MariaDB unifie MariaDB AX et MariaDB TX au sein d’une même plateforme dans le Cloud
comme service managé

« MariaDB Platform X3 est une base de données open source d’entreprise pour les charges de travail transactionnelles, analytiques et hybrides (transactionnelles / analytiques). Il utilise le stockage de lignes pour les transactions et le stockage en colonnes pour l'analyse, mais contrairement aux bases de données propriétaires d'Oracle et Microsoft, le stockage en colonnes de MariaDB Platform est distribué pour prendre en charge les analyses à grande échelle. Nous parlons de plusieurs années de données et de centaines de milliards de lignes ». C’est ce qu’a annoncé MariaDB Corporation ce 16 janvier par le biais de Shane Johnson, directeur principal de marketing produit au sein de l’entreprise.

D’après l’entreprise, la plateforme MariaDB X3 est désormais disponible dans le cloud avec un nouveau service managé, prenant en charge les systèmes public et hybrid. Il s’agit d’une base de données open source qui réunit les charges de travail transactionnel et analytique. Ces deux types de travaux étaient autrefois gérés sur des plateformes différentes, à savoir MariaDB AX, pour exécuter les analyses et MariaDB TX pour effectuer les transactions. Bien que MariaDb X3 unifie les infrastructures en systèmes transactionnels (OLTP) et analytiques (OLAP), il maintient leur exécution sur des instances de base de données différentes.

Nom : cropped-1200x628.jpg
Affichages : 1678
Taille : 151,2 Ko

Il réplique, a indiqué Shane, les données écrites dans les instances de base de données avec stockage de lignes (pour les transactions) en instances de base de données avec stockage en colonnes (pour analyse) à l'aide de flux de capture de données modifiées. Il utilise le routage de requête dynamique pour envoyer des requêtes transactionnelles aux instances de base de données avec stockage en lignes et des requêtes analytiques aux instances de base de données avec stockage en colonnes. MariaDB X3 apporte ainsi de multiples avantages, explique-t-il.

Il poursuit que, l’isolation basée sur la charge de travail permet de supprimer les conflits de ressources entre les transactions et les analyses d’une part, et que d’autre part, la mise à l’échelle indépendante des charges de travail permet aux infrastructures de transaction et d’analyse d’être indépendants les uns des autres. De plus, il ajoute que ce couplage permet d’optimiser à la fois le matériel pour exécuter des transactions comme disques SSD par exemple et le matériel pour exécuter les analyses comme les nombreux processeurs principaux.

La gestion de l’ancienne approche, souligne l’entreprise, était complexe en imposant deux environnements d’administration, MariaDB AX et MariaDB TX. Les informations rapides sur des données de transaction à grande échelle étaient absentes, empêchant ainsi les utilisateurs d’applications de voir et d’interroger des données historiques. Par l’intermédiaire d’un seul produit donc, MariaDB Platform X3 vise non seulement à contribuer à la bonne croissance des entreprises mais il cherche également à réduire la complexité, augmenter l'efficacité opérationnelle et analytique en offrant aux utilisateurs de l'application une visibilité complète et un accès analytique aux données historiques.

L’autre chose qu’il faut aussi noter, insiste Shane, est que MariaDB Platform X3 permet des déploiements dans le cloud hybride avec certaines instances de base de données sur des transactions en cours et d'autres dans le cloud, en utilisant des analyses (ou l'inverse) et les clients innovants de MariaDB le font déjà.

MariaDB n'est pas le seul à annoncer des services de cloud managé. Rappelons pour l’occasion qu'en juin 2018, Microsoft avait annoncé la disponibilité générale d'Azure IoT Edge, un service cloud entièrement managé qui aide les entreprises à générer des informations plus utiles à partir des données collectées des appareils IdO. Azure IoT Edge sort donc de sa phase bêta en prenant en charge les nouveaux périphériques matériels, les services de gestion et les outils de développement.

Source : MariaDB Corporation

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

MariaDB annonce MariaDB TX 3.0, sa première base de données open source pour entreprise qui vient rivaliser les solutions Oracle, Microsoft et IBM

MariaDB rachète la technologie de base de données distribuée Clustrix pour concurrencer Oracle RAC

MariaDB fait l'acquisition de l'entreprise MammothDB pour se renforcer dans le domaine de l'analyse big data


MariaDB prend désormais en charge les analyses Big Data la première version de son moteur dédié ColumnStore est disponible en téléchargement