IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 620
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 620
    Points : 10 080
    Points
    10 080
    Par défaut
    Citation Envoyé par Luc Orient Voir le message
    Aucun rapport, IBM a annoncé fin 2019, le z15, à savoir, la 15 ième génération de son Mainframe à base de CMOS. Le matériel dans les grands DATACENTER des entreprises qui utilisent COBOL est en constant renouvellement et parfaitement à jour technologiuement.
    Et c'est pareil pour les systèmes I qui sont de plus en plus performants avec l'ajout sans cesse de nouvelles fonctionnalités !

  2. #42
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 11
    Points : 21
    Points
    21
    Par défaut Cobol et le cadastre français
    Je ne sais pas en quoi sont codés actuellement les programmes de gestion du cadastre français ( 100 millions de parcelles, quelques dizaines de millions de bâtiments et de propriétaires), mais les fichiers diffusés pour ce qu'on appelle la "matrice cadastrale" c'est-à-dire les propriétaires et leurs propriétés (terrains, lots, locaux, etc.) sont de bons vieux fichiers Cobol en RECORD VARYING qui paraissent très "exotiques" aux gens souvent jeunes qui doivent les lire avec des systèmes plus récents.

  3. #43
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 301
    Points : 1 501
    Points
    1 501
    Par défaut
    Par curiosité je me suis inscrit avant-hier en auditeur à un cours COBOL donné par IBM diffusé sur Coursera. Je n'avais jamais travaillé sur un système IBM, mon univers était VMS. Mais quel confort de retrouver un tel environnement... Franchement, en ce qui concerne la gestion, COBOL est toujours remarquablement actuel. Chapeau, Madame Hopper...

  4. #44
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    6 948
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 6 948
    Points : 21 886
    Points
    21 886
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Et c'est pareil pour les systèmes I qui sont de plus en plus performants avec l'ajout sans cesse de nouvelles fonctionnalités !
    Certes, mais ce qui pèche encore et toujours avec IBM, c'est le montant de la facture !
    Les performances sont là, les fonctionnalités aussi, le support et la documentation sont au top, mais l'addition est salée

    L'un de mes clients a choisi une refonte de de IBM DB2 pour Postgresql uniquement pour cette raison.
    Au niveau performances il s'en mord les doigts mais les les financiers n'en ont cure, ils voient les lignes budgétaires qui ont fondu à vue d'oeil et c'est bien tout ce qui compte pour eux.
    Les plans batch qui ne peuvent plus passer dans les nuits et les WE, c'est le problème des techniciens, pas celui des comptables ni des actionnaires

  5. #45
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 301
    Points : 1 501
    Points
    1 501
    Par défaut
    Autre surprise : il semble qu'on trouve un compilateur COBOL open source de bonne tenue : GNUCobol. J'ai un peu transpiré, mais j'ai pu le construire et le faire tourner sur un Ubuntu 18.04LTS. J'ai aussi installé (penser au tournevis...) OpenCobolIDE. Et je suis surpris, ça semble plutôt bien marcher.
    Le plus surprenant est l'activité qui persiste autour de ces projets, dont les dernières mises à jour sont très récentes. De même sur les forums.
    COBOL n'est ni Rust, ni C++, ni, ni, ni. J'ai eu à maintenir pas mal de code COBOL, ainsi que d'autres langages. Les problèmes que j'ai rencontrés ne venaient pas du langage mais des auteurs. Bien écrits, même sans documentation, les programmes COBOL permettent de se faire rapidement une idée de ce à quoi ils servent, de ce qu'ils traitent et comment. C'est rarement le cas pour les autres langages.
    Je préfère Pascal, C++, j'aime bien Python, C, etc. Mais si je dois reprendre de l'existant, je souhaite que ce soit du COBOL, même mal écrit... Et comme il existe en OpenSource, pourquoi s'en priver

  6. #46
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 514
    Points : 30 484
    Points
    30 484
    Par défaut
    Le couple OpenCobolIDE/GNUcobol est pas mal, mais la dernière fois que j'avais posé mes mains dessus, ne permettait pas de faire de l'objet. Je n'ai jamais eu l'occasion d'en faire quand je bossais pour les grands comptes, et j'aimerais, une fois dans ma vie, invoquer une classe COBOL, juste pour pouvoir me dire que je sais faire.

    Mais bon, 99,99% des applis COBOL n'en ont pas besoin, le procédural suffit pour ce qu'on en fait (j'ai même envie de dire : est plus performant).
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  7. #47
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 301
    Points : 1 501
    Points
    1 501
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Le couple OpenCobolIDE/GNUcobol est pas mal, mais la dernière fois que j'avais posé mes mains dessus, ne permettait pas de faire de l'objet. Je n'ai jamais eu l'occasion d'en faire quand je bossais pour les grands comptes, et j'aimerais, une fois dans ma vie, invoquer une classe COBOL, juste pour pouvoir me dire que je sais faire.

    Mais bon, 99,99% des applis COBOL n'en ont pas besoin, le procédural suffit pour ce qu'on en fait (j'ai même envie de dire : est plus performant).
    Lorsque j'ai appris COBOL, l'enseignant nous a habitué à placer toutes les définitions dans des fichiers d'inclusions. Ça obligeait à une forme structurée de développement, le programme ne consistant plus quasiment qu'en la procédure division. C'était propre et efficace...
    Je n'ai jamais retrouvé cette approche par la suite, dans la vraie vie. J'ai bien tenté de l'appliquer, mais lorsqu'on s'appuie sur des bases de données la problématique est bien différente de celle des fichiers.
    Quant à l'objet, effectivement, ça m'amuserait bien pour voir, mais franchement j'ai l'impression que c'est plus pour satisfaire à la mode que par nécessité.

Discussions similaires

  1. Le langage de programmation COBOL a cinquante ans
    Par Pierre Louis Chevalier dans le forum Cobol
    Réponses: 35
    Dernier message: 01/10/2012, 21h02
  2. IBM fête ses 100 ans
    Par Gordon Fowler dans le forum Hardware
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/04/2011, 19h40
  3. Le langage de programmation COBOL a cinquante ans
    Par Pierre Louis Chevalier dans le forum Actualités
    Réponses: 12
    Dernier message: 20/09/2009, 19h53
  4. Oracle fête ses 20 ans
    Par Jaouad dans le forum Oracle
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/05/2006, 10h11

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo