IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Les liens de Google avec Huawei vus d'un mauvais œil par des législateurs américains

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 548
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 548
    Points : 124 987
    Points
    124 987
    Par défaut Les liens de Google avec Huawei vus d'un mauvais œil par des législateurs américains
    Les liens de Google avec Huawei vus d'un mauvais œil par des législateurs américains
    qui y voient une menace pour la sécurité des États-Unis

    Le PDG de Google, Sundar Pichai, a reçu un courrier de la part de législateurs américains des deux partis demandant à la firme de reconsidérer sa collaboration avec la société chinoise de télécommunication Huawei Co Ltd. Ces derniers considèrent en effet le rapport de travail que Google a avec son homologue chinois comme une menace à la sécurité des États-Unis.

    Nom : CapG111.png
Affichages : 2668
Taille : 285,8 Ko

    Les législateurs, dans le courrier signé par les sénateurs républicains Tom Cotton et Marco Rubio, les représentants républicains Michael Conaway et Liz Cheney, et le représentant démocrate Dutch Ruppersberger, ont rappelé que Google a renoncé à renouveler son contrat dans le « Projet Maven », un partenariat de recherche en intelligence artificielle avec le département américain de la Défense. Ils s'insurgent donc contre le fait que l'entreprise continue de collaborer avec le géant chinois.

    « Bien que nous regrettons que Google n'ait pas voulu poursuivre une longue et fructueuse tradition de collaboration entre l'armée et les entreprises technologiques, nous sommes d'autant plus déçus que Google soit plus disposé à soutenir le Parti communiste chinois que l'armée américaine ».

    En effet, Google a choisi de ne pas continuer sa collaboration avec le DoD dans ses projets gouvernementaux impliquant l’utilisation d'IA dans l’armée suite à des critiques de ses employés et des observateurs l’accusant de contribuer à l'élaboration des armes de précision qui serviraient dans des guerres. Google a même élaboré, par la suite, des principes éthiques concernant l’intelligence artificielle et l’armée.

    Google s’est empressé de répondre au courrier : « Comme beaucoup d'entreprises américaines, nous avons des accords avec des douzaines d'équipementiers (fabricants) du monde entier, y compris Huawei. Nous ne fournissons pas d'accès spécial aux données des utilisateurs de Google dans le cadre de cet accord, et nos accords incluent des protections de confidentialité et de sécurité pour l’utilisation des données », a-t-il déclaré dans un communiqué envoyé par email.

    Ce courrier n’est qu’une suite logique dans la procédure commencée depuis par le Congrès américain pour cibler les entreprises chinoises Huawei et ZTE, une autre société qui avait déjà été frappée par l'interdiction des exportations de composants électroniques lui étant destinés, imposée par les Etats-Unis, et réintégrée ensuite sous certaines conditions.

    Par ailleurs, au début de ce mois, un autre sénateur, le démocrate Mark Warner, a écrit à Alphabet et à d'autres sociétés technologiques à la recherche d’éventuels contrats de partage de données avec des entreprises chinoises.

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce contrôle exercé par le Congrès américain sur les entreprises technologiques américaines ?
    Ces interdictions ne sont-elles pas un frein au développement des entreprises ?
    Faire la police derrière les entreprises de technologie empêcherait-il la fuite des données ?

    Voir aussi

    USA : ZTE peut de nouveau ouvrir ses portes après avoir accepté de payer 1,3 Md$ d'amende, de remanier sa direction ainsi que son conseil
    L'audition de Mark Zuckerberg devant le Congrès américain a révélé un PDG déconcerté, le patron de Facebook aurait-il trompé les élus américains ?
    CLOUD Act : Donald Trump autorise l'accès aux données stockées à l'étranger, pour les forces de l'ordre américaines
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Chargé d'affaire
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé d'affaire
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 3
    Points : 12
    Points
    12
    Par défaut usa amis exclusif
    eh bien on va bientot rentrer dans une guerre commerciale qui sera :
    si tu n'est pas avec moi tu es contre moi...
    il y a quelques temps , le grands mechant c'etait SADAM, puis le saoudien afghan ,
    puis daech ( la faute à sadam probablement), puis la coree du nord, puis la russie , puis la chine ????

    et ensuite les extraterrestre ?

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 20/02/2018, 13h44
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 03/03/2016, 12h33
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2011, 09h23
  4. Réponses: 56
    Dernier message: 14/03/2011, 21h40

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo