Pouvez-vous éviter de voir les publicités ciblées de Facebook ? Votre emplacement est toujours suivi
Malgré la désactivation du suivi de position

Est-il possible encore d’être connecté à Internet et de ne pas voir des publicités géolocalisées des annonceurs Web en l’occurrence celles que Facebook permet à ses partenaires de nous envoyer ? Sans doute, la réponse c’est désormais non, à moins de ne pas utiliser Facebook ou de ne l’avoir jamais utilisé auparavant, ou encore de ne jamais s’enregistrer sur les plateformes Web. J’espère que ces mesures ne sont pas déjà contournées. Une chose est sûr, la simple désactivation de l'accès à son emplacement par Facebook de toutes les manières qui existent, y compris la désactivation de l'historique des positions dans l'application Facebook et l’interdiction de l’application d’obtenir les nouvelles positions, n’arrêterait plus les pouvoirs de diffusion des publicités ciblées du géant des réseaux sociaux, a rapporté Gizmodo dans un article publié mardi.

Déjà en octobre, Bloomerg a révélé que le suivi publicitaire relatif à une application ne se limiterait plus au cadre où l’application est installée sur le périphérique de l’utilisateur sous iOS et Android. Le tracking continuerait même lorsque l’utilisateur désinstalle l’application. Selon Bloomberg, cela serait l’œuvre des développeurs qui ont trouvé des moyens de retrouver les utilisateurs ayant désinstallé récemment un logiciel donné en jouant sur iOS et Android pour continuer à diffuser des annonces pour le compte de l’entreprise dont le logiciel a été désinstallé, à l’aide des outils de suivi de désinstallation.

La diffusion des publicités ciblées se ferait aussi en utilisant les données que nous donnons à Facebook et les autres plateformes Web, telles que le numéro de téléphone et les adresses mail, pour améliorer la sécurité et la confidentialité. En septembre dernier, Gizmodo a publié les résultats des travaux d’un groupe de chercheurs universitaires. Selon le rapport, Facebook permet aux annonceurs de télécharger une liste de numéros de téléphone ou d'adresses électroniques des utilisateurs qu'il a sur son site Web, par lesquels ces derniers peuvent suivre les utilisateurs de façon précise avec des annonces en les mettant sur les comptes associés aux contacts téléchargés.

Nom : Suivi.png
Affichages : 1261
Taille : 69,9 Ko

Selon une nouvelle publication de Gizmodo, la situation ne s’améliore pas dans le sens de la confidentialité avec Facebook dans un contexte où le réseau social perd de sa crédibilité en matière de la gestion des données utilisateur, et où il est sévèrement critiqué par non seulement, ses utilisateurs, mais aussi, les institutions de régulation du numérique ainsi que par des groupes de défense de protection de la vie privée.

Un dernier témoignage rapporté par Gizmodo concerne Aleksandra Korolova, une personne qui a déjà reçu une prime de bug de Facebook pour ses travaux sur les atteintes à la vie privée résultant de la publicité sur Facebook. Elle et Irfan Faizullabhoy, son coauteur, ont analysé la violation que pouvait représenter d’abord l’utilisation de l’emplacement pour recueillir des données sur les goûts, les revenus estimés et les intérêts d'un individu mais aussi comment l'emplacement peut aussi, comme actuellement, être utilisée pour cibler des annonces sur seulement une seule maison ou un bâtiment.

Selon Gizmodo, Korolova a désactivé l'historique des positions dans l'application Facebook et a configuré son iPhone selon son souhait à savoir que l'application Facebook n’obtienne plus jamais sa position. Elle avait décidé également de ne plus « s'enregistrer » dans des lieux et de ne plus répertorier sa ville actuelle dans son profil. Malgré ces précautions, Korolova voit toujours des publicisés géolocalisées destinées spécifiquement aux habitants de son lieu d’habitation, son lieux de travail et même lorsqu’elle a été en voyage, elle a vu les publicités destinées aux habitants de sa destination.

Contre sa volonté manifestée par la désactivation de l’ensemble des options de suivi, le géant des réseaux sociaux pouvait toujours la faire suivre. Pourtant, ces différentes opérations sont des conseils que la plupart des spécialistes donne afin de se protéger du tracking de Facebook. BuzeFeed News a suggéré ces mêmes recommandations récemment pour limiter les données de localisation que l’utilisateur fournit à Facebook. BuzzFeed News a même exhorte à s’abstenir d'ajouter son emplacement aux publications ou de s’enregistrer sur les sites Web des entreprises.

Selon Gizmodo, Korolova pensait que Facebook devait obtenir ses informations de localisation des adresses IP à partir desquelles elle se connectait. En effet, Facebook collecte ces adresses pour des raisons de sécurité. C’est ainsi que, même en suivant les recommandations précédemment citées, Facebook a toujours accès aux données de localisation de l’utilisateur en consultant le réseau wifi qu’il utilise ou son adresse IP.

Interrogé sur la question, Facebook a confirmé l’utilisation des adresses IP pour localiser les utilisateurs et que c’était tout à fait une chose normale. Il a dit également que ses utilisateurs devraient le savoir car ses divers sites Web en parlent.

« Nous utilisons les informations IP et d’autres informations telles que les enregistrements et la ville actuelle de votre profil. Nous expliquons cela aux gens... »

« Facebook n'utilise pas les données WiFi pour déterminer votre position pour les annonces si les services de localisation sont désactivés », a déclaré un porte-parole de Facebook par courrier électronique. « Nous utilisons les informations IP et d’autres informations telles que les enregistrements et la ville actuelle de votre profil. Nous expliquons cela aux gens, y compris sur notre site sur les principes de confidentialité et sur le site à propos des publicités Facebook. »

Apparemment, ce sont les utilisateurs qui seraient en erreur car Facebook ne se cache plus apparemment pour les suivre. Selon Gizmodo, sur les bases de la confidentialité, Facebook donne des conseils sur « comment gérer votre confidentialité » en ce qui concerne la localisation mais indique que, quoi que vous fassiez pour vous cacher, Facebook peut toujours « comprendre votre localisation en utilisant des informations telles que… des informations sur votre connexion Internet ». Selon Gizmodo, cette pratique de Facebook est réitérée sur son site « About Facebook Ads », selon laquelle les annonces peuvent être basées sur votre emplacement, qu’il obtient notamment de « l'endroit où vous vous connectez à Internet ».

Pourtant en 2014, selon Gizmodo, Facebook avait déclaré aux entreprises dans un billet de blog que « les gens contrôlent les informations de localisation récentes qu'ils partagent avec Facebook et ne verront que les annonces basées sur leur localisation récente si les services de localisation sont activés sur leur téléphone. » Cette disposition a visiblement évolué puisque Facebook utilise « les enregistrements » de l’utilisateur « si les services de localisation sont désactivés ».

Selon Gizmodo, une adresse IP donne une approximation de votre localisation, bien que cela puisse parfois être extrêmement imprécis. Votre adresse IP peut permettre de connaitre l’Etat, la ville ou le code postal de là où vous vous trouvez. Par ailleurs, Facebook n’est pas le seul à utiliser les informations liées à cette adresse. Selon Gizmodo, de nombreux sites Web utilisent un emplacement dérivé d'une adresse IP pour personnaliser leurs offres, et de nombreux annonceurs l'utilisent pour diffuser des annonces ciblées en ligne, à votre lieu d’habitation, de travail, mais aussi des annonces destinées aux habitants d’une ville ou d’un Etat.

« Il n’y a aucun moyen pour les personnes de ne plus utiliser l’emplacement pour les annonces », a déclaré un porte-parole de Facebook par courrier électronique. « Nous utilisons des adresses de ville et des adresses postales collectées à partir d’adresses IP et d’autres informations, telles que les informations d’enregistrement et la ville actuelle de votre profil, afin de nous assurer que nous fournissons un service de qualité, allant de la visualisation de Facebook dans la bonne langue à veiller à ce que soient diffusés des événements et des annonces des entreprises de proximité. »

Korolova a aussi dit : « Les endroits qu'une personne visite et habite révèlent beaucoup d'informations sur elle ». « Leur clandestine collecte et utilisation dans le ciblage des annonces peuvent ouvrir la voie à des annonces nuisibles, cibler les internautes lorsqu'ils sont vulnérables ou permettre le harcèlement et la discrimination. », a-t-elle ajouté. Cependant, Facebook n’est pas d’accord avec cette affirmation.

Selon le géant des réseaux sociaux, l’adresse IP n’indique la position d’une personne qu’approximativement et qu’il est pardonnable de l’utiliser. Cependant, il y a des possibilités d’éviter le ciblage par Facebook, notamment en cessant d'utiliser l'application Facebook sur son smartphone ou en quittant complètement Facebook.

Source : Gizmodo

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Peut-on accuser Facebook de ses manières de suivre ses utilisateurs si tous ses principes sont expliqués sur ses sites Web ?

Lire aussi

Avez-vous un compte Facebook ? La société a déposé un brevet pour déterminer votre prochaine destination, en utilisant vos données de localisation
Avez-vous donné à Facebook votre numéro de téléphone pour plus de sécurité et de confidentialité? Il l'a utilisé pour des annonces publicitaires
Les applications peuvent désormais vous suivre même après leur désinstallation, en utilisant les notifications push sous iOS et Android
Apple tacle Facebook en présentant de nouvelles mesures anti-traçage dans Safari, bientôt la fin du pistage des internautes ?
Envisageriez-vous de supprimer votre compte Facebook ? Cela vous prendra désormais 30 jours