Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #221
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    87
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 87
    Points : 112
    Points
    112
    Par défaut
    La guerre économique qui s'est enclenché va durer des décénies probablement.

    Tu as d'un coté le numéro 1 mondiale, qui permet les échanges mondiaux avec sa devise, stable , le dollar de façon simplifié et rapide.
    Il est allié de beaucoup de nation forte économiquement et militairement parlant. Et comme dans tout système social, il y a un boss, il ne faut pas croire de trop aux nations unies qui vont devenir leader de tout ce système, même si il faudrait, mais comme ils sont payés par ce même "vassal" il l'ouvre pas de trop !
    Il est dans une logique win/win, si tu gagne, je gagne. Il n'a aucun problème aux suprématie d'un produit pourvu que t'essai pas de lui dire comment il doit l'acheter ou de lui faire pression avec celui-ci.


    De l'autre, tu as la Chine, qui n'a que comme seul religion l'argent. Son but final, reprendre la main sur les pays sur lesquels il avait une influence durant des siècles. Il essai d'appliquer des vieilles technique de colonisation, en se disant "oui mais eux l'ont fait le siècle dernier".
    Il ne se soucie que de sa richesse qu'il peut engendrer et peu importe le coût. Il vole toutes les technologie du monde, paye quelques illuminés français, américains,.. pour venir enseigner de la haute technologie chez lui et après le remercie gentillement avec une médaille et un gros chèque.
    Il force les sociétés qui veulent vendre sur son sol à faire des partenariats qui lui voleront tout son savoir-faire (nourriture, voiture, high tech)... pour nous le revendre après à moitié prix.
    Il te prête de l'argent alors que tu sais pas payer, en disant OK si tu sais pas payé, c'est pas grave, le truc que t'as construit avec mon argent, m'appartiendra. Il se construit ainsi des ports, des autoroutes qu'il reprendra après en te faisant mirroité que c'est bien pour ton pays

    Bref comme les chinois ne sont pas du tout dans une logique commercial mondiale, mais plutôt dans un modèle, je gère, je crée, je vends; celà va forcer les pays du monde a agir de même, Trump essai de les forcer à jouer le même jeu que tout le monde mais vu qu'ils sont pas enclins à écouter, il va forcer les pays à ne plus jouer avec eux.
    Ceux qui croient que la guerre va se terminer avec la réussite de la Chine et la faillite des USA, se mette un peu le doigt dans l'oeil. Car la Chine est de moins en moins aimé par les pays qu'elle aide et elle se créer des ennemis de tailles : Japon, Inde qui sont à sa porte.
    Ces pays vont sans doute se battre et elles aussi faire du colonialisme prospère qui coupera l'herbe des chinois.
    On est pas dans un modèle guerre USA / Chine mais bien le monde dollarisé (Australie, Japon, Europe, USA, Canada, Inde..) contre la Chine.


    Huawei si elle ne trouve pas de chipset pour ses appareils va droit dans le mur. Car quoi qu'on en dise, mais les USA sont encore les maitres du chipset.
    Ceux qui croient que les terres rares seront le premier point de contrainte des Chinois risque de voir qu'en 2 ans de temps on va construire partout dans le monde des usines pour transformer celui-ci (pour les batteries).
    Alors qu'il faut plus de 10 ans pour faire des usines de chipset valable.


    Je pense que Xi xinpin n'as pas très bien joué à l'échequier, il aurait dû être plus malin et plus patient, être moins agressif et plus ouvert vers l'exterieur, amené justement les entreprises américaines, japonaise, europeene à investir dans son pays pour le rendre plus fort, alors que là il joue tout solo et c'est un peu un contre tous.

    Les chinois ne sortent pas de la pauvreté parce qu'on leur achète des smartphone ou des gadget à 1€ sur Wish (qui soit dis en passant serait interdit par la répression des fraudes si ça venait de France) mais bien parce que les présidents précédent à Xi ont fait des investissements massif pour construire des villes et sortir les pauvres des campagnes. D'ailleurs on voit qu'avec Xi tout n'est plus aussi dynamique qu'avant, il a du créer des nouveaux impots et taxes pour compenser les côuts exhorbitant de sa politique. Un très fort contrôle sur la monnaie, prouve qu'on est pas si riche que ça. Alors que je sache, je peux acheter 10.000 dollar là maintenant et aller acheter une maison ... aux philippines !

  2. #222
    Membre confirmé
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    276
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 276
    Points : 566
    Points
    566
    Par défaut
    ça veut dire quoi "acheter 10 000dollards maintenant et aller m'acheter une maison aux philippines" ?

  3. #223
    Membre habitué
    Profil pro
    developpeur
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : developpeur

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 208
    Points : 183
    Points
    183
    Par défaut a hue et a wei
    Les Americans se comportent comme des gangsters ni plus ni moins. Le paradoxe c'est qu'il me semble, pas mal de composants pour leur iphone est fabriqué en Chine ... À Boycotter aussi ? :-)
    Ce qui me dérange le plus c'est la mauvaise qualité du merde of China et les produits importés comme de l'ail ou du gingembre, c'est du n'importe quoi et tout ce commerce contribue à la pollution planètaire.
    Nous n'avons pas besoin de la Chine mais elle a besoin de nous.
    N'oubliez pas que c'est une dictature, qu'ils occupent le Tibet et rééduquent les ouighours ...

  4. #224
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 120
    Points : 9 470
    Points
    9 470
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kapeutini Voir le message
    Ce qui me dérange le plus c'est la mauvaise qualité du merde of China
    En fait le haut de gamme est également produit en Chine.
    Les usines chinoise peuvent produire de la qualité.

    Citation Envoyé par Kapeutini Voir le message
    et les produits importés comme de l'ail ou du gingembre, c'est du n'importe quoi et tout ce commerce contribue à la pollution planètaire.
    Ouais ça c'est vrai.
    Il y a même du miel et du thé chinois , quand on sait à quel point c'est pollué là-bas...
    Le problème c'est qu'on est dans un délire mondialiste (le but c'est de produire pour le moins cher).

    Citation Envoyé par Kapeutini Voir le message
    Nous n'avons pas besoin de la Chine mais elle a besoin de nous.
    Les USA ont besoin de la Chine, la Chine a besoin des USA.
    La Chine est devenue la première puissance économique mondiale en étant l'usine du monde, les grandes entreprises de la tech, comme Apple, on fait fabriquer leur smartphone dans des usines en Chine, comme celle de Foxconn par exemple.
    Maintenant il y a des entreprises chinoise qui innovent, donc les USA essaient de se défendre.

    C'est chouette que Trump mette le protectionnisme en avant, c'est l'avenir.
    C'est mieux de produire le plus localement possible. Ça évite que des bateaux fassent des allers-retours entre la Chine et les USA.
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #225
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    91
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 91
    Points : 135
    Points
    135
    Par défaut
    C'est chouette que Trump mette le protectionnisme en avant, c'est l'avenir.
    Dans un monde où l'innovation et la concurence sont de tailles, le protectionnisme n'est pas une solution viable.

    Une des raisons qui est mis en avant pour la perte de pouvoir de la Chine alors qu'elle avait un empire puissant est le protectionnisme. Cette empire avait plus ou moins fermé ses frontières, pendant que l'Europe
    rivalisait entre les différent pays.

    Dans un contexte de mondialisation, je vois assez mal comment un pays peut survivre sur le long terme en faisant du protectionnisme.

    https://www.uschamber.com/series/mod...us-about-trade

    Pour ceux qui ont la flemme de cliquer sur le lien
    The early Ming Emperors were highly successful in fostering prosperity. They built the Forbidden City, and the modern form of the Great Wall to protect against incursions from the north. They greatly encouraged international trade and protected it with a very efficient military, including a navy supported by one of the largest dockyards in the world at the time. The Ming referred to themselves as “The Middle Kingdom” and for good reason, as from their perspective they did indeed occupy the middle of the world, geographically, culturally, industrially, and militarily.

    Having established their great domain, subsequent emperors rested in their vast prosperity and security. The Ming turned inward. They banned oceanic shipping, heavily restricted international trade, and forcibly moved vast populations inland, away from the sea. As they basked in their peaceful isolation, confident in their own superiority, China under the latter Ming stagnated while others advanced. Eventually, badly weakened, the cycle renewed, and the Ming were replaced by new armies marching out of Manchuria.

    China’s leaders in the modern era beginning with Deng Xiaoping saw the disastrous consequences of looking only inward under Mao Zedong, and so Deng began the process of opening up to the rest of the world, a process that continues under China’s current leadership. As China’s President Xi observed in his April 8, 2013 remarks during the Boao Forum for Asia Annual Conference, China’s “We firmly oppose protectionism in any form, and we are willing and ready to solve economic and trade differences through negotiation.” (1) One guarantor of China’s future economic prosperity is its commitment to international economic engagement.

  6. #226
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    778
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 778
    Points : 3 113
    Points
    3 113
    Par défaut
    Les US ont besoin de la Chine pour tous un tas de raisons (composants, métaux, etc). Pire encore c'est la Chine qui doit posséder le plus gros de la dette US.
    Donc Trump aura beau faire son numéro de Mariolle pour faire son intéressant, à un moment donné il devra composer avec la Chine.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  7. #227
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Fondateur
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    371
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Fondateur
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 371
    Points : 231
    Points
    231
    Par défaut
    C'est le début d'une longue et périlleuse guerre économique que Donald Trump vient de lancer avec la Chine.
    Au final, il n'est pas sûr du tout que ce soit les Etats-Unis qui en sortent vainqueur car la Chine a de nombreux arguments à faire valoir.
    Développeur Java / Android.
    Retrouvez mes Apps Android : https://play.google.com/store/apps/d...01024188312025
    Tout sur le Bitcoin, la Blockchain et les Altcoins : https://www.toutsurlebitcoin.fr
    Devenez une meilleure de vous-même jour après jour : https://www.jedeviensmeilleur.fr

  8. #228
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    298
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 298
    Points : 690
    Points
    690
    Par défaut
    Citation Envoyé par sylsau Voir le message
    C'est le début d'une longue et périlleuse guerre économique que Donald Trump vient de lancer avec la Chine.
    Au final, il n'est pas sûr du tout que ce soit les Etats-Unis qui en sortent vainqueur car la Chine a de nombreux arguments à faire valoir.
    Comme dit plus haut, la Chine détient une grosse partie de la dette contractée par Bush junior lors de la crise de 2008 et il suffit que l'Empire du Milieu réclame la paiement du de A à Z des sommes engagées pour que les USA soient à genoux.

    Si cela arrive, les USA sont finis (dette qui ne fait qu'augmenter tous les ans).

  9. #229
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 120
    Points : 9 470
    Points
    9 470
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    la dette contractée par Bush junior lors de la crise de 2008
    Ouais alors la dette commence peut-être à gonfler sous Bush, mais après ça ne fait qu'accélérer.
    Trump va endetter le pays encore plus vite qu'Obama, puisqu'il veut rénover les infrastructures (réparer les routes, les ponts, etc).


    Et sinon il faut bien avoir confiance que depuis 2008 rien n'a été réparé.
    Les manipulations de la finance provoqueront à nouveau une crise majeure. (il ne faut pas avoir confiance dans les stress tests)

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    il suffit que l'Empire du Milieu réclame la paiement du de A à Z des sommes engagées pour que les USA soient à genoux.
    Ouais la Chine pourrait revendre tous ses bons du trésors US, pour en faire chuter le prix.
    Le truc c'est que la Chine se tirerait une balle dans le pied, puisque plein d'entreprises US font fabriquer en Chine.

    Pour défendre le dollar, les USA ont investi dans une armée surpuissante.
    Par exemple à chaque que le gouvernement d'un pays producteur a essayé de vendre son pétrole dans une autre monnaie que le dollar il a été rapidement renversé avant de pouvoir mettre leur projet en place.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #230
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    298
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 298
    Points : 690
    Points
    690
    Par défaut
    Je ne savais pas pour l'augmentation croissante, j'avoue avoir surtout suivi la question avec Bush fils et j'ai mis de côté par la suite.

    Oui enfin, la Chine pourrait se le permettre dès lors que le pays, avec la Russie, se seront débarrassés de tous les dollars en stock (ce qui est en cours) pour de l'or. Il est fort probable qu'on assiste à une bipolarisation économique du monde avec les USA d'un côté et les partenaires privilégiés du bloc russo-chinois qui prend de plus en plus d'ampleur.

    Je pense que la question de la "liquidation" des bons au trésor sera plutôt un moyen de se débarrasser d'une devise "pourrie" qui souffre d'une dette monumentale (un peu comme la question des subprimes).

    Le Japon pourrait aussi faire pression dans cette histoire si cela va trop loin (ils ont une partie de la dette depuis les années 1980).

    En effet, les USA ont la plus grande armée en terme d'équipement mais bon, je pense aussi qu'ils veulent plus vivre ce qui est arrivé avec la 2e guerre du Golf (cf. Obama et le retrait progressif des troupes) en plus de la guerre d'Afghanistan (les deux, on compte pas celle en 1979 qui était une guerre fait la CIA). Aujourd'hui, il semble plutôt que la doctrine internationale de l'aigle à tête blanche (oui, le bestio qu'ils adorent mettre partout aux USA) soit dans une volonté de retrait militaire et de défense nationale.

    Alors, pour être plus précis, les USA n'ont pas déstabilisé ceux qui étaient contre eux, c'était ... autre chose (pour le Moyen-Orient, je ne parle pas de l'Amérique du Sud). En réalité, le problème de l'Irak remonte à une erreur d'analyse issue de nos coupains de la NSA et de la CIA qui ont pensé dans les années 2000, que l'Arabie Saoudite allait exploser et que cela allait couper l'accord d'approvisionnement en pétrole établi avec ce pays ce qui était la hantise alors. On sait tous que le vice président d'alors a menti et donné de fausses preuves pour déloger Sadam Hussein (le pire ennemi des Saoudiens au passage car ils le voyaient comme un menace, au même titre que la dynastie au pouvoir avant lui en Irak) et obtenir les puits (toujours dans l'idée que l'Arabie Saoudite, c'était fini) sauf que manque de bol, l'Arabie Saoudite a pas explosé. Ils feraient mieux de réclamer une enquête pour savoir si ce pays finance réellement les groupes terroristes comme on les soupçonnes depuis un bon moment.

    En réalité, toute la stratégie des américains au Moyen-Orient se base sur des idées d'il y a 30 ans voir plus et qui sont entrain d'être mis en place. A la différence significative de la question de l'Iran car ils avaient pas prévu que la révolution islamique donne le résultat qu'on connaît (alors qu'ils y ont participé comme nous, la France, et les Anglais). Au lieu de privilégier des partenaires puissant et non controversés dans la région, les USA préfèrent, en effet, maintenir une situation signe des Balkans au début du XXe siècle alors qu'il faudrait plutôt stabiliser la zone et obtenir une paix durable (le problème étant que si l'Iran obtient une garantie qu'on les envahira pas, ils vont dire "coucou" à Israël, ce qui est mérité et justifié et ça, ça plait pas à la diaspora (aucune discrimination ici) et le lobby pro-israélien aux USA qui fait perdre des millions voir des milliards de façon non justifiée à cette nation (comme nous, certainement, qui entretenons des rapports douteux avec cette nation mais personne ne l'ouvre bizarrement) chaque année.

  11. #231
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 935
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 935
    Points : 27 207
    Points
    27 207
    Par défaut
    Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
    "Ils ne savent pas très bien s'en servir" Tu as l'air d'en savoir plus sur leur propre management de leur l'armée, mieux qu'eux même, sans même avoir mis les pieds dans une quelconque organisation US relative à l'armée, je dois dire que je suis impressionné.
    Je pense que Ryu faisait plus référence à la géopolitique : l'armée US est très bien utilisée au niveau opérationnel, mais si on l'utilise dans des guerres politiquement contre-productives, toute cette excellence ne sert à rien(et c'est pas nouveau, cf Vietnam). enfin, c'est comme ça que je l'ai compris.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  12. #232
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    298
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 298
    Points : 690
    Points
    690
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Je pense que Ryu faisait plus référence à la géopolitique : l'armée US est très bien utilisée au niveau opérationnel, mais si on l'utilise dans des guerres politiquement contre-productives, toute cette excellence ne sert à rien(et c'est pas nouveau, cf Vietnam). enfin, c'est comme ça que je l'ai compris.
    Je suis tout a fait d'accord et comme les Guignols l'ont dit une fois "On pourrai gagner une guerre depuis 1945 !" [avec Obama].

  13. #233
    Membre émérite
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 910
    Points : 2 721
    Points
    2 721
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Je pense que Ryu faisait plus référence à la géopolitique : l'armée US est très bien utilisée au niveau opérationnel, mais si on l'utilise dans des guerres politiquement contre-productives, toute cette excellence ne sert à rien(et c'est pas nouveau, cf Vietnam). enfin, c'est comme ça que je l'ai compris.
    Ce dont on se rappelle surtout de Bush fils, c'est la guerre en Irak. cette "excellence" est donc atteinte à crédit ? Il y a un moment où on doit payer ses dettes ^^'

  14. #234
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 236
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 236
    Points : 2 185
    Points
    2 185
    Par défaut
    Citation Envoyé par sylflo Voir le message
    Dans un contexte de mondialisation, je vois assez mal comment un pays peut survivre sur le long terme en faisant du protectionnisme.
    Les états-unis, le Japon, la Chine et beaucoup d'autres y arrivent très bien pourtant: protectionnisme sur leur agriculture, sur leur industrie high tech, sur leur aéronautique, etc ... il n'y a que l'UE qui soit ouverte aux quatre vents avec les conséquences dramatiques que l'on voit quotidiennement.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Comme dit plus haut, la Chine détient une grosse partie de la dette contractée par Bush junior lors de la crise de 2008 et il suffit que l'Empire du Milieu réclame la paiement du de A à Z des sommes engagées pour que les USA soient à genoux.
    Ce n'est pas si simple que cela puisque les bons du trésors sont réglés à 10 ans et payés ... avec de nouveaux bonds du trésor.

  15. #235
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 120
    Points : 9 470
    Points
    9 470
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    j'avoue avoir surtout suivi la question avec Bush fils et j'ai mis de côté par la suite.
    Pourtant c'est intéressant de suivre la dette public US, en ordre de grandeur ça fait :
    22 347 000 000 000$

    Entendre parler de mille milliards ça rappelle le capitaine Haddock un petit peu. Et ce n'est QUE la dette public, imaginez toutes les autres dettes...
    Comme celle des étudiants US qui s'endettent de 100 000$ pour payer leurs études pour au final ne pas trouver de boulot.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Oui enfin, la Chine pourrait se le permettre dès lors que le pays, avec la Russie, se seront débarrassés de tous les dollars en stock (ce qui est en cours) pour de l'or.
    Le dollar risque de perdre toute sa valeur, donc c'est bien de s'en débarrasser. Les monnaies tiennent sur la confiance et les nations devraient commencer à refuser le dollar.
    Par contre la Chine va garder ses bons du trésors US pour le moment.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Il est fort probable qu'on assiste à une bipolarisation économique du monde avec les USA d'un côté et les partenaires privilégiés du bloc russo-chinois qui prend de plus en plus d'ampleur.
    Ceux qui se défendent face au dollar ce sont les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).
    Ils veulent un monde multipolaire alors que les USA veulent un pouvoir sans partage sur le monde.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Le Japon pourrait aussi faire pression dans cette histoire si cela va trop loin (ils ont une partie de la dette depuis les années 1980).
    Je Japon suit les ordres qu'il reçoit des USA.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Aujourd'hui, il semble plutôt que la doctrine internationale de l'aigle à tête blanche (oui, le bestio qu'ils adorent mettre partout aux USA) soit dans une volonté de retrait militaire et de défense nationale.
    Ce n'est pas un aigle c'est un Pygargue.
    Trump veut en effet faire revenir les soldats, mais il n'a pas le contrôle total sur l'armée, il a demandé à ce que les soldats en Syrie reviennent aux USA, et il en reste toujours et ça n'est pas le fait de sa volonté.
    Il y a un fort risque qu'un jour ça finisse en conflit majeur entre la Chine et les USA.
    Les USA supportent mal le fait de perdre leur place de première puissance mondiale, ils se débattent pour la garder.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    En réalité, le problème de l'Irak remonte à une erreur d'analyse issue de nos coupains de la NSA et de la CIA qui ont pensé dans les années 2000, que l'Arabie Saoudite allait exploser et que cela allait couper l'accord d'approvisionnement en pétrole établi avec ce pays ce qui était la hantise alors.
    Il y a un deal entre la famille royale d'Arabie Saoudite et les USA.
    Les USA protègent le roi, et l'Arabie Saoudite vend du pétrole. (Pacte du Quincy)

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    On sait tous que le vice président d'alors a menti et donné de fausses preuves pour déloger Sadam Hussein
    Vous devriez regarder le film VICE, on voit Dick Cheney forcer Colin Powell à mentir pour justifier une guerre.
    Colin Powell : comment la CIA m'a trompé
    En 2003, le secrétaire d'Etat américain prononçait à l'ONU son discours sur les armes de destruction massive en Irak. "Une tache dans ma carrière", dit-il aujourd'hui.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Les états-unis, le Japon, la Chine et beaucoup d'autres y arrivent très bien pourtant: protectionnisme sur leur agriculture, sur leur industrie high tech, sur leur aéronautique, etc ...
    Les USA ont fait la promotion du mondialisme et du libre échange pendant longtemps, mais aujourd'hui les USA sont eux aussi les perdants de la mondialisation. (le gagnant c'est devenu la Chine)

    Europe, Chine, Japon, Etats-Unis : qui est le plus protectionniste ?
    Autre enseignement, tous les pays pratiquent un protectionnisme ciblé avec des pics qui peuvent être impressionnants, notamment dans les secteurs agricoles : le Japon est globalement peu protectionniste mais applique des droits de douanes de plus de 67% sur les produits laitiers. Les mesures non-tarifaires sont, elles, beaucoup moins palpables et surtout multiformes. Cela peut aller de la mise en place de quotas, de subventions aux exportations, de normes techniques ou sanitaire ou de textes législatifs favorisant les entreprises nationales. Ce levier est actionné par tous les pays sans exception. À commencer par les Etats-Unis.

    Depuis le « Buy American Act » de 1933, le gouvernement fédéral est obligé de donner ses appels d'offre à une entreprise américaine. Si aucun indicateur ne permet de rendre compte de l'ensemble des mesures non-tarifaires, les données de Global Trade Alert, un organisme indépendant, donne un aperçu sur l'importance du phénomène. Entre novembre 2008, mois où les dirigeants du G20 s'étaient engagés à s'abstenir d'élever de nouvelles barrières aux investissements ou au commerce de biens et services et juin 2017, les Etats-Unis, ont à leurs actifs pas moins de 1 280 mesures discriminatoires supplémentaires, l'ensemble composé de l'Allemagne, de la France et de l'Italie près de 1 000. C'est nettement plus élevé que les plus proches suivants, notamment les pays émergents plus adeptes des mesures tarifaires. Restent les mesures monétaires, c'est-à-dire les manipulations de changes. La formule de John Connally, secrétaire au Trésor de Richard Nixon, face à des diplomates européens est restée célèbre « le dollar est notre monnaie, mais c'est votre problème ».
    C'est tout à fait sain de faire du protectionnisme, favoriser les entreprises national ça produit un cercle vertueux.
    À votre avis c'est quoi le plus logique :
    - acheter une salade qui a poussé à 5 km de chez vous
    - acheter une salade qui a poussé en Roumanie ou en Bulgarie ?

    Aujourd'hui on est dans une période de super spécialisation et ça craint vraiment.
    En France il n'y aura plus d'usine, après il n'y aura plus d'agriculteur parce qu'ils se seront tous suicidé, car il est devenu impossible de survivre face aux autres pays de l'UE, etc.
    La spécialité de la France ça deviendra le tourisme et il n'y aura plus rien d'autre...

    Voilà ce que ça produit la spécialisation :
    Coup de froid sur la production automobile mondiale
    Le séisme et le tsunami du 11 mars au Japon ont un impact sur le marché mondial de l’automobile. A tel point que la production globale pourrait reculer de 30%, selon un rapport de la société de prévision IHS Automotive. Conséquence des difficultés des producteurs japonais de pièces détachées pour relancer leurs usines, et de celles des constructeurs automobiles directement affectés par ces arrêts.
    Ou ça :
    Risque de pénurie de disques durs pour cause d'inondations en Thaïlande

    La crise au Venezuela vient également de la spécialisation, toute l'économie tournait sur le pétrole, du coup si on t'empêche de vendre suffisamment de pétrole ça t’étouffe...
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #236
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 853
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 853
    Points : 125 960
    Points
    125 960
    Par défaut L'IEEE décide de lever les sanctions contre Huawei sur les activités éditoriales
    L'IEEE décide de lever les sanctions contre Huawei sur les activités éditoriales,
    après les éclaircissements du département américain du Commerce

    Le mois dernier, suite à une longue liste d’entreprises et d'organisations internationales qui se sont désolidarisées de Huawei depuis que le président Donald Trump a signé un décret interdisant l’achat ou l’utilisation de toute technologie de communication produite par des entités contrôlées par « un adversaire étranger », assorti d’une mesure connexe prise par le ministère américain du Commerce interdisant aux entreprises américaines de traiter avec Huawei et 68 affiliés, l'Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) a interdit aux employés de Huawei d'examiner les articles publiés dans ses revues en raison des sanctions mentionnées ci-dessus.

    IEEE est une importante société scientifique basée à New York qui dispose d’un large éventail d'activités et d'avantages pour ses membres, les bénévoles et la communauté technique, y compris ses quelque 200 revues. Mais l’association a déclaré le mois dernier aux rédacteurs en chef des revues qu'elle craignait des « conséquences juridiques graves » si elle continuait à avoir les scientifiques de Huawei comme examinateurs pour la révision des documents techniques. Ils « ne peuvent pas s'occuper des papiers » jusqu'à ce que les sanctions soient levées, pouvait-on lire dans un courriel envoyé aux rédacteurs en chef par l’association. Toutefois, l’IEEE a rassuré que l'impact de la politique commerciale aurait des effets limités sur ses membres, et que les employés de la firme chinoise pouvaient continuer à siéger aux comités de rédaction de l'IEEE et faire bien d’autres choses qu’ils faisaient avant.

    Des réactions en chaîne

    Le 15 mai dernier, le président des États-Unis a signé un décret établissant les bases pour empêcher des entreprises de télécommunications chinoises telles que Huawei de vendre du matériel aux États-Unis, visant à neutraliser la capacité de Beijing à compromettre les réseaux sans fil et les systèmes informatiques américains de la prochaine génération. Le 16 mai, le Bureau de l'industrie et de la sécurité (BIS) du département du Commerce des États-Unis, qui administre et applique les règlements américains sur l'administration des exportations (EAR), a expressément ajouté Huawei Technology Ltd. et 68 de ses filiales à sa liste noire commerciale.

    Ces décisions ont contraint certaines grandes entreprises et organisations à mettre fin à leur collaboration avec Huawei. Quelques jours seulement après la prise de la mesure, Google a mis une pause à sa collaboration avec Huawei en lui bloquant certains services Android ; ARM aurait ensuite ordonné à ses employés de suspendre leurs activités avec la firme ; les fabricants de puces, Intel et Qualcomm auraient également coupé des liens avec Huawei ; Wi-Fi Alliance et SD Association ont également rompu tout lien avec l’entreprise chinoise.

    Selon la déclaration de l’association, il était toujours permis à Huawei et ses employés de continuer à participer à d'autres activités en tant que membre, y compris accéder à la bibliothèque numérique de l'IEEE, soumettre des articles techniques pour publication, faire des présentations à des conférences parrainées par l'IEEE et accepter des prix IEEE. Les employés de Huawei pouvaient également continuer à exercer leur droit de vote, assister aux réunions d'élaboration des normes, soumettre des propositions et faire des commentaires lors des débats publics sur les nouvelles normes, en tant que membres de l’association. Les membres affiliés à Huawei pouvaient également participer à des réunions d'affaires, de logistique et autres, y compris celles liées à la planification de conférences.

    Nom : ieee.png
Affichages : 2606
Taille : 151,5 Ko

    Cette déclaration a suscité de l’indignation parmi les professeurs chinois membres de l’association. Ils reprochent aux responsables de l’association de laisser la politique s'immiscer dans la collaboration universitaire, en soulignant le danger que cela pourrait représenter. Haixia(Alice) Zhang, professeur à l’Institut de microélectronique à l’Université de Pékin, a écrit dans un courriel, en réponse à la décision de l’IEEE :

    « Haixia Zhang de l'Université de Pékin, en tant que vieille amie et membre senior de l'IEEE, je suis vraiment choquée d'apprendre que l'IEEE est impliqué dans « US-Huawei Ban » pour remplacer tous les réviseurs de Huawei, ce qui est bien au-delà du domaine scientifique et technologique de base que je suis depuis ma formation professionnelle ».

    « Aujourd'hui, ce message de l'IEEE pour « remplacer tous les réviseurs de Huawei dans les revues de l'IEEE » remet en question mon intégrité professionnelle. Je dois dire qu'en tant que professeur, je ne l'accepte PAS. Par conséquent, j'ai décidé de quitter le comité de rédaction de l'IEEE NANO et de l'IEEE JMEMS jusqu'au jour où il reviendra à notre intégrité professionnelle commune », a-t-elle ajouté.

    La décision de l’IEEE a suscité également de nombreux commentaires sur les sites Web et plusieurs commentateurs lient la décision à la négociation commerciale qui a lieu depuis des mois entre les États-Unis et la Chine. Selon un autre commentaire, Huawei et ses entreprises seraient traqués parce que la société aurait une longueur d'avance sur les entreprises américaines en termes d'infrastructure 5G et que l'Amérique craint de ne pas être dans la course à un développement technologique qui pourrait représenter des centaines de milliards de dollars.

    Après les éclaircissements, l’IEEE lève les sanctions

    Le jeudi 16 mai 2019, le département américain du Commerce a appliqué des restrictions de contrôle des exportations à Huawei Technology Ltd. et à 68 de ses filiales. L’IEEE a publié une déclaration concernant la conformité et a précisé que si le gouvernement américain clarifiait l’application du Règlement d’exportation des exportations des États-Unis en ce qui concerne l’examen par les pairs. L’IEEE fournirait une mise à jour à la communauté de l’IEEE.

    L’IEEE a reçu les éclaircissements demandés par le département américain du Commerce sur l’applicabilité de ces restrictions de contrôle des exportations aux activités de publication de l’IEEE. Sur la base de ces nouvelles informations, l’IEEE a déclaré que les employés de Huawei et de ses filiales peuvent participer en tant qu’évaluateurs et réviseurs à ses processus de publication. Tous les membres de l'IEEE, quel que soit leur employeur, peuvent continuer à participer à toutes les activités de l'IEEE.

    « Notre approche initiale, plus restrictive, était uniquement motivée par notre volonté de protéger nos bénévoles et nos membres contre les risques juridiques. Avec la clarification reçue, ce risque a été traité. Nous apprécions les nombreuses questions et commentaires de nos membres et de nos bénévoles du monde entier et les remercions de leur patience alors que nous travaillions dans une situation complexe sur le plan juridique.

    « L'IEEE propose un large éventail d'activités et d'avantages pour ses membres, ses volontaires et la communauté technique au sens large, notamment en parrainant plus de 1 900 conférences et événements annuels dans le monde entier et en donnant accès à plus de 4,8 millions de publications sur IEEE Xplore®.

    « IEEE reconnaît que la science et la technologie sont une activité mondiale. Nous sommes fiers du travail accompli par nos membres dans le monde entier et nous nous engageons à promouvoir l'excellence technologique au profit de l'humanité« l'»

    Source : IEEE

    Huawei aurait arrêté sa production de smartphones après son ajout sur la liste noire des Etats-Unis, en pleine guerre commerciale avec la Chine
    Vente de smartphones : Huawei enregistre la plus forte croissance et reste second malgré son absence aux USA, d'après les statistiques de Gartner
    La Chine s'apprête à publier sa liste d'entreprises étrangères jugées à risque et à bannir de son marché comme l'ont fait les USA avec Huawei
    Huawei a demandé à ses employés de ne plus avoir de réunions techniques avec leurs contacts US, et a remercié ses employés US travaillant en R&D
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #237
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    historien & product owner
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : historien & product owner

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 618
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    j'ai pas pu trop être dispo ces derniers temps a cause du ramadan mais pour l'europe mieu vaut que Trump gagne.

    Depuis le 6 juin 1944 ou l'europe est devenue une colonie américaine les européens vive mieux... Aujourd'hui l'europe est une terre riche et fertile ou les homme vivent bien comparé au reste.

    si la chine gagne, l'europe vas devenir une colonie chinnoise et la se sera tres différent. Plus de wikipedia, plus de semaine de 35H, plus de congé payé... ce sera que au début du siècle dernier niveau condition de vie, voyez germinal puissance 1000.
    l'europe doit donc dans son intérêt rester une colonie américaine et soutenir son maître dans leurs intérêt.

  18. #238
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    836
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 836
    Points : 28 515
    Points
    28 515
    Par défaut Google met en garde la Maison Blanche contre le bannissement de Huawei
    Google met en garde la Maison Blanche contre le bannissement de Huawei :
    Un fork d’Android est un risque de sécurité pour les USA

    À mi-parcours du mois de mai, le président Donald Trump a signé un décret qui établit les bases pour empêcher des entreprises de télécommunications chinoises telles que Huawei de vendre du matériel aux États-Unis. La mesure vise à neutraliser la capacité de la Chine à compromettre les réseaux sans fil et les systèmes informatiques américains de la prochaine génération. L’ordonnance interdit l’achat ou l’utilisation de toute technologie de communication produite par des entités contrôlées par « un adversaire étranger » susceptible de saboter des systèmes de communication américains ou de créer des « effets catastrophiques » sur l’infrastructure américaine. Y faisant suite, le ministère américain du Commerce a pris une mesure connexe qui interdit aux entreprises américaines de vendre des composants et des logiciels à Huawei et à 70 de ses affiliés (désormais inscrits sur la liste américaine d’entités à bannir) sans autorisation.

    Suite à ces décisions, Google était l’une des premières entreprises américaines à s’aligner et à sevrer Huawei de sa licence Android. D’après les derniers retours au sujet de cette rixe entre Américains et Chinois, la firme de Mountain View veut faire machine arrière. De hauts responsables de Google font pression sur le gouvernement américain pour que l’entreprise soit exemptée de l’interdiction du ministère du Commerce de vendre des composants et logiciels à Huawei, ce, d’après les retours d’un trio d’individus au courant des tractations.

    Google veut éviter la naissance d’un fork d’Android piloté par un autre géant de la Tech

    La firme de Mountain View joue la carte de la sécurité pour faire plier le gouvernement Trump. Google craint particulièrement que le fait que les smartphones Huawei ne reçoivent pas de mises à jour pousse l’entreprise chinoise à foncer sur la piste d’un fork d’Android. D’après les informateurs, le géant de la recherche en ligne souligne en sus que le camp chinois est susceptible d’avoir une meilleure maîtrise technologique de la pile Android avec sa version modifiée de l’OS. Il viendrait alors que cette dernière (et donc les smartphones de Huawei) serait plus perméable à des tentatives de piratage de la Chine.

    Nom : google about huawei.png
Affichages : 3622
Taille : 348,2 Ko

    Un autre aspect auquel la firme de Mountain View ne touche pas dans son argumentaire c’est celui qui concerne son business. En effet, avec les restrictions américaines en place, Google perd (pour le moment) un gros client. Malgré son absence aux États-Unis, Huawei maintient son rang de deuxième fournisseur mondial de smartphones et continue à réduire l'écart avec Samsung. D’après de récentes statistiques de Gartner, Les ventes de smartphones Huawei ont augmenté dans toutes les régions. « Huawei a particulièrement bien réussi dans deux de ses plus grandes régions, l’Europe et la Grande Chine, où ses ventes de smartphones ont augmenté de 69 % et 33 %, respectivement », indique la firme spécialisée en analyse des marchés. Ce détail a son importance quand on sait que la mise à l’écart de Huawei risque de sevrer Google d’accès à tous ces terminaux desquels l’entreprise pourrait extirper son pétrole – ces précieux data qui constituent l’une de ses plus importantes sources de revenus.

    Huawei est lancé sur Hongmeng OS et une alternative au PlayStore de Google

    Huawei s’était préparé à une éventuelle dégradation des relations avec Google et s’est lancé sur la piste du développement de son propre système d’exploitation. Hongmeng OS est le nom qu’on lui connaît pour le moment. L’entreprise aurait également déposé un certain nombre de marques auprès du Bureau européen en charge de la propriété intellectuelle, ce qui laisse supposer que la dénomination de l’OS pourrait évoluer. Le système d’exploitation en gestation chez Huawei depuis 2012 serait compatible avec les applications Android, mais jusqu’ici rien n’a filtré quant à savoir s’il s’agit d’un fork d’Android.

    Nom : hongmeng OS.png
Affichages : 3476
Taille : 125,2 Ko

    En parallèle avec cette initiative Huawei travaille au développement d’une alternative à la boutique d’applications de Google. Ce dernier est, semble-t-il, accessible depuis un certain temps via les appareils Huawei et Honor. L’entreprise chinoise a positionné sa galerie d’applications comme un moyen pour les développeurs d’applications de percer en Chine – le plus grand marché de smartphones à date ; de quoi susciter l’intérêt de plusieurs pour ce marché. L’Europe n’est pas en reste dans ce projet de mise sur pied d’une alternative au PlayStore quand on sait quelle est l’importance de Huawei dans ce marché. D’après les chiffres que l’entreprise chinoise a divulguée aux développeurs, 50 millions d’Européens font office de clients potentiels.

    La mise à l’écart de Huawei pourrait donc au finish s’avérer être un mal qui cache un grand bien pour la firme chinoise sur le long terme. Elle tient probablement une grosse opportunité de proposer un troisième écosystème logiciel pour appareils mobiles. Avec l’envol de Huawei, les initiatives à même de fragiliser encore plus Google vont en prendre de la graine. À titre de rappel, la e Foundation s'apprête à lancer une gamme de smartphones à bas prix avec sa propre version d'Android. Pour contourner la difficulté liée à la pauvreté de sa boutique d’applications, elle pourrait s’appuyer sur le projet microG – une réimplémentation libre des applications et bibliothèques propriétaires (Google) de l’espace utilisateur Android.

    Sources : Reuters, Bloomberg

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Google et les USA se sont-ils rendus compte qu’ils ont sous-estimé Huawei ?

    Les restrictions US ne vont-t-elles pas au contraire amener les constructeurs mobiles à chercher des moyens de se défaire totalement de la mainmise de Google sur le marché Android ?

    Voir aussi :

    La Chine prévoit un fonds de 47 milliards de dollars pour stimuler son industrie de semi-conducteurs et réduire le fossé technologique avec les USA
    La Chine aurait commencé la production de ses processeurs x86 pour serveurs basés sur AMD Zen, Dhyana serait un clone pur et simple d'EPYC
    Les USA envisagent de reconsidérer leur coopération avec les alliés qui utilisent les équipements 5G de Huawei en ne partageant plus les informations
    Technologie 5G : la France dégaine la « loi Huawei », ou plutôt une « réponse technique et technologique à un problème technique et technologique. »
    USA : la bataille opposant ZTE et les États-Unis touche à sa fin suite à un accord autour d'un dépôt d'entiercement de 400 millions de dollars
    Les sanctions américaines contre ZTE pourraient à nouveau entrer en vigueur après un vote du Sénat malgré les efforts de Donald Trump
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #239
    Membre éprouvé

    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    516
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 516
    Points : 1 241
    Points
    1 241
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    J'avais échangé il y a quelques semaines avec des Ingés qui font de la R&D chez Huaweï et qui m'avaient laissé entendre que ça ne prendrait pas des plombes pour stabiliser un OS. Je vois que les choses avancent

    Trump a amorcé la guerre froide dans le cyberespace, il va bientôt récolter ce qu'il est en train de semer

    Et ça n'est que le commencement... Voyez cet article paru aujourd'hui, se débarrasser de Huaweï risquerait de coûter plusieurs dizaines de milliards d'Euros aux futurs opérateurs 5G européens...

    https://www.lemonde.fr/economie/arti...3150_3234.html

    Maintenant, c'est l'Europe entière (hors UK bien sûr) qui risque de se retourner contre ce crétin

    -VX

  20. #240
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    historien & product owner
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : historien & product owner

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 618
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    bof, je vois pas l’intérêt de la 5G par rapport à la 4G, donc pour moi dépenser des milliards dans la 5G à huawei ou un autre c'est débile...
    Si vous avez un cas pratique dite le moi. On me dit que la 5G vas révolutionner les objects connecté, pourquoi ? pourquoi la 4G ne peut elle pas le faire ?
    les voitures autonomes ? bah si elles sont autonome elles n'ont pas besoin d'une connection internet justement.
    Regarder des videos en 8K ? pourquoi faire la 4K est largement suffisante sur nos écran de smartphones 7 pouces... et meme sur nos télé de 65 pouces

    Ensuite l'europe ferais mieux de faire comme les USA et de faire du protectionnisme en déployant la 5G avec un constructeur européen (genre nokia, alcatel... si il en existe encore avec la délocalisation massive des savoirs vers la chine)

    A un moment donné la techno deviens suffisamment puissante pour ne plus avoir la nécessité de la changer souvent et la 4g est je trouve suffisante, inutile de sauter le pas vers la 5g autant attendre un bon technologique plus important (6G ou 7G ou meme un réseau satellite basse altitude)
    c'est comme pour les smartphones qui sont aujourd'hui tres puissant et ne nécessite plus de les changer chaque années, ou meme les pc aussi.

Discussions similaires

  1. Les États-Unis veulent infliger des sanctions aux étrangers
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 20
    Dernier message: 08/04/2015, 16h24
  2. Répartition de Windows Phone : les États-Unis représentent 11%
    Par Hinault Romaric dans le forum Windows Phone
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/07/2014, 13h41
  3. Les États-Unis attaquent la Chine en justice pour cyberespionnage
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 55
    Dernier message: 16/06/2014, 22h30
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 30/05/2013, 20h48
  5. Réponses: 43
    Dernier message: 27/06/2011, 14h59

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo