Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    2 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 2 817
    Points : 4 368
    Points
    4 368

    Par défaut Dites M. Hulot. Vous ne vous seriez pas foutu de nous, par hasard ?

    On se souvient tous du recul des politiques sur le sujet du glyphosate. Et du fameux (fumeux ?) prétexte de M. Hulot : "Il n'y a pas d'alternative".

    M. Hulot a-t-il vraiment fait des recherches ? Le ministère de l'agriculture aurait-il brûlé ses archives ?

    Voilà un article qui met sérieusement en doute le coté écologique de M. Hulot !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    On se souvient tous du recul des politiques sur le sujet du glyphosate. Et du fameux (fumeux ?) prétexte de M. Hulot : "Il n'y a pas d'alternative".

    M. Hulot a-t-il vraiment fait des recherches ? Le ministère de l'agriculture aurait-il brûlé ses archives ?

    Voilà un article qui met sérieusement en doute le coté écologique de M. Hulot !
    Alternative au glyphosate ou au round-up ? Ce n'est pas pareil.


    Si c'est au Round-Up, effectivement c'est abusé, et ton commentaire est justifié.


    Si c'est au glyphosate, pourquoi faudrait-il trouver une alternative, la dangerosité du produit en lui-même seul, n'ayant pas été démontrée ?

    C'est quand il est mélangé à d'autres molécules que cela pose problème, c'est les produits résultants de ces mélanges qu'il faut effectivement interdire (il n'y a pas QUE du glyphosate dans le Round-Up).


    J'ai beau manger bio, aujourd'hui scientifiquement parlant, il n'a pas été démontré que le glyphosate en lui-même était dangereux.

  3. #3
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    2 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 2 817
    Points : 4 368
    Points
    4 368

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    Alternative au glyphosate ou au round-up ? Ce n'est pas pareil.


    Si c'est au Round-Up, effectivement c'est abusé, et ton commentaire est justifié.
    C'est dans le titre de l'article :
    Une alternative BIO aussi efficace que le Round’Up bloquée par l’Anses depuis 3 ans
    Il te faut quoi de plus ? (spice de ryu )
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    C'est dans le titre de l'article :
    Il te faut quoi de plus ? (spice de ryu )
    Je suis désolé, mais plutôt que de faire mon Ryu, je vais faire mon Jipété:

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    On se souvient tous du recul des politiques sur le sujet du glyphosate. Et du fameux (fumeux ?) prétexte de M. Hulot : "Il n'y a pas d'alternative".
    Quand on lit ta première phrase, il n'y a pas un mot sur le Round-Up, et tu parles de glyphosate, du coup le "il n'y a pas d'alternatives", on ne peut pas deviner que cela concerne le Round-Up, et on l'applique forcément avec ce qui est évoqué avant. C'est même pire, on ne sait que cela parle du Round-Up qu'en allant lire l'article, car tu n'en parle pas toi-même dans ton message.

    Si l'article ne cause que du Round-Up, pourquoi évoquer le glyphosate ? Cela ne peut engendrer que de la confusion et des amalgames entre les deux sujets.

  5. #5
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    2 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 2 817
    Points : 4 368
    Points
    4 368

    Par défaut

    Mais bon, la polémique tourne autour du glyphosate, et c'est LE composant problématique du round'up.
    C'est d'ailleurs bien le glyphosate qui est considéré comme cancérigène "probable".

    https://www.sudouest.fr/2017/02/10/p...182904-706.php

    C'est donc bien le glyphosate qui est en cause. Puisqu'il est utilisé dans de nombreux pesticides (autres que le round'up).
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Mais bon, la polémique tourne autour du glyphosate, et c'est LE composant problématique du round'up.
    C'est d'ailleurs bien le glyphosate qui est considéré comme cancérigène "probable".

    https://www.sudouest.fr/2017/02/10/p...182904-706.php

    C'est donc bien le glyphosate qui est en cause. Puisqu'il est utilisé dans de nombreux pesticides (autres que le round'up).

    Et si tu vas lire des études scientifiques, (et pas juste un article d'un journal), il y est dit que le glyphosate seul, n'est pas dangereux.

    Car je peux te mettre un lien d'un journal aussi :

    Le Roundup est le fruit d’un assemblage entre le glyphosate, la molécule active à l’origine de la destruction des « mauvaises herbes », et d’autres molécules appelées formulants (autrefois adjuvants). Ces additifs sont destinés à faciliter l’entrée de l’herbicide dans la plante afin d’amplifier son efficacité. La plupart sont des dérivés du pétrole, comme par exemple les produits de la famille des POEA, dont certains ont été interdits.

    Les chercheurs ont testé séparément l’action du glyphosate et celle de 14 des formulants qui lui sont associés, selon les produits commercialisés. Ils l’ont fait à la fois sur des plants de tomate et sur des cultures de cellules humaines, en l’occurrence des cellules embryonnaires de rein.

    Lire > Comment les études sur le glyphosate sont-elles menées ?

    « Nos résultats confirment d’une part que, à la dose agricole recommandée (5,5 litre/hectare), le glyphosate est relativement peu toxique en lui-même, résume Gilles-Eric Séralini. Mais qu’en revanche, les formulants sont capables, à eux seuls, de tuer la plante en trois jours. Et qu’ils sont également suffisamment toxiques pour faire mourir des cellules humaines cultivées au laboratoire en 1 h 30 ».
    La présence d’arsenic
    Par ailleurs beaucoup de ces formulants sont pollués par des métaux lourds (arsenic, plomb, nickel, mercure, cadmium, chrome), à raison de 5-10 mg/kg et même 25 mg/kg pour l’arsenic. « En toute rigueur cette présence d’arsenic, non déclarée par les fabricants lors de la demande d’autorisation sur le marché, devrait entraîner un retrait de ces herbicides », poursuit Gilles-Eric Séralini.

    Un rôle bien plus toxique des formulants que du glyphosate lui-même 
    Ce travail clarifie en partie la question de la toxicité des herbicides à base de glyphosate. Ces résultats plaident dans le sens d’un rôle bien plus toxique des formulants que du glyphosate lui-même. Ils pourraient également expliquer le désaccord entre le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), dépendant de l’OMS, qui soutient que le glyphosate est un « cancérigène probable pour l’Homme », et l’Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA), qui affirme qu’il n’y a pas d’effet cancérigène. Cette distorsion trouve probablement son origine dans le fait que le Circ a basé son avis sur des études menées avec des herbicides complets (glyphosate + formulants), tandis que l’agence européenne s’est essentiellement appuyée sur les données concernant la molécule active (glyphosate), fournies par les fabricants dans leur dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM).
    https://www.la-croix.com/Sciences-et...-02-1200943941


    A l'occasion, si je retrouve les liens des études elles-mêmes, j'essaierai de venir les poster.

  7. #7
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    2 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 2 817
    Points : 4 368
    Points
    4 368

    Par défaut

    Tu oublies les "Mosanto-papers"
    Le Monde raconte que Monsanto a demandé à un cabinet de consultants, Intertek, de lui trouver près de 15 experts (professeurs et consultants privés) pour rédiger des synthèses sur les liens entre glyphosate et cancer.
    Quand une société pratique de la sorte, on peut avoir des doutes sur le produit. Non ?
    Il semble que même Mosanto savait que son produit était cancérigène, et qu'ils ont tout fait pour tromper le monde.

    A noter que, malgré l'indignation de l'UE, ils ont décidé de ne pas décider... Le Lobbying c'est quelque chose. Et, je suppose que le rachat de Mosanto par Bayer, ni est pour rien...
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Voilà le lien d'une des études les plus récente, financé par des fonds publics, basée sur 20 ans d'observations au près de pratiquement 50 000 agriculteurs, résultat, ceux qui utilisent les produits avec glyphosate, n'ont pas eu plus (ni moins) de cancers que ceux n'en utilisant pas :

    (par contre pour voir tout le détail, il faut payer j'ai l'impression)

    https://academic.oup.com/jnci/articl...dFrom=fulltext

    Conclusions
    In this large, prospective cohort study, no association was apparent between glyphosate and any solid tumors or lymphoid malignancies overall, including NHL and its subtypes. There was some evidence of increased risk of AML among the highest exposed group that requires confirmation.

    Et un article qui donne un peu plus de détails sur l'étude en question, et sur le débat en général :

    https://www.francetvinfo.fr/sante/de...s_2483315.html


    Aujourd'hui il n'y a qu'une des entités de l'OMS (CIRC) a conclu que c'était un cancérigène possible (mais en ne testant pas que du glyphosate pure, mais avec les adjuvants), 3 autres entités de l'OMS ont conclu l'inverse.

    Le problème du CIRC, c'est qu'il étudie la dangerosité sans en prendre compte les risques, donc sans prendre en compte la quantité nécessaire pour arriver au danger, du coup, ils classent pleins de trucs comme cancérigène, avec des trucs parfois sans aucun sens :

    Poisson salé (façon chinoise)
    Quel poisson, avec combien de sel ? Ca veut dire quoi "façon chinoise" ?


    Métier de peintre

    Je sais que certaines oeuvres piquent les yeux, mais de la à dire que les peintres sont cancérigènes... Ce n'est même pas la peinture qui est cancérigène, mais le métier de peintre !


    Viande rouge (consommation de)
    Merde, on a presque tout le cancer alors... Par contre, je peux boire des sodas, manger des chips (on va manger des chips t'entend ! xD), me bourrer de charcuterie et de fromage hyper salé et gras, mais je ne crains rien (alors que c'est considéré comme cancérigène par d'autres).

    Seul exception pour le CIRC, la volaille, alors ok, mais du coup, la viande blanche qui n'est pas de la volaille ? Genre le porc, le lapin, le veau, etc. Je peux en manger 50 kg par jour, je ne crains pas de cancer ?


    http://www.cancer-environnement.fr/4...reuses.ce.aspx

    Enfin ce n'est juste qu'un bout, mais tout ça pour dire, que sans quantités en face, tout ça, cela ne signifie pas grand chose.


    Aujourd'hui au niveau mondial, il n'y a que le CIRC qui considère le glyphosate (pas forcément pur) comme cancérigène possible, toutes les autres agences / études, (et elles ne sont pas toutes financées par Monsanto) disent que non.

  9. #9
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    1 105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 1 105
    Points : 2 632
    Points
    2 632

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    Si c'est au glyphosate, pourquoi faudrait-il trouver une alternative, la dangerosité du produit en lui-même seul, n'ayant pas été démontrée ?

    C'est quand il est mélangé à d'autres molécules que cela pose problème, c'est les produits résultants de ces mélanges qu'il faut effectivement interdire (il n'y a pas QUE du glyphosate dans le Round-Up).
    Pour ne pas dépendre d'une industrie américaine douteuse et soutenir une filiale française. Certes ce serait une forme de protectionnisme et c'est haram selon le Très Saint Politburo Européen. Interdire le glyphosate là, maintenant, tout de suite, comme l'exigeaient les excités gauchistes qui se prétendent "écolos" (tout en ayant pas la moindre idée de ce qu'est un écosystème) nous aurait par ailleurs exposé à de lourdes sanctions européennes. Toutefois Macron aurait très bien pu botter en toucher faire voter une interdiction au delà de la date limite du renouvellement de la licence européenne. Je me demande toujours comment un candidat Colgate, maitrisant parfaitement les codes médiatiques avant son élection, peut se révéler aussi piètre communicant une fois au pouvoir.

    Note aussi qu'il y a beaucoup d'incertitude dans les études de toxicologie. Aussi bien en toxicologie humaine qu'en ce qui concerne l'impact sur les écosystèmes. Il y a trop peu de recherches en toxico, pas assez de recherche à long terme, et on ne sait rien des effets cocktail. La dose ne fait pas forcément le poison. Pas toujours en tout cas.

    L'hystérie médiatico-politique autour du glyphosate me semble néanmoins on ne peut plus exagérée.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Pour ne pas dépendre d'une industrie américaine douteuse et soutenir une filiale française.
    Non mais ça pourquoi pas, que l'on veuille faire de la préférence française j'entends bien, mais ce n'est pas l'argument mis en avant par les détracteurs du glyphosate, qui ne jure que par sa dangerosité.

    Regarde, je suis limite à prouver par A+B dans ce fil que cela n'a pas été démontré (je ne dis même pas que cela n'existe pas du tout, mais que cela n'a pas été démontré), je sors X sources qui le disent (en fait toutes sauf une, qui est la seule qui sert d'argumentaire à ceux qui veulent l'interdire), et j'arrive encore à me prendre des pouces rouges, alors que Jon qui accuse le glyphosate comme principal problème (alors que 99.9% des études montrent le contraire), se prend du vert.

    Il y a un mec qui a fait une expérience intéressante à ce sujet sur Twitter :

    Nom : viande rouge.png
Affichages : 70
Taille : 290,9 KoNom : glyphosate.png
Affichages : 70
Taille : 357,5 Ko


    Même organisme, même classification, même dangers, mais des votes qui n'ont rien à voir du tout, mais à part ça, les gens ne sont pas du tout biaisés...

  11. #11
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Responsable des études
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    1 863
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ardennes (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable des études
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 1 863
    Points : 3 858
    Points
    3 858

    Par défaut

    Juste une remarque concernant la dangerosité potentielle de la viande rouge et du glyphosate:
    La viande rouge je sais quand j'en mange et combien j'en mange, je paye pour ça, c'est un choix (un peu comme l'alcool ou le tabac).
    Le glyphosate tu ne fais que subir, je n'ai jamais commander un grand bol de glyphosate, et pourtant j'en ingère malgré moi régulièrement et dans des quantités que je ne maitrise pas donc le fait que ce soit potentiellement cancérigène me dérange.
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
    Juste une remarque concernant la dangerosité potentielle de la viande rouge et du glyphosate:
    La viande rouge je sais quand j'en mange et combien j'en mange, je paye pour ça, c'est un choix (un peu comme l'alcool ou le tabac).
    Le glyphosate tu ne fais que subir, je n'ai jamais commander un grand bol de glyphosate, et pourtant j'en ingère malgré moi régulièrement et dans des quantités que je ne maitrise pas donc le fait que ce soit potentiellement cancérigène me dérange.
    Sauf que cela n'a pas été démontré que seul, c'est cancérigène... Vous êtes têtu hein. ^^

    Comme je l'ai dit dans ma première intervention, je suis tout à fait d'accord pour interdire les mélanges en utilisant, qui sont EUX cancérigènes.

    Mais quand tu vois la composition de certains pesticides, qui contiennent arsenic, plomb, nickel, mercure, cadmium, chrome, (qui sont plus dangereux que le glyphosate car eux on sait que c'est mauvais), si c'est pour remplacer le glyphosate par une autre molécule, et garder tout le reste, le produit final sera toujours aussi cancérigène, donc on en reviendra exactement au même point.


    Et encore potentiellement cancérigène, cela ne veut rien dire, si il faut en boire 20 litres pur par jour pour chopper un cancer, personne n'est concerné, c'est comme la solanine dans les patates ou les tomates, c'est toxique, tu peux limite en crever, mais personne n'en mange suffisamment pour cela.


    Bref, interdire le Round-Up oui, interdire le glyphosate pour l'instant, cela ne changera rien à vos risques de cancers, si l'on ne modifie pas également le reste des composants des pesticides.


    Le combat est le bon, je pense exactement comme vous sur le fond, mais la cible n'est pas forcément la bonne.


    Accessoirement, rien ne te force à consommer du glyphosate contre ton gré, tu peux aussi manger Bio (ce que je fais pour ma part, comme ça, cancérigène ou pas, j'évite le Round-Up et autres saloperies).


    Edit: vous pouvez moinsser, je sais que ce n'est pas agréable de se prendre la vérité dans les dents, mais j'ai les faits et les études scientifiques derrière moi. Moi aussi il n'y a encore pas si longtemps que ça, j'étais à fond contre le glyphosate, sauf que bah en se renseignant sérieusement, on se rend compte que tout ce qu'on nous raconte dans les médias à ce sujet, pour le moment c'est bidon et complètement exagéré (sur le glyphosate lui-même encore une fois, le Round-Up est effectivement de la saloperie).

    Donc ce n'est pas pour autant, qu'il faut en boire au goulot, et oui, il faut suivre le principe de précaution, et ne pas oublier que le fait que cela soit cancérigène ou non pour l'homme, n'est pas le seul point à prendre en compte. Mais je le redis, remplacer le glyphosate dans les pesticides par une autre molécule, et laisser tout le reste, cela reviendra exactement au même résultat. Il faut effectivement trouver des alternatives saines (comme celle évoquée dans l'article de Jon), mais interdire le glyphosate la tout de suite maintenant, et ne rien faire de plus, ça revient à pisser dans un violon, si vous aimez perdre votre temps, libre à vous...

  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 154
    Points : 6 244
    Points
    6 244

    Par défaut

    Bon ok admettons que le glyphosate pur ne soit pas cancérigène.
    Par contre, tous les produits qui utilise du glyphosate sont très dangereux pour les sols :
    Au-delà du glyphosate, les dangers de l’effet cumulatif sur les sols
    Car le produit phare de Monsanto n’agit pas que sur l’homme. Il a aussi des impacts sur la biodiversité. Vincent Bretagnolle, directeur de recherches au CNRS, est l’un des rédacteurs d’une alerte publiée en mars, « Le printemps s’annonce silencieux dans nos campagnes ». Il souligne qu’« une centaine d’études a évalué l’effet du glyphosate (plus précisément, de ses dérivés, comme l’Ampa) sur la biodiversité, en particulier en milieu aquatique. Des effets clairs ont été détectés, même si une grande variabilité est évidemment observée ». Par ailleurs, « le produit éliminant la flore spontanée des champs, ses effets indirects sur l’ensemble de la chaîne trophique sont avérés, puisque les plantes sont à la base de celle-ci ». Le chercheur est très clair : sur ces effets du glyphosate, ainsi que sur ceux des nitrates et des pesticides, il y a bien un consensus scientifique.
    À un moment les gars de l'UE ont copié un document de Monsanto !
    Glyphosate : révélations sur les failles de l’expertise européenne
    En septembre, la défiance a atteint son paroxysme. Une ONG autrichienne, Global 2000, a révélé, documents à l’appui, que de longs passages du rapport d’évaluation officiel sur la toxicité du glyphosate étaient parfaitement identiques au dossier déposé par Monsanto pour solliciter le renouvellement de son produit. Son surlignage coloré met en évidence une centaine de pages copiées-collées par les agences européennes.
    Il existe une pétition contre l'ensemble des pesticides :
    Nous voulons des coquelicots
    Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.
    Maladie de Parkinson : les pesticides menacent agriculteurs et riverains
    En pleine saison d'épandage, une étude montre une augmentation de la maladie de Parkinson chez les citoyens habitant dans les régions les plus agricoles et surtout les plus viticoles de la France métropolitaine.
    La preuve n'a pas encore été fait :
    Les pesticides sont-ils la cause de malformations chez des nouveaux-nés en France?
    Des pesticides sont suspectés d'avoir entraîné des malformations chez des nouveau-nés en France.
    Il faudrait changer complètement de philosophie au niveau de l'agriculture.
    Le futur c'est se passer des engrais, des pesticides, etc.
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  14. #14
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Responsable des études
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    1 863
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ardennes (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable des études
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 1 863
    Points : 3 858
    Points
    3 858

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    Mais quand tu vois la composition de certains pesticides, qui contiennent arsenic, plomb, nickel, mercure, cadmium, chrome, (qui sont plus dangereux que le glyphosate car eux on sait que c'est mauvais), si c'est pour remplacer le glyphosate par une autre molécule, et garder tout le reste, le produit final sera toujours aussi cancérigène, donc on en reviendra exactement au même point.
    Attention je n'ai jamais dit que j'étais pour les autres pesticides, au contraire, je donnais juste mon explication (je ne dis pas non plus qu'elle est exacte et qu'il n'y a que celle là) par rapport aux sondages que tu évoquais.
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Bon ok admettons que le glyphosate pur ne soit pas cancérigène.
    Par contre, tous les produits qui utilise du glyphosate sont très dangereux pour les sols :
    Mais c'est ce que je dis depuis le départ, oui les mélanges type Round-Up, c'est pourri pour la santé, et pour les sols, et je ne suis absolument pas contre leur interdiction...


    Pour faire un analogie, je vous rappelle que les vaccins sont en général fait avec des molécules de la maladie elle-même, afin de stimuler votre système immunitaire, donc, on vous injecte une petite dose de maladie pour vous soigner.

    Si on interdit tout ce qui est potentiellement dangereux pour la santé, sans se préoccuper de la dose incriminée, il faut interdire tous les vaccins. Mais bizarrement, d'un qu'un anti-vaxx ouvre sa bouche, en dehors de ryu, tous les autres, vous l'envoyez chier.

    Bref, niveau cohérence => 0.

    (Et j'anticipe pour les bas du front qui comprennent tout mot à mot, oui je sais que le glyphosate, contrairement aux vaccins, ne guérit rien, pas la peine de venir me dire ça).


    Envoyez les pouces rouges !

  16. #16
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 249
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 249
    Points : 2 693
    Points
    2 693

    Par défaut

    Accessoirement, rien ne te force à consommer du glyphosate contre ton gré, tu peux aussi manger Bio (ce que je fais pour ma part, comme ça, cancérigène ou pas, j'évite le Round-Up et autres saloperies).
    On ne sait pas trop ce qu'on évite avec le bio, soyons sérieux. C'est une label rassurant, mais il y a toujours des doutes sur les qualités intrinsèques de chaque produit consommé. Et des labels, il y en a plein en fait, et ce qu'on met derrière chacun, qui le sait exactement ?
    Dans la mesure où de grands industriels et chaines de supermarchés s'emparent du sujet pour eux-même proposer leurs gammes, je ne crois pas que cela améliore les choses à terme.

    Jon, ton lien ne marche plus aujourd'hui ?

    Etchelion, les viandes transformées sont des cancérigènes certains : ce sont notamment les charcuteries et les salaisons, avec les additifs E250 et E252 : nitrate de potassium et nitrite de sodium. J'ai eu l'occasion d'en discuter avec mon boucher favori, il ne se voit pas ne pas en mettre: "Qui achèterait du jambon qui n'est pas rose ?". Cependant j'en trouve à "la vie saine", excellent jambon mais double de prix, et tu le gardes pas plus de 3 jours.

    Glyphosate : est-ce que ce n'est pas l'arbre qui cache la forêt ? Quand on voit des mecs traiter leurs champs en tenue NBC (https://www.google.com/search?q=tenue+NBC) ou presque et que le voisinage lui n'a aucune protection, je trouve que le doute est permis. Mais ce n'est pas forcément du glyphosate qui est répandu, plutôt des fongicides ou des insecticides
    Maintenant à en discuter avec les voisins, le coût des produits phyto-sanitaires sont un poste de charge important, très important. Aucun d'eux n'est exempt de doutes sur ce qu'ils utilisent, et chacun aimerait payer moins pour ces produits. Chacun d'eux est une petite entreprise soumis à de multiples aléas dont les principaux sont la météo et les marchés mondiaux. Rien n'est simple sur ces sujets...

  17. #17
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 154
    Points : 6 244
    Points
    6 244

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    je vous rappelle que les vaccins sont en général fait avec des molécules de la maladie elle-même
    Hey ! Mais je suis tombé sur cet argument, sur un site bizarre tout à l'heure :
    Interdiction du glyphosate : que dit la science ?
    Examinons les faits de manière scientifique et non idéologique. Depuis sa préparation et sa mise sur le marché (et même bien avant), des centaines d’études scientifiques ont été menées afin de déterminer la toxicité du glyphosate. Rappelons ici que tout produit, d’origine naturelle ou synthétique, est toxique et que c’est la quantité (la dose) qui détermine sa toxicité. Cet effet est notamment à la base de la vaccination au cours de laquelle on inocule au patient des composés extrêmement toxiques, voire mortels, mais à des doses tellement faibles qu’il n’en décède heureusement pas.

    La toxicité d’un produit se définit sous la forme du LD50 (dose létale 50), la quantité nécessaire pour tuer 50% des sujets tests. Dans le cas du glyphosate, le LD50 est de 5,6 gr par kg. En d’autres mots, un humain de 80 kg devrait avaler en une seule fois 448 gr de glyphosate pour qu’il ait un risque sur deux de mourir !

    À titre de comparaison, le sel de cuisine, que nous consommons tous les jours, possède un LD50 de 3,0 gr par kg. Il est donc 2 fois plus toxique que le glyphosate. La caféine, avec son LD50 de 0,185 gr par kg est, quant à elle, plus de 30 fois plus létale que le glyphosate. Appliquer le sacro-saint principe de précaution, si cher aux politiques, ne devrait-il pas conduire à supprimer la caféine et le sel de cuisine bien plus toxiques que le glyphosate ?
    La logique de la vaccination est un peu la même que l'homéopathie, on te met une petite dose de la maladie dans les 2 cas (souche de bactérie vivante qui a été atténuée)

    La toxicité d'un produit ce n'est qu'un détail, on ne peut pas se baser intégralement là dessus... (sinon le cannabis serait légal depuis un bail ^^ et la caféine serait illégal)
    Le problème c'est la logique d'utiliser des herbicides, des insecticides, des engrais, etc.
    Il faudrait faire des systèmes sans produit.
    Il peut y avoir de la synergie entre des plantes.
    Et il y a des insectes qui tuent d'autres insectes.
    L'Italie ne va retrouver sa compétitivité, c'est une évidence, puisqu'il ne peuvent pas dévaluer (ils peuvent continuer de dévaluer les salaires, les pensions de retraites, les indemnités chômage, mais pas leur monnaie), donc l'Italie va continuer de perdre des parts de marché par rapport à l'Allemagne.
    L'Allemagne qui elle a un autre modèle, le salarié allemand est trop cher, donc aujourd'hui c'est le salaria polonais, tchèque, slovaque, roumain qui permet à l'industrie allemande d'être extremement compétitive,
    une fois que les pièces ont été fabriquées par l'ouvrier polonais, dont le smic est 3X inférieur au notre, elles sont rapatriées en Allemagne, assemblées, là on met un tampon "Made In Germany" avec une marge maximum.
    PBéchade

  18. #18
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par fredoche Voir le message
    On ne sait pas trop ce qu'on évite avec le bio, soyons sérieux. C'est une label rassurant, mais il y a toujours des doutes sur les qualités intrinsèques de chaque produit consommé. Et des labels, il y en a plein en fait, et ce qu'on met derrière chacun, qui le sait exactement ?
    Dans la mesure où de grands industriels et chaines de supermarchés s'emparent du sujet pour eux-même proposer leurs gammes, je ne crois pas que cela améliore les choses à terme.
    C'est vrai que j'aurai pu être plus précis la-dessus, quand je parle de Bio, c'est chez un maraîcher / producteur local (donc pas forcément évident dans une grande ville, mais il y a des petites échoppes auxquelles vous pouvez demander où elles se fournissent), pas de "label" Bio de supermarché produit par des marques qui font parfois du non-Bio habituellement.

    Après ça demande aussi de se contenter de fruits / légumes de saison, ce que la plupart des gens ne sont pas prêts à faire de toutes façons. C'est comme d'habitude, on veut tous les avantages mais sans les inconvénients (comme certains pseudo écologiste qui mangent des fruits / légumes qui ont fait plus de km pour arriver que eux dans l'année limite).


    C'est vrai que la-dessus, je suis avantagé, j'habite à la campagne, et ma maraîchère est une ancienne personne de ma boite qui s'est reconvertie dans le Bio et la permaculture.

  19. #19
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    2 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 2 817
    Points : 4 368
    Points
    4 368

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
    Pour faire un analogie, je vous rappelle que les vaccins sont en général fait avec des molécules de la maladie elle-même, afin de stimuler votre système immunitaire, donc, on vous injecte une petite dose de maladie pour vous soigner.
    Mais, justement, c'est ce que dit Halaster08, comment je sais quelle quantité de glyphosate j'ingère ?
    On a aucune maîtrise du truc. Et comme, tu le dis, tous les pesticides utilisant du glyphosate avec autre chose, c'est dangereux. Plutôt que d'interdire le Round'up, le Tuemoitoutcequipousse, le Detruitafondlavie, le Toutcequiviedoitdisparaitre, ... il est plus simple de dire : on interdit le glyphosate, comme ça tout ces poisons sont interdits. Hop !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  20. #20
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 305
    Points : 1 055
    Points
    1 055

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Mais, justement, c'est ce que dit Halaster08, comment je sais quelle quantité de glyphosate j'ingère ?
    Bah vu que la quantité utilisé dans le champs n'est pas considéré dangereuse (encore une fois au niveau du glyphosate seul, pas du Round-Up), et que sur ton légume, il n'y a pas juste sur lui, tout ce qu'il y avait dans le champs (donc infime concentration), et qu'en plus tu l'as lavé et cuit (ce qui doit peut-être détruire une partie du truc ?), je ne vois pas trop ce que cela changerait de savoir exactement ?

    Que tu en ingère (chiffres au pif pour imager), 0,001 mg ou 0.5mg par repas, et qu'il faut en ingérer 50gr par jour pour chopper le cancer, ça ne change rien.


    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    On a aucune maîtrise du truc. Et comme, tu le dis, tous les pesticides utilisant du glyphosate avec autre chose, c'est dangereux.
    Oui mais c'est le "autre chose" qui est dangereux. Donc c'est surtout le "autre chose" qu'il faut interdire non ? Ne serait-ce pas plus judicieux ?


    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Plutôt que d'interdire le Round'up, le Tuemoitoutcequipousse, le Detruitafondlavie, le Toutcequiviedoitdisparaitre, ... il est plus simple de dire : on interdit le glyphosate, comme ça tout ces poisons sont interdits. Hop !
    Ne te fais pas plus crédule que tu ne l'es Jon stp...

    Interdit le glyphosate, il sera remplacé par une nouvelle molécule (puisque c'est le glyphosate le pesticide lui-même, les adjuvants ne servant qu'à améliorer la pénétration dans la plante) dans le Round'up, le Tuemoitoutcequipousse, le Detruitafondlavie, le Toutcequiviedoitdisparaitre, ... dans des nouvelles formules vendues "100% glyphosate free", avec les mêmes autres adjuvants qu'avant (donc cela sera toujours aussi cancérigène).

    Cela sera peut-être même pire, la nouvelle molécule sera peut-être elle même cancérigène contrairement au glyphosate.


    Si tu crois que Monsanto et autres, vont passer à des pesticides sans adjuvants cancérigènes juste car tu interdis le glyhosate, tu te mets le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Si c'était leur volonté, cela serait déjà fait, et l'alternative dont tu parlais dans ton message initial ne serait pas bloquée par lobbyisme...

    Si tu veux des trucs "clean" pour la santé et les sols, interdire le glyphosate c'est une chose, mais il faut surtout interdire tous les adjuvants à côté, sinon cela ne sert à rien.

Discussions similaires

  1. Pensez-vous que VBA n’est pas un langage professionnel ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 103
    Dernier message: 13/05/2018, 12h55
  2. Réponses: 25
    Dernier message: 24/05/2014, 23h13
  3. [ACTA] Vous ne vous inquiètez pas?
    Par ABN84 dans le forum Politique
    Réponses: 30
    Dernier message: 25/03/2010, 10h53
  4. Réponses: 21
    Dernier message: 04/09/2009, 02h27
  5. Evidemment, vous n'y échapperez pas
    Par leman dans le forum Bubuntu
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/01/2009, 02h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo