Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2013
    Messages
    113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2013
    Messages : 113
    Points : 4 293
    Points
    4 293

    Par défaut Le dernier service d'Amazon utilise l'apprentissage automatique pour extraire des données médicales

    Amazon lance un service qui utilise l'apprentissage automatique pour extraire des informations médicales clés
    A partir des dossiers des patients

    Une consultation chez un médecin, on en a tous passé une, mais ce qu’il faut savoir est que chaque patient a un dossier médical contenant des informations telles que des notes médicales, des ordonnances, des transcriptions d'interviews audio et rapports de pathologie et de radiologie, tout ceci parfois stocké de façon non structurée. Le traitement de ces données peut s’avérer être fastidieux, car nécessite soit la saisie de données par des experts médicaux hautement qualifiés, soit des équipes de développeurs écrivant un code personnalisé et des règles permettant d'extraire automatiquement les informations. Heureusement pour ces prestataires de santé, Amazon s’est penché sur ce problème et a pu mettre au point un service qui permettra probablement de le résoudre une fois pour toutes.

    En effet, la société américaine a annoncé mardi dernier le lancement d’Amazon Comprehend Medical, un service de traitement de langage naturel qui facilite l'utilisation de l'apprentissage automatique pour extraire des informations médicales pertinentes d'un texte non structuré et d'identifier des informations telles que le diagnostic du patient, les traitements, les doses, les symptômes, etc. Cette annonce fait suite à un reportage de CNBC en juin selon lequel Amazon travaillait depuis plusieurs années à un effort, baptisé en interne Hera, afin de mieux utiliser les données médicales numérisées, en capturant les informations dont un médecin pourrait manquer et en aidant à éliminer les inexactitudes.

    Nom : amazon medical.png
Affichages : 1150
Taille : 3,1 Ko

    Ce nouveau service permet aux développeurs d’identifier automatiquement les principaux types d’informations médicales clés, avec une grande précision et sans nécessiter un grand nombre de règles personnalisées. Les développeurs n’auront aucun serveur à mettre en service ni à gérer, ils ne devront uniquement fournir un texte médical non structuré au service en question et ce dernier le lira puis identifiera et renverra les informations médicales qu’il contient. Il faut également préciser que ce service mettra en évidence les informations de santé protégées, mais rassurez-vous aucune donnée traitée par le service n'est stockée et grâce à l'API Comprehend Medical, ces nouvelles fonctionnalités peuvent être facilement intégrées aux services et systèmes de santé existants.

    L’entreprise a mentionné au passage qu’elle était en étroite collaboration avec le centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson de Seattle afin de soutenir leurs objectifs d'éradication du cancer à l'avenir. C’est dans ce sens que Comprehend Medical aide à identifier les patients pour les essais cliniques susceptibles de bénéficier de traitements spécifiques contre le cancer. Pour les patients atteints de cancer et les chercheurs dédiés à leur guérison, le temps est la ressource limitante. Le processus de développement des essais cliniques et de leur mise en relation avec les bons patients nécessite des équipes de recherche qui passent au crible et étiquettent des montagnes de données de dossiers médicaux non structurées. Amazon Comprehend Medical réduira ce fardeau temporel d’heures par enregistrement à quelques secondes. Il s'agit d'une étape essentielle pour que les chercheurs aient rapidement accès aux informations dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin, afin de pouvoir obtenir des informations concrètes pour faire progresser les thérapies qui sauvent des patients.

    Il s’agit donc là d’une grande évolution dans le domaine de la médecine qui semble tout avoir pour révolutionner ce domaine. Le travail revient donc aux développeurs de s’approprier ce service, l’éprouver afin d’y déceler d’éventuels manquements et les signaler à Amazon qui se chargera de les corriger.

    Sources : Amazon

    Et vous ?

    Entrevoyez-vous des limites à ce service ?
    Pensez-vous qu'il soit judicieux d'utiliser ce service au niveau du processus de développement des essais cliniques et leur mise en relation avec les bons patients atteints de cancer ?

    Voir aussi :

    Amazon envisage d'abandonner complètement les SGBD et services d'Oracle d'ici 2020. Oracle serait incapable de répondre à ses besoins de performance
    Amazon propose AWS Global Accelerator pour aider ses clients à mieux gérer le trafic dans plusieurs régions et booster les performances
    Amazon publie une préversion de Corretto, une distribution gratuite d'OpenJDK qui devrait devenir la distribution par défaut sur Amazon Linux 2

  2. #2
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 11
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut Et le secret médical là-dedans !

    Et oui, un dossier médical, c'est ultra-confidentiel !

    Pourquoi Amazon vient mettre le nez dans nos dossiers médicaux !

    Pourquoi les services médicaux laissent à Amazon la possibilité de la faire ?

    Encore une perte de liberté, un flicage à la 1984 !

    J'ai du me pincer en voyant cet article, je croyais rêver !

    Non, il n'y a pas de complot, c'est pour votre bien, pour votre sécurité !

    Les mutuelles sont prête à payer bien cher connaître nos informations personnelles !

  3. #3
    Membre émérite
    Avatar de ymoreau
    Homme Profil pro
    Ingénieur étude et développement
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    1 150
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur étude et développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 1 150
    Points : 2 790
    Points
    2 790

    Par défaut

    J'ai cru au début que l'article allait dénoncer un énième scandale mais même pas... J'espère qu'il y aura très vite une réglementation pour protéger les patients et leur permettre de refuser l'envoi de leurs données.
    Ou qu'on force le produit à fonctionner dans un circuit fermé et privé dans les serveurs des hôpitaux.

  4. #4
    Membre extrêmement actif

    Profil pro
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    816
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 816
    Points : 3 085
    Points
    3 085

    Par défaut

    Citation Envoyé par ymoreau Voir le message
    J'ai cru au début que l'article allait dénoncer un énième scandale mais même pas... J'espère qu'il y aura très vite une réglementation pour protéger les patients et leur permettre de refuser l'envoi de leurs données.
    Ou qu'on force le produit à fonctionner dans un circuit fermé et privé dans les serveurs des hôpitaux.
    Effectivement, ça semble utiliser un serveur (dans le cloud d'AWS?) Amazon, donc même avec les assurances que "rien n'est stocké" je n'ai pas trop confiance...ou alors il faut une règlementation avec une sanction tellement forte qu'Amazon fasse faillite s'il est pris à partager des données.

Discussions similaires

  1. Amazon étend son service de stockage Cloud Drive
    Par Stéphane le calme dans le forum Cloud Computing
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/07/2015, 22h05
  2. WorkMail : Amazon lance son service de messagerie d'entreprise
    Par Michael Guilloux dans le forum Cloud Computing
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2015, 10h03
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 20/09/2012, 11h36
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 05/10/2009, 10h48
  5. Erreur hypertexte non présent lors de son extraction
    Par Many31 dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/02/2008, 11h36

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo