Les dépenses en serveurs de l’EMEA ont augmenté de 29 % au 2T18 en glissement annuel
Avec une baisse de 3,7 % des expéditions, selon IDC

IDC, fournisseur mondial d'informations sur le marché des technologies de l'information, des télécommunications et de la technologie grand public vient de mettre à jour ces données concernant les dépenses dans les serveurs dans l’EMEA. La tendance générale, c’est que les revenus engendrés par les livraisons des serveurs dans l’EMEA ont augmenté au deuxième trimestre 2018 de 29 % d’une année sur l’autre du chiffre d’affaires des fournisseurs et de 18,7 % du point de vu de l’euro avec un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d'euros au 2T18. Cependant, au cours de la même période, les expéditions ont reculé de 3,7 % en glissement annuel pour s’établir à 515 000 unités livrées, selon IDC.

Dans sa publication du mois de mai, concernant les ventes globales des serveurs du 1T18, la tendance générale donnait une hausse simultanée du chiffre d’affaires et des expéditions globales dont les taux étaient respectivement 38,6 % et 20,7 % sur un an.

Dans le tableau des vendeurs ci-dessous, HPE occupe la tête du classement au 2T18 avec une part de marché de 28,4 % suivi par Dell EMC avec 22,4 % de part de marché. IBM et LENOVO viennent ensuite avec respectivement 9,5 % et 8,1 % des parts de marché des serveurs.

Nom : EMEA011.png
Affichages : 657
Taille : 44,7 Ko

Intéressons-nous au comportement des produits sur le marché au 2T18, selon les données d’IDC. Les livraisons des serveurs standards multi-nœuds ont réalisé un bond de 251,4 % en glissement annuel, grâce aux efforts du Royaume-Uni, de l'Allemagne et des Pays-Bas. Le chiffre d'affaires des serveurs multi-nœuds personnalisés continu sa croissance, en hausse ce trimestre de 87,3 % sur un an. Les prix de vente moyens plus élevés sur les serveurs standards et personnalisés ont permis une amélioration des revenus au 2T18.

Une performance remarquable des ventes au Royaume-Uni et en Allemagne ont permis une augmentation du chiffre d’affaires des serveurs racks standards optimisés de 29 % en glissement annuel. Grâce à d’importants rafraichissements qui ont eu lieu au Danemark, en Italie, en France et en Allemagne, les grands systèmes ont, également, contribué à la croissance du marché avec une augmentation de 48,6 % sur un an, selon IDC.

« Le deuxième trimestre de 2018 a été marqué par les premières livraisons de processeurs EPYC en Europe occidentale. On s'attend à ce que ces processeurs s'alignent plus étroitement sur la loi de Moore, un facteur qui ne fera que conduire à une adoption plus rapide à l'avenir », a déclaré Eckhardt Fischer, analyste senior de recherche à IDC Europe de l’ouest.

« La croissance de l'ODM a été tirée par la création de centres de données de plusieurs fournisseurs de cloud public de très grande envergure (AWS, Microsoft, Google) en Europe occidentale. Cette croissance a quelque peu ralenti ces derniers trimestres », a déclaré Kamil Gregor, analyste senior de recherche chez IDC Europe de l’ouest. « La France est l'exception majeure, AWS et Microsoft ouvrant de nouveaux centres de données autour de Paris et de Marseille. Les hyperscalers se concentrent désormais sur la diversification du portefeuille de pays EMEA avec une présence de centres de données, ce qui se traduira par une croissance significative de l'ODM dans de nouvelles régions telles que l'Autriche. », a-t-il ajouté.

IDC a analysé, également, le marché des serveurs de l’EMEA par segments régionaux. Dans plusieurs pays, le constat est une augmentation générale du prix de vente moyen avec une baisse des expéditions. L’Allemagne a conduit la croissance du marché de l’Europe de l’ouest au cours du 2T18 avec une augmentation de 23,2 % de ses revenus. Le pays a tout de même vu ses livraisons reculer de 14 %.

Le Royaume-Uni a enregistré hausse de ses revenus de 29,9 % grâce la hausse des revenus des 3 principaux fournisseurs, notamment dans les performances des serveurs racks standards et serveurs blade. Ses livraisons sont en baisse de 8,7 %. Quant à l’Irlande, IDC justifie sa forte croissance du marché des serveurs par une importante transaction des serveurs standards multi-nœuds de 28,5 millions de dollars au cours du trimestre. La seule baisse de chiffre d’affaires a été enregistrée en Espagne à cause d’une importante livraison en 2017.

« Les revenus des serveurs d’Europe centrale et orientale, du Moyen-Orient et d’Afrique ont augmenté de 23,3 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 790,1 millions de dollars au deuxième trimestre de 2018 », a déclaré Jiri Helebrand, responsable de la recherche à IDC CEMA. Selon lui, la croissance des ventes de serveurs dans cette partie de la région résultent principalement des cycles de régénération en cours et des expéditions de serveurs ODM. « La sous-région Europe centrale et orientale a progressé de 33,7 % par rapport à l'année précédente, avec un chiffre d'affaires de 413,7 millions de dollars. », dit-il. Avec les plus fortes croissances en Roumanie, Pologne et dans la République Tchèque.

« La sous-région du Moyen-Orient et de l'Afrique a progressé de 13,6 % en un an pour atteindre 376,5 millions de dollars au 2T18, un peu plus lentement que l’Europe de l’ouest et l'Europe de l'Est en partie en raison de la saisonnalité et des défis liés à l'affaiblissement des monnaies locales. Le Qatar a été le plus performant, bénéficiant d'un important marché public. L'Afrique du Sud et l'Égypte ont également enregistré une forte croissance, grâce aux investissements dans une nouvelle infrastructure informatique destinée à prendre en charge les applications de la prochaine génération. » a déclaré Jiri Helebrand.

Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de cette performance du marché de l’EMEA malgré le recule des expéditions sur un an ?

Voir aussi

Le chiffre d'affaires mondial du marché des serveurs a grimpé de 38,6% au premier trimestre de 2018, selon IDC
Marché mondial des serveurs : pour la première fois, Dell surpasse HPE dans le classement IDC, aussi bien en nombre d'unités vendues qu'en CA
Le marché des commutateurs Ethernet affiche une solide croissance de 4,8 % au 2T18 tandis que le marché des routeurs baisse de 2,5 %, selon IDC
Le chiffre d'affaires mondial du marché des systèmes de stockage d'entreprise a augmenté de 21,3 % au deuxième trimestre 2018, selon IDC
IDC prévoit une forte croissance du marché des semi-conducteurs en 2018 pour la troisième année consécutive, après une croissance de 24 % en 2017