Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    767
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 767
    Points : 22 688
    Points
    22 688

    Par défaut Les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours au lieu de 5 par semaine

    Les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours au lieu de 5 par semaine, selon une étude
    qu'en est-il des informaticiens ?

    Les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours sur 5 par semaine. C'est une des conclusions d'une étude commanditée par Workforce Institute de Kronos (une institut qui fournit des activités de recherche et d'éducation sur les problèmes critiques en milieu de travail) et Future Workplace qui ont effectué un sondage sur la manière dont les travailleurs d'Australie, du Canada, de la France, d'Allemagne, d'Inde, du Mexique, du Royaume-Uni et des États-Unis voient leur relation avec le travail. La première partie du sondage, intitulée « The Case for a 4-Day Workweek ? », examine combien de fois les employés passent leur temps à regarder le chronomètre et cherche à savoir si la semaine de travail standard de 40 heures est efficace ou non.

    L'enquête est réalisée par le bureau d'études de marché, VIGA, du 31 juillet au 9 août 2018. Pour cette enquête, 2772 employés ont été interrogés sur des questions générales concernant leur lieu de travail, leurs gestionnaires, leur temps et leur épuisement professionnel. L'étude visait les employés à temps plein et à temps partiel. Les répondants de VIGA sont recrutés par le biais de différents mécanismes, via différentes sources, pour rejoindre les panels et participer à des études de marché. Tous les panélistes ont passé un double processus d’inscription et ont achevé, en moyenne, 300 points de données de profilage avant de prendre part à l'enquête.

    Nom : travailler-en-banque-sans-diplome.jpeg
Affichages : 4811
Taille : 17,6 Ko

    Bien que 75 % des employés à temps plein dans le monde déclarent disposer de suffisamment de temps dans leur journée de travail pour mener à bien leurs tâches principales, près de deux sur cinq (37 %) travaillent plus de 40 heures par semaine et 71 % affirment que leur travail perturbe leur vie privée. Les employés à temps plein en Australie (37 %) et au Royaume-Uni (34 %) sont convaincus qu'ils ne disposent pas de suffisamment de temps dans la journée pour effectuer leur travail. Les États-Unis sont en tête avec les heures supplémentaires, avec 49 % des interrogés en moyenne travaillant plus de 40 heures par semaine, suivis par l'Inde (44 %), le Mexique (40 %) et l'Allemagne (38 %).

    Si le salaire reste constant, un tiers des travailleurs du monde déclarent que leur semaine de travail idéale durerait quatre jours (34 %), tandis que 20 % déclarent qu'ils travailleraient trois jours par semaine. Un employé sur quatre dans le monde (28 %) se contente de la semaine de travail standard de cinq jours. Les travailleurs à temps plein au Canada (59 %), en Australie (47 %) et aux États-Unis (40 %) sont les plus convaincus d'avoir une semaine de travail de quatre jours, alors que les employés britanniques souhaitent au plus une semaine de travail de trois jours (26 %). L'Inde est en tête du classement des pays les plus travailleurs, avec 69 % des employés à temps plein affirmant qu'ils travailleraient encore cinq jours par semaine, même s'ils avaient la possibilité de travailler moins de jours avec le même salaire.

    Le Mexique vient en deuxième position avec 43 % des travailleurs, suivi des États-Unis avec 27 %. Le Royaume-Uni (16 %), la France (17 %) et l'Australie (19 %) sont les moins satisfaits de la semaine normale de travail de cinq jours. Un tiers des employés (35 %) ont dit être prêts pour une réduction de salaire de 20 % pour travailler un jour de moins par semaine. Cependant, ces chiffres varient considérablement d’un pays à l’autre, 50 % des travailleurs mexicains, 43 % indiens et 42 % des français vont dans ce sens, contre seulement 29 % au Canada et 24 % aux États-Unis.

    Nom : visu_1491911062.jpg
Affichages : 4502
Taille : 23,7 Ko

    Près de neuf employés sur dix (86 %) déclarent perdre du temps chaque jour pour des tâches spécifiques sans rapport avec leur travail principal, 41 % des employés à temps plein perdant plus d'une heure par jour dans ces activités superflues. En outre, 40 % des employés déclarent perdre une heure et plus par jour pour des tâches administratives qui ne génèrent pas de valeur pour leur organisation. Lorsqu'on leur a demandé ce qu'ils passaient la majorité de leur journée de travail à faire, les contributeurs individuels (56 %) et les responsables des ressources humaines (28%) ont tous deux indiqué qu'ils s'occupent des clients, des patients, des étudiants comme étant leur tâche principale.

    Les tâches quotidiennes les mieux cotées par les contributeurs individuels incluent la collaboration avec des collègues (42 %), le travail administratif (35 %), le travail manuel (33 %) et la réponse aux courriels (31 %), tandis que les responsables de liste parlent des réunions (27 %), le travail administratif (27 %), la collaboration avec des collègues (26 %) et le traitement des courriels (26 %) constituent le meilleur moyen de passer leur journée de travail.

    Cela pourrait sembler trop beau pour être vrai, mais les entreprises qui ont réduit leur semaine de travail ont constaté que cela entraînait une productivité accrue, un personnel plus motivé et une réduction de l'épuisement professionnel. « C’est beaucoup plus sain et nous faisons un meilleur travail si nous ne travaillons pas à des heures folles », a déclaré Jan Schulz-Hofen, fondateur de la société berlinoise de logiciels de gestion de projets Planio, qui a introduit 4 jours de travail par semaine pour ses 10 membres du personnel plus tôt cette année. En Nouvelle-Zélande, la société de fiducie, Perpetual Guardian, a signalé une baisse du stress et une augmentation de l'engagement du personnel après avoir testé 32 heures de travail par semaine plus tôt cette année.

    Nom : project2.jpg
Affichages : 7213
Taille : 42,0 Ko

    Au Japon par exemple, le gouvernement encourage les entreprises à autoriser à ne pas travailler les matinées de lundi. Le Trades Union Congress (TUC), l'organisation fédératrice des syndicats britanniques, insiste pour que le pays tout entier passe à une semaine de travail de quatre jours d'ici quelques années, une initiative soutenue par le parti travailliste de l'opposition. Le TUC soutient qu'une semaine plus courte est un moyen pour les travailleurs de partager la richesse générée par les nouvelles technologies telles que l'apprentissage automatique et la robotique, tout comme ils ont eu droit au week-end pendant la révolution industrielle. « Cela réduirait le stress lié à la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale et pourrait améliorer l'égalité des sexes. Les entreprises qui ont déjà essayé disent que c'est meilleur pour la productivité et le bien-être du personnel », a déclaré Kate Bell, directrice économique du TUC.

    « Il y a eu du "fluage" du travail. Parce que vous avez toujours la technologie, vous travaillez tout le temps et les gens sont épuisés », a déclaré Dan Schawbel, directeur de Future Workplace. Schulz-Hofen, un ingénieur en logiciel âgé de 36 ans, a mis à l’essai la semaine de quatre jours après avoir réalisé qu’il avait besoin de ralentir après une décennie de travail intense pour le lancement de Planio, dont les outils lui ont permis de suivre son temps en détail. « Je n'ai pas fait moins de travail en quatre jours qu'en cinq jours parce que dans cinq jours, vous pensez avoir plus de temps, vous prenez plus de temps, vous vous permettez d'avoir plus d'interruptions, vous prenez votre café un peu plus longtemps ou bavardez avec des collègues », a déclaré Schulz-Hofen.

    ci-joint les résultats de l'enquête

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Êtes-vous pour ou contre l'idée de travailler 4 jours par semaine ? Pourquoi ?
    Pensez-vous que travailler 4 jours par semaine vous rendra plus productif ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Une étude montre que les bureaux open spaces augmentent l'échange électronique entre collègues et diminuerait la productivité

    Les bureaux open spaces ont un impact négatif sur notre mémoire d'après un article publié par la BBC

    Microsoft présente ce que seront les bureaux virtuels natifs sous Windows la firme va les introduire avec son nouvel OS

    Le PC de bureau n'est pas mort et reste l'outil de travail principal des employés d'après une étude sur le cycle de vie du matériel IT en entreprise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    530
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : Algérie

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 530
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    si je comprend bien il est plus productif de travailler a fond pendant 4 jours sans pause que 5 jours plus léger ?

    peut etre mais a la limite on s'en fou, la question est plutot es ce meilleur pour la santé physique et mental ? quel est l'impacte négatif ou positif a court et a long terme ?

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 403
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 403
    Points : 7 975
    Points
    7 975

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Cela pourrait sembler trop beau pour être vrai, mais les entreprises qui ont réduit leur semaine de travail ont constaté que cela entraînait une productivité accrue, un personnel plus motivé et une réduction de l'épuisement professionnel. « C’est beaucoup plus sain et nous faisons un meilleur travail si nous ne travaillons pas à des heures folles », a déclaré Jan Schulz-Hofen, fondateur de la société berlinoise de logiciels de gestion de projets Planio, qui a introduit 4 jours de travail par semaine pour ses 10 membres du personnel plus tôt cette année. En Nouvelle-Zélande, la société de fiducie, Perpetual Guardian, a signalé une baisse du stress et une augmentation de l'engagement du personnel après avoir testé 32 heures de travail par semaine plus tôt cette année.
    Ça je le dis depuis longtemps !
    Évidement que si tu restes tard au boulot tu vas être épuisé physiquement et psychologiquement, ce qui va réduire ta productivité et augmenter ton stress.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  4. #4
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    767
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 767
    Points : 22 688
    Points
    22 688

    Par défaut Des experts font la promotion de la semaine de travail de quatre jours au lieu de cinq

    Des experts font la promotion de la semaine de travail de quatre jours au lieu de cinq
    pour eux, cela rendrait les travailleurs plus productifs

    En décembre dernier, une étude commanditée par Workforce Institute de Kronos (une institut qui fournit des activités de recherche et d'éducation sur les problèmes critiques en milieu de travail) et Future Workplace qui ont effectué un sondage sur la manière dont les travailleurs d'Australie, du Canada, de la France, d'Allemagne, d'Inde, du Mexique, du Royaume-Uni et des États-Unis voient leur relation avec le travail. La première partie du sondage, intitulée « The Case for a 4-Day Workweek ? », examine combien de fois les employés passent leur temps à regarder le chronomètre et cherche à savoir si la semaine de travail standard de 40 heures est efficace ou non. L'enquête est arrivée à la conclusion selon laquelle les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours sur 5 par semaine

    L'enquête est réalisée par le bureau d'études de marché, VIGA, du 31 juillet au 9 août 2018. Pour cette enquête, 2772 employés ont été interrogés sur des questions générales concernant leur lieu de travail, leurs gestionnaires, leur temps et leur épuisement professionnel. L'étude visait les employés à temps plein et à temps partiel. Les répondants de VIGA sont recrutés par le biais de différents mécanismes, via différentes sources, pour rejoindre les panels et participer à des études de marché. Tous les panélistes ont passé un double processus d’inscription et ont achevé, en moyenne, 300 points de données de profilage avant de prendre part à l'enquête.

    Cela pourrait sembler trop beau pour être vrai, mais les entreprises qui ont réduit leur semaine de travail ont constaté que cela entraînait une productivité accrue, un personnel plus motivé et une réduction de l'épuisement professionnel. « C’est beaucoup plus sain et nous faisons un meilleur travail si nous ne travaillons pas à des heures folles », a déclaré Jan Schulz-Hofen, fondateur de la société berlinoise de logiciels de gestion de projets Planio, qui a introduit 4 jours de travail par semaine pour ses 10 membres du personnel plus tôt cette année. En Nouvelle-Zélande, la société de fiducie, Perpetual Guardian, a signalé une baisse du stress et une augmentation de l'engagement du personnel après avoir testé 32 heures de travail par semaine plus tôt cette année.

    L'idée de travailler 4 jours sur 5 par semaine est bien défendu par plus d'un. Le professeur Adam Grant de Wharton School, une école de commerce américaine, préconise depuis longtemps une semaine de travail plus courte que le minimum de 40 heures que la plupart des professionnels ont maintenant. La semaine dernière, il a transmis ce message au Forum économique mondial de Davos, où il a partagé la scène avec l'économiste et historien néerlandais Rutger Bregman, auteur du livre Utopia for Realists. Bregman, qui milite depuis longtemps en faveur d'un revenu de base universel et d'une semaine de travail de 15 heures, a déclaré que la tendance à la réduction du nombre d'heures de travail qui a commencé au XXe siècle devrait se poursuivre.

    Nom : project2.jpg
Affichages : 7213
Taille : 42,0 Ko

    « Pendant des décennies, tous les grands économistes, philosophes, sociologues, ils ont tous cru, jusqu'aux années 1970, que nous travaillerions de moins en moins », a-t-il dit. Dans les années 1920 et 1930, il y avait en fait de grands entrepreneurs capitalistes qui ont découvert que si vous raccourcissez la semaine de travail, les employés deviennent plus productifs. Henry Ford, par exemple, a découvert que s'il faisait passer la semaine de travail de 60 à 40 heures, ses employés deviendraient plus productifs, car ils n'étaient pas si fatigués dans leurs temps libres. Grant est d'accord avec cette idée de travailler moins d'heures par semaine que ce qu'il en est actuellement, citant pour preuve, l'enquête commanditée par Workforce Institute de Kronos à cet effet.

    « Je pense que nous avons de bonnes expériences qui montrent que si vous réduisez les heures de travail, les gens sont capables de concentrer leur attention plus efficacement, ils finissent par produire tout autant, souvent avec une meilleure qualité et créativité, et ils sont aussi plus fidèles aux organisations qui sont prêtes à leur donner la flexibilité nécessaire pour s'occuper de leur vie hors du travail », a-t-il dit.

    Au Japon par exemple, le gouvernement encourage les entreprises à autoriser à ne pas travailler les matinées de lundi. Le Trades Union Congress (TUC), l'organisation fédératrice des syndicats britanniques, insiste pour que le pays tout entier passe à une semaine de travail de quatre jours d'ici quelques années, une initiative soutenue par le parti travailliste de l'opposition. Le TUC soutient qu'une semaine plus courte est un moyen pour les travailleurs de partager la richesse générée par les nouvelles technologies telles que l'apprentissage automatique et la robotique, tout comme ils ont eu droit au week-end pendant la révolution industrielle. « Cela réduirait le stress lié à la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale et pourrait améliorer l'égalité des sexes. Les entreprises qui ont déjà essayé disent que c'est meilleur pour la productivité et le bien-être du personnel », a déclaré Kate Bell, directrice économique du TUC.

    Quartz, le quotidien économique américain, estime que les recherches montrent que les semaines de travail de quatre jours rendent les travailleurs plus heureux et qu'elles pourraient même contribuer à réduire l'écart de rémunération entre les sexes. Ce qui n'est pas clair, cependant, c'est si elles rendent les travailleurs plus productifs, s’interroge le quotidien ; en indiquant qu'une étude menée dans une entreprise qui a expérimenté une semaine de quatre jours en Nouvelle-Zélande a révélé que certains employés travaillaient plus fort et plus efficacement dans des délais plus courts, et que d'autres laissaient leur production diminuer en fonction de leurs heures de travail. Or, à ce propos, l'étude commanditée par Workforce Institute de Kronos est parvenue à la conclusion selon laquelle les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours sur 5 par semaine.

    Source : Quartz

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Pensez-vous que les développeurs seront plus productifs en travaillant 4 jours sur 5 par semaine ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours au lieu de 5 par semaine selon une étude qu'en est-il des informaticiens ?

    Une étude montre que les bureaux open spaces augmentent l'échange électronique entre collègues et diminuerait la productivité

    Les bureaux open spaces ont un impact négatif sur notre mémoire d'après un article publié par la BBC

    Microsoft présente ce que seront les bureaux virtuels natifs sous Windows la firme va les introduire avec son nouvel OS

    Le PC de bureau n'est pas mort et reste l'outil de travail principal des employés d'après une étude sur le cycle de vie du matériel IT en entreprise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 403
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 403
    Points : 7 975
    Points
    7 975

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    « Pendant des décennies, tous les grands économistes, philosophes, sociologues, ils ont tous cru, jusqu'aux années 1970, que nous travaillerions de moins en moins », a-t-il dit. Dans les années 1920 et 1930, il y avait en fait de grands entrepreneurs capitalistes qui ont découvert que si vous raccourcissez la semaine de travail, les employés deviennent plus productifs. Henry Ford, par exemple, a découvert que s'il faisait passer la semaine de travail de 60 à 40 heures, ses employés deviendraient plus productifs, car ils n'étaient pas si fatigués dans leurs temps libres. Grant est d'accord avec cette idée de travailler moins d'heures par semaine que ce qu'il en est actuellement, citant pour preuve, l'enquête commanditée par Workforce Institute de Kronos à cet effet.


    Il y a des gens qui bossent 70h par semaine, si ils bossaient 30h de moins ils seraient plus productif !
    Ils se pourrissent la vie 2 fois, ils travaillent moins bien et ils sont crevé en dehors du boulot.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  6. #6
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ----
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : ----
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 017
    Points : 1 613
    Points
    1 613

    Par défaut

    Bonjour,

    Je travaille 4 jours par semaine et cela est profitable pour ma famille et mon patron car le travail est fait.

    Que du bonheur... Il fallait juste que je lui demande et que je lui explique l'intérêt de ce temps de travail.

    Bon courage à tous pour la suite.

    A+
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

  7. #7
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    238
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 238
    Points : 618
    Points
    618

    Par défaut

    Hélas, ce n'est pas applicable, sans perte de salaire ou augmentation du prix de vente, à tous les corps de métiers dans lesquels la mission consiste en un temps de présence ou est assujetti à la cadence d'une machine ou d'un travail physique (au contraire même. Dans ce dernier cas d'espèce, cela cause des accident du travail et des maladies professionnelles).

    Exemple : le salarié d'une déchetterie, un agent de néttoyage des rues, un manutentionnaire.

    Espérons que ces métiers disparaissent un jour mais pas au préjudice des travailleurs.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 403
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 403
    Points : 7 975
    Points
    7 975

    Par défaut

    Citation Envoyé par captaindidou Voir le message
    Hélas, ce n'est pas applicable, sans perte de salaire ou augmentation du prix de vente, à tous les corps de métiers dans lesquels la mission consiste en un temps de présence
    Comme exemple il manque les commerçants, ils doivent être dans le magasin même quand il n'y a pas de client. Il faut que le magasin soit ouvert le plus possible.
    Il y a aussi ceux qui bossent dans la restauration, qui doivent être là jusqu'à ce que les clients soient tous parti.
    Il y a plein de métiers dans l'industrie des services dans lesquels il est nécessaire de faire beaucoup d'heures.

    Par contre pour les développeurs des semaines moins longues ce serait top. Parce que c'est un des métiers ou parfois t'avanceras plus en 1h quand t'as l'esprit frais qu'en 10h quand t'es en burn-out.
    Il y a des métiers dans lesquels "plus d'heures de travail" n'est pas forcément synonyme de "plus de travail réalisé".
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    879
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 879
    Points : 2 873
    Points
    2 873

    Par défaut

    Ou alors cela demande juste une organisation différente...

    Que tous les salariés d'une entreprise ne travaillent que 4 jours sur 5, ne signifient pas forcément qu'ils doivent tous travailler les 4 mêmes jours et que l'on ferme la boutique le 5ème hein.


    Et puis suivant les moyens de l'entreprise, et le nombre d'employés qu'elle a, dans certains cas, cela pourrait même permettre d'embaucher du monde. Au final, elle resterait ouverte avec les mêmes amplitudes horaires pour les clients et cela serait complètement transparent pour eux.

  10. #10
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ----
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : ----
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 017
    Points : 1 613
    Points
    1 613

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Comme exemple il manque les commerçants, ils doivent être dans le magasin même quand il n'y a pas de client. Il faut que le magasin soit ouvert le plus possible.
    Il y a aussi ceux qui bossent dans la restauration, qui doivent être là jusqu'à ce que les clients soient tous parti.
    C'est un modèle économique mais si les magasins avaient une amplitude horaire moindre, ce serait aux clients de s'adapter. Les gains : moins de temps de présence et donc moins de masse salariale et donc produits moins chers et donc plus de compétitivité.

    A+
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

  11. #11
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ----
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : ----
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 017
    Points : 1 613
    Points
    1 613

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    Ou alors cela demande juste une organisation différente...

    Que tous les salariés d'une entreprise ne travaillent que 4 jours sur 5, ne signifient pas forcément qu'ils doivent tous travailler les 4 mêmes jours et que l'on ferme la boutique le 5ème hein.
    Cela permet de partager les bureaux et de diminuer les coûts de fonctionnement.

    A+
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 403
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 403
    Points : 7 975
    Points
    7 975

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    Et puis suivant les moyens de l'entreprise, et le nombre d'employés qu'elle a, dans certains cas, cela pourrait même permettre d'embaucher du monde. Au final, elle resterait ouverte avec les mêmes amplitudes horaires pour les clients et cela serait complètement transparent pour eux.
    Ouais ya moyen de faire 4 journées de 9h.
    Mais ceux qui s'occupent d'une petite boutique n'ont pas les moyens d'embaucher du monde, ce sont eux qui maintiennent le magasin ouvert.
    C'est pareil avec les petits artisans, ils font beaucoup d'heures et ne peuvent pas embaucher de la main d'oeuvre.

    Mais là dans l'article on parle d'augmenter la productivité, et dans certains métiers on ne peut pas augmenter la productivité, par exemple les opérateurs à l'usine, la production dépend du cycle, on ne peut pas l'accélérer ni le ralentir, il est optimisé pour produire la pièce correctement dans le minimum de temps.
    Alors qu'un développeur qui fait moins d'heures peut augmenter sa productivité, il peut faire plus en 1h.
    Ya des métier où on peut passer 70h par semaine et stagner. (voir régresser, si tu développes des trucs mal conçu qu'il faudra refaire plus tard)

    Citation Envoyé par Mister Nono Voir le message
    C'est un modèle économique mais si les magasins avaient une amplitude horaire moindre, ce serait aux clients de s'adapter.
    Non mais ça ne peut pas marcher comme ça.
    Si t'arrives devant une boutique et qu'elle est fermé tu vas dans une boutique ouverte, tu ne vas pas revenir à des horaires qui ne te conviennent pas.
    Imagine si un magasin ouvre de 09h à 17h, ceux qui bossent dans un bureau seraient obligé de prendre une demi-journée pour y aller. (d'ailleurs je crois que c'est le cas avec certaines administrations)
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  13. #13
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ----
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : ----
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 017
    Points : 1 613
    Points
    1 613

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Non mais ça ne peut pas marcher comme ça.
    Si t'arrives devant une boutique et qu'elle est fermé tu vas dans une boutique ouverte, tu ne vas pas revenir à des horaires qui ne te conviennent pas.
    Imagine si un magasin ouvre de 09h à 17h, ceux qui bossent dans un bureau seraient obligé de prendre une demi-journée pour y aller. (d'ailleurs je crois que c'est le cas avec certaines administrations)
    Faux, archi-faux : c'est bien une réaction française... Il faut essayer pour savoir.

    Prenons un exemple : les magasins ouverts le matin sont souvent pour ceux qui ne travaillent pas. Ces personnes peuvent normalement venir l'après-midi ou le soir : Alors pourquoi ne pas ouvrir seulement l'après-midi et le soir. Comme cela, tout le monde est content (même ceux qui travaillent) : l'amplitude horaire est moindre, les entreprises sont plus compétitives, le coûts sont diminués... Chacun fait un effort pour le bien de tous. Et puis il reste le samedi pour tous...

    C'est comme le télétravail : le français est encore à se demander de son bien-fondé...

    A+
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

  14. #14
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    767
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 767
    Points : 22 688
    Points
    22 688

    Par défaut La semaine de travail de 4 jours au lieu de 5 permet de diminuer le stress et d'augmenter la productivité

    La semaine de travail de 4 jours au lieu de 5 permet de diminuer le stress et d'augmenter la productivité
    selon une nouvelle étude

    On en parlait déjà en octobre 2018. Une étude pilote sur la semaine de quatre jours sur cinq menée par une entreprise néo-zélandaise aurait rapporté des résultats très satisfaisants. Il s’agissait de l’entreprise Perpetual Guardian qui s’était engagée à laisser libre cours à ses quelques 250 employés de décider d’une journée de repos payé chaque semaine. Selon les déclarations de l’entreprise, après quelque temps de test, le dispositif de quatre jours sur cinq avait été un succès et cette dernière avait même émis l’idée de l’adopter à plein temps. En effet, le test qui avait été suivi et évalué par l’Université d’Auckland Business School et l’Université de Technologie d’Auckland conclut qu’il a été un franc succès. D’après eux, le dispositif était avantageux pour l’entreprise comme pour ses employés.

    Durant toute la période d’essai, le niveau de productivité avait augmenté de 20 %, l’engagement des clients de 30 % ainsi que l’engagement des employés, avaient-ils témoigné. En même temps, les niveaux de stress du staff ont été réduits et la conciliation travail-vie personnelle a été améliorée de 24 %. Perpetual Guardian avait noté que ses revenus sont restés stables durant toute la période de test et les coûts ont baissé avec moins d’énergie utilisée. Néanmoins, même si le test fut un franc succès auprès de la majorité des employés de la société, quelques-uns semblaient ne pas avoir d’avis favorables sur le sujet.

    Des employés ont déclaré avoir eu plus de difficultés à accomplir leur travail dans un laps de temps réduit. D’autres ont rapporté qu’ils n’ont pas apprécié le fait de passer une journée additionnelle loin du travail et ont dit qu’ils se sont ennuyés loin de l’environnement de travail. En décembre de la même année, une étude, cette fois-ci plus étendue, visant à connaître le taux de satisfaction des travailleurs à plein temps et à temps partiel, montrait à son tour que les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant quatre jours au lieu de cinq par semaine. Schulz-Hofen, un ingénieur en logiciel âgé de 36 ans, avait mis à l’essai la semaine de quatre jours après avoir réalisé qu’il avait besoin de ralentir après une décennie de travail intense pour le lancement de Planio, dont les outils lui ont permis de suivre son temps en détail.

    « Je n'ai pas fait moins de travail en quatre jours qu'en cinq jours parce que dans cinq jours, vous pensez avoir plus de temps, vous prenez plus de temps, vous vous permettez d'avoir plus d'interruptions, vous prenez votre café un peu plus longtemps ou vous bavardez avec des collègues », a déclaré Schulz-Hofen. Pour lui et beaucoup d’autres, la semaine de quatre jours sur cinq est une manière de réorganiser ses efforts et d’être plus productif pour éviter les pertes de temps. Au début de ce mois, des experts sont montés au créneau pour faire la promotion de la semaine de quatre jours de travail au lieu de cinq. Cela dit, l'idée de travailler 4 jours sur 5 par semaine est bien défendue par plus d'un.

    Nom : ind.jpeg
Affichages : 6727
Taille : 17,6 Ko

    Le professeur Adam Grant de Wharton School, une école de commerce américaine, préconise depuis un bon moment déjà une semaine de travail plus courte que le minimum de 40 heures que la plupart des professionnels ont maintenant. Il a transmis ce message au Forum économique mondial de Davos, où il a partagé la scène avec l'économiste et historien néerlandais Rutger Bregman, auteur du livre Utopia for Realists. Bregman, qui lui aussi, milite depuis longtemps en faveur d'un revenu de base universel et d'une semaine de travail de 15 heures, a déclaré que la tendance à la réduction du nombre d'heures de travail qui a commencé au XXe siècle devrait se poursuivre.

    The Guardian revient sur le sujet ce 19 février en écrivant dans un article qu’une semaine de quatre jours de travail au de cinq réduisait le stress et augmentait la productivité. Le média The Guardian informe que l’instigateur de la méthode de quatre jours par semaine, le patron de Perpetual Guardian, Andrew Barnes vient de publier un livre pour permettre à d’autres organismes dans le monde de pouvoir mettre en œuvre facilement ce dispositif au sein de leurs administrations. « C’est une idée dont le temps est venu. Nous devons faire en sorte que plus d’entreprises s’essayent. Ils seront surpris par l'amélioration de leur entreprise, de leur personnel et de leur communauté », a-t-il déclaré. Le dispositif a eu donc beaucoup d’impacts positifs sur les entreprises où il a été mis en exécution jusqu’à aujourd’hui, selon ce qu’il dit.

    Par la suite, selon Jarrod Haar, professeur de gestion des ressources humaines à l'Université de technologie d'Auckland, les gens ont profité d'une journée de congé supplémentaire pour pratiquer les mêmes activités de loisir que le week-end, comme jouer au golf ou regarder Netflix. Cela les a aidés à passer plus de temps avec leurs familles, consacrer beaucoup de temps à étudier et nettoyer la maison un mercredi, puis laissés la fin de semaine libre. D’autres personnes également ont déclaré que la semaine de quatre jours les a amenés à trouver des solutions pour faire leur travail en quatre jours et donc plus efficacement et plus rapidement. Plus important encore, ils ont estimé que leurs équipes offraient un meilleur service à la clientèle. Elles se montraient plus engageantes et ciblées lorsque les clients appelaient.

    Cependant, écrit le média, l’enthousiasme ne gagne pas encore tous les secteurs d’activité notamment le commerce, la médecine, et certaines petites entreprises. Dans ce dernier cas, la principale préoccupation des employeurs est de veiller à ce que l'introduction à temps plein de la politique ne conduise pas à de la complaisance, au risque de voir la productivité de la population chuter, explique Tammy Barker, une directrice de succursale. Pour nous protéger contre cela, ajoute-t-elle, nous avons passé beaucoup de temps à nous assurer que chaque membre de chaque équipe a son propre plan quant à la manière de maintenir et même d'améliorer sa productivité.

    Barnes de son côté compte sur son bouquin pour aider les entreprises à voir le réel avantage que présente la mise en œuvre de cette idéologie. Voici ce qu’il déclare : « Après avoir mis en place la semaine de quatre jours sur une base optionnelle, nous continuons à identifier les moyens d'accroître la productivité et d'améliorer l'engagement, le bien-être et la satisfaction au travail dans ce modèle de flexibilité révolutionnaire ».

    Source : The Guardian

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Qu'en est-il dans votre entreprise ?

    Voir aussi

    Des experts font la promotion de la semaine de travail de quatre jours au lieu de cinq, pour eux, cela rendrait les travailleurs plus productifs

    Une étude montre que les bureaux open spaces augmentent l'échange électronique entre collègues et diminuerait la productivité

    Les bureaux open spaces ont un impact négatif sur notre mémoire d'après un article publié par la BBC

    Microsoft présente ce que seront les bureaux virtuels natifs sous Windows la firme va les introduire avec son nouvel OS

    Le PC de bureau n'est pas mort et reste l'outil de travail principal des employés d'après une étude sur le cycle de vie du matériel IT en entreprise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 403
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 403
    Points : 7 975
    Points
    7 975

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    The Guardian revient sur le sujet ce 19 février en écrivant dans un article qu’une semaine de quatre jours de travail au de cinq réduisait le stress et augmentait la productivité. Le média The Guardian informe que l’instigateur de la méthode de quatre jours par semaine, le patron de Perpetual Guardian, Andrew Barnes vient de publier un livre pour permettre à d’autres organismes dans le monde de pouvoir mettre en oeuvre facilement ce dispositif au sein de leurs administrations. « C’est une idée dont le temps est venu. Nous devons faire en sorte que plus d’entreprises s’essayent. Ils seront surpris par l'amélioration de leur entreprise, de leur personnel et de leur communauté », a-t-il déclaré. Le dispositif a eu donc beaucoup d’impacts positifs sur les entreprises où il a été mis en exécution jusqu’à aujourd’hui, selon ce qu’il dit.

    Par la suite, selon Jarrod Haar, professeur de gestion des ressources humaines à l'Université de technologie d'Auckland, les gens ont profité d'une journée de congé supplémentaire pour pratiquer les mêmes activités de loisir que le week-end, comme jouer au golf ou regarder Netflix. Cela les a aidés à passer plus de temps avec leurs familles, consacrer beaucoup de temps à étudier et nettoyer la maison un mercredi, puis laissés la fin de semaine libre. D’autres personnes également ont déclaré que la semaine de quatre jours les a amenés à trouver des solutions pour faire leur travail en quatre jours et donc plus efficacement et plus rapidement. Plus important encore, ils ont estimé que leurs équipes offraient un meilleur service à la clientèle. Elles se montraient plus engageantes et ciblées lorsque les clients appelaient.
    Ce serait tellement bien si les entreprises se mettaient à faire ça, malheureusement elles ont rarement envie de tester des techniques aussi moderne.
    Je suis totalement convaincu que dans certains métier on peut faire plus de travail de meilleur qualité en ne bossant pas le mercredi.

    La semaine de 4 jours c'est le futur
    Dommage que les entreprises ont toujours des décennies de retard

    Il y a des gens qui restent tard au boulot tous les jours, du coup ils sont stressé, fatigué, moins productif, etc.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  16. #16
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    VBA - WinDev
    Inscrit en
    juillet 2015
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : VBA - WinDev

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2015
    Messages : 51
    Points : 173
    Points
    173

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ce serait tellement bien si les entreprises se mettaient à faire ça, malheureusement elles ont rarement envie de tester des techniques aussi moderne.
    Je suis totalement convaincu que dans certains métier on peut faire plus de travail de meilleur qualité en ne bossant pas le mercredi.

    La semaine de 4 jours c'est le futur
    Dommage que les entreprises ont toujours des décennies de retard

    Il y a des gens qui restent tard au boulot tous les jours, du coup ils sont stressé, fatigué, moins productif, etc.
    Pour l'avoir pratiqué il y a plusieurs années je ne peux qu'être d'accord à 200%. Mais on est encore dans un concept de management "vieille France" où le salarié doit craindre le chef tout puissant. D'où les gens qui restent tard pour montrer qu'ils sont "à fond dedans".
    Tans que le management n'évoluera pas, la semaine de 4 jours n'est pas prête de percer ici. Déjà que le télétravail c'est pas gagné...

  17. #17
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 403
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 403
    Points : 7 975
    Points
    7 975

    Par défaut

    Citation Envoyé par Soticca Voir le message
    Mais on est encore dans un concept de management "vieille France" où le salarié doit craindre le chef tout puissant.
    Ouais ça me rappelle la chanson L'indien du Klub des loosers :

    Surinvesti comme tous ces gens qui à côté n'aiment pas leur vie
    La seule personne que tu vois le soir c'est le veilleur de nuit
    T'inquiètes, t'es pas la seule il y en a beaucoup des comme toi
    Qui se retrouvent pour boire des coups tous les soirs au bar d'en bas
    (...)
    Et c'est marrant, ceux qui s'écrasent le plus ont toujours des gamins
    Si Papa est au chômage, le Père-Noël n'apportera rien

    Je me rappelle quand j'ai rêvé que les heures sup' étaient payées
    Et puis que je me suis réveillé parce que l'accueil m'avait appelé
    Une pizza tiède est arrivée, 10 heures du soir toujours au taf
    En ce moment ça licencie, un bureau vide m'a dit "fais gaffe !"
    Des employés sont lèche-botte envers leur hiérarchie parce qu'ils ont peur de perdre leur emploi (ya des prêts à rembourser), ils pensent aussi que ça va les aider pour avoir une promotion ^^

    Citation Envoyé par Soticca Voir le message
    Tans que le management n'évoluera pas, la semaine de 4 jours n'est pas prête de percer ici.
    Le management est beaucoup trop en retard.
    Ils sont encore sur de la gestion de projet hyper rigide alors que ça fait des décennies que les méthodes agiles existent. (bon alors parfois ça ne fonctionne pas les méthodes agiles, mais c'est juste pour dire qu'ils sont sur de vieux modèles).
    Ils n'aiment pas l'innovation.

    Le télé-travail va se répandre, mais les chefs ont peur que les employés ne foutent rien à la maison...
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  18. #18
    Membre extrêmement actif Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeuse web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 620
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeuse web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 620
    Points : 1 987
    Points
    1 987

    Par défaut

    D’autres ont rapporté qu’ils n’ont pas apprécié le fait de passer une journée additionnelle loin du travail et ont dit qu’ils se sont ennuyés loin de l’environnement de travail.
    Quelle tristesse que cette société où certaines personnes considèrent qu'elles ne peuvent rien accomplir en dehors d'une activité professionnelle alors qu'il y a une infinité de choses à apprendre, faire, découvrir....

  19. #19
    Membre habitué
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    64
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 64
    Points : 125
    Points
    125

    Par défaut

    Effectivement, j'ai vu dans les différentes sociétés où je suis passé, beaucoup de personnes qui ne savent pas s'occuper en dehors du travail...
    C'est devenu leur vie, là où ils ont de la reconnaissance, où ils sont (plus ou moins) bons. Où ils peuvent éviter leur femme, leurs gosses auxquels il faut consacrer du temps.

    Bien souvent c'est ce genre de personne qui se permet de juger les autres, créant ainsi une chaîne néfaste sur ceux qui ont envie d'avoir une vie, mais se sentent un peu obligé de rester car le collègue ou manager reste tard aussi ...

    Perso, j'ai décidé de ne pas marcher comme ça, et je ne me fais clairement pas bien voir (de ce côté), c'est eux que ça dérange, pas moi. Si ils ne veulent plus de moi, j'irai voir ailleurs, trouver une société qui me convienne mieux. Quand on fait bien son taf. ça se remarque autrement.

  20. #20
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 18
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gulien Voir le message
    Effectivement, j'ai vu dans les différentes sociétés où je suis passé, beaucoup de personnes qui ne savent pas s'occuper en dehors du travail...
    C'est devenu leur vie, là où ils ont de la reconnaissance, où ils sont (plus ou moins) bons. Où ils peuvent éviter leur femme, leurs gosses auxquels il faut consacrer du temps.

    Bien souvent c'est ce genre de personne qui se permet de juger les autres, créant ainsi une chaîne néfaste sur ceux qui ont envie d'avoir une vie, mais se sentent un peu obligé de rester car le collègue ou manager reste tard aussi ...
    Et bien souvent quand ils se retrouvent à la retraite et qu'ils ont été habitués à éviter la vraie vie en se réfugiant dans le travail, ils tombent de haut, dépression, divorce ...
    Pour ma part je n'attends pas pour profiter de la vraie vie

Discussions similaires

  1. Les travailleurs sont-ils plus productifs lorsqu’ils travaillent plus de 40 heures par semaine ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 84
    Dernier message: 12/10/2018, 14h03
  2. Réponses: 15
    Dernier message: 03/11/2015, 13h16
  3. Réponses: 83
    Dernier message: 15/02/2011, 12h43
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 28/01/2011, 18h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo