Les contrôles Flash, Shockwave et Silverlight seront bloqués dans les applications Office 365,
par mesure de sécurité

Comme l'a noté Tom Gallagher, directeur de l'équipe Microsoft Office Security Engineering, le contenu Flash, Shockwave et Silverlight sera bloqué dans Office 365 suivant un calendrier. Microsoft explique que la restriction sera mise en œuvre parce que Flash, Shockwave et Silverlight sont toujours utilisés dans les campagnes d'exploitation contre les utilisateurs d'Office.

De plus, Microsoft a évoqué une base d'utilisateurs de ces contrôles réduite, mais également une fin imminente du support de certains de ces composants :
  • en juillet 2017, Adobe a annoncé que Flash ne sera plus supporté après 2020. Les principaux navigateurs, y compris Edge, Chrome, Safari et Firefox, ont annoncé leurs feuilles de route respectives pour mettre fin au support de Flash ;
  • Silverlight devrait atteindre la fin du support en 2021, fin de support qui a déjà été atteinte sur plusieurs navigateurs et plateformes de systèmes d’exploitation en 2016.

Tous ces éléments ont convaincus Microsoft de faire ce choix.

Le blocage va donc se limiter aux clients Office 365 et ne concerne donc pas les distributions Office 2016, Office 2013 ou Office 2010.

Il faut noter qu’il s'agit d'un blocage complet, il n’y aura donc pas de cliquer sur un bouton et d'afficher son contenu. Le blocage signifie qu'Office 365 empêchera la lecture de contenu Flash, Shockwave ou Silverlight dans les documents Office. Voici quelques exemples de scénarios qui seraient touchés par ce changement:
  • contrôles directement incorporés dans un document Office, par exemple, la vidéo Flash directement incorporée dans un document PowerPoint à l'aide de la fonctionnalité Insérer un objet
  • contrôles invoqués par des composants d'extensibilité dans le processus Office, par exemple, le complément Power View qui utilise Silverlight

Voici le calendrier de blocage tel que fourni par Microsoft :
  • les contrôles seront bloqués dans Office 365 Monthly Channel à partir de juin 2018 ;
  • les contrôles seront bloqués dans le canal semi-annuel ciblé (SAT) Office 365 à compter de septembre 2018 ;
  • les contrôles seront bloqués dans le canal semi-annuel (SA) Office 365 à compter de janvier 2019.

Seuls les contenus Flash, Shockwave et Silverlight incorporés avec la fonctionnalité « Insérer un objet » sont bloqués, mais pas ceux intégrés via « Insérer une vidéo en ligne ». La différence est que le premier utilise la technologie OLE (Object Linking and Embedding) de Microsoft, tandis que le second intègre le contenu via une fenêtre du navigateur Internet Explorer.

Nom : flash.png
Affichages : 712
Taille : 4,4 Ko
Pourcentage d'utilisation de Flash

« Cette modification ne couvre pas les scénarios dans lesquels ces contrôles sont activés en dehors du processus Office, par exemple, une vidéo Flash insérée dans un document via la fonctionnalité Insérer une vidéo en ligne », insiste Microsoft.

Sera-t-il possible de débloquer ces contrôles ?

Dans le cas où certaines entreprises souhaitent encore intégrer ou afficher du contenu Flash ou Silverlight dans Office 365, Microsoft a publié une page de support contenant des conseils sur la réactivation des contrôles Flash, Silverlight et Shockwave.

« Nous sommes confiants que cela n'aura aucun impact sur la plupart des utilisateurs d'Office », a déclaré Microsoft.

L'utilisation de Flash a diminué ces dernières années. Selon Google, le pourcentage d'utilisateurs quotidiens de Chrome qui ont téléchargé au moins une page contenant du contenu Flash par jour est passé d'environ 80 % en 2014 à moins de 8 % au début de 2018. Le service de statistiques Web W3Techs a également observé que les parts de marché de Flash représentent 5 % aujourd'hui, contre 28,5 % en 2011.

Source : Microsoft (annonce, page de support), W3Techs

Et vous ?

Utilisez-vous ces contrôles ? À quelles fins ?

Voir aussi :

Microsoft Office 2019 : une version test est gratuitement disponible pour Windows 10, et intègre des fonctionnalités déjà présentes sur Office 365
Microsoft améliore les capacités défensives de Windows Defender et Office 365 avec des techniques de détection du spyware gouvernemental FinFisher
Microsoft vise les 1000 milliards USD d'ici 2019 en misant sur le cloud et ses solutions Entreprise, Office 365 et Azure notamment
OneDrive : une fonction de restauration des fichiers en cours de préparation, Microsoft vise les utilisateurs Office 365
Microsoft annonce la fin du support de Word, Excel et PowerPoint Viewer et recommande les solutions accessibles via Windows 10 et Office 365