Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    816
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 816
    Points : 23 656
    Points
    23 656

    Par défaut Raspberry Pi Foundation met en vente son nouveau module, Compute Module 3+

    Raspberry Pi Foundation met en vente son nouveau module, Compute Module 3+,
    à partir de 25 $

    Connaissez-vous les ordinateurs à carte unique très souvent utilisés pour mettre en place des modules de calcul ? Sinon, pour un petit rappel, un ordinateur à carte unique ou ordinateur monocarte (abrégé parfois SBC, de l'anglais single-board computer) est un ordinateur complet construit sur un circuit imprimé, avec un ou plusieurs microprocesseurs, une mémoire, des lignes d'entrée/sortie (notée parfois I/O de l'anglais Input/Output) et d'autres éléments pour en faire un ordinateur fonctionnel. Contrairement à un ordinateur personnel classique, un ordinateur monocarte ne possède généralement pas d'emplacements dans lesquels on enfiche des cartes périphériques (carte fille). Un ordinateur monocarte peut être construit sur quasiment n'importe quel microprocesseur existant, et peut être construit à l'aide de composants logiques discrets ou à l'aide de circuits logiques programmables. Les modules de calcul de la série Raspberry Pi sont du même type.

    Le Raspberry Pi est un ordinateur monocarte à processeur ARM conçu par des professeurs du département informatique de l'université de Cambridge dans le cadre de la fondation Raspberry Pi. Cet ordinateur est destiné à encourager l'apprentissage de la programmation informatique. Il permet l'exécution de plusieurs variantes du système d'exploitation libre GNU/Linux (notamment Debian) et des logiciels compatibles. Mais il fonctionne également avec l'OS Microsoft Windows (Windows 10 IoT Core), Chromebook et Android. Il est fourni nu (carte mère seule, sans boîtier, sans alimentation, sans clavier, sans souris et sans écran) dans l'objectif de diminuer les coûts et de permettre l'utilisation de matériel de récupération. Néanmoins des kits regroupant le tout-en-un sont disponibles sur le web à partir de quelques dizaines d'euros seulement pour ceux qui le désirent.

    Le premier de ces modules de Raspberry Pi Foundation a été lancé en 2014 avec le nom Raspberry Compute Module 1 (CM1). Ce module de calcul comportait un processeur d’application Broadcom BCM2835, un processeur ARM11 monocoeur à 700 MHz une RAM de 512 MO et d’une mémoire eMMC Flash de 4 GO. Pour cette sortie, James Adams, chef des opérations Raspberry Pi Trading expliquait à la communauté, dans un billet de blog, que ce module de calcul a été pensé principalement pour ceux qui voulaient créer leurs propres circuits imprimés. Le Compute Module 3 (CM3) lui succède quelques années plus tard en 2017. Ce dernier est muni d’un processeur d’application BCM2837A1 quad-core.

    Nom : cm3-plus_01.jpg
Affichages : 6703
Taille : 92,8 Ko

    Dans un article datant du vendredi passé, James a fait une annonce selon laquelle un nouveau module de calcul de la série Raspberry Pi est maintenant disponible en vente à partir de 25 $ (il possède 4 variantes). Il s’agit du Raspberry Pi Compute Module 3+ (CM3+). Il décrit ce module comme étant une évolution des modules CM1 et CM3. Il a pris soin de notifier que même si le CM3 a subi des améliorations considérables au niveau des performances de ces prédécesseurs, il conserve cependant, le facteur forme, la compatibilité électrique, le prix ainsi que la facilité avec laquelle le CM1 et le CM3 s’utilisaient.

    Pour justifier ce choix de conserver ces caractéristiques précitées, il a avancé l’argument suivant : « notre objectif pour le CM3+ était de fournir la technologie de base Raspberry Pi dans un facteur de forme permettant à d’autres personnes de l’intégrer à leurs propres produits à moindre coût et facilement. Si quelqu'un souhaitait créer un produit à base de Raspberry Pi mais trouvait que les cartes Raspberry Pi de modèle A ou B ne correspondait pas à ses besoins, il pourrait utiliser un module de calcul, créer un simple circuit imprimé porteur, peu technique et créer son propre matériel ». Le Raspberry Pi CM3+ est dérivé de la carte CM3. Il intègre une conception thermique améliorée et le processeur d’application Broadcom BCM2837B0 de Raspberry Pi 3B+.

    Partant de là, il explique qu’à l'exception d'une légère augmentation de la hauteur, CM3+ est un remplacement instantané de CM3 du point de vue électrique et du facteur de forme. La nouvelle solution de la fondation est disponible en quatre différents produits allant de 25 à 40 dollars. Il s’agit notamment du CM3+/Lite à 25 $, du CM3+/8GO à 30 $, du CM3+/16GO à 35 $ et le CM3+/32GO à 40 $. James rappelle qu’en raison des limitations d’alimentation, la vitesse maximale du CM3+ ne dépassera pas les 1,2 GHz comparé à 1,4 GHz pour le Raspberry Pi 3B+. L’autre chose qu’il rapporte est que le comportement thermique sous charge du CM3+ a été amélioré par rapport aux derniers modèles, le kit de développement a été actualisé pour plus de compatibilité avec CM3+.

    Selon ces propos, les variantes du module de calcul CM3+ seront probablement disponibles jusqu’en 2026. Pour mettre plus en avant les capacités de la nouvelle puce, James le compare avec un autre de leurs produits, le Raspberry Pi 3B+. « Compute Module 3+ est comme Raspberry Pi 3B+, le dernier d'une gamme de produits Raspberry Pi à 40 nm. Nous estimons qu’il s’agit d’une extrémité appropriée de la gamme, intégrant les meilleures qualités de Raspberry Pi 3B+ et offrant aux utilisateurs une plus grande flexibilité de conception pour un produit plus complet. Nous espérons que vous l'apprécierez », a-t-il conclure. Pour apprendre plus sur comment fonctionne une carte Raspberry Pi ou de savoir comment contrôler ce dernier depuis un PC sous GNU/Linux, vous pouvez visiter ce lien.

    Source : billet de blog

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Comment contrôler un Raspberry Pi depuis un PC sous GNU-Linux

    Le Raspberry Pi 3 A+ : un nouveau Pi 3 avec 512 Mo de RAM et un CPU Cortex-A53 64-bits à quatre cœurs dans un format plus petit, vendu à 25 USD

    C'est un téléphone Linux basé sur le Raspberry Pi et à monter soi-même : le ZeroPhone débarque bientôt pour 50 $

    Asus Tinker Board : meilleur rapport performance-prix qu'un Raspberry Pi 3B + ? Tour d'horizon des caractéristiques et coûts
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent
    Avatar de Auteur
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    7 152
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 7 152
    Points : 9 977
    Points
    9 977

    Par défaut

    Je n'arrive pas à comprendre comment fonctionne ces cartes Vu le connecteur présent, il ne manque pas un fond de panier ?

  3. #3
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de f-leb
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    janvier 2009
    Messages
    10 491
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2009
    Messages : 10 491
    Points : 45 222
    Points
    45 222
    Billets dans le blog
    9

    Par défaut

    Ouaip, c'est mieux avec la carte de développement qui va avec Compute Module IO Board V3

    Nom : RpiModuleCompute3.JPG
Affichages : 5204
Taille : 111,4 Ko

  4. #4
    Expert éminent
    Avatar de Auteur
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    7 152
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 7 152
    Points : 9 977
    Points
    9 977

    Par défaut

    J'avoue être un peu déçu : je m'attendais à ce que tu me montres une carte avec des multiples connecteurs pour ces modules pour réaliser un cluster de calcul.
    En fait, as-tu des exemples d'application de ces cartes ?

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de al1_24
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'études décisionnel
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    8 128
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études décisionnel
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 8 128
    Points : 26 127
    Points
    26 127

    Par défaut

    Ces cartes pour montage en cluster existent bien.
    Un exemple : http://linuxgizmos.com/cluster-board...-switched-gbe/
    Modérateur Langage SQL
    Règles du forum Langage SQL à lire par tous, N'hésitez pas à consulter les cours SQL
    N'oubliez pas le bouton et pensez aux balises
    [code]
    Si une réponse vous a aidé à résoudre votre problème, n'oubliez pas de voter pour elle en cliquant sur
    Aide-toi et le forum t'aidera : Un problème exposé sans mentionner les tentatives de résolution infructueuses peut laisser supposer que le posteur attend qu'on fasse son travail à sa place... et ne donne pas envie d'y répondre.

Discussions similaires

  1. Le célèbre développeur de jeux Richard Garriott met en vente son sang
    Par Coriolan dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 14
    Dernier message: 18/07/2016, 17h51
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 10/06/2010, 16h38
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2008, 18h49
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 17/07/2007, 20h53

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo