Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Quel parcours préconisez-vous pour être un développeur professionnel ?

Votants
102. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Parcours classique (DUT, Fac, école d'ingénieur)

    93 91,18%
  • MOOC (formation en ligne ouverte à tous)

    19 18,63%
  • bootcamp (formations courtes privées)

    11 10,78%
  • Autres à préciser en commentaire

    19 18,63%
Sondage à choix multiple
  1. #41
    Membre averti

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 50
    Points : 390
    Points
    390

    Par défaut

    Un jour un mec qui vendait des formations de business en ligne a récupéré mon email je ne sais comment. Il a ensuite fait un article super bidon sur pourquoi c'est super simple de créer sa boutique en ligne et de se faire rapidement beaucoup d'argent. Il donnait un exemple très trompeur sans parler des taxes. Avec son article on avait l'impression de pouvoir se retrouver avec un très bon salaire en quelques semaines seulement. J'ai tenté ma chance…finalement il m'a fallu 3 ans pour réussir (avec beaucoup de travail, auto-formation et remise en question). Mais au final je remercie cette personne. Même si sa promesse était trompeuse. Elle m'a donné envie de m'y mettre. Et ça c'était le plus important.

    «Honte à ceux qui promettent aux gens qu'ils vont devenir dev pro en quelques semaines »Répondre à la discussion»
    Je pense que pour devenir un bon développeur pro, le plus important sera la mentalité et la passion. Ensuite, on pourra réussir avec un formation classique on non, dès qu'on met le temps. Ce que je dit a plusieurs conséquence:
    1) Un mec qui n'a pas la bonne mentalité ni la passion…même avec 5 ans d'étude…il pourra ne pas vraiment être bon.
    2) Un mec passionné, même sans formation, progressera régulièrement jusqu'à éventuellement devenir un bon développeur.

  2. #42
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Y a pas de honte à avoir, y a un marché. Et à partir du moment où on te considère comme développeur, dès lors que t'es capable de monter un site Prestashop et d'installer un catalogue d'articles, ouais, je pense que tu peux devenir pro en quelques semaines sans problème.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  3. #43
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Après, qu'attendent les entreprises du métier de développeur ? De la création ou de la maintenance ? Peu d'entreprise ont le budget pour réinventer la roue, et préfèrent maintenir/mettre à jour l'existant. Du coup, ce qui est demandé au développeur, c'est de faire en sorte que ce qui fonctionnait hier, continue de fonctionner sur les systèmes récents.

    Le métier de développeur change, et son périmètre d'intervention rétrécie de jour en jour. On entre dans un mouvement de "Dev instant killing" (réduction massive des interventions de développement sur les projets IT), au profit d'administrateurs formés sur tel ou tel système, et capables avec peu de connaissance en langage informatique, de le maintenir à flots.

    il y a un aspect "production". Le développement pur coûte extrêmement cher, et beaucoup d'entreprises préfèrent se tourner vers des outils "clefs en mains" proposés par des gros éditeurs.

    Du coup, pour ce type de métier, est-il bien nécessaire de passer 3 ans en école d'ingé ?
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  4. #44
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Programmeur du dimanche
    Inscrit en
    août 2017
    Messages
    136
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Programmeur du dimanche
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2017
    Messages : 136
    Points : 449
    Points
    449

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    (...)

    Du coup, pour ce type de métier, est-il bien nécessaire de passer 3 ans en école d'ingé ?
    Clairement, non.
    Par contre c'est aussi passionnant que ce qu'on appelle les "petits boulots". Mais c'est mieux payé

  5. #45
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Clairement, le métier de développeur a perdu son essence passionnelle. Il y a 20 ans, j'ai choisi ce métier par passion et parce qu'en entreprise il y avait encore des choses à créer. Etre développeur avait encore un sens. Aujourd'hui, les budgets sont revus à la baisse, on économise sur tous les aspects du projet IT, et en premier le développement. Sur papier on demande une palette de compétences, mais sur le terrain, c'est beaucoup de revue de code et de maintenance.

    Donc, oui, les formations ne vont pas s'attarder sur des choses que l'on ne demandera plus au développeur...
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  6. #46
    Membre éclairé Avatar de Cincinnatus
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    297
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 297
    Points : 829
    Points
    829

    Par défaut

    Citation Envoyé par candide02 Voir le message
    autrefois on appelait ces personnes des analystes-programmeurs

    mais ergonome, analyste, concepteur et documenteur (je ne sais pas si ce mot existe, mais s'il n'existe pas il faut l'inventer dans nos métiers) en une seule personne c'est RARISSIME
    documenteur : rédacteur technique ?

  7. #47
    Membre éclairé Avatar de Cincinnatus
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    297
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 297
    Points : 829
    Points
    829

    Par défaut

    Citation Envoyé par danyclassique Voir le message
    Je suis entièrement d’accord avec cet article , le seul bémol c’est que oui , on sait dire qu’il est impossible d’apprendre... en une si courte durée alors qu’en revanche on ne sait pas dire où sont les vrais cours en informatique, je parle de ceux qui apprennent à utiliser la programmation en tant que tel et pas des tutoriels de trois pages avec 67 lignes de code inutile pour en arriver à utiliser une seule fonction tierce d’un autre API . Et c’est ça le réel problème car sur le net on trouve de plus en plus de post à programmation complètement idiots et anodins et le pire c’est qu’ils sont extrêmement et positivement bien commentés du style , je cite: < whooo , this very nice article you help me for my work .....>. Personnellement , à mes débuts j’en ai mangé des cours , à l’école et dans des livres, pardon je voulais dire des monstres de 700 pages mais j’affirme en fonction de tous les diplômés que je rencontre au travail , que l’école seule l est très très loin d’être suffisante.
    Alors c’est bien beau de dire qu’il n’est pas possible de ...., mais qu’est il possible de faire??
    Comme pour tous les métiers, il faut une bonne formation, du temps et de l'expérience pour - pouvoir - devenir "bon" dans un domaine.
    Alors qu'est-ce qu'une bonne formation ? Il faut qu'elle donne les bases théoriques et pratiques (l'algorithmique, la conception de bases de données (Merise ou autre) par exemple), ce qu'on n'aura pas envie d'apprendre par soi-même ou au boulot. Et que cette formation donne les pistes pour continuer à apprendre tout le reste de la carrière, autrement dit qu'elle permette d'acquérir une certaine autonomie pour compléter ses connaissances.

    L'expérience, ça demande du temps, de travailler sur des projets variés, avec des équipes différentes, de se confronter à des problèmes radicalement différents pour diversifier les points de vue et permettre d'imaginer des solutions parfois hors normes. L'innovation vient de l'application de solutions d'un domaine A à un problème d'un domaine B. Et quand on a vu des bonnes techniques ou des plantages chez d'autres ou dans son propre code, si on n'est pas trop manchot, alors on peut devenir un professionnel.

    Impossible de réaliser tout cet apprentissage en quelques semaines.

  8. #48
    Membre éclairé Avatar de Cincinnatus
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    297
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 297
    Points : 829
    Points
    829

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Donc, oui, les formations ne vont pas s'attarder sur des choses que l'on ne demandera plus au développeur...
    Les formations vendues aux entreprises vont surtout se focaliser sur les dernières technos à la mode, qui passeront vite et ne seront pas forcément adaptées aux applications existantes des entreprises.

  9. #49
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cincinnatus Voir le message
    Les formations vendues aux entreprises vont surtout se focaliser sur les dernières technos à la mode, qui passeront vite et ne seront pas forcément adaptées aux applications existantes des entreprises.
    Oui, mais la mode depuis 10 ans est à l'innovation digitale. C'est un énorme marché et surtout un GROS besoin pour les entreprises qui ne souhaitent pas être à la traine. Je vois, juste pour les formations en interne, par digital learning (e-learning), on est plus sur du tourne-page à la PPT, mais sur des Serious Games ou de la 3D. Ceux ne sont plus les pédagogues qui écrivent les formations, ceux sont les équipes RH accompagnées par des UX Designers. C'est aussi l'image de l'entreprise qui est en jeu : est-elle innovante, même dans ses process internes ?

    Et bien sûr, tout cela avec un budget jusqu'à -50% par rapport aux budgets que les entreprises acceptaient de mettre il y a encore 5 ans.

    Du coup, un développeur qui propose de concevoir et développer une application, même avec un tarif/jour sera beaucoup plus cher que de passer par une boite de Conseil qui trouvera les gens à moindre coût pour faire le même job avec l'assurance d'une qualité de service en plus.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  10. #50
    Membre averti Avatar de demenvil
    Homme Profil pro
    Analyste développeur
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste développeur
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 192
    Points : 392
    Points
    392

  11. #51
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Citation Envoyé par demenvil Voir le message
    L'idée que le métier de Développeur demande presque autant d'études qu'un chirurgien-dentiste, était vrai il y a 30 ans, quand les systèmes de développement étaient encore très archaiques. Mais aujourd'hui, avec l'aide des frameworks, des outils de déboggage, les templates "prêts à l'emploi", le métier devient accessible à tous, et l'on peut commencer à produire des petits projets assez rapidement, même sans maîtriser les langages.

    Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle pour nous, car le nombre de personnes dans le métier va s'agrandir, et cela aura un impact sur nos rémunérations puisque les entreprises auront beaucoup plus de choix de profil.

    Depuis déjà quelques années, je trouve que le métier de Développeur est en déclin. Son job ne consiste plus à coder, mais à maintenir et à conseiller.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  12. #52
    Membre averti Avatar de demenvil
    Homme Profil pro
    Analyste développeur
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste développeur
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 192
    Points : 392
    Points
    392

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    L'idée que le métier de Développeur demande presque autant d'études qu'un chirurgien-dentiste, était vrai il y a 30 ans, quand les systèmes de développement étaient encore très archaiques. Mais aujourd'hui, avec l'aide des frameworks, des outils de déboggage, les templates "prêts à l'emploi", le métier devient accessible à tous, et l'on peut commencer à produire des petits projets assez rapidement, même sans maîtriser les langages.

    Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle pour nous, car le nombre de personnes dans le métier va s'agrandir, et cela aura un impact sur nos rémunérations puisque les entreprises auront beaucoup plus de choix de profil.

    Depuis déjà quelques années, je trouve que le métier de Développeur est en déclin. Son job ne consiste plus à coder, mais à maintenir et à conseiller.

    Mais même avec l'utilisation de framework on ne devient pas un développeur expérimenté en trois semaines ni même en six mois.

    Cela fait maintenant presque 10 ans que je développe et il est sûr qu'aucune formation existante mènera un nouveau au même niveau de compétences que de gens qui pratiquent depuis une décennie même plus !
    IL ne faut pas trop prndre les gens pour des c**.

    Si les gens qui suivent ses formations souvent se retrouveront bloqué par le manque d'expérience et de pratique.

  13. #53
    Expert éminent Avatar de disedorgue
    Homme Profil pro
    Ingénieur intégration
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    2 971
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur intégration
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 2 971
    Points : 8 325
    Points
    8 325

    Par défaut

    Bonjour,

    Juste pour mon information personnel, qu'appelle-t-on un développeur web ?
    Car pour moi, c'est celui qui développe des pages web, donc il fait une sorte de vitrine qui va être plus ou moins interactive et pour ce genre de développement, je peux comprendre que l'on puisse prétendre à être compétent rapidement, car c'est ni plus ni moins que des paillettes et du strass.

    Je ne dénigre pas le métier, je dénigre volontairement l'intitulé car je le trouve très connoté et ça arrange pas mal les commerciaux et autre patron ce titre "marketing" à 2 balles.

    En résumé, il y a développeur de supérette et développeur... comme il y a "médecine" homéopathique et médecine.
    Cordialement.

  14. #54
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 369
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 369
    Points : 23 771
    Points
    23 771

    Par défaut

    je vais reprendre le point de vue de demenvil, mais avec d'autres mots : si, dans certains domaines comme le web(et d'autres de plus en plus nombreux) la partie purement technique est encapsulée de manière de plus en plus efficace, et sa connaissance de moins en moins importante, il n'en reste pas moins que développeur, c'est avant tout une formation intellectuelle. C'est un mélange contre-nature de créativité et de rigueur, auquel on ajoute tout un tas de réflexes variés pour faire face à des situations toujours plus exotiques.

    Connaitre par cœur des éléments techniques tels que "combien de secteurs dans un cylindre?" (la réponse en mainframe est 30, soit deux secteurs par piste, et quinze pistes par cylindre, mais vous avez le droit - voire le devoir - d'oublier cette information aussi sec) n'a plus vraiment de valeur ajoutée. Par contre, les capacités cognitives permettant de concevoir des systèmes toujours plus complexes sont de plus en plus sollicitées. Quelqu'un peut parfaitement avoir assez de connaissances techniques en une semaine pour faire du développement, pour autant, il vaut mieux qu'il aie eu une très bonne formation intellectuelle pendant plusieurs années. Sans compter l'expérience qui permet d'affuter ces compétences cognitives, pour les adapter au besoin précis de notre métier.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  15. #55
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Citation Envoyé par demenvil Voir le message
    Cela fait maintenant presque 10 ans que je développe et il est sûr qu'aucune formation existante mènera un nouveau au même niveau de compétences que de gens qui pratiquent depuis une décennie même plus !
    IL ne faut pas trop prndre les gens pour des c**.

    Si les gens qui suivent ses formations souvent se retrouveront bloqué par le manque d'expérience et de pratique.
    T'es obsolète ! Le métier de développeur, ce n'est plus la formation qui le définit, mais le besoin de l'entreprise. Et aujourd'hui, les entreprises n'ont plus le budget à investir dans le développement. Elles ont bien compris qu'il existe des outils capables de faire le job sans avoir à faire appel à plein temps à des développeurs.

    Dans le domaine du web, mes clients me demandent de faire en sorte qu'ils puissent être autonomes sur la maintenance et la mise à jour de leurs appli ou sites. Bref, ils veulent me payer une seule fois, et ensuite passer la main à des stagiaires que je forme.

    Faut être lucides, combien d etemps croyez-vous que les entreprises auront encore besoin de spécialistes en langages et méthodes de développement. Aujourd'hui, il y a déjà des outils, simples d'utilisation, qui ont tué certains secteurs de dev (comme le e-learning par exemple). Pour survivre, le développeur a intérêt a se tourner vers le Consulting, ou devenir Chef de projet.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  16. #56
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    970
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 970
    Points : 2 172
    Points
    2 172

    Par défaut

    Le seul métier qui reste essentiel dans le dev web, c'est l'infographiste. car il n'existe aucun outil capable de le remplacer.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  17. #57
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Architecte Web / Android
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    5 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte Web / Android
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 5 273
    Points : 13 946
    Points
    13 946

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Le seul métier qui reste essentiel dans le dev web, c'est l'infographiste. car il n'existe aucun outil capable de le remplacer.
    AVec tout les framework CSS d'aujourd'hui et les market place qui vendent des thèmes pret à l'emploi , nn'importe qui peut faire un site au rendu pro sans avoir besoin de l'aide d'un infographiste.
    Il n'ya que la partie ergonomie qui est délicate et c'est assez courant de voir des graphistes qui n'y sont pas sensibilisé.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  18. #58
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 369
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 369
    Points : 23 771
    Points
    23 771

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    (.../...)Faut être lucides, combien d etemps croyez-vous que les entreprises auront encore besoin de spécialistes en langages et méthodes de développement. Aujourd'hui, il y a déjà des outils, simples d'utilisation, qui ont tué certains secteurs de dev (comme le e-learning par exemple). Pour survivre, le développeur a intérêt a se tourner vers le Consulting, ou devenir Chef de projet.
    Tu sais que COBOL a été conçu spécialement pour être programmé par des non-programmeurs? Raté.

    Tu sais que les générateurs de code ont été inventés pour contourner les développeurs? Encore raté.

    L'histoire est pleine de ces outils miracles que les utilisateurs utilisent, et hop, ils ont un truc formidable. Et puis...et puis ils veulent plus, et s'aperçoivent qu'ils n'y arrivent pas. Et rappellent les développeurs.

    Après, le métier de programmeur change beaucoup, spécialement de niveau d'abstraction. Mais il faut toujours des gens prêts à se farcir des règles de décisions complexes ainsi que leur formalisation. Peu importe que la formalisation se fasse en assembleur ou en haut-niveau(de plus en plus haut). Un code informatique n'est qu'une successions de décisions et d'actes techniques. Simplifier les actes techniques, c'est permettre plus de décisions.

    Le truc, c'est que les besoins sont illimités. Toute facilitation ne fait que décaler la barre, tant des possibles, que des demandes.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  19. #59
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    3 650
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 3 650
    Points : 14 289
    Points
    14 289

    Par défaut

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    L'idée que le métier de Développeur demande presque autant d'études qu'un chirurgien-dentiste, était vrai il y a 30 ans, quand les systèmes de développement étaient encore très archaiques. Mais aujourd'hui, avec l'aide des frameworks, des outils de déboggage, les templates "prêts à l'emploi", le métier devient accessible à tous, et l'on peut commencer à produire des petits projets assez rapidement, même sans maîtriser les langages.
    C'est marrant j'ai une opinion exactement inverse. Plus on rajoute de couches, plus ça se complexifie, plus il y a de choses à apprendre. On est passé de systèmes monolithiques centralisés avec des interfaces synchrones et 3 champs de saisies avec des stacks scalables, de la répartition de charge, du calcul distribué, des microservices, et des interfaces complètement asynchrones qui envoient des tonnes de requêtes dans un environnement stateless et asynchrone (http).

    On a dramatiquement augmenté la complexité des SI. Donc il faut beaucoup beaucoup beaucoup plus de compétences qu'avant, en systèmes, en réseaux, en sécurité, en architecture infra et logicielle, comprendre et maitriser différents langages (compilés, compilés à la volée, interprétés), différents paradigmes (procédural, objet, fonctionnel), etc ...

    Plus que jamais on a besoin d'un système d'apprentissage proche des artisans et des chirurgiens, qui dure toute la vie en se confondant avec la pratique pro.

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle pour nous, car le nombre de personnes dans le métier va s'agrandir, et cela aura un impact sur nos rémunérations puisque les entreprises auront beaucoup plus de choix de profil.
    Le nombre de développeurs dans le monde double tous les 5 ans. Ce qui signifie aussi que le nombre de débutants est absolument massif, et donc que plus tu prends d'expérience plus tu prends de valeur.

    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Depuis déjà quelques années, je trouve que le métier de Développeur est en déclin. Son job ne consiste plus à coder, mais à maintenir et à conseiller.
    Ce métier est en plein essor, on ne forme que quelques dizaines de milliers de nouveaux développeurs par an et on est absolument pas organisé pour perma-former les développeurs existants.

    Tout reste à faire, ce n'est que le début à supposer que tout ceci soit soutenable énergétiquement ne serait-ce qu'à moyen terme.

    Citation Envoyé par disedorgue
    Juste pour mon information personnel, qu'appelle-t-on un développeur web ?
    Car pour moi, c'est celui qui développe des pages web
    Tu as presque 10 ans de retard. Toutes les applications d'entreprises sont faites en web désormais. Le développement de sites de présentation marketing c'est une niche en déclin pour quelques agences web. Les personnels qui ne font que de l'intégration web ne sont pas des développeurs et ont de gros soucis à se faire concernant leur employabilité à court terme.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  20. #60
    Expert éminent Avatar de disedorgue
    Homme Profil pro
    Ingénieur intégration
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    2 971
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur intégration
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 2 971
    Points : 8 325
    Points
    8 325

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Tu as presque 10 ans de retard. Toutes les applications d'entreprises sont faites en web désormais. Le développement de sites de présentation marketing c'est une niche en déclin pour quelques agences web. Les personnels qui ne font que de l'intégration web ne sont pas des développeurs et ont de gros soucis à se faire concernant leur employabilité à court terme.
    C'est quoi une application web dans ce cas, car je ne comprends pas trop la remarque ?
    Ou alors ça appuie sur la suite de mon message qui disait que le terme développeur web est très connoté et qu'il fait les choux gras de ceux qui nous emplois et qu'il serait peut-être temps d'arrêter d'utiliser ce terme à tout va.

    C'est un peu comme quand on nous demande:
    c'est quoi ton métier ?
    et que l'on répond par exemple:
    je suis développeur dans la société Tartempion.
    Et là, on te répond:
    Ah, tu es informaticien ? génial, tu vas pouvoir m'aider à dépanner ma bécane.

    Quand on aura des vrais termes bien précis qui donne une réelle idée de notre métier sans que l'on puisse faire des raccourcis, là, ça deviendra plus difficile de vendre aux gens que l'on peut devenir pro dans tel domaine en une semaine.

    C'est un peu ça qui c'est passé avec les médecins: avant quand on rencontrait un médecin, on disait qu'il va pouvoir me soigner quelque soit le domaine, maintenant, quand on rencontre un médecin, on lui demande sa spécialité.
    Cordialement.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 11/03/2013, 14h35
  2. Réponses: 158
    Dernier message: 29/08/2011, 20h18
  3. Les meilleurs programmeurs sont-ils ceux qui disent connaître C ++ ? Pas si sûr !
    Par Katleen Erna dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 61
    Dernier message: 26/05/2010, 12h30
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2010, 23h57

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo