Mozilla annonce la disponibilité de la version stable de Firefox 62 avec une amélioration de la synchronisation,
et la possibilité d'effacer les données issues d'un site

Mozilla a amorcé le déploiement de la version stable de Firefox 62 sur Windows, MacOS, Linux, Android et iOS.

Côté iOS, Firefox propose encore plus d’option de personnalisation

Récemment, Mozilla a dévoilé les dernières fonctionnalités de Firefox pour iOS pour personnaliser votre expérience Web.

Changez votre Firefox de Dark à Light

Maintenant, dans Firefox pour iOS, vous avez la possibilité de changer votre thème de sombre à clair aussi facilement que vous pouvez changer de fond d'écran sur votre téléphone. Pour certaines personnes, cela peut dépendre des sites qu’elles visitent et pour d’autres, c’est simplement une question de préférence. Quel que soit votre choix, vous pouvez facilement basculer entre les thèmes sombres et lumineux manuellement ou automatiquement.

Il y a deux façons d'y parvenir. Vous pouvez appuyer sur « Paramètres » dans le panneau de menu, taper sur « Écran » et choisir soit Light, soit Dark. Vous pouvez également l'activer automatiquement en utilisant le commutateur automatique.

Nom : firefox_1.png
Affichages : 2686
Taille : 48,2 Ko

Rechercher, basculer et gérer facilement les onglets

Mozilla voudrait simplifier l'accès au contenu souhaité grâce à plusieurs améliorations apportées aux onglets de Firefox pour iOS. Vous pouvez maintenant gérer les paramètres des onglets dans une seule vue, ce qui vous permet d'apporter des modifications facilement et rapidement. De plus, vous pouvez rechercher vos onglets ouverts et basculer en toute transparence entre la navigation normale et la navigation privée.

Nom : firefox_2.png
Affichages : 2356
Taille : 81,1 Ko

Les nouveautés apportées par le navigateur

Firefox Home (le nouvel onglet par défaut) permet désormais aux utilisateurs d’afficher jusqu’à 4 lignes de sites, de stories Pocket et de points forts. L'option de menu « Rouvrir dans un conteneur » apparaît pour les utilisateurs avec des conteneurs qui leur permettent de rouvrir un onglet dans un autre conteneur.

Des améliorations sont apportées à la synchronisation. Elles permettent en mode déconnexion de supprimer des données telles que les signets, l’historique, les mots de passe, les cookies et le cache.

Le menu « hamburger » s’enrichit d’options permettant d’activer et de désactiver la protection du suivi. De son côté Developer Tools possède son propre panneau de règles. Le navigateur dispose désormais d’un écran de configuration amélioré pour les nouveaux onglets. Il devient possible d’afficher différentes données selon ses envies et de sélectionner le nombre de lignes à afficher.

Mozilla ajoute une option assez utile. Elle propose d’effacer les données issues d’un site. Positionnée à côté de la barre d’adresse, elle supprime des données pour le site Web chargé dans l’onglet en cours d’utilisation.

Blocage des trackers (à venir)

Dans un billet datant du 30 août 2018, la Fondation a annoncé que son navigateur web Firefox va bloquer, par défaut, tous types de trackers. Citant une étude menée par Ghostery (une extension spécialisée dans le blocage de trackers publicitaires), la Fondation explique que 55,4 % du temps total requis pour charger un site web est consacré au chargement de traqueurs tiers. En fonction de la qualité du réseau de l’utilisateur, les effets peuvent être encore pire, considère l’organisation. Les utilisateurs de Firefox Nightly, la version test du navigateur, ont eu l’opportunité de tester la fonction. Celle-ci ainsi que d'autres mesures de blocage seront déployées à partir de la version 63 de Firefox, dont la sortie est prévue le 23 octobre prochain et finalisées pour la version 65 (janvier 2019).

Sources : annonce Mozilla, note de version

Voir aussi :

Les prochaines versions de Firefox bloqueront, par défaut, les logiciels de suivi, afin de protéger les utilisateurs
Mozilla : les Add-Ons hérités de Firefox seront supprimés du portail à partir d'octobre, suite à une mise à jour du noyau vers l'API WebExtensions
Mozilla supprime 23 extensions Firefox qui ont siphonné les données de plus de 500 000 utilisateurs de façon malicieuse
Une extension Firefox prise à siphonner l'historique de navigation de ses 220 000 utilisateurs, après avoir bénéficié d'un coup de cœur de Mozilla