Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    655
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Maroc

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 655
    Points : 17 538
    Points
    17 538

    Par défaut Pour les développeurs d'abord, Epic Games lance son propre store de jeux vidéo

    Pour les développeurs d'abord, Epic Games lance son propre store de jeux vidéo
    afin de contrer l'hégémonie de Steam

    Steam devrait faire face à plus de concurrence prochainement. Epic Games, le développeur de Fortnite et du moteur de jeu Unreal Engine, s’apprête à lancer sa propre plateforme de distribution de jeux. Son argument de vente pour attirer les développeurs : prélever 12 % seulement des revenus de ventes sur la plateforme, ce qui laisse effectivement 88 % aux gens qui bossent dur pour développer les jeux.

    « Puisque nous sommes des développeurs nous-même, nous avons toujours voulu une plateforme avec une bonne économie qui nous met directement en relation avec nos joueurs. », a expliqué Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games. « Grâce au succès de Fortnite, nous avons cela désormais et nous sommes prêts à le partager avec les autres développeurs. »

    Le store d’Epic devrait être lancé avant la fin de l’année avec un nombre limité de jeux sélectionnés. Toutefois, plus de jeux vont faire leur arrivée dans le store à partir de 2019. Pour le moment, on ne sait pas quels titres feront partie du premier lot, mais ils devront être annoncés lors du Game Awards du jeudi 6 décembre. Pour figurer dans le store d’Epic Games, les jeux doivent passer par un processus de validation, mais l'entreprise n’entend pas juger les titres sur leur contenu.

    Bien qu’Epic Games est le développeur du très populaire Unreal Engine, son store va accepter les jeux conçus avec d’autres moteurs, y compris le moteur rival Unity Engine. Les utilisateurs de ce moteur (Unreal) vont bénéficier d’un autre avantage : ils ne devront pas payer les 5 % qu’Epic exige si vous utilisez Unreal sur les ventes dans son store.

    Steam bientôt menacé ?

    Vendredi dernier, Valve a annoncé une refonte de son système de partage de revenus avec les développeurs. Traditionnellement, Valve a toujours prélevé 30 % des revenus de ventes auprès de chaque développeur, mais après cette refonte, la société entend réduire sa commission à 25 % après 10 millions de $ et 20 % après 50 millions.

    Cette nouvelle formule est une bonne nouvelle certes, mais elle ne bénéficie qu’au top 1 % des jeux les plus vendus. De plus, les prélèvements restent beaucoup plus élevés que le pourcentage annoncé par Epic. Si Valve s’efforce à maintenir les gros éditeurs dans sa plateforme, le développeur indie lui trouvera que l’offre d’Epic est plus avantageuse.

    Les développeurs d’abord

    Avec son nouveau modèle de partage de revenus, Valve a en quelque sorte privilégié les grands studios tout en délaissant les petits développeurs, ces derniers sont toujours contraints à payer 3$ pour chaque 10$ de ventes. Cette refonte donne encore plus de valeur à l’alternative que propose Epic, le studio connu pour sa prise de position ferme contre les prélèvements de différentes plateformes.

    Nom : epic_steam.jpg
Affichages : 1506
Taille : 34,2 Ko
    Le Store d'Epic Games propose des commissions avantageuses aux développeurs (comparé à Steam)

    Depuis 2005, année du lancement de Steam, Valve a bâti son empire en imposant la taxe de 30/70. À l’époque, ce prélèvement semblait logique du fait qu’il était contraignant et couteux pour les développeurs de faire eux-mêmes ce que fait Valve : gérer les paiements par carte bancaire, avoir un service de support client, la bande passante… Les développeurs acceptaient volontiers de payer 30 % parce qu’ils n’avaient pas le choix.

    Mais désormais, les choses ont beaucoup évolué. Il y a eu une baisse considérable de la technologie cloud pour distribuer les jeux vidéo. De plus, il existe une panoplie de services tiers permettant de gérer les paiements et le support client à bas prix. Face à cette réalité, le prélèvement de 30% n’est plus justifié aujourd’hui pour beaucoup de développeurs, ce qui explique l’émergence de nouvelles plateformes comme itch.io qui proposent les mêmes services que Steam à une fraction du prix. L’entrée d’Epic dans ce jeu pourrait chambouler pour de bon le marché.

    Depuis le lancement de Fortnite, Epic Games a vivement critiqué les prélèvements imposés par différentes plateformes, particulièrement Apple. « Ces boutiques d’applications prennent 30 % des revenus issus des ventes. C’est étonnant, car MasterCard, Visa, ou d’autres entreprises qui gèrent les transactions prennent seulement 2 ou 3 % des revenus. », a dit le fondateur d’Epic devant les développeurs présents à la Devcom en 2017. Cette année, pour le lancement de son jeu sur Android, le studio a tablé sur un pari audacieux : apporter son jeu Fortnite sur Android en décidant de se passer de Google et des 30 % de commissions touchées pour les applications publiées sur Play Store. Auparavant, l’entreprise a décidé de développer son propre lanceur pour distribuer ses jeux sur PC. Seul sur iOS, il a été impossible de contourner les restrictions imposées par Apple.

    L’annonce de l’arrivée d’un store d’Epic est une bonne nouvelle pour le développeur indépendant qui s’est senti pendant longtemps délaissé par Valve en faveur des développeurs AAA. Il reste à savoir si Epic va réussir à résoudre un autre problème auquel font face les développeurs indépendants, le manque de visibilité. En effet, si un jeu ne trouve pas son public, 30 % ou 12 % de commissions, le développeur n’y gagne rien.

    En plus du partage de revenus, Epic Games a annoncé que son système Support-A-Creator sera étendu à son nouveau store de jeux. Ainsi, les streamers seront rémunérés pour chaque transaction effectuée, en échange les jeux seront mis en avant et le développeur gagne des transactions dans le jeu. Sweeney a informé The Verge qu’Epic va payer les créateurs un pourcentage du prix de vente pour chaque vente. Le store d’Epic sera disponible dans tous les pays à l’exception de la Chine, la Corée du Nord et l’Iran.

    Source : unrealengine

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Pensez-vous que le nouveau store d'Epic Games pourra rivaliser avec Steam ?
    Pensez-vous que les prélèvements de Steam, Google et Apple sont justifiés ?
    En tant que développeurs, allez-vous passer à d'autres plateformes pour éviter ces commissions élevées ?

    Voir aussi

    Un développeur passe 3 ans à travailler sur un jeu pour n'en vendre que 4 copies, me marché du jeu vidéo indépendant est-il en crise ?
    La nouvelle politique de Valve sur le partage des revenus générés via Steam favorise les éditeurs de jeux qui développent des titres à succès
    Fortnite a généré plus de 318 millions de dollars de recette uniquement durant le mois de mai, selon les statistiques de SuperData
    Steam Play et sa version customisée de Wine, Proton, officialisés dans une bêta de Steam afin que les jeux Windows puissent s'exécuter sur Linux
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    968
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 968
    Points : 2 164
    Points
    2 164

    Par défaut

    C'est une très bonne nouvelle. Cela va obliger Steam à revoir à la baisse ses prétentions. J'espère également que Steam va simplifier grandement sa politique d'acceptation des applications. Aujourd'hui, pour les studios c'est juste très long et très compliqué.

    Après, j'attends de voir le détail du service proposé par Epic Games...
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  3. #3
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    998
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 998
    Points : 2 143
    Points
    2 143

    Par défaut

    perso j'ai tellement de jeux sur steam, que je suis pas prés de changer de crémière.

  4. #4
    Rédacteur/Modérateur

    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    5 516
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 5 516
    Points : 24 025
    Points
    24 025

    Par défaut

    Steam propose bien plus que le seul store : services sociaux, friends, invitations, voice chat, achievements, ...
    Si Epic ne propose qu'un store, quiconque veut proposer une expérience de jeu plus complète continuera à proposer son jeu sur Steam.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 008
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 008
    Points : 103 225
    Points
    103 225

    Par défaut Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux

    Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux,
    certains titres seront disponibles à la fin de ce mois

    Epic Games, le développeur de Fortnite et du moteur de jeu Unreal Engine, a lancé sa propre plateforme de distribution de jeux. Son argument de vente pour attirer les développeurs : prélever 12 % seulement des revenus de ventes sur la plateforme, ce qui laisse effectivement 88 % aux gens qui bossent dur pour développer les jeux.

    « Puisque nous sommes des développeurs nous-même, nous avons toujours voulu une plateforme avec une bonne économie qui nous met directement en relation avec nos joueurs. », a expliqué Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games. « Grâce au succès de Fortnite, nous avons cela désormais et nous sommes prêts à le partager avec les autres développeurs. »

    Les joueurs sur PC habitués aux milliers de nouveaux jeux qui inondent chaque année Steam peuvent être surpris : lors du Game Awards du jeudi 6 décembre, Epic a lancé son Game Store annoncé en début de mois avec seulement trois titres tiers. Une petite poignée de plus sont répertoriés comme étant « à venir bientôt ».

    Concernant les jeux tiers disponibles sur l’interface Epic Games Store, il s’agit notamment de :

    Ashen (A44 et Annapurna Interactive), qui coûte 39,99 dollars ;
    Hades (Supergiant Games) qui coûte 19,99 dollars et est disponible en Early Access ;
    Hello Neighbor: Hide and Seek (tinyBuild), qui coûte 29,99 dollars.

    Nom : Epic.png
Affichages : 2536
Taille : 491,2 Ko

    Bien entendu, Fortnite, développé par Epic, est présent également sur le Store et est accessible gratuitement. D’autres jeux d’Epic sont également accessibles comme Shadow Complex (pour 14,99 dollars) ou Unreal Tournament (gratuitement).

    Trois autres jeux arriveront sur le service d’ici la fin du mois, a annoncé Epic, dont deux qui seront gratuit sur le service pendant un temps limité. D’ailleurs, il est indiqué que les utilisateurs auront droit à un nouveau jeu gratuit toutes les deux semaines). Concernant les jeux qui seront disponibles d’ici la fin du mois, il s’agit de :
    • Darksiders III - à venir le 14 décembre (Gunfire Games / THQ Nordic)
    • Subnautica - à venir le 14 décembre (Unknown Worlds - gratuit jusqu'au 27 décembre)
    • Super Meat Boy à venir le 28 décembre (Team Meat - gratuit jusqu'au 10 janvier)

    Une poignée d'autres titres ont été annoncés comme « à venir » :
    • Genesis Alpha One (Radiation Blue/Team 17)
    • Journey (thatgamecompany/Annapurna Interactive)
    • Maneater (Tripwire Interactive)
    • Outer Wilds (Mobius Digital/Annapurna Interactive)
    • Pathless (Giant Squid Studios)
    • Rebel Galaxy Outlaw (Double Damage Games)
    • Satisfactory (Coffee Stain Studios)
    • Super Meat Boy Forever (Team Meat)
    • World War Z (Saber Interactive)

    Bien que bon nombre de ces jeux seront (ou sont déjà) vendus sur Steam, les développeurs obtiendront 88% du total des revenus lorsque les jeux seront achetés sur Epic Games Store, au lieu des 70% habituels qu’ils ont obtenus sur le marché de Valve. Les développeurs utilisant le moteur Unreal ne seront pas non plus tenus de payer les frais de redevance habituels de 5% lorsqu'ils vendent sur Epic.

    Epic a déclaré que son Store allait « commencer modestement » avant de s'ouvrir plus largement en 2019. Pour figurer dans le store d’Epic Games, les jeux doivent passer par un processus de validation, mais l'entreprise n’entend pas juger les titres sur leur contenu. En effet, le cofondateur et PDG d'Epic, Tim Sweeney, a expliqué que le processus d'approbation du magasin « se concentrerait principalement sur l'aspect technique des qualité générale », les seules restrictions relatives au contenu s'appliquant au « contenu réservé aux adultes ».

    Si cette liste initiale de titres ne suffisent pas à encourager l’essai de cette nouvelle vitrine, Epic mise sur les versions pour PC et Mac de ses titres comme Fortnite qui seront également exclusives à Epic Games Store. Ils devraient probablement contribuer à faire en sorte que des millions de joueurs potentiels soient exposés à ces jeux et à tous les autres jeux mis à disposition sur la vitrine de jeu d'Epic.

    Source : Epic

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette stratégie ?
    Avez-vous déjà joué à un ou plusieurs jeux de ces listes ? Lesquels ? Qu'en avez-vous pensé ?
    Seriez-vous tenter de recommencer l'expérience avec cette nouvelle plateforme ?
    Quels jeux aimeriez-vous découvrir sur Epic Games Store ?
    Quel type de jeu préférez-vous ?

    Voir aussi :

    Epic Games offre de nouvelles ressources, provenant du magasin du moteur de jeux vidéo Unreal Engine
    Epic qualifie Google « d'irresponsable » pour avoir divulgué des détails sur la faille affectant Fortnite sur Android après une semaine
    L'installeur Android du jeu populaire Fortnite a été livré avec une faille de sécurité, une révélation hâtive de Google qui n'a pas plu à Epic Games
    Epic Games met en place une nouvelle plateforme d'apprentissage pour le moteur de jeux vidéo Unreal Engine
    Epic Games, le studio de développement de Paragon, distribue gratuitement les ressources du jeu Paragon
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo