TrustChain : l'industrie de la joaillerie se tourne vers la blockchain d'IBM
pour la traçabilité de ses produits

En août dernier, les poids lourds de l'agroalimentaire ont décidé de s'appuyer sur la blockchain d'IBM pour la traçabilité des denrées périssables. Nestlé, Unilever et Walmart, entre autres, ont estimé qu'avec la blockchain, trouver des informations comme l’origine, le conditionnement et le mouvement des denrées alimentaires sera une affaire de quelques secondes. Ce qui serait d'une grande utilité dans un contexte où selon l'Organisation mondiale de la santé, une personne sur dix succombe chaque année à la maladie en raison d'aliments contaminés.

Rappelons qu'en mars 2017, IBM a dévoilé son offre BaaS (Blockchain as a Service), qui est généralement disponible depuis septembre dernier. La plateforme d’IBM repose sur deux projets open source gérés par la fondation Linux : le Framework de blockchain Hyperledger Fabric v1.0 et l’outil Hyperledger Composer (pour la gestion des contrats intelligents). IBM y ajoute une couche supplémentaire de sécurité. Son infrastructure logicielle et matérielle permet en effet d'isoler le registre du reste de l'environnement cloud. D'après IBM, le service a également été conçu de manière à ce que les administrateurs d'un réseau blockchain puissent avoir une très grande visibilité sur les interactions réalisées, pour pouvoir l'auditer facilement en cas de problème.

Après l'industrie de l'agroalimentaire, c'est au tour de celle de la joaillerie de se tourner vers la blockchain d'IBM pour la traçabilité de ses produits, avec l'initiative TrustChain.

Nom : IBM-Blockchain-Platform-To-Launch-Jewelry-TrustChain-Initiative-Tracking.jpg
Affichages : 2156
Taille : 39,2 Ko

L'initiative TrustChain est en cours de développement pour fournir un enregistrement unique et immuable pour chaque diamant enregistré sur la plateforme, fournissant ainsi aux consommateurs une assurance supplémentaire et irréfutable sur leur achat de diamants. L’initiative a été lancée par un consortium composé des entreprises suivantes : Helzberg Diamonds, UL, Richline Group, LeachGarner et Asahi Refining. L’objectif visé, selon Mark Hanna, le chef du marketing du groupe Richline, l’un des initiateurs du projet, est d’accroître la responsabilité collective de toute l'industrie de la joaillerie.

Le fonctionnement de la plateforme sera basé sur l’authentification de chaque bijou par des personnes autorisées. Avec la blockchain, les traces d’authentification demeureront pour toujours et seront consultables par tout le monde. L’origine de chaque pièce pourra être vérifiée, depuis les mines jusqu’aux boutiques de vente en détail.

Nom : minetoconsumer-100756203-large.jpg
Affichages : 1757
Taille : 32,1 Ko

Quels sont les avantages tangibles de cette collaboration dans le domaine de la blockchain ?

L’initiative TrustChain ne vient pas changer la manière de produire les bijoux, mais influence directement et positivement la chaîne logistique. Elle introduit une transparence à tous les niveaux de la chaîne de valeur depuis l’extraction des produits bruts jusqu’aux produits finis. Voici quelques avantages de la nouvelle initiative :

  • il sera plus facile, pour les entreprises, de prévenir la fraude à tout moment ;
  • un bijou peut être localisé facilement à tout instant ;
  • la vérification numérique et physique des produits et des processus ;
  • la surveillance par un tiers ;
  • la garantie d’une technologie éprouvée, hautement sécurisée et infalsifiable, où les informations confidentielles sont protégées ;
  • initiative conçue pour que tout le monde dans l'industrie y participe et en profite.

La plateforme est en développement et sera disponible, probablement, en fin d’année 2018, selon bitcoinexchangeguide.

Plus d'infos sur le service IBM Watson intégré en cloud IBM

Source : bitcoinexchangeguide, trustchainjewelry

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative des acteurs de l’industrie de l’or et du diamant ?
Pensez-vous que les autres industries devraient prendre pareille initiative ?

Voir aussi

IBM annonce la disponibilité générale d'IBM Blockchain Platform, sa plateforme de blockchain en tant que service
Blockchain : une alternative sérieuse au couple identifiant/MdP ? Oui, selon certains experts
L'énorme potentiel de la technologie de blockchain peine à séduire les entreprises, car son adoption nécessite un changement structurel et culturel