Google serait en train de tester une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de poser des questions,
et recevoir en retour des réponses venant d'autres internautes

Apparemment le géant de la Silicon Valley en l'occurrence Google se dirige vers une nouvelle manière de transmission des résultats de recherches effectuées sur son moteur en demandant la participation des utilisateurs. En effet, le moteur de recherche présente une fenêtre vous demandant de poser votre question. Par la suite, la question sera alors soumise à d’autres internautes pour y joindre leurs réponses. Tout cela se présente sous la forme d’une fenêtre qui indique « obtenez la réponse que vous recherchez pour qu’elle soit ajoutée au Web » et tout juste en dessous il est clairement affiché « votre question sera partagée anonymement avec les éditeurs en ligne qui pourraient être intéressés à y répondre », a indiqué Manashjyoti Athparia sur un forum de Gulshan Kumar.

Nom : google1.png
Affichages : 1070
Taille : 156,4 Ko

Pour soumettre votre question, Google donne la possibilité à l’utilisateur de saisir la question ou d’utiliser le microphone. En cliquant sur le bouton en savoir plus, Google vous affiche le message suivant : « en soumettant une question à laquelle vous n’avez pas trouvé de réponse, vous pouvez aider Google et les éditeurs à savoir quelles informations manquent sur le Web. Google analysera votre question et la partagera avec les éditeurs qui pourraient être intéressés à y répondre. Cela signifie que la prochaine fois que vous chercherez votre question, vous pourriez trouver une nouvelle page avec la réponse. Veuillez noter que Google n’écrit pas ou ne contrôle pas le contenu des pages Web que vous trouvez par le biais de la recherche ». Cependant, Google prévient tous les internautes désirant utiliser le service de faire attention aux informations à soumettre en ces termes : « étant donné que ces questions sont partagées avec les éditeurs, veuillez vous assurer que vous ne soumettez pas de renseignements personnels (comme votre numéro de téléphone, votre adresse électronique ou votre numéro de carte de crédit) que vous ne voudriez pas partager publiquement. »

Nom : google2.png
Affichages : 820
Taille : 223,7 Ko

Toutefois, il est important de souligner que ce service n’est qu’en phase de test et limité, car après l’avoir utilisé une fois, Manashjyoti Athparia a indiqué ne pas être en mesure de l’utiliser à nouveau.


Source : Seroundtable

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que Google pourrait publier ces questions sur sa régie publicitaire Google AdSense ?

Voir aussi

Comment pourraient évoluer les services de recherche de Google après les sanctions de la Commission européenne ?
Des pirates s'appuient sur les résultats retournés par les recherches Google pour diffuser le Trojan bancaire Zeus Panda