Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    624
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 624
    Points : 21 510
    Points
    21 510

    Par défaut Faire usage des langages de programmation visuelle : une mauvaise idée ?

    Faire usage des langages de programmation visuelle : une mauvaise idée ?
    La question divise

    S’il vous est arrivé de créer des programmes informatique en faisant uniquement usage d’éléments graphiques plutôt qu’en tapant sur un clavier pour saisir du texte, alors vous étiez en plein dans la programmation visuelle. L’image qui suit donne un aperçu de ce qui se fait avec le langage de programmation Scratch proposé sur de célèbres plateformes comme les ordinateurs monocarte Raspberry Pi.

    Nom : scratch.png
Affichages : 17025
Taille : 101,1 Ko

    Scratch fait partie des applications les plus prisées de l’univers de l’enseignement. Les formateurs s’appuient sur la plateforme d’apprentissage de codage pour initier les plus jeunes à la programmation. La richesse de l’écosystème en matière de projets publiés y aide. On en dénombre plus de 38,6 millions sur des projets allant de l’animation à la simulation 3D. Les apprenants peuvent donc aller du plus simple au plus complexe sans avoir à saisir des lignes de code. Mais, la programmation visuelle n’est pas limitée au monde de la formation. Elle trouve des preneurs en industrie, notamment, dans le milieu du génie électrique. En 2018, des langages graphiques comme le langage à contacts (langage ladder) ou le grafcet demeurent les outils de premier choix dans l’arsenal de l’expert électricien pour programmer les automates – des ordinateurs destinés à la commande des processus industriels.


    On parle bien ici de développement d’applications industrielles. Il semble donc exagéré de conclure (comme l’a fait Mike Hadlow) que l’usage de langages de programmation visuelle est une mauvaise idée. « La programmation visuelle n’a pas réussi à s’imposer, sauf dans certains domaines très limités », reconnaît le développeur. D’ailleurs, pour allonger la liste, il faut souligner que les moteurs 3D tels qu’Unreal sont reconnus pour la qualité des outils de programmation visuelle qu’ils offrent aux développeurs. Mike Hadlow est d’avis que la facilité de création (et de compréhension) des programmes qui résulterait de l’usage d’outils de programmation visuelle n’est qu’un mirage. Il suggère ainsi que la programmation textuelle est la voie idéale, mais on pense qu’il est bon pour un développeur de savoir tirer parti du meilleur de chaque monde. Un moteur comme Unreal offre la possibilité d’étendre les capacités des outils de programmation visuelle intégrés à l’aide du langage C++. Alors, pourquoi s’en priverait-on ?

    Source : billet de blog

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Je fais uniquement usage des langages de programmation textuels ; je n’utilise rien d’autre en dehors des langages de programmation visuelle ; je combine les deux façons de faire ; où est l’erreur ?

    Voir aussi :

    Quel est l'effet du langage de programmation sur la qualité du logiciel ? Une étude tente de clarifier la situation

    Quel langage de programmation choisir pour débuter ? Un développeur donne son avis et compare neuf langages aux personnages du Seigneur des anneaux
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 295
    Points : 943
    Points
    943

    Par défaut

    Bonjour,

    Les langages présentés ici ne me choquent pas: le premier est fait pour apprendre à programmer, le second nécessite déjà de savoir, euh "programmer de l'électricité" :p et existait déjà avant l'informatique (arrêtez-moi si je dis une bêtise?).
    Le second obéit à un standard déjà existant, et le premier ressemble à un langage textuel dans lequel on n'a pas besoin de gérer les erreurs de syntaxe et autres fautes de frappe.

    Ce qui m'a dérangé avec des langages visuels auxquels j'ai été confronté professionnellement (uScript pour Unity et Blueprints pour Unreal), c'est qu'ils sont promus comme permettant à un non-programmeur de faire un programme complet, alors que si on les regarde deux minutes... Ils nécessitent d'avoir autant de logique qu'un langage textuel: il y a des boucles, des branches, des conditions... En Blueprint, on se retrouve même souvent à faire des cast (un sujet qui fait déjà débat chez les programmeurs, alors comment le faire assimiler à un non-programmeur?). Et ils ont en plus besoin d'artifices dont les langages textuels n'ont pas besoin: il faut gérer les "liens" entre les instructions (alors qu'on sait qu'en texte, une instruction est grosse-modo toujours liée à celle qui se trouve en-dessous, d'ailleurs un éditeur de texte ne permet pas de faire autrement :p ), il faut gérer la mise en page de son "code" pour qu'il soit lisible (alors qu'en texte, à part qu'on doit suivre des règles d'indentation, ça se fait tout seul)...

    Bizarrement, le post de blog original ne parle pas de ceux-ci (qui sont vraiment mauvais) et prend Scratch comme unique exemple (qui n'est même pas un langage fait pour créer des produits finis mais un outil pédagogique pour apprendre la programmation en général), je ne comprends donc pas comment il en arrive à cette conclusion...

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 279
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 279
    Points : 23 293
    Points
    23 293

    Par défaut

    nous ne sommes pas égaux devant la cognition. Je suis très mal à l'aise devant un mur de graphiques, d'autres seront aussi mal à l'aise devant un mur de texte. Donc : Pourquoi pas les deux? Que chacun puisse attaquer le code à sa manière.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  4. #4
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    29
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 29
    Points : 254
    Points
    254

    Par défaut

    Dans le temps on créait un programme via des organigrammes (http://robert.cireddu.free.fr/SI/Cou...origrammes.pdf).
    Au lieu de les faire sur du papier, on va le faire via une interface avec une génération de code (masquée)... rien de bizarre, le vintage revient à la mode ;-)

  5. #5
    Membre émérite Avatar de nuke_y
    Profil pro
    Responsable BI en ESN
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 063
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable BI en ESN

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 063
    Points : 2 316
    Points
    2 316

    Par défaut

    Au début j'avais pensé à des programmes tels que Scratch pour faire découvrir la programmation à mes enfants mais finalement j'ai préféré ne pas le faire.

    Je pense que l'intervalle de temps entre le moment où il peuvent vraiment apprendre Scratch et le moment où il peuvent apprendre des langages plus avancés est très court, peut-être 3 ou 4 ans (disons de 5/6 à 8/10 ans) mais en gros arrivés au CM1 ils peuvent tout à fait programmer avec des langages qui, une fois acquis, leur serviront toute leur vie.

    Donc aucun intérêt à rusher le Scratch trop tôt à moins de vouloir en faire des bêtes de concours:
    • Si c'est pour l'amusement il y a plein de trucs au moins aussi amusant, et si c'est pour l'amusement ce n'est pas pour l'apprentissage donc le débat n'est pas là (chacun s'amuse comme il en a envie, je ne juge pas)
    • Si c'est pour l'apprentissage, mieux vaut apprendre d'autres choses : vélo, roller, escalade, musique, il y aura bien le temps pour la programmation plus tard
    Il vaut mieux monopoliser son intelligence sur des bêtises que sa bêtise sur des choses intelligentes.

  6. #6
    Membre expert
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 542
    Points : 3 116
    Points
    3 116

    Par défaut

    Citation Envoyé par nuke_y Voir le message
    • Si c'est pour l'amusement il y a plein de trucs au moins aussi amusant, et si c'est pour l'amusement ce n'est pas pour l'apprentissage donc le débat n'est pas là (chacun s'amuse comme il en a envie, je ne juge pas)
    • Si c'est pour l'apprentissage, mieux vaut apprendre d'autres choses : vélo, roller, escalade, musique, il y aura bien le temps pour la programmation plus tard
    Ma fille utilise Scratch pour faire des compos musicales avec une danseuse qui fait des mouvements en rythme. C'est de l'amusement, c'est de l'apprentissage, c'est de la programmation, c'est de la musique. C'est ce qui est appréciable avec Scratch je trouve : chaque enfant y trouve de l'intérêt selon ses préférences.

    Perso, je préfère la programmation en texte également. J'ai aimé très jeune passer 15 h à programmer un chifoumi. Par contre, quand je veux faire un formulaire, j'apprécie énormément l'outil graphique (sachant que je fais du bricolage et non de la programmation pro). Donc, je rejoins l'avis d'El Slapper, une fois encore : les deux.

  7. #7
    Membre du Club Avatar de _champy_
    Homme Profil pro
    Chef de projet progiciel patrimoine route/tram/aeroport
    Inscrit en
    novembre 2017
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet progiciel patrimoine route/tram/aeroport
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2017
    Messages : 25
    Points : 68
    Points
    68

    Par défaut

    Cela peut-être très pratique pour la programmation de petit automate, mécanique de précision sur machine numérique (tour, fraise, ...) , truc a la con genre la porte du garage de la boite qui reste fermer le 1er mai de chaque année.

    Bref je vois l'utilité pour des automates programmables (une formation et tu peut être utile) mais pas pour LA programmation a part pour l'enseigner évidemment.

  8. #8
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 639
    Points : 1 117
    Points
    1 117

    Par défaut

    Scratch me parait très adapté à l'apprentissage. Mais Scratch, même s'il est graphique ne cache pas vraiment la complexité du code. Il fais plus de la décomposition. Le code reste sous forme textuel. Il évite surtout la "syntaxe error" ou l'oublie basic.
    Le problème de fond de la pluspart des languages graphique autrement est que le code produit est généralement ignoble et qu'il ne permettent pas de tout bien faire (Je pense à WinDev). Autrement dis on a une IHM graphique joli qui permet de faire la partie visualisation très facilement et assez proprement... Mais dès que l'on veux peaufiner un peu le programme, optimiser les choses ou faire des choses un peu avancer, il faut se plonger dans le code générer et là c'est très galère.
    C a réussi à s'imposer face a l'assembleur car il permettait vraiment de se passer d'assembleur (ou alors de l'intégrer dans le code C) tout en produisant quelque chose d'a peu près propre. Et il en est de même pour les autres language (PHP, Python...) qui permettent généralement de s'interfacer facilement avec le C. Si un language graphique (Open-Source de préférence pour une large diffusion) permet de tout faire facilement et que le code généré est a peu près propre et lisible alors il y a de l'avenir.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  9. #9
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 120
    Points : 254
    Points
    254

    Par défaut

    Des collègues automaticiens utilisent LabView et MathLab/Simulink pour créer des simulateurs permettant tester des automates programmables (simulation des entrées / sorties, ...).
    Et c'est assez bien adapté à leurs besoins. Car c'est assez orientés automatisme et électronique (ban de tests, ...), peut être à cause des schémas de câblage et de la programmation LADDER (ou schéma à contacts en français).

    Pour ma part, j'ai un peu de mal avec ces langages de programmation. Je trouve ça frustrant (une bonne ligne de code vaut mieux qu'un dessin ), et presque illisible quand il y en a plein l'écran.
    Mais c'est surement un conditionnement du à mon métier de développeur en informatique de gestion

  10. #10
    Modérateur
    Avatar de wax78
    Homme Profil pro
    Chef programmeur
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    3 630
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef programmeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 3 630
    Points : 7 154
    Points
    7 154

    Par défaut

    Tiens personnes ne sembles avoir encore mentionné le "Logo" et sa tortu(r)e ? Moi ça m'a plus à l'époque. Ca restait du code textuel, mais ça me fait penser a ce que certains logiciels avec interface graphique actuels font.
    (Les "ça ne marche pas", même écrits sans faute(s), vous porteront discrédit ad vitam æternam et malheur pendant 7 ans)

    N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  11. #11
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Informaticien
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    152
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aveyron (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Informaticien

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 152
    Points : 488
    Points
    488

    Par défaut

    Scratch permet de se concentrer sur la logique d'un programme en éliminant les problèmes liés à la syntaxe. J'ai un peu essayé, le temps de faire un petit pong, et j'ai trouvé ça amusant.
    Par contre, ce n'est pas un langage magique et comme n'importe quel autre, il fait ce que vous lui dites, pas ce que vous voulez qu'il fasse pour vous .

  12. #12
    Membre expert
    Avatar de GLDavid
    Homme Profil pro
    LIMS manager, bio/chemoinformatique
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    2 709
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : LIMS manager, bio/chemoinformatique
    Secteur : Industrie Pharmaceutique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 2 709
    Points : 3 643
    Points
    3 643

    Par défaut

    Bonjour

    Je vais parler de ce que je connais dans mon domaine Bio et chemo informatique. Nous avons également ces 2 modèles.
    1) programmation "graphique": connaissez-vous Pipeline Pilot (http://accelrys.com/products/collabo...ipeline-pilot/) ou son pendant libre Knime (https://www.knime.com/). Et bien, ils sont largement utilisés dans le domaine pharma et chimie. Vous pouvez faire ainsi des campagnes de screenings ou des calculs physico chimiques très évolués avec ces outils. L'avantage est de pouvoir obtenir des interfaces web ou des web services également. MAIS (il en faut bien un), cela se fait évidemment au detriment de la flexibilité et si un composant n'est pas present, vous devrez le faire vous meme avec les API existantes
    2) programmation "classique": vous aurez recours à des librairies tierces. Les Perl monks du forum verront notamment BioPerl (https://bioperl.org/INSTALL.html), les statisticiens R pour les DNA chips auront Bioconductor (https://www.bioconductor.org/) et les chimistes en C# verront Indigo (http://lifescience.opensource.epam.com/indigo/). Le mot ici est "up to you". Vous ferez ce que vous voudrez avec ces libraries. MAIS, à vous de tout faire jusqu'aux unit tests, validation etc, etc.

    Des entreprises se spécialisent pour fournir des paquets de fonctionnalités dans le cas 1. Cependant, cela n'égalera jamais la souplesse et 'liberté' que vous aurez dans le 2ème cas.
    N'étant pas orthodoxe, je dirais que cela dépendra de la question à répondre. Nous sommes armés pour :-)

    @++
    GLDavid
    Consultez la FAQ Perl ainsi que mes cours de Perl.
    N'oubliez pas les balises code ni le tag

    Je ne répond à aucune question technique par MP.

  13. #13
    Membre éprouvé
    Avatar de Maître Kenobi
    Homme Profil pro
    Technicien Support hotline - accessoirement en auto-formation Systèmes
    Inscrit en
    juillet 2002
    Messages
    671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien Support hotline - accessoirement en auto-formation Systèmes
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2002
    Messages : 671
    Points : 1 235
    Points
    1 235

    Par défaut

    Citation Envoyé par survivals Voir le message
    Faux débat, chaque langage a son usage.
    tout à fait !

    Pour ma part, je vais bientôt m'amuser avec Scratch avec mini moi qui est en CM1 afin d'apprendre en s'amusant et inversement aussi. L'avantage est de faire de l'algo et de la logique visuelle en s'amusant.
    Que la Force soit avec vous !
    Data Analyste amateur en autoformation : Python, Bases de données, Langage R, PyDATAS, ERP, CRM, Excel, Datas, ETL, BPM, ...

  14. #14
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur systèmes embarqués
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    32
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur systèmes embarqués
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 32
    Points : 48
    Points
    48

    Par défaut

    Je pense le contraire de l'auteur.
    Les langages graphique sont assez évoluées et comme pour l'exemple de Scratch permettent de bien appréhender les algorithmes.
    J'utilise Matlab Simulink pour créer des applications d'électronique embarquées (prof.).
    Ce langage est bien plus facile à lire et à écrire que du texte.
    Le code généré est performant et très bon (certifié aux normes de sécurité Aéronautiques).
    Donc dans mon expérience, on peut faire des choses très pointues et de meilleurs qualité qu'en écrivant du texte avec ces outils.

  15. #15
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    492
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 492
    Points : 1 330
    Points
    1 330

    Par défaut

    Je ne suis pas objectif vis à vis des ces trucs visuels, et pour cause ;P
    Je suis pour les deux, car sinon je suis exclu.

    On m'a fait une bonne blague une fois
    On a voulu me coller sur une mission RPA(Robot process automation), on n'en a pas encore parlé directement.
    C'est très à la mode chez les banques et les assureurs
    J'ai fait remarqué que cela allait être problématique.
    Car je ne peux pas utiliser le drag and drop

    J'arrive à faire quand même des diagrammes avec des magnettes velleda découpés.
    Cela me permet d'échanger avec les autres développeurs ou non développeurs

    Un diagramme est plus parlant pour les client en général.
    J'ai appris les organigrammes ou ordinogrammes à mes débuts avec le basic au débuts des années 90

    Ce serai pratique de générer des diagrammes depuis le code avec des metas informations ou les commentaires ou le nom des fonctions.
    On pourrait s'appuyer sur les branchements.
    Cela pourrait donner une idée aux client, si le diagramme généré est pas trop moche
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  16. #16
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 37
    Points : 69
    Points
    69

    Par défaut

    Doit-on, pour ces langages, parler de programmation ou de configuration ? Ces langages sont, généralement particulièrement orienté vers un secteur particulier (Industrie, formation...)
    Ils répondent à un besoin, et sont surtout connus par beaucoup de professionnels qui ne sont pas formés aux autres langages.

    Concernant les langages d'automatisme, ils sont, de plus, accompagnés par une ribambelle d'outils de compréhension, de simplifications et d'optimisation.

    Si les langages visuels permettent à certains, d’affûter leur logique sans le côté syntaxique, pourquoi s'en priver....
    Windows 7 / Delphi Tokyo
    "Les choses ne changent pas. Change ta façon de les voir, cela suffit" Lao Tseu

  17. #17
    Membre éclairé Avatar de Cincinnatus
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    268
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 268
    Points : 762
    Points
    762

    Par défaut

    Comme d'autres plus haut, je dirais que les deux types de langages de programmation, visuelle et bien sûr "textuelle", sont utiles.

    Dans le cas du Ladder, je l'ai utilisé en complément du GRAFCET. Le second permet de définir l'enchaînement des opérations et le Ladder permet de définir les lectures de capteurs simples et de commander les actions en "logique câblée", proche des schémas électriques. Ces langages permettent aux automaticiens/développeurs et aux électriciens de mieux communiquer et comprendre le fonctionnement des systèmes automatisés.

    Il y a aussi les outils comme Talend qui génèrent du code d'après une description graphique des traitements souhaités. Mais globalement, le développement de type MDA (Model-Driven Architecture), censé générer du code à partir de diagrammes UML, a-t-il percé ? Je n'en entends plus parler. La mode serait-elle passée ?

  18. #18
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    63
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 63
    Points : 168
    Points
    168

    Par défaut

    Citation Envoyé par nuke_y Voir le message
    Au début j'avais pensé à des programmes tels que Scratch pour faire découvrir la programmation à mes enfants mais finalement j'ai préféré ne pas le faire.
    Moi c'est mon fils 11 ans qui m'a fait découvrir ce site https://studio.code.org/courses c'est du scratch like (mais on peut voir le code généré en javascript).
    Ils se sont bien amusé avec sa soeur pendant quelques heures le temps d'un week-end puis ayant fini tous les niveaux ils sont retournés jouer au LEGO.
    Mais c'était un jeu de "casse tête" pour eux.
    Ils n'ont pas compris qu'ils faisaient de la programmation.

    Mais moi je me suis dit que c'était bien qu'ils mettent un pied dedans sous forme de jeu.

  19. #19
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Compositeur
    Inscrit en
    septembre 2018
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Compositeur
    Secteur : Arts - Culture

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2018
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut

    Personnellement, je n'utilise que la programmation visuelle. Sans nul doute pour éviter d'apprendre à exprimer sans erreur de syntaxe (dépendant du langage, évidemment) une chose que je sais parfaitement vouloir obtenir. Concentré sur l'aspect créatif, je conçois une logique, et demeure focalisé sur le résultat final (gameplay, graphismes et sons) sans redouter une inversion d'entrée de données, ou l'oubli d'une parenthèse (par exemple). Lorsque l'outil est très bien pensé, comme c'est le cas pour Clickteam Fusion par exemple, la limitation des possibilités ne dépend que de la limitation du concepteur (un peu comme en programmation textuelle). Loin d'un Scratch ou autre logiciel essentiellement dédié à l'éveil en programmation, Fusion m'a permis déjà de réaliser de nombreux petits jeux présentables pour des gamejams, et je doute pas qu'il est possible d'en faire de vrais jeux pros en insistant un peu. Seule la 3D demeure en reste sur Fusion, mais pour la 2D, pour rien au monde je me passerai de cet outil de programmation visuelle qui a déjà tellement fait ses preuves pour moi, au profit de langages spécifiques qui me prendraient un temps fou pour les apprendre et obtenir malgré tout tellement moins bien à la fin.

  20. #20
    Candidat au Club
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 3
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut

    C'est marrant comme rapidement on retrouve une critique de WinDev .. pourquoi ne pas critiquer "VISUAL" studio qui comme son nom l'indique permet de faire une partie de la programmation de l'IHM et des évènements tournant autour en mode graphique.
    On ne parle pas de la même chose avec scratch qui pour moi me fait penser à ce qui est proposé pour programmer les briques lego Mindstorm.
    les anglais se posent moins de questions avec les micros cartes proposées avec la BBC et là aussi une programmation en mode graphique.
    Enfin bref.

Discussions similaires

  1. Trolldi : une brève histoire totalement exacte des langages de programmation
    Par Stéphane le calme dans le forum Humour Informatique
    Réponses: 32
    Dernier message: 30/05/2018, 17h53
  2. Parts de marchés des langages de programmation
    Par Marc Lussac dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 51
    Dernier message: 21/05/2013, 13h51
  3. Choix d'un langage de programmation pour une application orientée web
    Par Mick DG dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/07/2006, 13h45
  4. L'avenir des langages de programmation
    Par LordBob dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 14
    Dernier message: 02/04/2006, 23h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo