien pris acte. Maintenant, est-ce que c'est repoussé ? Je sais pas.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    On dit "le jeu" / "un jeu" / "ce jeu", pourquoi mettre un x à ce mot au singulier ?
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    mars 2016
    Messages
    388
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2016
    Messages : 388
    Points : 1 229
    Points
    1 229

    Par défaut

    Le préavis est de 3 mois lorsqu'ils ont réceptionné ta lettre recommandée.
    S'ils ne veulent pas le raccourcir, il sera bien de 3 mois (et rallongé des éventuels congés pris).
    Le préavis peut-être réduit si les deux parties sont d'accord, ce qui n'est pas le cas.

    Tu peux aller chez le client en mode branlos et personne ne sera content mais s'ils ont voulu jouer aux cons...

    Sinon prends contact avec un avocat pour savoir si tu peux refuser d'aller chez un client pendant ces 3 mois parce que là, j'en sais rien et je me suis déjà fait brocarder par Glutinus une fois où je m'étais trompé

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 484
    Points : 24 467
    Points
    24 467

    Par défaut

    La formulation sur l'équipe expérimentée, on s'en fout, c'est du blabla. Ils ont décidé de te faire chier, ils te font chier. Tu as ta date de fin de préavis, recherche ailleurs pour cette date-là. Point. Tout le reste, c'est de la perte d'énergie.

    Ah, et ne dit pas aux futurs employeurs potentiels que tu as démissionné. Juste que tu a prévu de partir à la fin de la mission qui est à [date de fin de préavis]. Sinon, si ils savent que tu est déjà démissionnaire, tu vas perdre de la valeur en négociation.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  5. #5
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    46
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 46
    Points : 227
    Points
    227

    Par défaut

    Petite quenelle que tu peux leur glisser si tu es prêt a tout et a l'aise financièrement ( je l'ai utilisé une fois ça les a bien fait chier).

    La convention Syntec t'autorise a prendre des jours de recherche d'emploi non rémunérés bien évidemment... Syntec oblige 🙂(titre 3 art 16 de la cc), a savoir :
    "6j ouvrés par mois pris chaque fois en une ou plusieurs fois en principe par demi journée. Fixées moitié au gré de l'employeur moitié au gré du salarié moyennant avis réciproque"

    Je connais pas beaucoup de clients qui vont supporter un mec au 2/5eme pendant longtemps.

    Et ta SSII ne sera pas forcément partante pour un préavis a l'agence a regarder Netflix 😅

    Edit : tu peux rajouter des rtt, ce qui ne décale pas le préavis pour parachever le bazar 😆

  6. #6
    Membre émérite
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    692
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 692
    Points : 2 588
    Points
    2 588

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Ils ont décidé de te faire chier, ils te font chier.
    D'accord sur tout sauf la dessus. S'il y en a bien un des deux qui fait chier, c'est lui et non l'entreprise.
    L'entreprise n'a meme pas son mot a dire, il suffit d'envoyer sa lettre de demission et faire ses 3 mois de preavis. C'est simple.

    Le mec qui arrete de venir du jour au lendemain, qui se met en arret sans raison valable, qui refuse de venir a son poste alors qu'il a obligation de travailler, il est pas net. Sans compter qu'on ne sait meme pas qu'est ce qu'il s'est passe avant depuis septembre.

    Si je suis du cote de l'entreprise a devoir gerer cette crise, oblige de payer un mec absent, qui faillit a toutes ses obligations légales, qui nous met peut etre en defaut avec le client et encours des penalites, et qui continue ostensiblement sur ce chemin. Je prepare immédiatement le dossier pour les prud'hommes, sachant que c'est une grande entreprise avec une equipe d'avocats internes prevue pour ca et sans couts additionnels.

    C'est quand meme simple d'effectuer un preavis. Il suffit de bosser pendant quelques mois comme si de rien n'etait et voila.
    A priori, la situation est rattrapable en revenant sur le droit chemin, retourner a son poste immédiatement et effectuer son preavis, comme il en a le devoir legal.

    Mais ce n'est pas garanti que l'entreprise accepte le retour et qu'il n'y ait pas de consequences pour les actions passées, contre lesquelles l'entreprise a le droit et les moyens de se defendre.
    En France il y a du fromage, à l'étranger il y a du travail.

  7. #7
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 2
    Points : 13
    Points
    13

    Par défaut

    Merci pour vos réponses.

    @yento: Comme je l'ai dit, effectivement j'ai mes tords, je vais pas rentrer dans ce jeu mais ils me l'ont mise en premier.

    Et je précise que je ne suis pas payé pendant ce temps.

    J'avais d'ailleurs expliqué la situation au client qui avait compris, que j'en prenais la responsabilité et non l'entreprise.
    Mais retourner chez le client? Je n'y ai pas été depuis septembre, je ne vois pas comment y retourner, j'ai tenté de contacter le manager de l'ESN sans succès

  8. #8
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Data Scientist
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    180
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Scientist

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 180
    Points : 813
    Points
    813

    Par défaut

    Citation Envoyé par powen Voir le message
    Mais retourner chez le client? Je n'y ai pas été depuis septembre, je ne vois pas comment y retourner, j'ai tenté de contacter le manager de l'ESN sans succès
    Tu y vas la bouche en cœur comme si de rien n'était. Si on te pose une question tu dis que c'est ton employeur qui te demande de venir pour 3 mois encore.
    Si tes accès sont désactivés le problème est entre le client et la SSII. (ça va être une situation pénible vu que tu fais le déplacement pour rien)

    Si tu ne fais pas ça ton employeur actuel est en droit de te réclamer des indemnités.

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 671
    Points : 13 613
    Points
    13 613

    Par défaut

    Salut,

    tu as un contrat de travail avec ta SS2I, pas avec le client final.

    Si tu n'as pas d'ordre de mission ou qu'il est périmé, alors tu dois te présenter à l'adresse stipulé sur ton contrat. Si ton ordre de mission est toujours valable, tu dois te présenter chez le client. Si celui ci te refuse l'accès, alors tu dois aller aux bureaux de la SS2I stipulés dans le contrat.

    Factuellement, tu as juste à te présenter à ton poste. Vu la situation, il ne vont pas te mettre sur une "vraie" mission. Donc tu vas devoir patienter pendant 3 mois. Ça va être très long, et attends toi à prendre cher, prépare ta carapace.

    D'un point de vue juridique, tu es totalement en faute. L'accord oral ne pouvant être démontré, tu ne pourras pas arguer que la SS2I à été malhonnête avec toi. Tu aurais du à minima envoyer un mail "compte rendu" de l'accord passé. Sans négation de cette accord de leur part, tu aurais pu t'en prévaloir. Là, c'est parole contre parole. Donc tu l'as dans le baba.

    Il y a de fortes chances que tu sois trainé aux prud'hommes par ton entreprise à l'issue de ton contrat, il y a déjà l'abandon de poste, et ils pourraient tout à fait te demander des dommages et intérêts conséquent pour avoir ruiné une affaire avec un nouveau client. Parce que clairement, à la place du client, je ne suis pas sur que je voudrais retravailler avec cette SS2I...

    Si j'étais toi, je prendrais les devant et j'irais consulter un avocat spécialisé dans le droit du travail. Voir avec lui comment tu pourrais arrondir les angles, les démarches à effectuer, etc... Négocier un accord avec la SS2I, ou autre. Mais clairement, là dessus, il te faut un professionnel du droit pour t'accompagner. Et vu ce que tu risques, je pense que t'offrir les service d'un avocat est la meilleure chose que tu puisses faire.

    Dans tous es cas, et même avant d'avoir consulter un avocat, tu DOIS reprendre ton poste au plus vite. Prépare toi à des journées de merde, mais à moins d'obtenir un arrêt maladie, tu n'as pas vraiment le choix.

  10. #10
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Data Scientist
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    180
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Scientist

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 180
    Points : 813
    Points
    813

    Par défaut

    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Salut,
    Voila, c'est mieux dit que moi.

  11. #11
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 222
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 222
    Points : 7 703
    Points
    7 703

    Par défaut

    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Prépare toi à des journées de merde, mais à moins d'obtenir un arrêt maladie, tu n'as pas vraiment le choix.
    Dans son récit je ne vois également que l'arrêt maladie comme porte de sortie.

  12. #12
    Membre émérite
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    692
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 692
    Points : 2 588
    Points
    2 588

    Par défaut

    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Dans son récit je ne vois également que l'arrêt maladie comme porte de sortie.
    Tres mauvaise idee. Il a deja fait de l'abandon de poste et de l'arret maladie. Continuer encore sur de l'arret maladie, alors qu'il n'est meme pas malade, ce n'est pas une porte de sortie. Au pire, c'est un coup a se retrouver avec la secu sur le dos en plus des prud'hommes.

    La seule chose a faire c'est de reprendre son poste au plus vite et realiser son preavis.
    Ca commence par ré-établir le dialogue pour comprendre ou il doit aller, chez un client ou au siege de la SSII, a definir par ecrit, puis y aller.
    En France il y a du fromage, à l'étranger il y a du travail.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 671
    Points : 13 613
    Points
    13 613

    Par défaut

    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Tres mauvaise idee. Il a deja fait de l'abandon de poste et de l'arret maladie. Continuer encore sur de l'arret maladie, alors qu'il n'est meme pas malade, ce n'est pas une porte de sortie.
    Plusieurs choses.

    1/ Un arrêt maladie n'est pas une faute, donc pas un motif de licenciement ni de demande de dommages et intérêts. Un abandon de poste si.

    2/ Tu peux avoir un arrêt maladie pour autre chose qu'une grippe... Si le mec à été jusqu'à faire un abandon de poste de plusieurs mois, il y a fort à parier qu'il vivait très très très mal sa mission, ce qui pourrait peut-être justifier un arrêt maladie.

    Toi et moi aurions sans doute serré les dents, démissionné dans les règles, etc... mais tout le monde n'a pas les mêmes réactions face aux mêmes évènements, on ne connait pas son histoire personnelle, ni ce qu'il s'est réellement passé pendant sa mission avec son management, etc...

    Clairement, chacun pourra avoir son avis sur la question ici, mais c'est un sujet qui peut tellement impacter l'avenir de powen (financierement, moralement et professionnellement) que le seul et unique conseil qu'on devrait tous les donner c'est d'aller au plus vite consulter un avocat spécialisé en droit du travail. Je ne crois pas que nous soyons là pour juger du bienfondé où non de son abandon de poste ou de son arrêt maladie. Chacun aura son avis sur la question, moi le premier, mais cela n'aidera pas powen de savoir ce que nous pensons de la manière dont il a agi.

  14. #14
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    4 641
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 4 641
    Points : 21 045
    Points
    21 045
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Tres mauvaise idee. Il a deja fait de l'abandon de poste et de l'arret maladie. Continuer encore sur de l'arret maladie, alors qu'il n'est meme pas malade, ce n'est pas une porte de sortie. Au pire, c'est un coup a se retrouver avec la secu sur le dos en plus des prud'hommes.
    Réponse débile.
    S'il a un arrêt maladie, c'est que son médecin lui en a donné un, et qu'il a estimé lui en donner un.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    On dit "le jeu" / "un jeu" / "ce jeu", pourquoi mettre un x à ce mot au singulier ?
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    506
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 506
    Points : 1 676
    Points
    1 676

    Par défaut

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Réponse débile.
    S'il a un arrêt maladie, c'est que son médecin lui en a donné un, et qu'il a estimé lui en donner un.
    Mwé.

    Les médecins qui te font des arrêts dès que tu demandes, même si tu n'as strictement rien, y'en a aussi (je ne dis pas que c'est le cas ici), tout comme il y en a qui ne t'arrêtent pas, même quand tu as quelque chose.


    Perso, j'ai fais une dépression pour harcèlement moral, mon médecin ne voulait pas m'arrêter, alors que je craquais complètement nerveusement devant lui. Il a fallu que je lui quémande 1 semaine d'arrêt juste pour avoir la possibilité d'aller à la médecine du travail (et étant à la campagne, il n'y en a pas dans ma ville, il faut se taper plus de 50km aller-retour pour y aller).

    Médecine du travail qui a constaté mon état de santé, et m'a dit de me faire arrêter au grand minimum 1 mois (ainsi que d'autres démarches à faire, mais ce n'est pas le point ici), et quand je suis retourné voir mon médecin pour me faire faire l'arrêt en question, avec les conclusions de la médecine du travail, au départ, il me proposait une semaine d'arrêt voir 2 max, et il a fallu que j'insiste très lourdement pour avoir le mois du minimum préconisé.


    A contrario, j'ai des collègues qui, dès qu'ils ont un coup de flemme, vont voir leur médecin traitant (pas le même bien entendu), et se font arrêter 2/3 jours voir 1 semaine.


    Faut pas croire que tous les médecins sont gens intègres qui font leur boulot à 100% comme il faut, il y a des brebis galeuses, comme partout. ^^

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 484
    Points : 24 467
    Points
    24 467

    Par défaut

    Citation Envoyé par yento Voir le message
    D'accord sur tout sauf la dessus. S'il y en a bien un des deux qui fait chier, c'est lui et non l'entreprise.(.../...)
    L'entreprise pourrait vouloir se débarrasser au plus vite de quelqu'un que ne rapporte plus un kopeck, et a l'opportunité de le faire. En n'accordant pas le préavis, elle s'expose à avoir à payer des bouts de salaires. Elle décide quand même de ne pas accorder le préavis ==> elle a décidé de faire chier. Vraisemblablement pour un mix de vengeance et d'exemple. C'est son droit le plus strict, d'ailleurs.

    Après, savoir si le salarié, lui, est intègre et sans reproche, ce n'est pas un sujet que j'ai abordé dans ma réponse. J'ai tendance à penser qu'à ce sujet, la réponse de Carhiboux est la plus précise.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  17. #17
    Membre émérite
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    692
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 692
    Points : 2 588
    Points
    2 588

    Par défaut

    Passons les détails juridiques sur le préavis, l'abandon de poste et les arrêts de travail.

    Nous sommes tous d'accord sur le fait qu'il doit consulter un avocat spécialisé au plus vite.
    En France il y a du fromage, à l'étranger il y a du travail.

  18. #18
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Data Scientist
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    180
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Scientist

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 180
    Points : 813
    Points
    813

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Elle décide quand même de ne pas accorder le préavis ==> elle a décidé de faire chier. Vraisemblablement pour un mix de vengeance et d'exemple. C'est son droit le plus strict, d'ailleurs.
    Honnêtement je ne connais aucune boîte qui serait prête à perdre 3 mois de salaire pour le plaisir de faire chier quelqu'un. Ils doivent espérer quelque chose de valorisable de ces 3 mois.

  19. #19
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 484
    Points : 24 467
    Points
    24 467

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mathieu__ Voir le message
    Honnêtement je ne connais aucune boîte qui serait prête à perdre 3 mois de salaire pour le plaisir de faire chier quelqu'un. Ils doivent espérer quelque chose de valorisable de ces 3 mois.
    Hum, tu est tombé sur des gens plus civilisés que moi... L'être humain n'est pas toujours très rationnel.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  20. #20
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Cyber sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 553
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Cyber sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 553
    Points : 25 279
    Points
    25 279

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mathieu__ Voir le message
    Honnêtement je ne connais aucune boîte qui serait prête à perdre 3 mois de salaire pour le plaisir de faire chier quelqu'un. Ils doivent espérer quelque chose de valorisable de ces 3 mois.
    C'est pas pour faire chier quelqu'un, c'est parce qu'ils gagnent de l'argent pendant ce temps là.

    Il y a énormément d'entreprises qui refusent de raccourcir le préavis suite à une démission. On peut regarder pourquoi :
    • Pour que tu formes ton successeur : ah bah non, car ils vont mettre plus de 3 mois à le recruter. Au mieux, il arrivera 1 semaine avant que ton départ
    • Pour que tu documentes ton projet : soit tu le fais au fur et à mesure, et dans ce cas c'est déjà fait, soit ils vont te le demander à 2 jours de la fin, auquel cas tu n'as pas le temps de faire un truc correct
    • Pour garder un pied chez le client : tant que tu es sur le projet, le contrat est reconduit -- n'oublie pas que le client achète une prestation, pas une personne. En théorie, X peut venir à la place de Y
    • Parce que même si tu es moins productif qu'avant, tu es quand même productif
    • Pour que tu finisses ton projet : quelle est la probabilité que ta date de départ soit celle de la fin du projet ?
    • Parce qu'ils gagnent de l'argent avec toi
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

Discussions similaires

  1. Besoin de conseil sur l'architecture d'une application
    Par b_reda31 dans le forum WinDev
    Réponses: 14
    Dernier message: 29/09/2015, 11h09
  2. Conseil sur une mission en SSII
    Par bouchra5 dans le forum SSII
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/03/2012, 15h13
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 28/05/2011, 13h09
  4. [Toutes versions] Besoin de conseil sur la modelisation d'une base de données
    Par Bluuuh dans le forum Modélisation
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/05/2010, 10h35
  5. Besoin de conseils sur une application
    Par Jim_Nastiq dans le forum Langage
    Réponses: 12
    Dernier message: 12/04/2006, 13h43

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo