Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Après un bras de fer qui aura duré plus d'un an, Epic abandonne le combat et publie Fortnite sur PlayStore
    Fortnite atteint les 15 millions de téléchargement en un mois sur Android sans être présent sur Play Store,
    peut-on se passer de la vitrine de Google

    Epic a fait un pari audacieux : apporter son jeu Fortnite sur Android en décidant de se passer de Google et des 30 % de commissions touchées pour les applications publiées sur Play Store.

    « Le 9 août, nous avons lancé la bêta Android de Fortnite sur certains appareils de nos partenaires chez Samsung. Quelques jours plus tard, nous avons lancé des invitations à un sous-ensemble de propriétaires d'appareils Android auprès de divers fabricants de combinés. Nous avons beaucoup appris de la version bêta en ce qui concerne les performances, la sécurité, la compatibilité des appareils et la fourniture de Fortnite sur Android via Fortnite Installer », raconte l’équipe dans un long billet technique.

    Quel est le bilan ? « Au cours des 21 premiers jours qui ont suivi le lancement de Fortnite sur Android, l’intérêt a été très vif, avec plus de 23 millions de joueurs entrant dans notre version bêta Android et plus de 15 millions de joueurs ayant installé notre APK. Alors que nous sommes dans une phase d'invitation seulement pour Android, notre conversion des joueurs invités à jouer est similaire à celle de la bêta iOS », explique Epic.

    « Livrer le même jeu sur toutes les plateformes, tout en prenant en charge le jeu croisé, représentait un défi unique. Généralement, lorsque vous essayez de faire évoluer un jeu pour des appareils mobiles, vous simplifiez le contenu et même la conception, afin de vous adapter aux contraintes de performance de la plateforme. Par exemple, vous pouvez éliminer des objets plus proches de la caméra pour réduire les appels de dessin. Dans Fortnite, les joueurs Android peuvent être dans le même match avec leurs amis sur PC et sur console, donc nous devons faire un rendu de tout ce qui affecte le gameplay ».

    Un travail effectué avec plusieurs partenaires

    Depuis janvier 2018, Epic a travaillé avec une équipe importante sur la version Android de FNBR. Bien que la plupart de leurs efforts ont été consacrés au rendu, à la stabilité et à la mémoire, le nombre et la variété du matériel Android, des versions du système d'exploitation et des versions des pilotes constituaient le principal obstacle à surmonter.

    Aussi, il était crucial pour Epic de travailler avec des partenaires afin d’apporter Fortnite à Android. D’ailleurs, Epic reconnaît que sans leurs connaissances, leur expertise et leur travail acharné, cela n’aurait pas été possible.


    « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec Samsung pour définir et optimiser Fortnite pour leurs appareils. Samsung a envoyé des ingénieurs dans plusieurs bureaux Epic du monde entier et a travaillé directement avec nos ingénieurs sur les optimisations et l'analyse des performances, et a apporté de nombreuses modifications de code, en particulier pour le moteur de rendu Vulkan. À l'aide de téléphones de test instrumentés et de leurs outils d'ingénierie internes, ils ont pu nous donner un aperçu de nos goulots d'étranglement en termes de performances et de mémoire et de la manière de les résoudre. Nous avons également travaillé avec Samsung pour créer le processus d'installation le plus transparent et le plus sûr possible pour les utilisateurs de téléphones Samsung.

    « Les ingénieurs de Google nous ont également rendu visite sur site pour identifier et optimiser Fortnite, en nous aidant à identifier les optimisations clés, une fuite de mémoire et à élaborer une implémentation de stimulation de trame solide pour OpenGL sur Android. Les ingénieurs Android de Google sont très talentueux et passionnés par le fait de rendre l'écosystème Android génial pour les jeux et de l'améliorer constamment ».

    Epic a également travaillé avec d’autres partenaires pour tester et optimiser Fortnite, notamment ARM, Qualcomm, Imagination Technologies, Razer, HiSilicon et bien d’autres.

    Cet article traite également de la vague de développeurs de logiciels malveillants qui ont tenté de diriger les utilisateurs vers de faux installateurs Fortnite sur leurs appareils. « Jusqu'à présent, Epic a déclenché une action sur 47 sites Web “Fortnite for Android” non autorisés, dont beaucoup semblent être gérés par les mêmes acteurs malveillants », a déclaré la société. Epic dit travailler avec des éditeurs de navigateurs et un site de détection anti-fraude tiers pour trouver et combattre ces sites à mesure qu'ils apparaissent.

    Source : Epic

    Et vous ?

    Pensez-vous qu'il est possible de se passer de Play Store et nouer avec le succès sur Android ?
    Avez-vous déjà essayé Fortnite sur Android ? Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Une faiblesse dans un mécanisme d'Android permet de géolocaliser les smartphones, elle affecte toutes les versions antérieures à Android 9
    Epic qualifie Google « d'irresponsable » pour avoir divulgué des détails sur la faille affectant Fortnite sur Android après une semaine
    L'installeur Android du jeu populaire Fortnite a été livré avec une faille de sécurité, une révélation hâtive de Google qui n'a pas plu à Epic Games
    Des joueurs de Fortnite, ayant installé un cheat, infectés par un malware qui installe un certificat racine auto-signé pour des MiM sur HTTPS
    Fortnite a généré plus de 318 millions de dollars de recette uniquement durant le mois de mai, selon les statistiques de SuperData
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expert
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Pensez-vous qu'il est possible de se passer de Play Store et nouer avec le succès sur Android ?
    Faut croire que OUI... On s'en passait bien avant... Ça prouve que l'on peut encore s'en passer...
    C'est le comme store de M$ on s'en passe très bien aussi...

  3. #3
    Membre du Club
    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    Faut croire que OUI... On s'en passait bien avant... Ça prouve que l'on peut encore s'en passer...
    C'est le comme store de M$ on s'en passe très bien aussi...
    Comme quoi la solution, c'est bien Apple qui l'a trouvé, quand il n'y a pas de choix, on ne se pose pas de questions.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Google assure que Fortnite ne bénéficiera d’aucun traitement de faveur sur le Play Store s’il veut revenir
    Google assure que Fortnite ne bénéficiera d’aucun traitement de faveur sur le Play Store s’il veut revenir
    Et que sa taxe de 30 % est valable pour tous, Epic dénonce un abus de position dominante

    Fortnite est un jeu en ligne développé par la société Epic Games qui a été publié sous la forme de différents progiciels proposant différents modes de jeu qui partagent le même gameplay général et le même moteur de jeu. Les modes de jeu incluent Fortnite Sauver le monde, un jeu coopératif de tir et de survie jusqu’à quatre joueurs pour combattre les hordes de zombies et défendre des objets avec des fortifications qu’ils peuvent construire, et Fortnite Battle Royale, un jeu de bataille royale free-to-play où jusqu’à 100 joueurs se battent dans des espaces de plus en plus petits pour être la dernière personne debout. Les deux modes de jeu ont été publiés à partir de 2017 en accès anticipé. Sauver le monde est disponible uniquement pour Microsoft Windows, macOS, PlayStation 4 et Xbox One, tandis que Battle Royale a été publié pour ces dernières plateformes, mais aussi pour Nintendo Switch, les appareils iOS et Android.

    L’année dernière, le studio Epic Games a fait un pari audacieux : distribuer son titre phare Fortnite sur Android en court-circuitant le réseau de distribution classique établi par Google qui s’appuie sur le Play Store et oblige les éditeurs qui y ont publié une application à reverser une commission de 30 % à Google sur toutes les microtransactions effectuées sur les jeux et applications qui passent par le Play Store. Epic Games a commencé à tester une méthode qui oblige ses clients potentiels à passer directement par son site Web pour installer Fortnite et lancé sa plateforme Epic Games Store dédiée aux jeux vidéo et similaire à Steam, une manœuvre qui a inspiré d’autres protagonistes comme Tinder et Netflix par la suite.


    Récemment, Epic Games a approché la filiale d’Alphabet pour lui proposer d’accueillir à nouveau son jeu Fortnite sur le Play Store, mais sous certaines conditions : le studio voulait conserver l’intégralité des revenus tirés des achats intégrés dans son jeu.

    En guise de réponse, Google s’est fendu d’un commentaire relayé par le site 9to5google expliquant : « ;Google Play a un modèle d’affaires et une politique de paiement qui nous permettent de développer notre plateforme et nos outils pour aider les développeurs à générer de l’argent tout en gardant nos utilisateurs en sécurité. Nous accueillons tous les développeurs qui reconnaissent la valeur de Google Play et nous attendons d’eux qu’ils participent sous les mêmes termes que les autres ;». En résumé, la firme de Mountain View ne voit pas pourquoi Fortnite, malgré son large succès, bénéficierait d'un traitement sur le Play Store par rapport à d’autres jeux.

    Suite aux propos de Google, Epic Games a réagi afin d’exposer les réelles motivations de sa récente démarche (dénoncer le caractère illégal et abusif du système de rémunération de Google sur le Play Store) :
    « ;Nous n’avons pas demandé d’exception pour nous ;; nous espérons plutôt voir un changement général dans les pratiques de l’industrie des smartphones à ce sujet. Nous avons demandé à Google de ne pas appliquer sa mesure pour que les produits distribués par Google Play utilisent le service de Google pour les achats intégrés. Nous pensons que le fait de lier un service de paiement obligatoire à une commission de 30 % est illégal dans le cas d’une plateforme de distribution avec plus de 50 % de parts de marché ;».

    Epic Games attire également l’attention sur le fait que « ;l’accord de distribution des développeurs de Google Play ne requiert pas que les développeurs utilisent le paiement de Google. Il référence simplement un certain nombre de documents non contractuels demandant aux développeurs de le faire ;». L’éditeur de Fortnite poursuit en rappelant qu’il « ;propose une boutique majeure de jeux sur PC avec un service de paiement ;» et qu’il ne force pas les développeurs à utiliser sa boutique pour accéder à son écosystème de paiement.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le bras de fer entre Epic et Google ?
    Pensez-vous que la taxe de Google sur le Play Store a lieu d’être, d’une part pour les achats d’applis, d’autre part pour les achats in-app ?
    Pensez-vous que Google abuse de sa position dans cette affaire ? Si oui, pourquoi selon vous Apple qui a les mêmes pratiques que Google sur l’Apple Store n’est pas inquiété ?

    Voir aussi

    L'éditeur du jeu populaire Fortnite se voit devenir un poids lourd de la taille de Facebook et Google, Epic Game rêve-t-il trop grand ?
    Android : Microsoft Word atteint plus d'un milliard d'installations sur Google Play, consolidant ainsi la suprématie de Microsoft
    « Fortnite », « PUBG », « League of Legends »... La DGSE recrute pour hacker les jeux vidéo multijoueurs, mais dans quel but ?
    Fortnite aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars grâce notamment à la vente de contenus additionnels
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #5
    Invité
    Invité(e)
    Que est votre avis sur le bras de fer entre Epic et Google ?
    Que google s'en bat les steaks

    Pensez-vous que la taxe de Google sur la Play Store a lieu d’être, d’une part pour les achats d’applis, d’autres part pour les achat in-app ?
    Non, non, non. 30% c'est clairement abusé... à moins de vendre des milliers de copie par mois c'est pas possible d'en vivre.
    30% pour google, 20% pour l'état et sur ce qu'il reste il y a 80% qui vont partir dans diverses taxes, impôt directe et indirecte + charges annexe

    Pensez-vous que Google abuse de sa position dans cette affaire ? Si oui, pourquoi selon-vous Apple qui a les mêmes pratiques que Google sur l’Apple Store n’est pas inquiété ?
    Clairement. Parce que Apple bride ses appareils qui rend impossible l'installation de logiciel ne provenant pas du store, même en développant soi-même ses applications on est pas autorisé à les utiliser plus d'une semaine à moins de payer 100$/an (ou alors désinstaller/réinstaller continuellement pour bien pourrir la vie). Impossible pour le lambda de contourner le store d'apple donc les éditeurs sont coincé.
    Sur macOS c'est un peu plus vicieux, par défaut les applications ne se lance pas et un message d'alerte s'affiche pour signaler que ça vient pas du store et souvent il faut forcer l'ouverture en allant trifouiller dans "Préférences système" -> "Sécurité". Pour ne plus être ennuyé il faut tâter du terminal et faudra le refaire après chaque mise à jour du système.
    Safari est déjà verrouillé, plus moyen d'installer une extension hors apple store.

  6. #6
    Modérateur

    Clairement Epic à pas besoin de Google pour diffuser son appli et Google à pas besoin d'Epic pour vivre.

    La "taxe" google est trop élevé c'est certains. Par contre il reste justifié de payer quelques chose. On profite de la visibilité et des ressources du store (stockage + bande passante, analytics, etc) et c'est clairement pas couvert par les 25$ de frais d'entrée si une appli marche un petit peu.

    Google abuserais de sa position si il verrouillait complètement la possibilité d'installer une appli autre que issue du store. Aujourd'hui on à encore le choix d'installer ce qu'on veux depuis où on veux.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  7. #7
    Membre actif
    Sauf erreur de ma part ... Apple aussi prend 30% de commission donc oui c'est abuse mais c'est les tarifs du marche.

  8. #8
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par seikida Voir le message
    Sauf erreur de ma part ... Apple aussi prend 30% de commission donc oui c'est abuse mais c'est les tarifs du marche.
    Pas vraiment non, il n'y a que ces 2 stores qui prennent autant, pas les autres. Le premier a verrouillé ses appareils pour empêcher tout le monde d'aller voir ailleurs et le second a une communication volontairement anxiogène pour manipuler les gens... "n'allez pas ailleurs, votre sécurité sera compromise par de méchant hackers qui vous dépouilleront, google veille" tout en verrouillant lui aussi tout les appareils par défaut. Pour déverrouiller là aussi tu aura un message volontairement anxiogène pour la personne qui osera tenter de désactiver ce verrou. Déjà il faut aller dans les paramètres --> sécurité, pour mettre le lambda en condition et ensuite activer "autoriser l'installation d'application de source inconnu" <- sous entendu: "ça vient pas de chez google, c'est louche". Plus toute la communication derrière pour bien faire comprendre que c'est très très dangereux de ne pas passer par google uniquement.

    Bref, le premier bloque carrément l'accès aux application sur tout ce qui est mobile + verrous psychologique pour macOS, Google se limite au verrou psychologique tout en faisant un max de com dessus.
    En plus tout les mois il y a des tonnes d'app du store qui sont supprimé ce qui démontre bien l'inefficacité du système tout en fournissant un alibi du pourquoi ces 2 boîtes peuvent à tout moment supprimer ce qu'elles veulent sur TON appareil.
    Comme si t'empêcher d'aller voir ailleurs n'était pas suffisant.

    Imagine aller faire tes courses au supermarché et que celui ci vienne chez toi, rentre sans demander la permission pour reprendre tel ou tel produit parce qu'il a décidé qu'il ne voulait plus que tu l'ai... parce que ça ne se limite pas qu'aux applis vérolé hein, ça c'est l'alibi.

    Ces entreprises agissent exactement comme des régimes totalitaire ou on t'interdit tout choix et ou tu est constamment surveillé contre ta volonté. Après faut pas s'étonner que des états comme la france deviennent de plus en plus liberticide, ces entreprises leur ont déjà mâché le travail pour que les gens soient conditionné, considèrent ça comme une normalité (surtout les jeunes qui n'ont pas encore assez de recul pour comprendre ce qu'il se passe).
    Et vu ta réaction j'en déduis que tu ne dois pas être très vieux non plus, tu as déjà acquis comme une normalité de reverser 30% de son travail à une entreprise qui exploite tes compétences pour s'enrichir. On appel ça de l'Uberisation, rendre les gens esclave et manipulable sans frais. N'oublie pas qu'un dev participe à l'expansion de l'entreprise en la rendant plus riche en nombre d'application pour attirer plus de monde qu'elle exploitera aussi en utilisant ses données (et pas que) contre sa volonté pour en faire encore plus d'argent.
    Le fonctionnement de ces entreprises sont similaire à des cancers sociétal.

  9. #9
    Modérateur

    le second a une communication volontairement anxiogène pour manipuler les gens...
    Pour le coup à part quelques sources reconnus sur t'as quand même vite fait de chopper un binaire modifié si tu installe des truc qui viennent de on ne sait trop où.

    Sur le store officiel , tu as quand même , normalement, la certitude que c'est l'auteur original de l'application qui la propose.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  10. #10
    Expert éminent
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Sur le store officiel , tu as quand même , normalement, la certitude que c'est l'auteur original de l'application qui la propose.
    Les news de ces deux dernières années nous montrent que ce n'est même pas le cas...
    On en trouve toujours des applications vérolées qui passent leurs sécurités.
    Et le pire c'est que c'est dans les 95% des cas des chercheurs qui alertent en les voyant et non l'équipe de Google.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  11. #11
    Modérateur

    Si c'est le cas , c'est juste que ces auteurs là ont pour objectif de nuire.

    Mais si tu télécharges une application connue sur le store officiel tu es certains que l'appli n'a pas été modifiée , c'est moins vrai ailleurs.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  12. #12
    Membre actif
    @Stérilux: Tu dis:

    Citation Envoyé par Stérilux
    Pas vraiment non, il n'y a que ces 2 stores qui prennent autant, pas les autres.

    J'aimerai savoir a part l'Apple Store et le Google Play quelles sont les autres alternative ?
    (Je parle de Store officiel bien sur).

    Je n'en vois pas d'autre, c'est donc pour ca que je dis que ce sont les tarifs du marche (on parle la d'un petit marche avec 2 vendeurs: Google ou Apple).

    Combien de commission prend Apple ?

    Edit: Apres avoir cherche, Apple prend egalement 30% de commission.
    Source: https://www.apple.com/ios/app-store/...les-practices/



    C'est donc bien les tarifs du marche (quand je dis marche je parle bien entendu d'un alignement des prix entre Apple Store et Google Play car il s'agit des 2 seule Store officiel).
    Donc on a beau dire tout ce que l'on veut (que c'est cher, que c'est abuse, etc.. je ne le nie pas du tout) c'est comme ca. Je n'utilise pas Android, mais de memoire un peu installer une application en ayant juste le fichier APK, non ?

    Si oui, ou est la position dominante de Google ?
    Rien n'empeche les developpeurs de creer leur propre boutique et de distruber leur jeu sur leur site (ou sur d'autre plateforme no officielle).
    (Ca aurait ete une position dominante s'il n'y avait que Google Play [et non Apple] sans aucune autre alternative. Actuellement je vois ca comme "une place de parking tres tres cher". Google ne force personne a se garer ici. Tu peux te garer ailleurs sans probleme).

  13. #13
    Chroniqueur Actualités

    Après un bras de fer qui aura duré plus d'un an, Epic abandonne le combat et publie Fortnite sur PlayStore
    Après un bras de fer qui aura duré plus d'un an, Epic abandonne le combat et publie Fortnite sur PlayStore,
    regrettant que Google rende extrêmement mince la possibilité d'éviter le Play Store

    Fortnite est un jeu en ligne développé par la société Epic Games qui a été publié sous la forme de différents progiciels proposant différents modes de jeu qui partagent le même gameplay général et le même moteur de jeu. Les modes de jeu incluent Fortnite Sauver le monde, un jeu coopératif de tir et de survie jusqu’à quatre joueurs pour combattre les hordes de zombies et défendre des objets avec des fortifications qu’ils peuvent construire, et Fortnite Battle Royale, un jeu de bataille royale free-to-play où jusqu’à 100 joueurs se battent dans des espaces de plus en plus petits pour être la dernière personne debout. Les deux modes de jeu ont été publiés à partir de 2017 en accès anticipé. Sauver le monde est disponible uniquement pour Microsoft Windows, macOS, PlayStation 4 et Xbox One, tandis que Battle Royale a été publié pour ces dernières plateformes, mais aussi pour Nintendo Switch, les appareils iOS et Android.

    En 2018, le studio Epic Games a fait un pari audacieux : distribuer son titre phare Fortnite sur Android en court-circuitant le réseau de distribution classique établi par Google qui s’appuie sur le Play Store et oblige les éditeurs qui y ont publié une application à reverser une commission de 30 % à Google sur toutes les microtransactions effectuées sur les jeux et applications qui passent par le Play Store.

    « Le 9 août, nous avons lancé la bêta Android de Fortnite sur certains appareils de nos partenaires chez Samsung. Quelques jours plus tard, nous avons lancé des invitations à un sous-ensemble de propriétaires d'appareils Android auprès de divers fabricants de combinés. Nous avons beaucoup appris de la version bêta en ce qui concerne les performances, la sécurité, la compatibilité des appareils et la fourniture de Fortnite sur Android via Fortnite Installer », raconte l’équipe dans un long billet technique ».


    Et cela a plutôt bien marché : « Au cours des 21 premiers jours qui ont suivi le lancement de Fortnite sur Android, l’intérêt a été très vif, avec plus de 23 millions de joueurs entrant dans notre version bêta Android et plus de 15 millions de joueurs ayant installé notre APK. Alors que nous sommes dans une phase d'invitation seulement pour Android, notre conversion des joueurs invités à jouer est similaire à celle de la bêta iOS », explique Epic.

    « Livrer le même jeu sur toutes les plateformes, tout en prenant en charge le jeu croisé, représentait un défi unique. Généralement, lorsque vous essayez de faire évoluer un jeu pour des appareils mobiles, vous simplifiez le contenu et même la conception, afin de vous adapter aux contraintes de performance de la plateforme. Par exemple, vous pouvez éliminer des objets plus proches de la caméra pour réduire les appels de dessin. Dans Fortnite, les joueurs Android peuvent être dans le même match avec leurs amis sur PC et sur console, donc nous devons faire un rendu de tout ce qui affecte le gameplay ».

    Une première tentative de rapprochement

    En 2019, Epic Games a approché la filiale d’Alphabet pour lui proposer d’accueillir à nouveau son jeu Fortnite sur le Play Store, mais sous certaines conditions : le studio voulait conserver l’intégralité des revenus tirés des achats intégrés dans son jeu.

    En guise de réponse, Google s’est fendu d’un commentaire expliquant : « Google Play a un modèle d’affaires et une politique de paiement qui nous permettent de développer notre plateforme et nos outils pour aider les développeurs à générer de l’argent tout en gardant nos utilisateurs en sécurité. Nous accueillons tous les développeurs qui reconnaissent la valeur de Google Play et nous attendons d’eux qu’ils participent sous les mêmes termes que les autres ». En clair, la firme de Mountain View ne voyait pas pourquoi Fortnite, malgré son large succès, devait bénéficier d'un traitement de faveur sur le Play Store.


    Suite aux propos de Google, Epic Games a réagi afin d’exposer les réelles motivations de sa récente démarche (dénoncer le caractère illégal et abusif du système de rémunération de Google sur le Play Store) :

    « Nous n’avons pas demandé d’exception pour nous ; nous espérons plutôt voir un changement général dans les pratiques de l’industrie des smartphones à ce sujet. Nous avons demandé à Google de ne pas appliquer sa mesure pour que les produits distribués par Google Play utilisent le service de Google pour les achats intégrés. Nous pensons que le fait de lier un service de paiement obligatoire à une commission de 30 % est illégal dans le cas d’une plateforme de distribution avec plus de 50 % de parts de marché ».

    Epic Games a également attiré l’attention sur le fait que « l’accord de distribution des développeurs de Google Play ne requiert pas que les développeurs utilisent le paiement de Google. Il référence simplement un certain nombre de documents non contractuels demandant aux développeurs de le faire ». L’éditeur de Fortnite a poursuivi en rappelant qu’il « propose une boutique majeure de jeux sur PC avec un service de paiement » et qu’il ne force pas les développeurs à utiliser sa boutique pour accéder à son écosystème de paiement.

    Epic décide de courber l’échine après un bras de fer qui aura duré plus d’un an

    Epic a désormais abandonné sa lutte contre la plateforme et a finalement rendu Fortnite disponible sur le Google Play Store.

    La raison de ce revirement est expliquée par la société dans un communiqué :

    « Google désavantage les logiciels téléchargeables en dehors de Google Play, grâce à des mesures techniques et commerciales telles que des fenêtres contextuelles de sécurité effrayantes et répétitives pour les logiciels téléchargés et mis à jour, des accords et des transactions restrictives avec les fabricants et les opérateurs, les relations publiques de Google caractérisant les sources de logiciels tiers comme les logiciels malveillants et les nouveaux efforts tels que Google Play Protect pour bloquer purement et simplement les logiciels obtenus en dehors du Google Play Store ».

    Une partie de cette déclaration pourrait faire référence à un problème de sécurité entre Google et Epic juste après le lancement du jeu sur Android. Là, Epic a corrigé une vulnérabilité potentielle du programme d'installation d'Android Fortnite après en avoir été alerté en privé par Google. En pratique, cette vulnérabilité permettait à un hacker de contourner le processus de téléchargement pour installer des applications malicieuses au lieu de télécharger le jeu à partir du serveur d’Epic, ce qui laissait l’utilisateur vulnérable à ce qui est communément appelé l'attaque de l'homme du milieu (HDM) ou man-in-the-middle attack (MITM).

    Mais lorsque Google a révélé la (première) vulnérabilité une semaine après la publication du correctif, Epic a déclaré « qu'il était irresponsable de Google de divulguer publiquement les détails techniques de la faille si rapidement, alors que de nombreuses installations n'avaient pas encore été mises à jour et étaient toujours vulnérables ». Epic a également mis cette divulgation sur le compte des « efforts de contre-relations publiques de Google contre la distribution d'Epic de Fortnite en dehors de Google Play ».

    L'installation de Fortnite en dehors du magasin Google Play peut obliger les utilisateurs à modifier les paramètres de sécurité de leur téléphone, et durant le processus les utilisateurs voient généralement s’afficher une multitude d'avertissements sur les dangers de l'installation d'applications à partir de « sources inconnues ». Cela dit, de telles installations de « source inconnue » sont l’un des principaux vecteurs de propagation des logiciels malveillants Android, ce n'est donc pas comme si Fortnite était particulièrement ciblé par ce processus. Bien entendu, il existe également de nombreux logiciels malveillants sur le Google Play Store.

    Le mois dernier, Google a lancé un nouveau programme de protection avancée pour les téléphones Android qui bloque complètement les applications latérales comme Fortnite. Ce programme d'adhésion s'appuie sur le programme Google Play Protect, un antivirus lancé en 2017.

    Depuis le lancement de Fortnite en août 2018, Google a inclus un message spécial pour les utilisateurs qui recherchent le jeu sur le Google Play Store, les avertissant que le jeu n'est pas disponible.

    « Nous espérons que Google révisera ses politiques et ses relations commerciales dans un proche avenir, afin que tous les développeurs soient libres d'atteindre et de s'engager dans le commerce avec les clients sur Android et dans le Play Store via des services ouverts, y compris des services de paiement, qui peuvent rivaliser sur des règles du jeu équitables », a déclaré Epic dans un communiqué à ce sujet.

    Source : communiqué d'Epic

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette décision ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #14
    Membre éclairé
    30% de commission sans rien faire, le jackpot

  15. #15
    Membre expert
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    30% de commission sans rien faire, le jackpot
    Sans rien faire je ne crois pas juste la mise a disposition du play store sa gestion ca doit couter des milions, plus le développement d'Android mais il est clair que les 30% de com sont excessif même si je crois que c'est négociable pour les gros éditeurs, 10 % de commissions serait un meilleur compromis mais pas sur que Google ou Apple veulent s'asseoir sur une telle manne financière.
    Mon Covid Tracker alias Coronavirus : https://covid.ovh/
    Application 1km qui permet de calculer la distance d'1km autour de son domicile :
    Apps Android
    Apps IOs

  16. #16
    Membre expert
    quand tu te vois prendre 30%, perso, je m'attendrais au moins à un service à la limite de irréprochable...

    mais là en face, tu as google avec un bon gros service merdique, on ne compte plus les infections sur son service qu'il prétend comme sur.
    donc tu peux sûrement choper des virus hors store, mais là google te les sert sur un plateau (en t'avertissant que les virus, c'est pas chez lui, c'est en dehors du store que tu les chopes), et tu as juste à la boucler.

    la concurrence ferait ça, tout le monde monterait sur ses grands chevaux, mais là c'est google, donc ils ont droit.
    don't be evil ... oups, il ne prétend même plus, donc ça va