IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Développement 2D, 3D et Jeux Discussion :

L'arrêt de Google Stadia a provoqué la stupéfaction des développeurs indépendants


Sujet :

Développement 2D, 3D et Jeux

  1. #181
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    396
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 396
    Points : 731
    Points
    731
    Par défaut
    J'ai l'impression qu'ils auraient pu , au prix de profits à court terme et de fierté, s'associer avec Valve expédier quelques choses d'epoustouflant. Mais au lieu de cela, nous nous retrouvons avec la moitiée des jeux pas au point ( Hitman bug au premier démarrage) et un tas de jeux qui ressemblent à des tristes et pales copies .

  2. #182
    Membre chevronné Avatar de Mister Nono
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 189
    Points : 1 808
    Points
    1 808
    Par défaut
    Bonjour,

    J'ai juste lu le titre.

    Marre des projets avortés de Google : même pas de suivi. Ce n'est pas la première fois que cela se produit.

    Il faut bannir les pollueurs informatiques.
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

  3. #183
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 211
    Points
    59 211
    Par défaut John Justice, le vice-président et responsable des produits Stadia, aurait quitté Google
    John Justice, le vice-président et responsable des produits Stadia, aurait quitté Google
    seulement deux mois après que l'entreprise a fermé ses studios internes de développement de jeux

    Stadia, le service de cloud gaming de Google, va-t-il survivre ou fera-t-il un bide ? Un nouveau cadre important de Google Stadia aurait quitté l'entreprise, notamment John Justice, vice-président et responsable des produits Stadia, alors qu'elle cherche à recentrer le service pour en faire un centre de diffusion en continu des jeux des développeurs existants au lieu de développer ses propres jeux. Les raisons à l'origine de sa démission n'ont pas été évoquées, mais son départ accentue les doutes en rapport avec la pérennité de Stadia, qui est en proie à de nombreuses turbulences depuis qu'il a été lancé fin 2019.

    Le vice-président de Google Stadia quitte le navire

    Il est connu de tous que la division Stadia de Google traverse actuellement une période difficile. Entre les fonctionnalités importantes manquantes dès le lancement du service, la fermeture de ses studios internes de développement de jeux et les nombreux départs de l'entreprise, Stadia ne présente pas pour l'instant l'attrait que Google avait promis avant sa mise en route. Le service de cloud gaming du développeur d'Android vient de subir un nouveau coup dur. Selon une information rapportée pour la première par le média The Information, John Justice, aurait officiellement quitté Google.

    Nom : Picture-01-eb951dded09c2b5a499d1e5f6338b0135abf3774.jpg
Affichages : 3676
Taille : 65,7 Ko

    Justice était jusqu'à présent le vice-président et le chef de produit de Stadia. Il avait rejoint Google en tant que vice-président en janvier 2019, après près de quinze ans chez Microsoft, et supervisait l'expérience des consommateurs chez Stadia. Il ne s'est pas encore exprimé sur le sujet, l'on ne sait donc pas ce qu'il compte faire ensuite. Son départ est tout de même un peu surprenant, car il était en quelque sorte le visage de l'initiative. À en croire les médias américains, il était aussi la personne qui avait montré le plus d'enthousiasme et qui avait participé au plus grand nombre d'interviews concernant le service et son contenu.

    Les raisons expliquant son départ restent pour l'instant inconnues. Toutefois, une rumeur indique que cela est lié au fait que Google cherche à donner plus d'autorité aux responsables de produit et à s'éloigner de l'idée que les ingénieurs dirigent l'entreprise. Cette nouvelle réorganisation stipule qu'au lieu d'une hiérarchie distincte pour les ingénieurs, ceux-ci et les responsables de produit relèveront de la même personne. Un porte-parole de Google aurait confirmé ensuite que Justice a vraiment changé de carrière. Par ailleurs, Justice n'est pas le seul cadre supérieur à avoir quitté Google récemment.

    Entre-temps, la série la plus récente de lancements de produits pour l'expérience de base de Stadia a eu lieu la semaine dernière. Google a finalement mis en place la barre de recherche tant attendue et a ajouté le tri/filtrage à l'affichage de la bibliothèque Web. La société a également expliqué comment il sera bientôt possible de jouer à des jeux sur Android directement à partir du Web, sans passer par l'application native. L'onglet Explore est également doté d'un flux d'activité.

    Google Stadia peine à tenir ses promesses de départ

    Il ne serait pas exagéré de dire que 2021 a été une année tumultueuse pour Google Stadia. Parmi les points forts, citons la promesse d'une centaine de nouveaux jeux (à ajouter à son objectif de 400 titres), y compris des jeux très médiatisés comme FIFA 21, Outriders et Resident Evil Village. Mais ce sont les déceptions qui ont inévitablement suscité le plus d'intérêt et soulevé des questions sur l'engagement de Google envers son service prometteur de jeux en nuage. Les nouvelles concernant le départ de John Justice risquent de jeter de l'huile sur le feu quant à l'avenir de ce service de jeu naissant.

    John Justice avait précédemment parlé de la tendance de son équipe à faire trop de promesses sur les nouvelles fonctionnalités. Le service de streaming de Google a été lancé en novembre 2019 de manière tristement célèbre, sans un certain nombre de fonctionnalités sociales annoncées, notamment State Share et Crowd Play. La barre de recherche pour le Web récemment lancée par Stadia représente en effet l'une ces fonctionnalités les plus demandées. Les problèmes de Stadia ont comme pris de l'ampleur en février, lorsque la société a décidé de fermer ses studios internes de développement de jeux pour se tourner vers les jeux tiers.

    « La création de jeux de qualité supérieure à partir de zéro prend plusieurs années et des investissements importants ; et le coût augmente de manière exponentielle. Étant donné que nous nous concentrons sur la technologie éprouvée de Stadia et sur l'approfondissement de nos partenariats commerciaux, nous avons décidé de ne pas investir davantage pour apporter un contenu exclusif de notre équipe de développement interne SG&E, au-delà des jeux prévus à court terme », avait expliqué Phil Harrison, vice-président de Google et directeur général de Stadia, dans un billet de blogue en février.

    Peu de temps après l'annonce, Google a été contraint de corriger un bogue critique dans "Journey to the Savage Planet" sur Stadia après que ses développeurs ont apparemment quitté l'entreprise en raison de la restructuration. Compte tenu de l'habitude de Google de supprimer des services, le départ de Justice risque de faire sourciller.

    Cependant, selon les analystes, cela ne signifie pas non plus que Stadia est mort et enterré, étant donné son déploiement en cours et tous les nouveaux jeux qui continuent d'arriver sur la plateforme. De plus, le service dispose encore de nombreux cadres pour diriger le navire, notamment le directeur des jeux Jack Buser et le directeur général Phil Harrison.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des débuts difficiles de Google Stadia ?
    Google réussira-t-il à rendre Stadia aussi fonctionnel que GeForce Now, le service de cloud gaming de Nvidia ?

    Voir aussi

    Google ferme ses studios internes de développement de jeux Stadia, la société modifie son orientation commerciale et recentre son service de streaming

    Google dévoile enfin à la GDC, Stadia, son service de cloud gaming pour diffuser des jeux vidéo via Google Chrome, Chromecast et Google Pixel

    Les dirigeants de Stadia ont félicité les studios de développement pour leurs "grands progrès" une semaine avant de les licencier, l'entreprise aurait manqué de transparence vis-à-vis de ses employés

    Google Stadia prend désormais en charge le streaming 4K sur le Web, le déploiement est déjà effectif pour certains utilisateurs du service

    Google Stadia sera amputé de plusieurs fonctionnalités à son lancement prévu la semaine prochaine, parmi lesquelles Stream Connect Game, Family Sharing, Google Assistant, State Share et bien d'autres
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #184
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 650
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 650
    Points : 3 765
    Points
    3 765
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Stadia ayant été désavoué par Google, je pense que ce départ est clair et est un signal de plus quant au futur de Stadia. Dans l'immédiat, on va avoir une sorte de "période d'abondance" en trompe-l'œil qui va correspondre à la sortie sur Stadia de tout ce qui ne pouvait plus être annulé au moment du désaveu. Les autres projets de versions Stadia doivent être déjà presque tous annulés en coulisses. Quant aux responsables ils vont progressivement partir, jusqu'à Phil Harrison où ceux qui n'auront toujours pas compris finiront par comprendre.

    Stadia est mort et ce départ n'est qu'un pas de plus dans la tombe.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  5. #185
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 310
    Points : 175 552
    Points
    175 552
    Par défaut Google annonce la fermeture de Stadia après avoir promis qu'il n'allait pas le faire
    Google annonce la fermeture de Stadia, son service de jeux sur le cloud, après avoir promis en juillet qu'il n'allait pas le faire.
    L'entreprise va rembourser tous les achats Stadia

    Google d'Alphabet Inc a annoncé jeudi qu'il mettrait fin à son service de jeux grand public, Stadia, car il n'a pas suscité suffisamment d'intérêt de la part des joueurs après près de trois ans de lancement.

    Les sociétés de jeux sont confrontées à un ralentissement de la demande de jeux vidéo par rapport aux sommets pandémiques. Les perspectives à court terme pour Stadia semblaient également sombres, car une inflation élevée a poussé certains consommateurs à réduire leurs dépenses de divertissement.

    La société a déclaré qu'elle rembourserait tous les achats de matériel Stadia effectués via le Google Store, ainsi que tous les achats de jeux et de contenus complémentaires effectués via le magasin Stadia.

    Cependant, les joueurs continueront d'avoir accès à leur bibliothèque de jeux et de jouer jusqu'au 18 janvier.


    Le moment que tout le monde a vu venir arrive enfin. Google a officiellement confirmé qu'il fermait Stadia, le service de streaming de jeux en difficulté de la société. Phil Harrison, Vice President and General Manager, Stadia, a annoncé dans un article de blog que Stadia n'a pas gagné la popularité auprès des utilisateurs que l'entreprise attendait, indiquant que le service sera inhumé le 18 janvier 2023.

    La bonne nouvelle est que la véritable situation d'Armageddon pour les clients de Stadia ne se produit pas. Google émet des remboursements, ce qui évitera aux joueurs Stadia dédiés de perdre potentiellement des centaines de dollars dans des jeux injouables. Le message indique : « Nous rembourserons tous les achats de matériel Stadia effectués via le Google Store, ainsi que tous les achats de jeux et de contenus complémentaires effectués via le magasin Stadia ». Cela exclut notamment les paiements au service d'abonnement « Stadia Pro », et vous n'obtiendrez pas de remboursement de matériel pour les achats non Google Store, mais c'est une très bonne affaire. Les utilisateurs Pro existants pourront jouer gratuitement jusqu'à la date d'arrêt. Les contrôleurs sont toujours utiles en tant que contrôleurs USB filaires, et une campagne a déjà été lancée pour que Google déverrouille la connexion Bluetooth.

    Harrison a indiqué que Google voit des opportunités d'appliquer la technologie de Stadia à d'autres parties de Google, comme YouTube, Google Play et ses efforts de RA, et la société prévoit également de « la mettre à la disposition de nos partenaires de l'industrie, ce qui correspond à l'endroit où nous voyons l'avenir de tête de jeu », a-t-il écrit.

    Voici la communication entière de Google a ce sujet :

    Citation Envoyé par Phil Harrison
    Pendant de nombreuses années, Google a investi dans de multiples aspects de l'industrie du jeu vidéo. Nous aidons les développeurs à créer et à distribuer des applications de jeu sur Google Play et Google Play Games. Les créateurs de jeux vidéo touchent des audiences du monde entier sur YouTube via des vidéos, des diffusions en direct et des courts métrages. Et notre technologie de streaming cloud offre un gameplay immersif à grande échelle.

    Il y a quelques années, nous avons également lancé un service de jeux grand public, Stadia. Et bien que l'approche de Stadia en matière de streaming de jeux pour les consommateurs ait été construite sur une base technologique solide, elle n'a pas gagné l'adhésion des utilisateurs que nous attendions, nous avons donc pris la décision difficile de commencer à mettre fin à notre service de streaming Stadia.

    Nous sommes reconnaissants aux joueurs dévoués de Stadia qui nous accompagnent depuis le début. Nous rembourserons tous les achats de matériel Stadia effectués via le Google Store, ainsi que tous les achats de jeux et de contenus complémentaires effectués via le magasin Stadia. Les joueurs continueront d'avoir accès à leur bibliothèque de jeux et de jouer jusqu'au 18 janvier 2023 afin de pouvoir terminer les dernières sessions de jeu. Nous prévoyons que la majorité des remboursements seront effectués d'ici la mi-janvier 2023. Nous avons plus de détails pour les joueurs sur ce processus dans notre centre d'aide.

    La plateforme technologique sous-jacente qui alimente Stadia a fait ses preuves à grande échelle et transcende les jeux. Nous voyons des opportunités évidentes d'appliquer cette technologie à d'autres parties de Google comme YouTube, Google Play et nos efforts de réalité augmentée (AR) - ainsi que de la mettre à la disposition de nos partenaires de l'industrie, ce qui correspond à l'avenir du jeu. Nous restons profondément attachés au jeu et nous continuerons d'investir dans de nouveaux outils, technologies et plateformes qui alimentent le succès des développeurs, des partenaires de l'industrie, des clients cloud et des créateurs.

    Pour l'équipe Stadia, la création et le soutien de Stadia à partir de zéro ont été alimentés par la même passion pour les jeux que nos joueurs ont. De nombreux membres de l'équipe Stadia poursuivront ce travail dans d'autres parties de l'entreprise. Nous sommes très reconnaissants pour le travail révolutionnaire de l'équipe et nous sommes impatients de continuer à avoir un impact sur les jeux et d'autres industries en utilisant la technologie de streaming Stadia fondamentale.
    Rappelons qu'en juillet 2022, suite à un tweet d'un internaute, Google a tenté de rassurer le public en déclarant : « Stadia ne va pas fermer. Soyez assurés que nous allons toujours ajouter de nouveaux jeux à la plateforme ainsi qu’à l’abonnement Stadia Pro ».

    Nom : stadia.png
Affichages : 2206
Taille : 24,6 Ko

    Il faut dire que plusieurs indications laissaient penser que Google voulait abandonner Stadia : le dernier Stadia Connect, événement diffusé en ligne pour faire des annonces, date du 14 juillet 2020. Depuis, la chaîne YouTube officielle n’était alimentée que par des bandes-annonces de jeux vidéo.

    Un autre indice de problème est apparu en février 2021, lorsque Google a dissous son équipe de développement interne pour créer des jeux Stadia.

    Citation Envoyé par Phil Harrisson
    Nous avons lancé Stadia dans le but de rendre vos jeux préférés instantanément disponibles partout où vous souhaitez y jouer. Avec le récent lancement réussi de Cyberpunk 2077 sur Stadia, le gameplay sur tous les types d'appareils, y compris iOS, la croissance de notre gamme d'intégrations YouTube et nos expansions mondiales, il est clair que la technologie de Stadia a fait ses preuves et fonctionne à grande échelle. La diffusion de jeux sur n'importe quel écran est l'avenir de cette industrie, et nous continuerons d'investir dans Stadia et sa plate-forme sous-jacente pour offrir la meilleure expérience de jeu en nuage à nos partenaires et à la communauté des joueurs. C'est la vision de Stadia depuis le début.

    En 2021, nous étendons nos efforts pour aider les développeurs et les éditeurs de jeux à tirer parti de la technologie de notre plate-forme et à proposer des jeux directement à leurs joueurs. Nous voyons une opportunité importante de travailler avec des partenaires à la recherche d'une solution de jeu entièrement basée sur l'infrastructure technique avancée et les outils de plate-forme de Stadia. Nous pensons que c'est la meilleure voie pour faire de Stadia une entreprise durable à long terme qui contribue à la croissance de l'industrie.

    Créer les meilleurs jeux de leur catégorie à partir de zéro prend de nombreuses années et des investissements importants, et le coût augmente de façon exponentielle. Étant donné que nous nous concentrons sur la construction de la technologie éprouvée de Stadia ainsi que sur l'approfondissement de nos partenariats commerciaux, nous avons décidé de ne pas investir davantage dans l'apport de contenu exclusif de notre équipe de développement interne SG&E, au-delà des jeux prévus à court terme. Avec l'accent accru mis sur l'utilisation de notre plate-forme technologique pour les partenaires de l'industrie, Jade Raymond a décidé de quitter Google pour poursuivre d'autres opportunités. Nous apprécions grandement la contribution de Jade à Stadia et lui souhaitons bonne chance dans ses projets futurs. Au cours des prochains mois, la plupart des membres de l'équipe SG&E passeront à de nouveaux rôles. Nous nous engageons à travailler avec cette équipe talentueuse pour trouver de nouveaux rôles et les soutenir.

    Qu'est-ce que cela signifie si vous êtes un joueur actuel ou futur de Stadia*? Vous pouvez continuer à jouer à tous vos jeux sur Stadia et Stadia*Pro, et nous continuerons à apporter de nouveaux titres de tiers sur la plate-forme. Nous nous engageons pour l'avenir du cloud gaming et continuerons à faire notre part pour faire avancer cette industrie. Notre objectif reste concentré sur la création de la meilleure plate-forme possible pour les joueurs et la meilleure technologie pour nos partenaires, donnant vie à ces expériences pour les gens du monde entier.
    Si Google continue ainsi, il ne pourra jamais se débarrasser de sa réputation d'être trop disposé à se débarrasser de ses produits. Que ses dirigeants et ses managers soient incités à lancer des produits, et pas tant à les entretenir, de manière générale, alimente toute cette situation.

    Google est tout simplement tristement célèbre en tant que tueur en série de produits. Comme Matt Rickard, un ancien ingénieur logiciel de Google, l'a observé le mois dernier, « la réputation de Google en matière d'arrêt de produits est inégalée ».

    À la décharge de Google, Matt Rickard rappelle que l'entreprise expérimente beaucoup, ce qui conduit naturellement à des échecs. Mais il poursuit en reconnaissant que « Google ne peut pas ébranler ce mème, et il commence à faire de réels dégâts aux utilisateurs et à la marque Google ». Il semble que le mème découle du comportement.

    Citation Envoyé par Matt Rickard
    La réputation de Google en matière d'arrêt de produits est inégalée. Il y a même un site qui lui est dédié (KilledByGoogle). Nous aimions tous Google Reader, mais il a été fermé il y a presque dix ans. L'expérimentation est au cœur de l'ADN de Google, et nous devrions nous attendre à ce que les expériences échouent, que les produits évoluent et que les fonctionnalités changent.

    Pourtant, Google ne peut pas ébranler ce mème, et il commence à faire de réels dégâts aux utilisateurs et à la marque Google. Alors pourquoi Google ne peut-il résoudre ce problème*?

    Que doit faire Google*? Lancer des projets sous différentes marques (Alphabet). Séparer plus clairement les produits entreprises des produits consommateurs (Gsuite/Google Cloud). Ce serait une mauvaise idée d'arrêter complètement d'expérimenter – c'est ainsi que les entreprises perdent leur avantage.
    La démolition de Stadia par Google laisse le marché américain du streaming de jeux basé sur le cloud à Amazon Luna, Microsoft Xbox Cloud Gaming, Nvidia GeForce Now, PlayStation Plus et certains noms moins connus. Les rumeurs indiquent que Netflix envisage de rejoindre la mêlée. Apple, qui exploite Apple Arcade sur l'appareil, coordonné dans le cloud, envisagerait également un service de jeu dans le cloud.

    Sources : Google (1, 2), Stadia

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision de Google de fermer Stadia après avoir promis quelques mois plus tôt qu'il n'allait pas le faire ?
    Êtes-vous surpris de voir l'enseigne technologique prendre cette direction ?
    Que pensez-vous de Stadia ? Plateforme convaincante ? Jeux intéressants ?
    Que pensez-vous du délai de grâce du 18 janvier ?
    Que pensez-vous de la décision de Google de procéder à des remboursements ? Êtes-vous d'accord avec les critères d'admissibilité choisis ou auriez-vous préféré en voir d'autres ?
    Google supprime-t-il trop de produits selon vous ou trouvez-vous le rythme cohérent avec le nombre de produits proposés par Google ?
    Y avait-il un produit Google dont vous vous serviez qui a été abandonné par l'entreprise ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #186
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    987
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 54
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 987
    Points : 5 090
    Points
    5 090
    Par défaut
    Encore un projet qui va rejoindre le cimetière Google : https://killedbygoogle.com/

  7. #187
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 327
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 327
    Points : 4 588
    Points
    4 588
    Par défaut
    Ce qui est incroyable de la part d'une GAFAM comme Google, c'est cette incroyable habitude de ne jamais respecter sa clientèle...

    Les clients sont des vaches que l'on trait (précision nécessaire pour les technophiles qui croient que les cartons de lait poussent sur les arbres, il s'agit du verbe "traire" consistant à manipuler la mamelle d'un animal pour en récupérer le lait ) tant qu'il y a du lait à soutirer, puis la vache est simplement abandonnée en rase campagne quand ce n'est tout simplement pas le passage à la case "abattoir avant étale de boucherie".

    Non, non, je n'exagère pas pour la case "boucherie", je connais des entreprises qui avaient tout misé sur le développement de solutions basées sur Silverlight de Microsoft ou sur des appareils mobiles fonctionnant sous winCE et autres windows mobiles qui ont mis la clé sous le paillasson quand Microsoft a abandonné ces produits. Idem avec les Google Glass!

  8. #188
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    C'est marrant parce que je constate, qu'encore une fois, j'avais des dislicks massif à l'époque ou il y avait des articles sur stadia quand je disais que c'était voué à disparaitre en expliquant par A + B pourquoi et qu'aujourd'hui, l'avenir m'a donné raison.

  9. #189
    Responsable 2D/3D/Jeux


    Avatar de LittleWhite
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    26 395
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 26 395
    Points : 213 712
    Points
    213 712
    Billets dans le blog
    98
    Par défaut
    Bonjour,

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Ce qui est incroyable de la part d'une GAFAM comme Google, c'est cette incroyable habitude de ne jamais respecter sa clientèle...
    Pour une fois, je trouve qu'ils ont fait preuve d'un minimum de respect en annonçant le remboursement des achats. Cela ne se passe pas toujours comme ça.
    Pour ce qui est de l'abandon, pour Stadia, il y avait pas mal de signe avant coureur et ce, depuis plus d'une année (fermeture des studios internes, communication proche du néant...). Aussi, j'imagine que c'est ça, la loi du marché : si vous avez un produit qui ne rapporte pas d'argent, alors autant ne pas perdre d'argent à le développer/maintenir (cela n'excuse en rien la pratique, ce n'est pas une chose que je cautionne, je ne fais qu'un constat).
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  10. #190
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    8 121
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 8 121
    Points : 19 693
    Points
    19 693
    Par défaut
    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    Encore un projet qui va rejoindre le cimetière Google
    merci Sergio pour le lien c'est très instructif

  11. #191
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 890
    Points : 3 778
    Points
    3 778
    Par défaut
    n'importe qui l'avait prévue des la 1ere annonce que ce sera un gros flop.
    le modèle économique était bancale, les joueurs n'ont évidement pas suivie !

    Je ne comprends pas comment une boite a pu dépenser autant dans un truc voué à l'échec des le départ ?
    Le modele de Nvidia (geforce now) ou de MS (game pass) ou de shadow (pc dans le cloud) est beaucoup plus viable.

    Pour percer dans ce monde il faut de toute façon avant d'avoir une plateforme des jeux, des licences phare pour pousser les joueurs.
    Apple une boite comme google (qui n'a rien a voir avec le monde du jeux vidéos) a fait les choses bien plus proprement (Apple Arcade) et c'est ce que google aurait du faire, avec un prix de 5€ pour attirer les clients.

  12. #192
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    n'importe qui l'avait prévue des la 1ere annonce que ce sera un gros flop.
    le modèle économique était bancale, les joueurs n'ont évidement pas suivie !

    Je ne comprends pas comment une boite a pu dépenser autant dans un truc voué à l'échec des le départ ?
    Le modele de Nvidia (geforce now) ou de MS (game pass) ou de shadow (pc dans le cloud) est beaucoup plus viable.

    Pour percer dans ce monde il faut de toute façon avant d'avoir une plateforme des jeux, des licences phare pour pousser les joueurs.
    Apple une boite comme google (qui n'a rien a voir avec le monde du jeux vidéos) a fait les choses bien plus proprement (Apple Arcade) et c'est ce que google aurait du faire, avec un prix de 5€ pour attirer les clients.
    Ce n'était pas le modèle économique qui était bancale, sinon les alternatives à stadia auraient tout autant marché.

    C'était le principe de stadia qui n'était pas bon.
    Rien ne pourra jamais remplacer les consoles de jeux vidéo ou les pc, c'est à dire les supports physiques. (sauf peut-être en l'an 4000 si l'humain existe toujours, ou, s'il existe toujours, si il n'est pas devenu massivement islamiste et est toujours à cette époque au moyen âge, ce qui est un autre problème)

    Je ne vais pas détailler pourquoi puisque je pense que la raison est du bon sens pour la majorité des gens et, ce n'est pas en rapport avec une nostalgie, mais avec de la pure logique.

    Le modèle de stadia était voué à l'échec à partir du moment ou ils proposaient de jouer à des jeux via internet, Google aurait mieux fait de financer une console de jeux vidéo nouvelle génération plutôt que de s'acharner avec son modèle qui était un projet mort né.

    "Le modele de Nvidia (geforce now) ou de MS (game pass) ou de shadow (pc dans le cloud) est beaucoup plus viable."

    Ah bon ...
    Et ça en est ou de shadow maintenant ?
    Encore des analyses à la pointe.

  13. #193
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 890
    Points : 3 778
    Points
    3 778
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    "Le modele de Nvidia (geforce now) ou de MS (game pass) ou de shadow (pc dans le cloud) est beaucoup plus viable."

    Ah bon ...
    Et ça en est ou de shadow maintenant ?
    Encore des analyses à la pointe.
    Bah shadow existe encore et pas stadia voila ou ça en est...
    Je suis pas fan du cloud gaming, j'aime avoir mon pc et mes jeux acheté sans drm (gog ou tipiak), pareil avec mes films et musiques.

    Seulement si je n'avais plus de pc un jour, a choisir le modele économique: je préfère soit jouer a mes jeux déjà acheté sur steam (il y'a pleins de bonne affaire à 5€) avec shadow ou geforce now.
    Soit si j'ai pas de jeux sur steam, avoir le gamepass et jouer au jeux du catalogue.

    Stadia c'était un abonnement + achats de jeux exclusif à la plateforme (jeux coutant très cher par rapport à steam en plus). Bref pourquoi les gens irait sur stadia alors que la concurrence fait mieux/moins cher ?

  14. #194
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Bah shadow existe encore et pas stadia voila ou ça en est...
    Je suis pas fan du cloud gaming, j'aime avoir mon pc et mes jeux acheté sans drm (gog ou tipiak), pareil avec mes films et musiques.

    Seulement si je n'avais plus de pc un jour, a choisir le modele économique: je préfère soit jouer a mes jeux déjà acheté sur steam (il y'a pleins de bonne affaire à 5€) avec shadow ou geforce now.
    Soit si j'ai pas de jeux sur steam, avoir le gamepass et jouer au jeux du catalogue.

    Stadia c'était un abonnement + achats de jeux exclusif à la plateforme (jeux coutant très cher par rapport à steam en plus). Bref pourquoi les gens irait sur stadia alors que la concurrence fait mieux/moins cher ?
    Parce que tu as la vision d'un consommateur.
    Un fan lui, veut avoir les jeux en physique, avec sa pochette, sa notice, ... et ne considère pas un jeu comme du consommable.

    De nos jours, la majorité des gens sont des consommateurs, il y a encore 10 ans, ce n'était pas le cas.

  15. #195
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 890
    Points : 3 778
    Points
    3 778
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Parce que tu as la vision d'un consommateur.
    Un fan lui, veut avoir les jeux en physique, avec sa pochette, sa notice, ... et ne considère pas un jeu comme du consommable.

    De nos jours, la majorité des gens sont des consommateurs, il y a encore 10 ans, ce n'était pas le cas.
    ah oui il y'a 10ans, celui qui achetais pleins de babiole inutile (la boite du jeu, la figurine en plastoc, les goodies en plastoc...), le tous à des tarifs > 100€ alors que le jeu en vaut juste 50 max, oui c'étais pas des consommateurs

  16. #196
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    ah oui il y'a 10ans, celui qui achetais pleins de babiole inutile (la boite du jeu, la figurine en plastoc, les goodies en plastoc...), le tous à des tarifs > 100€ alors que le jeu en vaut juste 50 max, oui c'étais pas des consommateurs
    ahah, pas faux.
    Mais y'a le bon et le mauvais consommateur m'voyez.

    On peux pas comparer un mec qui collectionne les jeux vidéo avec un consommateur qui les enchaines comme il enchainerait des smarties, sans rien comprendre à l'essence même de ce à quoi il joue avant tout : une oeuvre vidéoludique.

    Les jeux avant tout, sont les témoins d'une époque et sont bien plus que les produits de consommations que les marketeux martèles aux jeunes.
    Je dirais même qu'ils sont ce qu'il y a de plus important, dans le domaine vidéo ludique.

    Raison pour laquelle je dis qu'un jeux vidéo, ça ne se consomme pas, ça se joue.
    Par contre un smarties, tu peux l'intellectualiser à outrance, ça restera du consommable pur et dur.

  17. #197
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 310
    Points : 175 552
    Points
    175 552
    Par défaut L'arrêt de Google Stadia a provoqué la stupéfaction des développeurs indépendants
    L'arrêt de Google Stadia a provoqué la stupéfaction des développeurs indépendants.
    Certains travaillaient encore sur le portage de leurs jeux, en communication avec Google, quand la nouvelle a été rendue publique

    Fin septembre, Google a mis fin à son service de jeux grand public, Stadia, car il n'a pas suscité suffisamment d'intérêt de la part des joueurs après près de trois ans d'activité.

    Il faut dire que les sociétés de jeux sont confrontées à un ralentissement de la demande de jeux vidéo par rapport aux sommets pandémiques. Les perspectives à court terme pour Stadia semblaient également sombres, car une inflation élevée a poussé certains consommateurs à réduire leurs dépenses de divertissement.

    Google a indiqué qu'il allait procéder à des remboursements, ce qui évitera aux joueurs Stadia dédiés de perdre potentiellement des centaines de dollars dans des jeux injouables. Le message indique : « Nous rembourserons tous les achats de matériel Stadia effectués via le Google Store, ainsi que tous les achats de jeux et de contenus complémentaires effectués via le magasin Stadia ». Cela exclut notamment les paiements au service d'abonnement « Stadia Pro », et vous n'obtiendrez pas de remboursement de matériel pour les achats non Google Store, mais c'est une très bonne affaire. Les utilisateurs Pro existants pourront jouer gratuitement jusqu'à la date d'arrêt du 18 janvier 2023. Les contrôleurs sont toujours utiles en tant que contrôleurs USB filaires, et une campagne a déjà été lancée pour que Google déverrouille la connexion Bluetooth.

    Phil Harrison, Vice President and General Manager, Stadia, a indiqué que Google voit des opportunités d'appliquer la technologie de Stadia à d'autres parties de Google, comme YouTube, Google Play et ses efforts de RA, et la société prévoit également de « la mettre à la disposition de nos partenaires de l'industrie, ce qui correspond à l'endroit où nous voyons l'avenir de tête de jeu », a-t-il écrit.

    Voici la communication entière de Google a ce sujet :

    Citation Envoyé par Phil Harrison
    Pendant de nombreuses années, Google a investi dans de multiples aspects de l'industrie du jeu vidéo. Nous aidons les développeurs à créer et à distribuer des applications de jeu sur Google Play et Google Play Games. Les créateurs de jeux vidéo touchent des audiences du monde entier sur YouTube via des vidéos, des diffusions en direct et des courts métrages. Et notre technologie de streaming cloud offre un gameplay immersif à grande échelle.

    Il y a quelques années, nous avons également lancé un service de jeux grand public, Stadia. Et bien que l'approche de Stadia en matière de streaming de jeux pour les consommateurs ait été construite sur une base technologique solide, elle n'a pas gagné l'adhésion des utilisateurs que nous attendions, nous avons donc pris la décision difficile de commencer à mettre fin à notre service de streaming Stadia.

    Nous sommes reconnaissants aux joueurs dévoués de Stadia qui nous accompagnent depuis le début. Nous rembourserons tous les achats de matériel Stadia effectués via le Google Store, ainsi que tous les achats de jeux et de contenus complémentaires effectués via le magasin Stadia. Les joueurs continueront d'avoir accès à leur bibliothèque de jeux et de jouer jusqu'au 18 janvier 2023 afin de pouvoir terminer les dernières sessions de jeu. Nous prévoyons que la majorité des remboursements seront effectués d'ici la mi-janvier 2023. Nous avons plus de détails pour les joueurs sur ce processus dans notre centre d'aide.

    La plateforme technologique sous-jacente qui alimente Stadia a fait ses preuves à grande échelle et transcende les jeux. Nous voyons des opportunités évidentes d'appliquer cette technologie à d'autres parties de Google comme YouTube, Google Play et nos efforts de réalité augmentée (AR) - ainsi que de la mettre à la disposition de nos partenaires de l'industrie, ce qui correspond à l'avenir du jeu. Nous restons profondément attachés au jeu et nous continuerons d'investir dans de nouveaux outils, technologies et plateformes qui alimentent le succès des développeurs, des partenaires de l'industrie, des clients cloud et des créateurs.

    Pour l'équipe Stadia, la création et le soutien de Stadia à partir de zéro ont été alimentés par la même passion pour les jeux que nos joueurs ont. De nombreux membres de l'équipe Stadia poursuivront ce travail dans d'autres parties de l'entreprise. Nous sommes très reconnaissants pour le travail révolutionnaire de l'équipe et nous sommes impatients de continuer à avoir un impact sur les jeux et d'autres industries en utilisant la technologie de streaming Stadia fondamentale.
    La grogne monte parmi les développeurs indépendants

    Le président du conseil d'administration de Source Byte Studios, Nikodem Swider, venait de mettre en place une dernière séance de chasse aux bogues tard dans la nuit. Après quatre longs mois de travail de portage, son petit studio polonais était enfin prêt à soumettre une version quasi finale corrigeant toutes les erreurs que Google avait identifiées avant que le jeu Jump Challenge puisse enfin être lancé sur Stadia.

    Puis, en faisant défiler son fil d'actualités lors de son trajet en train vers la maison, Swider a vu ce qu'il a appelé un « message d'horreur » sur son téléphone. Stadia fermait. Tout son travail de portage serait vain.

    « Je [pensais] que c'était une rumeur... ça ne pouvait pas être vrai », a déclaré Swider dans une vidéo YouTube au lendemain de la fermeture. « Puis j'ai vu qu'il s'agissait d'une déclaration officielle sur Stadia ».

    « J'ai commencé à trembler un peu », se souvient Swider. « Nous avons déployé tant d'efforts, tant d'efforts pour que cela soit fait… Mais tout est parti en fumée ».

    Swider n'était pas le seul développeur de Stadia pris au dépourvu par l'annonce fin septembre de Google selon laquelle le service de jeu en streaming serait fermé en janvier prochain. Les créateurs de jeux qui ont parlé ont tous déclaré qu'ils n'avaient aucune indication des plans d'arrêt de Google avant l'annonce publique.

    « Pendant la correspondance [avec Google], nous échangions des e-mails - rien ne nous a montré que cela pourrait être la fin de Stadia », a déclaré Swider.


    La PDG d'Olde Sküül Games, Rebecca Heineman, a déclaré que son équipe travaillait toujours sur un port Stadia prévu du jeu occasionnel de correspondance des couleurs Luxor Evolved le matin de l'annonce de la fermeture de Google. Heineman a déclaré qu'elle se préparait pour une réunion de marketing avec son représentant Google, prévue pour le lendemain, lorsqu'un employé a vu la nouvelle sur le blog officiel de Google.

    Heineman a déclaré qu'elle avait immédiatement pris attache avec son contact chez Google pour savoir ce qui se passait. « Quelques heures plus tard, j'ai reçu une réponse disant : "WTF? … Eh bien, maintenant je sais de quoi on va parler dans ces réunions », se souvient Heineman. « C'était un employé de Stadia !… Alors même eux ne savaient pas ».

    Le directeur de Necrosoft Games, Brandon Sheffield, a déclaré qu'il avait discuté des mises à jour du kit de développement logiciel Stadia et des plans marketing quelques jours à peine avant que la fermeture de Stadia ne tue le portage prévu d'Hyper Gunsport par le studio. Cela dit, Sheffield a ajouté qu'il avait toujours su que ce résultat était une possibilité distincte.

    « Je veux dire, les gens ont parlé de sa fermeture depuis le premier jour », a déclaré Sheffield. « Je savais que c'était un risque parce que Google est une grande entreprise, et s'ils ne voient pas de gros chiffres, que ce soit en dollars ou en utilisateurs ou tout autre chiffre mystérieux, ils ont la réputation de fermer les choses. J'espérais juste que cela n'arriverait pas avant que nous puissions sortir le jeu ! »

    Nom : old.png
Affichages : 1728
Taille : 28,7 Ko

    Gros poissons, petit étang

    Malgré ce risque et la base d'utilisateurs relativement restreinte de Stadia, les développeurs qui se sont exprimé sur le sujet ont déclaré qu'ils étaient enthousiasmés par les avantages financiers potentiels du lancement sur Stadia. Un développeur a déclaré qu'il avait entendu parler d'amis gagnant 100 000 $ à 120 000 $ dans le mois suivant l'offre de leur jeu gratuit sur Stadia Pro. Ces chiffres impliqueraient des centaines de milliers d'abonnés actifs pour le service de Google à 10 $ par mois.

    Cela peut sembler peu par rapport aux 25 millions d'abonnés au Xbox Game Pass signalés par Microsoft en janvier. Mais Sheffield a noté que si d'autres plateformes offraient généralement une somme forfaitaire pour attirer du contenu précoce ou exclusif des développeurs, les développeurs de Stadia Pro recevaient « un pourcentage de ce que les gens ont payé, en fonction de la durée de leur jeu. Donc, si votre jeu était bon et que les gens y jouaient beaucoup, vous gagneriez plus d'argent ».

    Le généreux modèle de partage des revenus de Google signifiait également que « les revenus étaient bons [même si] le nombre d'utilisateurs était relativement faible », a ajouté Sheffield. « Peut-être qu'ils avaient un million [d'utilisateurs]. Nous ne le saurons jamais… La vraie raison pour laquelle nous faisions un lancement Stadia, parmi les autres lancements que nous faisons, c'est parce qu'ils sont la seule entreprise qui a donné aux développeurs une partie des revenus qu'ils ont tirés de leurs abonnés ».

    D'autres développeurs ont vu l'attrait d'être l'un des rares poissons de l'étang relativement petit de Stadia. « Il y a des plateformes comme Google Play ou Steam où… de nombreux jeux sortent chaque jour », a déclaré Swider. « Sur Stadia, il n'y a pas tellement de jeux, et nous pouvons obtenir plus de visibilité sur notre jeu. ce jeu ne rapportera pas trop, mais ce n'était pas le but de gagner trop. Nous voulions faire un revenu passif d'une plateforme à partir d'une autre plateforme ».

    Heineman a déclaré qu'elle avait prévu que son studio gagnerait un modeste bénéfice de 5 000 à 20 000 dollars dès les premiers mois d'exposition sur Stadia Pro. Mais ce type de revenus directs était en fait moins précieux que l'impact marketing de faire partie d'un lancement de Stadia, a-t-elle déclaré.

    Selon les estimations de Heineman, figurer dans les communiqués de presse de Google et les publicités Facebook/Twitter aurait valu l'équivalent d'environ 50 000 $ en dépenses publicitaires directes. Ce type de marketing aurait été inestimable pour sensibiliser le public avant le lancement prochain du jeu sur Switch, Xbox et PlayStation.

    « Notre site Web reçoit peut-être 1 000 visites par jour, là où Google peut être à un million de visites », a-t-elle déclaré. « Cela aurait amené les gens à voir le jeu... Alors, une fois lancés, nous aurions eu une plus grande visibilité ».

    Maintenant, bien sûr, les plans pour tout ce qui était équivalent à des dépenses marketing sont morts et révolus. « Tous mes plans de lancement, annonces, vidéos, je les mets dans un sac en plastique et je les jette à la poubelle », a déclaré Heineman. « Je dois trouver comment je vais avancer avec ça ».

    Nom : luxor.png
Affichages : 1702
Taille : 427,1 Ko

    Les efforts de portage

    La mort de Stadia est d'autant plus douloureuse, ont déclaré les développeurs, en raison de l'effort supplémentaire impliqué dans le portage des jeux sur le backend Linux unique de Stadia. Heineman a déclaré que son studio avait investi 400 à 480 heures-personnes et un budget à cinq chiffres dans le développement pour convertir Luxor Evolved de DirectX à la pile graphique basée sur Vulkan de Stadia.

    « Vous pouvez imaginer que nous travaillions presque quotidiennement pour faire un portage », a déclaré Swider à propos des quatre mois aux prises avec les shaders graphiques et les formats de sauvegarde de Stadia. « Cela ne demande pas juste d'appuyer sur un bouton pour faire un portage, peut-être parce que Google Stadia était basé sur Linux, mais c'était tellement difficile ».

    Les développeurs ont également signalé des difficultés avec le processus de certification de Google, qui décrit les fonctionnalités et les exigences spécifiques qu'un jeu doit respecter avant d'être proposé sur la plateforme. Sheffield a qualifié le processus de certification de Stadia de « plus strict que nous ayons jamais rencontré, ce qui était rude. Mais le bon côté de cela est l'obtention du certificat Stadia, ce qui signifie que chaque fois que nous atteignons une autre plateforme, l'obtention du certificat nous semblait beaucoup mois ardue ».

    Cela dit, les développeurs ont également félicité Google pour l'attention personnelle et les soins apportés par le personnel de Stadia au cours de ce processus de portage difficile. « Au cours de la dernière année, Stadia est devenu plus réactif, plus favorable aux nouvelles idées, et plus axé sur les développeurs, semble-t-il », a ajouté Sheffield. « Il semblait que le personnel avait le pouvoir d'apporter des changements pour le mieux. Mais maintenant, tout est parti en fumée ».

    Source : vidéo d'explication de Nikodem Swider (dans le texte)

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision de Google de fermer Stadia après avoir promis quelques mois plus tôt qu'il n'allait pas le faire ?
    Êtes-vous surpris de découvrir que même les employés Stadia ne savaient rien de cette fermeture et qu'aucun courriel n'a été envoyé aux développeurs pour leur annoncer cette décision ?
    Que pensez-vous de Stadia ? Plateforme convaincante ? Jeux intéressants ?
    Que pensez-vous du délai de grâce du 18 janvier ?
    Que pensez-vous de la décision de Google de procéder à des remboursements ? Êtes-vous d'accord avec les critères d'admissibilité choisis ou auriez-vous préféré en voir d'autres ?
    Google supprime-t-il trop de produits selon vous ou trouvez-vous le rythme cohérent avec le nombre de produits proposés par Google ?
    Y avait-il un produit Google dont vous vous serviez qui a été abandonné par l'entreprise ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #198
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 407
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 407
    Points : 5 317
    Points
    5 317
    Par défaut
    En toute logique Google devrait les indemniser, car tout ceci est leur faute, s'il le font pas c'est vraiment un comportement immonde, c'est même pas que la question de pertes pour une société, certaines petites sociétés sont en fond propre et déjà
    lourdement endettées, et du coup c'est le créateur de sa société qui va perdre cher personnellement, et on est en train de parler de gens qui travaillent plus de 80h par semaine pour essayer de sortir de la masse des sociétés en échecs, c'est une honte.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  19. #199
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 61
    Points : 65
    Points
    65
    Par défaut
    Quand on monte une entreprise on prend un risque et en contrepartie on gagne beaucoup plus que la plupart des gens.
    Donc venir se plaindre de l'echec c'est vouloir le beurre et l'argent du beurre.

  20. #200
    Membre actif

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    53
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 53
    Points : 274
    Points
    274
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    C'est du même ressort qu'être dépendant du bon vouloir d'un AppStore ou d'un PlayStore...
    Aucun projet / éditeur ne devraient être dépendants d'une GAFA pour atteindre ses potentiels utilisateurs... sinon c'est l'épée damoclès

Discussions similaires

  1. Google introduit une nouvelle fonctionnalité à son navigateur
    Par Stéphane le calme dans le forum Sécurité
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/02/2014, 10h02
  2. Google apporte de nouvelles fonctionnalités à son Cloud
    Par Stéphane le calme dans le forum Cloud Computing
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/07/2013, 00h33
  3. Réponses: 22
    Dernier message: 15/12/2010, 02h15
  4. Comment utiliser FMod avec plusieurs cartes sons?
    Par NJKMASTER dans le forum VB 6 et antérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/11/2007, 12h43
  5. Plusieures cartes son :
    Par Yepazix dans le forum API, COM et SDKs
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/02/2006, 15h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo