Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Expert éminent sénior
    c'est bien de faire un OS Souverain si toutes les données sont sur du Cloud non souverain

    Dans la présentation de cette stratégie, le gouvernement a clairement fait une croix sur la notion de Cloud souverain. L’initiative du gouvernement menée par le Premier ministre François Fillon en 2009 n’avait pas rencontré le succès escompté. De fait, les appels d’offres qui seront lancés à la rentrée en direction des acteurs du Cloud seront ouverts à tous. Le gouvernement ne refuse pas de travailler avec AWS, Microsoft ou IBM, des fournisseurs qui hébergent les données en dehors du territoire français, du moment qu’ils répondent aux exigences du gouvernement en matière de sécurité. Pour justifier cette stratégie Cloud, le secrétaire d’État chargé du numérique évoque pourtant une meilleure maîtrise des données.
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  2. #22
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
    on le met ou dans le graphe l'OS Français souverain ? Encore en dessous de Linux ? je sais pas si y'a la place

    mais on s'en fiche de la popularité de l'os. c'est une question de sécurité ici et c'est pour les administration. il ne faut pas ce tromper de cible hein..

  3. #23
    Membre émérite
    Le plus risible dans l'histoire , on parle d'un Os souverain ...

    Si on décide prendre Linux / Unix faut il rappeller que Android est sur base Linux ... dont Google c'est approprié certains droit . Résultat les européens vont encore se faire avoir ...

    En somme pour un Os entièrement souverain il faudrait partir de 0 sans passer par linux , encore mon IOS et encore moins Microsoft ...

  4. #24
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    mais on s'en fiche de la popularité de l'os. c'est une question de sécurité ici et c'est pour les administration. il ne faut pas ce tromper de cible hein..
    au royaume des aveugles, le borgne est roi
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  5. #25
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Si on décide prendre Linux / Unix faut il rappeller que Android est sur base Linux ... dont Google c'est approprié certains droit .
    Lesquels exactement ? Il me semble que c'est assez difficile de s'approprier les droits d'un code sous licence GPL...
    Et ce n'est pas vraiment ce que dit le site d'android (https://source.android.com/setup/start/licenses).

  6. #26
    Membre éprouvé
    Concernant les OS sur smartphones, je demande à voir parce que s'il y a seulement deux acteurs qui sortent leur épingle du jeu aujourd'hui, c'est qu'il y a bien une raison. On voit des projets naître puis disparaître très vite. Un OS souverain sur téléphone mobile serait un gâchis énorme et voué à l'échec de toute manière.

    A mon sens, plutôt que de traiter d'un hypothétique OS souverain, on devrait plutôt appuyer sur l' interopérabilité en général car finalement, c'est là que se situe le vrai problème. Les solutions qui enferment ne sont pas tant au niveau des OS que des applications et des services à côté. Lorsqu'une administration ou une entreprise fait le choix d'une solution verrouillée et qu'elle investit dedans en temps et en argent, elle est prise au piège. J'ai en tête l'exemple, il y a quelques années déjà, d'une grosse entreprise française ayant un gros morceau de son SI dépendant de macros excel complexes (les fameuses applications excel) et je pense que rien n'a changé depuis. Rien que ça, ça verrouille tout le reste.

  7. #27
    Expert éminent
    Citation Envoyé par diabolos29 Voir le message
    Un OS souverain sur téléphone mobile serait un gâchis énorme et voué à l'échec de toute manière.
    Pas forcément

    Il faut faire comme les chinois (et les américains aussi d'ailleurs) : tu subventionnes même à perte les opérateurs français pour vendre ton "truc souverain" tout en mettant des bâtons dans les roues des étrangers (taxer les étrangers, limiter le réseau en France pour les étrangers, faire des exclusivités, ...)


    Édit : Benoit21 me dit que cela s'appelle du protectionnisme

  8. #28
    Membre habitué
    Quand les politiques ne se préoccupent pas (ou mal) des enjeux liés à l'IT on leur tape dessus; quand ils le font... on leur tape dessus encore ! Comprenne qui voudra...
    Je pense qu'une prise de conscience est toujours salutaire même si elle est tardive. Et cela aura au moins le mérite d'ouvrir le débat et de chercher une solution si solution il y a.
    Personnellement, je pense que c'est déjà du côté des OS pour smartphones qu'il faudrait s'attacher à construire ou promouvoir une vraie alternative. C'est l'équipement le plus majoritairement utilisé et ce premier pas permettra de restreindre significativement l'emprise des GAFAM.
    Si un jour on te reproche que ton travail n'est pas un travail de professionnel, dis-toi bien que l'Arche de Noé a été construite par des amateurs et le Titanic par des professionnels...

  9. #29
    Membre chevronné
    Du coup vu le nombre de projet SI qu'ils veulent/ont lancé la première étape logique serait-elle pas plutôt de créer un service informatique / société subventionné par l'état et de lui filer un projet simple pour se faire la main dessus puis on pourra lui filer les projets du gouvernement ?
    Pour ne pas passer pour un boulet :
    http://coursz.com/difference-entre-r...-et-gddr4.html

  10. #30
    Expert éminent
    Citation Envoyé par FranT Voir le message
    Personnellement, je pense que c'est déjà du côté des OS pour smartphones qu'il faudrait s'attacher à construire ou promouvoir une vraie alternative.
    Comme l'a dit diabolos29, des systèmes d'exploitations pour mobiles il y a en eu Tizen, FirefoxOS, MeeGo, .... mais ils ont tous foirés même avec la puissance de grandes groupes comme Samsung.

    Pourquoi ?
    1) Parce qu'il faut une force marketing de malade et surtout sur les marchés émergents comme la Chine ou l'Inde avec leurs millions d'habitants.
    Même si tu arrives à en vendre 20-50 millions, bien ton téléphone ne sera pas compatible avec Android ni avec iOS. Demande à Microsoft comment cela se passe d'être minoritaire.

    2) Et même si tu arrives à tenir, il faut avoir les même fonctionnalités que les 2 autres.
    Les Windows Phone avaient un très bon/ excellent capteur photo, et une ergonomie efficace. Mais leur store ne permet pas de télécharger toutes les applications "à la mode" (<- et en plus, à la base c'est pour censurer le GAFA, cela part très très mal )
    Il faut être prêt à faire comme Apple à [re]faire un navigateur Web, un Google Maps (Apple Plan), ... parce que Google et Apple vont te boycotter d'une façon ou d'une autre.

    2 bis) Cela suggère qu'il faut prévoir des bibliothèques pour développer des applications.
    Demande à RIM comment il s'est cassé les dents avec son développement hybride en HTML 5.

    3) Et je ne parle pas non plus de toutes les spécificités françaises/ européennes comme RPGD, CNIL, ... qui empêchent ce qu'on reproche aux 2 autres


    Envoyé depuis FranceOS (<- dans un monde parallèle)

  11. #31
    Membre éprouvé
    Faire un OS souverain, pourquoi pas pour les administrations, mais à priori il y a déjà un projet en cours. Pour les particuliers, si c'est pour aller sur n'importe quel site, cela ne sert à rien.

    Pour les smartphones, là aussi ils peuvent en faire un, mais quid des applications ? Si on ne peut rien installer, personne ne va prendre un smartphone avec leur OS.

    Sinon pour les partenariats, on parle de Google avec l'université de La Rochelle comme si c'était une mauvaise chose. J'ai fait mon DUT là bas et ils ont déjà un partenariat avec Apple, et ils sont très logiciels libres (même un peu trop, je veux bien qu'on en fasse la promotion mais il ne faut pas être sectaire), du coup cela ne veut rien dire.
    L'arbre de la connaissance porte les fruits de l'arrogance.

    (\ _ /)
    (='.'=) Voici Lapinou. Aidez-le à conquérir le monde
    (")-(") en le reproduisant

  12. #32
    Inactif  
    Pourquoi un OS souverain alors qu'un OS indépendant suffit.

    N'y a t'il pas qssez de distributions open source ?

    Pourquoi aborder une telle question triviale à l'assemblée ? Quelle perte de temps

  13. #33
    Membre habitué
    J'aurai tendence à penser que le gouvernement voit trop court.
    Le CERN dispose de sa distribution : (Scientifique Linux). https://fr.wikipedia.org/wiki/Scientific_Linux
    Ca à le mérite d'exister et de s'approcher d'un OS européen, même si c'est une variante de la REDHAT. (En relisant, je viens de me rendre compte qu en plus de REDHAT, les ricains participaient au développement de cet OS, non mis a jour depuis 3 ans. Il aura eu le mérite d exister. )

    Sans aller jusqu a faire réaliser un OS "FRANCAIS". L'etat français devrait investir plus à travers des organisme de recherche, comme le CNRS, sur le développement d'OS et d'outils informatique.
    Si ces logiciels sont maintenu en France, ca sera toujours plus facile de s'assurer que des agents étrangers ne piègent pas ces logiciels ou de recruter des experts pour contrôler le code..

    Je reste fasciné, peut être parce que je ne connais pas bien, par la fondation Apache. https://fr.wikipedia.org/wiki/Apache...are_Foundation.
    Quand je vois la liste des réalisations majeures et que j'utilise au quotidien dans mon travail d'informaticien, je suis admiratif.
    Je rêve que les politiques d'Europe comprennent l'importance de développer en Europe les outils informatiques et aide à la création d'un équivalent Européen à la fondation Apache.
    Tout comme que je pense qu'il est urgent que l'Europe participe et finance un Wikipedia Européen, ou une section Européenne de Wikipedia.

    Il est urgent que l’état français et l’Europe investissent dans l'économie numérique et parler juste d'un OS français me semble décalé et manquer d'ambition!

  14. #34
    Membre régulier
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Comme l'a dit diabolos29, des systèmes d'exploitations pour mobiles il y a en eu Tizen, FirefoxOS, MeeGo, .... mais ils ont tous foirés même avec la puissance de grandes groupes comme Samsung.

    Pourquoi ?
    1) Parce qu'il faut une force marketing de malade et surtout sur les marchés émergents comme la Chine ou l'Inde avec leurs millions d'habitants.
    Même si tu arrives à en vendre 20-50 millions, bien ton téléphone ne sera pas compatible avec Android ni avec iOS. Demande à Microsoft comment cela se passe d'être minoritaire.

    2) Et même si tu arrives à tenir, il faut avoir les même fonctionnalités que les 2 autres.
    Les Windows Phone avaient un très bon/ excellent capteur photo, et une ergonomie efficace. Mais leur store ne permet pas de télécharger toutes les applications "à la mode" (<- et en plus, à la base c'est pour censurer le GAFA, cela part très très mal )
    Il faut être prêt à faire comme Apple à [re]faire un navigateur Web, un Google Maps (Apple Plan), ... parce que Google et Apple vont te boycotter d'une façon ou d'une autre.

    2 bis) Cela suggère qu'il faut prévoir des bibliothèques pour développer des applications.
    Demande à RIM comment il s'est cassé les dents avec son développement hybride en HTML 5.

    3) Et je ne parle pas non plus de toutes les spécificités françaises/ européennes comme RPGD, CNIL, ... qui empêchent ce qu'on reproche aux 2 autres


    Envoyé depuis FranceOS (<- dans un monde parallèle)
    T'as oublié le plus important en point 4 :
    https://www.developpez.com/actu/215600/Antitrust-que-reproche-la-Commission-europeenne-a-Google-La-commissaire-a-la-concurrence-tente-de-justifier-l-amende-de-4-3-milliards-d-euros/

    S'assurer que le leader n'abusera pas de sa position pour torpiller les initiatives concurrentes.

  15. #35
    Membre actif
    Désolé d'être honnête, y'a beaucoup trop de députés pour le peu de travail à faire en France, alors il faut parler pour ne rien dire et surtout ne rien comprendre au sujet (Qualité première d'un gradé qui parle de ce qu'il ne sait pas...) .
    Et surtout faire celle qui sait alors qu'il y'a plein de startup et des gens qui se battent au quotidien pour faire éclore leur idées.. et s'ils n'ont pas jugés bon de faire un OS..... Ben c'est qu'il y'a aucune chance que ça marche.

    C'est triste mais cette député (Qui a largement le temps) peut créer sa boite et se lancer dans la création de ce nouvel OS mais non la place est trop bonne à l'assemblée et surtout tu glandes rien et tu es très grassement payé.
    Par contre, créer une boite, se lancer dans un OS avec un taux d'échec qui risque de se rapprocher de 100%; faut avoir du courage vraiment...

    PS : Si on pouvait prendre des gens compétents pour parler de sujet à l'assemblée ou même dans pas mal de grandes entreprises, ça ferait du bien des fois...

  16. #36
    Membre éclairé
    Mouais je pense que le gouvernement français peut investir plus intelligemment dans d'autres domaines et il y pas que Microsoft et Apple qui proposent des système d'exploitations.

  17. #37
    Membre averti
    Citation Envoyé par Koko22 Voir le message

    Par contre, créer une boite, se lancer dans un OS avec un taux d'échec qui risque de se rapprocher de 100%; faut avoir du courage vraiment...
    Mouais, faut peut être pas confondre le courage, la témérité... et le suicide Avec 0.005% de chances de réussites, je vois pas qui y miserai un kopeck de plus.

  18. #38
    Expert éminent
    Je pense que la meilleure stratégie pour répondre a cette député, serait de choisir un OS open source pas mal et avec une communauté assez restreintre.

    Je pense par exemple a mageia. (ex mandriva)

    Si en tant qu'état vous financez un fork qui reinjecte dans la distribution principale régulièrement, ou que vous financez directement le dévelopement de la communauté générale, ca aiderait surement.

    Par exemple, pour 88000 euros tu finances 1 developeur d'ESN. Pretes en 50 a une distribution, ca fait un budget de 4,4 millions d'euros, et une équipe qui change totalement la donne pour cette distribution en terme de mise a jour, de réactivité, de support, etc...

    Et avec 50 developpeurs on peut en faire des miracles je pense...
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev python / Cloud sur Toulouse sud.
    Produit fun et belle refonte du code.

  19. #39
    Futur Membre du Club
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Pas forcément

    Il faut faire comme les chinois (et les américains aussi d'ailleurs) : tu subventionnes même à perte les opérateurs français pour vendre ton "truc souverain" tout en mettant des bâtons dans les roues des étrangers (taxer les étrangers, limiter le réseau en France pour les étrangers, faire des exclusivités, ...)
    Cette stratégie à un nom "protectionnisme" et c'est exactement ce que nous devons faire en France ou au minimum à l’échelon Européen (si on croit que cette structure politique à un avenir).

  20. #40
    Futur Membre du Club
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Je pense que la meilleure stratégie pour répondre a cette député, serait de choisir un OS open source pas mal et avec une communauté assez restreintre.

    Je pense par exemple a mageia. (ex mandriva)

    Si en tant qu'état vous financez un fork qui reinjecte dans la distribution principale régulièrement, ou que vous financez directement le dévelopement de la communauté générale, ca aiderait surement.

    Par exemple, pour 88000 euros tu finances 1 developeur d'ESN. Pretes en 50 a une distribution, ca fait un budget de 4,4 millions d'euros, et une équipe qui change totalement la donne pour cette distribution en terme de mise a jour, de réactivité, de support, etc...

    Et avec 50 developpeurs on peut en faire des miracles je pense...
    Je suis d'accord avec toi, 50 développeurs suffirait a faire quelque chose de très fonctionnel pour nos administrations voir même après pour le marché privé.

    Avec 20 petits millions d'euros, on pourrait financer le démarrage de cette société sous statut etrenreprise publique et donc avec des pertes les 4e premières années; on pourrait après envisager une privatisation et l’accompagner dans son grossissement.