Gartner : le marché des serveurs a connu une croissance de 33,4 % sur son chiffre d'affaires au 1T18,
tandis que les ventes ont augmenté de 17,3%

Le marché mondial des serveurs, qui a connu une croissance à la fin de 2017, a continué à observer la même tendance au premier trimestre de 2018, le revenu lié aux ventes ayant augmenté de 33,4% et la quantité d’unité livrée ayant augmentée de 17,3%, selon Gartner, Inc.

Jeffrey Hewitt, de Gartner, explique cette augmentation par les besoins des moyennes et grandes entreprises qui investissent dans leur infrastructure pour « soutenir les remplacements de serveurs et les besoins de croissance, même si elles continuent d'investir dans des solutions cloud publiques ». « En outre, en ce qui concerne les prix de vente moyens (PVM) des serveurs pour le trimestre, l'un des facteurs a été le fait que les prix des DRAM ont augmenté en raison de l'offre limitée ».

Les résultats régionaux étaient mitigés. L'Amérique du Nord et l'Asie / Pacifique ont connu une croissance particulièrement forte à deux chiffres de leur chiffre d'affaires (34% et 47,8% respectivement). En termes de quantité de ventes, l'Amérique du Nord a augmenté de 24,3% et l'Asie / Pacifique de 21,9%. La zone EMEA a enregistré une forte croissance de son chiffre d'affaires annuel de 32,1% tandis que les expéditions ont augmenté de 2,7%. Le Japon a connu une baisse des ventes et des recettes (-5,0% et -7,3%, respectivement). L'Amérique latine a connu une baisse des ventes (-1,8%), mais une croissance des recettes (19,2%).

Dell EMC a connu une croissance de 51,4% du marché mondial des serveurs, sur la base des revenus du premier trimestre de 2018. Cette croissance a contribué à creuser un peu l'écart entre Dell EMC et Hewlett Packard Enterprise (HPE), Dell EMC terminant le premier trimestre avec 21,5% de part de marché, suivi de près par HPE avec 19,9% du marché. Inspur Electronics a connu la plus forte croissance au premier trimestre de 2018 avec une croissance de 120,4%.

Dans les ventes de serveurs, Dell EMC a maintenu sa position de numéro 1 au premier trimestre de 2018 avec une part de marché de 18,2%. Malgré une baisse de 8,5% des ventes de serveurs, HPE s'est assuré la deuxième place avec 13,1% du marché.

Nom : serveurs_1.png
Affichages : 794
Taille : 58,0 Ko

Selon le baromètre IDC, le chiffre d'affaires des fournisseurs sur le marché mondial des serveurs a augmenté de 38,6% sur un an et est passé à 18,8 milliards de dollars au premier trimestre de 2018. Les ventes mondiales de serveurs ont augmenté de 20,7% sur un an pour atteindre 2,7 millions d'unités au 1T18.

Le marché global des serveurs a continué de se renforcer avec un troisième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres, générant plus de revenus que tout autre premier trimestre. Cette demande record de serveurs est motivée par un cycle d'actualisation des entreprises, une forte demande des fournisseurs de services cloud, une utilisation accrue des serveurs comme éléments de base de l'infrastructure logicielle, une demande étendue pour les nouveaux processeurs tels que la plateforme Intel Purely, des déploiements croissants de charges de travail nouvelle génération. Les prix de vente moyens (PVM) ont augmenté au cours du trimestre en raison de configurations plus riches et de l'augmentation des coûts des composants. L'augmentation des PVM a également contribué à la croissance des revenus.

Les revenus des serveurs de volume ont augmenté de 40,9% pour atteindre 15,9 milliards de dollars, tandis que les revenus des serveurs de milieu de gamme ont augmenté de 34% pour atteindre 1,7 milliard de dollars. Les systèmes haut de gamme ont progressé de 20,1% pour atteindre 1,2 milliard de dollars.

« La croissance anormale a continué de stimuler la demande en volume de serveurs au premier trimestre », a déclaré Sanjay Medvitz, analyste principal de recherche, Serveurs et stockage chez IDC. « Alors que divers constructeurs OEM trouvent du succès dans ce domaine, les ODM restent le principal bénéficiaire de la demande en forte croissance du serveur hyperscale, représentant désormais environ un quart du chiffre d'affaires et des ventes du marché des serveurs ».

Dell Inc. et HPE / New H3C Group étaient statistiquement ex aequo en première place sur le marché mondial des serveurs avec respectivement 19,1% et 18,6% des parts de marché au 1T18. Précisons qu’IDC déclare une égalité statistique sur le marché mondial des serveurs lorsqu'il y a une différence de un pour cent ou moins dans la part des revenus ou des ventes entre deux ou plusieurs fournisseurs.

Dell a été le fournisseur de serveurs à la croissance la plus rapide parmi les 5 premières sociétés, affichant une croissance de ses revenus de 50,6% sur un an qui est passé à 3,6 milliards de dollars et une part de revenus de 1,5 point sur un an. Le chiffre d'affaires du groupe HPE / New H3C a progressé de 22,6% d'une année sur l'autre, ce qui a représenté 3,5 milliards de dollars au premier trimestre 2018.

Lenovo, IBM et Cisco étaient toutes dans une égalité statistique en troisième position sur le marché avec des parts respectives de 5,8%, 5,3% et 5,2%. Le groupe de fournisseurs ODM Direct a augmenté ses revenus de 57,1% (d'une année à l'autre) qui se sont élevés à 4,6 milliards de dollars. Dell Inc a dominé le marché mondial des serveurs en termes d’unités vendues, représentant 20,6% de toutes les unités vendues au cours du trimestre.

Source : IDC, Gartner

Voir aussi :

IDC prévoit une forte croissance du marché des semi-conducteurs en 2018 pour la troisième année consécutive, après une croissance de 24 % en 2017
Le marché mondial des produits d'infrastructure cloud enregistre une croissance de 27 % au dernier trimestre 2017, selon l'IDC
Les dépenses mondiales en solutions de sécurité pourraient atteindre les 91 milliards de dollars en 2018, d'après des prévisions du cabinet IDC
Les dépenses mondiales des entreprises en IA vont franchir la barre des 19 milliards de dollars en 2018, d'après les estimations d'IDC
Prévisions 2017 - 2022 : IDC annonce une baisse de plus de 100 millions pour les ventes de PC et une baisse de 1,8 % sur le marché global