Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    La Belgique fait la chasse aux sites de téléchargement illégal
    La Belgique fait la chasse aux sites de téléchargement illégal
    450 domaines bloqués et les utilisateurs renvoyés vers un annuaire de plateformes légales

    La lutte contre les sites de téléchargements illégaux continue de faire parler d'elle. Plusieurs sites ont déjà été fermés et leurs administrateurs poursuivis. En France, La Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM) qui est une société de gestion des droits d'auteur a déclaré la guerre aux sites illégaux depuis des années déjà. Certains d'entre eux ont déjà payé les frais. Récemment, c'est au tour de sceper.ws de fermer ses portes face aux nombreuses plaintes des ayants droit. Le site proposait des liens de téléchargement direct pour la plupart des contenus. Le nom de domaine du site est désormais mis en vente.


    Plusieurs autres grands sites de téléchargement illégal ont déjà été fermés. 123 movieshub, sous la pression, n'a pas eu d'autre choix que de prendre la clé des champs. En 2016, la gendarmerie française, par son Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N), avait annoncé avoir fermé le site Zone téléchargement qui permettait de télécharger facilement des films et séries. Le préjudice causé par ce site était estimé à 75 millions d'euros et plusieurs personnes ont été interpellées.

    En 2017, c'était au tour de t411 de fermer ses portes après l'arrestation de ses administrateurs, avant de refaire surface. L’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa) pense que t411 lui aurait fait perdre plus d’un milliard d’euros puisque le défenseur des droits des créateurs de l’audiovisuel dit avoir été victime en effet de plus de 250 millions de téléchargements illégaux.

    Streamiz aussi a été fermé et son administrateur, reconnu coupable de contrefaçon par le tribunal de Nanterre, a été condamné à deux ans de prison ferme avec une somme astronomique de 83,6 millions d'euros de dommages et intérêts. Selon le code de la propriété intellectuelle, diffuser une œuvre mise en ligne sans l'accord des ayants droit (auteur, producteur, studio) est une contrefaçon, passible de trois ans de prison et 300.000 € d'amende.

    Toutes ces opérations ont pu être menées grâce aux plaintes déposées par la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM) contre ces sites de téléchargements illégaux.

    En Belgique, la lutte contre les sites de téléchargements illégaux est toujours d'actualité entre les différents acteurs du show-biz et les fournisseurs d’accès Internet. La BEA (Belgian Entertainment Association), qui représente les intérêts de l’industrie du film, de la télévision et de la musique en Belgique s'est aussi mise dans la danse. Elle a pu établir une liste de noms de domaines conduisant à des sites qui participent au téléchargement illégal d'œuvres musicale et cinématographique sur Internet. Trente-trois sites internet et 450 noms de domaines ont été répertoriés.

    La sentence devrait être prononcée d'ici quelques jours pour fixer le sort de ces sites. Mais il semblerait que certains d'entre eux sont déjà fermés. En effet, depuis quelques jours, lorsqu’ils tentent d’accéder à ces sites de téléchargement ou de streaming, les internautes sont redirigés vers une page qui les informe qu’un juge a constaté que le site portait atteinte à des droits de propriété intellectuelle. L’internaute est ensuite dirigé vers la page « Online Fairplay », qui offre un grand choix de solutions légales pour télécharger du contenu : films, télévision, jeux vidéo et livres.


    Cependant, cette plateforme n'est déjà pas très appréciée de la part de ses visiteurs. En effet, plusieurs failles ont été relevées. La plateforme n'est pas de qualité en ce qui concerne l’expérience utilisateur. Elle ne présente pas une offre assez fournie - car les gros sites de téléchargements et streaming comme Amazon Prime Video par exemple n'y figurent pas - et comporte plusieurs erreurs factuelles. Des liens obsolètes y figurent, par exemple le service de streaming musical Groove Music de Microsoft qui est fermé depuis 2017. La nouvelle plateforme de lutte contre le piratage qui est censée promouvoir l'offre légale a donc fini par devenir la risée des internautes.

    Sources : le figaro, legifrance

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur la lutte contre les sites de téléchargements illégaux ?
    Pensez-vous qu'on pourrait parvenir à éradiquer complètement ces sites ?

    Voir ausssi

    Fermeture de t411 : la Sacem et l'Alpa font le point des préjudices subis, combien leur a coûté le téléchargement illégal de leurs œuvres ?
    La Belgique veut un service de lutte contre les infractions sur Internet et rediriger les internautes qui voudraient accéder à un site pirate
    Quels sont les risques encourus par les internautes sur les sites illicites comme t411 ? Les résultats d'une étude de Hadopi
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    Il semble qu'entre-temps ces sites sont rouverts suite à une décision judiciaire

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Quel est votre avis sur la lutte contre les sites de téléchargements illégaux ?
    Ils ont été salaud de fermer FrenchTorrentDB et T411, maintenant il y a YGG Torrent, mais c'est moins bien...
    Il y a toujours moyen d'aller sur The Pirate Bay.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Pensez-vous qu'on pourrait parvenir à éradiquer complètement ces sites ?
    Si les gouvernements mettent en place un gros système de censure comme en Chine alors oui, sinon non.
    Internet c'est mondial donc ya toujours moyen de faire quelque chose dans un pays ou le respect du copyright n'est pas la priorité numéro 1.

    En tout cas ça semble plus logique de s'attaquer à des sites de streamings ou de téléchargement direct, qu'à des sites de torrent.
    Parce que ça concerne plus de monde.
    Avant on ne s'en prenait qu'à ceux qui utilisaient des systèmes P2P.

    ====
    Le truc c'est que bloquer tous les sites de téléchargement ça ne va pas augmenter la consommation de média.
    Donc ça ne sert à rien au final.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #4
    Membre du Club
    - Quel est votre avis sur la lutte contre les sites de téléchargements illégaux ?
    Cela est stupide.
    Si je peux télécharger, alors je regarde des films/series/documentaires.
    Si je ne peux pas télécharger, alors je n'ai pas les moyens d'acheter films ou séries et donc je ne regarderai juste rien; je n'irais pas acheter des coffrets dvd/bluray a des prix exorbitant alors que je suis au smic...

    Au lieu de perdre des ressources et beaucoup d'argent dans cette chasse aux sorcières dans le seul intérêt d'aider des multimilliardaires; ils ferait mieux d'allouer plus de ressources a l'anti-terrorisme en ligne ou anti-propagande afin de protèger nos enfants et notre Pays, ça éviterais de voir sans cesse des "fichés S" passer a l'acter pour cause de "manque de moyen".

  5. #5
    MikeRowSoft
    Invité(e)
    Citation Envoyé par ON5MJ Voir le message
    Il semble qu'entre-temps ces sites sont rouverts suite à une décision judiciaire
    Supposons que quelqu'un crée un site de partage de fichiers et qu'il ne surveille en rien les contenus et les groupes/sous-groupes (le groupe principale étant lui).

    • Aucune violation/intrusion/accès aux données (personnelles ou privés).
    • Aucune complicité à commettre un crime.


    Avec un protocole réseau BitTorrent, le modèle logique et les fichiers associés .torrent sont vraiment intéressant à étudier de part l'usage et la possession...

    A mon avis, il est possible qu'un site de "piraterie" ne donne accès qu'a un groupe d'utilisateur bien précis, surtout en fonction des lois en vigueur.

    James May Goes to Afghanistan | Top Gear | BBC America

    Je ne suis probablement pas le seul à ne pas pouvoir y accéder.


    La nationalité Marsienne sera attribué par quel gouvernement terrien ?
    Pourtant il suffirait qu'un milliardaire face une zone de non droits sur Internet pour qu'il soit un gourou et non un dourouc.

  6. #6
    Membre chevronné
    la chasse aux sites de téléchargement illégal
    C'est comme la chasse aux cons: Un safari désespéré. Ils en ferment un et il s'en rouvre deux, actuellement il y-a ( au moins ) deux sites zone-telechargement ( no script et bloqueurs de pub INDISPENSABLES ! ).

  7. #7
    MikeRowSoft
    Invité(e)
    C'est comme la chasse au VPN ou "Hide IP with VPN".

    Cependant lire son avis d'imposition et lire redevance audiovisuelle sur la déclaration des revenus et non sur celui de la taxe d'habitation est probablement que moi que cela choc depuis plusieurs années...
    Je parle même pas du sens logique du déménagement précédent ou suivant la réception de cet avis d'impôt...

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
    C'est comme la chasse au VPN ou "Hide IP with VPN".
    Comment ?
    Je ne comprend jamais ce que tu veux dire MikeRowSoft.

    Il n'y a pas de chasse au VPN, c'est complètement légal, ce ne sera jamais interdit.
    Celui qui se paie les services d'un VPN ou d'une seedbox ne risque rien, il a le droit de le faire.

    Nous ne sommes pas encore en Chine :
    Les VPN, sont-ils illégaux en Chine ?
    Il est intéressant de noter que lorsqu’on dit que les VPN sont illégaux en Chine, cela concerne les citoyens chinois. En effet, ces derniers ont souvent recours aux VPN à des fins politiques. C’est pour cette raison que le gouvernement lutte contre cette solution et a déclaré que les VPN étaient illégaux. Seules les fournisseurs agréés par le gouvernement sont officiellement autorisés à vendre des VPN en Chine.
    En Chine et en Russie, les VPN sont interdits par la censure
    En Chine, où Internet est largement censuré, les applications de VPN sont très populaires auprès de la population la plus connectée, en particulier dans les grandes villes, et bénéficiaient jusqu’à peu d’une forme de tolérance. Les VPN sont aussi très utilisés par les entreprises, notamment les multinationales ou les start-up établies en Chine, qui en ont besoin pour accéder à des services internationaux, à des serveurs d’entreprise ou à des sites bloqués dans le pays.

    Pékin a largement durci, ces dernières années, sa législation de contrôle du Web, notamment ces derniers mois, alors que se profile un important congrès du Parti communiste. Après l’annonce en janvier d’un plan dit de « nettoyage » pour « reconquérir la souveraineté chinoise sur Internet », le gouvernement chinois a demandé, le 11 juillet, aux entreprises de télécommunications de fermer tout accès aux VPN avant le 1er février 2018. Déjà, samedi 29 juillet, Apple a, sur demande des autorités chinoise, retiré de son magasin d’applications en ligne tous les VPN qui s’y trouvaient.
    Certains aimeraient que la France censure internet comme la Chine :
    Christophe Barbier : "Ça se régule aussi Internet... Les Chinois, ils y arrivent bien !"
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #9
    MikeRowSoft
    Invité(e)
    Je suis passé là : https://www.iplocation.net/
    Et il y a ça :

    Donc à par un proxy je ne sais pas comment ils font.
    J'ai vue du Hide de nom de hôte ou adresse IP que sur les canaux IRC et cela uniquement sur le serveur hôte et que pour les données techniques visible par des tiers comme les utilisateurs.

    Compare avec le téléphone. Nokia connecting people !
    L'opérateur fait quoi ?

    Les anomalies ne captive pas toujours... Pourtant il existe bien certains type d'anomalies qui se fondent dans la masse et qui font très mal.

  10. #10
    Membre chevronné
    Je suis passé là : https://www.iplocation.net/
    Trop génial le gadget ! Mon IP est localisée à 3 endroits différents et ils sont tous loin de chez moi. Juste un gros piège à gogos pour vendre du VPN.

  11. #11
    MikeRowSoft
    Invité(e)
    Certains services de moteurs de recherches Web et d'indexation Web sont plus performant en matière de géolocalisation. Mais bon, le services est gratuit et peu utilisé par les états.

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
    Ah !

    Quand t'es webmaster tu peux connaitre l'adresse IP des visiteurs.
    Tu peux utiliser le PHP par exemple :
    Récupérer et stocker l’adresse IP d’un visiteur
    Et il y a des services pour faire plus :
    Connaître le pays d'un visiteur en fonction de son adresse IP

    Et là c'est juste pour dire que si tu veux cacher ton IP il faut que tu utilises un VPN, c'est juste une publicité.

    À l'époque il y avait des services comme ça :
    IP signature
    C'était une image que tu mettais en signature de ton compte sur un forum.
    Et chaque lecteur voyait son IP, son OS, son navigateur.

    Comme ça :

    DNS Tools For webmasters
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #13
    MikeRowSoft
    Invité(e)
    Si ! Si ! Même whois peut éventuellement fonctionner !!!

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    450 domaines bloqués et les utilisateurs renvoyés vers un annuaire de plateformes légales


    Quand on fait ping 87.98.128.200 on reçoit une réponse et quand on fait traceroute 87.98.128.200 on reçoit la liste des intermédiaires que l'on ne peut éviter ?

  14. #14
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Celui qui se paie les services d'un VPN ou d'une seedbox ne risque rien, il a le droit de le faire.
    Sûr de ça ?

    -VX

  15. #15
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message
    Sûr de ça ?

    -VX
    Sur du contraire !

    https://vpnactu.fr/purevpn-aurait-co...yber-stalking/
    https://meilleurvpn.net/15791/hotspo...es-annonceurs/
    http://www.lefigaro.fr/secteur/high-...rsonnelles.php

    Il y-a quelque part ici un fil qui en parlait mais j'ai la flemme de le chercher.

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message
    Sûr de ça ?
    Ouais utiliser un VPN (ou une seedbox) est complètement légal.
    Et après si Hadopi surveille les IP qui partagent un torrent, il verra l'IP du VPN et pas ton IP.
    Il faudrait qu'Hadopi demande au VPN de collaborer...
    Peut être que pour du terrorisme ou quelque chose de grave ce serait fait.
    Mais pour le partage d'un épisode de WestWorld ils ne vont pas aller aussi loin, il ne faut pas déconner non plus...
    Keith Flint 1969 - 2019