Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    713
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 713
    Points : 20 446
    Points
    20 446

    Par défaut La nouvelle politique de Valve sur le partage des revenus générés via Steam favorise les éditeurs de jeux

    La nouvelle politique de Valve sur le partage des revenus générés via Steam favorise les éditeurs de jeux
    Qui développent des titres à succès

    La société Valve vient d’annoncer un changement important qui affecte la façon dont elle redistribue les revenus générés par la vente en ligne de jeux vidéo sur sa plateforme Steam entre les éditeurs de jeux et elle.

    Nom : 0 (1).jpg
Affichages : 1268
Taille : 30,7 Ko

    Il faut rappeler que sur la plateforme Steam, les éditeurs de jeux vidéo avaient jusqu’à lors droit à 70 % des revenus générés par les ventes de leurs jeux, alors que Valve empochait systématiquement les 30 % restant. Valve a décidé de revoir ses conditions, notamment la facturation des services qu’elle propose aux éditeurs via Steam, afin de rendre cette disposition autrefois rigide et indiscutable, plus flexible et plus avantageuse pour ses partenaires éditeurs de jeux vidéo.

    « La valeur d’un grand réseau comme Steam présente de nombreux avantages qui sont apportés et partagés par tous les participants. Trouver le bon équilibre pour refléter ces contributions est un facteur délicat, mais important pour le bon fonctionnement d’un réseau », a déclaré l’entreprise.

    Valve applique désormais une politique de redistribution des gains issus de la vente des jeux via sa plateforme Steam se présentant comme suit :

    • Pour les jeux dont le chiffre d’affaires sur Steam est inférieur à 10 millions USD, le partage des gains reste inchangé, à savoir 70 % pour l’éditeur et 30 % pour Valve ;

    • Pour les jeux dont le chiffre d’affaires sur Steam est supérieur à 10 millions USD, l’éditeur empochera désormais 75 % des revenus générés et Valve récupèrera les 25 % restant ;

    • Pour les jeux dont le chiffre d’affaires sur Steam dépasse les 50 millions USD, l’éditeur du jeu à succès aura dorénavant droit à 80 % des revenus générés et Valve se contentera des 20 % restant.

    Nom : 0.jpg
Affichages : 1636
Taille : 48,3 Ko

    « En opérant ce changement, nous cherchons à récompenser les développeurs de jeux à succès pour les effets positifs qu’ils apportent au réseau et à mieux aligner leurs intérêts avec ceux de Steam et de la communauté », a précisé Valve.

    Le groupe a, par ailleurs, précisé avoir mis à jour sa politique en matière de confidentialité : « Il y est désormais clairement indiqué que les partenaires peuvent partager les données de vente de leurs jeux comme ils l’entendent ». De ce fait, l’entreprise ne pourra plus être pointée du doigt lorsqu’un éditeur de jeux refuse de dévoiler les chiffres des ventes qu’il a réalisées sur Steam.

    Les nouvelles règles devraient profiter aux éditeurs de jeux qui créent des titres à succès. Elles devraient également aider l’entreprise à renforcer l’attractivité de Steam auprès de ces derniers qui n’hésitent plus à utiliser des canaux de distribution alternatifs pour promouvoir et rentabiliser les jeux qu’ils produisent. Reste à savoir si elles seront suffisamment efficaces pour satisfaire les développeurs de jeux vidéo et les fidéliser.

    Source : Steam Community

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Pensez-vous que cette mesure favorise plus les grands studios que les développeurs indépendants ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Valve annonce avoir vendu quasiment l'intégralité des Steam Link et marque ainsi l'arrêt du produit

    Valve annonce que le client Steam cesse de prendre Windows XP et Vista en charge dès janvier 2019

    Grâce à Proton et Steam Play, plus de 2600 jeux Windows s'exécutent déjà sans accroc sur Linux en l'espace de deux mois, le meilleur reste à venir ?

    Valve désactive l'accès aux loot box pour les gamers belges et néerlandais dans le cadre d'une mise à jour de Counter-Strike : Global Offensive
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Rédacteur/Modérateur

    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    5 518
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 5 518
    Points : 24 038
    Points
    24 038

    Par défaut

    Logique avec la multiplication des stores et launchers de la part des éditeurs.
    Et maintenant que Epic fait le sien, et vu la quantité de jeux développés avec UE, ça va faire mal à Steam.
    https://www.eurogamer.net/articles/2...pc-games-store
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo