IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #121
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 280
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 280
    Points : 4 139
    Points
    4 139
    Par défaut
    Qui dit semaine de travail de 4 jour, dit :
    - plus de temps pour ses loisirs
    - plus de temps pour la vie de famille
    - plus de temps pour se reposer
    - WE moins contraignant quand on doit faire des déplacement et revenir
    - du temps pour faire ses corvées ménagères (car ça prend du temps de faire tout une maison), du jardinage, du bricolage, les magasins en période de faible affluence
    - ...

  2. #122
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 449
    Points : 5 698
    Points
    5 698
    Par défaut
    c'est ce qu'on appelle un avantage d'entreprise.
    Je pense que les boites qui propose le full remote a ces salariées à la même chose (moins de démission, moins d'absentéisme...etc.).
    Les meilleurs vont postuler dans ces boites car ce sont des avantages très intéressants, pour les autres boites, seul les plus mauvais reste.

    Pour une boite qui veut attirer des bon dev mais qui veut pas/ne peut pas augmenter les salaires, le full remote et/ou la semaine de 4 jours sont de très bonne alternative pour attirer les talents.

    J'ai vu un article récement qui disait que la RATP recrutait massivement, ca me choque absolument pas, chauffeur c'est un métier tres contraignant (travail tard le soir/tôt le matin, le weekend et pendant les vacances d'été), mais les avantages qu(ont acquis les anciens salariés ont été supprimé, donc pourquoi me faire chier a bosser à la rapt alors que je peut trouver un taff avec les mêmes avantages aussi bien payer ailleurs sans ces contrainte...

    C'est comme aussi le métier de prof, si c'est un métier si facile comme je le vois souvent sur le net, pourquoi personne ne veut faire ce métier...
    Moi je crois au marché de l'offre et de la demande, les métiers bien rémunéré et/ou avec beaucoup d'avantage ont beaucoup de demande et les métiers de merde sans avantage*sans salaire ont peu de demande.
    Pourquoi sinon on voit autant d'étudiant en fac de médecine ou de droit et pas postuler chez l'education national, ou à la sncf/rapt pour conduire des trains/métros.

  3. #123
    Membre chevronné Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Mai 2002
    Messages
    1 131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2002
    Messages : 1 131
    Points : 1 965
    Points
    1 965
    Par défaut
    calvaire
    Le 22/02/2023 à 11:27

    ...seul les plus mauvais reste.
    Pas fondamentalement !
    L’incertitude et la peur, de l’avenir, peut être un facteur d’immobilisme.
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  4. #124
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 649
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 649
    Points : 18 599
    Points
    18 599
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Pour une boite qui veut attirer des bon dev mais qui veut pas/ne peut pas augmenter les salaires, le full remote et/ou la semaine de 4 jours sont de très bonne alternative pour attirer les talents.
    Ça ne devrait pas fonctionner comme ça, plus il y a de télétravail mieux tu devrais être payé.
    Parce que les gens adaptés au télétravail sont beaucoup plus productif chez eux qu'au bureau.

    Certains de ceux qui aiment se rendre au bureau ne font que de la présence physique, quand tu travail depuis chez toi t'es obligé de produire quelque chose.

    Mais c'est vrai que le télétravail est tellement intéressant pour certains que si ils avaient le choix entre un poste avec beaucoup de télétravail et un poste sans télétravail mais un peu plus payé, ils choisiraient l'entreprise qui propose du télétravail et c'est normal, la qualité de vie est plus importante que le salaire.

    Le télétravail c'est top pour l'entreprise car plus de travail est réalisé, et c'est top pour le travailleur qui est efficace en télétravail.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    pourquoi personne ne veut faire ce métier...
    Je vois déjà 2 raisons :
    - les élèves
    - les parents d'élèves
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #125
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    Septembre 2011
    Messages
    749
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2011
    Messages : 749
    Points : 2 878
    Points
    2 878
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Je vois déjà 2 raisons :
    - les élèves
    - les parents d'élèves
    - les heures supplémentaires de préparations de cours ou d'interros / corrections de copies
    - le manque de respect de la part des parents et de la hiérarchie
    - la difficulté à obtenir des mutations dans une autre académie
    - le fait qu'un jeune prof est en général de la chair à canon
    - l'administratif

    Le télétravail c'est top pour l'entreprise car plus de travail est réalisé, et c'est top pour le travailleur qui est efficace en télétravail.
    Top pour le travailleur ? c'est une généralité, ça... sans compter que tlm n'a pas forcément l'installation pour faire du distanciel.

  6. #126
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 649
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 649
    Points : 18 599
    Points
    18 599
    Par défaut
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    - la difficulté à obtenir des mutations dans une autre académie
    Une façon d'avoir des points est d'être marié avec quelqu'un en CDI. (enfin à une époque ça fonctionnait comme ça)
    Il y en a qui commencent dans une zone d'enseignement prioritaire, ça ne doit pas être facile, mais en même temps quand t'as de l'ancienneté t'as pas envie de travailler dans cet endroit.

    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Top pour le travailleur ?
    Non, j'ai peut-être mal écrit ma phrase, c'est l'ensemble "le travailleur qui est efficace en télétravail".

    Je sais que le télétravail n'est pas fait pour tout le monde et je sais qu'il faut une installation spéciale. (je l'ai déjà répété 1000 fois c'est pour ça que là j'essayais une autre formulation)
    Par exemple si une famille vit dans un petit appartement parisien là ça ne doit pas être terrible. Parfois le bureau est plus confortable que la maison.
    Il y a des gens qui ont besoin qu'on les pousse pour faire quelque chose sinon ils ne glandent rien, ces gens-là préfèrent le bureau.
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #127
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 574
    Points
    3 574
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    C'est comme aussi le métier de prof, si c'est un métier si facile comme je le vois souvent sur le net, pourquoi personne ne veut faire ce métier...
    Le système scolaire m'a maltraité pourtant j'ai voulu être prof pendant une période.
    Pourquoi? Parce que transmettre sa passion et aider les jeunes à s'émanciper est le plus beau métier du monde.
    Mais j'ai renoncé.
    Pourquoi? Parce qu'être à la botte d'un système oppressif sans pouvoir y faire quoi que ce soit mène à une destination : le burn out ou le xanax.

    Le système scolaire est pourri, la plupart de ceux qui réussissent à y survivre y sont soit arrivé pourri aussi soit le sont devenu par survie (et je les plains).
    En plus d'être pourri il devient impossible à faire évoluer notamment défendu par ceux qu'il torture (les profs).

    J'ai été délégué de classe quelques années et représentant des élèves au comité disciplinaire de mon lycée.
    Ces moments étaient tellement violents qu'on m'autorisait une sortie (j'étais à l'internat) après ceux ci pour faire baisser la pression avec des parents d'élèves autour d'un coca.
    Combien de fois le gamins de 17 ans que j'étais a du se battre contre un système (direction, profs, certains parents, certains élèves) qui rejette tout ce qui n'est pas dans le moule.
    Et j'étais pas un héros, j'étais juste un débile fan de Marilyn Manson qui ne comprenait pourquoi on voulait virer un gars qui s'était fait chopper à fumer un joint tout seul planqué dans un coin invisible de la cour ou qui se retrouve à chialer et à engueuler ces gens qui commencent un comité avec une minute de silence pour un pote qu'ils ont poussé au suicide en restant sourd à ses appels au secours.

  8. #128
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 529
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 529
    Points : 199 209
    Points
    199 209
    Par défaut Le sénateur américain Bernie Sanders estime qu'il est temps de passer à la semaine de travail de 4 jours
    Le sénateur américain Bernie Sanders estime qu'il est temps de passer à la semaine de travail de 4 jours,
    mais cette idée est loin de faire l'unanimité parmi les travailleurs, évoquant entre autres le cas des personnes rémunérées à l'heure

    Le concept d'une semaine de travail de quatre jours s'est imposé de plus en plus au cours des dernières années, les entreprises et les chercheurs ayant franchi le pas pour réduire les heures sans réduire les salaires.

    Le progressiste du Vermont est intervenu dans le débat sur la semaine de travail de quatre jours sur Twitter, en écrivant : « Avec l'explosion de la technologie et l'augmentation de la productivité des travailleurs, il est temps de passer à une semaine de travail de quatre jours sans perte de salaire. Les travailleurs doivent bénéficier de la technologie , pas seulement les PDG d'entreprise ».

    Ces propos font suite aux conclusions de deux études : une étude menée au Royaume-Uni dont les résultats ont été publiés il y a quelques jours, et une étude plus modeste menée à l'international, dont les résultats ont été publiés en novembre par 4 Day Week Global, qui a participé à la coordination des deux études.

    Deux expériences sur six mois sur la semaine de quatre jours

    Une expérience internationale à moindre échelle

    L'expérience de novembre, qui a impliqué environ 30 entreprises et 1 000 employés dans plusieurs pays, a permis d'augmenter les revenus, de réduire l'absentéisme et les démissions et d'améliorer le bien-être des employés. Aucune des entreprises participantes n'envisageait de revenir à des semaines de travail de cinq jours après la fin du projet pilote.

    4 Day Week Global, une organisation à but non lucratif basée en Nouvelle-Zélande, a mené cette étude impliquant 33 entreprises participantes qui employaient 969 personnes basées aux États-Unis, en Australie, en Irlande, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande, qui ont adopté une semaine de travail de quatre jours dans un projet pilote qui a lui aussi duré sur une période de six mois. L'organisation a constaté que c'était un « succès retentissant sur pratiquement toutes les dimensions ».

    « Les entreprises sont extrêmement satisfaites de leurs performances, de leur productivité et de leur expérience globale, la quasi-totalité d'entre elles s'étant déjà engagées ou prévoyant de poursuivre l'horaire de la semaine de 4 jours », indique le rapport.

    « Les revenus ont augmenté au cours de la période test. Les jours de maladie et l'absentéisme sont en baisse », a-t-elle poursuivi. « Les entreprises embauchent. Les démissions ont légèrement diminué, un constat frappant lors de la 'Grande démission'. Les employés sont tout aussi enthousiastes. Et les impacts climatiques, bien que moins bien mesurés, sont également encourageants.*»

    Certaines entreprises américaines ont également commencé à tester l'idée. Un propriétaire de Chick-fil-A en Floride a lancé une semaine de travail de trois jours en novembre et il a reçu 400 candidatures pour une seule offre d'emploi en raison de la popularité d'une semaine de travail raccourcie.

    Une expérience à plus grande échelle côté britannique

    Le programme pilote britannique, quant à lui, a impliqué deux fois plus d'entreprises et près de trois fois plus d'employés que le projet pilote précédent et est le plus important du genre. Les avantages pour les participants se sont étendus au-delà du bureau et dans la vie personnelle des employés.

    Pour étudier l'impact de la réduction du temps de travail sur la productivité et le bien-être de leurs travailleurs, ainsi que l'impact sur l'environnement et l'égalité des sexes, les entreprises ont suivi le modèle 100:80:100 selon lequel les travailleurs reçoivent 100 % de leur salaire pour 80 % du temps de travail, ce, en échange d'un engagement à maintenir 100 % de leur productivité antérieure.

    Le programme veut se démarquer en aidant les entreprises à ne plus se contenter de mesurer le temps que les gens passent au travail, mais à se concentrer davantage sur les résultats obtenus. Il est géré par des chercheurs des universités de Cambridge, d'Oxford, du Boston College, ainsi que par les organisations à but non lucratif 4 Day Week Global, 4 Day Week UK Campaign et le groupe de réflexion britannique Autonomy. Il entendait recruter 30 entreprises britanniques lors de son lancement en juin. C'était sans compter sur toutes les entreprises qui ont montré leur intérêt.

    La recherche a examiné les données de deux parties : les données administratives des entreprises et les données d'enquête des employés. Pour les deux types de données, nous avons utilisé une méthodologie avant et après. Au cours de la phase préalable à l'essai, les entreprises ont rempli une enquête « d'intégration » avec des détails de base sur elles-mêmes et ont fourni six mois de données à utiliser comme comparaison avec les données correspondantes recueillies au cours de l'essai de six mois. Une fois l'essai commencé, les entreprises ont fourni des données mensuelles sur un petit ensemble de mesures communes (revenus, absentéisme, démissions et nouvelles embauches) ainsi que deux mesures personnalisées facultatives de leur choix. L'absence de productivité et d'autres mesures de performance dans l'ensemble commun s'explique par le fait que les organisations participant à l'essai varient considérablement en ce qui concerne les types de données qu'elles collectent dans le cours normal des activités commerciales. Sur les 61 organisations qui ont participé à l'essai, entre 44 et 51 ont fourni des données d'enquête pour l'analyse des performances dans ce rapport. L'équipe de recherche a également contacté les 61 organisations pour confirmer leur maintien, ou non, de la politique de la semaine de quatre jours.

    Les sondages auprès des employés ont été remplis à trois moments : immédiatement avant le début de l'essai (baseline), à mi-parcours de l'essai (midpoint) et à la fin de l'essai (endpoint).
    Des entreprises de tout le Royaume-Uni ont participé, avec environ 2 900 employés qui ont abandonné une journée de travail. Les organisations impliquées dans l'essai allaient des détaillants en ligne et des fournisseurs de services financiers aux studios d'animation et à un magasin local de fish and chips. Les autres secteurs représentés comprennent le conseil, le logement, l'informatique, les soins de la peau, le recrutement, l'hôtellerie, le marketing et les soins de santé.

    Voici comment les organisations qui ont participé se sont adaptées :

    Arrêt au cinquième jour

    L'entreprise arrête ses activités un jour supplémentaire par semaine. C'était un choix populaire dans les entreprises où la collaboration du personnel est plus importante que la couverture de cinq jours.

    Exemple : un studio de jeux vidéo a opté pour un arrêt au cinquième jour de la semaine, car il était important que le personnel soit présent en même temps pour la collaboration. Après avoir interrogé le personnel sur les préférences, le studio a décidé de suspendre le travail pour tout le monde le vendredi.

    L'alternance

    Le personnel prend des jours de congé en alternance : par exemple, le personnel peut être divisé en deux équipes, une équipe prenant le lundi comme jour de repos et l'autre le vendredi comme jour de repos. Ainsi, les bureaux ne seraient pas vides le vendredi. C'était un choix populaire dans les entreprises où une couverture de cinq jours était importante.

    Exemple : une agence de marketing numérique a organisé ses jours de congé en alternance à l'aide d'un système de « jumelage ». Les membres du personnel s'associent à un partenaire qui possède des connaissances et des compétences similaires. Les associés alternent leurs jours de repos, afin d'assurer une couverture de cinq jours des fonctions clefs.

    Décentralisé

    Différents départements fonctionnent selon des modèles de travail différents, ce qui peut entraîner un mélange des deux modèles ci-dessus. Cela peut également inclure d'autres dispositions, telles que certains membres du personnel travaillant l'équivalent de quatre jours sur cinq jours ouvrables plus courts. Un modèle décentralisé
    a été choisi dans des entreprises dont les services avaient des fonctions et des enjeux très contrastés.

    Exemple : une association de logement comprenait des départements spécialisés dans tous les domaines, de l'administration à la sensibilisation de la communauté et à la réparation des bâtiments. Chaque département a été invité à prendre l'initiative de concevoir un modèle de semaine de quatre jours adapté à ses propres besoins.

    Annualisé

    Le personnel travaille une semaine de travail moyenne de 32 heures, calculée sur le barème d'une année.

    Exemple : un restaurant dont l'activité est fortement saisonnière a choisi de piloter une semaine annualisée de quatre jours, avec des heures d'ouverture plus longues en été compensées par des heures d'ouverture plus courtes en hiver.

    Conditionnelle

    Le droit du personnel à la semaine de quatre jours est lié à un suivi continu des performances. Les cadres supérieurs de l'entreprise peuvent décider de suspendre temporairement la semaine de quatre jours pour certains services ou individus, s'il est prouvé que le personnel n'atteint pas les objectifs de performance convenus. Cela peut conduire à des situations inégales où certains membres du personnel/services continuent de travailler cinq jours sur des périodes de temps.

    Exemple : une entreprise adoptant un modèle décentralisé exigeait que chaque département s'accorde sur un ensemble d'indicateurs de performance clefs à respecter, afin de conserver une semaine de quatre jours. Cela signifiait que certains départements et individus sont entrés dans le projet pilote plus tard que d'autres, et certains ont été suspendus de la semaine de quatre jours pendant la période pilote de 6 mois.

    Ce n'est pas la première fois qu'une semaine de travail de quatre jours attire l'attention des législateurs

    Le caucus progressiste du Congrès américain a précédemment approuvé la 32-Hour Workweek Ac (littéralement la « loi sur la semaine de travail de 32 heures »), la présidente du caucus Pramila Jayapal déclarant dans un communiqué à l'époque que « c'était dans le temps que nous placions les gens et les communautés au-dessus des entreprises et de leurs profits – en donnant finalement la priorité à la santé, au bien-être et à la dignité humaine fondamentale de la classe ouvrière plutôt qu'aux résultats financiers de leurs employeurs ».

    Le représentant Mark Takano, un démocrate de Californie, a proposé cette législation. Il avait précédemment déclaré qu'une semaine de travail de 32 heures, qui deviendrait la nouvelle norme dans le cadre de sa proposition, aiderait les Américains à élaborer la nouvelle norme de travail qu'ils exigent.

    « Je pense qu'il y a eu une grande prise de conscience parmi beaucoup d'Américains, ils réalisent notamment à quel point ils travaillent dur et qu'ils veulent quitter les emplois dans lesquels ils travaillent », a déclaré Takano. « Donc, une semaine de travail de quatre jours est quelque chose qui relie beaucoup d'Américains ».

    Des expérimentations qui se multiplient en Europe et dans le monde

    Les expérimentations de la semaine de quatre jours se sont multipliées récemment en Europe, mais aussi aux États-Unis et au Canada ou encore en Australie et en Nouvelle-Zélande.

    En Espagne, le gouvernement espagnol a par exemple lancé fin 2022 un programme pilote destiné à aider les PME du secteur industriel à réduire le temps de travail hebdomadaire de leurs salariés sans baisser leurs salaires, dans le but de stimuler la productivité. Ce projet sera testé durant deux ans dans des entreprises souhaitant tester des réformes d'organisation susceptibles de « générer une hausse de productivité qui compense les surcoûts salariaux ». Les entreprises intéressées devront s'engager à réduire d'au moins 10 % le temps de travail hebdomadaire de leurs salariés, sur une période de deux ans. Cette mesure devra toucher au minimum 25 % de leurs employés.

    En France, le service public pourrait montrer l'exemple même si les débuts sont timides. Fin janvier, Gabriel Attal, ministre délégué aux Comptes publics, annonçait que les agents de l'Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf) de Picardie pourraient tester pendant un an la semaine de 36 heures en quatre jours, une expérimentation sur le bien-être au travail.
    close

    « Globalement, les Français sont favorables à plus de libertés dans leur organisation, même si tous n'ont pas envie de cumuler 35 heures sur quatre jours », déclarait alors Gabriel Attal au quotidien L'Opinion. « Je crois que beaucoup de Français aspirent aujourd'hui à travailler différemment », a estimé Gabriel Attal. « La semaine de 35 heures en quatre jours, que 10.000 Français expérimentent déjà dans des secteurs économiques très variés comme le recyclage industriel ou l'informatique, cela peut être moins de temps passé dans les transports, moins de stress, et finalement, plus de bien-être au travail ».

    Toutefois, la semaine de travail de 4 jours ne fait pas l'unanimité

    En réponse à la déclaration sur Twitter de Bernie Sanders, un utilisateur a proposé de laisser les entreprises décider de ce qui est meilleur pour elles.

    Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».

    Un autre a ironisé : « Allez-vous payer les deux autres jours de votre vente de livres*? mdr »

    Nom : payer.png
Affichages : 2023
Taille : 12,2 Ko

    « Cela peut être adaptable dans de petits secteurs de l'économie, mais je travaille dans l'industrie alimentaire et vous ne mangerez pas très bien si nous ne travaillons que quatre jours par semaine ».

    Un autre rappelle que le passage à la semaine de 4 jours « ne profitera toujours qu'à certains travailleurs, pas à tout le monde, en particulier aux travailleurs sociaux non rémunérés ».

    « Sénateur Sanders, je suis tout à fait pour la semaine de travail de 4 jours, mais comment faites-vous pour que cela fonctionne pour les personnes qui travaillent à l'heure*? Obligez-vous les entreprises à faire le calcul et à augmenter leurs salaires horaires pour les personnes travaillant 40 heures par semaine ou plus d'une heure à la fois*? Alors, comment cela s'applique-t-il aux heures supplémentaires ? »

    Source : Bernie Sanders

    Et vous ?

    Comprenez-vous les critiques de cette proposition ?
    Que pensez-vous, de façon générale, de la semaine de quatre jours ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #129
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 649
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 649
    Points : 18 599
    Points
    18 599
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».
    Il y a des entreprises qui sont ouvertes tous les jours alors qu'aucun employé ne vient tous les jours…
    Ça rappelle un peu le projet des 35h, l'objectif c'était d'inciter les entreprises à créer des emplois.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous, de façon générale, de la semaine de quatre jours ?
    Ce serait top pour les travailleurs, mais peut-être pas pour certains patrons.
    Quand on est ingénieur on peut faire plus de travail en 4j qu'en 5, là il n'y a pas de problème, les patrons n'ont rien à dire.

    En revanche pour le gars qui est opérateur de caisse en grande surface ou pour la fille qui est opératrice à l'usine, là ça ne fonctionne pas pour le patron.
    Les opérateurs méritent des salaires beaucoup plus conséquents, ils font des métiers extremement difficile et ils touchent des salaires trop faible.
    Il y a des gens qui bossent dans la même grande surface depuis 20 ans et qui ne touchent pas beaucoup plus que le SMIC. (ils gagnent plus que moi, mais quand même)

    ====
    Je ne crois pas que la semaine de 4 jours va se développer, je pense plutôt que beaucoup de gens vont perdre leur emploi et ne pas en retrouver.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #130
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    learn this here now
    Inscrit en
    Janvier 2023
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Aude (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : learn this here now
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2023
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1
    Par défaut
    ооо

  11. #131
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Lead dév - Architecte
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    6 691
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lead dév - Architecte
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 6 691
    Points : 20 227
    Points
    20 227
    Par défaut
    Perso semaine de 4 jours sans réduction du temps de travail c'est mort. je me vois pas faire des journées de 10 à 12h de travail , je serais incapable d'être productif sur une aussi longue période de façon régulière.
    Semaine de 4 jours sans augmenter les journées et sans pertes de salaire , là je dit oui (qui dirait non ) mais j'ai du mal à voir comment un employeur peu réellement s'y retrouver.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les opérateurs méritent des salaires beaucoup plus conséquents, ils font des métiers extremement difficile et ils touchent des salaires trop faible.
    Il y a des gens qui bossent dans la même grande surface depuis 20 ans et qui ne touchent pas beaucoup plus que le SMIC. (ils gagnent plus que moi, mais quand même)
    Les salaires sont rarement indexée sur la pénibilité. Ce qui conditionne ton niveau de salaire c'est globalement la richesse que tu produit et le niveau de compétence nécessaire.
    Un ou une opérateur de caisse , ne nécessite pas de compétence particulière et ne créer pas de richesse. De facto on essai de maintenir leur salaire le plus bas possible et si possible on les remplace par des caisses automatique qui ne tombe pas malade.

    On est tous d'accord pour dire qu'il ont des métiers pas facile et qu'il mériterait plus , mais combien sont prêt à payer leur course 30% plus cher pour offrir un meilleur salaire ? Pas bcp à mon avis.

    Note , ca fait des années que je te vois te plaindre de ton salaire de misère , pourquoi ne pas aller voir ailleurs , c'est pas les offres qui manque pour les dev
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  12. #132
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 649
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 649
    Points : 18 599
    Points
    18 599
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Un ou une opérateur de caisse , ne nécessite pas de compétence particulière et ne créer pas de richesse.
    Je ne suis absolument pas d'accord.
    Dans ces métiers c'est "rendement et productivité à fond", tout est optimisé pour produire le plus.
    Ces gens rapportent énormément d'argent à leur entreprise et se fond exploiter.

    Heureusement qu'il existe la Suisse et des gens qui bossent à l'usine ou à la Migros et qui gagnent plus de 4 000€ net.

    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    mais combien sont prêt à payer leur course 30% plus cher pour offrir un meilleur salaire ?
    Les prix ne sont pas obligé d'augmenter, il faudrait juste mieux redistribuer le bénéfice. Il y a des parasites dans la ligne.

    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    c'est pas les offres qui manque pour les dev
    - Dans ma zone géographique il n'y a aucune offre et je n'ai pas envie d'être mobile.
    - Je trouve ça marrant de se plaindre toute sa vie de son salaire (je préfère presque ça à avoir un gros salaire quelque part, et c'est toujours beaucoup mieux qu'être au RSA)
    - J'ai la flemme de chercher sérieusement, à chaque fois je trouve des offres de prestation donc ça fait chier
    - C'est chaud de trouver un job quand on a 3 mois de préavis
    - J'ai des avantages dans mon job
    - Mon salaire deviendra peut-être descend dans le futur, les dernières augmentations étaient meilleures
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #133
    Membre éprouvé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    Juin 2007
    Messages
    934
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2007
    Messages : 934
    Points : 1 274
    Points
    1 274
    Par défaut
    La semaine de 4 jours, c'est bien

    Mais pour que ça fonctionne, il faut mieux répartir les richesses, que le travail paie plus que le capital

    Ca ressemble à un méchant discours d'extrême gauche mais c'est malheureusement vrai

    A la fin des 30 glorieuses, il y a eu une cassure, très bien mise en évidence par les graphiques ci-dessous :

    Productivité du travail, rémunération moyenne et rémunération d’un salarié d’exécution aux Etats-Unis (en indices, base 100 en 1948) :

    Nom : salaires_productivite.png
Affichages : 5846
Taille : 15,6 Ko

    Le PIB en France par habitant :

    Nom : 12-pib-france-par-habitant-depuis-1950.jpg
Affichages : 5895
Taille : 134,1 Ko

    Evolution du pouvoir d'achat en France correspondant au salaire moyen :

    Nom : Salaire_moyen_france.jpg
Affichages : 5818
Taille : 42,0 Ko

    Donc dans notre histoire, l'économie a continué a prospérer mais cela a beaucoup moins bénéficié aux salariés.
    Les salaires n'ont pas suivit l'économie.
    C'est aussi pour cela que l'immobilier est devenu si cher par rapport aux revenus.

    On voit clairement la différente entre la génération de mes parents (68 ans), la mienne (42 ans) et les jeunes (25 ans)
    Mes parents s'en sortent mieux que moi, sans diplômes, avec un seul salaire dans la famille (mère au foyer) ils ont fait partie de la classe moyenne et sont propriétaire d'une grande maison. Pour avoir le même niveau de vie que mes parents, il faut aujourd'hui deux salaires dans une famille, dont un salaire de cadre voire deux.
    Et ma génération m'en sort mieux que les jeunes.

    Les 35 heures ? C'est théorique ! Beaucoup d'entreprise y échappent...
    En pratique, je suis cadre forfait jour, sans limite horaire, je travail trop, et bien sûr payé au minimum de la convention collective
    Les non-cadres ont un contrat forfait heure à la con (au delà des 35h) avec en plus une clause qui déduit 1,5h de temps de trajet par jour pour aller chez clients
    Tout le monde ramène du travail à la maison avec l'ordinateur portable, non payé bien sûr...
    L'arnaque c'est que les gens travaillent plus que 35 h mais sont payés 35 h.

    La mentalité de ne pas augmenter les salaires malgré les profits est durablement ancrée
    Dans mon entreprise, très rentable malgré les crises (rentabilité à deux chiffres), même après un dur mouvement social, on a obtenu une augmentation de 4% des salaires pour 2022 et 2023 (donc très inférieure à l'inflation), alors que l'entreprise est rentable notamment parce qu'elle a fortement augmenté ses prix.
    Normalement, les salaires doivent augmenter d'un montant supérieur à l'inflation + l'effet de Noria.
    Ici, le pouvoir d'achat des salarié a baissé !

    Cet "effet de Noria" est expliqué ci-dessous

    Nom : EFFET_NORIA.png
Affichages : 5892
Taille : 445,7 Ko

    Bref on se fait vraiment avoir... le travail ne paie plus

    Il faut rééquilibrer les choses. Mieux payer les salariés (comme c'était le cas avant) permettrait :
    - soit d'augmenter fortement les salaires
    - soit de travailler 4 jours par semaine (et pas plus que 8 heures par jour) en ne baissant pas les salaires, voire même en les augmentant un petit peu


    Ce n'est pas utopique. Il faut reprendre l'argent aux financiers, ils se sont vraiment trop goinfrés.
    C'était pareil du temps de la monarchie en France, avec la noblesse et le clergé qui se goinfraient...

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  14. #134
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 449
    Points : 5 698
    Points
    5 698
    Par défaut
    electroremy: ou alors 2 autres possibilités:

    être à son compte: ca rapporte (beaucoup) plus. Une amie orthoptiste en salaria gagnat 1800€ net d'impot, elle sait mise à son compte depuis 4ans, elle gagne 4200€/mois net de tout impots.
    en info c'est pareil, en indé on peut atteindre 4000-5000€/mois net de tous impots.

    D’ailleurs suffit de voir le tjm que gagne la ssii sur notre dos. 400-500€/jour facile.
    Moi en SSII je faisait pas des missions courte, au contraire meme j'y restait des années et c'est moi meme qui me barrait (changement de boite pour un meilleur salaire).
    Donc si une boite peut aligner 450€/jours (c'est pas elevé) pour un presta embauché à vie, ca fait un salaire à l'année: 450* (253 jours ouvrés - 25 de congé - 15 de rtt) = 95000€ de salaire brut employeur par ans.

    voile donc ce que devrait être payé un ingénieur en france, d’après l'ursaff ca fait 72645*€ en brut et donc 4000€ net de tous impôts.
    Hors tres peu de dev on ce salaire la en france, pourtant quand on devient indépendant on gagne ce salaire facile...


    Donc morale de l'histoire: oui être (en france) salarié ne rapporte pas d'argent.

    Le mieux je dirais pour les gens mal payé comme Ryu2000, c'est d'en faire le moins possible en entreprise (apres tous la qualité et l’investissement d'un salarié doit correspondre a son salaire) et de consacrer le reste de son temps à d'autres activité pour compenser: 2ieme emploi, construire sa propre maison, fairte du jardin...etc.

    Moi j'ai fabriqué ma propre maison, j'ai eu juste à acheter le terrain et a payer une boite pour me faire les fondations et je profite du télétravail pour cultiver mon jardin.

    Et oui pour mes parents, ma mère était femme au foyer, mon père bossait, donc 1 salaire, pourtant grosse baraque à la campagne avec un immense terrain et on a jamais manqué de rien du tous.
    Il a même pas fait de crédit à la banque pour sa maison et le terrain, tous payé cash.

    Les parents du mari de ma sœur, 1 était cheminot et sa femme prof d'anglais, ils avait acheté 2 petit studio à Paris il y'a 50ans que dal aujourd'hui ils sont millionnaires si ils les vendent, et se font tous les mois une belle rente avec la location.

    Bref c'est tres bien pour eux, je suis pas jaloux, mais je suis juste dépité de voir que nos vieux ont pu s'offrir d'énorme maison sans faire de credit et bien vivre avec juste 1 salaire. Aujourd'hui c'est la galère avec 2 salaire et faut s'endeter sur 20ans minimum pour acheter un petit appart en ville. Une maison vers chez moi c'est 500-600k.

    et perso je suis très chanceux, mon père qui s'y connait dans le batiment m'a bien aidé a faire la mienne et j'ai acheté le terrain pas encore trop cher (comparé a aujourd'hui)
    et le must have: je suis pas célibataire.

    Aujourd’hui être célibataire c'est pas juste être dans la solitude/pas avoir de sex: c'est aussi et surtout une véritable ruine financière.

    et de mon coté je paie rien de superficiel, aucun abonnement (netflix,..), je pirate tous. Je fais quasi aucune sortie (resto (me cuisine est meilleur), cinéma (je pirate)...), je pars en vacances l'été et on fait des randos (donc on paie le gasoil)
    j'ai juste 1 mobile (10€/mois), l'adsl (20€/mois), 1 voitures pour 2 que je répare moi même (assurance de 500€/ans), l'assurance de la maison (250€/ans), l'eau + électricité que j'ai réduit drastiquement ces derniers années (récupération de l'eau de pluie pour la vaiselle et le lave linge et toieltte seche) et j'ai 6 panneaux photovoltaïques (monter moi même) pour alimenter la plupart de mes appareils.

    bref, même en optimisant au max les dépenses, l'inflation je la vois, j’épargne moins qu'avant (la nourriture surtout a bien augmenté).
    je pleins les pauvres, je sais pas comment ils font pour accepter ces conditions de vie.

  15. #135
    Membre éprouvé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    Juin 2007
    Messages
    934
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2007
    Messages : 934
    Points : 1 274
    Points
    1 274
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    être à son compte: ca rapporte (beaucoup) plus.
    Oui MAIS à condition de ne pas se faire exploiter par ses donneurs d'ordre...

    Beaucoup d'auto-entrepreneurs sont en fait des salariés déguisés avec un salaire pas très élevé et aucune protection sociale

    Le cas emblématique c'est Uber, mais aussi les journalistes pigistes ou encore les graphistes à qui on demande d'être auto-entrepreneurs

    Il y a une variante plus subtile : je vois aussi pas mal de PME qui ne travaillent que pour un nombre très réduit voire un seul donneur d'ordre, c'est presque une "fausse" PME, une activité a été externalisée dans une PME dont les salariés n'ont pas les avantages de ceux des donneurs d'ordre.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Et oui pour mes parents, ma mère était femme au foyer, mon père bossait, donc 1 salaire, pourtant grosse baraque à la campagne avec un immense terrain et on a jamais manqué de rien du tous.
    Il a même pas fait de crédit à la banque pour sa maison et le terrain, tous payé cash.

    Les parents du mari de ma sœur, 1 était cheminot et sa femme prof d'anglais, ils avait acheté 2 petit studio à Paris il y'a 50ans que dal aujourd'hui ils sont millionnaires si ils les vendent, et se font tous les mois une belle rente avec la location.

    Bref c'est tres bien pour eux, je suis pas jaloux, mais je suis juste dépité de voir que nos vieux ont pu s'offrir d'énorme maison sans faire de credit et bien vivre avec juste 1 salaire. Aujourd'hui c'est la galère avec 2 salaire et faut s'endeter sur 20ans minimum pour acheter un petit appart en ville. Une maison vers chez moi c'est 500-600k.
    C'est clair il y a une ENORME injustice entre génération.

    Il faut aussi parler des retraites : mon père est partir à la retraite à 53 ans (régime spécial), et sa retraite a été calculée sur ses dix derniers mois de salaire.

    Ma génération :
    - on va cotiser beaucoup
    - on va cotiser longtemps
    - on aura une retraite très faible, il faut en plus qu'on mette de l'argent de coté
    La "solidarité entre générations" mon œil !
    J'ai du mal au cœur en voyant dans les manifestations contre la réforme des retraites des jeunes, des étudiants, des lycéens. Ce sont les dindons de la farce, car ils se font avoir par la réforme mais aussi il se feront avoir même si le mouvement social réussi à faire plier le gouvernement...

    Les rythmes de travail se sont intensifiés, la génération de mes parents n'a pas connu le même stress que nous.

    Autre aspect des choses : ma génération a du faire des études (bac+5 pour moi, ingénieur) mais pour avoir des salaires qui sont équivalent à ce que pouvaient avoir nos parents juste avec le bac. Et qui dit études longues dit partir en retraite plus tard, pour moi c'est la retraite à 67 ans à condition bien sûr que les futures réformes n'augmentent pas encore la durée de cotisation.

    S'agissant de la pénibilité, en tant qu'ingénieur je suis expert "sur le terrain", donc :
    - beaucoup de km en voiture
    - travail en chaussures de sécurité, casque, harnais
    - travail en hauteur sur échelles
    - parfois travail de nuit
    - station debout prolongée
    - exposition aux poussières, parfois amiante, rayons ionisants...

    Ne parlons pas du temps de travail : bac+5 ingénieur = cadre forfait jour, pas de limite horaire.

    43 ans de cotisation en forfait jour c'est pas tout à fait pareil que 43 ans de cotisation à 39h puis 35h par semaine...

    Et puis bien sûr il y a la crise environnementale
    La génération de mes parents et de mes grands parent a pu voyager.
    Il va être question de limiter voir d'interdire les voyages en avion...

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Aujourd’hui être célibataire c'est pas juste être dans la solitude/pas avoir de sex: c'est aussi et surtout une véritable ruine financière.
    Alors là entièrement d'accord !

    Je suis aussi célibataire sans enfants.

    Célibataire on paye tout au prix fort, alors que les familles bénéficient de réductions, d'aides sociales, de dispositifs d'aides en toutes sortes...

    Et comme on est célibataire on est prioritaire sur rien, notamment les congès, les déplacements... "ah mais toi tu peux tu n'as pas d'enfants"
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  16. #136
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Collégien
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    549
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Afghanistan

    Informations professionnelles :
    Activité : Collégien

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 549
    Points : 1 430
    Points
    1 430
    Par défaut
    A la fin des 30 glorieuses, il y a eu une cassure, très bien mise en évidence par les graphiques ci-dessous :

  17. #137
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Lead dév - Architecte
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    6 691
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lead dév - Architecte
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 6 691
    Points : 20 227
    Points
    20 227
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    electroremy: ou alors 2 autres possibilités:

    être à son compte: ca rapporte (beaucoup) plus. Une amie orthoptiste en salaria gagnat 1800€ net d'impot, elle sait mise à son compte depuis 4ans, elle gagne 4200€/mois net de tout impots.
    en info c'est pareil, en indé on peut atteindre 4000-5000€/mois net de tous impots.
    Quand tu es salarié c'est ton patron qui prend les "risques" , c'est donc évidemment normal qu'il ne te donne pas tout ce que tu produits. De plus tu participes au bien commun (infrastructure, matériel, mutuelle, etc...)

    En indépendant tu travail pour ta gueule et tu assumes tous les risques.

    En freelance je pourrais probablement gagner 2x ce que je gagne aujourd'hui mais a quel prix ?
    Je compte plus les heures , faut faire de la compta , de la prospection commerciale. Perso mon petit confort de salarié me va très bien 😅
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  18. #138
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 449
    Points : 5 698
    Points
    5 698
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Quand tu es salarié c'est ton patron qui prend les "risques" , c'est donc évidemment normal qu'il ne te donne pas tout ce que tu produits. De plus tu participes au bien commun (infrastructure, matériel, mutuelle, etc...)

    En indépendant tu travail pour ta gueule et tu assumes tous les risques.

    En freelance je pourrais probablement gagner 2x ce que je gagne aujourd'hui mais a quel prix ?
    Je compte plus les heures , faut faire de la compta , de la prospection commerciale. Perso mon petit confort de salarié me va très bien 😅
    oui, c'est aussi pour ça que je suis salarié.
    c'est pas le propos, il est normal qu'un freelance gagne plus, pour compenser la risque du marché.

    je ne comprends pas par contre ta ligne:
    "De plus tu participes au bien commun (infrastructure, matériel, mutuelle, etc...)"
    Je paie en tant que salarié ma mutuelle (avec une ristourne oui) en freelance tu paie ta mutuelle pleint pots.
    pour l'infra et le matériel c'est pas vraiment le cas, en informatique souvent le client veut que tu vienne sur son site et te prête son pc (pourrie souvent...), donc 0 cout.

    le seul cout qu'a un freelance en informatique c'est l'achat d'un pc portable à 1000-2000€, très vite amortie.
    et en compensation il peut faire passer ca et ces charges (internet, électricité) en charge pro. C'est un peut le but d'ailleurs en freelance, faire passer un max de truc en frais.
    pour la compta, tous les freelance que je connais, paie un service compta 100€/mois un peu près.


    mais bref, ce que je voulais surtout dire dans mon propos, c'est que comme l'a dit electroremy, la travail ne paie plus et le capital s'accumule chez une minorité de personne.
    il est la le problème.

    il y'a 50ans avec un salaire classe moyenne une famille (2 parents + 2-3 enfants) pouvait s'acheter une maison facilement, ce n'es plus le cas aujourd'hui, loin de la d'ailleurs.

    que mon patron gagne plus ne me pose pas de problème, mais je trouve juste pas normal que certains accumule un empire immobilier ou que mon pdg de ma boite du cac40 gagne 100 fois mon salaire (qui ne prends absolument aucun risque, meme si il coule la boite il partira avec x millions de prime et trouvera une place doré ailleur)

    et pendant ce temps un couple sans enfant ou chacun travail est condané a etre locaaire toute leurs vie (cas typique d'un couple au smic)

  19. #139
    Membre éprouvé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    Juin 2007
    Messages
    934
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2007
    Messages : 934
    Points : 1 274
    Points
    1 274
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Quand tu es salarié c'est ton patron qui prend les "risques" , c'est donc évidemment normal qu'il ne te donne pas tout ce que tu produits.
    Phrases que l'on entend très (trop) souvent, mais en pratique, pour moi et mes collègues, ce n'est pas le cas

    Nous sommes experts, c'est nous qui signons les rapports, si une expertise est mauvaise et/ou qu'il y a un accident sur un produit que nous avons certifié, c'est l'auteur du rapport qui voit sa responsabilité engagée. Certes, l'entreprise aura aussi une amende, mais l'auteur du rapport - le salarié donc - aura non seulement une grosse amende relativement à ses revenus mais dans certains cas de la prison ferme

    Parfois c'est injuste.
    Un collègue avait vérifié la sécurité d'une installation de télécommunications. Tout est OK, conforme.
    Un technicien de France Telecom était venu travailler dessus ensuite. Il allait repartir à la fin de sa journée mais c'est rendu compte qu'il avait oublié de faire un tout petit truc. Il est donc remonté au sommet du pylône mais sans ses EPI, sans son harnais antichute "pas le temps, pas la peine". Il a fait une chute mortelle de 30 mètres de haut. Mon collègue n'était pour rien dans l'accident, mais il a quand même écopé, à titre individuel, de 50.000€ d'amende et 6 mois de prison avec sursis ! Je ne me souvient plus de ce qu'a eu l'entreprise mais c'était totalement indolore pour elle.

    De plus, nos missions d'expertises, pour le bâtiment et l'industrie, sont dangereuses pour nous même : gros trajets routier, travail sous tension, amiante, travail en zone contrôlée radioactive, travail en hauteur... Mes collègues et moi avons régulièrement des accidents, parfois mortels, et à chaque fois, "c'est de notre faute" car on n'a pas repsecté les consignes de sécurité dont certaines sont irréalistes.
    Par exemple : il faut tenir la rampe quand on monte un escalier, alors qu'on a une vingtaine de valises (appareils de mesure) à monter au dernier étage sans ascenseur, et qu'en plus la mission est "mal vendue" donc qu'on a pas assez de temps (bonjour les conditions de travail...)

    On a aussi beaucoup de maladies professionnelles.
    Il y a souvent des licenciement pour inaptitude (alors que c'est l'entreprise qui a "usée" les salariés)
    L'emploi des séniors c'est une blague : beaucoup de gens partent entre 45 et 50 ans, ils ne tiennent plus face aux conditions de travail physiques.
    Il y aussi beaucoup de souffrance et d'épuisement moral : le poids des responsabilités, l'autonomie dont nous disposons et la surcharge de travail engendre des burn out et pour avoir dû m'occuper de salariés concernés je vous jure que ce n'est pas du vent. On a eu un suicide à la fin de l'an dernier
    Je pense que la réforme des retraites sera à fiasco à cause de ça : beaucoup de salariés seront en invalidité avant leur âge de départ

    Quand les gens me voient ils me disent "vous vous faites du sport" ou "de la muscu" mais non pas du tout. Je suis juste debout une grande partie de la journée, beaucoup de marche et de port de charges (alors que je suis ingénieur)

    Mon entreprise est tellement grosse que les dirigeants ne prennent aucun risque.
    D'ailleurs ce sont des dirigeants... salariés
    Eux ils sont dans des bureaux au siège social, ils ne vont jamais sur le terrain, ils ne signent jamais aucun rapport, et ils ont de très gros salaires (ils gagnent en un an plusieurs fois que ce qu'un ingénieur gagnera dans toute sa vie)

    Peut-être qu'il peut y avoir une responsabilité plus ou moins importante sur les patrons de PME, mais là encore, ça dépend de l'activité de la PME en question

    Je pense avoir, en tant que salarié et expert, beaucoup plus de responsabilité que les patrons de PME dans le domaine du web

    Bref tous ces discours sur les "premiers de cordées", ainsi que "les salariés en France sont des privilégiés et ne travaillent pas assez" me semblent assez éloignés de la réalité
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  20. #140
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    Mai 2006
    Messages
    351
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Mai 2006
    Messages : 351
    Points : 1 452
    Points
    1 452
    Par défaut
    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Quand les gens me voient ils me disent "vous vous faites du sport" ou "de la muscu" mais non pas du tout. Je suis juste debout une grande partie de la journée, beaucoup de marche et de port de charges (alors que je suis ingénieur)
    Pourquoi tu n'utilises pas ton exosquelette comme tous les employés du bâtiment français (source un sénateur, mais je sais plus lequel) ?

Discussions similaires

  1. Les travailleurs sont-ils plus productifs lorsqu’ils travaillent plus de 40 heures par semaine ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 84
    Dernier message: 12/10/2018, 14h03
  2. Réponses: 15
    Dernier message: 03/11/2015, 13h16
  3. Réponses: 83
    Dernier message: 15/02/2011, 12h43
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 28/01/2011, 18h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo