Après Windows 10 October Update 2018, c'est au tour d'Office de voir des mises à jour retirées
suite à des dysfonctionnements qu'elles provoquent

Au début du mois d’octobre, Microsoft a annoncé la disponibilité effective de Windows 10 October Update 2018 alias Redstone 5, la mise à jour la plus récente de son système d’exploitation phare qui embrasse Android comme OS mobile pour Windows. Malheureusement, ce lancement en grande pompe a été entaché par la découverte rapide de bogues ayant affecté un nombre restreint d’utilisateurs qui ont conduit à l’arrêt prématuré du déploiement de Windows 101 809. Il a fallu attendre un mois pour que Microsoft relance le processus de mise à jour auprès du grand public après avoir pris soin de corriger les problèmes qui ont été signalés.

Cette fois-ci, il semblerait que ce soit le tour d’Office. En effet, après avoir publié une série de mises à jour pour Office 2010, 2013 et 2016 dans le cadre du correctif de ce mois-ci, Microsoft en a retiré deux deux et a conseillé aux administrateurs système de désinstaller les mises à jour si elles ont déjà été installées.

Dans les deux cas (KB4461522 et KB2863821), Microsoft indique que les mises à jour problématiques peuvent entraîner des pannes de l'application. Bien que ce ne soit pas un problème aussi grave que celui qui a été signalé avec Windows 10 October Update 2018, notamment la perte de données, cela n’a pas contribué pour autant à apaiser les craintes exprimées concernant le contrôle de la qualité que Microsoft sur ses mises à jour. Notons que Microsoft a jugé le problème suffisamment grave pour décider de retirer ces mises à jour.

Le correctif KB4461522, qui « apporte des modifications pour le calendrier japonais dans Office 2010 afin que le nom de la nouvelle ère japonaise puisse être affichée correctement lorsqu’une nouvelle ère commence », comporte désormais le message :

Citation Envoyé par Microsoft
Après avoir installé cette mise à jour, vous pouvez rencontrer des problèmes dans Microsoft Access ou d'autres applications. Pour résoudre ce problème, désinstallez la mise à jour en suivant les instructions de la section "Plus d'informations".

Cette mise à jour n'est plus disponible.
Nom : office.png
Affichages : 3109
Taille : 123,3 Ko

Le correctif KB2863821 comporte lui aussi la note :

Citation Envoyé par Microsoft
Après avoir installé cette mise à jour, vous pouvez rencontrer des problèmes dans Microsoft Access ou d'autres applications. Pour résoudre ce problème, désinstallez la mise à jour en suivant les instructions de la section "Plus d'informations".

Cette mise à jour n'est plus disponible.
Il faut noter qu’en décembre 2017, l'empereur Akihito a annoncé qu'il abdiquerait et que son fils Naruhito assumerait son rôle d'empereur. Chaque empereur a un nom d'ère correspondant et les calendriers doivent être mis à jour pour refléter ce nouveau nom. Les correctifs Office proposent des mises à jour pour gérer cet événement.

Les utilisateurs de versions d'Office Click-to-Run (utilisées par les abonnements Office 365) ne devraient pas avoir à effectuer d'étapes supplémentaires, étant donné que ces versions d’Office devraient annuler le correctif automatiquement. La suppression manuelle est nécessaire uniquement pour les autres versions d’Office.

Un autre correctif, KB4461529, est également reconnu comme problématique. Précisément, Outlook 2010 64 bits se bloque au démarrage. Les instructions pour ce correctif sont différentes et plutôt insatisfaisantes. Contrairement aux deux autres correctifs, KB4461529 est une mise à jour de sécurité. Par conséquent, sa suppression n'est pas recommandée en raison de la vulnérabilité qu'elle exposerait. Au lieu de cela, Microsoft suggère aux utilisateurs d’Outlook d’utiliser Outlook Web Access pour accéder à leur courrier. Étant donné que cet incident particulier semble se produire immédiatement au démarrage de l'application, certains se demandent comment ce correctif a pu être livré, puisque même les tests les plus superficiels auraient démontré le problème.

Source : Microsoft (1, 2, 3)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Windows Virtual Desktop : la solution de virtualisation basée sur Azure pour une expérience Windows 10 multi-utilisateurs optimisée pour Office 365
Sécurité : près de 45 % des logiciels malveillants sont distribués via des macros Microsoft Office, selon des chercheurs de Cofense Intelligence
Microsoft Office 2019 : une version test est gratuitement disponible pour Windows 10, et intègre des fonctionnalités déjà présentes sur Office 365
Microsoft améliore les capacités défensives de Windows Defender et Office 365 avec des techniques de détection du spyware gouvernemental FinFisher
Microsoft vise les 1000 milliards USD d'ici 2019 en misant sur le cloud et ses solutions Entreprise, Office 365 et Azure notamment