Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    188
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 188
    Points : 6 770
    Points
    6 770

    Par défaut Les scientifiques découvrent un nouveau mécanisme de stockage d'informations dans un atome

    Les scientifiques découvrent un nouveau mécanisme de stockage d'informations dans un atome
    Afin de stocker plus en faisant de l’économie d’énergie

    Les scientifiques de l'Université Radboud ont publié, le mardi dernier, les résultats de leurs recherches concernant un système de stockage d’information. Les scientifiques ont découvert un autre mécanisme de stockage qui permet de stocker des milliers de fois plus d'informations que sur les disques durs actuels et de manière économe en énergie.

    En effet, l'architecture informatique actuelle consomme beaucoup d’énergie et n’est pas beaucoup plus rapide. Aussi, la transformation numérique actuelle entraîne un besoin croissant en matière de stockage afin de conserver de grand volume d’information. « Les ordinateurs ont atteint des limites fondamentales quant à l’amélioration qu’ils peuvent apporter, créant une demande énorme en matière de recherche de matériaux pour les alternatives. Les ordinateurs modernes utilisent beaucoup d’électricité, exigeant actuellement plus de 5 % de l’électricité mondiale. », selon Brian Kiraly, co-auteur de la publication des résultats des recherches dans la revue scientifique Nature et Communications.

    Nom : Phys01.png
Affichages : 5849
Taille : 131,6 Ko

    C’est cette problématique qui a conduit les chercheurs à explorer de nouvelles stratégies pour stocker rapidement de grand volume d’information tout en faisant de l’économie d’énergie. La nouvelle stratégie découverte par des scientifiques c’est le stockage magnétique de l'information dans un seul atome, même si la preuve du principe n’est pas encore démontrée dans les conditions normales d’utilisation d’un média de stockage. « La science fondamentale dit que nous pouvons gagner beaucoup plus en efficacité énergétique. Nous nous concentrons sur un composant très basique des ordinateurs modernes : un peu de mémoire. Nous utilisons des atomes, car ils sont la plus petite unité de matière et nous permettent également de mieux comprendre la science fondamentale de leur comportement. », selon Brian. Comment est-ce que des informations pourraient être stockées dans un atome, la plus petite partie d’un corps ?

    Pour y parvenir, les scientifiques devront d’abord pouvoir immobiliser la toute petite particule insécable.

    En effet, les atomes considérés individuellement ne sont pas stables. Alors que pour qu’un atome devienne un média de stockage, il faudra parvenir à le stabiliser à l’mage d’un aimant : « Ce qui définit un aimant permanent est qu'il a un pôle nord et un pôle sud, qui restent dans la même orientation », explique Alexander Khajetoorians, professeur de microscopie à sonde à balayage. Cependant, à l’échelle d’un atome, les pôles nord et sud de la particule changent de position constamment à cause de sa grande sensibilité avec son environnement, a déclaré le professeur Khajetoorians. Comment pouvoir stabiliser un atome ?

    Selon le professeur Khajetoorians, une première équipe de scientifiques a répondu à cette question, mais dans des conditions purement expérimentales : « Au cours des deux dernières années, des scientifiques de Lausanne et d’IBM Almaden ont compris comment empêcher l’atome de se retourner, montrant qu’un seul atome pouvait être une mémoire. Pour ce faire, les chercheurs ont dû utiliser des températures très basses, 40 Kelvin ou -233 degrés Celsius. Cependant, cette technologie est limitée à des températures extrêmement basses. »

    Phys.org rapporte qu’une autre équipe de scientifiques a procédé autrement. Les scientifiques de l'Université Radboud ont, plutôt, chercher à isoler des atomes du Cobalt à l’aide du Phosphore noir et ont ensuite montré qu’il est possible de stocker l’information dans un seul atome de cobalt, en contournant les problèmes d’instabilité de l’atome. Enfin, la résolution extrêmement élevée et des propriétés spéciales du Cobalt, leur ont permis de pouvoir manipuler directement le matériau dans l’un des états binaires.

    Pour faire de l’atome de Cobalt une mémoire, l’équipe de chercheurs de Lausanne et d’IBM Almaden en collaboration avec des théoriciens de l'Université Radboud, Misha Katsnelson et Sasha Rudenko, ont exploité le magnétisme de l’atome produit par la rotation des électrons autour du noyau dans l’atome pour parvenir à leur fin, rapporte Phys.org.

    L’étape qui reste à franchir par les chercheurs est de pouvoir construire des édifices qui serviront de disques durs de stockage d’information : « si nous pouvions construire un véritable disque dur à partir de tous ces atomes, et nous sommes encore loin de cela, vous pourriez stocker des milliers de fois plus d'informations », a déclaré le professeur Khajetoorians.

    Source : Phys.org

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette trouvaille ?
    Pensez-vous que cette démarche nous conduira vers une solution durable de stockage ?

    Voir aussi

    Samsung dévoile son support de stockage SSD de 30TB tenant sur 2,5 pouces, il serait le plus grand du format à ce jour dans le monde
    Des scientifiques ont développé une technique permettant d'utiliser l'ADN comme un support de stockage, avec une capacité d'un zettaoctet par gramme
    IBM et Sony ont conçu un dispositif de stockage magnétique pouvant emmagasiner 330 To de données, avec une densité de 31,16 Go/cm²
    Une nouvelle technique permet d'avoir des capacités de stockage exceptionnelles, qui seraient 1000 fois supérieures à celles des disques durs actuels
    Le marché des systèmes de stockage d'entreprise affiche une croissance à deux chiffres, qui profite le plus à HPE
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    7 123
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 7 123
    Points : 18 745
    Points
    18 745

    Par défaut

    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    Que pensez-vous de cette trouvaille ?
    Par contre, il ne faut surtout pas de coupures de courant durant les opérations E/S, sous peine de se retrouver avec un little boy dans son bureau.

  3. #3
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    366
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 366
    Points : 1 320
    Points
    1 320

    Par défaut

    C'est pas ce genre d'annonce qui va diminuer la demande en cobalt
    Du coup il y a un certain nombre de seigneurs de guerre africains qui doivent se frotter les mains.

  4. #4
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Ingénieur R&D
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    225
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur R&D
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 225
    Points : 814
    Points
    814

    Par défaut

    Si je compte bien, avec 1 bit/atome, on peut stocker 10^25 bits avec 1 kg de cobalt.
    Il ne doit pas en falloir beaucoup pour un petit disque de 100 To

  5. #5
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 22
    Localisation : France, Marne (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 6
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut

    Citation Envoyé par wolinn Voir le message
    Si je compte bien, avec 1 bit/atome, on peut stocker 10^25 bits avec 1 kg de cobalt.
    Il ne doit pas en falloir beaucoup pour un petit disque de 100 To
    Avec 1kg, on peut faire 10 milliards de disques d'un pétaoctet (10^25 / 10^15). Je ne connais pas la rareté du cobalt mais je ne pense pas qu'on usera tout le cobalt de la planète.

  6. #6
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 1
    Points : 3
    Points
    3

    Par défaut

    Du coup, on en aura pour 20 000€ de taxe copie privée ?

  7. #7
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut

    Parfait illustration de l'effet rebond. Tout de suite on pense à plus de place stockage à consommation constante plutôt que moins de consommation à capacité constante...

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    1 057
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 1 057
    Points : 2 388
    Points
    2 388

    Par défaut

    Pour ceux qui ne comprennent pas, c'est un sujet de recherche fondamentale comme il en existe des dizaines sur cette thématique partout dans le monde. Ce n'est pas une problématique industrielle appliquée.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  9. #9
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    décembre 2005
    Messages
    30
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2005
    Messages : 30
    Points : 35
    Points
    35

    Par défaut

    un sujet de recherche fondamentale, qui dit qu'un atome est insécable ?
    sérieusement ?

    Ceci étant dit, stocker une information est une chose, l'exploiter en est une autre. S'il faut un microscope à balayage pour lire un octet, la miniaturisation de l'espace de stockage sera contrebalancé par la taille du périphérique de lecture...

  10. #10
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Chef de projet MOA
    Inscrit en
    mai 2015
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet MOA
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : mai 2015
    Messages : 27
    Points : 57
    Points
    57

    Par défaut très loin de la réalité...

    ça me fait penser aux magazines Sciences&vie que je lisais dans les années 80 et 90... des effets d'annonce, et j'attends toujours les ordinateurs optiques (d'IBM ou du MIT) , les citées sous l'eau (de JJ Rougerie), les centrales solaires satellisées envoyant leur énergie par laser, et j'en passe...

    IBM a l'habitude d'annoncer des recherches fondamentales sur le stockage optique, au moins 1000 fois plus puissant que les DD magnétiques, depuis des lustres, menées conjointement avec le CEA à Grenoble, depuis au moins 20 ans que je les lis sinon plus. Mais in fine, c'est Philips et surtout Sony qui ont sorti le CD, CD-ROM, DVD, minidisc, et j'en passe (Casio avait sorti une carte optique format CB, séduisante, en 1985...), pas IBM et encore moins une société française (allô Bull?) profitant de nos taxes envoyées dans le gouffre du CEA (et de CII Honeywell Bull et les "plans informatique" de nos gouvernements...).

    Bref, "qui vivra verra" (wait and see...), mais ça fait 30 ans que j'attends... Et comme les CPU Intel CISC, le PC, le moteur à explosion, le pétrole, etc., il semble toujours plus efficace d'améliorer un bricolage de départ que d'essayer une disruption technologique (CPU à réseaux neuronaux, Amiga ou BeOS, le moteur-la voiture électrique, les plastiques naturels à base de maïs, etc.) qui fait toujours rêver (et vendre du papier, pardon, des bannières de pub web...) mais n'abouti que trop rarement, voire jamais. Mais qui ne tente rien n'a rien, et c'est vrai, on a bien inventé la fée électricité, le pc, le gsm, et j'en passe, quand même...

    Déjà en 2004...: https://www.usinenouvelle.com/articl...donnees.N42643 :
    "L'américain Colossal Storage, quant à lui, promet des disques optiques contenant jusqu'à 10 téraoctets de données... Contrairement aux technologies qui sont à l'état de prototype ou de produit, le nano-stockage atomique n'est qu'un concept. Le procédé repose sur l'utilisation d'une diode laser UV pour affecter un substrat ferroélectrique. Par exemple, les photons du laser peuvent exciter les électrons du ferroélectrique pour les faire passer d'une orbite de valence à une orbite de conduction. En lecture, cette modification du ferroélectrique modifie à son tour la diffraction de la lumière UV, restituant alors l'information.

    Avec ces promesses, le stockage optique a un avenir garanti, même s'il est difficile de prédire quelles technologies tireront leur épingle du jeu. Ironiquement, demain comme hier, son plus grand concurrent continuera d'être l'antédiluvien stockage magnétique. Ainsi, LaCie a t-il récemment lancé son Bigger Disk Extreme, un vulgaire disque dur qui contient la bagatelle de 1,6 téraoctet de données..."

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 24/09/2016, 17h38
  2. déplacer les objets vers un nouveau tablespace
    Par fouad77fr dans le forum Administration
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/09/2007, 12h18
  3. stockages des informations dans les Mfc
    Par khafor dans le forum MFC
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/02/2007, 19h16
  4. Réponses: 8
    Dernier message: 18/07/2005, 14h04

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo