Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #521
    Membre régulier
    Nokia Ericsson s'est pris un milliard de dollars d'amende l'année dernière aux USA (https://www.20minutes.fr/economie/26...lliard-dollars), soit-disant pour des pots de vins.

    Cela a bien-sûr grandement fragilisé l'entreprise, qui n'avait pas besoin de ça. Cela la rend vulnérable aux OPA hostiles. Ça fait longtemps que les USA lorgnent sur cette entreprise.

    On peut remercier le Covid d'avoir ébranlé l'économie américaine. Les entreprises européennes sont temporairement à l'abri de ces vautours.

  2. #522
    Membre expérimenté
    Jeff_67
    On peut remercier le Covid d'avoir ébranlé l'économie américaine. Les entreprises européennes sont temporairement à l'abri de ces vautours.
    ---
    L'UE va lancer un "Cloud industriel" de 10 milliards d'euros pour rivaliser avec les États-Unis,
    Et dynamiser le secteur du Cloud Computing


    https://cloud-computing.developpez.c...oud-Computing/

    ---

    Moi, je t’invite à lire l’article, principalement, bien plus que mon commentaire, que je te conseille de lire, non pas parce que c’est moi, qui l’a rédigé !!!
    Le fond de mon commentaire, uniquement, est à prendre en considération, en matière de réflexion !!
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  3. #523
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    C'est dingue comme plein de pays se soumettent à la volonté US [...]
    Peut être même que l'on se serait vite rangé du côté de l'interdiction rapide des concurrents chinois... ; si comme les Suédois nous n'avions pas vendu notre opérateur national !

  4. #524
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    C'est dingue comme plein de pays se soumettent à la volonté US (alors que les USA sont une des principales menaces contre les nations européennes).
    si pleins de pays suivent les usa je ne pense pas que ce soit juste pour suivre, il y'a peut être réellement une menace avec huawei, ou plus généralement une peur (justifié) du gouvernement chinois. Aujourd'hui les chinois font plus peur que les USA, leur modèle sociétal est a gerber et personne ne souhaite qu'il soit exporter ailleurs.

    Il y'a beaucoup de preuves que les chinois ont voler des propriété intellectuel et des brevets de grosses firme européenne et américianes, les chinois sont les 1er à pratiquer un protectionnisme et a faire une cooccurrence déloyale sur le marché intérieure.
    Pour accéder au marché intérieure chinois il faut faire pas mal de concessions aussi, en faite pour être en chine il faut limite que que ce soit un chinois du PCC qui dirige ta boite la bas. Ce sont des pratiques scandaleuse et j’espère que les entreprises vont délocaliser dans les pays frontalier (vietnam, taiwan, thailande...) et mème revenir en Europe de l'est voir chez nous.
    peut être que la chine ce calmera quand y'aura plus d'usines

    les USA ne sont pas blanc comme neige certes mais c'est quand même beaucoup plus soft, et la bas au moins tu peux faire des procès et potentiellement les gagner, va faire un procès à une boite chinoise

  5. #525
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Aujourd'hui les chinois font plus peur que les USA
    J'ai plus peur des USA que de la Chine, parce qu'on est à fond sous domination US, on utilise Windows, Google, Facebook, Twitter, Amazon, Android, YouTube, Netflix, etc.
    Je n'ai pas de matériel chinois, je ne vais pas sur des sites chinois, je ne regarde pas de propagande chinoise.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Il y'a beaucoup de preuves que les chinois ont voler des propriété intellectuel et des brevets de grosses firme européenne et américianes
    Ok il y a des chinois qui copient des trucs, mais c'est depuis qu'ils innovent que les USA ont peur de la Chine.
    Les USA volent énormément de secret industriel, ils ont accès à toutes nos données personnelles.
    Les USA rachètent des grandes entreprises stratégiques françaises comme des morceaux d'Alstom par exemple. (Vente d'Alstom: un ex-dirigeant incarcéré accuse les États-Unis de chantage)
    En parallèle la Chine essaie de racheter l'aéroport de Paris… Ce qui n'est pas top non plus. Les gouvernements successifs font cher de vendre des choses importantes à des puissances étrangères.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    va faire un procès à une boite chinoise
    Apparemment le gouvernement US a réussi à pousser Tik Tok à se faire racheter par une boite US, ou un truc comme ça.
    Les USA qui se prennent pour les rois du monde.

    On a peut-être intérêt à se faire pote avec la Chine. L'Allemagne a une balance commerciale positive avec la Chine.
    En tout cas on ne peut pas dire que les USA représentent une menace moins importante que la Chine.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #526
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    faire une cooccurrence déloyale sur le marché intérieure.
    Sur les marchés extérieurs, aussi, avec leur industrie lourdement subventionnée par le PCC. Pour lutter contre, il va falloir soit les interdire, soit subventionner nos propres industries (et les relocaliser, aussi)

  7. #527
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    subventionner nos propres industries (et les relocaliser, aussi)
    Ce serait une excellente idée de faire du protectionnisme malheureusement c'est contraire à l'idéologie union-européenne.
    Mais peut-être qu'on pourra le faire quand l'UE n'existera plus.
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #528
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    J'ai plus peur des USA que de la Chine, parce qu'on est à fond sous domination US, on utilise Windows, Google, Facebook, Twitter, Amazon, Android, YouTube, Netflix, etc.
    oui on est sous domination technologique USA c'est pas bien mais cela change pas mon idée de base: c'est mieux que d'etre à la botte de la chine.
    En chine ton google est censuré a mort, ton facebook truffé de propagande et si jamais tu publie un truc anti gouvernement tu te retrouve dans un goulag centre de rééducation
    Le twitter chinois n'a aucun message/compte anti Xi jinping à l'opposer du twitter de Trump, surement que Xi jinping doit être adoré par tout le peuple
    Quand au Netflix Chinois la moindre série non conforme aux valeurs de la république populaire serait interdite tout simplement, c'est pas en chine que tu aurais une musique comme Born in the USA China

    Je suis sous la domination Américaine, ça me fais chier de devoir utiliser Windows et Azure au boulot mais au moins je peux écrire/crier "Macron Démission" ou "à mort Trump" sans risque pour ma vie. Bon je dirais "à mort Obama" on me traiterais de raciste mais c'est un autre débat

    Ce serait une excellente idée de faire du protectionnisme malheureusement c'est contraire à l'idéologie union-européenne.
    C'est FAUX, enfin oui l'ue devrais investir davantage dans notre autonomie mais l'UE pratique un peu de protectionnisme, les vélos par exemple il y'a une grosse taxe pour les vélo chinois afin de protéger l'industrie des vélos en France et en Europe, même chose pour les voitures aussi. Si aujourd'hui t'as pas des voitures électrique chinoise à 4000€ c'est grâce ou a cause du protectionnisme chinois. Mais bon entre une Peugeot à 20000€ fabriquer en Algérie et une équivalente chinoise à 8000€ importer le "sauver l'industrie française" c'est du foutage de gueule. Pour le protectionnisme il vaut mieux une Toyota fabriquer en France qu'une Peugeot ou Renaud fabriquer ailleurs.

    en parlant voiture j'ai jamais compris perso comment les chinois arrive à faire voiture électrique ou des suv 4 portes à moins de 5000€ qui semble correcte et qu'en Europe c'est 30000€, je veux dire fabriquer une bagnole de nos jours c'est surtout des machines qui tournent donc c'est pas les salariées qui doivent couter cher. J'imagine que les finitions c'est pas du haut de gamme mais bon c'est pas du cuir qu'on a dans nos voitures non plus
    leurs industrie automobile est subventionné ou quoi ?

    ce truc sur le papier c'est moins cher et c'est mieux que la Citroën ami (fabriquer au maghreb) mais bon je fais du HS

  9. #529
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    En chine ton google est censuré a mort, ton facebook truffé de propagande et si jamais tu publie un truc anti gouvernement tu te retrouve dans un goulag centre de rééducation
    En Chine c'est peut-être un peu comme ça, mais la Chine ne cherche pas à imposer son modèle de société ailleurs (contrairement aux USA).
    Même si il y avait 3, 4 antennes 5G chinoise ça ne changerait rien…
    La Chine surveille les chinois mais elle s'en fout du reste du monde. Les Français peuvent critiquer le gouvernement chinois ils n'auront jamais de problème.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    C'est FAUX, enfin oui l'ue devrais investir davantage dans notre autonomie mais l'UE pratique un peu de protectionnisme
    C'est du protectionnisme à l'échelle union-européenne donc ça ne m'intéresse pas, le protectionnisme c'est à l'échelle nationale que c'est intéressant et on ne peut pas faire en sorte que les Français consomment des produits Français en priorité.
    Enfin bon tant pis, l'UE finira bien par casser en morceaux.
    J'espère que les gouvernements sont en train de préparer l'après UE, parce que si on ne sait pas si elle s'effondrer dans 5, 10, 20, 30 ans.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #530
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    leurs industrie automobile est subventionné ou quoi ?
    ben... oui... comme toute leur industrie, en fait...

  11. #531
    Membre averti
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    C'est du protectionnisme à l'échelle union-européenne donc ça ne m'intéresse pas, le protectionnisme c'est à l'échelle nationale que c'est intéressant et on ne peut pas faire en sorte que les Français consomment des produits Français en priorité.
    1) Poser les problèmes en termes de protectionnisme me paraît néfaste car cela conduit à une escalade dans laquelle personne n'est gagnant. Il me semble qu'il vaut mieux plutôt poser les problèmes économiques en termes d'échanges équitables et réduits à ce qui est utile (en évitant autant que possible les transports lourds à longue distance notamment).

    2) Poser les problèmes en termes strictement nationaux me paraît archaïque et de moins en moins tenable quand on voit que des grands blocs prennent l'avantage à l'échelle mondiale et que de nombreux problèmes, écologiques notamment, se posent à grande échelle. Ce nationalisme tenace est une des raisons des difficultés de l'Europe face notamment aux USA et à la Chine.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Enfin bon tant pis, l'UE finira bien par casser en morceaux.
    J'espère que les gouvernements sont en train de préparer l'après UE, parce que si on ne sait pas si elle s'effondrer dans 5, 10, 20, 30 ans.
    C'est une possibilité, qui n'arrangerait rien et aggraverait la concurrence entre états européens (fiscale ou autre) et la faiblesse politique, et technique dans certains domaines, de l'Europe.
    L'autre possibilité c'est que l'Union Européenne, qui actuellement est en grande partie l'instrument peu démocratique de grands capitalistes, évolue vers une structure confédérale ou fédérale plus transparente et équilibrée (avec par exemple une harmonisation fiscale évitant les paradis fiscaux internes à l'Europe).
    Je reconnais que ça n'en prend pas le chemin à court terme pour de nombreuses raisons, y compris l'orientation régressive de certains pays comme la Pologne et la Hongrie (et une situation socio-politique pas très brillante non plus ailleurs).
    Linux Mint 20 Mate.
    1984 est passé, les émules de Big Brother nous surveillent.

  12. #532
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    2) Poser les problèmes en termes strictement nationaux me paraît archaïque
    Pour l'environnement ce serait mieux de consommer local.
    On devrait taxer les articles qu'on produit en France, on devrait consommer les salades françaises avant de consommer des salades étrangères.
    Malheureusement avec le mondialisme on fait venir des produits depuis le bout du monde. Avec le CETA et tout le bordel il va y avoir de la viande produite sur le continent américain dans les magasins français.

    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    C'est une possibilité, qui n'arrangerait rien et aggraverait la concurrence entre états européens (fiscale ou autre) et la faiblesse politique
    La situation ne peut pas être pire qu'aujourd'hui, les paradis fiscaux de l'UE (Luxembourg, Irlande, Pays-Bas, Malte) attirent les grosses entreprises et les lois de l'UE simplifient l'optimisation fiscale, c'est très simple d'organiser sa faillite et de tout envoyer dans un paradis fiscal de l'UE.
    Les gouvernements des états membres de l'UE n'ont quasiment plus de souveraineté, d'ailleurs Trump se fout de la gueule de Macron : Donald Trump qualifie Emmanuel Macron de «premier ministre».
    On verra bien comment l'UE va évoluer.
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #533
    Membre averti
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Pour l'environnement ce serait mieux de consommer local.
    Oui mais ce n'est pas possible pour tout. Et local ne veut pas dire national. Ce peut être une aire plus restreinte dans certains cas et inversement certains produits de pays voisins peuvent être plus facilement acheminés que ceux de l'autre bout du pays.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Malheureusement avec le mondialisme on fait venir des produits depuis le bout du monde. Avec le CETA et tout le bordel il va y avoir de la viande produite sur le continent américain dans les magasins français.
    Là, tout à fait d'accord.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les gouvernements des états membres de l'UE n'ont quasiment plus de souveraineté, d'ailleurs Trump se fout de la gueule de Macron
    N'exagérons pas, cela dépend des domaines et les décisions importantes dépendent de l'attitude des états. Un seul état peut suffire à bloquer un accord, c'est une des difficultés de l'U.E. Par ailleurs Trump n'est pas une référence et je crois (j'espère) qu'il ne va plus rigoler longtemps.
    Linux Mint 20 Mate.
    1984 est passé, les émules de Big Brother nous surveillent.

  14. #534
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    Un seul état peut suffire à bloquer un accord, c'est une des difficultés de l'U.E.
    Ça c'est pour les questions fiscales, tout ne fonctionne pas comme ça.

    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    Par ailleurs Trump n'est pas une référence et je crois (j'espère) qu'il ne va plus rigoler longtemps.
    Ne vous réjouissez pas trop vite, vous pourriez finir déçu
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #535
    Chroniqueur Actualités

    Huawei procède à la vente de sa marque de smartphone Honor à un consortium dont la survie en dépend
    Huawei procède à la vente de sa marque de smartphone Honor à un consortium dont la survie en dépend,
    pour tenter d'échapper aux sanctions américaines et s’approvisionner en composants électroniques afin de maintenir la marque en vie

    Mardi 17 novembre, Huawei Technologies a annoncé avoir vendu sa marque de téléphone Honor à un consortium d’une trentaine d’entreprises chinoises comprenant des distributeurs, des agents et d’autres sociétés dont la survie dépend de celle de la marque. L’objectif de la manœuvre est simple : tenter d’échapper aux sanctions américaines et s’approvisionner en composants électroniques afin de maintenir la marque en vie.

    Rappelons qu’en mai 2019, le président américain Donald Trump a signé un décret établissant les bases pour empêcher des entreprises de télécommunications chinoises telles que Huawei de vendre du matériel aux États-Unis, visant à neutraliser la capacité de Beijing à compromettre les réseaux sans fil et les systèmes informatiques américains de la prochaine génération. L’ordonnance interdit l’achat ou l’utilisation de toute technologie de communication produite par des entités contrôlées par « un adversaire étranger » et susceptible de créer un « risque de sabotage indu » des systèmes de communication américains ou des «effets catastrophiques» sur l’infrastructure américaine.

    Le même mois, le ministère américain du Commerce a pris une mesure distincte, mais connexe, interdisant aux entreprises américaines de traiter avec Huawei et 70 affiliés en les ajoutant à la « liste d'entités » (une décision qui interdit donc à la société d’acquérir des composants et des technologies auprès de sociétés américaines sans l’approbation du gouvernement). L'administration a engagé une action similaire à l'encontre de ZTE, une autre entreprise de télécommunication chinoise, pour violation présumée des sanctions américaines sur l'Iran.

    Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a déclaré que le président Donald Trump avait soutenu la décision « d'empêcher que des entités sous contrôle étranger utilisent la technologie américaine de manière potentiellement préjudiciable à la sécurité nationale ou aux intérêts de la politique étrangère des États-Unis ». Huawei, qui affirme que ses produits ne représentent pas une menace pour la sécurité, a indiqué qu’il était « prêt et disposé à s’engager avec le gouvernement américain et à proposer des mesures efficaces pour assurer la sécurité des produits ».


    Le consortium d’acheteurs a publié mardi un communiqué annonçant l'achat, qui se fera via une nouvelle société, Shenzhen Zhixin New Information Technology. « Cette acquisition est un investissement dicté par le marché, afin de sauver la chaîne industrielle de Honor », a indiqué le consortium. « C’est la meilleure solution pour protéger les intérêts des consommateurs, des vendeurs, des fournisseurs, des partenaires et des employés de Honor ».

    Après cette vente, Huawei ne dispose plus d’aucune action et « n’est plus impliqué dans la gestion des affaires ni dans les prises de décision de la nouvelle entreprise Honor », a précisé l’entreprise dans un communiqué. La grande enseigne chinoise des télécoms affirme que sa production d’appareils grand public « est soumise à de terribles pressions » en raison de « l'indisponibilité persistante d'éléments techniques » suite aux sanctions américaines et espère que « la vente aidera les vendeurs et les fournisseurs de Honor à surmonter cette période difficile » et qu’en s’éloignant de cette activité, la marque Honor pourra à nouveau bénéficier d’approvisionnements en composants.

    « Cette décision a été prise par la chaîne industrielle d'Honor pour assurer sa propre survie », a déclaré Huawei.

    Le changement de propriétaire n’aura pas d’incidence sur l’orientation du développement d’Honor, selon les deux déclarations.

    Aucun chiffre pour l'accord n'a été donné.

    Des sources bien informées en la matière affirment que les restrictions du gouvernement américain ont contraint le deuxième plus grand fabricant de smartphones au monde, après Samsung Electronics de Corée du Sud, à se concentrer sur les smartphones haut de gamme et ses activités orientées entreprises.

    Une source a déclaré mardi que le gouvernement américain n'aurait aucune raison d'appliquer des sanctions à Honor après sa séparation de Huawei.

    Honor vend des smartphones via ses propres sites Web et par des détaillants tiers en Chine, où il est en concurrence avec Xiaomi Corp, Oppo et Vivo sur le marché des smartphones d’entrée et milieu de gamme. Il vend également des téléphones en Asie du Sud-Est et en Europe, et livre 70 millions d'unités par an, selon le communiqué de Huawei.

    Le magasin de produits électroniques et d'appareils électroménagers Suning.com figure parmi les acheteurs, parmi lesquels plusieurs sociétés d'investissement publiques de la ville natale de Huawei, à Shenzhen.

    Honor recherchera plus de partenaires d'investissement à l'avenir, avec la possibilité d'une éventuelle cotation, a déclaré la source.

    Huawei a déclaré que ses smartphones haut de gamme étaient également menacés par les sanctions américaines, le responsable de son activité grand public ayant déclaré en août qu'il ne serait pas en mesure de continuer à fabriquer les puces Kirin qui alimentent ses modèles haut de gamme.

    Se délester d’Honor donnera à Huawei une certaine « marge de manœuvre» du côté de l'approvisionnement pour son activité haut de gamme tout en se concentrant sur le développement de son HarmonyOS exclusif pour les smartphones », a déclaré Nicole Peng, vice-présidente de la division d’analyse du marché des dispositifs mobiles du cabinet Canalys.

    La vente contribuera à soutenir la marque, tout en donnant la possibilité de pouvoir racheter Honor un jour, a déclaré Will Wong, analyste chez IDC. « Il sera plus facile pour Huawei de faire un éventuel rachat à l'avenir auprès de ce consortium, ce qui pourrait ne pas être si facile s'ils le vendent à d'autres fabricants de smartphones ou d'électronique », a-t-il déclaré.

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette décision d'Huawei ?
    Partagez-vous l'avis selon lequel une fois qu'Huawei n'aura plus de parts dans les activités de cette marque, les sanctions américaines sur la vente de composants électroniques vont s'estomper ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #536
    Membre éprouvé
    cette vente prouve que les sanctions USA ont un gros impacte sur la société, le PDG avait pourtant dit qu'il allait bientôt dominer le monde...

###raw>template_hook.ano_emploi###