Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    330
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 330
    Points : 11 404
    Points
    11 404

    Par défaut ZTE aurait aidé le Venezuela à créer une nouvelle carte d'identité numérique

    ZTE aurait aidé le Venezuela à créer une nouvelle carte d'identité numérique
    pour surveiller le comportement de ses citoyens

    Si un pays cherche à produire des cartes d'identité numérique pour surveiller ses citoyens, quoi de mieux que la Chine comme conseiller et fournisseur. C'est ce qu'a compris en tout cas le Venezuela qui cherche à mettre en place un système permettant de surveiller le comportement des citoyens grâce à une nouvelle carte d'identité. Rappelons que la Chine travaille activement sur un système du genre, le système de crédit social, visant à mettre en place un système national pour noter ses citoyens. En effet, ce projet consiste à attribuer une note à chaque citoyen, fondée sur les données dont dispose le gouvernement sur les Chinois. Le système repose sur un outil de surveillance de masse et utilise les technologies d'analyse Big Data. Il permet aussi de noter les entreprises opérant sur le marché chinois.

    Le Venezuela compte bien aller à l'école de la Chine. En avril 2008, l'ancien président vénézuélien, Hugo Chávez, a envoyé des représentants du ministère de la Justice visiter la Chine. Selon un membre de la délégation du Venezuela, leur mission était d'apprendre le fonctionnement du programme de carte d'identité nationale de la Chine. Chávez voulait de l'aide pour fournir des identifiants numériques aux millions de Vénézuéliens qui n'avaient toujours pas la documentation de base nécessaire pour des tâches telles que le vote ou l'ouverture d'un compte bancaire. Une fois à Shenzhen, les Vénézuéliens ont compris qu'une carte pouvait faire beaucoup plus que simplement identifier le destinataire. C'est au siège de ZTE, l'équipementier chinois, que les missionnaires vénézuéliens ont compris que la Chine développait son système de crédit social qui aiderait Pékin à suivre le comportement social, politique et économique de chaque citoyen chinois.

    Nom : Capture du 2018-11-15 10-59-32.png
Affichages : 2437
Taille : 639,2 Ko

    Dix ans après le voyage à Shenzhen, le Venezuela déploie actuellement un nouvel identifiant de carte à puce appelé « carte paternelle ». Cet identifiant transmet les données des détenteurs de carte à des serveurs informatiques. Et le gouvernement lie de plus en plus cette carte à des programmes subventionnés d’alimentation, de santé et d’autres programmes sociaux sur lesquels la plupart des Vénézuéliens dépendent pour survivre. ZTE est bel et bien au cœur de ce programme vénézuélien. En effet, le Venezuela a engagé l'an dernier ZTE pour créer une base de données sur la patrie et créer un système de paiement mobile à utiliser avec la carte, selon Reuters. Une équipe d'employés de ZTE est maintenant intégrée dans une unité spéciale de Cantv, la société de télécommunications de l'Etat vénézuélien qui gère la base de données. Le pays a dû débourser une somme de 70 millions de dollars pour la cause.

    Ce projet du gouvernement du Venezuela ne fait pas l’unanimité. L'un des membres de la délégation vénézuélienne envoyée en Chine, Anthony Daquin, a d'ailleurs notifié que ce qu'ils ont vu en Chine a tout changé. Son étonnement initial, a-t-il dit, s'est peu à peu effrayé qu'un tel système puisse conduire à des atteintes à la vie privée par le gouvernement du Venezuela. « Ils cherchaient à avoir le contrôle des citoyens », a-t-il remarqué. L'année suivante, après la mission, lorsqu'il a fait part de ses préoccupations aux autorités vénézuéliennes, il avait été arrêté, battu et extorqué par des agents des services de renseignements, selon ses dires. Il a été accusé de trahison et a été poussé à fuir le pays. Ce projet inquiète certains citoyens et groupes de défense des droits de l’homme qui estiment que le président Nicolás Maduro, successeur de Chávez, dispose d’un outil pour surveiller la population et allouer des ressources limitées à ses loyalistes.

    « Tout cela n'est que du chantage. Les Vénézuéliens avec les cartes ont maintenant plus de droits que ceux qui n'en ont pas », a déclaré Héctor Navarro, l'un des fondateurs du parti socialiste au pouvoir et ancien ministre de Chávez, à propos du programme carte paternelle. Dans une interview téléphonique, Su Qingfeng, le chef de l'unité au Venezuela de ZTE, a expliqué que ZTE avait vendu les serveurs au Venezuela pour la base de données et développait l'application de paiement mobile. La société, a-t-il déclaré, n'a violé aucune loi chinoise ou locale et n'a aucun rôle dans la manière dont le Venezuela collecte ou utilise les données des titulaires de cartes. « Nous ne soutenons pas le gouvernement vénézuélien. Nous ne faisons que développer notre marché », a-t-il déclaré pour la défense de ZTE. Jusqu'à présent, la divulgation par le gouvernement de la participation de ZTE au projet a été limitée à un renvoi dans un communiqué de presse de février 2017, selon lequel la société aurait aidé à « renforcer » la base de données sous-jacente.

    Selon les employés du système de cartes et les captures d'écran des données des utilisateurs examinées par Reuters, les données suivantes sont enregistrées : les dates d'anniversaires, les informations familiales, l'emploi et le revenu, la propriété, les antécédents médicaux, les avantages sociaux reçus, la présence sur les réseaux sociaux, l'appartenance à un parti politique etc. Le gouvernement du Venezuela n'a pas répondu aux demandes de commentaires à propos de ce projet. Nadia Pérez, une porte-parole de Cantv, la société de télécommunication gérée par l'État, a refusé de commenter et Manuel Fernández, le président de la société, n'a pas répondu aux courriels ni aux SMS de Reuters non plus. Le ministère chinois de la Justice et son ambassade à Caracas (capitale du Venezuela) n'ont pas répondu aux demandes de commentaires.

    Maduro a exhorté les citoyens à souscrire à la nouvelle carte, affirmant qu'il était essentiel de « construire le nouveau Venezuela ». Selon les chiffres du gouvernement, 18 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population, y ont déjà accès. « Avec cette carte, nous allons tout faire à partir de maintenant », a déclaré Maduro à la télévision publique en décembre dernier. Pour encourager son adoption, le gouvernement a décerné des prix en espèces aux détenteurs de cartes pour s'acquitter de leurs obligations civiques, telles que rallier les électeurs. Il a également donné des paiements ponctuels, tels que l'octroi aux mères inscrites à la carte d'un bonus de la fête des mères d'environ 2 $. Maduro prend également des mesures pour forcer l'adoption de la carte. Selon Reuters, le gouvernement dit maintenant que les Vénézuéliens en ont besoin pour recevoir des avantages publics, notamment des médicaments, des retraites, des paniers de nourriture et du carburant subventionné.

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Chine : le système de crédit social, comme une science-fiction dystopique, est en marche et fait déjà des victimes

    Big data : la Chine a commencé à tester son système national de crédit social et menace de priver les citoyens mal notés de certains services de base

    Washington : les composants et logiciels de ZTE interdits à la vente pendant sept ans, une décision décriée par la firme chinoise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    323
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 323
    Points : 515
    Points
    515

    Par défaut

    Ces cartes aideront le gouvernement à identifier et à lutter contre les éléments en son sein qui travaillent à destabiliser leur pays au service du pouvoir américain imperial. Le Venezuela est serieusement menacé, ce pays est sur la liste des pays que l'empire veut détruire en y formantant des troubles. Tout pays qui n'est pas soumis à l'empire est promis à la déstruction, les 15 dernieres annees nous l'ont largement démontré (sauf si ce pays possède l'arme nucléaire, ce qui a tendance à encourager sa prolifération). C'est une question de vie ou de mort pour ce pays, et il faut en tenir compte pour comprendre.
    Mais ca pourrait tout bien etre aussi etre de la propagande. Le pouvoir impérial commence toujours par diaboliser ses ennemis avant de les détruire, en financant de grandes campagnes médiatiques de désinformation. Donc cet article est á prendre avec des pincettes. Surtout venant de Reuters.

  3. #3
    Membre confirmé Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    323
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 323
    Points : 515
    Points
    515

    Par défaut

    N'oublions pas qu'il y a quelques mois l'empire menaçait d'intervenir militairement au Venezuela au nom de la défense des droits de l'homme. Toujours la même propagande. Mais certains semblent incapable d'apprendre, on pourrait leur refaire le coup mille fois. Donc les infos de Reuters concernant le Venezuela ne valent pas grand chose. Reuters étant le centre de la désinformation de l'empire.
    Et puis les mêmes fichiers existent chez nous, contenant les mêmes infos, sauf pour les appartenance politique, du moins officiellement.

    https://www.ouest-france.fr/monde/venezuela/venezuela-l-oea-n-exclut-pas-une-intervention-militaire-5969644

  4. #4
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    novembre 2018
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2018
    Messages : 3
    Points : 3
    Points
    3

    Par défaut

    l'empire menaçait
    l'empire veut détruire
    désinformation de l'empire
    soumis à l'empire
    J'ai pas due regarder assez de vidéos sur les théories du complot pour te comprendre....
    Tu voulais juste dire "les americains" ?

  5. #5
    Membre confirmé Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    323
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 323
    Points : 515
    Points
    515

    Par défaut

    Citation Envoyé par xhe11662 Voir le message
    J'ai pas due regarder assez de vidéos sur les théories du complot pour te comprendre....
    Tu voulais juste dire "les americains" ?
    Toute la rhétorique sur les "complotistes" c''est le degré zéro de la conscience politique. Ça témoigne également souvent d'une très grande ignorance concernant les sujets abordés, ignorance politique et historique.La propagande anti-complotiste ne touche que les gens de très peu de culture, ou de très peu de courage. D'ailleurs c'est à eux qu'elle s'adresse, elle à été pensé pour eux.

  6. #6
    Membre averti
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    507
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 507
    Points : 445
    Points
    445

    Par défaut

    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    Ces cartes aideront le gouvernement à identifier et à lutter contre les éléments en son sein qui travaillent à destabiliser leur pays au service du pouvoir américain imperial. Le Venezuela est serieusement menacé, ce pays est sur la liste des pays que l'empire veut détruire en y formantant des troubles. Tout pays qui n'est pas soumis à l'empire est promis à la déstruction, les 15 dernieres annees nous l'ont largement démontré (sauf si ce pays possède l'arme nucléaire, ce qui a tendance à encourager sa prolifération). C'est une question de vie ou de mort pour ce pays, et il faut en tenir compte pour comprendre.
    Mais ca pourrait tout bien etre aussi etre de la propagande. Le pouvoir impérial commence toujours par diaboliser ses ennemis avant de les détruire, en financant de grandes campagnes médiatiques de désinformation. Donc cet article est á prendre avec des pincettes. Surtout venant de Reuters.
    Faudrait arrêter de sniffer d'la colle, le Venezuela souffre simplement du syndrome hollandais. Ils sont dilapidés l'argent du pétrole en le distribuant, laisser tomber complètement tout le reste de leur économie qui a périclité, s'en est suivi une augmentation du chômage, du coup ils ont encore plus distribués les gains du pétrole et encore moins investi etc. Le pétrole Venezuelien étant invendable à moins de 110$ de le baril s'en est suivi la suite logique plus d'argent à distribuer troubles sociaux, exodes. Ils se sont défoncés tout seul etc.

  7. #7
    Membre confirmé Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    323
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 323
    Points : 515
    Points
    515

    Par défaut

    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    Faudrait arrêter de sniffer d'la colle, le Venezuela souffre simplement du syndrome hollandais. Ils sont dilapidés l'argent du pétrole en le distribuant, laisser tomber complètement tout le reste de leur économie qui a périclité, s'en est suivi une augmentation du chômage, du coup ils ont encore plus distribués les gains du pétrole et encore moins investi etc. Le pétrole Venezuelien étant invendable à moins de 110$ de le baril s'en est suivi la suite logique plus d'argent à distribuer troubles sociaux, exodes. Ils se sont défoncés tout seul etc.
    Et c'est tout ? Tu as une vision très simpliste et naïve des événements qui ont lieu la bas. L'ingérence américaine en Amérique du sud, Je ne savais qu'il existait encore des gens pour l'ignorer. Franchement, si j'étais toi, je me preocuperais de savoir à quoi je nourris mon cerveau avant de m'occuper de celui des autres. Les complots, coups d'état, soutiens de dictatures par les US sont innombrable dans cette partie du monde.
    Je vais plus tard publier un message qui va t'expliquer lla complexité de la situation, la j'ai pas le temps.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    437
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 437
    Points : 2 262
    Points
    2 262

    Par défaut

    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    Le Venezuela est serieusement menacé, ce pays est sur la liste des pays que l'empire veut détruire en y formantant des troubles. Tout pays qui n'est pas soumis à l'empire est promis à la déstruction, les 15 dernieres annees nous l'ont largement démontré (sauf si ce pays possède l'arme nucléaire, ce qui a tendance à encourager sa prolifération). C'est une question de vie ou de mort pour ce pays, et il faut en tenir compte pour comprendre.
    Mais ca pourrait tout bien etre aussi etre de la propagande. Le pouvoir impérial commence toujours par diaboliser ses ennemis avant de les détruire, en financant de grandes campagnes médiatiques de désinformation. Donc cet article est á prendre avec des pincettes. Surtout venant de Reuters.
    L'Empire reptilien ?

    T'à raison ça fait peur, la preuve :




    En tout cas il faut cesser la désinformation sur le Venezuela, ce pays va très bien c'est juste qu'ils ont pas de bons cuisinier, la preuve :



    Ce pays va tellement bien et nage dans une telle richesse que les prolétaires révolutionnaires chaveziens et même leurs enfants ne savent plus quoi faire de leur argent, même en dépensant 730 000 euros par jour c'est pas assez il faut placer les milliards en sus aux USA tellement il y en à :

    "La Fille d'Hugo Chavez est la personne la plus riche du Venezuela"


    <<María Gabriela Chávez, la fille de feu Hugo Chavez, est la personne la plus riche du Venezuela. Sa fortune est évaluée à 4,2 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros), dont la majorité est placée sur des comptes bancaires aux États-Unis et en Andorre, affirme le Miami Diario.

    La fille de Chavez a plus d'argent que le magnat des télécoms Gustavo Cisneros, dont le magazine Forbes a calculé qu’il disposait d’une fortune de 3,2 milliards d'euros, et qu’il considère comme étant la personne la plus riche du Venezuela.

    Ces chiffres faramineux contrastent violemment avec l'état de délabrement général de l'économie vénézuélienne. La situation au Venezuela a complètement dégénéré au cours des dernières semaines à la suite de la baisse des cours sur les marchés pétroliers. Les recettes pétrolières du pays lui apportent 96% de ses devises étrangères, mais elles se sont effondrées de 55 % l’année dernière. Par conséquent, le pays ne peut plus respecter ses obligations financières sur les marchés internationaux et ne peut plus importer de matières premières.

    Du coup, cette année, les importations ont chuté de 40 % par rapport à 2015. La plupart des usines ont cessé leurs opérations. Les services publics ne sont plus ouverts que deux jours par semaine. Les produits alimentaires et les médicaments sont de plus en plus rares.

    Ce ne sont plus seulement les pauvres maintenant qui ont faim. La classe moyenne n’est pas épargnée non plus. Les images de gens fouillant dans les poubelles ou les décharges à la recherche de comestibles deviennent de plus en plus banales.

    Agée de 35 ans, María Gabriela est la seconde des quatre enfants de Chavez, issus de deux mariages. Après le divorce de son père en 2002, elle a pris le rôle Première Dame, et souvent accompagné son père lors de ses visites d'État.

    Même après la mort de son père en 2013, María Gabriela à continué à entretenir d'excellentes relations avec différents chefs d'Etat, dont Fidel Castro et l’ancien président de l’Argentine Cristina Fernández de Kirchner. L'année dernière, le successeur de Chavez, Nicolas Maduro, a nommé María Gabriela ambassadeur vénézuélien rotatif pour l'Organisation des Nations Unies.
    Des fortunes...
    En 2014, le journal espagnol ABC a écrit que les deux filles de Chavez dépensaient en moyenne 730 000 euros par jour. La même année, un autre journal, El Commercio, a affirmé que les filles de Chavez et de l’actuel président du pays, Nicolas Maduro, coûtaient 3,6 millions de dollars (environ 3,2 millions d’euros) au Venezuela chaque jour.

    María Gabriela ne serait pas la seule proche de Chavez richissime. Des documents provenant du lanceur d’alerte Hervé Falciani ont montré qu’Alejandro Andrade, l’ex-ministre des Finances du pays entre 2007 et 2010, avait un compte ouvert auprès de la banque HSBC en Suisse sur lequel il avait déposé 11,2 milliards de dollars (environ 9,9 milliards d’euros). Source reptilienne >>

    Devenir leader révolutionnaire communiste c'est encore mieux que gagner au loto !
    Toi aussi fait la révolution comme Chavez, Maduro et Pol Pot, ruine ton pays, sème la famine, et gagne des milliards ! (*1)

    (*1) Ce communiqué officiel est approuvé par l'empire reptilien

Discussions similaires

  1. Créer une nouvelle frame si nécessaire
    Par radiobrain dans le forum Balisage (X)HTML et validation W3C
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/07/2006, 16h41
  2. CR9 - Plantage si demande : Créer une nouvelle connexion
    Par CR9-Deb dans le forum Connectivité
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/04/2006, 15h12
  3. [PIL] créer une nouvelle image
    Par airod dans le forum Calcul scientifique
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/01/2006, 22h09
  4. Créer une nouvelle extension
    Par Furius dans le forum Windows
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/10/2005, 17h01
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 03/02/2004, 22h56

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo