The Qt Company fait certifier son outil de création d’interfaces utilisateur pour les systèmes critiques :
Qt Safe Renderer

Qt Safe Renderer 1.0 remplit désormais les exigences formulées au sein de quatre des standards des systèmes dits « critiques ». Des organismes de certification allemands en attestent et endossent le certificat délivré à The Qt Company.

Nom : Qt-Safe-Renderer-Certificate-Document.jpg
Affichages : 3116
Taille : 166,7 Ko

En tant qu’outil de création d’interfaces utilisateurs pour lesdits systèmes, Qt Safe Renderer est conforme aux exigences qui apparaissent au sein des standards de sécurité du secteur : de l’automobile (ISO 26262:2011-6, ISO 26262:2011-8 (ASIL-D)), ferroviaire (EN 50128:2011 6.7.4 (SIL 4)), médical (IEC 62304:2015(2006+A1)) et des automatismes industriels (IEC 61508:2010-3 7.4.4 (SIL 3)).

L’annonce survient une année après celle d’un changement d’approche pour l’inclusion de fonctionnalités critiques dans les systèmes basés sur Qt, la bibliothèque logicielle multiplateforme développée en C++. The Qt Company introduisait alors Qt Safe Renderer. L’entreprise avait annoncé que l’outil servirait premièrement au développement d’interfaces de cockpits pour automobiles (un exemple de système qui intègre un volet critique). Avec la nouvelle de la certification, The Qt Company fait d’une pierre plusieurs coups puisque cette dernière porte sur plusieurs domaines.

Pour ceux qui rencontrent cette notion pour la première fois, les systèmes critiques sont ceux dont la panne peut avoir des conséquences dramatiques, comme des morts ou des blessés graves, des dégâts matériels importants, ou des conséquences graves pour l'environnement. Par exemple, dans la démonstration qui suit, que se passe-t-il si pour une raison ou pour une autre les indicateurs de signalisation des pannes deviennent inopérants ?


Qt Safe Renderer sert à éviter au maximum que ce genre de situation ne se produise. Tout se passe au niveau de la conception du système. Les approches varient, mais Qt Safe Renderer s’appuie sur un système d’exploitation temps réel (QNX ou Integrity) qui tourne sur une plateforme à microcontrôleur (NXP iMX6 ou Nvidia Tegra X1). La manœuvre est destinée à séparer les processus dits critiques (par exemple ceux chargés de gérer les indicateurs de signalisation dans la vidéo) du reste.

Nom : functional_safety_rtos.png
Affichages : 1343
Taille : 23,5 Ko

Qt Safety Renderer offre une vaste gamme de pictogrammes d’avertissement conformes au standard ISO ainsi que les outils nécessaires pour les animer au travers d’une application Qt.

Nom : safe_pic_2-1.png
Affichages : 1347
Taille : 92,4 Ko

L’utilisation de Qt Safety Renderer requiert que l’environnement de développement intégré Creator 4.3 au minimum soit installé. En sus, il faut au moins prévoir la version 5.9 de la bibliothèque logicielle Qt. Toutefois, attention, car l’outil de création d’interfaces utilisateur pour les systèmes critiques vient comme un additif uniquement pour la version commerciale de Qt.

Source : blog

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous développé des interfaces utilisateur pour des systèmes critiques ? Si oui, de quels outils vous êtes-vous servi ? Quels avantages offrent-ils en comparaison à Qt Safety Renderer ?

Qt est et restera un logiciel libre, la liste des licences évolue pour Qt 5.7 pour mieux respecter la philosophie du libre

Sortie de Qt 5.9, une version avec une maintenance à long terme, des caches largement améliorés pour les shaders et Qt Quick

Sortie de Qt Creator 3.6 avec un éditeur UML avancé, des améliorations dans le Qt Quick Designer et le profileur de code

Sortie de Qt Creator 3.6.1 intégrant une compatibilité complète avec Qt 5.6 et des corrections de régression pour le débogage