Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    685
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Maroc

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 685
    Points : 18 600
    Points
    18 600

    Par défaut Pour les développeurs d'abord, Epic Games lance son propre store de jeux vidéo

    Pour les développeurs d'abord, Epic Games lance son propre store de jeux vidéo
    afin de contrer l'hégémonie de Steam

    Steam devrait faire face à plus de concurrence prochainement. Epic Games, le développeur de Fortnite et du moteur de jeu Unreal Engine, s’apprête à lancer sa propre plateforme de distribution de jeux. Son argument de vente pour attirer les développeurs : prélever 12 % seulement des revenus de ventes sur la plateforme, ce qui laisse effectivement 88 % aux gens qui bossent dur pour développer les jeux.

    « Puisque nous sommes des développeurs nous-même, nous avons toujours voulu une plateforme avec une bonne économie qui nous met directement en relation avec nos joueurs. », a expliqué Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games. « Grâce au succès de Fortnite, nous avons cela désormais et nous sommes prêts à le partager avec les autres développeurs. »

    Le store d’Epic devrait être lancé avant la fin de l’année avec un nombre limité de jeux sélectionnés. Toutefois, plus de jeux vont faire leur arrivée dans le store à partir de 2019. Pour le moment, on ne sait pas quels titres feront partie du premier lot, mais ils devront être annoncés lors du Game Awards du jeudi 6 décembre. Pour figurer dans le store d’Epic Games, les jeux doivent passer par un processus de validation, mais l'entreprise n’entend pas juger les titres sur leur contenu.

    Bien qu’Epic Games est le développeur du très populaire Unreal Engine, son store va accepter les jeux conçus avec d’autres moteurs, y compris le moteur rival Unity Engine. Les utilisateurs de ce moteur (Unreal) vont bénéficier d’un autre avantage : ils ne devront pas payer les 5 % qu’Epic exige si vous utilisez Unreal sur les ventes dans son store.

    Steam bientôt menacé ?

    Vendredi dernier, Valve a annoncé une refonte de son système de partage de revenus avec les développeurs. Traditionnellement, Valve a toujours prélevé 30 % des revenus de ventes auprès de chaque développeur, mais après cette refonte, la société entend réduire sa commission à 25 % après 10 millions de $ et 20 % après 50 millions.

    Cette nouvelle formule est une bonne nouvelle certes, mais elle ne bénéficie qu’au top 1 % des jeux les plus vendus. De plus, les prélèvements restent beaucoup plus élevés que le pourcentage annoncé par Epic. Si Valve s’efforce à maintenir les gros éditeurs dans sa plateforme, le développeur indie lui trouvera que l’offre d’Epic est plus avantageuse.

    Les développeurs d’abord

    Avec son nouveau modèle de partage de revenus, Valve a en quelque sorte privilégié les grands studios tout en délaissant les petits développeurs, ces derniers sont toujours contraints à payer 3$ pour chaque 10$ de ventes. Cette refonte donne encore plus de valeur à l’alternative que propose Epic, le studio connu pour sa prise de position ferme contre les prélèvements de différentes plateformes.

    Nom : epic_steam.jpg
Affichages : 2103
Taille : 34,2 Ko
    Le Store d'Epic Games propose des commissions avantageuses aux développeurs (comparé à Steam)

    Depuis 2005, année du lancement de Steam, Valve a bâti son empire en imposant la taxe de 30/70. À l’époque, ce prélèvement semblait logique du fait qu’il était contraignant et couteux pour les développeurs de faire eux-mêmes ce que fait Valve : gérer les paiements par carte bancaire, avoir un service de support client, la bande passante… Les développeurs acceptaient volontiers de payer 30 % parce qu’ils n’avaient pas le choix.

    Mais désormais, les choses ont beaucoup évolué. Il y a eu une baisse considérable de la technologie cloud pour distribuer les jeux vidéo. De plus, il existe une panoplie de services tiers permettant de gérer les paiements et le support client à bas prix. Face à cette réalité, le prélèvement de 30% n’est plus justifié aujourd’hui pour beaucoup de développeurs, ce qui explique l’émergence de nouvelles plateformes comme itch.io qui proposent les mêmes services que Steam à une fraction du prix. L’entrée d’Epic dans ce jeu pourrait chambouler pour de bon le marché.

    Depuis le lancement de Fortnite, Epic Games a vivement critiqué les prélèvements imposés par différentes plateformes, particulièrement Apple. « Ces boutiques d’applications prennent 30 % des revenus issus des ventes. C’est étonnant, car MasterCard, Visa, ou d’autres entreprises qui gèrent les transactions prennent seulement 2 ou 3 % des revenus. », a dit le fondateur d’Epic devant les développeurs présents à la Devcom en 2017. Cette année, pour le lancement de son jeu sur Android, le studio a tablé sur un pari audacieux : apporter son jeu Fortnite sur Android en décidant de se passer de Google et des 30 % de commissions touchées pour les applications publiées sur Play Store. Auparavant, l’entreprise a décidé de développer son propre lanceur pour distribuer ses jeux sur PC. Seul sur iOS, il a été impossible de contourner les restrictions imposées par Apple.

    L’annonce de l’arrivée d’un store d’Epic est une bonne nouvelle pour le développeur indépendant qui s’est senti pendant longtemps délaissé par Valve en faveur des développeurs AAA. Il reste à savoir si Epic va réussir à résoudre un autre problème auquel font face les développeurs indépendants, le manque de visibilité. En effet, si un jeu ne trouve pas son public, 30 % ou 12 % de commissions, le développeur n’y gagne rien.

    En plus du partage de revenus, Epic Games a annoncé que son système Support-A-Creator sera étendu à son nouveau store de jeux. Ainsi, les streamers seront rémunérés pour chaque transaction effectuée, en échange les jeux seront mis en avant et le développeur gagne des transactions dans le jeu. Sweeney a informé The Verge qu’Epic va payer les créateurs un pourcentage du prix de vente pour chaque vente. Le store d’Epic sera disponible dans tous les pays à l’exception de la Chine, la Corée du Nord et l’Iran.

    Source : unrealengine

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Pensez-vous que le nouveau store d'Epic Games pourra rivaliser avec Steam ?
    Pensez-vous que les prélèvements de Steam, Google et Apple sont justifiés ?
    En tant que développeurs, allez-vous passer à d'autres plateformes pour éviter ces commissions élevées ?

    Voir aussi

    Un développeur passe 3 ans à travailler sur un jeu pour n'en vendre que 4 copies, me marché du jeu vidéo indépendant est-il en crise ?
    La nouvelle politique de Valve sur le partage des revenus générés via Steam favorise les éditeurs de jeux qui développent des titres à succès
    Fortnite a généré plus de 318 millions de dollars de recette uniquement durant le mois de mai, selon les statistiques de SuperData
    Steam Play et sa version customisée de Wine, Proton, officialisés dans une bêta de Steam afin que les jeux Windows puissent s'exécuter sur Linux
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 000
    Points : 2 308
    Points
    2 308

    Par défaut

    C'est une très bonne nouvelle. Cela va obliger Steam à revoir à la baisse ses prétentions. J'espère également que Steam va simplifier grandement sa politique d'acceptation des applications. Aujourd'hui, pour les studios c'est juste très long et très compliqué.

    Après, j'attends de voir le détail du service proposé par Epic Games...
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  3. #3
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 028
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 028
    Points : 2 179
    Points
    2 179

    Par défaut

    perso j'ai tellement de jeux sur steam, que je suis pas prés de changer de crémière.

  4. #4
    Rédacteur/Modérateur

    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    5 632
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 5 632
    Points : 24 762
    Points
    24 762

    Par défaut

    Steam propose bien plus que le seul store : services sociaux, friends, invitations, voice chat, achievements, ...
    Si Epic ne propose qu'un store, quiconque veut proposer une expérience de jeu plus complète continuera à proposer son jeu sur Steam.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 189
    Points : 110 217
    Points
    110 217

    Par défaut Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux

    Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux,
    certains titres seront disponibles à la fin de ce mois

    Epic Games, le développeur de Fortnite et du moteur de jeu Unreal Engine, a lancé sa propre plateforme de distribution de jeux. Son argument de vente pour attirer les développeurs : prélever 12 % seulement des revenus de ventes sur la plateforme, ce qui laisse effectivement 88 % aux gens qui bossent dur pour développer les jeux.

    « Puisque nous sommes des développeurs nous-même, nous avons toujours voulu une plateforme avec une bonne économie qui nous met directement en relation avec nos joueurs. », a expliqué Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games. « Grâce au succès de Fortnite, nous avons cela désormais et nous sommes prêts à le partager avec les autres développeurs. »

    Les joueurs sur PC habitués aux milliers de nouveaux jeux qui inondent chaque année Steam peuvent être surpris : lors du Game Awards du jeudi 6 décembre, Epic a lancé son Game Store annoncé en début de mois avec seulement trois titres tiers. Une petite poignée de plus sont répertoriés comme étant « à venir bientôt ».

    Concernant les jeux tiers disponibles sur l’interface Epic Games Store, il s’agit notamment de :

    Ashen (A44 et Annapurna Interactive), qui coûte 39,99 dollars ;
    Hades (Supergiant Games) qui coûte 19,99 dollars et est disponible en Early Access ;
    Hello Neighbor: Hide and Seek (tinyBuild), qui coûte 29,99 dollars.

    Nom : Epic.png
Affichages : 4349
Taille : 491,2 Ko

    Bien entendu, Fortnite, développé par Epic, est présent également sur le Store et est accessible gratuitement. D’autres jeux d’Epic sont également accessibles comme Shadow Complex (pour 14,99 dollars) ou Unreal Tournament (gratuitement).

    Trois autres jeux arriveront sur le service d’ici la fin du mois, a annoncé Epic, dont deux qui seront gratuit sur le service pendant un temps limité. D’ailleurs, il est indiqué que les utilisateurs auront droit à un nouveau jeu gratuit toutes les deux semaines). Concernant les jeux qui seront disponibles d’ici la fin du mois, il s’agit de :
    • Darksiders III - à venir le 14 décembre (Gunfire Games / THQ Nordic)
    • Subnautica - à venir le 14 décembre (Unknown Worlds - gratuit jusqu'au 27 décembre)
    • Super Meat Boy à venir le 28 décembre (Team Meat - gratuit jusqu'au 10 janvier)

    Une poignée d'autres titres ont été annoncés comme « à venir » :
    • Genesis Alpha One (Radiation Blue/Team 17)
    • Journey (thatgamecompany/Annapurna Interactive)
    • Maneater (Tripwire Interactive)
    • Outer Wilds (Mobius Digital/Annapurna Interactive)
    • Pathless (Giant Squid Studios)
    • Rebel Galaxy Outlaw (Double Damage Games)
    • Satisfactory (Coffee Stain Studios)
    • Super Meat Boy Forever (Team Meat)
    • World War Z (Saber Interactive)

    Bien que bon nombre de ces jeux seront (ou sont déjà) vendus sur Steam, les développeurs obtiendront 88% du total des revenus lorsque les jeux seront achetés sur Epic Games Store, au lieu des 70% habituels qu’ils ont obtenus sur le marché de Valve. Les développeurs utilisant le moteur Unreal ne seront pas non plus tenus de payer les frais de redevance habituels de 5% lorsqu'ils vendent sur Epic.

    Epic a déclaré que son Store allait « commencer modestement » avant de s'ouvrir plus largement en 2019. Pour figurer dans le store d’Epic Games, les jeux doivent passer par un processus de validation, mais l'entreprise n’entend pas juger les titres sur leur contenu. En effet, le cofondateur et PDG d'Epic, Tim Sweeney, a expliqué que le processus d'approbation du magasin « se concentrerait principalement sur l'aspect technique des qualité générale », les seules restrictions relatives au contenu s'appliquant au « contenu réservé aux adultes ».

    Si cette liste initiale de titres ne suffisent pas à encourager l’essai de cette nouvelle vitrine, Epic mise sur les versions pour PC et Mac de ses titres comme Fortnite qui seront également exclusives à Epic Games Store. Ils devraient probablement contribuer à faire en sorte que des millions de joueurs potentiels soient exposés à ces jeux et à tous les autres jeux mis à disposition sur la vitrine de jeu d'Epic.

    Source : Epic

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette stratégie ?
    Avez-vous déjà joué à un ou plusieurs jeux de ces listes ? Lesquels ? Qu'en avez-vous pensé ?
    Seriez-vous tenter de recommencer l'expérience avec cette nouvelle plateforme ?
    Quels jeux aimeriez-vous découvrir sur Epic Games Store ?
    Quel type de jeu préférez-vous ?

    Voir aussi :

    Epic Games offre de nouvelles ressources, provenant du magasin du moteur de jeux vidéo Unreal Engine
    Epic qualifie Google « d'irresponsable » pour avoir divulgué des détails sur la faille affectant Fortnite sur Android après une semaine
    L'installeur Android du jeu populaire Fortnite a été livré avec une faille de sécurité, une révélation hâtive de Google qui n'a pas plu à Epic Games
    Epic Games met en place une nouvelle plateforme d'apprentissage pour le moteur de jeux vidéo Unreal Engine
    Epic Games, le studio de développement de Paragon, distribue gratuitement les ressources du jeu Paragon
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #6
    Membre confirmé
    Profil pro
    Ingénieur Syslog-ng
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    203
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Syslog-ng

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 203
    Points : 582
    Points
    582

    Par défaut Steam forever

    C'est sans intérêt. Ce qui fait la force de Steam, ce n'est pas le catalogue de Valve. C'est la multitude de jeux de tous éditeurs qu'on peut acheter en promotion. Darksiders (le premier) et super meat boy, je les ai déjà et je n'y joue jamais, sans intérêt. Même Origin, je ne le lance plus depuis qu'ils ont arrêté NFS world. Steam et pis c'est tout !

  7. #7
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 000
    Points : 2 308
    Points
    2 308

    Par défaut

    Après si cela pousse Steam à revoir son offre et à allégée les conditions requises pour mettre son jeu sur leur store, c'est bien je trouve.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  8. #8
    Membre à l'essai Avatar de gchauvet
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 6
    Points : 12
    Points
    12

    Par défaut

    UT Alpha est gratuit, certes, avec les codes sources dispo sur GitHub mais personne chez Epic pour effectuer les merges & releases. De plus ils ont arrêter récemment les serveurs dit quick blits & cie. Dommage...

  9. #9
    Membre confirmé Avatar de slowsaz
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    122
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vaucluse (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 122
    Points : 513
    Points
    513

    Par défaut

    Pas de compatibilité Linux contrairement à Steam donc aucun intérêt pour ma part (sans même parler de la façon dont le CEO de cette entreprise a craché sur les joueurs Linux).

  10. #10
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 000
    Points : 2 308
    Points
    2 308

    Par défaut

    Hello,
    As-tu des exemples de gros jeux équivalents à ceux que l'on trouve sous Win ou Mac qui tournent sous Linux ?

    ça m'intéresse...

    EDIT : Je parles de jeux spécifiquement développés pour Linux, pas de faire fonctionner des jeux Windows sous Linux.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  11. #11
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    6 762
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 6 762
    Points : 14 043
    Points
    14 043

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    EDIT : Je parles de jeux spécifiquement développés pour Linux, pas de faire fonctionner des jeux Windows sous Linux.
    j'ai une question : quel intérêt de faire du code spécifiquement pour Linux ? Si par exemple je fais un jeu vidéo et que je fasse du code spécifique pour Linux cela va m'alourdir dans mes tâches non ?
    Il vaut mieux prendre un outil "cross plateform" non ?
    Ce dont on ne peut parler il faut le taire ( Wittgenstein )

  12. #12
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 672
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 672
    Points : 7 565
    Points
    7 565

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    j'ai une question : quel intérêt de faire du code spécifiquement pour Linux ? Si par exemple je fais un jeu vidéo et que je fasse du code spécifique pour Linux cela va m'alourdir dans mes tâches non ?
    Il vaut mieux prendre un outil "cross plateform" non ?
    Tout dépend de ce que tu livres comme jeu.
    Si c'est un mini-jeu la question ne se pose pas en effet.
    Si c'est une machine de guerre qui nécessite une configuration digne d'un gamer professionnel ce n'est pas compatible du grand public. Donc il faut utiliser des optimisations, et ce n'est pas avec les outils cross-platform que tu gagnes le plus mais avec du natif.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  13. #13
    Expert éminent
    Avatar de Kannagi
    Homme Profil pro
    cyber-paléontologue
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    2 502
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : cyber-paléontologue

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 2 502
    Points : 7 601
    Points
    7 601

    Par défaut

    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Tout dépend de ce que tu livres comme jeu.
    Si c'est un mini-jeu la question ne se pose pas en effet.
    Si c'est une machine de guerre qui nécessite une configuration digne d'un gamer professionnel ce n'est pas compatible du grand public. Donc il faut utiliser des optimisations, et ce n'est pas avec les outils cross-platform que tu gagnes le plus mais avec du natif.
    Oui enfin sur Linux , pour la 2D/3D l'api bas niveau c'est OpenGL /Vulkan donc multi-plateforme
    Et pour le son/fenêtrage/event natif ou cross-plateforme ça change pas grand chose (surtout que c'est pas le truc qui est un goulot d'étranglement dans un jeu vidéo).

    Sinon je rajouterai souvent que c'est un peu une erreur de croire que le cross-plateforme = moins performant que du natif , je code une lib multiplateforme pour plusieurs consoles , je peux t'assurer que le truc est performant sur chaque machine (sauf le PC où tu trouvera mieux, mais je visais pas cette plateforme spécifiquement ).
    Et cela est assez logique , si tu fais une lib cross plateforme , tu vas utilisé en interne les trucs natif

  14. #14
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 000
    Points : 2 308
    Points
    2 308

    Par défaut

    Oui enfin je voulais dire : autre chose que des EXE Windows lancés avec Wine.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  15. #15
    Responsable 2D/3D/Jeux


    Avatar de LittleWhite
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    23 929
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 23 929
    Points : 174 445
    Points
    174 445
    Billets dans le blog
    41

    Par défaut Epic met à jour sa politique de retour pour son magasin de jeux vidéo

    Epic Games met à jour sa politique de retour pour son magasin de jeux vidéo
    Afin de se caler sur ce que propose Steam

    Le magasin de jeux vidéo de Epic Games continue son chemin dans ce marché qui semble imprenable. Si vous avez utilisé le magasin récemment, vous avez pu remarquer une popup indiquant un changement dans la politique de retour. En effet, la nouvelle politique offre des avantages comparables à ceux mis en place par Steam il y a déjà quelques années : vous pouvez dorénavant vous faire rembourser un jeu dans les quatorze jours suivants l'achat et si vous y avez joué moins de deux heures. Et cela, peu importe votre raison.
    Évidemment, il ne sera pas possible de se faire rembourser si vous vous êtes fait bannir du jeu en question, si vous avez enfreint les règles ou si Epic détermine que vous abusez du système.

    Pour ce faire rembourser, il suffit de cliquer sur le bouton "Contact Us" dans la page d'aide du magasin et de remplir un formulaire. Le remboursement se fait au travers de la méthode utilisée de paiement.
    Epic indique aussi qu'il est possible de se faire rembourser un jeu afin de bénéficier d'une réduction venant d'être appliqué au jeu. Pour la société, ce comportement n'est pas un abus et vous pouvez racheter le produit au prix réduit, librement. Finalement, le délai de quatorze jour s'applique à partir du premier jour de sortie pour les pré-commande.


    Votre opinion

    Avez-vous installé le magasin d'Epic Games ?
    Bénéficiez-vous des jeux gratuits qu'offre Epic Games chaque deux semaines ?
    Pensez-vous qu'il soit encore possible de se faire une place sur le marché de la vente dématérialisée de jeux vidéo ?


    Source

    Politique officielle de retour
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  16. #16
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    79
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 79
    Points : 174
    Points
    174

    Par défaut

    A quand le droit de revente d'un jeu acheté en dématérialisé ? Je rappel que la cour de justice de l'UE a dit que c'était un droit et qu'il est désormais considéré comme non légal d'empêché ce fait.

  17. #17
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 000
    Points : 2 308
    Points
    2 308

    Par défaut

    Difficile à faire respecter quand on voit le marché du dématérialisé. L'autre problème du dématérialisé c'est la durée d'accès au jeu. Par exemple, j'ai restauré ma Wii-U, et surprise, plusieurs jeux que j'avais acheté n'étaient plus disponible en téléchargement dans la boutique. Et Nintendo se dédouane en disant que la console n'est plus en production et que beaucoup d'éditeur ont supprimer leur jeux de la boutique et préfèrent se fixer sur la Switch.

    Du coup, j'ai payé mais je ne peux plus jouer à mes jeux. J'ai une perte sèche de 68€ que je ne récupérerai pas. Nintendo me renvoi aux CGU de leur boutique.


    Il y a ce que dit la Loi, et il y a la faisabilité de son application.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  18. #18
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    79
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 79
    Points : 174
    Points
    174

    Par défaut

    Je suis pas sûr que l'argument de Nintendo passe si on lance une procédure avec une association de consommateurs derrière.

    Je compatis en revanche pour la perte que vous subissez (bien que ce soit de l'argent). C'est un peu comme le fait que si votre 3DS tombe en rade, il est presque impossible voir totalement impossible (tout dépend de l'état de la console et de la possibilité de récupérer les données de celle-ci) de récupérer les jeux achetés en dématérialisé de par le fait que Nintendo n'a jamais lié les jeux à un compte mais uniquement à la machine, ce qui est par définition une aberration.

  19. #19
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 672
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 672
    Points : 7 565
    Points
    7 565

    Par défaut

    Oula... Certains semblent débarquer se plaindre sans avoir lu les CGUs qui sont un contrat bipartie...
    Ce que font Nintendo, Steam, Epic Games et consort sont tout à fait légal...
    Vous n'achetez pas un jeu, vous achetez le droit d'y jouer sous certaines conditions, conditions définies dans les CGUs.

    Si vous voulez qu'un jeu vous appartienne il faut contacter le studio pour lui racheter ses droits...

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  20. #20
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 1 000
    Points : 2 308
    Points
    2 308

    Par défaut

    Que l'on ait pas de droit sur un jeu est une chose, mais que l'on est plus accès au jeu dont on a payé le droit d''utilisation (prévu par les CGUs) en est une autre. Et le problème se posera sur des jeux comme Fortnite, quand dans 5 ou 6 ans, les serveurs ne seront plus disponibles et ce que les gens ont payé (les skins, armes,...) ne sera plus accessible. Que le jeu soit en boite ou dématérialisé, ça ne change rien. C'est le business model du jeu vidéo aujourd'hui qui est à reconsidéré. Est-il respectueux de ses clients ?-

    Si on prend Overwatch sur PC, il y a une clé d'installation unique. C'est à dire que le jeu ne peux pas être revendu, même en boite car si la clé à déjà été utilisée, c'est mort. Faut repayer une licence, ou devenir pirate. Et quand ton PC à cramer, et que tu n'as pas pû récupérer ta clé, réinstallé le jeu devient impossible. Et à 70€ le jeu, ça fait mal.

    C'est le seul secteur à pratiquer ce genre de commerce. Heureusement que les secteurs de l'automobile ou de l'immobilier ne font pas la même chose et que l'on peut avoir le loisir de revendre ce que l'on a payer.

    Le fait qu'il n'y ai même pas un moyen de reprise de son jeu par ce même système, même à perte, pour en acquérir un autre, montre déjà l'objectif mercantile de ces sociétés.

    Revendre 3 jeux (et en perdre son utilisation), pour en acheter un plus récent devrait au minimum être possible.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo