Unity arrive en version 2018.3
Et apporte un projet de jeu de type FPS complet en plus des autres projets de démonstration

Voici la troisième version du moteur de jeux vidéo Unity pour l'année 2018. En accord avec la nouvelle convention de nommage adoptée depuis 2017, celle-ci porte le nom de Unity 2018.3 ezt est donc la dernière de la lignée "2018". D'ailleurs, ce fût une année vraiment intéressante, notamment grâce à l'arrivée du pipeline de rendu scriptable, le système de composant entité, la parallélisation avec les tâches et l'intégration d'outils déjà réputés comme ProBuilder et PolyBrush. Bref, vous pouvez redécouvrir les apports des versions 2018.1 et 2018.2 sur leurs pages d'annonces respectives.

Tout d'abord, et nous en avions déjà parlé, cette version intègre les préfabriqués imbriqués. Un préfabriqué est un peu comme un patron que vous dupliquez afin de créer un objet pré-configuré dans votre scène. Leur gestion dans Unity n'était pas au top et les utilisateurs avaient rapporté quelques soucis avec ceux-ci. Cette version apporte donc des améliorations, notamment la possibilité de les imbriquer, un mode d'édition spécifique, une mise en avant des modifications sur les préfabriqués et la possibilité de créer de nouveaux préfabriqués à partir de ces modifications.


Ensuite, en mettant à jour Unity, vous verrez un nouveau projet d'exemple accompagnant le moteur : le FPS Sample. Simplement, c'est un jeu de type FPS permettant de découvrir les possibilités du moteur et de prendre exemple sur comment l'utiliser. Le jeu est complet et supporte les parties multijoueurs (jusqu'à 16 joueurs) ainsi que l'utilisation en tant que serveur sans affichage. Le jeu propose deux modes de jeu (Deathmath et Assault), une carte complète et entièrement animée, quatre armes et deux personnages. La seule limitation est qu'il n'est compatible qu'avec le rendu haute qualité, mais en même temps, cela rend le projet d'autant plus beau.
D'ailleurs, les moteurs de rendu ont été encore améliorés pour intégrer de nouveaux effets tels que le subsurface scatterring et les matériaux en couche pour le rendu haute qualité, ou l’atténuation de la lumière basée sur la physique pour le rendu léger. On notera aussi que l'outil graphique pour les shaders supporte maintenant le rendu haute qualité (qui est d'ailleurs l'outil de développement des shaders à préconiser).


Toujours du côté du rendu, des améliorations ont été réalisées sur les systèmes de particules, permettant des effets toujours plus intéressants :


Un nouveau générateur de police TextMesh Pro intègre Unity. Il permet de créer des polices à l'exécution et peut combiner des polices statiques et dynamiques.


Le système de terrain a été grandement revu, notamment pour supporter les nouveaux moteurs de rendu. Aussi, cela a été l'occasion d'améliorer l'interface utilisateur de ces outils ainsi que la performance de l'ensemble.

Il est maintenant possible de créer des applications très légères grâce à Project Tiny. Cette nouveauté a fait l'objet d'une actualité dédiée.

De plus, les cartes en 2D isométrique sont maintenant gérées dans l'outil de création 2D.

En bref, voici la vidéo officielle de cette version :


Vous pouvez télécharger le moteur à l'adresse habituelle : http://unity3d.com/download

Votre opinion

Que pensez-vous de cette version ?
Quelles sont les fonctionnalités qui vous plaisent le plus ?


Source

Annonce officielle