Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    La Chine bloque la plateforme de jeu et de streaming vidéo en direct Twitch
    La Chine bloque la plateforme de jeu et de streaming vidéo en direct Twitch
    Le site américain devenant un peu trop populaire au gout de Pékin

    La Chine a décidé de bloquer le site Twitch, la plateforme de jeu et de streaming vidéo en direct de l’entreprise américaine Twitch Interactive, une filiale du géant Amazon. L’application dédiée à cette plateforme a même déjà été supprimée de l’App Store d’Apple sur le marché local. L’information a été confirmée par la direction de Twitch, qui rejoint ainsi la longue liste des entreprises d’Internet étrangères déjà bloquées en Chine, aux côtés de Google, YouTube, Facebook ou Twitter.


    Habituellement, les internautes chinois ont tendance à se tourner vers des plateformes de streaming locales. Mais la donne a quelque peu changé le mois dernier, à l’occasion d’un tournoi continental de sports (e-Sport Asian Games) organisé en Indonésie par le Conseil olympique d’Asie, lorsque la Chine a refusé de diffuser l’évènement sur la chaine d’État CCTV, comme l’année dernière lorsque Pékin a bloqué la diffusion du match de l’IA AlphaGo de Google contre son champion mondial de jeu de Go.

    Les internautes chinois ont donc été obligés de se tourner vers des alternatives qui permettraient de suivre la compétition, quitte à contourner la censure locale. Il semblerait que Twitch se soit présenté à ce moment-là comme l’une des meilleures solutions. L’application mobile de Twitch aurait ainsi été téléchargée 23 fois plus qu’en temps normal et réussi par la même occasion à se hisser de la 300e à la 3e place des applications gratuites de l’App Store les plus populaires en Chine.


    Cet engouement soudain pour Twitch n’a pas plu au gouvernement chinois qui, en général, semble voir d’un mauvais œil la montée en puissance des grandes entreprises technologiques étrangères sur son marché intérieur, surtout lorsque ces multinationales ne sont pas assujetties à son système de contrôle de l’information. En outre, l’appli du groupe a permis, dans le cas présent, à des Chinois de contourner une censure imposée par Pékin.

    Le régime de censure de l’Internet en Chine n’est plus à démontrer. Ce gouvernement a déjà bloqué des centaines, voire des milliers, de sites étrangers qu’il percevait comme une menace. Cette mesure s’accompagne habituellement du retrait systématique de l’application du groupe ciblée au niveau de l’App Store de la firme de Cupertino, comme on a pu le constater avec le cas du New York Times ou celui des VPN personnels. Il ne devrait donc pas être surprenant d’apprendre aujourd’hui que Twitch est bloqué par la grande muraille numérique chinoise.

    Les autorités chinoises de régulation du numérique n’ont pas jugé utile de commenter ou justifier cet acte de censure. Cependant, il y a de fortes chances que la popularité grandissante de ce site Web US et son usage qui violait le dispositif de contrôle de l’accès à l’information au sein de l’empire du Milieu puissent être à l’origine de cette situation.

    Source : CNN, BBC

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Google se préparerait à déployer une version censurée de son moteur de recherche en Chine, d'après des documents internes qui ont fuité
    La nouvelle loi chinoise sur la cybersécurité entre en vigueur le 1er juin, les entreprises IT auront l'obligation de stocker leurs données localement
    La guerre sous-marine : la Chine aurait emporté un trésor inestimable, en piratant le réseau privé d'un entrepreneur de la Navy
    Chine : le système de crédit social, comme une science-fiction dystopique, est en marche et fait déjà des victimes
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Je trouve qu'ils ont bien raison en empêchant les us d'avoir trop d'influence sur leur pays, manière qu'on devrait suivre. Apres pour la censure c'est autre chose.

  3. #3
    Membre actif
    Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
    Je trouve qu'ils ont bien raison en empêchant les us d'avoir trop d'influence sur leur pays, manière qu'on devrait suivre. Apres pour la censure c'est autre chose.
    Hein ? Tu te contredis en 2 lignes, ou alors j'ai très mal compris.

    La Chine reste un pays de censure, et c'est triste d'en arriver là. Bloquer un site de streaming tenu par Amazon (comme par hasard, concurrent direct du géant Alibaba), on aura vu mieux comme pub pour la république chinoise :p

  4. #4
    Inactif  
    C'est vraiment pénible cette liberticidité chinoise.
    Ils n'ouvrent pas leur pays à l'ouverture culturelle, c'est du repli sur soi.
    Qu'ils bloquent des sites comme RT, qui est une vaste plateforme de propagande du régime soi-disant démocratique du méchant poutine, là on peut comprendre.
    Ou retirer des écrits nauséabonds, on peut le tolérer (combien de types ai-je connu qui, après avoir lu un pamphlet de louis fernidand céline, sont devenus de véritables nazis et ont logiquement du être neutralisés par le maussade).
    Mais empêcher à ce point les bienfaits de la civilisation de la liberté de satisfaire ses citoyens, c'est dégueulasse ! Encore une preuve que ce pays bolchovisto-communiste ne mérite pas d'être sur terre, peuplé de sado-maochistes dirigés par des pervers ! Et si les chinois ne sont pas capables d'ériger la démocratie par eux-même sur leur propre lopin de terre, alors il faudra les y forcer, comme en ukraine ou au kosovo, à coup de petites bombinettes ! Pouf ! pouf !

  5. #5
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Rokhn Voir le message
    comme par hasard, concurrent direct du géant Alibaba
    Est-ce que X aurait connu une telle croissance si Y n'était pas "harcelé" là-bas ?

    Remplacer (X,Y) par (Alibaba, Amazon), (Baidu, Google), (Huaweï, Cisco), (Renren, Facebook), (Weibo, Twitter), (Youku Tudou, Youtube), (Douban, Spotify), etc.

    Et là, je me suis limité à l'Internetosphère

    -VX