YouTube devrait bientôt dépasser Facebook pour être le deuxième site le plus populaire aux États-Unis
En raison de son trafic mensuel en hausse

Le trafic vers le site phare de Facebook est sur le point de se faire rattraper par celui de Youtube voire se faire dépasser dans les deux ou trois prochains mois, selon une nouvelle étude du cabinet d’étude de marché SimilarWeb. En effet, à cause de son implication, en mars dernier, dans l’affaire Cambridge Analytica qui a entrainé la violation des données personnelles d’environ 87 millions d’utilisateurs et l’explosion des fausses nouvelles sur le réseau, le taux de visites mensuelles enregistré par Facebook a commencé à baisser. En avril dernier, ce taux avait connu une baisse de 5,15 %. Par ailleurs, après la présentation des résultats du deuxième trimestre 2018, une question retient l'attention des internautes, à savoir si les médias sociaux tels que Facebook, Twitter, Snapchat seraient à la limite de leur croissance. Et cette baisse du nombre de visites aurait eu des conséquences dans le milieu des principaux sites Web des Etats-Unis.

Depuis quelques années déjà, nous nous sommes habitués à un classement des cinq plus grands sites Web les plus visités aux Etats-Unis à savoir, Google, Facebook, YouTube, Yahoo et Amazon cités dans l’ordre du classement. Mais selon une récente étude de SimilarWeb, deux des géants du Web pourraient changer l’ordre les choses d’ici deux à trois mois, selon l’étude.

En effet, bien que le trafic des applications Facebook ait augmenté, il ne suffit pas pour compenser la chute du taux de visite sur le site principal de Facebook. Sur les deux dernières années, le nombre de visites mensuelles de Facebook.com a connu une importante baisse passant de 8,5 milliards à 4,7 milliards, selon l'étude.

Nom : Web.jpg
Affichages : 4974
Taille : 36,9 Ko

Comparativement à Facebook, YouTube connait une hausse de son trafic. Son caractère de source principale de divertissement et d’information pour la jeune génération et l’important intérêt des internautes pour la vidéo jouent en sa faveur. L’application de YouTube contribue, également, à cette croissance du nombre de visites. Et selon l’étude, le trafic de YouTube pourrait bientôt devenir numéro 2 du classement si les tendances se poursuivent.

Cependant, selon l’étude, Facebook a un autre défi : se concentrer autant sur son site principal que sur ses applications telles que Instagram et Messenger, dont les utilisateurs restent connectés maintenant en moyenne 56 minutes par jour contre 27 minutes il y a un an.

Un autre géant du Web, qui a connu des beaux jours mais dont les perspectives sont en baisse, risque son rang de quatrième en faveur de son poursuivant immédiat si les tendances se maintiennent dans l’état actuel. Selon l’étude, le trafic vers Yahoo.com a été divisé par trois au cours des deux dernières années. Le nombre de visites est passé de 2,9 milliards à 1,9 milliards. Dans deux ou trois mois, Yahoo.com pourrait se faire surclasser par Amazon, le site de commerce électronique, qui revendique près de deux milliards de visites par mois. Il avait, par ailleurs, déjà dépassé Yahoo en période de vacances 2017 et à nouveau en juillet 2018 lors des Prime Day.

Si les projections de SimilarWeb se confirment, nous connaitrons un nouveau classement où Amazon, site de transactions qui n’a pas plus besoin de trafic qu’un site financé par la publicité, prendra la quatrième place devant Yahoo.com.

Quant à Google, il demeure toujours en tête du rang, très loin devant son premier poursuivant bien qu’il ait connu une baisse de trafic sur ces deux dernières années. En juillet 2018, la société a enregistré un peu plus de 15 milliards de visites, selon les données de l’étude.

Source : SimilarWeb

Et vous ?

Que pensez-vous de ce probable changement dans le traditionnel classement des sites Web les plus visités aux USA ?
Pensez-vous que les baisses enregistrées chez les géants Google et Facebook sont synonymes du détournement des utilisateurs vers d’autres plateformes ?

Voir aussi

Conséquence scandale Cambridge Analytica : le taux de visiteurs mensuels enregistré par Facebook a baissé de 5,15 % en avril, selon SimilarWeb
Scandale CA : Facebook estime à plus de 87 millions les comptes concernés par le profilage, et annonce des mesures pour mieux protéger les données
Amazon s'adjuge une énorme part du e-commerce américain avec 49 % du total de ventes, 5 % du marché national des ventes au détail, selon eMarketer
Plusieurs utilisateurs se plaignent de l'impossibilité de résilier leur compte Yahoo, est-ce un bogue ou un acte volontaire pour freiner les départs ?