Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Slack rachète la plateforme HipChat à Atlassian et envisage de la fermer et récupérer ses utilisateurs
    Slack rachète la plateforme HipChat à Atlassian et envisage de la fermer et récupérer ses utilisateurs
    afin d'être plus solide face à Microsoft Teams

    Lancé en 2009, HipChat est une plateforme de chat en groupe qui vise à aider les équipes et les entreprises à collaborer en temps réel grâce à la messagerie instantanée, le partage de fichiers, entre autres fonctionnalités de collaboration. À l'époque, c'était une référence sur le marché et son succès a séduit Atlassian. Le fournisseur de logiciels de collaboration pour les équipes de développement a donc décidé de mettre la main sur HipChat, ce qui a été effectif en mars 2012 avec le rachat de la plateforme.

    Mais en 2013, a débuté un autre concurrent : Slack. Et grâce à de nombreux atouts et une bonne communication marketing, Slack a rapidement gagné du terrain de sorte à devenir le leader dans le domaine. D'autres entreprises se sont également lancées sur le marché, laissant ainsi moins de place à HipChat. C'est le cas par exemple de Facebook avec Workplace et Microsoft avec Teams. Microsoft semble le plus sérieux des concurrents puisque la firme de Redmond dispose d'une base de 135 millions de clients potentiels, grâce à sa suite Office 365. Et Microsoft a récemment lancé une version gratuite de Teams pour attirer davantage d'utilisateurs.

    Face à cette concurrence de plus en plus rude, Atlassian a riposté l'année dernière en lançant Stride avec des fonctionnalités de type Slack et en se basant sur son expérience avec HipChat. Atlassian a également essayé de migrer les utilisateurs de HipChat vers Stride. Mais le nouveau concurrent de Slack n'a pas vraiment connu de succès depuis lors, alors que ses utilisateurs explorent d'autres options, comme Slack par exemple.

    La conséquence est que HipChat sera bientôt fermé et son successeur Stride également. L'annonce a été d'abord faite dans une série de tweets, pas par Atlassian, mais par Stewart Butterfield, le PDG de Slack. Butterfield a révélé que Slack est en train de racheter la propriété intellectuelle d'Atlassian pour les deux produits (HipChat et Stride) afin de « mieux soutenir les utilisateurs qui choisissent de migrer » vers sa plateforme.


    Cela veut dire qu'Atlassian a décidé de faire allégeance plutôt que de rivaliser avec Slack. Mais c'est plus un partenariat qu'ont signé les deux entreprises puisque le fournisseur australien de logiciels de collaboration pour les équipes de développement fera un « petit investissement symboliquement important » dans Slack, d'après Butterfield. C'est donc un investissement stratégique pour Atlassian étant donné les rumeurs d'une introduction en Bourse de Slack, même si Butterfield dit que cela n'arrivera pas cette année.

    Joff Redfern, vice-président chargé de la gestion des produits chez Atlassian, a confirmé cette nouvelle dans un billet de blog. Et il qualifie la décision de l'entreprise comme étant la « meilleure solution » pour ses clients actuels. En vertu de ce partenariat, Slack va payer un montant non divulgué au cours des trois prochaines années pour acquérir entièrement les bases d'utilisateurs de HipChat et Stride. Quant aux utilisateurs existants de HipChat, ils auront la possibilité d'utiliser le service jusqu'en février 2019, date à laquelle la plateforme sera fermée. Ils seront donc encouragés à passer à Slack. Les clients ayant installé HipChat sur leurs propres serveurs pourront l'utiliser pendant quelques mois supplémentaires ou jusqu'à deux ans, selon la version qu'ils utilisent. En vertu de l'accord, des employés d'Atlassian seront également transférés chez Slack.


    Avec cette acquisition, Slack se renforce pour mieux faire face à la concurrence croissante de Microsoft Teams. À ce jour, Microsoft affirme que 200 000 organisations utilisent Teams, tandis que Slack revendique 500 000 organisations actives.

    Sources : Twitter, Bloomberg, Atlassian

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce partenariat entre Slack et Atlassian ?
    Quels sont les avantages et inconvénients pour les développeurs et entreprises ?
    Croyez que Microsoft Teams est un concurrent sérieux pour Slack, même avec son partenariat avec Atlassian ?

    Voir aussi :

    Microsoft dote l'application de collaboration Teams d'une version gratuite qui prend jusqu'à 300 utilisateurs en charge
    Slack : certains services premium permettent aux clients d'accéder discrètement aux conversations privées, des membres de leur espace de travail
    Microsoft annonce la disponibilité de Microsoft Teams, son espace de travail collaboratif, au sein d'Office 365
    Microsoft Teams : Microsoft étoffe son application de chat pour équipes avec de nouvelles fonctionnalités destinées aux développeurs tiers
    Microsoft Teams, le concurrent direct de Slack sera disponible le 14 mars prochain, et pourrait être intégré à Office 365
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Nouveau membre du Club
    Même stratégie qu'ebay
    Cela me rappelle l'époque d'Ibazar qui a été racheté par ebay. C'est la base des utilisateurs uniquement qui les intéressait.

  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    Slack ?

    Le programme qui consomme à lui seul plus de RAM que chrome et firefox ?

    Le programme qui est tellement mal designé qu'il a besoin d'utiliser le GPU pour render 3 channels de texte ?

    A l'utiliser en pro, ça devient particulièrement difficile de l'utiliser sur de "petites" machines.

    Discord, un système de chat "gamer" est bien plus fiable et adapté à de la communication pro que Slack !

    Il serait temps qu'ils se concentrent sur la qualité de leur logiciel et services avant de chercher à faire couler des concurrents pour gagner du chiffre...

  4. #4
    Modérateur

    Le programme qui consomme à lui seul plus de RAM que chrome et firefox ?
    Au dernière nouvelle Slack (desktop) est basé sur Electron (donc en js pour une bonne partie) qui n'est pas réputé pour un être un modèle de légèreté...
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  5. #5
    Expert confirmé
    Slack et Discord sont tous les deux basés sur Electron.

  6. #6
    Membre averti
    Ah car certains utilisent la version client lourd ? 🤔

    La version web est 100x mieux (même si j'ai déjà proposé à mon entreprise de passer sous Mattermost ... )

  7. #7
    Membre du Club
    Gardez aussi à l'esprit le rachat de Github par MS.
    MS va nous combiner tout cela pour que Team soit de plus en plus sexy pour les dev.

  8. #8
    Futur Membre du Club
    Citation Envoyé par rthomas Voir le message
    Gardez aussi à l'esprit le rachat de Github par MS.
    MS va nous combiner tout cela pour que Team soit de plus en plus sexy pour les dev.