Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    906
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 906
    Points : 22 704
    Points
    22 704
    Par défaut Beaucoup d’applications VPN gratuites populaires sur Google Play et App Store sont détenues par des Chine
    Un grand nombre d’applications VPN gratuites populaires sur Google Play et App Store sont détenues par des entités chinoises ou sont basées en Chine
    alors que le pays interdit son usage par ses citoyens

    Pour assurer la confidentialité de leurs données sur la toile, les entreprises et les particuliers ont recours depuis des années aux réseaux privés virtuels (Virtual Private Network en anglais abrégé VPN). En principe, lorsque vous surfez sur la toile, vos données peuvent être analysées par votre fournisseur d’accès à internet (FAI). Pour les entreprises, cela inclut des informations comme les factures, les informations client, les données de gestion, etc. Au niveau des utilisateurs, ces données peuvent être des informations personnelles comme des informations géographiques, des adresses réseau, les journaux de connexion, des messages confidentiels, etc. Aussi, pour se prémunir de cet état de ce fait, les entreprises et les particuliers ont recours aux VPN afin d’assurer la protection de leurs données contre les regards indiscrets.

    En général, pour garantir le rôle qu’on leur connaît, les VPN utilisent le chiffrement de bout en bout qui permet d’éviter que des tiers puissent accéder aux données émises par un utilisateur. Pour ce faire, le VPN va créer un tunnel afin d’établir une connexion sécurisée avec des serveurs distants. Si donc vous utilisez un VPN, vous n’aurez plus besoin par exemple de vous préoccuper de l’emplacement à partir duquel vous envoyez un message. Que ce soit dans un bureau, dans un lieu public comme un centre commercial, un hôtel ou même à partir d’un réseau Wi-Fi public, l’on peut travailler à distance sans se soucier des regards indiscrets lorsque la connexion est chiffrée. Pour les utilisateurs, cela constitue un outil plus qu’intéressant, car dans des régions où certains contenus en ligne sont interdits, il est possible de contourner les restrictions géographiques pour accéder à ces contenus bridés. En vertu de ces avantages, l’on assiste à une utilisation massive des VPN à travers le globe.

    Nom : VPN.gif
Affichages : 20110
Taille : 69,4 Ko

    Si les VPN offrent des avantages indéniables, il est également bon de souligner que les entreprises qui offrent ces services de VPN ont la possibilité de fouiner dans le trafic transitans à travers leurs services offerts. Et s’il s’agit d’un tiers malveillant, il pourrait même se permettre de récupérer les données envoyées à travers le réseau privé et les vendre s’il le souhaite. En raison de cette brèche utilisable par les fournisseurs de VPN, des internautes se sont permis de mener une étude sur les VPN gratuits les plus utilisés sur la toile. Après avoir analysé les VPN disponibles sur les magasins en ligne tels que Google Play Store et App Store, les chercheurs ont retenu 30 meilleures applications fournissant des services VPN gratuits. Parmi ces applications, nous avons TurboVPN, VPN Proxy Master, Snap VPN, X-VPN, VPN 360, etc. À noter que l’ensemble de ces 30 applications ont été téléchargées 80 millions de fois depuis Play Store et 4 millions de fois par mois à partir d’Apple Store. Bien entendu, le fait que ces applications sont disponibles sur le Play Store et Apple Store représente pour beaucoup d’utilisateurs un gage de sécurité et de fiabilité.

    Toutefois, après avoir examiné en détail les VPN, les chercheurs ont découvert que la majorité des applications VPN disposaient de peu ou pas de protection formelle de la vie privée et présentaient un support utilisateur inexistant. 64 % de ces fournisseurs de VPN n’ont pas de site Web dédié ni de présence sur le Web, et plus de la moitié des emails pour le support client étaient des comptes personnels tels que des adresses Gmail ou Yahoo. En outre sur les 30 meilleures applications gratuites retenues, 17 appartiennent à des entités chinoises ou sont basées en Chine. Le fait le plus étrange est que les autorités chinoises ont depuis quelques années interdit l’usage des VPN dans leur pays. Comment donc est-il possible d’avoir autant de VPN fournis par des tiers basés en Chine alors qu’il est interdit d’utiliser ces outils dans ce pays ? Que pourrait cacher le fait que des personnes ou entreprises ont été autorisées à fournir des services VPN à des utilisateurs internationaux alors que le pays interdit l’usage de ces services par ses résidents ?

    Dans leur enquête, les chercheurs ont découvert que de nombreux utilisateurs basés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Amérique latine, au Moyen-Orient et au Canada ont téléchargé ces applications. Et un fait inquiétant est que dans certaines applications comme TurboVPN, ProxyMaster et SnapVPN, il est marqué dans leur politique de confidentialité que « Nos entreprises peuvent nous demander de transférer vos données personnelles vers des pays extérieurs à l’Espace économique européen (“EEE”), y compris des pays tels que la République populaire de Chine ou Singapour ». 86 % de ces applications hébergées sur l’App Store et Google Play avaient des politiques de confidentialité non conformes ou invasives pour la vie privée des utilisateurs. Certaines de ces applications accordent un accès complet au trafic Internet des utilisateurs, en suivant les utilisateurs et en envoyant des données à des tiers chinois. L’application VPN Patron par exemple appartient à IST Media, une société basée à Hong Kong qui se présente en Chine comme une entreprise de publicité mobile qui monétise le comportement Internet des utilisateurs.

    Pour les chercheurs de Top 10 VPN, ces fournisseurs d’applications VPN ont réussi à gagner la confiance des utilisateurs à cause du fait que leurs applications sont disponibles sur des magasins en ligne dits sécurisés et dignes de confiance comme Play Store et Apple Store. Aussi, concluent-ils, si ces VPN ont pu atterrir sur les périphériques de nombreux utilisateurs, cela montre qu’Apple et Google ont laissé tomber les consommateurs en omettant de contrôler correctement ces éditeurs d’applications, dont beaucoup n’ont aucune présence crédible sur le Web et dont les listes de magasins d’applications sont remplies de fausses informations.

    Source : Hackernoon, Top10VPN

    Et vous ?

    Que vous inspirent ces résultats de recherche ?

    Utilisez-vous des VPN qui sont dans la liste des applications basées en Chine ou possédées par des entités chinoises ? Allez-vous continuer à les utiliser ?

    Voir aussi

    Chine : un fournisseur de service VPN aurait été condamné à cinq ans et demi de prison, et à une amende de 76 000 dollars
    Chine : blocage total de WhatsApp, Pekin sait désormais bloquer les messages texte après les images et les vidéos
    Chine : un développeur condamné à neuf mois de prison pour avoir vendu des logiciels VPN en violation de la loi du pays
    Les internautes chinois seront forcés de révéler leur véritable nom avant de publier sur un forum, d’après une nouvelle réglementation
    Les développeurs de logiciels VPN en Chine font face à la répression de Pékin qui chercherait à contrôler l’usage de ces outils contre la censure
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 110
    Points : 316
    Points
    316
    Par défaut
    Alors la chine a demandé à l'appstore de retirer deux ou trois VPN, mais jamais les VPN dans leurs sens large n'ont été interdits en chine. Contrairement à tous ce que l'on peut lire sur ce site et d'autres encore. Même les FAI chinois/honk kongais fournissent des VPN à ceux qui le souhaitent (chinois ou étranger).

    L'article en lien est assez complet mais rien de ce que l'on sait déja ; en prenant un ou deux vpn chinois cités et en faisant une recherche, ils sont déja listés sur les sites de comparatifs VPN ex : turbovpn https://fr.vpnmentor.com/reviews/turbo-vpn/#

    Après le choix d'une appli. gratuite (que ce soit un vpn ou autres), généralement on se renseigne déja pour ne pas avoir un logiciel truffé de pubs, invasifs, etc...

  3. #3
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 8
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut VPN ?
    Oui, il y a prolifération de services douteux dits VPN. À tel point qu'il y a une désinformation totale sur le rôle et le fonctionnement d'un VPN.

    J'utilise NordVPN depuis 2 ans et j'en suis très content, après avoir utilisé HMA et CyberGhost. Mais ce n'est pas gratuit.

  4. #4
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    67
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 67
    Points : 65
    Points
    65
    Par défaut
    je pense que ça dû aux restrictions des réseaux sociaux, plus le gouvernement interdit certains "sites web " ou plateforme sociaux plus les génies trouvent un moyens de contourné ces restrictions.

  5. #5
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Chef de projet MOA
    Inscrit en
    février 2019
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet MOA
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : février 2019
    Messages : 4
    Points : 7
    Points
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par Liliputien Voir le message
    Oui, il y a prolifération de services douteux dits VPN. À tel point qu'il y a une désinformation totale sur le rôle et le fonctionnement d'un VPN.

    J'utilise NordVPN d'un site VPN sûr depuis 2 ans et j'en suis très content, après avoir utilisé HMA et CyberGhost. Mais ce n'est pas gratuit.
    Exactement vous avez tiqué sur le cœur du thème "ce n'est pas gratuit". Oui dire que c'est douteux c'est vraiment le gratuit car un service VPN qui vous propose pluits et beau temps ça ne peut être que du payant sinon on rentre en plein dans l'arnaque sécurité accès web.

Discussions similaires

  1. Les fausses applications se multiplient sur Google Play et Windows Store
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/05/2014, 13h38
  2. Réponses: 15
    Dernier message: 19/07/2012, 12h03
  3. Probléme de vente sur Google Play
    Par J-Menezo dans le forum Android
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/07/2012, 16h28
  4. Temps d'apparition après publication sur Google play
    Par J-Menezo dans le forum Android
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/06/2012, 12h19
  5. Recherche vendeur sur Google Play
    Par J-Menezo dans le forum Android
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/06/2012, 23h29

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo