Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut FRONT END FATIGUE : perte de confiance totale, syndrôme d'imposteur

    Bonsoir tout le monde,

    Après une longue période difficile, j'ai décidé d'écrire sur ce forum car j'ai besoin d'aide.

    Ce sujet est un sujet difficile pour moi et je vais m'en expliquer. Je travaille dans le développement front end depuis un peu plus de 5 an et demi. ( + un poste d'intégration web que j'ai pratiqué en deux ans et demi).

    Récemment, j'ai changé de poste et j'ai commencé à il y a deux jours pour du développement en REACT JS.

    Cela fait plusieurs fois que je change de jobs en développement : mon quatrième changement.

    Je change car souvent, j'ai envie d'évoluer et que j'ai fait le tour des missions.

    Sauf qu'aujourd'hui, je suis pris dans un piège : le piège de la front end fatigue.

    La front end fatigue est une fatigue, le fait d'être lassé du front car les technologies évoluent trop souvent, trop vite qu'on n'a pas le temps de les assimiler.

    J'ai réussi à avoir un job en react alors que je ne connais absolument pas le langage. J'ai juste fait l'effort de faire des tutos web quelques jours avant mon entretien.

    C'est donc en arrivant que je m'aperçois que le niveau technique est très élevé, la stack technique est faite donc de react, d'écriture de tests unitaires que je n'ai jamais pu apprendre, de commande git en bash alors que je suis plutot en git en interface UI.

    Bref, je sens que je n'ai pas le level, je doute énormément de moi et je sais que c'est la vérité. En fait, j'ai totalement perdu confiance avec le fait de voir que les autres arrivent bien à faire le job et moi qui suis nul. Aujourd'hui c'était mon deuxième jour. J'étais pas bien du tout car en découvrant mon environnement, j'ai jamais autant vu de choses que je ne connaissais pas. J'ai jamais connu cette phase où l'on se dit "tu es nul, tu ne sais même pas répondre à cette question ou faire des choses basiques".

    Je souffre énormément de cette front end fatigue et j'écris surtout pour savoir si vous, communauté technique, avez déjà rencontré cet épuisement professionel.

    Le bosse sur du js et j'ai jamais vu autant les frameworks exploser en l'espace de quelques années. Le soir, je rentre, je n'ai pas forcément envie de faire des tutos. Voilà je sais, je suis feignant et je sais que cela va être la cause de ma perte.

    Je suis paumé, j'ai bcp pensé à arrêter complètement le job. Maintenant, j'ai un vécu en front et si j'arrête tout, je perds un peu ce pour quoi j'ai fait mes études.


    La front end fatigue déclenche ce syndrome de l'imposteur, syndrome qui me bloque totalement au travail. Le doute me mets dans cette perpétuelle volonté de me comparer aux autres et je ne devrais pas, car tout simplement, chacun a son propre parcours.

    Ce soir, je rentre du travail avec un gros désespoir. Le week end, je vais devoir me former pour être à la hauteur et je suis totalement épuisé.

    Lire vos témoignages me fera du bien.


    Je vous remercie beaucoup pour vos divers retours.

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 66
    Points : 309
    Points
    309

    Par défaut

    Salut tu es jeune donc c'est une très bonne chose de choisir des missions où il y a un minimum de défi. On est tous passés par là, un jour je me suis dit que je n'y arriverai pas et puis j'ai travaillé à mon rythme avec méthode et puis au fur et à mesure ça a avancé. Je me suis bien focalisé sur un module à la fois et comme chaque entité individuellement fonctionnait bien, le projet a fini par se réaliser malgré mes moments de découragement.

    En fait il faut faire le vide, se concentrer sur une chose, faire en sorte qu'elle marche et une fois qu'on est sûr de ce qu'on a fait, on peut avancer doucement sur la suite.

    Bon tout ça malheureusement c'est un peu de la théorie surtout si tu es dans le stress. Vu ce que tu décris l'idéal serait que tes collègues connaissent ton parcours et te rassurent, mais malheureusement il y a des contextes meilleurs que d'autres pour ça.

    A+

  3. #3
    Membre émérite Avatar de CosmoKnacki
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2009
    Messages
    1 370
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2009
    Messages : 1 370
    Points : 2 619
    Points
    2 619

    Par défaut

    Tu es saturé. Quand tu rentres du boulot ou le Week-End va pratiquer une activité physique, un truc bien bourrin, bien crevant (courir, couper du bois, sport quelconque, salle de sport, percussions, marche jusqu'à épuisement...). Le but est que tu penses à autre chose, que tu es une vraie coupure. La fatigue physique te permettra de faire des bonnes nuits (ce qui est indispensable si tu veux que ton cerveau fasse son boulot durant ton sommeil.). D'une manière générale, recentre toi sur ton hygiène de vie (mets la pédale douce sur: alcool, tabac, café, télé, autres stupéfiants, boissons énergisantes de merde...), bref cajole ton cerveau et cuisine. En plus c'est bon pour l'estime de soi et pour l'humeur.
    Bosser le WE, pourquoi pas, mais limite le temps que tu y consacres, de toute manière partie comme tu es ça ne sert à rien d'en faire trop car tu ne seras plus efficace.
    3615 JEXISTE

  4. #4
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour vos retours que je lis attentivement. Egalement, je prends vos conseils au sérieux et oui, je vais en effet pratiquer des activités sportives.

    Cette nuit a été très difficile car j'ai beaucoup pensé à ma vie, à mes études.

    En fait, j'ai beaucoup cherché pourquoi j'en suis arrivé à cette front end fatigue. Couramment, on parle de "js fatigue". J'ai vu beaucoup d'articles paraître cette année à ce sujet.

    J'ai toujours travaillé pour des clients finaux. La raison est que voilà, mon idéal de vie a toujours été de chercher un job "pépère" avec des horaires dans le domaine du raisonnable, et où quand l'on rentre chez soi, on ne pense à rien si ce n'est s'occuper de sa famille, sa femme et ses enfants.

    Ce que je décris, c'est la vie que j'aimerais avoir. Maintenant dans la réalité, c'est loin d'être le cas.

    Je ne vais plus dire que je suis développeur front end, car cela est faux. Au vu du niveau de mes collègues, je pense être juste une personne qui cherche à bosser dans l'univers du front.

    Le fait de travailler chez des clients finaux font que voilà, je m'adapte à la stack technique et je bosse avec.

    Jusqu'à présent, j'ai toujours bossé sur du jquery ou sur du javascript natif. Je suis conscient que le monde a évolué et que maintenant, les frameworks ont explosé. Quelque part, c'est aussi la raison pour laquelle j'ai quitté mes sociétés, la volonté d'apprendre.

    Maintenant que cela a été acté, je suis pris dans mon piège. J'arrive dans une boite où je dirais que le level technique des gars est clairement deux crans au dessus du moins. A coté, je suis complètement à la rue.

    Tout est nouveau pour moi, pas pour eux. React JS, Redux, Flow, tests unitaires, tests fonctionnels, couverture qualité à 100%, webpack (j'étais sur gulp avant), post processeur (j'en suis à peine aux pré processeurs), grid layout (je commence à peine à gérer flexbox), git rebase interactif (déjà que je fais un rebase correct, je suis miraculé...), et surtout mac (j'ai toujours travaillé sur windows car les boites dans lesquelles j'étais n'ont jamais eu de stack avec des mac books).

    Du coup, je découvre à la fois mon hardware et niveau boulot, je peine à piger ce qu'ils font. React JS j'ai appris à la maison et j'ai jamais la chance d'apprendre en environnement pro car les stacks de mes anciennes boites étaient trop anciennes et ils ne voulaient pas changer.

    Redux je découvre aussi. Bref, vu mon level, je découvre quasiment tout.

    D'un côté, il y a du challenge c'est évident. De l'autre, à 32 ans, j'ai l'impression d'être complètement balayé par les jeunes de 25/26 ans et je n'ai absolument rien de plus qu'eux. Absolument rien. Si on me demande quelle serait ma valeur par rapport à eux, je répondrai honnêtement que je n'ai aucune valeur ajoutée.

    La seule raison pour laquelle j'ai réussi à rejoindre ma boite, c'est du fait que quand j'ai cherché un job, j'ai tout simplement bossé des tutos react et arrivant face aux questions de l'entretien, j'ai réussi plus au moins à m'en sortir.
    Si j'en suis là, c'est juste que j'ai bossé un peu. Tout cela ne me fait oublier mon faible niveau comparé aux autres.

    Lundi sera ma troisième journée. Je suis déjà en effet dans l'inquiétude. La front end fatigue me bouffe beaucoup le moral.

    En fait, c'est un job où si on ne se tient pas au jus des nouveautés, on est vite à la rue. Moi je suis à la rue. Maintenant, que puis-je faire si ce n'est m'accrocher ?

    Tout abandonner et être au chomage, je ne pense pas que cela m'aiderait. Je dois bien me nourrir et avoir une vie sociale. Changer de vie, ce n'est aussi pas forcément facile et je perdrai beaucoup peut être en salaire si je change de job.

    Le métier de développeur front n'a jamais été aussi difficile pour moi.

    Sans doute pour vous, communauté du forum, vous avez peut être rencontré cette situation de ne rien connaitre en arrivant dans une boite et de devoir faire face à la période d'essai.

    La mienne est de 4 mois. J'ai l'impression que c'est une éternité.

    Comment avez-vous survécu aux challenges techniques et aux frameworks de plus en plus changeants chaque 6 mois, chaque 1 à 2 années ?

    Merci infiniment.

  5. #5
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 66
    Points : 309
    Points
    309

    Par défaut

    Salut, personnellement j'ai de la bouteille, je n'ai démissionné que 2 fois et aussi connu un départ amiable suite à un manque d'activité. C'est pour cela que cette année j'ai changé de taf mais comme ma période d'essai est de 7 mois j'ai dit, durant l'entretien, que je prendrai des vacances. Le directeur général l'a très bien entendu et ça lui a semblé raisonnable: en effet une période d'essai c'est du stress et on ne peut pas tenir 7 mois sans vacances. Je l'ai fait jeune; là je ne veux plus le faire.

    Bien sûr tu ne vas pas prendre des vacances au bout de 2 jours ... ;-) Tu n'as pas un contact qui t'épaule ? qui pourrait te confier des choses plus sectorisées afin de te mettre en confiance ?

    Quel est le climat ? c'est un univers perso ?

    A+

  6. #6
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Bonjour Olivier50,

    Merci une nouvelle fois pour ta réponse.

    Le fait que tu aies de la bouteille, c'est quelque chose qui me manque aujourd'hui. En fait, j'ai 32 ans, je bosse depuis 8 ans et j'ai toujours cette impression de n'avoir jamais confirmé mes connaissances et d'être nul.

    Nul est vraiment le terme que j'emploi. Ce n'est pas tellement de l'auto flagellation mais vraiment, je ressens ce manque de skills alors que d'autres l'ont. Bien sur, le manque de confiance ne m'aide en rien. Mais même si j'avais cette confiance, j'aurais toujours cette sensation d'être une sorte d'observateur plus qu'acteur du métier de développeur front.

    Après deux jours, je vois surtout un univers de jeunes. La plupart ont je dirais entre 25 et 30 ans.

    J'ai rencontré mon manager et mes deux collègues avec qui je vais bosser. De ce que je vois, j'ai cette impression (je peux me tromper bien sur, c'est trop tôt), que ce sont deux indépendants dans leur comportements. En soit, c'est une grosse qualité, le coté un peu débrouillard.

    Sur mac, je vois qu'ils sont à l'aise alors que moi je rame complètement. Première fois de ma vie que je touche à un mac book. J'avais demandé à avoir un windows mais la boite n'a que soit linux soit mac OSX.

    Concernant le climat, je vois surtout des équipes qui ont l'air de bouger entre elles. Il semble y avoir des intéractions mais ca reste que très ponctuelle. Souvent les équipes bossent dans leur scope et voilà.

    L'univers perso, je pense que oui, il doit y avoir un peu de cela. Le dev fait son job et ne regarde pas forcément autour de lui.

    En fait, même si ce n'est que deux jours, je ne suis pas à l'aise. C'est juste ce fossé technique qui me crée cette sensation. Loin de là je n'irai critiquer le level car il y a un sacré level.

    C'est juste que moi, le petit poucet qui arrive, comment je vais faire maintenant pour faire cette période d'essai ?

    Les gens vont forcément me demander de produire et pas que je sois toujours dans la demande d'aide.

    De toute façon, au vue des nouvelles technos qui sortent, si je change de sociétés, ce sera exactement la même chose. Un framework type reactJS, VueJS ou Angular sont un minimum à connaitre.

    Vu que je débute, j'ai l'air bien con.

    Je suis vraiment bluffé par la communauté technique car je vois que vous combattez les technos et n'avez jamais peur de l'échec. Je n'ai pas cette faculté de croire que je peux surmonter un challenge. Du moins, le temps et l'âge a beaucoup joué dans mon esprit.

    Merci beaucoup à vous.

  7. #7
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    6 700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 6 700
    Points : 13 835
    Points
    13 835

    Par défaut

    Citation Envoyé par SieKensou Voir le message
    C'est donc en arrivant que je m'aperçois que le niveau technique est très élevé, la stack technique est faite donc de react, d'écriture de tests unitaires que je n'ai jamais pu apprendre, de commande git en bash alors que je suis plutot en git en interface UI.
    en quoi le niveau techniqu est élevé ?
    Il faudrait préciser.
    Ensuite d'après ce que tu écris tu participes à un projet apparemment totalement pléthorique ça part dans tous les sens comme il m'est arrivé de participer par le passé.

    Sauf que ces projets informatiques pléthoriques faits d'un amas de choses et hétérogènes ont de fortes chances de s'embourber et de planter.

    Mais bon faut pas aller dire ça à ceux qui t'encadrent

    Ensuite niveau technique élevé qu'est-ce que cela signifie ? Il faut faire math sups/spé pour travailler sur le projet ?
    Calcul différentiel, intégral ?

    Citation Envoyé par SieKensou Voir le message
    Bref, je sens que je n'ai pas le level,
    ça tout le monde passe par cette étape.
    Là j'ai repris la programmation Direct3D je suis contraint de remettre les mains dans le cambouis il n'y a personne pour m'expliquer les transformations sur les matrices et ça je ne pense pas que ça soit enseigné en école d'ingénieur ou juste un peu
    Et en rentrant dans un magasin de meubles, Protagoras se dit : "l'Homme est la juste mesure des chaises"

  8. #8
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Bonjour Mat.M

    En fait, comment dire, je vais tenter de répondre à tes questions de la manière la plus précise possible, notamment en intégrant comment je ressens les choses.

    Je trouve que le niveau est élevé mais par rapport à ma propre expérience.
    En jetant un oeil sur le react, j'ai cette impression que ce n'est pas des composants basiques et qu'il y a une multitude d'imports de dépendances que je ne connais absolument pas. Redux par exemple, je pense que voilà, il faut un minimum connaitre React et quand je les entends parler de code, leur langage est totalement plus étoffé que le mien.

    Aussi, dans leur façon d'être, il n'y a pas de panique. Ils sont calmes et semblent maitriser leur sujet. Ce sont des développeurs qui interviennent sur le front et le back. Leur multicompétence me fait comprendre que moi, simple développeur front end, va beaucoup galérer.

    Un exemple simple : j'ai vu rapidement l'un d'eux parler de react saga. Je ne sais aucunement ce que c'est et juste déjà ce saut dans l'inconnu me fait peur. La peur me fait forcément quelque part idéaliser les autres. Mais aussi je pense qu'ils sont vraiment bons dans leur façon d'être mais aussi juste par le fait qu'ils connaissent déjà React.

    Ne pas connaitre React aujourd'hui, comme ne pas connaitre un framework js quelconque, c'est j'ai l'impression un gros handicap. J'ai été embauché en tant que dév react et voilà, je pense que psychologiquement, voir les autres maitriser le sujet me fait dire qu'ils sont bons.

    C'est avant tout psychologique.

    Le level est aussi élevé car j'ai vu que tout le monde maitrise le bash. En fait, le bash ca doit être un basique de nos jours. Moi j'ai toujours appris GIT par une interface UI, style sourceTree. Les voir faire des git review, des vim, leur façon tout simplement de faire vite me pousse aussi à réaliser leur level, que je n'ai absolument pas. Je suis plus lent à apprendre.

    Globalement, le manque de confiance en moi fait que j'en arrive à dire que tout est mieux que moi. Je me compare toujours à quelqu'un car j'ai toujours cette impression que j'ai deux wagons de retard.

    En discutant aussi avec eux, je leur ai demandé comment s'était passée leur période d'intégration. Les deux me disent "facile, j'ai vite pris la main sur le code et voilà, fastoche".

    Déjà rien que découvrir les technos ca déclenche ce coté anxiogène que j'ai. Maintenant, les entendre dire que tout est easy me laisse penser que oui, ce sont des génies.

    Je pense que j'ai affaire à des devs plus jeunes et surtout meilleurs. J'en arrive à ce constat car de tout ce que je vois, rien n'est en commun avec mon ancienne boite. Ya pas de continuité et ca perturbe beaucoup.

  9. #9
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 698
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 698
    Points : 6 316
    Points
    6 316

    Par défaut

    En lisant ce forum , ce qu'il en ressort c'est que l'intégration et le "front end" (HTML + CSS) (*) n'existe plus vraiment.
    C'est du backend + du JavaScript (<- mais si je ne me trompe pas c'est du JavaScript/ TypeScript objet avec des patrons de conception (Angular, React JS) contrairement à JQuery qui est plus une boîte de fonctions utiles multi-butineurs)

    En parcourant l'APEC c'est vrai que très peu d'offres parle de JavaScript , et très très souvent pur. Cela sent à plein nez (mais je peux me tromper ) soit des vieux projets soit des projets de niche (je pense à une transpilation C++ <-> JS)

    Et le problème de ce changement (et de nombreux fils de discussion sont ouverts à cause de cela), c'est que les nouveaux ou ceux venant du (*) sont perdus devant les stacks : syndrome de l'imposteur, fatigue, ...
    Donc, il faut se remonter les manches et il y aller progressivement comme le dit @olivier50. Et justement, si tu es en période d'essai tu peux prendre le temps d'apprendre et calmer les ardeurs de ton chef (du moins surtout au début et surtout si tu l'as prévenu pendant l'entretien)


    Et un dernier point, les collègues J'ai déjà connu des collègues que lorsque tu parlais avec eux, tu sentais les tueurs. Mais à la longue, je me suis aperçu que les gars n'étaient pas très ouverts sur leur sujet de prédilection (souvent à cause de l'expérience) et surtout sur d'autres sujets (autres langages, autres outils, ...) ils sont totalement largués
    Et je pense que cela peut arriver avec des jeunes qui ont suivi une formation Web - backend

  10. #10
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Bonjour foetus,

    Merci beaucoup pour ton retour.

    Ce week end est très compliqué pour moi. En fait, je pense que j'ai un problème psychologique, dans le sens où j'ai toujours tendance à perdre cette confiance que j'avais il y a quelques temps en arrière.

    Le changement brusque de stack est difficile pour moi. Je ne dis pas que tous les développeurs ont cette réaction. C'est juste qu'arriver en ayant aucun point de repère, ne serait-ce que du point de vue du langage est très difficile.

    J'arrive à me débrouiller en js à peu près mais la syntaxe du react combinée à Redux, je n'avais jamais vu ça. Honte à moi. Je ne vais pas me trouver d'excuses. Juste que j'ai toujours bossé dans des boites où il n'y a jamais eu de volonté de s'orienter vers les nouvelles technos.

    Donc oui, il y a une grosse fatigue psychologique et une grosse fatigue dans le sens où je dois encore repartir de zéro.

    Hier soir, j'ai longtemps réfléchi et bien sur que l'idée m'est passée de tout plaquer pour changer de job.

    Le métier de développeur est un métier passionnant mais il faut en contre-partie avoir cette gniac d'apprendre et apprendre et apprendre. Après 8 ans, je me remets totalement en question sur moi-même et je ne sais pas si je suis encore fait pour du développement front.

    Maintenant que cela est dit et pris en compte, je suis en période d'essai et avoir un CDI est un luxe de nos jours. Que je change de boite ou non, j'aurais toujours ce syndrome d'imposteur. Connaitre un framework est quasi systématique comme tu le dis et html / css, oui c'est un peu terminé. Le métier d'intégrateur web disparait de plus en plus.

    Du coup, moi qui essaie de m'en sortir tant bien que mal, je galère énormément. On me dit que je suis négatif mais je ne pense pas. Je suis juste réaliste par rapport au métier qui a énormément évolué.

    Sur l'APEC, oui il faut maintenant maitriser énormément d'outils, que ce soit les frameworks comme les outils d'industrialisation.

    Peut être que vous, communauté technique, cela est une évidence. Moi je découvre ce changement et je me prends un poing dans la figure. Chacun va à son rythme mais vraiment, c'est très dur à suivre.

    Moi qui voulait un job tranquille, je pense m'être gourré. Après 8 ans, si je change, je ne suis même pas sur de trouver un job dans un autre domaine. Faut de l'expérience et pas sur que je serai rémunéré à un salaire équivalent si je fais autre chose.


    En fait, je suis un peu paumé. Demain sera ma troisième journée. Je doute énormément. J'aimerais appuyer sur le bouton stop, que tout se fige dans ma vie mais comme tout le monde, faut bien payer son loyer et vivre.

    Il y a beaucoup de jeunes. Oui je suis encore jeune à 32 ans mais je rencontre surtout des 25/26 ans et eux, ont cette puissance de feu qui font qu'ils sont 4 à 5 fois plus motivés. Avec l'âge et surtout l'usure, j'ai un peu perdu foi en moi.


    Merci beaucoup pour votre soutien en tout cas. Je vais tenter de m'accrocher. A part ca, je ne peux que me taire et manger mon pain noir.

    Il est évident que le manque de confiance fait douter et arrivant dans une nouvelle boite, ce doute n'aide absolument pas à donner le meilleur de soi-même.

  11. #11
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 66
    Points : 309
    Points
    309

    Par défaut

    Salut il y a toujours des moments de doute, c'est un gap à passer mais essaie de te détendre.

    L'expérience ne pourra être que positive, tu apprends quand même des choses; au pire si ça foire tu arriveras à trouver dans ce que tu faisais avant et tu négocieras un virage en douceur dans la nouvelle boite avec profit car tu auras eu cette expérience.

    Mais fais le vide, concentre toi sur des partis ciblées demain et dans 3 mois tu en rigoleras peut-être.

    Quand il y a une nouveauté, tout le monde en est au même stade. T'as pas des cours qui pourrait te mettre en confiance ?

    A+

  12. #12
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Bonjour Olivier50,

    Merci pour ta réponse.

    J'ai un compte et c'est grâce aux tutos justement que j'ai réussi à passer le test technique de mon entretien. En fait, c'était des questions techniques sur React JS et ES6 et si j'ai réussi à passer le cap de l'entretien, c'est juste dû au fait que j'ai fait cet effort de passer 6 à 7 heures devant l'ecran les week ends à réviser.

    Alors oui, je vais reprendre de sûr. C'est juste que je suis fatigué de devoir bosser à la maison pendant mon temps libre. Faire des tutos vidéos, coder, comprendr etc, je suis un peu épuisé car aussi dans ma vie privée, j'ai des projets personnels.
    Je ne vais juger personne. Le fautif dans toute cette histoire c'est bien moi. En fait, pour réussir dans ce job, je pense que voilà, il faut être passionné ou au minimum, être dans un état d'esprit qu'on repart toujours de zéro tôt ou tard car tout évolue tellement vite. Dans le développement, il faut savoir tout simplement être curieux et pour rester en vie, il faut être dynamique. Sauf qu'être dynamique, cela dépend beaucoup de la nature de chacun et chacune.

    Moi je suis clairement moins dynamique. Partant de ce constat réel, je peux soit abandonner et jeter l'éponge soit me dire que comme tout le monde, j'ai droit à ma chance d'exercer un métier.

    Au stade où j'en suis, je ne peux rien dire à mon manager car j'en suis qu'au début de ma période d'essai.

    Ce que je ressens juste, c'est que le developpement devient de plus en plus un métier où il est impossible de tricher et qu'il faut de plus en plus développer un arsenal de compétences nouvelles. C'est soit on sait, soit on ne sait pas. Pour survivre, il faut énormément donner de motivation, d'énergie supplémentaire. Après un certain âge, il est très difficile de rivaliser avec les jeunes sortant d'école. Je ne fais pas une généralité mais c'est incroyable le level qu'ils ont quand je les vois bosser.

  13. #13
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 66
    Points : 309
    Points
    309

    Par défaut

    Salut là où je te rejoins c'est que c'est la passion qui fait la différence: c'est le gap qui fait qu'on peut faire un doctorat ou pas, par exemple. On ne peut pas poursuivre des études de ce niveau sans passion. En fait les gens qui font ça travaillent sans s'en rendre compte.

    En informatique c'est pareil mais il y a divers milieux. Il est possible que l'univers dans lequel tu te trouves ne te conviennes pas mais en informatique il y a aussi des entreprises qui recherchent des profils où il y a des horaires à respecter et avec des ressources qui aiment un minimum le travail routinier: on a besoin de tous les profils.

    Donc ne te fais pas de soucis, tu pourras toujours rebondir même si ça "tourne" mal. Je n'ai pas tout réussi et en entretien on teste surtout les gens pour voir leur état d'esprit, si tu ne focalises pas anormalement sur un échec tu seras toujours en capacité de te vendre.

    A+

  14. #14
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Bonsoir Olivier50,

    Merci une nouvelle fois pour ton retour.

    J'ai passé mon week-end à réfléchir sur en effet comment mieux appréhender cette période d'essai.

    En fait, ce n'est pas ma premiere période d'essai mais bien ma quatrième depuis que j'ai commencé ma vie professionnelle.

    J'ai un peu plus de mal ces deux dernières années car la technologie va trop vite et je pense qu'elle n'est pas prêt de s'arrêter.

    A 32 ans, j'ai des projets de famille et je pense que j'ai cette peur de me retrouver au chomage. Egalement, j'ai cette peur de me retrouver ridicule face aux autres.

    Vraiment, je reste humble par rapport à tout ca et je garde les pieds sur terre.

    En ce moment, je ne suis pas à l'aise avec la technique. Me comparer aux autres me bloque aussi. Il y a comparaison car je travaille en équipe avec aussi des développeurs front. Forcément, ils ont sur la fiche de poste des compétences qui devraient me parler. Or, j'ai l'impression que ce sont des killers à l'âge de 26/28 ans.

    Je pourrais rebondir ailleurs si cela se passe mal en effet. Maintenant, je suis un peu lassé de devoir changer car ce n'est pas facile du tout de ressortir une nouvelle fois son CV. Cela destabilise le quotidien et en terme de loyer, il y a une sorte d'insécurité.

    De mon avis personnel, oui j'ai un peu perdu cette foi du job. Jusqu'à présent, les personnes bossant avec moi ont toujours été contentes. C'est juste qu'entre le moment où j'ai débuté mon premier et maintenant, soit 8 ans écoulées, il y a de l'épuisement qui s'est accumulé.

    Je vais m'accrocher demain, et voilà. Je repars comme un junior et je reprends tout de zéro.

    Les 4 mois de période d'essai vont être très longues.


    Merci bcp

  15. #15
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 650
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 650
    Points : 14 289
    Points
    14 289

    Par défaut

    Citation Envoyé par SieKensou
    Le soir, je rentre, je n'ai pas forcément envie de faire des tutos. Voilà je sais, je suis feignant et je sais que cela va être la cause de ma perte.

    [...]

    La raison est que voilà, mon idéal de vie a toujours été de chercher un job "pépère" avec des horaires dans le domaine du raisonnable, et où quand l'on rentre chez soi, on ne pense à rien si ce n'est s'occuper de sa famille, sa femme et ses enfants.
    Tu n'es pas obligé de bosser tous les soirs ni le week-end, ce qu'il faut c'est se ménager des périodes de veille technos de plusieurs semaines / mois entre les missions pour se remettre à niveau régulièrement et apprendre les compétences manquantes.

    De ce que je lis ton problème c'est que tu t'es laissé vivre et tu n'as jamais fait ce travail de veille techno. Là tu es rentré sur une mission avec des technos et des pratiques à jour et du coup tu prends une claque. Ce que tu décris c'est simplement un environnement technique normal sur du développement front moderne. Ca devient petit à petit la norme et il faut s'aligner ou changer de métier.

    On ne peut pas faire carrière dans nos métiers en se laissant vivre comme ça sur le long terme. Il faut forcément faire un effort de formation permanent (quand on sort de l'école quelle qu'elle soit on a simplement une base qu'il faut développer, on est très très loin de tout savoir) pour avancer.

    Donc il faut se ménager au minimum quelques heures par semaine pour lire et tester des nouvelles choses, sans aller à consommer toutes ses soirées et ses week-ends, il faut bien vivre.

    Ton problème c'est que tu es entrain de prendre conscience brutalement que tu n'as jamais fait ce travail donc tu es en quelque sorte en état de choc.

    La solution n'est pas de s'épuiser à faire 60 heures par semaines, c'est d'y aller tout doucement en mettant un pied devant l'autre, apprendre un truc, puis un autre, puis un autre.

    Citation Envoyé par SieKensou
    Le level est aussi élevé car j'ai vu que tout le monde maitrise le bash. En fait, le bash ca doit être un basique de nos jours. Moi j'ai toujours appris GIT par une interface UI, style sourceTree.
    En fait c'est simplement que tu n'as jamais appris Git, et que tu t'es contenté de bidouiller avec les IHM des outils sans trop comprendre ce que tu faisais. C'est ça la bonne conclusion. Tu n'as pas pris le temps d'apprendre.

    Il faut arrêter d'utiliser des IHM et ne faire que de la ligne de commande. C'est la seule manière de comprendre correctement Git.

    Rassures-toi, ça s'apprend. Et les bases s'apprennent en quelques heures. Après pour avoir une vue globale des choses, comprendre les workflows et être en mesure de diriger la gestion d'un dépôt ça ça demande pas mal de pratique donc ça se compte plutôt en mois voire en années, mais apprendre les bases c'est l'affaire de quelques jours. Tu prends un week-end et tu ne fais que ça. Et pendant le mois qui vient tu réserves tes autres week-ends à faire autre chose (pas du dev, du loisir) et tu te détends.

    Citation Envoyé par SieKensou
    git rebase interactif (déjà que je fais un rebase correct, je suis miraculé...),
    Ce n'est pas normal. C'est simple comme concept. Si tu ne le connais c'est pas honteux, il faut juste l'apprendre, c'est l'affaire de quelques heures pour comprendre les concepts de base de Git. Tu trouveras que les rebase interactifs sont simples comme bonjour après ça. Et il faut tester, qu'est-ce qui t'empeche de créer un dépôt sur ta machine pour faire des tests avec des fichiers textes ? Rien. Faut s'y coller.

    Si ça peut t'aider on prépare une FAQ Git en français qui devrait te donner des repères. Si la lire en markdown via l'IHM de GitHub ne te pose pas de problème dans l'immédiat tu peux en bénéficier tout de suite mais on est encours de relecture pour avoir un rendu propre dans developpez.com. Ça va venir.

    Autre point, ça aide de prendre des notes. Pour apprendre Git j'ai longtemps utilisé des cheat sheet perso que j'améliorais au fil du temps. Aujourd'hui je connais beaucoup de commandes par coeur mais ça n'était bien évidemment pas le cas les premiers mois.

    Citation Envoyé par SieKensou
    Tout est nouveau pour moi, pas pour eux. React JS, Redux, Flow, tests unitaires, tests fonctionnels, couverture qualité à 100%, webpack (j'étais sur gulp avant), post processeur (j'en suis à peine aux pré processeurs), grid layout (je commence à peine à gérer flexbox)
    Tu parlais de JavaScript de base. Est-ce que tu as mis à jour tes connaissances sur JavaScript ? Est-ce que tu as appris les différentes versions sorties depuis 2015 ? Est-ce que tu n'es pas resté sur le vieux JavaScript obsolète (aka ES5) de 2009 ?

    Si tu maîtrises bien le JS moderne, normalement il y a plein de choses dans les outils que tu cites qui te paraîtront naturelles. Le problème de toutes ces libs et de ces outils c'est qu'ils créent un mur d'abstraction et les gens en viennent à se plonger dans la doc de ces outils sans avoir les fondamentaux. Combien de développeurs front sont capables de faire la différence entre ce qui relève de JavaScript et de TypeScript par exemple ? Ou ce qui relève d'une lib quelconque et du JS standard ? Ils seraient surpris.

    Bref, il faut commencer par les bases, on ne se jette pas dans RxJS sans bien comprendre les promesses par exemple. On ne se jette pas dans React ou Angular sans être à jour sur JavaScript. On ne se jette pas dans Redux sans avoir mis le nez dans la programmation fonctionnelle, etc ...

    Pour ce qui est du testing ça c'est du génie logiciel ça s'apprend avec beaucoup lectures et de pratique, par l'expérience. Ne pas hésiter à poser des questions à ses collègues c'est pas interdit. Si ça pose problème il faut changer de boite c'est un environnement toxique.

    Citation Envoyé par SieKensou
    Comment avez-vous survécu aux challenges techniques et aux frameworks de plus en plus changeants chaque 6 mois, chaque 1 à 2 années ?
    En travaillant quasi quotidiennement, plutôt hebdomadairement, depuis des années et par petit morceau. Et en faisant des grosses pauses (entre 2 et 4 mois c'est bien, après ça fait trop) entre les emplois (financées à mes frais et autant que possible par Pôle Emploi via des ruptures conventionnelles) pour creuser les points posant problème et tester en profondeur les outils.

    C'est juste impossible, sauf à sacrifier vie sociale et vie de famille et être un bourreau de travail, de se maintenir à jour dans le web moderne en bossant 5j/5j sans jamais aucune pause longue. Soit tu te débrouilles pour travailler 4j/5j pour avoir un jour de veille techno par semaine soit tu fais des pauses entre tes boulots.

    C'est difficile de faire une veille techno de fond pendant le travail. Ça permet surtout de défricher, de voir les manques et de consolider ce qu'on a déjà commencé à acquérir. Mais pour se former sur du neuf il faut faire des gros breaks.

    Citation Envoyé par SieKensou
    Je suis paumé, j'ai bcp pensé à arrêter complètement le job. Maintenant, j'ai un vécu en front et si j'arrête tout, je perds un peu ce pour quoi j'ai fait mes études.
    Clairement le web moderne c'est le domaine qui évolue le plus vite de tous, c'est le plus dur actuellement si on excepte le métier de DevOps mais qui nécessite lui un énorme tapis de connaissances et de compétences pour commencer à le pénétrer.

    Donc soit tu t'organises pour apprendre en continu et acquérir les compétences qui te manque soit tu réfléchis à une reconversion. Le boulot dans lequel tu es est idéal pour progresser énormément. Mais si tu en sors pour une raisons x ou y (tu pars ou ils mettent fin à la période d'essai) c'est pas un drame, c'est que la marche était trop haute, mais faut avoir conscience que tu es direct sur la marche la plus haute. Tu auras moyen de retrouver un boulot moins à jour techniquement pour manger tout en démarrant ta veille techno.

    Dis-toi que beaucoup de développeurs n'ont pas pris conscience de ce que tu décris mais sont dans la même situation que toi. Tu as l'impression qu'il y a une urgence absolue et que ça doit être réglé tout de suite mais ça ne peut pas fonctionner comme ça. Ca prendra forcément beaucoup de temps. Faut pas chercher à tout apprendre du coup et faut prendre ton temps et surtout faut être dans de bonnes conditions psychologiques, on apprend mal sous la pression.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  16. #16
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    42
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 42
    Points : 94
    Points
    94

    Par défaut

    Salut je suis un jeune je comprend ce que tu ressens car j'ai subit la même chose lors de mon premier job, mais au lieu que ça soit les jeunes les monstres c'était les "vieux" ( 30 a 40 ans ) qui étaient vraiment balèze, ils ont la connaissance du métier et l'experience technique, après 3 jours c'est normal que tu n'y arrives pas car tu découvres plein de chose, moi je peux t'assurer que au bout de 1 ans tu connaitras tous les rouages de tes projets de ta boîte ainsi que l'environnement technique, et que du coups tu auras monté en compétence sur les nouvelles stacks !

    Et pour la comparaison avec les plus jeunes que tu trouves balèze tu peux pas comparer quelq'un qui est là depuis de longues mois, années et est donc opérationel à quelqu'un qui arrive et dois apprendre tous les rouages ! Laisse toi le temps de digérer et apprendre les choses et tu pourras te comparer aux jeunes dans plusieurs mois, et peut-être que tu découvriras que certes tes moins bon techniquement mais que t'as d'autre qualité qu'ils n'ont pas, et ça en 3 jours tu peux pas juger

    Le plus dur finalement c'est de garder ton job durant la période d'essai en espérant que tes managers arrive a te faire monter en compétences sans te fracasser !

  17. #17
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur multimédia
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    47
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur multimédia

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 47
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Bonsoir Marco46 et bonsoir Chuck 3.50,

    Merci pour vos témoignages.

    Finalement j'aurais passé ma journée à refléchir, toute la journée à mon avenir. Je n'ai pas arrêté d'ailleurs. Vos réponse du forum, j'ai du les relire 10 fois.

    =============================
    @Marco46: je me suis laissé aller, c'est évident. Je le sais. Je sais que si j'en suis là à me prendre une claque en pleine figure à l'âge de 32 ans, c'est avant tout de ma faute.

    J'ai pensé toute la journée à si je devais rester ou pas dans le job, à arrêter tout simplement ma période d'essai. Quelque part, tes propos et ton expérience me prouvent clairement que sans veille, ce job n'est pas fait pour une personne voulant perdurer dans le temps.

    Bien sur aussi, j'ai pensé cette semaine à faire un bilan de compétences, à réfléchir à si je devais lâcher complètement le job pour sortir complètement de l'informatique.

    Psychologiquement, je ne suis pas bien. Cette sensation de doute profond bouffe l'esprit, à tel point que je doute même des choses les plus simples de la vie.

    Maintenant, la réalité, c'est que je dois vivre, me nourrir. La réalité, c'est que j'ai des projets familiaux. La réalité aussi, c'est que j'aimerais me projeter sur comment je serai d'ici 5 à 10 ans.

    La plus haute marche comme tu dis, j'en suis loin de tenir debout. Que dire si ce n'est me taire, et juste être humble à constater mes lacunes ?
    Tu as résumé la situation et actuellement, je ne suis pas dans une phase où je suis au top pour lire des tutos. Maintenant, je vais le faire sinon je pense que ma période d'essai sera terminée.
    ==============================

    Je pense clairement manquer de confiance en moi.

    =================================

    @Chuck 3.50:

    Je me mets la pression tout seul. Mais cette pression vient aussi du fait qu'en poste de CDI, forcément on attend d'un développeur d'être productif et non spectateur. Là je suis spectateur.

    Je me mets la pression au bout de seulement deux jours et oui, je devrais plutôt me laisser le temps d'accumuler toutes ces nouveautés.
    La pression que je me mets d'urgence est aussi liée au fait que j'ai peur qu'on découvre que je suis un imposteur.

    En fait, le manque total de confiance en moi, je l'ai eu au fur et à mesure des années, dû au constat de changement constant des technos. J'ai du mal à suivre le rythme et je sais me l'avouer.

    ==================================


    Je vous avouerai que je ne sais pas. Je suis un peu paumé. J'aimerais ne pas aller au travail demain mais j'ai un contrat à respecter, une période d'essai dans laquelle je dois survivre. Vu l'état dans lequel je suis, c'est à dire un état de délabrement mental, ca va être dur.

    Je pense être saturé oui. Je pense aussi avoir une fatigue technologique. J'aimerais aussi témoigner pour celles et ceux qui peut être se reconnaitront à travers mon message.

    Je ne veux ni inciter au désespoir ni démotiver votre communauté. Juste que je suis totalement démotivé et sans doute, vous-même avez vous ce sentiment sans forcément en poser des mots quelque part.

    Merci à vous.

  18. #18
    Membre expert
    Avatar de Pyramidev
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    800
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 800
    Points : 3 511
    Points
    3 511

    Par défaut

    Citation Envoyé par SieKensou Voir le message
    Bien sur aussi, j'ai pensé cette semaine à faire un bilan de compétences, à réfléchir à si je devais lâcher complètement le job pour sortir complètement de l'informatique.
    Dans l'informatique, il n'y a pas que le développement Web front-end. Ce n'est pas partout qu'il y a besoin de passer autant de temps à faire de la veille techno pour ne pas se retrouver largué.

  19. #19
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 650
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 650
    Points : 14 289
    Points
    14 289

    Par défaut

    Citation Envoyé par SieKensou Voir le message
    Maintenant, la réalité, c'est que je dois vivre, me nourrir. La réalité, c'est que j'ai des projets familiaux. La réalité aussi, c'est que j'aimerais me projeter sur comment je serai d'ici 5 à 10 ans.
    Si tu te mets doucement à faire de la veille, dans 5 ans tu auras laaaargement franchi tout ça. Rome ne s'est pas faite en un jour.

    Citation Envoyé par SieKensou Voir le message
    La plus haute marche comme tu dis, j'en suis loin de tenir debout. Que dire si ce n'est me taire, et juste être humble à constater mes lacunes ?
    C'est probablement la phase la plus dure à traverser, avec ensuite le démarrage de la remise à niveau. Et je sais de quoi je parle j'ai vécu la même chose et j'avais le même âge que toi figures-toi.

    Maintenant il faut voir aussi que tu essaies directement d'aller là où c'est le plus dur. C'est bien dans le sens où ça te fait prendre conscience des besoins de ce genre de poste mais comme le dit Pyramidev il y a d'autres postes dans l'info. Tu n'es pas obligé de faire du dev frontend moderne pour vivre. Tu peux revenir à de l'intégration où à du dev sur des stacks moins modernes le temps de te remettre en selle.

    Citation Envoyé par SieKensou Voir le message
    Tu as résumé la situation et actuellement, je ne suis pas dans une phase où je suis au top pour lire des tutos. Maintenant, je vais le faire sinon je pense que ma période d'essai sera terminée.
    De même que tu peux persister si ton employeur actuel est ok. Ils t'ont recruté donc ils ont du voir des choses positives en toi sinon tu ne serais pas en période d'essai du tout. Discutes-en avec eux et ne cherche surtout pas à faire semblant, ne te dévalues pas non plus, faut juste jouer cartes sur tables.

    Citation Envoyé par SieKensou Voir le message
    Je pense clairement manquer de confiance en moi.
    Oui probablement, mais c'est transitoire et consécutif à cette "prise de conscience" si on peut dire.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  20. #20
    Membre expert Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
    Homme Profil pro
    dba
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    4 316
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : dba

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 4 316
    Points : 3 912
    Points
    3 912

    Par défaut

    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    en effet une période d'essai c'est du stress et on ne peut pas tenir 7 mois sans vacances. Je l'ai fait jeune; là je ne veux plus le faire.
    Comment ça, c'est du stress une période d'essai ?? Si tu agis différemment qu'en période « normale », c'est sûr que c'est bizarre. Tu fais la job correctement ou pas. Si ça plait au boss, tant mieux, sinon, tant pis.
    Moi je vois la période d'essai comme un test si la société est capable de m'offrir un environnement idéal et s'ils apprécient ma façon de travailler.
    Ma précédente job, j'ai tenu 6 semaines avant de démissionner : méthode d'un autre âge, fiche de paie ésotérique, bureau pourrie avec vue sur le mur gris du building d'en face... Bye, je m'en vais dans le building un peu plus loin.
    Une job, c'est donnant-donnant et un contrat de travail, c'est entre deux parties, tu n'as pas donné entièrement allégeance à ton boss.

Discussions similaires

  1. Réponses: 10
    Dernier message: 08/04/2018, 19h32
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 23/11/2015, 18h19
  3. front-end graphique.
    Par etudiantgeii dans le forum Windows
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/01/2006, 13h02
  4. Ou trouver un front-end freeware pour MSDE ?
    Par Assimil dans le forum MS SQL-Server
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/06/2005, 23h14
  5. Front End graphique pour GDB sous windows
    Par KORTA dans le forum GDB
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/08/2003, 10h52

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo