Microsoft dépasse Amazon et devient N°1 sur le Cloud grâce à un revenu annuel supérieur :
26,7 Md$ pour Microsoft, contre 23,4 Md$ pour Amazon

Microsoft a récemment fait part, via un communiqué de presse, de ses résultats financiers du troisième trimestre 2018 (3T18) qui correspond aussi au premier trimestre de son année fiscale 2019 et couvrait la période allant du 1er juillet au 30 septembre 2018. La firme technologique américaine a vu son chiffre d’affaires bondir de 19 % par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 29,1 milliards USD (Md$), alors que son bénéfice net a augmenté de 34 % pour atteindre 8,8 milliards USD et son bénéfice dilué par action s’est établi à 1,14 USD, en hausse de 36 %.

Ces très bons résultats ont été rendus possibles grâce à la croissance à deux chiffres de la division jeux du Microsoft et de sa filiale LinkedIn, mais aussi grâce à la stratégie payante du groupe sur le Cloud. Les performances de Microsoft sur son activité « Cloud commercial » ont permis de dégager un chiffre d’affaires de 8,5 milliards USD au 3T18, en hausse de 47 % sur glissement annuel.

L’activité Intelligent Cloud de l'éditeur de Windows qui comprend Azure a présenté une croissance de 23,8 % par rapport à la même période un an plus tôt. Au cours des 12 derniers mois, l'éditeur de Windows a engrangé 26,7 milliards USD de revenus sur ses activités Cloud, contre 23,4 milliards USD pour Amazon.

Nom : 0.jpg
Affichages : 3208
Taille : 51,8 Ko

Quelques faits marquants du trimestre précédent (3T2018) du côté de la firme de Redmond :

  • Le chiffre d'affaires des produits commerciaux et des services cloud Office a augmenté de 17% (+ 16% à taux de change constant), sous l'effet de la croissance des revenus commerciaux d'Office 365 de 36% (+ 35% à taux de change constant) ;

  • Le chiffre d'affaires des produits et des services cloud Office pour les particuliers a augmenté de 16% (+ 17% à taux de change constant), avec une croissance continue du nombre d'abonnés Office 365 grand public à 32,5 millions ;

  • Le chiffre d’affaires de LinkedIn a augmenté de 33% (en hausse de 33% en monnaie constante), avec des niveaux d’engagement record illustrés par une croissance de 34% du nombre de sessions LinkedIn ;

  • Le chiffre d'affaires des produits pour serveurs et services cloud a augmenté de 28% (+ 28% à taux de change constant), grâce à une croissance du chiffre d'affaires Azure de 76% (+ 76% à taux de change constant) ;

  • Le chiffre d'affaires des produits et services cloud Dynamics a augmenté de 20% (+ 20% à taux de change constant), grâce à une croissance du chiffre d'affaires Dynamics 365 de 51% (+ 49% à taux de change constant).

Cette performance a permis à Microsoft de prendre une avance décisive sur son concurrent Amazon, en se positionnant comme le premier fournisseur mondial de solutions axées sur le Cloud computing au cours des 12 derniers mois, loin devant IBM, Salesforce, SAP, Oracle et Google. D’après la firme Redmond, ces résultats illustrent la détermination du groupe à se focaliser sur des investissements stratégiques de long terme.

La division Cloud d’Amazon a réalisé de très bonnes performances au cours du précédent trimestre avec un revenu de 6,68 milliards USD, en hausse de 46 %, mais en léger retrait comparé à la hausse de 49 % noté à la fin du trimestre qui s’est achevé le 30 juin dernier. Microsoft a aussi été affecté par une légère baisse similaire du taux de croissance de ses revenus issus de ses activités Cloud qui était de 53 % au 2T18 avant de descendre à 47 % trois mois plus tard.

Satya Nadella, le PDG de Microsoft, a déclaré à ce propos : « Azure est le seul Cloud Hyperscale qui s’étend jusqu’aux limites entre identité, données, plateforme applicative, sécurité et gestion. 100 nouvelles fonctionnalités Azure ont été présentées pour ce seul trimestre axées sur des charges de travail classiques, comme [celles liées à] la sécurité et de nouveaux environnements comme l’IoT et Edge IA ».

Nom : 1.jpg
Affichages : 2566
Taille : 24,2 Ko

La concurrence au cours de l’année à venir entre Microsoft et Amazon ne devrait pas seulement se concentrer sur les technologies avancées du Cloud et de l’intelligence artificielle, mais aussi sur la stratégie d’entreprise agressive d’Amazon qui consiste à s'impliquer dans un éventail croissant d’industries et à se positionner comme un concurrent direct des entreprises qui seraient autrement des perspectives viables pour AWS.

En tant qu’entreprise fournisseur de services Cloud, Microsoft couvre une large gamme de services et de technologies dont les grandes et moyennes entreprises peuvent avoir besoin et guide les clients dans le processus de transformation numérique dans un marché fragmenté encombré d’applications monolithiques. Microsoft investit également des milliards de dollars dans une vaste gamme de services Cloud dédiés aux entreprises.

Bob Evans, contributeur au média Forbes, a confié à ce propos : « Si Amazon veut dépasser Microsoft dans le Cloud, Amazon devra faire une acquisition importante pour combler le fossé créé par Microsoft grâce à une série de réorganisations radicales, grâce à la vision centrée sur le client du PDG Satya Nadella, grâce à son pouvoir d’attraction auprès de centaines de milliers d’entreprises, grandes et petites, à travers le monde et grâce à des investissements continus, ciblés et importants destinés à transformer rapidement sa vision en solutions réelles qui créent une valeur commerciale pour ses clients ».


Source : Microsoft, Forbes, MoneyControl

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft réalise un chiffre d'affaires au troisième trimestre supérieur aux estimations, ce résultat est largement porté par le cloud
Microsoft publie ses résultats financiers du troisième trimestre Azure en forte croissance et un chiffre d'affaires quasiment nul pour le mobile
Microsoft vise les 1000 milliards USD d'ici 2019 en misant sur le cloud et ses solutions Entreprise, Office 365 et Azure notamment
Microsoft annonce que « Windows 10 April 2018 Update » sera disponible le 30 avril prochain avec plusieurs nouvelles fonctionnalités embarquées