IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Quelles raisons peuvent justifier l'abandon d'un projet logiciel ?

Votants
16. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Les coûts élevés

    10 62,50%
  • L'apparition d'une meilleure solution

    3 18,75%
  • Des technos qui deviennent dépassées

    11 68,75%
  • Une maintenance difficile

    10 62,50%
  • Un changement d'équipe

    3 18,75%
  • Autres (à préciser en commentaires)

    2 12,50%
Sondage à choix multiple
  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 179
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 179
    Points : 149 219
    Points
    149 219
    Par défaut L'Éducation nationale décide de débrancher SIRHEN, son logiciel visant à gérer son personnel
    L'Éducation nationale décide de débrancher SIRHEN, son logiciel visant à gérer son personnel
    qui a déjà englouti 320 millions d'euros

    Lancé en 2007, le programme SIRHEN (système d'information de gestion des Ressources Humaines et des moyens) a été présenté comme un programme visant à rénover les systèmes d'information du ministère de l'Éducation nationale pour une meilleure gestion des moyens et du personnel.

    Cette solution a remplacé progressivement les applicatifs existants (EPP, AGORA, AGAPE, etc.) et devait couvrir une partie des fonctionnalités aujourd’hui assurées par les applicatifs propres à chaque rectorat ou inspection académique. Le mot d’ordre était « agilité ».

    SIRHEN est utilisé pour gérer et payer le personnel :
    • de direction,
    • d’inspection,
    • d’encadrement supérieur.

    Aujourd’hui, SIRHEN est utilisé par les gestionnaires du personnel, les hiérarchiques et les administrateurs des systèmes d’information. SIRHEN offre des fonctionnalités de gestion administrative individuelle et collective. La gestion du dossier de l’agent est dématérialisée. Les arrêtés et les documents constitutifs du dossier de l’agent sont désormais gérés au format numérique. Le dossier financier de l’agent et la transmissions des éléments de paye dossier financier (transmission des éléments de paye). Enfin, une politique de droits d’accès permet à chacun d’accéder aux informations dont il a besoin pour assurer ses missions.

    Évalué initialement à 80 millions d’euros, son coût a été plusieurs fois réévalué pour atteindre 323,3 millions d’euros en 2017.

    Pour éviter de se retrouver face à une crise de l'ampleur de celle de Louvois, le système de paiement des soldes des militaires français arrêté en 2013, le ministère avait d'ailleurs, depuis plusieurs années, restreint son utilisation aux seuls 18 000 fonctionnaires de direction, soit 2 % des effectifs. En clair, SIRHEN assure la gestion administrative de 18 000 fonctionnaires. Or, l’institution emploie plus d’un million de personnes, dont 855 000 enseignants.

    Nom : BAC_2017_dp-2_779140.43.jpg
Affichages : 9205
Taille : 26,2 Ko
    Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Éducation nationale

    Pour rappel, lancé en 1996, Louvois est entré en service en 2011 après plusieurs réorientations et a tourné à peu près immédiatement à la catastrophe. Salaires amputés - ou augmentés - sans raison, rémunération non versées, centaines de milliers de fiches de paye à ressaisir à la main, sans compter le drames des familles obligées de s’endetter pour boucler les fins de mois.

    Jean-Michel Blanquer a annoncé jeudi son intention d'abandonner le programme SIRHEN : « Il apparaît clairement que le programme SIRHEN n'est pas parfaitement adapté aux enjeux de gestion des ressources humaines et technologiques d'aujourd'hui. Par conséquent, j'ai décidé de réorienter notre action vers un dispositif plus agile et plus efficace au bénéfice de notre mission de service public », a expliqué le ministre aux Echos.

    Les 500 millions auraient même été atteints si l’exécutif n’avait pas choisi de verrouiller le budget. Une ligne difficile à tenir alors que la baisse de la dépense publique est une priorité du mandat d’Emmanuel Macron.

    Les coûts de ce revirement restent à préciser. Car il était déjà question d’opter pour des méthodes agiles l’an dernier, avant même l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République. Par ailleurs, certaines briques du programme seront réutilisées.

    Il revient à la DSI de l’État, la DINSIC (direction interministérielle des systèmes d’information et de communication), de mettre en oeuvre un dispositif « pilotable ».

    Source : Les Echos

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette décision ?
    Avez-vous déjà travaillé sur un projet qui a été abandonné par la suite ? Comment cela s'est-il passé ?

    Voir aussi :

    Polar Flow, une application de fitness, expose par inadvertance les maisons des agents de renseignements et du personnel militaire
    Une étude en Norvège impute la baisse du QI aux facteurs environnementaux, y compris la qualité de l'éducation et l'exposition aux médias
    France : le ministère de l'Éducation nationale interdit les sorties de classe Apple, car elles seraient plus à titre commercial qu'éducatives
    Amazon embauche plus de personnel technique pour Alexa que Google pour toutes ses activités, son assistant numérique
    L'Éducation nationale envoie une partie de l'algorithme admission post-bac... sur format papier, Droit des lycéens demande de l'aide pour l'analyser
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    750
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 750
    Points : 909
    Points
    909
    Par défaut
    Ils auraient simplement du acheter des logiciels du marché qui font déjà le boulot et sont utilisés par des organisations tout aussi compliqué que sont les grandes entreprises

  3. #3
    Membre éprouvé Avatar de scandinave
    Homme Profil pro
    Développeur Java, NodeJs/Angular
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    276
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java, NodeJs/Angular

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 276
    Points : 904
    Points
    904
    Par défaut
    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    Ils auraient simplement du acheter des logiciels du marché qui font déjà le boulot et sont utilisés par des organisations tout aussi compliqué que sont les grandes entreprises
    C'est ce qui à été fais avec Louvois. C'était du SAP. Sauf qu'il y avais tellement de spécificités que ça n'a pas marché. Je suppose que le problème est le même dans l'education nationale. Le problème c'est qu'on a tellement réduit les effectifs de développeurs au sein des ministères, qu'il sont incapables de prendre en charge eux même un tel projet. Alors même que ce serait la seule solution viable.

  4. #4
    Expert éminent sénior

    Avatar de François DORIN
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    juillet 2016
    Messages
    2 642
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2016
    Messages : 2 642
    Points : 10 365
    Points
    10 365
    Billets dans le blog
    21
    Par défaut
    Quand je vois cette gabegie... j'ai honte.

    Je ne comprends pas comment nos représentants peuvent ne pas s'étonner plus tôt de coûts pharaoniques de projets mener. Il a quand même fallu attendre que le projet atteigne plus de 5x le montant initial pour dire stop ! Sans compte que le coût initial est déjà très très élevé.

    Le pire dans tout cela ? Le montant ne correspond que très peu à du développement/conception d'application. Exemple, à partir des chiffres donnés : 320 millions d'€, si ce n'était que du développement, cela représenterait 1750 années de développement pour un seul homme (sur une base de 500€/j et travaillant 365/an)

    À titre d'exemple, je viens de faire le calcul. Basé sur une équipe de 20 personnes (une belle équipe), travaillant non-stop pendant 11 ans (20/j par mois) et toujours à 500€/j, cela fait un coup de 2.6426.4* millions d'euros.

    On peut rajouter quelques frais annexes (hébergement, matériel, etc...). On monte à 3 millions d'euros pour la conception et le développement.

    Comment arrive-t-on donc à plus de 320 millions ? Il faut rajouter (et j'en oublie sans doute) :
    • la rédaction du cahier des charges ;
    • les frais de communication ;
    • les frais de formations (pour l'utilisation du nouveau logiciel) ;
    • les réunions (trop nombreuses et regroupant généralement les mauvaises personnes) ;
    • les frais liés aux ratés et où il faut corriger en urgence les effets (embauche de personnel pour traiter manuellement, il y avait eu le cas pour LOUVOIS) ;
    • etc.


    Je ne prends pas en compte les frais d'interopérabilité avec d'autres logiciels, qui sont déjà inclus dans le dev (11 ans pour une équipe de 20 quand même, faut pas pousser ).

    Tout ça pour en venir où ? Dans le cas de cuisant échec comme celui-ci, le coût du logiciel en lui-même est ridicule en rapport au gaspillage total. Et même en prenant une équipe de 200 personnes, on serait à peine à 10% dans le cas du calcul effectué plus haut. Pourtant, on ne parle que des échecs du logiciel. Pourtant, c'est plutôt un échec bien en amont... C'est vraiment désolant...

    ---
    * on m'a très justement fait remarqué une erreur d'un facteur 10 dans mon calcul. Le calcul de base correspond donc à 10% de la somme total au lieu des 1% comme initialement calculé... Quoiqu'il en soit, cela ne change pas le fait que la plus grande partie des coûts n'est pas liée au développement...
    François DORIN
    Consultant informatique : conception, modélisation, développement (C#/.Net et SQL Server)
    Site internet | Profils Viadéo & LinkedIn
    ---------
    Page de cours : fdorin.developpez.com
    ---------
    N'oubliez pas de consulter la FAQ C# ainsi que les cours et tutoriels

  5. #5
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    220
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 220
    Points : 909
    Points
    909
    Par défaut
    Citation Envoyé par François DORIN Voir le message
    Quand je vois cette gabegie... j'ai honte.
    Il y a de quoi mais en même temps cette gabégie est très utile, elle permet quelque soit le nombre de fonctionnaires qui ne sont pas remplacés de garder une dette suffisement élévée pour pouvoir maintenir la pression. Comme pour le fait qu'il faut 2 avions pour que le premier ministre prenne 2 avions pour faire un trajet, mais c'est pas grave il assume et pour compenser il sacrifiera un peu d'aide sociales.

    Je ne comprends pas comment nos représentants peuvent ne pas s'étonner plus tôt de coûts pharaoniques de projets mener. Il a quand même fallu attendre que le projet atteigne plus de 5x le montant initial pour dire stop ! Sans compte que le coût initial est déjà très très élevé.
    Ca part contre ça s'explique aussi par un biais qui fait que quand on a commencé ou prévu une dépense on ne réévalue pas sa décision a chaque modification des paramètres pour pas perdre ce qui avait été fait avant (je ne sais plus comment il s'appelle)

    Tout ça pour en venir où ? Dans le cas de cuisant échec comme celui-ci, le coût du logiciel en lui-même est ridicule en rapport au gaspillage total. Et même en prenant une équipe de 200 personnes, on serait à peine à 10% dans le cas du calcul effectué plus haut. Pourtant, on ne parle que des échecs du logiciel. Pourtant, c'est plutôt un échec bien en amont... C'est vraiment désolant...
    Tu voudrais pas non plus que la faute retombe sur les décideurs ou le système de décision, ça serait complètement irréaliste.

  6. #6
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 241
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 241
    Points : 4 815
    Points
    4 815
    Par défaut
    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    Ils auraient simplement du acheter des logiciels du marché qui font déjà le boulot et sont utilisés par des organisations tout aussi compliqué que sont les grandes entreprises
    Ca n'existait peut être tout simplement pas. La décision a été prise en 1996 de démarrer le développement de ce projet. Windows 95 venait juste de sortir, on devait être à Java 1.1 et multitudes de technos software et hardware n'existaient pas encore.

    Ce qu'en dit Wikipédia.

    Edit : ah non c'est Louvois qui démarre en 1996, Mea Culpa
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 18 521
    Points
    18 521
    Par défaut
    Citation Envoyé par François DORIN
    À titre d'exemple, je viens de faire le calcul. Basé sur une équipe de 20 personnes (une belle équipe), travaillant non-stop pendant 11 ans (20/j par mois) et toujours à 500€/j, cela fait un coup de 2.64 millions d'euros.

    On peut rajouter quelques frais annexes (hébergement, matériel, etc...). On monte à 3 millions d'euros pour la conception et le développement.
    C'est pas tout à fait comme ça que ça se calcule.

    TJM 500€ c'est un tarif de dev lambda avec un peu d'expérience sans plus. C'est hors taxes. Donc le prix de facturation c'est 600.

    On travaille 217j par an.

    Donc le coût de facturation d'un développeur à l'année c'est au tour de 120KE.

    Ensuite pour gérer les frais, les entreprises prennent généralement le cout moyen de leur personnel et le multiplie par deux ! Et oui ça m'a étonné à chaque fois que j'ai posé la question mais ça s'est vérifié à chaque fois.

    Donc le budget tout compris pour un développeur full time pendant une année c'est 240KE.

    Avec 20 personnes à ce tarif là on est à 5 millions d'euros.

    Il va de soit que ce calcul de cout correspond à du travail en régie, pas au forfait. Il s'agit donc bien de prendre dans ses propres locaux des ressources pour concevoir et réaliser le projet.

    Bon maintenant sur 20 personnes, combien on va avoir réellement de productifs là dedans ? On va avoir au moins 2 managers / CdP / Scrum Master pour gérer les troupes, un responsable hiérarchique en haut de cette pyramide de 20 personnes dont le taf sera de faire les réunions de jointure et de communication avec le reste de l'organisation. Ces gens là ne sont pas facturés à 500€HT par jour. C'est plutôt du 600/700 voire même plus. On peut donc éliminer au minimum 4 devs voire 5 juste pour ces 3 postes.

    Ensuite il va bien falloir du concepteur fonctionnel pour rédiger les specs en collaboration avec le personnel sachant de l'EN, là pareil on est sur du TJM un peu plus élevé, enlevons donc 5 devs pour avoir 4 concepteurs.

    A ce stade on est à 10 devs, 3 managers / CP, 4 fonctionnels.

    Il nous manque au moins un devops pour automatiser les déploiements et gérer les environnements parce qu'on est plus en 2007 et qu'on veut déployer rapido dans l'environnement cible sans avoir à tout se taper à la main. Pareil c'est plus cher qu'un dev lambda.

    Il nous faut un PMO pour compter les sous.

    Il nous faut au moins 2 leads dev pour gérer nos devs, c'est pareil c'est plus cher.

    Disons que devops + PMO + leads dev on enlève 5 devs.

    On se retrouve donc en bout de ligne avec :

    - 1 directeur
    - 2 managers / CdP / Scrum Master
    - 1 PMO
    - 4 fonctionnels
    - 2 leads devs
    - 1 devops
    - et 5 développeurs.

    Voilà, en bout de ligne tu as une feature team pour un an pour 5 millions d'euros et le personnel pour la gérer autour sachant qu'en toute honnêteté dans la durée certains postes sont mutualisables entre plusieurs features team. Au passage, on notera que ce cout serait divisé minimum par 2 si tous les personnels étaient en CDI dans la structure cliente. En effet, un dev full time en CDI c'est pas 12KE par mois mais plutôt 6 voire 5. A 6KE de cout mensuel on est autour de 50KE de brut salarié soit 3000 euros nets, pas vraiment dans les grilles de l'administration je pense

    Cette équipe comprends 7 personnes (dev + lead devs) qui vont faire la réalisation pendant que 4 vont produire de la spec et les autres de l'organisation et enfin le devops est un accélérateur / facilitateur.


    Bon, à partir de là, de combien d'équipes de ce type on a besoin pour sortir un soft capable de gérer la paie de 18 000 personnes ?

    Si on regarde ce qui a été publié sur le scope fonctionnel de l'appli ça fait quand même peur :

    Nom : Cartographie_de_SIRHEN.jpg
Affichages : 5653
Taille : 191,5 Ko

    On est quand même très loin d'un simple logiciel de paie !

    Le cout de l'appli, chiffré initialement à 60 millions d'euros, est manifestement très très insuffisant. C'est le problème de vouloir faire des trucs énormes d'un coup sur plusieurs années au lieu d'itérer rapidement sur des petits scopes.

    Mais bref ... Je suis curieux de savoir qu'elles sont les SS2I qui se sont goinfrées sur ce marché public, parce que je ne doute pas une seule seconde que ce projet a été réalisé intégralement par des prestataires.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  8. #8
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    238
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 238
    Points : 622
    Points
    622
    Par défaut Inconcevable
    Quand on plante un tel projet, sans difficulté technologique notable, on démissionne et on rend une partie de ses salaires.

    Quand on pense le prix que cela a coûté, c'est 1,5 fois le budget du projet Hélios 1B à l'époque, tout compris.

    Je ne comprends pas comment un système aussi défectueux a-t'il pu être recetté ? Cela mérite une enquête.

    Et techniquement parlant, je ne m'explique pas que SAP ne soit pas adaptable.
    Comment font les autres services publics du monde entier ?

  9. #9
    Membre confirmé Avatar de Darktib
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    65
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 65
    Points : 591
    Points
    591
    Par défaut
    Il y a clairement un problème d'organisation et de gestion du projet (4 managers pour 20 personnes, c'est juste triste... quel gaspillage !), mais je pense que la plus grosse partie du problème vient juste de la complexité de l'éducation nationale. La première étape serait de réduire (beaucoup) cette complexité administrative, et en bonus ça coûtera moins cher à l'état.
    Tant qu'à faire, s'ils pouvaient faire cette simplification aussi dans l'enseignement supérieur et la recherche...

  10. #10
    Expert éminent sénior

    Avatar de François DORIN
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    juillet 2016
    Messages
    2 642
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2016
    Messages : 2 642
    Points : 10 365
    Points
    10 365
    Billets dans le blog
    21
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    C'est pas tout à fait comme ça que ça se calcule.
    Devant le manque d'info, j'ai fait grossièrement, mais l'idée est là

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    TJM 500€ c'est un tarif de dev lambda avec un peu d'expérience sans plus. C'est hors taxes. Donc le prix de facturation c'est 600.
    Ca dépend où. En province, c'est plus qu'un dev lambda. Mais effectivement, il y a fort à parier que la boite est en Ile de France. Donc plus cher. Donc je suis en dessous.

    Et effectivement, j'ai parlé HT, car on parle toujours HT pour ce genre de chose. La présence de la TVA ne change rien, car si on la paie d'un côté, on l'a récupère de l'autre (pour les pro en tout cas).

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Ensuite pour gérer les frais, les entreprises prennent généralement le cout moyen de leur personnel et le multiplie par deux ! Et oui ça m'a étonné à chaque fois que j'ai posé la question mais ça s'est vérifié à chaque fois.
    C'est pas pour gérer les frais, mais tenir compte des aléas de dev. Un facteur entre 1.5x à 2x (j'ai même vu 3x une fois !) est effectivement fréquent. Mais ce sont des coups de dev, donc déjà inclus dans la facture. J'ai toujours vu les frais en plus sinon. Et non pas avec un facteur. Mais bon, ça doit dépendre de la politique de la boite !

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Avec 20 personnes à ce tarif là on est à 5 millions d'euros.
    Et on retombe exactement sur le même ordre de grandeur. Ouf ! L'idée était bien de montrer que le dev en lui même ne représentait rien par rapport aux sommes astronomiques en jeu
    Pour un calcul précis, il faudrait plus d'information, car pour l'instant, on ne se base que sur des suppositions...

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Mais bref ... Je suis curieux de savoir qu'elles sont les SS2I qui se sont goinfrées sur ce marché public, parce que je ne doute pas une seule seconde que ce projet a été réalisé intégralement par des prestataires.
    Pour ma part, je préfère ne pas savoir...
    François DORIN
    Consultant informatique : conception, modélisation, développement (C#/.Net et SQL Server)
    Site internet | Profils Viadéo & LinkedIn
    ---------
    Page de cours : fdorin.developpez.com
    ---------
    N'oubliez pas de consulter la FAQ C# ainsi que les cours et tutoriels

  11. #11
    Membre habitué
    Inscrit en
    janvier 2009
    Messages
    63
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2009
    Messages : 63
    Points : 157
    Points
    157
    Par défaut L'administration, comment dire...
    J'ai pu de visu constater que les administrations ne raisonnent pas comme le commun des mortels : c'est, en quelle que sorte, une autre planète.
    Alors quand il s'agit de pondre un logiciel de GRH, ou toute autre solution de gestion suffisamment complexe, forcément, ça dérape. Et comme l'argent public est considéré comme le produit d'une planche à billets, pourquoi se gêner ?

    Par ailleurs, l'incroyable déroute de Louvois serait passée inaperçue si le personnel concerné (militaires hors généraux) n'avait pas été impacté aussi lourdement.

    Et ce ne sont que 2 exemples parmi des dizaines ou des centaines d'autres.

  12. #12
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    445
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 445
    Points : 591
    Points
    591
    Par défaut
    Quelque chose cloche non ?
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    (…) le programme SIRHEN été présenté comme un programme visant à rénover les systèmes d'information du ministère de l'Éducation nationale pour une meilleure gestion des moyens et du personnel.
    Cette solution a remplacé progressivement les applicatifs existants (EPP, AGORA, AGAPE, etc.) et devait couvrir une partie des fonctionnalités aujourd’hui assurées par les applicatifs propres à chaque rectorat ou inspection académique. Le mot d’ordre était « agilité ».
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    « Il apparaît clairement que le programme SIRHEN n'est pas parfaitement adapté aux enjeux de gestion des ressources humaines et technologiques d'aujourd'hui. Par conséquent, j'ai décidé de réorienter notre action vers un dispositif plus agile et plus efficace au bénéfice de notre mission de service public »
    Si je comprends bien ils veulent remplacer le programme SIRHEN par un "nouveau" programme… visant à rénover les systèmes d'information du ministère de l'Éducation nationale pour une meilleure gestion des moyens et du personnel. Cette solution devait couvrir une partie des fonctionnalités aujourd’hui. Le mot d’ordre était « agilité »


    En d'autres termes, ils veulent remplacer le programme SIRHEN par le programme SIRHEN qui n'aura évidemment pas un coût différent !

    A mon avis le souci principal du projet est de croire ou d'avoir cru qu'il était possible de créer un gestionnaire "universel" sans rien toucher aux innombrables conditions de chaque département/région/rectorat/académie/employé. En gros ça doit tellement être la merde à gérer qu'il reviendrait moins cher de réaliser autant de programmes que d'employés ! Faudrait donc à mon avis avant pouvoir donner un bon coup de pied dans tous les services (et administrations) qu'ils aient déjà des méthodes de travails comparables/simplifiables/universelles… il est le vrai chantier !

  13. #13
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 146
    Points : 353
    Points
    353
    Par défaut
    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    Ils auraient simplement du acheter des logiciels du marché qui font déjà le boulot et sont utilisés par des organisations tout aussi compliqué que sont les grandes entreprises
    J'ai travaillé pour un grand groupe français de BTP au début des années 2000. Et entre la gestion du matériel (de la simple bétonnière à la location de grues), et la paye des ouvriers / contremaitres / chef de chantier ..., avec des particularités (si tu est grutier un jour et chauffeur le lendemain, c'est pas les même bonus) et bien ils avaient deux logiciels. Et du marché en plus.

    Je crois surtout que notre administration est incapable de spécifier ses propres règles de gestion. Et c'est assez dramatique. De plus les appels d'offres sont tellement verrouillé, que le moindre grain de sable fait grimpé la note (du style, il faut un bouton vert à la place d'un bouton gris. 20 j d'avenants en plus ).

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Si on regarde ce qui a été publié sur le scope fonctionnel de l'appli ça fait quand même peur :
    Nom : Cartographie_de_SIRHEN.jpg
Affichages : 5653
Taille : 191,5 Ko
    On est quand même très loin d'un simple logiciel de paie !
    +1 C'est plutôt un logiciel de DRH, un logiciel de gestion de planification, associé à un logiciel de paye .

    Finalement, trois logiciels, c'était pas si mal.

  14. #14
    Membre expérimenté
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    530
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 530
    Points : 1 340
    Points
    1 340
    Par défaut
    Bah il suffit de regarder le "fameux" logiciel APOGEE qui sert à gérer les bulletins des étudiants dans les universités. C'est tellement "bien fait" qu'ils ont fait développer un outil (DIEGO de mémoire) par des étudiants de MASTER pour pouvoir visualiser les UE, les devoirs qui sont dans un parcours...Bref un logiciel in-convivial au possible.
    Et combien cela a coûté ? cher certainement
    Même chose pour les logiciels faisant les emplois du temps, ils coûtent un bras et aucun ne fait correctement les choses, il manque toujours un truc et pour certains c'est l'horreur absolu en terme d'utilisation...
    Il aurait mieux fallu faire travailler des ingénieurs et ainsi avoir un système complet qui puisse faire toute cela avec le vrai cahier des charges et les fonctionnalités pouvant ainsi mutualiser le besoins des universités. Le pire ? certaines écoles (les ENI) ont développé un/des logiciels dans leur coin pour faire cela (sic).

  15. #15
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 615
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 615
    Points : 3 827
    Points
    3 827
    Par défaut
    Navrant à tous points de vue

    La sclérose d'une société dans son entier résumée par des échecs comme ceux-ci

    L'informatique, la société de l'information, ces notions vont bientôt être séculaires et en France on a toujours pas compris que c'est un job en soi, à intégrer comme élément stratégique à tous niveaux des organisations, toutes les organisations, avec les femmes/hommes compétents pour occuper les postes.

    Et qu'il faut payer le juste prix pour ne pas risquer de payer 10 fois 100 fois le prix

    Dans toutes les boites, des plus petites aux plus grandes, à tous les niveaux, l'informatique est traitée par dessus la jambe.

    Les clients pleurent pour la moindre dépense. Les patrons des sociétés de services pleurent pour la moindre dépense. Les informaticiens de tous domaines sont payés des misères pour des jobs difficiles, responsables, et en constante évolution.

    Je connais pas un job artisanal ou industriel où on ne va pas payer les outils, les machines et les matières nécessaires à la production, à la réalisation de l'activité concernée.
    Un plombier, un menuisier ou un cuisinier, entre les outils, le véhicule, l'équipement, les matières premières, c'est des milliers d'€ chaque année pour que le moindre employé puisse faire son travail correctement.

    Dans toutes les boites, avoir un ordinateur potable ( qui fonctionne vite, bien et surtout quand on en a besoin), des licences pour des outils indispensables, c'est la plupart du temps la croix et la bannière.

    Quelle boite peut se permettre de perdre ne serait-ce qu'une demi-journée de son informatique ? Même pour une petite PME, c'est des coûts souvent exorbitants parce que c'est l'arrêt de toute l'activité.
    Et quels sont les moyens mis en face ?

    On a un gros problème culturel avec l'informatique dans ce pays, non ?

    Et j'ai comme dans l'idée que je connais à peu près le nom des fautifs, tous ces maquignons qui tiennent le marché de la viande en gros.

    quand est-ce qu''on va comprendre que informatique c'est différent du ménage ou des services de restauration, que c'est essentiel partout ?
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

  16. #16
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 615
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 615
    Points : 3 827
    Points
    3 827
    Par défaut
    Je souhaite rajouter une ligne aux options du sondage : "l'incompétence généralisée"
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

  17. #17
    Inactif  
    Homme Profil pro
    politico-informaticien
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : politico-informaticien

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 4
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    j’espère que cela ne nuira pas a notre indépendance logiciel
    car cela n'a pas de prix

    marre de ces logiciels capitalistes américain qui nous voles nos données et plus.
    windows, Office,...etc.

    Je voue un grand respect envers notre police, seul ministère intelligent : Linux, Libre office.
    Nos armées, des idiots (encore du windows xp dans nos chars et du windows nt dans nos bateaux !!!)
    l'éducation national des inconscient (ils conditionnent notre jeunesse dans ces solutions capitalistes windows, office...)

    vivre le logiciel libre et national

    Citation Envoyé par fredoche Voir le message
    Je souhaite rajouter une ligne aux options du sondage : "l'incompétence généralisée"
    La France a plus appris de cette échec, que si elle avait payer un logiciel américain.
    On a gagner de l'expérience, du savoir faire, développer des compétences et de nouvelles technos qui serons réutilisé par la suite dans d'autres logiciel.

  18. #18
    Modérateur
    Avatar de Hizin
    Homme Profil pro
    Développeur mobile
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    2 180
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur mobile

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 2 180
    Points : 5 070
    Points
    5 070
    Par défaut
    Je rajouterai un problème majeur dans ce type de logiciel (et de client) : les magouilles.
    Je ne parle pas de celles autour du projet lui-même (pour avoir un tout petit peu participé à des marchés publics... j'en ai vu peu, mais assez à mon goût), mais de celles qu'il faut normer.

    Écrire les règles de gestion, quelle que soit leur complexité, implique aussi d'écrire explicitement les magouilles, arrangements et autres débilités logiques qui sont dans l'existant actuel. Chaque arrangement doit être explicitement énoncé et doit être explicitement remis à plat et discuté.
    Ainsi, il est nécessaire que les fonctionnels prennent ces aspects en compte, et que les clients en discutent... et ils péroreront pendant des éons avant de pouvoir débuter, ou donneront des informations contradictoires...
    C'est Android, PAS Androïd, ou Androïde didiou !
    Le premier est un OS, le second est la mauvaise orthographe du troisième, un mot français désignant un robot à forme humaine.

    Membre du comité contre la phrase "ça marche PAS" en titre et/ou explication de problème.

    N'oubliez pas de consulter les FAQ Android et les cours et tutoriels Android

  19. #19
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 27
    Points : 89
    Points
    89
    Par défaut
    Citation Envoyé par François DORIN Voir le message
    Le pire dans tout cela ? Le montant ne correspond que très peu à du développement/conception d'application. Exemple, à partir des chiffres donnés : 320 millions d'€, si ce n'était que du développement, cela représenterait 1750 années de développement pour un seul homme (sur une base de 500€/j et travaillant 365/an)
    À titre d'exemple, je viens de faire le calcul. Basé sur une équipe de 20 personnes (une belle équipe), travaillant non-stop pendant 11 ans (20/j par mois) et toujours à 500€/j, cela fait un coup de 2.64 millions d'euros.

    On peut rajouter quelques frais annexes (hébergement, matériel, etc...). On monte à 3 millions d'euros pour la conception et le développement.
    Le calcul est faux d'un facteur 10 ! :
    20j * 500 Euros * 12 mois * 20 personnes * 11 ans = 26 400 000 = 26.4 millions d'euros.
    En réalité c'est de l'ordre de 200 personnes sur 10 ans. Ce qui avec qq frais annexes arrivent à la somme indiquée.

  20. #20
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 440
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 440
    Points : 2 508
    Points
    2 508
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    (...)
    On se retrouve donc en bout de ligne avec :

    - 1 directeur
    - 2 managers / CdP / Scrum Master
    - 1 PMO
    - 4 fonctionnels
    - 2 leads devs
    - 1 devops
    - et 5 développeurs.
    Ton équipe est déséquilibrée et aura une faible productivité

    Je propose l'organisation suivante :
    • 1 chef de projet
      • 2 experts fonctionnel
      • 1 testeur fonctionnel
    • 1 chef d'équipe / scrum master
      • 1 lead developper/architecte (et non pas deux pour éviter les conflits de vision)
      • 1 devops
      • 9 développeurs soit 7 ou 8 en temps normal au vu des vacances


    Soit une équipe de même taille (16 personnes), aussi chère, mais ayant une productivité deux supérieure.
    Et avec une ou plusieurs équipes organisée(s) sur ce modèle, on peut sortir 80% du scope de SIREHN en 5 ans, le reste étant finalisé par la TMA.

    D'autant que le projet n'est pas si gros, il ne comprend qu'une soixantaine de features et 7 interfaces. Le seul risque étant la performance lorsque 18,000 personnes vont poser leur congés en même temps ... ou le dérapage du projet comme on l'a vu.

    Ce coût serait effectivement moindre avec des permanents en CDI, travaillant sur site et pouvant plus facilement communiquer avec les experts métier du client. Et ayant un turnover beaucoup plus faible, donc ne nécessitant pas 6 mois pour être productif.


    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Mais bref ... Je suis curieux de savoir qu'elles sont les SS2I qui se sont goinfrées sur ce marché public, parce que je ne doute pas une seule seconde que ce projet a été réalisé intégralement par des prestataires.
    Moi aussi, être payé à ne rien faire pendant 10 ans me laisse rêveur. Mais le problème est le même dans beaucoup de SS2I.

    Enfin il reste encore un projet pharaonique qui n'a pas été arrêté, SIRHIUS. 11 ans de développement. A titre de comparaison, le projet Apollo d'envoi d'un homme sur la lune, demanda 10 ans.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 18/05/2018, 09h57
  2. Réponses: 102
    Dernier message: 24/01/2017, 20h25
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2010, 19h04
  4. Ouvrir/afficher un fichier avec son logiciel par défaut
    Par Alain P. dans le forum Général JavaScript
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/06/2009, 18h47
  5. [Rage]En colère contre l'éducation nationale !
    Par progfou dans le forum La taverne du Club : Humour et divers
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/07/2006, 18h48

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo