Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    3 939
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 3 939
    Points : 100 457
    Points
    100 457

    Par défaut 20th Century Fox se tourne vers l’IA pour analyser les bandes-annonces pour voir quels films vont plaire

    20th Century Fox se tourne vers l’IA pour analyser les bandes-annonces et déterminer les films
    qui sont susceptibles de plaire au public

    Faire des films reste toujours dans le domaine du pari et les studios de cinéma cherchent en permanence des moyens de minimiser leurs risques. L'analyse de texte extrait d'un script est une tâche contraignante en ce qui concerne les films, car elle ne fournit qu'un squelette de l'histoire, sans le dynamisme supplémentaire qui peut inciter un auditoire à regarder un film.

    Une équipe de la 20th Century Fox s’est demandée s’il était possible d’utiliser la vision informatique moderne et avancée pour étudier les bandes-annonces de films, qui restent l’élément le plus central de toute la campagne marketing d’un film. La sortie de la bande-annonce d'un nouveau film est un événement très attendu qui peut aider à prédire le succès futur.

    Il incombe donc à l'entreprise de veiller à ce que la bande-annonce touche les bonnes notes chez les cinéphiles. Pour atteindre cet objectif, l’équipe de data science de la 20th Century Fox s’est associée au laboratoire de solutions avancées de Google pour créer Merlin Video, un outil de vision par ordinateur qui permet d’apprendre la représentation dense de bandes-annonces de films afin de prédire le public cible de celles-ci.

    Nom : 20th.png
Affichages : 944
Taille : 69,9 Ko

    Dans une étude qu’ils ont publié le mois dernier, les ingénieurs de la 20th Century Fox ont expliqué comment ils se sont servis de l’IA pour analyser les bandes-annonces dans l'espoir de trouver des éléments qui répondent aux attentes du public, afin que le studio puisse ensuite recréer ces éléments dans des bandes-annonces pour d'autres films. Les systèmes de vision artificielle examinent image par image une bande-annonce, en étiquetant les objets et les événements, puis les comparent aux données générées pour les autres bandes-annonces. L'idée est que les films portant des ensembles d'étiquettes similaires attireront des ensembles de personnes similaires.

    Baptisé Réseau de filtrage collaboratif convolutionnel pour systèmes de recommandation vidéo, les chercheurs y expliquent que :

    « Comprendre la composition détaillée du public est important pour les studios de cinéma qui investissent dans des scénarios aux résultats commerciaux incertains. Une source d'incertitude réside dans le fait que les studios ne savent pas réellement à quoi va ressembler le film jusqu'aux derniers mois avant sa sortie. L'autre source d'incertitude liée est l'audience et la fluidité du marché. Les studios ne savent pas avec certitude "comment" et surtout "quels" auditeurs vont réagir parce que le film n’est pas terminé et que la force et la nature des films de compétition sont également inconnues.

    « Une fonction importante dans les studios de cinéma consiste à comprendre la micro-segmentation de la clientèle. Par exemple, tous les films de super-héros n'attirent pas le même public, etc. Au cours des dernières années, les studios ont investi dans des outils de données afin d'apprendre à cartographier les segments de clientèle et de faire des projections sur les futurs films. Les projections granulaires au niveau des micro-segments, et même au niveau des clients, sont devenues des éléments de base des décisions commerciales importantes et constituent un baromètre fiable de la performance financière potentielle du film.

    « Les systèmes de recommandation pour les sorties en salles sont apparus comme des outils précieux, particulièrement bien adaptés pour fournir des projections d’audience prospectives et granulaires permettant de prendre des décisions éclairantes, d’études de positionnement, de marketing et de distribution. MERLIN, le système de recommandation pour les sorties en salles construit à la 20th Century Fox, est utilisé pour prédire la fréquentation des utilisateurs et les index de segments un an à l’avance, et pour affiner la prédiction avec des signaux de comportement des utilisateurs anonymisés ».

    Cas d’espèce : Logan

    Pour créer son « système expérimental de prévision et de recommandation de la fréquentation des films» nommé Merlin, 20th Century Fox s’est associé à Google afin de se servir des serveurs de la société et de l’infrastructure d’intelligence artificielle libre TensorFlow.

    Ensemble, ils ont développé un partenariat afin de mieux comprendre les cinéphiles. Google a également développé des modèles internes d’apprentissage approfondi qui permettent de former des données client granulaires et des scripts de film afin d’identifier les caractéristiques de base des préférences du public pour différents types de films.

    Dans un billet de blog, Google explique « Qu’en l'espace de 18 mois, ces modèles sont devenus des considérations courantes pour les décisions commerciales importantes et constituent l'un de leurs baromètres les plus objectifs, fondés sur des données et efficaces, permettant d'évaluer le ton d'un film, son affinité avec un public cible et élargi, et son potentiel de performance financière ».

    Concevoir un pipeline de données

    L’équipe a tout d’abord entrepris de déterminer quelle technologie alimenterait cet outil. Le choix évident était le moteur d'apprentissage Cloud Machine (moteur Cloud ML), associé au framework d'apprentissage approfondi TensorFlow. Comme il s’agit d’un service géré, Cloud ML Engine automatise l’approvisionnement et la surveillance des ressources. L’équipe peut donc se concentrer sur la création du modèle d’apprentissage approfondi de Merlin, plutôt que sur la configuration de l’infrastructure. Son intégration à Cloud Dataflow permet également la génération transparente de rapports dans Data Studio, ce qui a permis à l'équipe de mieux comprendre le fonctionnement du processus. La maintenance quotidienne du système (ingestion de données, pour la plupart) est à la fois simple et facile; elle peut être entièrement gérée par des experts en informatique, au lieu de faire intervenir des ingénieurs d’autres unités commerciales.

    Nom : merlin.png
Affichages : 1026
Taille : 229,1 Ko

    Avec la bonne infrastructure en place, l’équipe a commencé son analyse sur YouTube 8M, un ensemble de données de vidéos YouTube accessible au public. Cet ensemble de données inclut un modèle pré-formé de Google capable d'analyser des fonctionnalités vidéo spécifiques telles que la couleur, l'éclairage, de nombreux types de visages, des milliers d'objets et plusieurs paysages. Comme le montre la figure ci-dessus, la première étape de l’architecture de Merlin consiste à analyser ces caractéristiques prédéfinies, afin de déterminer quels éléments de la bande-annonce sont les plus prédictifs des préférences des cinéphiles.

    Par exemple, si quelqu'un a déjà vu principalement des films avec un acteur masculin, ont-ils plus de chances de voir un autre film ayant un acteur masculin ? Examinons en détail Logan, un film d’action réalisé par 20th Century Fox et mettant en vedette Hugh Jackman dans le rôle de Wolverine. Ci-dessous, vous pouvez voir un instantané dans la bande-annonce officielle dans les 12 secondes.

    Nom : logan 1.png
Affichages : 886
Taille : 259,7 Ko

    Pour cette capture d’écran, Merlin renvoie les étiquettes suivantes: facial_hair, beard, screenshot, chin, human, film (pilosité faciale, barbe, capture d'écran, menton, humain, film). Après analyse de la bande-annonce complète, seconde par seconde, Merlin révèle que les principaux labels de Logan sont les suivants:

    Nom : logan.png
Affichages : 858
Taille : 22,8 Ko

    Une fois que l’analyse des étiquettes de Logan a été attribuée, l’équipe de 20th Century Fox a voulu comparer cette nouvelle analyse aux étiquettes précédemment générées à partir d’autres bandes-annonces pour identifier des films similaires. Vraisemblablement, il y a un certain chevauchement entre le public de Logan et celui d'autres films d'action, mais le défi à relever est double. Le premier défi est la position temporelle des étiquettes dans l’extrait vidéo : il importe que les étiquettes apparaissent dans l’extrait vidéo. Le deuxième défi est la grande dimensionnalité de ces données. Pour un film donné, la bande-annonce peut contenir de nombreux éléments permettant de prédire l'intérêt du public, et Merlin souhaite les analyser simultanément. L'élasticité de Cloud ML Engine a permis à l'équipe de data science d'effectuer des itérations et des tests rapidement, sans compromettre l'intégrité du modèle d'apprentissage en profondeur. Cela a aidé Merlin à devenir un outil prêt à la production en quelques jours, au lieu de plusieurs mois ou années.

    Comme l’ont expliqué les ingénieurs de 20th Century Fox, cette information temporelle est particulièrement riche car elle est en corrélation avec le genre d’un film. « Par exemple, écrivent-ils, une bande-annonce avec une longue vue rapprochée d’un personnage est plus probable pour un film dramatique que pour un film d’action, alors qu’une bande-annonce avec des plans rapides mais fréquents est plus probable pour un film d’action. Cela se vérifie même pour Logan, avec sa bande-annonce contenant de nombreux plans lents de Hugh Jackman ».

    En comparant ces informations avec les analyses d’autres bandes-annonces, Merlin peut tenter de prédire quels films pourraient intéresser les personnes qui ont vu Logan. Mais c’est là que les choses deviennent un peu corsées. Le graphique ci-dessous montre les 20 films les plus visités par les personnes qui sont allées voir Logan. La colonne de droite montre les prévisions de Merlin et la colonne de gauche les données réelles (recueillies, suppose-t-on).

    Nom : google.png
Affichages : 901
Taille : 205,6 Ko

    Merlin arrive à faire de bonnes prédictions sur quelques films, y compris d’autres films de super-héros comme X Men: Apocalypse, Doctor Strange et Batman v Superman : L’Aube de la justice. Il identifie même correctement John Wick 2 comme un film similaire à Logan, même si John Wick n’est pas un film de super-héros. Cependant, il comporte un protagoniste tout aussi fatigué et blasé avec une apparence rude. Globalement, Merlin identifie les cinq premiers choix, même s’il ne les classe pas dans le même ordre d’importance.

    Ce qui est encore plus révélateur, ce sont les inadéquations. Merlin prédit que Tarzan séduira les fans de Logan, par exemple. Ni Google ni 20th Century Fox n’expliquent cela, mais cela pourrait avoir quelque chose à voir avec les éléments « forêt », « arbre » ​​et « lumière » de Logan, éléments qui figurent également dans la bande-annonce de Tarzan.

    L’industrie cinématographique a tenu à adopter l’intelligence artificielle pour ce type d’analyse, et plusieurs entreprises affirment déjà qu’elles peuvent prédire le succès d’un film simplement en utilisant le machine learning pour approfondir son scénario. Des analyses comme celles-ci montrent cependant que les ordinateurs ne sont pas encore des cinéphiles. Ils devront certainement passer plus de temps au cinéma avant de pouvoir vraiment prédire nos préférences.

    Sources : étude (au format PDF), Google

    voir aussi :

    iBorderCtrl : le détecteur expérimental de mensonges boosté à l'IA à la rescousse des gardes-frontières, pour aider à filtrer les voyageurs en UE
    IA : 41 % des entreprises britanniques pensent que d'ici 5 ans, l'IA fera disparaître leurs modèles économiques actuels selon un rapport
    Intelligence artificielle : vingt avocats expérimentés se font battre par un algorithme lors d'un test de détection de problèmes juridiques
    L'intelligence artificielle et l'IoT Edge : les nouveaux enjeux de 2018, un livre blanc gratuit disponible en téléchargement
    Sécurité : près de 45 % des logiciels malveillants sont distribués via des macros Microsoft Office, selon des chercheurs de Cofense Intelligence
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 020
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 020
    Points : 6 148
    Points
    6 148

    Par défaut

    Les gros studios de cinémas veulent s’assurer que les films qu'ils produisent soient rentable.
    Par conséquent plus aucun risque n'est pris, la vision du réalisateur est ignoré, tous les films sont aseptisés.
    Ça rappelle Netflix qui utilise le big data et l'IA pour modifier des scénarios pour qu'ils plaisent au plus grand nombre...

    Le cinéma devrait être un art, on devrait laisser le réalisateur partir complètement dans son délire, même si il essaie des choses nouvelles qui déstabiliseront les spectateurs.
    Les producteurs devraient prendre des risques, au lieu de chercher à générer de l'argent.

    Les films vont devenir de plus en plus nul à chier.
    Il n'y aura plus de grand film comme "Reservoir Dogs", "Full Metal Jacket", "Apocalypse Now", "Les Clefs de bagnole" par exemple.

    C'est triste qu'on cherche la rentabilité avant tout, j’espère que les gens seront saoulé de voir toujours le même film et que des gros films se plantent.
    C'est nul d'étudier ce qui va plaire à la masse.
    Bientôt la musique sera composé par des algorithmes...
    «Nous n'avons plus de croissance en Europe. La seule chose que les politiques font aujourd'hui c'est de s'endetter (pour faire un semblant de croissance). Quand vous vous endettez et que vous n'avez plus de croissance (donc plus d'argent qui rentre), vous êtes obligé, pour des questions électorales (pour garder votre boulot), d'annoncer des baisses d’impôts (la dette c'est de l'impôt différé), vous annoncez la baisse de la taxe d'habitation, qu'il va falloir la compenser par quelque chose, donc vous annoncez la hausse du prix de l'essence. Vous mettez la faute sur les cours internationaux pour vous défausser.» Olivier Delamarche

  3. #3
    Membre éclairé Avatar de Matthieu76
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    499
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 499
    Points : 736
    Points
    736

    Par défaut

    Mais du coup, l'IA fonctionne ou non ?

  4. #4
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 572
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 572
    Points : 3 811
    Points
    3 811

    Par défaut

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    La colonne de droite montre les prévisions de Merlin et la colonne de gauche les données réelles (recueillies, suppose-t-on).

    Nom : google.png
Affichages : 901
Taille : 205,6 Ko
    11 réussi sur 20.
    Un random(True;False) fairait aussi bien !

  5. #5
    Membre éprouvé Avatar de Cpt Anderson
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    363
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 44
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 363
    Points : 1 019
    Points
    1 019

    Par défaut

    Ca promet un grand nombre de navios à la sauce Independance Day.
    Voici la méthode de mon chef:

    copy (DateTimeToStr(Now),7,4)+
    copy (DateTimeToStr(Now),4,2)+copy (DateTimeToStr(Now),1,2)+copy (DateTimeToStr(Now),12,2)+
    copy (DateTimeToStr(Now),15,2)+copy (DateTimeToStr(Now),18,2)

    Je lui ai dit que FormatDateTime irait surement mieux


  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 020
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 020
    Points : 6 148
    Points
    6 148

    Par défaut

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Un random(True;False) fairait aussi bien !
    Tiens ça me rappelle que les conseillers financiers/traders sont moins bon que l'aléatoire.
    En Bourse, les singes réussissent mieux que les hommes
    "Nous avons réalisé une simulation informatique consistant à sélectionner et à pondérer aléatoirement un échantillon de 1.000 actions, ce qui revient à évaluer les capacités d'un singe en matière d'investissement sur le marché", explique le professeur Andrew Clare, co-auteur de l'étude, cité dans le communiqué. L'étude se base sur des données collectées tous les mois aux Etats-Unis, de 1968 à 2011. La procédure de sélection aléatoire a été répétée 10 millions de fois sur chacune des 43 années étudiées, ajoute le chercheur.

    Et le résultat, c'est que "la quasi-totalité des 10 millions de singes-gestionnaires de fonds ont réalisé de meilleures performances que les indices pondérés par capitalisation", poursuit Andrew Clare. Hasard de la formulation ? En anglais, l'expression "monkey business" signifie "bêtises" ou "magouilles"...
    Mais heureusement ils vont être remplacé par des IA.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    « Comprendre la composition détaillée du public est important pour les studios de cinéma qui investissent dans des scénarios aux résultats commerciaux incertains. Une source d'incertitude réside dans le fait que les studios ne savent pas réellement à quoi va ressembler le film jusqu'aux derniers mois avant sa sortie. L'autre source d'incertitude liée est l'audience et la fluidité du marché. Les studios ne savent pas avec certitude "comment" et surtout "quels" auditeurs vont réagir parce que le film n’est pas terminé et que la force et la nature des films de compétition sont également inconnues.

    « Une fonction importante dans les studios de cinéma consiste à comprendre la micro-segmentation de la clientèle. Par exemple, tous les films de super-héros n'attirent pas le même public, etc. Au cours des dernières années, les studios ont investi dans des outils de données afin d'apprendre à cartographier les segments de clientèle et de faire des projections sur les futurs films. Les projections granulaires au niveau des micro-segments, et même au niveau des clients, sont devenues des éléments de base des décisions commerciales importantes et constituent un baromètre fiable de la performance financière potentielle du film.
    Vouloir tout maîtriser est une mauvaise idée.
    Le cinéma devrait-être un art, parfois des choses qui ne devraient pas plaire à la masse, ont un succès énorme.
    Par exemple Flat Beat de Mr Oizo (monsieur oiseau) :

    C'est un peu de la techno minimal, ce n'est pas mainstream normalement et pourtant...

    La maison de disque de Queen disait que Bohemian Rhapsody c'était de la merde et qu'elle était trop longue et ça a été un succès gigantesque (la scène dans Wayne's World est mythique).


    Le manuscrit d'Harry Potter s'est fait rejeter par plein d'éditeurs !

    ===
    Il y a autre choses à chercher dans le cinéma et la musique que l'argent.
    Parfois les studios devraient laisser des réalisateurs faire ce qu'ils veulent.
    «Nous n'avons plus de croissance en Europe. La seule chose que les politiques font aujourd'hui c'est de s'endetter (pour faire un semblant de croissance). Quand vous vous endettez et que vous n'avez plus de croissance (donc plus d'argent qui rentre), vous êtes obligé, pour des questions électorales (pour garder votre boulot), d'annoncer des baisses d’impôts (la dette c'est de l'impôt différé), vous annoncez la baisse de la taxe d'habitation, qu'il va falloir la compenser par quelque chose, donc vous annoncez la hausse du prix de l'essence. Vous mettez la faute sur les cours internationaux pour vous défausser.» Olivier Delamarche

  7. #7
    Membre éclairé Avatar de Matthieu76
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    499
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 499
    Points : 736
    Points
    736

    Par défaut

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    11 réussi sur 20.
    Un random(True;False) fairait aussi bien !
    L'IA ne réponds pas true ou false mais le titre d'un film donc 11/20 sachant le nombre de films qui sortent en ce moment au cinéma c'est plutôt pas mal. Après à voir le nombre de films utilisés pour constituer le jeu de données.

  8. #8
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Intégrateur Web
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    178
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Intégrateur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 178
    Points : 511
    Points
    511

    Par défaut Pilosité faciale ?

    Pour avoir vu bon nombre de navets qui paraissaient géniaux au vu de leur bande annonce, les bandes-annonce ne sont absolument pas un élément valable pour juger de la qualité d’un film. Ce sont des publicités. Elles comportent parfois les seules scènes valables d'un film. Va-t-on déterminer le succès d’un produit sur la (seule) base de la valeur de ses publicités ?

    Et quid des films innovants ? Comment ce système aurait-il pu "prédire" le succès du premier film avec des extraterrestres ?

    Si j’ai bien compris le graphique des dix principaux labels de Logan, le second facteur de réussite commerciale du film serait la pilosité faciale du personnage principal ?
    - Tu colles une barbe au héros et le film va cartonner.
    - Mais c’est une femme !
    - On s’en fout, Merlin dit qu’avec une barbe, ça va cartonner. D'ailleurs, regarde Le Seigneur des Anneaux, Le Hobbit, Tony Stark, Thor, Nick Fury. Des barbes ! Des barbes, je te dis.


    Après tout, faut-il s’attendre à autre chose avec un système qui s’appelle Merlin ?

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    4 020
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 4 020
    Points : 6 148
    Points
    6 148

    Par défaut

    Citation Envoyé par sirthie Voir le message
    les bandes-annonce ne sont absolument pas un élément valable pour juger de la qualité d’un film.
    Ouais et en plus elles sont souvent réalisées par une autre équipe que celle du film.

    La fabrique des bandes-annonces de films : un casse-tête entre cinéma et publicité
    Il est loin le temps où la bande-annonce était montée avec les "restes" des rushs de la pellicule non-utilisés dans le film final. Aujourd’hui, certaines sociétés américaines de production de trailers encaissent jusqu’à 250 000 dollars pour le montage d’un peu plus de deux minutes d’images extraites d’un blockbuster. En France, les budgets évoluent dans une toute autre économie d’échelle, mais le mécanisme est le même.

    Si quelques rares réalisateurs ont suffisamment de poids pour imposer à leurs producteurs et distributeurs de s’occuper eux-mêmes du montage de la bande-annonce de leurs films – Claude Lellouche en fait partie – la majorité n’a ni l’envie ni la main sur ce choix. Les distributeurs préfèrent faire appel à des entreprises spécialisées qui ont fait du montage de bandes-annonces un métier. Sonia Mariaulle, à la tête du studio Sonia Tout Court qui a signé les trailers de "Jappeloup" ou du nouveau "Maryline" de Guillaume Gallienne, raconte à Mashable FR : "Si on a une liberté dans la forme, on répond en général à un cahier des charges plus ou moins directif établi par le distributeur. On nous fixe des éléments marketing impondérables – un casting très connu, l’envie d’axer sur une cible particulière, etc. – qui deviennent des curseurs avec lesquels on joue."
    Parfois on se fait avoir, par exemple la bande annonce de Drive te fait penser "Encore un film de beauf tout pourri, du style Fast & Furious" et en fait c'est super bien comme film !

    «Nous n'avons plus de croissance en Europe. La seule chose que les politiques font aujourd'hui c'est de s'endetter (pour faire un semblant de croissance). Quand vous vous endettez et que vous n'avez plus de croissance (donc plus d'argent qui rentre), vous êtes obligé, pour des questions électorales (pour garder votre boulot), d'annoncer des baisses d’impôts (la dette c'est de l'impôt différé), vous annoncez la baisse de la taxe d'habitation, qu'il va falloir la compenser par quelque chose, donc vous annoncez la hausse du prix de l'essence. Vous mettez la faute sur les cours internationaux pour vous défausser.» Olivier Delamarche

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 01/10/2008, 09h59
  2. Les pragma comment pour linker les libraires!
    Par neo62matrix dans le forum VC++ .NET
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/11/2007, 11h31
  3. quelle api pour analyser les logs
    Par aljeje dans le forum Logging
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/09/2007, 12h48
  4. [Log]Outil pour analyser les logs d'une appli J2EE
    Par sbelli dans le forum Logging
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/01/2006, 11h20

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo