Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    367
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 367
    Points : 13 166
    Points
    13 166

    Par défaut La Wi-Fi Alliance divulgue les codes de spécifications 802.11 pour un schéma de nommage convivial

    La Wi-Fi Alliance adopte une terminologie générationnelle conviviale de nommage des normes 802.11
    Aidant les utilisateurs à comprendre la technologie

    La Wi-Fi Alliance est une association mondiale, à but non lucratif, regroupant plusieurs entreprises membres qui se consacrent à la promotion du WLAN. L’association a pour tâche principale d’assurer l’interopérabilité des produits WLAN en fournissant des tests de certification. Le consortium possède la marque Wi-Fi.

    La Wi-Fi Alliance a introduit le mercredi dernier un changement majeur dans l’ensemble des normes Wi-Fi 802.11. Il s’agit d’un nouveau système de nommage axé sur le consommateur. Le consortium a décidé d’abandonner la suite de caractères alphanumériques qui désignait jusqu’à présent les différentes mises à jour des normes Wi-Fi 802.11 et qui a souvent prêté à confusion chez les consommateurs. Ainsi, dorénavant, la norme actuelle, le Wi-Fi 802.11ac, sera désignée sous le nouveau nom de Wi-Fi 5 et la prochaine norme, prévue pour être officielle en début de l’année 2019, la norme 802.11ax, sera nommée Wi-Fi 6. Et de façon rétroactive, les normes précédentes adopteront une dénomination selon la nouvelle terminologie générationnelle à l’image du Bluetooth (3, 4, et 5). Ce qui fait de la norme 802.11n, la norme Wi-Fi 4. Dénomination facile à mémoriser pour les consommateurs.

    « Pendant près de deux décennies, les utilisateurs du Wi-Fi ont dû trier leurs conventions de dénomination techniques pour déterminer si leurs appareils prenaient en charge le dernier Wi-Fi », a déclaré Edgar Figueroa, président et chef de la direction de Wi-Fi Alliance. « Wi-Fi Alliance est ravie de présenter Wi-Fi 6 et de présenter un nouveau schéma de dénomination pour aider l'industrie et les utilisateurs du Wi-Fi à comprendre facilement la génération Wi-Fi prise en charge par leur appareil ou leur connexion. », a-t-il ajouté.

    Nom : WiFi-logo.png
Affichages : 5417
Taille : 11,1 Ko

    Chaque génération de Wi-Fi offre un changement sur le plan des fonctionnalités : vitesses plus rapides, débit accru et meilleures expériences. Ce qui est très important dans l'adoption de la nouvelle terminologie générationnelle par l'industrie, c’est la simplicité de nommage qui aidera les utilisateurs à mieux comprendre l'expérience à laquelle ils peuvent s'attendre. La norme Wi-Fi 802.11ax désormais Wi-Fi 6 offrira une expérience améliorée pour répondre aux besoins des appareils et des applications dans une gamme d'environnements grand public et d'entreprise. La terminologie générationnelle devrait être largement adoptée par l'écosystème Wi-Fi, a déclaré la Wi-Fi Alliance.

    Le Wi-Fi 6 qui fonctionnera plus efficacement sur les bandes de fréquences 2,4 GHz et 5 GHz déjà utilisées par Wi-Fi 5, ancien 802.11ac, promet d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 11 Gbps. En effet, la mission principale du 802.11ax sera d'optimiser la qualité des connexions dans les environnements très denses, comme les lieux publics (gares, centres commerciaux, aéroports, stades, immeubles de bureaux...), en permettant à plusieurs utilisateurs de transmettre en même temps des données vers un même point d'accès.

    Pour cela, Wi-Fi 6 implémente une technologie de réseau appelée accès multiple par répartition en fréquence orthogonale (OFDMA), qui améliore le multiplexage par répartition en fréquence orthogonale (OFDM) du Wi-Fi 5. OFDMA subdivise la bande de fréquence en segments plus petits appelés « des sous-porteuses » pour prendre en charge davantage de clients, au lieu de d'attribuer une bande de fréquence complète à un seul usager. Selon la Wi-Fi Alliance, un canal de 20 MHz pourrait être découpé en neuf sous-canaux.

    Ensuite, pour organiser le trafic de façon concomitante, Wi-Fi 6 prend en charge les liaisons OFDMA Uplink et OFDMA Downlink : la première permettant l’envoi simultané de trames de données par plusieurs périphériques et la seconde permettant l’envoi simultané de plusieurs trames de données à plusieurs périphériques.

    Le standard Wi-Fi 802.11ad ou encore WiGig, qui fonctionne en parallèle avec le 802.11ac actuel, continuera d'évoluer en parallèle avec le 802.11ax ou Wi-Fi 6 et les deux demeureront complémentaires au sein du portefeuille de technologies Wi-Fi. La norme 802.11ad consiste à exploiter la bande de fréquence des 60 GHz avec un très large spectre de 2160 MHz pour faire passer un très gros flux de données. Le 802.11ad n'utilise pas la technologie MU-MIMO (multi-utilisateurs, multi-entrées, multi-sorties). Il permet des débits impressionnants annoncés jusqu'à 4,6 Gbit/s en une seule porteuse, selon la Wi-Fi Alliance.

    La certification Wi-Fi CERTIFIED 6 est prévue pour 2019. Le consortium a déclaré que les fabricants de périphériques ou les fournisseurs de systèmes d'exploitation pouvaient déjà incorporer la terminologie générationnelle dans les visuels de l'interface utilisateur de leur produits pour indiquer le type de connexion Wi-Fi actuel.

    Source : Wi-Fi Alliance

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la nouvelle terminologie générationnelle d’appellation ?

    Voir aussi

    Le Wi-Fi devient plus sécurisé avec WPA3, Enhanced Open et Easy Connect : voici tout ce que vous devez savoir sur ces nouveaux protocoles
    La Wi-Fi Alliance officialise le protocole de sécurité Wi-Fi WPA3, avec de nouvelles protections pour les réseaux Wi-Fi personnels et d'entreprise
    La Wi-Fi Alliance annonce le protocole WPA3 et des améliorations pour WPA2, l'accent est mis sur la sécurité des réseaux Wi-Fi
    Alerte sécurité : une nouvelle attaque sur les protocoles WPA/WPA2 impacterait plusieurs dispositifs Wifi, qui génèrent les hash PKMID
    WPA2 : des chercheurs en sécurité sont parvenus à casser le protocole de sécurité de Wi-Fi, les utilisateurs du monde entier sont désormais menacés
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 295
    Points : 1 245
    Points
    1 245

    Par défaut

    Vu que l'on va encore trouver pendant de nombreuses années des équipements indiquant des "802.11a", "802.11a/g/n", cette nouvelle dénomination ne va qu'ajouter une couche de brouillard supplémentaire pour l'utilisateur.

    On va se retrouver comme avec Android: les versions sont affublés d'un nom à la con "Lollipop", "Marshmallow" mais quand on doit s'y retrouver dans les versions (parce que oui, lorsque l'on développe, il faut s'assurer de la comptabilité rétro-active), on doit se référer à un tableau récapitulatif sur wikipedia pour savoir si "Lollipop" est antérieur ou postérieur à"Marshmallow", si "Lollipop" correspond à Android v4, v5 ou alors v6.x...

    Et au final, on se base sur le API Level x ou y!

  3. #3
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 688
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 688
    Points : 7 643
    Points
    7 643

    Par défaut

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    on doit se référer à un tableau récapitulatif sur wikipedia pour savoir si "Lollipop" est antérieur ou postérieur à"Marshmallow"
    Les versions suivent l'ordre des lettres de l'alphabet...

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  4. #4
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 295
    Points : 1 245
    Points
    1 245

    Par défaut

    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Les versions suivent l'ordre des lettres de l'alphabet...
    Et alors?

    1. Le nom te fournit pas pour autant le numéro de version

    2. Le nom te fournit pas pour autant l'équivalent API Level

    3. Entre 2011 et aijourd'hui, il n'y a eu que 6 nouveaux "noms" pour idenfier une version Android alors qu'en réalité, il y a eu plus du double de versions officielles majeures (et je ne compte pas les variantes mineures)!

    Conclusion?

    Le nom, c'est juste de la cosmétique qui ne t'indique rien de ce que tu as besoin pour assurer la compatibilité de tes applications en fonction de la version Android équipant les appareils.

    Tu ajoutes à cela que lorsque Android arrive à la version 9, tu trouves encore à acheter des appareils neufs équipés de Android 4 (version Android datant de 2011!) et c'est juste un immense merdier...

  5. #5
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 688
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 688
    Points : 7 643
    Points
    7 643

    Par défaut

    Avant de s'offusquer il faudrait peut être les utiliser ces dites lettres de l'alphabet pour lire ce que répondent les autres...
    Relis mon message et la partie que j'ai cité et après vois si tu peux t'en offusquer...

    Bon allez, c'est vendredi alors je vais mâcher le boulot.
    Puisque les versions se suivent avec une lettre qui suit l'ordre de l'alphabet alors il est simple de savoir si la version Lollipop est antérieur ou postérieur à la version Marshmallow.
    Point final.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  6. #6
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    486
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 486
    Points : 1 081
    Points
    1 081

    Par défaut

    Si je ne m'abuse, les noms du standard désignés par une lettre permettaient de connaitre la norme wifi exacte ainsi qu'une vague idée de génération (ordre plus ou moins alphabétique). Le nouveau nommage, ne change rien à cela, et laisse paraitre une fausse idée, qu'une génération plus récente est plus performante que l'ancienne... alors qu'en définitive, sur toutes les normes wifi qui sont sortis, il y a plusieurs branches pour répondre à des besoins prioritaires différents : la portée, la latence, l'interopérabilité, la sécurité, réactivité de connectivité, robustesse du signal, etc.
    Choisir une autre norme wi-fi peut ainsi entrainer une perte de portée pour un gain de débit.
    Un point qui demeure encore plus flou qu'auparavant, puisque instinctivement trompé par le terme "génération".
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  7. #7
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 514
    Points : 17 762
    Points
    17 762

    Par défaut La Wi-Fi Alliance annonce que 2019 sera l’année du Wi-Fi 6

    La Wi-Fi Alliance annonce Wi-Fi 6 qui améliorerait l’état du réseau
    au fur et à mesure que le nombre de périphériques augmente

    La Wi-Fi Alliance, le réseau mondial d’entreprises à l'origine du Wi-fi, a profité de la semaine de son 20e anniversaire pour rappeler que la technologie Wi-Fi 6 va commencer à être déployée sur un grand nombre de périphériques dans les prochains mois de l’année. Il y a environ sept mois, l’organisme a fait savoir qu’il a apporté de nombreuses réformes au niveau des normes qui régissent la technologie Wi-Fi notamment des réformes dans les conventions de nommage (le Wi-Fi a maintenant des numéros de version). À part cela, il avait également prévenu qu’une nouvelle version du Wi-Fi, le Wi-Fi 6 qui embarque de nouvelles technologies avancées va faire son apparition cette année.

    « Pendant près de deux décennies, les utilisateurs du Wi-Fi ont dû trier leurs conventions de dénomination techniques pour déterminer si leurs appareils prenaient en charge le dernier Wi-Fi », avait déclaré en octobre dernier Edgar Figueroa, président et chef de la direction de Wi-Fi Alliance. « Wi-Fi Alliance est ravie de présenter Wi-Fi 6 et de présenter un nouveau schéma de dénomination pour aider l'industrie et les utilisateurs du Wi-Fi à comprendre facilement la génération Wi-Fi prise en charge par leur appareil ou leur connexion. », avait-il ajouté. Chaque génération de Wi-Fi offre un changement sur le plan des fonctionnalités : vitesses plus rapides, débit accru et meilleures expériences.

    Ce qui est très important dans l'adoption de la nouvelle terminologie générationnelle par l'industrie, c’est la simplicité de nommage qui aidera les utilisateurs à mieux comprendre l'expérience à laquelle ils peuvent s'attendre. La norme Wi-Fi 802.11ax désormais Wi-Fi 6 offrira une expérience améliorée pour répondre aux besoins des appareils et des applications dans une gamme d'environnements grand public et d'entreprise. La terminologie générationnelle devrait être largement adoptée par l'écosystème Wi-Fi, a déclaré la Wi-Fi Alliance. Selon l’organisation, le Wi-Fi 6 va fonctionner plus efficacement sur les bandes de fréquences 2,4 GHz et 5 GHz déjà utilisées par Wi-Fi 5.

    Nom : wifi-6-logo.png
Affichages : 2594
Taille : 63,3 Ko

    En effet, la mission principale du 802.11ax sera d'optimiser la qualité des connexions dans les environnements très denses, comme les lieux publics (gares, centres commerciaux, aéroports, stades, immeubles de bureaux...), en permettant à plusieurs utilisateurs de transmettre en même temps des données vers un même point d'accès. Le Wi-Fi 6 est donc plus rapide que la norme 802.11ac qu’on connaissait jusque-là et qui porte maintenant le nom de Wi-Fi 5. Voici comment la Wi-Fi Alliance a renommé les différentes spécifications de la connexion Wi-Fi :

    • Wi-Fi 1 : la norme 802.11b lancée en 1999 ;
    • Wi-Fi 2 : la norme 802.11a lancée en 1999 ;
    • Wi-Fi 3 : la norme 802.11g lancée en 2003 ;
    • Wi-Fi 4 : la norme 802.11n lancée en 2009 ;
    • Wi-Fi 5 : la norme 802.11ac lancée en 2014 ;
    • Wi-Fi 6 : la nouvelle version du Wi-Fi.

    Avec ces notations, vous aurez désormais plus de facilité à identifier quelle norme est plus en avance sur l’autre, et vice-versa. L’Alliance rappelle cependant que ces différentes technologies sont presque toutes rétrocompatibles. Bien qu’il soit conseillé d’avoir la dernière version du Wi-Fi, votre Wi-Fi 5 communiquera sans aucun problème avec un périphérique compatible Wi-Fi 6 le temps que vous songiez à vous mettre à jour. La Wi-Fi Alliance invite également les concepteurs de matériaux à prendre en compte les spécifications dans le hardware. Si cela est fait, votre téléphone pourra vous indiquer par exemple que vous êtes en présence d’un Wi-Fi 4 et d’un Wi-Fi 5, il ne vous restera qu’à choisir celui qui vous convient le mieux pour vous connecter. Bien sûr, la version 5 est censée être plus rapide que la 4.

    Quelles sont les nouveautés qu'apporte le Wi-Fi 6 ?

    Cette nouvelle norme, le Wi-Fi 6, permettra des transferts de données beaucoup plus rapides que les précédentes (chose pour le moins normale) avec une vitesse 40 % supérieure au Wi-Fi 5. Le Wi-Fi 6 accomplit cette tâche grâce à un codage de données plus efficace, ce qui se traduit par un débit plus élevé. Principalement, plus de données sont stockées dans les mêmes ondes radio. Les puces qui codent et décodent ces signaux deviennent de plus en plus puissantes et peuvent gérer le travail supplémentaire. Le Wi-Fi 6 offre également une protection remarquable pour les batteries de vos périphériques. Une nouvelle fonctionnalité dénommée “Target Wake Time” (TWT) ou temps de réveil cible, introduite permettra à votre smartphone, ordinateur portable ou autre appareil compatible avec le Wi-Fi 6 d’avoir une batterie plus longue.

    Lorsque le point d'accès communique avec un appareil (comme votre smartphone par exemple), il peut lui dire exactement quand mettre sa radio Wi-Fi en veille et exactement quand le réveiller pour recevoir la transmission suivante. Cela permettra d'économiser de l'énergie, car cela fait en sorte que la radio Wi-Fi puisse passer plus de temps en mode veille et vous garantit donc une plus longue vie de la batterie. L’heure de réveil à la cible sera très utile pour les appareils mobiles et les appareils IoT. TWT utilise des stratégies négociées en fonction de l'activité de trafic attendue entre les clients 802.11ax et un AP 802.11ax pour spécifier une heure de réveil planifiée pour chaque client. Les clients IoT 802.1ax pourraient potentiellement rester en veille pendant des heures ou des jours pour préserver la durée de vie de leur batterie.

    D’habitude, lorsque vous êtes nombreux à être connectés à un même routeur, le Wi-Fi a tendance à être très lent ou ralentir d’une certaine façon. Cela se produit également lorsque vous vous retrouvez dans des zones très peuplées (aéroport, salle de concert, stade, etc.). Eh bien ! Avec le Wi-Fi 6, vous serez plus à l’aise désormais. La nouvelle norme Wi-Fi 6 comprend beaucoup de nouvelles technologies pour limiter ce problème. Intel a annoncé que le WiFi 6 devrait améliorer la vitesse de connexion de chaque utilisateur pour être « au moins quatre fois meilleur » dans les zones denses ou avec beaucoup d’appareils connectés. Cela ne devrait d’ailleurs pas seulement se limiter aux zones denses. Cette technologie pourrait bien, aussi, avoir un effet à la maison si vous avez de nombreux appareils connectés à votre Wi-Fi, ou si vous vivez dans un appartement avec de nombreuses autres connexions aux alentours.

    Qu'apporte le Wi-Fi 6 en terme de sécurité ?

    Pour ce qui est de la sécurité, le Wi-Fi 6 intègre le dernier protocole de sécurité pour ce type de réseau, le WPA 3. Le WPA 3 rend plus difficile aux pirates informatiques le déchiffrement de mots de passe et rend certaines données moins utiles même si les pirates parviennent à les obtenir. Les périphériques et routeurs actuels peuvent prendre en charge WPA 3, mais c'est facultatif. Le WPA 3 est requis pour qu'un périphérique Wi-Fi 6 reçoive une certification du Wi-Fi Alliance.

    Selon Metin Taskin, CTO de AirTies, le Wi-Fi 6 devrait permettre d’accroître la vitesse et la capacité et de prendre en charge plus efficacement la densité croissante des appareils de la maison connectés avec une latence plus faible et une durée de vie de la batterie améliorée. Couplés au logiciel Smart Wi-Fi d'AirTies et à la gestion basée sur le cloud, les constructeurs pourront améliorer les performances et la couverture Wi-Fi, résoudre et surveiller de manière proactive les problèmes liés au Wi-Fi et améliorer la satisfaction globale de la clientèle.

    De plus, pour Chuck Lukaszewski, vice-président de la stratégie sans fil et des normes pour Aruba Networks, « 2019 sera une année exceptionnelle pour les utilisateurs Wi-Fi qui seront étonnés de ce que leurs appareils accompliront pour la prochaine génération d'applications grand public et professionnelles, résultants des améliorations en termes de performances et de sécurité apportées par les infrastructures Wi-Fi CERTIFIED 6 (Wi-Fi 6). Les utilisateurs bénéficieront également d’une expérience radio de niveau opérateur, permettant aux réseaux 5G d’intégrer de manière transparente le Wi-Fi 6 pour une capacité supplémentaire ».

    Wi-Fi CERTIFIED 6, le programme de certification de l'industrie basé sur la norme IEEE 802.11ax débutera un peu plus tard dans l’année. Il permettra ainsi une connectivité Wi-Fi de nouvelle génération offrant la capacité, la couverture et les performances requises par les utilisateurs, même dans les environnements avec de nombreux appareils connectés tels que des stades et autres lieux publics. Les réseaux Wi-Fi CERTIFIED 6 permettront de réduire la consommation de batterie des appareils, ce qui en fait un choix judicieux pour tous les environnements, y compris les utilisations de la maison intelligente et de l'Internet des objets (IoT). Les principaux avantages de la technologie Wi-Fi CERTIFIED 6 sont entre autres : des débits de données plus élevés, une capacité accrue, une performance dans des environnements avec de nombreux périphériques connectés, une efficacité énergétique améliorée.

    Source : Wi-Fi Alliance

    Et vous ?

    Que pensez-vous des nouvelles fonctionnalités qu'apporte le Wi-Fi 6 ?

    Voir aussi

    La Wi-Fi Alliance adopte une terminologie générationnelle conviviale de nommage des normes 802.11 aidant les utilisateurs à comprendre la technologie

    La Wi-Fi Alliance adopte une terminologie générationnelle conviviale de nommage des normes 802.11 aidant les utilisateurs à comprendre la technologie

    La Wi-Fi Alliance annonce le protocole WPA3 et des améliorations pour WPA2, l'accent est mis sur la sécurité des réseaux Wi-Fi

    La Wi-Fi Alliance officialise le protocole de sécurité Wi-Fi WPA3 avec de nouvelles protections pour les réseaux Wi-Fi personnels et d'entreprise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Intercepter les codes d'erreurs Interbase
    Par tintin22 dans le forum Bases de données
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/06/2005, 17h31
  2. Intercepter les codes d'erreurs Interbase
    Par tintin22 dans le forum InterBase
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/06/2005, 22h31

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo