IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #81
    Membre extrêmement actif Avatar de eldran64
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    341
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 341
    Points : 1 473
    Points
    1 473
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ben si tu peux contrôler un ordinateur, tu va voir un algorithme comme AlphaZero, Stockfish, Deep Mind ou n'importe quoi, tu lui dis "mon adversaire a joué fou C7, qu'est-ce que je fais ?".
    Il faut juste voir l'écran (pour pouvoir placer les pièces et lire le coup de l'algorithme).

    Avec une histoire de Google Glass il doit y avoir moyen de voir un écran.
    Ok, je comprend mieux. Eh bien dans ce cas cela pourrait servir dans des tas de situation.... un recruteur qui va chercher des infos sur un candidat pendant l'entretien, un policier qui va se renseigner discrètement sur une personne pendant qu'il discute avec, etc. Dans la situation que tu décris, tricher aux jeux me semble le scénario le plus "mignon"
    Tout le monde devrait avoir de l'esprit critique car personne ne pourra m'apporter la preuve de l'absence de celui-ci

  2. #82
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    historien & product owner
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : historien & product owner

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 618
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Oui, pour une personne paralysé ça semble génial, elle va pouvoir utiliser un ordinateur !
    Non, pour une personne paralysé ça semble génial, elle va pouvoir piloter des membres artificiels et bouger devenir autonome.

    Le futur des handicapées semble radieux avec Musk, ils pourrons se mouvoir avec un exosquelette piloter par la pensé et pourrons se déplacer seul avec la tesla autonome, c'est cool... enfin si on a l'argent pour se payer tous sa évidement (il y'a toujours un MAIS me direz vous)
    et je parle pas des yeux bionic qui est par contre déjà la réalité en France.

    sa plus la xénotransplantation qui semble être l'avenir de la médecine, la mort n'a qu'a bien se tenir. Mais se pose pleins de question, es ce que cela sera abordable ? es ce que la sécu pourra le supporter, es ce que l'on arrivera a réguler la population mondial... ?
    Musk a encore une fois tous prévue, apres l'immortalité cap sur l'appropriation de l'espace vitale nécessaire, sur Mars c'est bien on dois pouvoir en caser quelques milliards.

  3. #83
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
    Non, pour une personne paralysé ça semble génial, elle va pouvoir piloter des membres artificiels et bouger devenir autonome.
    Ouais, fin ce genre de prothèse existe depuis quelques années déjà.

  4. #84
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    historien & product owner
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : historien & product owner

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 618
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Ouais, fin ce genre de prothèse existe depuis quelques années déjà.
    elles ne semble pas très répandue en tous cas, dans la rue j'en ai jamais vue... j'habite dans un quartier défavorisé sa aide pas. quoique je me suis arreté a lourde en touriste il y'a 3 semaine, j'ai vue 0 handicapés avec bras ou jambe artificiel, et accessoirement j'en ai vue 0 repartir guérie de leurs problèmes.

    Si il peut démocratiuser la techno se sera bien, je ne sais npas comment je serais dans le futur, un accident de voiture est tres vite arrivé, si au lieu d'avoir ma vie de gâcher je peut marcher c'est bien.

    a voir combien cela vas coûter, je ne suis qu'un pauvre algérien gagnant guère plus que le smic, pas de quoi me payer une prothèse à 100000€.

  5. #85
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 976
    Points
    22 976
    Par défaut
    Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
    quoique je me suis arreté a lourde en touriste il y'a 3 semaine, j'ai vue 0 handicapés avec bras ou jambe artificiel, et accessoirement j'en ai vue 0 repartir guérie de leurs problèmes.
    Je ne savais pas que Lourdes faisait dans les prothèses.

    Tiens un peu de doc rapidement trouvé sur Internet pour ceux que cela intéresse:
    http://www.prothese-futur.sitew.com/Les_Neuroprotheses.C.htm#Les_Neuroprotheses.C
    http://tpe-lesneuroprotheses.e-monsite.com/pages/une-technologie-pour-replacer-d-un-membre/differents-types-de-neuroprotheses-en-fonction-du-membre-a-remplacer.html


    Le concept existerait depuis au moins 10 ans.
    https://lexpansion.lexpress.fr/actua...u_1444242.html

    On estime le prix de telles prothèses à moins de 50 000€
    https://www.lexpress.fr/actualite/sc...e_1537366.html

    Pour comparaison, un bon fauteuil roulant peut aller de 2 000 à 25 000€.
    Quelques coûts d'opérations coûteuses (vers 600 000€ - cœur, moelle osseuse, poumons):
    https://www.aoc-insurancebroker.fr/l...plus-couteuses

    Le prix n'est pas vraiment un problème vu que c'est très certainement la sécurité sociale qui prendra en charge la très grande majorité des coûts.

  6. #86
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 200
    Points : 7 448
    Points
    7 448
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Il faut une définition de l'intelligence:
    Ah ben ça.. C'est comme supposé que une machine soit capable d'art. Si on a pas de définition de l'art c'est compliqué.
    Et pourtant, on l'a déjà fait. Tu peux chercher les articles au sujet de l'IA dans l'art, depuis quelques années on connaît.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Mais dans le fond, l'art comme l'intelligence, c'est pas un peu abstrait ?
    Et bien non pas forcément. Soit tu pars du principe que c'est un concept abstrait et qui doit le rester, auquel cas oublie toute notion de scientificité (la science ne fait pas dans l'abstrait), soit tu souhaite l'étudier de manière scientifique et là tu te dois de lui donner une définition.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Après tout, le but d'une IA reste de simulé l'humain pas de l'être (sauf pour les ASI qui ont un but si on réfléchi surement, mais que je ne connais pas (ca reste de la SF))
    Et bien non, sauf si tu considères que être intelligent = être humain, ce qui ne convaincra pas grand monde aujourd'hui. Les animaux aussi sont intelligents par exemple. Soit tu vise la simulation humaine, et dans ce cas tu participes à des projets style Blue Brain, mais dans ce cas tu simuleras non seulement son intelligence mais aussi sa bêtise, soit tu vises à créer une machine intelligente et dans ce cas il te faut distinguer le concept de l'être humain. Moi je me situe dans le dernier cas, mais d'autres sont clairement dans le premier.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Après, le Turing test et tout les autres test cité dans la page wikipédia plus haut sont de bons test pour ne pas définir l'intelligence tout en la testant "à peu près" (Ca va pas plaire à ton esprit de chercheur méticuleux ça ).
    Le test de Turing a déjà été fortement critiqué pour son incapacité à faire ce qu'il affirme.

    Sans une définition claire de l'intelligence, personne ne peut définir un protocole de vérification fiable, de toute façon. Ce problème de définition est un problème fondamental.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Ensuite je suis d'accord que l'intelligence c'est pas être bon en tout. C'est, et ça tout le monde me l'accordera ( ou au moins toute personnes s'intéressant à la philo et à l'IA à la fois(bon pas vraiment tout le monde d'accord)), beaucoup plus subtil. Ton lien est intéressant (j'ai lu en diagonale, je le relis plus calmement après avoir répondu), j'apprécie surtout la remarque sur le fait que l'intelligence et l'expertise soit complémentaire, mais je trouve que tu n'appuie pas sur le fait que l'intelligence 'moyenne' ( prenons 100 de QI pour être assez universelle), n'est pas forcément associé à l'expertise. Hors, comme l'a dit Bostrom, on vise tout d'abord le cerveau d'un humain moyen. Et puis, peut être que à partir de là, l'AGI évoluera et son QI augmentera seul ( les contraintes de temps n'étant pas ( enfin négligeable par rapport aux nôtres).
    Le gros piège du QI... Le QI, malgré son nom, a été plus critiqué encore que le test de Turing pour évaluer l'intelligence. C'est un test qui est construit pour que :
    - 50% de la population soit en dessous de 100 et 50% soit au dessus, 100 n'ayant aucun sens et étant juste une convention.
    - la déviation standard soit de 15 points.

    Autrement dit la valeur de QI n'a aucun sens, si ce n'est d'établir un classement aux tests. Tests qui ne font que mesurer des capacités bien spécifiques et humaines. Le QI ne peut donc, par définition, pas s'appliquer à une machine, sauf si celle-ci vise à reproduire une être humain (mais encore une fois, on ne vise alors pas l'intelligence mais tout autre chose). Par ailleurs, pour construire ces valeurs, il faut définir une population de référence, c'est pourquoi un QI de 100 en France ne vaut pas la même chose qu'un QI de 100 au Japon ou celui au Zimbabwe. Et ce n'est pas qu'une question d'échelle : les français auront généralement un meilleur QI si celui-ci est basé sur une population française que japonaise, et les japonais auront généralement un meilleur QI sur celui-ci est basé sur une population japonaise plutôt que française. En bref, oublie toute comparaison de QI entre nationalités différentes, alors avec les machines...

    Vu que tu t'intéresses à tout ça, et si tu n'est pas allergique à l'anglais, je te conseille ce bouquin sur l'intelligence humaine :
    Sternberg, Robert J., et Scott Barry Kaufman, éd. The Cambridge Handbook of Intelligence. Cambridge: Cambridge University Press, 2011. http://www.cambridge.org/us/academic...k-intelligence.

    C'est très complet. Le premier chapitre parle de l'histoire du concept et les quelque suivants se focalisent sur les méthodes de mesures, notamment le QI. Tu y trouveras plein d'autres choses. Le chapitre 41 notamment compare intelligence et expertise. Ce qui donne une bonne transition pour entamer cette lecture :
    Ericsson, K. Anders, éd. The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance. Cambridge ; New York: Cambridge University Press, 2006. http://www.cambridge.org/us/academic...rt-performance.

    Qui suit le même schéma mais pour parler de l'expertise humaine. Rien qu'en comparant son premier chapitre (histoire du concept) avec celui du bouquin précédent, tu pourras voir à quel point ça se recoupe. Tu pourras aussi constater à quel point ce concept est bien plus maîtrisé, et que la performance ça ne se gagne pas juste avec "un cerveau plus gros".

    Ce qui te donnera une base solide pour entamer un bouquin néanmoins beaucoup plus fin :
    Frankish, Keith, et William M. Ramsey, éd. The Cambridge handbook of artificial intelligence. Cambridge, UK: Cambridge University Press, 2014.

    Encore une fois, histoire du domaine au premier chapitre et le reste ensuite.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Je suis certain qu'on a pas besoin de définiton de l'intelligence si on peut la mesurer , en tous cas pour que les termes ANI et AGI prennent du sens non ?
    Dans ce cas je vais te donner une mesure à moi : tu prends tes chaussettes à la fin de la journée, tu les fait renifler à la personne, et tu compte les rides qui se forment sur son front lorsqu'elle grimace. Plus elle a de rides, plus elle est intelligente. À toi de me dire comment tu peux me prouver que ma mesure est moisie sans définir l'intelligence.

    Spoiler : à moins de prendre une réference tout à fait subjective, ça risque d'être difficile.
    Spoiler 2 : quand tu auras lu le bouquin sur l'intelligence, surtout son chapitre 2, tu auras compris à quel point ça l'est.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  7. #87
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 200
    Points : 7 448
    Points
    7 448
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    J'ai franchement pas envie de réécrire deux cents lignes pour expliquer quelque chose que j'explique constamment à chaque fois que je parle de qi donc je te laisse un lien ça ira plus vite. Mais si, le QI mesure l'intelligence générale.
    http://www.douance.org/qi/mythes-qi.html#logique
    Et si tu veux des preuves plus scientifiques (les études qui prouve tous ça) google : Spearman correlation IQ research.
    Le soi-disant mythe 2 (Le QI ne mesure pas ce qu'on appelle généralement intelligence) n'est pas du tout contredis par ton lien. En l'occurrence, toi et ton lien confondez corrélation et causalité. Tu as une forte corrélation entre la consommation de chocolat et les prix Nobel, ça ne veut pas dire qu'un prix Nobel mange nécessairement du chocolat souvent ou que manger beaucoup de chocolat te donneras de bonnes chances d'avoir un prix Nobel plus tard. Forte corrélation, même parfaite, ne veut pas dire causalité. Ensuite, ton lien confond causalité et équivalence : ce n'est pas parce que les personnes qu'on trouve intelligente ont un gros QI que le QI est confirmé comme étant une mesure fiable de l'intelligence. En l'occurrence, ce qui me fait sourire est que d'un côté ça s'appuie sur ces évaluations pour dire que ça correspond, mais quand ça ne correspond plus ( au delà de 30 points d'écart) ça affirme que c'est parce qu'on n'est juste pas assez bon pour évaluer l'intelligence. On n'utilise pas une référence que quand elle nous arrange.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  8. #88
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 200
    Points : 7 448
    Points
    7 448
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Si, par exemple tu me trouves un truc sérieux (revue scientifique reconnue, site reconnue, consensus scientifique de part plusieurs paroles de grandes figures de la psychologie) qui dis que la science n'a pas de définition de l'intelligence, là j'estimerais que j'ai tort. Pour le moment j'avouerais que la meuf de ton ex-colloc ne me semble pas une source crédible
    Si je puis me permettre, les 3 bouquins que j'ai cité précédemment sont des handbooks scientifiques, chaque bouquin étant écrit par un ensemble d'experts dnas le domaine concerné. Je pense qu'on peut dire que ça colle à ta demande. Auquel cas je citerais le chapitre 2, plus précisément la page 24, du premier bouquin (sur l'intelligence) :
    Do Intelligence Tests Really Measure Intelligence?

    The short and simple answer to this question is no. Given that semantics play a large part in this answer, a review of the meaning of the terms in the question may clarify theanswer. The meaning of measure is clear: to measure something is to assign numbers or labels to objects, events, or people according to some established method or rules (see Kirk, 1999, e.g.). Based on this definition, we can establish that intelligence tests do measure something. After all, they produce numbers that are assigned to the responses of test takers on the behavior samples that make up each test, and those numbers are assigned according to designated standards or rules.

    Whether what intelligence tests measure is intelligence, on the other hand, is far more complicated as even a casual perusal of the field should reveal. Although many people assume that since intelligence tests exist, it must be possible for intelligence to be measured, the fact is that intelligence is an abstraction, a construct we infer based on the data at our disposal and our own criteria. As such, it is not something everyone can agree on or quantify objectively. Thus, even among psychologists there is a wide variety of opinion about the meaning of intelligence, depending on the perspective from which they approach the topic.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  9. #89
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 200
    Points : 7 448
    Points
    7 448
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Sinon, pour revenir au sujet :
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    La firme anticipe même sur ceci que, dans un avenir plus lointain, des tiers puissent télécharger une nouvelle langue dans leur cerveau ou échanger des idées sous forme de séries de 1 et de 0.
    Oula, pour l'instant on parle de faire sortir des données du cerveau dans tous les cas, même pour faire fonctionner des actionneurs extérieurs. On sait faire ça depuis un certain temps déjà, même sans faire des trous dans le crâne. Et si on a déjà stimuler le cerveau pour obtenir des comportements basiques, là on parle d'introduire des connaissances qu'il devront au passage être accessible et exploitable. On est en pleine spéculation pour faire saliver les investisseurs, ni plus ni moins.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Le principal apport du système de Neuralink par rapport à l’existant serait le degré moindre d’intrusion du procédé de mesure de l’activité électrique du réseau de neurones au sein du cerveau.>
    Euh... on y introduit un truc qui y reste à vie a priori. Plus intrusif que ça, c'est difficile. Moins gênant je veux bien, y'a pas de fil, mais moins intrusif...
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  10. #90
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 200
    Points : 7 448
    Points
    7 448
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Les AGI sont des humains, un peu mieux. Plus rapide/fort/intelligent/créatif, voire tous plus à la fois, mais dans une certaine limite, je veux dire, comparé aux ASI, que je vois plus comme des superordinateurs de niveaux mondiales ? Alors certes, si on sait créer des AGI, le premier ASI viendra très vite. Mais la différence est plutôt là selon moi.
    Au moins cette lecture reste pragmatique.

    En général, quand on parle d'ASI, on parle singularité technologique, et là je n'ai jamais rien lu de convaincant à ce sujet. Dans quasiment tous les raisonnements en faveur de l'ASI, on ne se donne pas la peine de définir l'intelligence, même de manière approchée, du coup la réflexion part un peu dans tous les sens sans qu'on puisse vraiment contredire, vu qu'on n'a pas de base sur laquelle appuyer le raisonnement. C'est tout au feeling. Du coup, on se retrouve souvent avec une machine qui est tellement intelligente qu'elle fini par faire des trucs qu'on considérerait comme complètement stupides (e.g. transformer la planète en trombones), un paradoxe qui n'apparaît pas facilement quand on suit les longs raisonnements, mais une fois résumé ça se réduit en général à ça. Toutes ces théories sont donc paradoxale d'un point de vue "intelligence". Mais dès lors qu'on remplace "intelligence" par "performance" ou "expertise", le paradoxe disparaît au profit d'une évidence, et c'est là qu'on se rend compte qu'on parle d'une composition d'ANIs sur-équipées pour mener à bien leurs objectifs avec un maximum d'efficacité. Sauf que ce n'est pas l'idée que se font les gens de l'intelligence.

    L'idée qu'en composant des ANI on fabriquerait des AGI et des ASI est ancré dans le domaine. Mais dès qu'on se met à faire la distinction entre expertise et intelligence, ces descriptions de singularités finissent queue de poisson, et avec ça l'idée d'ASI prend du plomb dans l'aile. Pour l'achever, il faut savoir que le niveau de performance dans une tâche ne monte pas de manière exponentielle, même pour une machine (il suffit de voir toutes les courbes d'apprentissage machine). Ça finit par atteindre un plateau qui, pour le dépasser, nécessite de se spécialiser davantage pour devenir plus performant sur cette spécialité et moins sur le reste. Autant les raisonnements décrivant des "IA capables de créer des IA plus performantes" n'est pas faux, autant on occulte totalement le fait qu'augmentation continue ne veut pas forcément dire augmentation non bornée.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Et puis, dans les ANI, savais tu que avant on faisait la distincton entre celle ayant pour but d'imiter l'humain partiellement (assistant vocal etc.) et ceux ayant pour but d'accomplir des tâches pas communs aux humains, comme des super calculs, mais de manière optimisé par exemple ( on trie les données d'abord, on les classes etc).
    Oui, avant on faisait la distinction entre IA et automatique. Et encore, on était encore plus pragmatique car côté IA on parlait de systèmes experts, le but affirmé étant de copier l'expertise humaine. Aujourd'hui, les systèmes experts on appelle ça des GOFAI (Good Old Fashioned AI) et on garde le terme IA pour ce qui est en vogue aujourd'hui, notamment l'apprentissage machine, tout en se permettant de l'utiliser pour bien d'autres choses. C'est à en pleurer.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  11. #91
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 846
    Points
    846
    Par défaut
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Et pourtant, on l'a déjà fait. Tu peux chercher les articles au sujet de l'IA dans l'art, depuis quelques années on connaît.


    Et bien non pas forcément. Soit tu pars du principe que c'est un concept abstrait et qui doit le rester, auquel cas oublie toute notion de scientificité (la science ne fait pas dans l'abstrait), soit tu souhaite l'étudier de manière scientifique et là tu te dois de lui donner une définition.


    Et bien non, sauf si tu considères que être intelligent = être humain, ce qui ne convaincra pas grand monde aujourd'hui. Les animaux aussi sont intelligents par exemple. Soit tu vise la simulation humaine, et dans ce cas tu participes à des projets style Blue Brain, mais dans ce cas tu simuleras non seulement son intelligence mais aussi sa bêtise, soit tu vises à créer une machine intelligente et dans ce cas il te faut distinguer le concept de l'être humain. Moi je me situe dans le dernier cas, mais d'autres sont clairement dans le premier.


    Le test de Turing a déjà été fortement critiqué pour son incapacité à faire ce qu'il affirme.

    Sans une définition claire de l'intelligence, personne ne peut définir un protocole de vérification fiable, de toute façon. Ce problème de définition est un problème fondamental.


    Le gros piège du QI... Le QI, malgré son nom, a été plus critiqué encore que le test de Turing pour évaluer l'intelligence. C'est un test qui est construit pour que :
    - 50% de la population soit en dessous de 100 et 50% soit au dessus, 100 n'ayant aucun sens et étant juste une convention.
    - la déviation standard soit de 15 points.

    Autrement dit la valeur de QI n'a aucun sens, si ce n'est d'établir un classement aux tests. Tests qui ne font que mesurer des capacités bien spécifiques et humaines. Le QI ne peut donc, par définition, pas s'appliquer à une machine, sauf si celle-ci vise à reproduire une être humain (mais encore une fois, on ne vise alors pas l'intelligence mais tout autre chose). Par ailleurs, pour construire ces valeurs, il faut définir une population de référence, c'est pourquoi un QI de 100 en France ne vaut pas la même chose qu'un QI de 100 au Japon ou celui au Zimbabwe. Et ce n'est pas qu'une question d'échelle : les français auront généralement un meilleur QI si celui-ci est basé sur une population française que japonaise, et les japonais auront généralement un meilleur QI sur celui-ci est basé sur une population japonaise plutôt que française. En bref, oublie toute comparaison de QI entre nationalités différentes, alors avec les machines...

    Vu que tu t'intéresses à tout ça, et si tu n'est pas allergique à l'anglais, je te conseille ce bouquin sur l'intelligence humaine :
    Sternberg, Robert J., et Scott Barry Kaufman, éd. The Cambridge Handbook of Intelligence. Cambridge: Cambridge University Press, 2011. http://www.cambridge.org/us/academic...k-intelligence.

    C'est très complet. Le premier chapitre parle de l'histoire du concept et les quelque suivants se focalisent sur les méthodes de mesures, notamment le QI. Tu y trouveras plein d'autres choses. Le chapitre 41 notamment compare intelligence et expertise. Ce qui donne une bonne transition pour entamer cette lecture :
    Ericsson, K. Anders, éd. The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance. Cambridge ; New York: Cambridge University Press, 2006. http://www.cambridge.org/us/academic...rt-performance.

    Qui suit le même schéma mais pour parler de l'expertise humaine. Rien qu'en comparant son premier chapitre (histoire du concept) avec celui du bouquin précédent, tu pourras voir à quel point ça se recoupe. Tu pourras aussi constater à quel point ce concept est bien plus maîtrisé, et que la performance ça ne se gagne pas juste avec "un cerveau plus gros".

    Ce qui te donnera une base solide pour entamer un bouquin néanmoins beaucoup plus fin :
    Frankish, Keith, et William M. Ramsey, éd. The Cambridge handbook of artificial intelligence. Cambridge, UK: Cambridge University Press, 2014.

    Encore une fois, histoire du domaine au premier chapitre et le reste ensuite.


    Dans ce cas je vais te donner une mesure à moi : tu prends tes chaussettes à la fin de la journée, tu les fait renifler à la personne, et tu compte les rides qui se forment sur son front lorsqu'elle grimace. Plus elle a de rides, plus elle est intelligente. À toi de me dire comment tu peux me prouver que ma mesure est moisie sans définir l'intelligence.

    Spoiler : à moins de prendre une réference tout à fait subjective, ça risque d'être difficile.
    Spoiler 2 : quand tu auras lu le bouquin sur l'intelligence, surtout son chapitre 2, tu auras compris à quel point ça l'est.
    J'ai beau chercher, même pour la forme, j'ai rien à redire x).


    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    En l'occurrence, ce qui me fait sourire est que d'un côté ça s'appuie sur ces évaluations pour dire que ça correspond, mais quand ça ne correspond plus ( au delà de 30 points d'écart) ça affirme que c'est parce qu'on n'est juste pas assez bon pour évaluer l'intelligence. On n'utilise pas une référence que quand elle nous arrange.
    Très juste, faudrait que je regarde l'explication plus précise du pourquoi à partir d'un certain QI c'est plus précis ( pour juger de la solidité de l'explication )


    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Si je puis me permettre, les 3 bouquins que j'ai cité précédemment sont des handbooks scientifiques, chaque bouquin étant écrit par un ensemble d'experts dnas le domaine concerné. Je pense qu'on peut dire que ça colle à ta demande. Auquel cas je citerais le chapitre 2, plus précisément la page 24, du premier bouquin (sur l'intelligence) :
    Oui absolument, du coup j'ai envie de les lire mais les prix me rebutent 'légèrement'

    J'ai l'habitude des pdf (pas du tout piraté heein ), mais je doute que ce genre de bouquin soit dispo de cette manière. Je regarderais ^^
    Whether what intelligence tests measure is intelligence, on the other hand, is far more complicated as even a casual perusal of the field should reveal. Although many people assume that since intelligence tests exist, it must be possible for intelligence to be measured, the fact is that intelligence is an abstraction, a construct we infer based on the data at our disposal and our own criteria. As such, it is not something everyone can agree on or quantify objectively.
    Juste une remarque :
    Cet extrait dis un peu que l'intelligence c'est plutôt abstrait non ?
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  12. #92
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 200
    Points : 7 448
    Points
    7 448
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Oui absolument, du coup j'ai envie de les lire mais les prix me rebutent 'légèrement'

    J'ai l'habitude des pdf (pas du tout piraté heein ), mais je doute que ce genre de bouquin soit dispo de cette manière. Je regarderais ^^
    Si, ça se vend en PDF. De souvenir c'est un peu moins cher.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Juste une remarque :
    Cet extrait dis un peu que l'intelligence c'est plutôt abstrait non ?
    Non, il dit que c'est une abstraction, pas que c'est abstrait. Le principe de l'abstraction est que tu observes un phénomène ayant différentes propriétés, et tu donnes un nom à cet ensemble de propriétés, de façon à le réutiliser quand tu les observeras à nouveau (tu abstrait le phénomène spécifique au travers d'un concept qui s'appuie sur un ensemble de propriétés choisies). Par exemple, plutôt que de parler de ce phénomène qui fait apparaître des bandes continues de couleurs différentes après le passage de la pluie, on parle d'un arc-en-ciel. L'arc-en-ciel est l'abstraction de ce phénomène. Ça n'en reste pas moins un phénomène bien concret, clairement défini, expliqué et mesurable scientifiquement.

    Dans ce paragraphe, il dit qu'on parle d'intelligence en faisant une abstraction des données et de nos propres critères : on choisit donc arbitrairement de parler de ce qu'on observe comme étant de l'ordre de l'intelligence. C'est une manière plus pompeuse de dire qu'on y met ce qu'on veut derrière ce terme. Quand tu fais de la recherche, tu apprends à écrire comme ça pour que la pilule passe mieux.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  13. #93
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 846
    Points
    846
    Par défaut
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Si, ça se vend en PDF. De souvenir c'est un peu moins cher.


    Non, il dit que c'est une abstraction, pas que c'est abstrait. Le principe de l'abstraction est que tu observes un phénomène ayant différentes propriétés, et tu donnes un nom à cet ensemble de propriétés, de façon à le réutiliser quand tu les observeras à nouveau (tu abstrait le phénomène spécifique au travers d'un concept qui s'appuie sur un ensemble de propriétés choisies). Par exemple, plutôt que de parler de ce phénomène qui fait apparaître des bandes continues de couleurs différentes après le passage de la pluie, on parle d'un arc-en-ciel. L'arc-en-ciel est l'abstraction de ce phénomène. Ça n'en reste pas moins un phénomène bien concret, clairement défini, expliqué et mesurable scientifiquement.

    Dans ce paragraphe, il dit qu'on parle d'intelligence en faisant une abstraction des données et de nos propres critères : on choisit donc arbitrairement de parler de ce qu'on observe comme étant de l'ordre de l'intelligence. C'est une manière plus pompeuse de dire qu'on y met ce qu'on veut derrière ce terme. Quand tu fais de la recherche, tu apprends à écrire comme ça pour que la pilule passe mieux.
    Alors cerner les nuances en français, oui aucun problème, mais en anglais c'est pas facile x). Ca s'apprend Bon ben j'ai rien dit. Ca n'empêche que rien ne prouve que l'intelligence n'est pas plus qu'un simple concept abstrait dans ce cas non ?
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  14. #94
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    historien & product owner
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : historien & product owner

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 618
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    1) Matthieu Vergne pourrais tu arrêter de pondre 4 pavées de suite et faire qu'un seul message ?
    2) Ce sujet n'a aucun rapport avec l'IA, c'est un périphérique bluetooth.

  15. #95
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 470
    Points : 15 246
    Points
    15 246
    Par défaut
    Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
    Eh bien dans ce cas cela pourrait servir dans des tas de situation.... un recruteur qui va chercher des infos sur un candidat pendant l'entretien, un policier qui va se renseigner discrètement sur une personne pendant qu'il discute avec, etc.
    Le recruteur peut faire ça dès qu'il a choisi ses CV et lettre de motivation préféré, c'est un peu bête d'attendre le dernier moment pour commencer à faire des recherches. (il peut dire "lui je l'aime pas, je ne vais pas le convoquer en entretien").
    Ouais un policier peut te demander tes papiers et regarder ce qu'il y a dans les bases de données, c'est ce qu'ils font quand ils prennent quelqu'un en excès de vitesse avec les jumelles, ils arrêtent le type, ils lui demandent son permis, ils vont regarder les infos de la personne sur l'ordinateur.
    Un jour on aura peut-être tous des puces RFID, les policiers n'auront qu'a nous scanner pour avoir accès à notre dossier.

    Cette technologie permettrait de tricher pendant un examen, tu pourrais envoyer l'énoncé à un groupe qui travail à l’extérieur pour rechercher les réponses, mais bon c'est dangereux, parce que si tu te fais prendre les sanctions sont lourdes.
    Peut-être que tricher pendant un DS c'est jouable, mais pendant un examen c'est de la folie.
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #96
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 467
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 467
    Points : 13 469
    Points
    13 469
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    tu pourrais envoyer l'énoncé à un groupe qui travail à l’extérieur
    je travail
    tu travail
    il travail
    nous travail
    vous travail
    ils travail…

    ou peut-être voulais-tu dire "… un groupe qui effectue un travail à …" ?

    Je suis encore récemment tombé sur un post technique in english avec ce genre de raté, et hélas totalement incompréhensible, du coup.
    Le jour où tu comprendras ça, on aura fait un grand progrès.

    Et si je reprends encore une fois ce truc (qui doit gonfler les autres, à la longue, mais est-ce ma faute à moi ? Ce n'est pas moi qui écris comme un goret), c'est pour éviter que ça se répande, comme "à tord", que je ne reprends plus, j'en ai marre, mais j'ai quand même fait une recherche sur "tord" et ai été stupéfait de la quantité de réponses concernant des questions basiques comme "tort ou tord ?".
    J'avais donné la solution mais l'erreur, comme le chiendent qu'on a beau arracher, est toujours bien vivante, hélas.

    Et pour en revenir au sujet, ça me fait bien marrer de blablater sur l'intelligence quand on n'est pas fichu d'écrire correctement ce qui peut la définir, non mais allô quoi !
    Résultat on ne sait pas de quoi on parle, et suivant la théorie fumeuse de Ryu "c'est facile à deviner".
    "C'est c'là ouuiiii" :
    Me semblait l'avoir déjà posté, je ne le retrouve pas, c'est bizarre.
    Il n'est pas venu à la manif, un des tracteurs étant tombé en panne.
    Il n'est pas venu à la manif, un détracteur étant tombé en panne.

    Je vous laisse choisir, et cette fois je fais une copie d'écran.
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  17. #97
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 273
    Points : 2 949
    Points
    2 949
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ça ne me surprend pas du tout que des recherches soient faites dans ce domaine.
    Peut-être que dans 10 ans il y aura des cobayes qui se feront implanter un appareil dans le cerveau pour pouvoir communiquer avec des ordinateurs.

    Je ne pense pas que ça devienne un jour grand public.
    je pense au contraire que si ça peut faciliter la vie, ce soit un jour grand public.

  18. #98
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 273
    Points : 2 949
    Points
    2 949
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    je travail
    tu travail
    il travail
    nous travail
    vous travail
    ils travail…

    ou peut-être voulais-tu dire "… un groupe qui effectue un travail à …" ?

    Je suis encore récemment tombé sur un post technique in english avec ce genre de raté, et hélas totalement incompréhensible, du coup.
    Le jour où tu comprendras ça, on aura fait un grand progrès.

    Et si je reprends encore une fois ce truc (qui doit gonfler les autres, à la longue, mais est-ce ma faute à moi ? Ce n'est pas moi qui écris comme un goret), c'est pour éviter que ça se répande, comme "à tord", que je ne reprends plus, j'en ai marre, mais j'ai quand même fait une recherche sur "tord" et ai été stupéfait de la quantité de réponses concernant des questions basiques comme "tort ou tord ?".
    J'avais donné la solution mais l'erreur, comme le chiendent qu'on a beau arracher, est toujours bien vivante, hélas.

    Et pour en revenir au sujet, ça me fait bien marrer de blablater sur l'intelligence quand on n'est pas fichu d'écrire correctement ce qui peut la définir, non mais allô quoi !
    Résultat on ne sait pas de quoi on parle, et suivant la théorie fumeuse de Ryu "c'est facile à deviner".
    "C'est c'là ouuiiii" :
    Me semblait l'avoir déjà posté, je ne le retrouve pas, c'est bizarre.
    Il n'est pas venu à la manif, un des tracteurs étant tombé en panne.
    Il n'est pas venu à la manif, un détracteur étant tombé en panne.

    Je vous laisse choisir, et cette fois je fais une copie d'écran.
    Franchement on s'en fou; on comprenait son message.
    Si tu es juste la pour la forme, passe ton chemin, le fond m’intéresse plus.

    On peut ouvrir un forum grammaire / orthographe... sinon !?

  19. #99
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 846
    Points
    846
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    Franchement on s'en fou; on comprenait son message.
    Si tu es juste la pour la forme, passe ton chemin, le fond m’intéresse plus.

    On peut ouvrir un forum grammaire / orthographe... sinon !?
    Je suis pas d'accord. Le fond était clairement compréhensible, mais si il n'y a personne pour reprendre les gens qui font des fautes, après ils ne s'en rendent plus compte. Par contre un forum orthographe ça pourrait être drole avec les perles vu sur les autres forums xD
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  20. #100
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 200
    Points : 7 448
    Points
    7 448
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
    1) Matthieu Vergne pourrais tu arrêter de pondre 4 pavées de suite et faire qu'un seul message ?
    2) Ce sujet n'a aucun rapport avec l'IA, c'est un périphérique bluetooth.
    Je n'aime pas non plus enchainer les messages. D'habitude je les garde tous dans un post, et je revois tout à la fin pour lui donner une certaine logique. Là j'avais la flemme.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Alors cerner les nuances en français, oui aucun problème, mais en anglais c'est pas facile x). Ca s'apprend Bon ben j'ai rien dit. Ca n'empêche que rien ne prouve que l'intelligence n'est pas plus qu'un simple concept abstrait dans ce cas non ?
    Effectivement. Le fait est qu'un mot est une production humaine, un outil de communication. Ça n'a donc pas de sens de lui donner une propriété absolue, que ce soit abstrait ou concret. La question est de savoir de quoi on parle : d'un phénomène abstrait ou concret ? Si on reste sur de l'abstrait, alors il faut accepter qu'aucune définition concrète ne puisse être donné, et qu'un aspect subjectif soit définitivement présent. Mais comme ça enlève toute possibilité d'étudier la chose objectivement, c'est une position que je refuse. De là viens l'obligation de concrétiser le phénomène, la difficulté étant de le choisir comme il faut pour faire consensus. Dans le pire des cas, ce n'est juste pas possible, et donc la quête est vouée à l'échec. Mais ça, c'est l'avenir qui le dira.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 31/10/2019, 16h48
  2. Neuralink d'Elon Musk proposera bientôt des ordinateurs à implanter dans le cerveau
    Par Patrick Ruiz dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 46
    Dernier message: 05/09/2018, 00h36
  3. Utilisation de MAX dans une requête SQL
    Par Evil onE dans le forum Langage SQL
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/06/2004, 19h38
  4. opengl et 3dstudio max
    Par maamar dans le forum OpenGL
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2002, 21h48
  5. taille max du nom d'un champ
    Par hna dans le forum Paradox
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/07/2002, 03h40

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo