La vitesse à laquelle le monde se connecte a fortement diminué depuis 2015, des milliards de personnes étant privées d’Internet
Selon un rapport

Depuis les premières communications liées à Internet en 1969 à ces dernières années, l’Internet est passé d’une utilisation réservée à des personnes possédant un haut niveau de compétences informatiques à une utilisation courante réservée à quiconque possède un smartphone. L’Internet a fini par franchir le seuil des entreprises et des foyers avant de finir dans les poches sur un téléphone portable, au poignet sur une montre connectée, dans la cuisine sur un réfrigérateur Smart ou encore sur d’autres gadgets connectés grâce l’évolution technologique et à la vulgarisation plus rapide de l’accès Internet.

Nom : WWW.jpg
Affichages : 1368
Taille : 39,8 Ko

Cependant, selon le rapport d’une nouvelle étude, la croissance mondiale de l'accès à Internet connait un important ralentissement, ce qui signifie qu’une majorité de personnes, voire des milliards, restera en marge de la révolution numérique parmi les plus démunis et les plus isolées de la planète, rapporte The Guardian. L’étude dont le rapport sera publié le mois prochain par la Web Foundation, une organisation créée par l'inventeur du World Wide Web, M. Tim Berners-Lee, a été menée à partir des données de l’ONU et montre que le taux de connexion au monde a fortement diminué depuis 2015. Le rapport explique également que ce déclin a un rapport avec les femmes et les ruraux pauvres qui sont en grande partie exclus de l'éducation, des entreprises et des autres opportunités offertes par Internet, selon The Guardian.

Selon les données de l’ONU, la croissance de l’accès à Internet à l’échelle mondiale est passée de 19 % en 2007 à moins de 6 % en 2017.

Nom : GRAPH11.png
Affichages : 1364
Taille : 19,8 Ko

« Nous avons sous-estimé le ralentissement et le taux de croissance est maintenant très préoccupant », a déclaré Dhanaraj Thakur, directeur de la recherche à la Web Foundation. « Le problème d'avoir certaines personnes en ligne et d'autres pas, c'est que l'on augmente les inégalités existantes. Si vous n'en faites pas partie, vous avez tendance à perdre. »

En se Basant sur son indice de connexion d’une personne défini comme le fait d’avoir utilisé Internet depuis n'importe quel appareil, n'importe où au moins une fois au cours des trois derniers mois, l’organisation des nations unies avait projeté en 2014 que la moitié de la population mondiale serait connectée jusqu’en 2017. Selon le rapport, à cause du ralentissement spectaculaire, l’objectif ne sera pas atteint avant mai 2019.

Selon les données de l’ONU, si entre 2005 et 2017 les populations avaient eu un accès progressif à Internet à un taux moyen maintenu à 11 %, plus d'un demi milliard de personnes supplémentaires seraient désormais en ligne. Les populations les moins connectées parmi les 3,8 milliards de personnes qui n’ont pas encore accès à Internet, sont en majorité des femmes dont la plupart se trouve dans les zones urbaines pauvres.

Nom : GRAPH22.png
Affichages : 1250
Taille : 19,5 Ko

Selon le rapport, les personnes non connectées, en plus de manquer les opportunités économiques, elles sont omises des débats publics en ligne, de l'éducation, des groupes sociaux et des moyens d'accéder aux services gouvernementaux numériques réservés à tous. « À mesure que notre vie quotidienne devient de plus en plus numérique, ces populations hors ligne continueront d'être poussées plus loin en marge de la société », a indiqué le rapport.

La situation n’a pas encore changé jusqu’en 2018, selon Malcolm Johnson, secrétaire général adjoint de l'Union internationale des télécommunications de l'ONU. Pour lui il faut quelque chose de différent pour changer la tendance, comme « une connectivité beaucoup moins chère et il faut faire plus de travail sur le contenu pour attirer les gens. »

Selon le rapport, plusieurs autres études témoignent de l’importance de l’accès à Internet dans la croissance économique. En 2012, un rapport publié par l'Université de Californie à Berkeley associe une croissance de 10 % de l'accès au haut débit à une augmentation de 1,35 % du PIB dans les pays en développement. Un autre rapport de Deloitte publié la même année affirmait qu'un doublement de l'utilisation des données mobiles augmentait le PIB par habitant de 0,5 %.

Une autre étude menée par Pew Research Center dans six pays d'Afrique subsaharienne a révélé d’autres avantages de l’accès à Internet. Parmi les répondants dans l’enquête, 79 % ont estimé que l'accès à Internet améliorait l'éducation, plus de la 50 % ont trouvé que cela profitait à l'économie, à la politique et même aux relations personnelles et 45 % ont soutenu que l'accès à Internet avait un impact positif.

Les raisons du ralentissement de la vitesse de connexion et des solutions pour une meilleure connectivité du monde

Selon le rapport, le faible taux de connexion à Internet dans les régions reculées peut s’expliquer par le manque de moyen pour payer le prix de la connexion, par conséquent les fournisseurs de services télécommunication n’ont aucun n’intérêt à y investir sans la garantie d'un retour sur investissement. Le manque de compétences nécessaires et d’intérêt pour les langues incluses dans les appareils sont également cités, dans le rapport, comme des raisons du ralentissement de la connexion.

« Il ne s'agit pas uniquement de connectivité », a déclaré Johnson. « Vous devez faire en sorte que les gens aient un intérêt à payer pour se connecter. Il doit y avoir un contenu qu'ils peuvent comprendre et qui leur soit bénéfique ». Il soutient que les efforts de vulgarisation de l’Internet dans les zones les plus pauvres par le biais des ballons à haute altitude pourraient changer la donne.

Nanjira Sambuli, chercheuse et dirigeante des efforts de la Web Foundation pour la promotion de l'égalité d'accès au Web, expliquant le retard de l’accès à Internet des femmes par rapport aux hommes a donné plusieurs raisons y compris l'écart salarial persistant entre hommes et femmes.

« Les femmes risquent davantage d'être laissées pour compte à cause des inégalités économiques et, dans une large mesure, des normes sociales », a-t-elle déclaré. Elle a ajouté que « dans certaines communautés, l’idée que les femmes possèdent quelque chose propre à elles, même un téléphone portable, est mal vue. »

Source : The Guardian

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ?
Pensez-vous que l’Internet pourra atteindre toutes les régions du monde ?

Voir aussi

Google présente Loon, son projet de distribution d'internet via des ballons envoyés dans la stratosphère
Bill Gates tacle Google sur son projet Loon, de distribution d'Internet via des ballons, "un gaspillage d'argent qui n'aidera pas les enfants malades"
L'ARCEP publie son premier rapport sur l'état des lieux de l'internet en France, sur plusieurs thématiques
USA : les fournisseurs d'accès internet libres de vendre aux annonceurs l'historique de navigation des internautes, sans leur consentement
Internet : la France à la 37e place dans le classement mondial des pays selon leur vitesse moyenne de connexion, d'après un rapport du groupe Cable